Comment diagnostiquer une brûlure au troisième degré et fournir des premiers soins efficaces

Une brûlure au troisième degré est une lésion profonde des surfaces tissulaires due à une exposition thermique, chimique, électrique ou aux radiations, qui affecte non seulement l'épiderme, mais également les couches internes de la peau..

Caractéristiques et différences des brûlures au 3ème degré par rapport aux autres

Le degré et la gravité de la brûlure sont évalués par les médecins en fonction de la zone des lésions cutanées et de la profondeur de la plaie. Les lésions des premier et deuxième stades ont une petite zone de lésion et n'affectent pas les couches profondes de la peau. Lors du traitement de telles blessures, le pronostic est positif, les plaies guérissent rapidement, sans chirurgie.

Les blessures plus complexes (3-4 degrés) affectent non seulement les couches du derme, mais également les tissus sous-jacents. Si la zone de ces dommages représente plus de 15% de la peau, le corps commence à s'empoisonner avec les produits de décomposition de ses propres tissus brûlés. La victime développe une brûlure.

La profondeur est déterminée par la couleur du tissu brûlé: contrairement au superficiel, le profond est caractérisé par un teint plus foncé ou des cloques. La zone endommagée est mesurée par la règle de la paume: 1 paume représente 1% de la surface du corps humain. Les blessures thermiques du 1er degré sont caractérisées par une rougeur et un gonflement sévères.

Signes 2 - les bulles semblent remplies d'un liquide jaune clair. Dans les zones présentant des lésions de stade 3, la peau semble épaissie, les cloques sont brun clair, le syndrome douloureux est faible ou absent du tout. Une brûlure de 3 degrés guérit plus longtemps, nécessite un traitement sérieux, étape par étape. Les lésions de stade 4 sont accompagnées d'une nécrose des tissus profonds - couleur de peau foncée, jusqu'au noir avec carbonisation, pas de syndrome douloureux. Les brûlures selon la CIM-10 font référence aux codes T20 - T32.

Les dommages du 3ème degré dus à la différence de profondeur des lésions tissulaires ont une variété: 3A et 3B. Ils se ressemblent, visuellement impossibles à déterminer. L'examen a lieu en milieu hospitalier à l'aide d'instruments. Pour le protocole de traitement, cette différence sera d'une importance fondamentale. Le grade 3A est caractérisé par des lésions de l'épiderme et du derme supérieur. Le grade 3B affecte, entre autres, le tissu adipeux sous-cutané.

Symptômes traumatiques 3 ASymptômes traumatiques 3 B
Douleur au contact de la zone brûlée. Sur la zone touchée de la peau, des rayures rouges apparaissent, des points indiquant des micro-saignements, un teint rouge ou bordeaux. Les cloques qui en résultent éclatent en peu de temps, se couvrent d'une croûte. L'apparition d'une légère croûte avec une teinte jaunâtre ou brunâtre.Une forte baisse de la pression artérielle, les cloques résultantes éclatent en peu de temps, se recouvrent d'une croûte. Les tissus autour de la surface brûlée gonflent et deviennent rouges. Une croûte sèche se forme, des vaisseaux obstrués peuvent être vus sur sa croûte. La couleur de la croûte peut aller du blanc au brun foncé.

Premiers secours pour les brûlures au 3e degré

Les premiers soins en cas de brûlure consistent à soulager la condition de la victime et à éviter tout contact ultérieur avec la cause de la blessure. La source de blessure peut être: eau bouillante, vapeur, produits chimiques agressifs, choc électrique, incendie. Pour les premiers soins, avant l'arrivée du médecin, vous devez suivre les instructions:

  • coupez les vêtements autour de la zone de lésion tissulaire avec des ciseaux;
  • couvrir la zone avec une serviette stérile;
  • fournir un afflux d'air frais;
  • donnez du paracétamol ou de l'ibuprofène, un analgésique;
  • ne touchez pas la surface endommagée: une infection peut pénétrer dans la plaie.

Il est catégoriquement impossible de faire avec des blessures de stade 3 de gravité avant l'arrivée des médecins:

  • rincer ou enduire la zone avec des antiseptiques;
  • refroidir la plaie avec de la glace ou d'autres moyens à portée de main;
  • utilisez du coton ou un bandage pour couvrir la zone brûlée du corps: les particules molles du matériau colleront à la plaie, empêchant la guérison;
  • retirez les parties des vêtements qui sont brûlées sur la peau blessée - cela provoquera des accès de douleur supplémentaires
  • lubrifier la couche brûlée avec des graisses, des huiles ou utiliser d'autres médicaments traditionnels.
  • Température de brûlure: causes, admissibilité, traitement
  • Risque de brûlure par le feu: comment traiter à la maison
  • Comment accélérer la guérison des brûlures

Traitement complémentaire chez les enfants et les adultes

Le troisième degré implique la chirurgie - greffe de peau des zones saines aux tissus affectés. Les opérations peuvent également viser à empêcher la propagation de l'infection. Le patient est indiqué pour un traitement hormonal, antihistaminique, analgésique, sédatif. Si des parties visibles du corps, telles que le visage, ont souffert lors d'une blessure, le patient subit des interventions chirurgicales pour éliminer les défauts esthétiques.

Si nécessaire, sous anesthésie, les cloques sont ouvertes et les tissus morts enlevés. L'auto-remplacement des médicaments prescrits par les médecins peut avoir des conséquences indésirables..

L'hospitalisation des enfants doit être effectuée avec une suspicion déjà de 2 degrés, car les forces protectrices de la peau de l'enfant sont beaucoup plus douces et plus fines. Les parents ne peuvent pas toujours évaluer la gravité de la blessure. Fournir des soins médicaux aux bébés est obligatoire et la négligence parentale peut être fatale.

Conséquences possibles

Les conséquences des brûlures au troisième degré dépendent de la partie du corps qui a souffert chez une personne, de la zone, de la profondeur des lésions tissulaires. Si la couche de croissance de l'épiderme est conservée sous les vésicules au grade 3A, la greffe cutanée peut ne pas être nécessaire, car sa régénération est possible. Les plaies de grade 3B non cicatrisantes et durables nécessitent une attention particulière de la part des médecins. Des cicatrices chéloïdes apparaissent sur le site de la lésion.

Ils resserrent les parties saines du corps, provoquant douleur et inconfort. Si un tel défaut se produit, leur excision est indiquée. Après le traitement, la conséquence la plus fréquente des lésions cutanées est le tissu cicatriciel ou les cicatrices..

Puis-je être traité à la maison

Après avoir reçu une brûlure à la peau, une personne est dans un état de choc agité, ne peut pas déterminer objectivement la gravité de la blessure. Les personnes à proximité ne sont pas en mesure d'évaluer l'état de la victime. Après avoir fourni les premiers soins, la meilleure solution serait de se rendre dans une salle d'urgence ou un centre de brûlés. Le spécialiste caractérisera la lésion et diagnostiquera la victime, une décision sera prise - être traité à domicile si une brûlure de 1 à 2 degrés, ou à l'hôpital si une plaie plus grave est reçue.

Combien de temps faut-il pour récupérer

La durée de la rééducation dépend de l'état psychologique et de la santé du patient au moment de la blessure. Le troisième degré A ou B de la brûlure, si les premiers soins sont fournis en temps opportun, avec un cours simple, il guérira en 1 à 1,5 mois. Des dommages plus graves prendront plus de temps. Les mains, les doigts, les orteils, les coudes et les genoux ont une peau plus fine, vous devrez donc être traité de manière globale. Le médecin vous prescrira des pommades pour restaurer le derme, la mobilité articulaire. Le patient aura besoin de physiothérapie, de massage, de beaucoup de force, de patience.

Il est difficile de dire combien de temps il faudra pour récupérer. Sous l'influence de médicaments, le processus de guérison prendra des semaines, et non des jours. Il y a toujours un risque de brûlure, vous devez donc connaître les règles en matière de premiers secours et d'utilisation de substances dangereuses.

1, 2, 3 et 4 degrés de brûlures, signes et symptômes

Qu'est-ce que la brûlure?

Une brûlure est une lésion des tissus corporels due à des influences externes. Plusieurs facteurs peuvent être attribués à des influences externes. Par exemple, une brûlure thermique est une brûlure qui survient à la suite d'une exposition à des liquides chauds ou à de la vapeur, des objets très chauds..

Brûlure électrique - avec une telle brûlure, les organes internes sont également affectés par un champ électromagnétique.

Brûlures chimiques - celles qui se sont produites en raison de l'action, par exemple, de l'iode, de certaines solutions acides - en général, de divers liquides corrosifs.

Si la brûlure est due à un rayonnement ultraviolet ou infrarouge, il s'agit d'une brûlure par rayonnement.

Il y a un pourcentage du degré d'implication corporelle totale. Pour la tête, cela représente neuf pour cent du corps entier. Pour chaque bras - également neuf pour cent, poitrine - dix-huit pour cent, chaque jambe - dix-huit pour cent et dos - également dix-huit pour cent.

Une telle division par le pourcentage de tissus endommagés en tissus sains vous permet d'évaluer rapidement l'état du patient et de conclure correctement si une personne peut être sauvée.

Brûlures

La classification des brûlures par degrés est d'une grande importance. Une telle division est nécessaire pour uniformiser la portée des mesures thérapeutiques pour différents degrés de brûlure. La classification est basée sur la possibilité du développement inverse des changements de manière naturelle sans l'utilisation d'interventions chirurgicales.

La zone principale qui détermine la capacité régénératrice de la peau affectée est le germe intact et la microvascularisation. S'ils sont touchés, des mesures chirurgicales actives précoces dans la brûlure sont montrées, car sa guérison indépendante est impossible ou prend beaucoup de temps avec la formation d'une cicatrice rugueuse et d'un défaut esthétique.

Par la profondeur des lésions tissulaires, les brûlures sont divisées en quatre degrés.

Une brûlure au 1er degré se caractérise par une rougeur et un léger gonflement de la peau. Habituellement, la récupération dans ces cas se produit le quatrième ou le cinquième jour..

Une brûlure au 2ème degré est l'apparition de cloques sur la peau rougie, qui peuvent ne pas se former immédiatement. Les cloques de brûlure sont remplies d'un liquide jaunâtre clair, lorsqu'elles se rompent, la surface douloureuse rouge vif de la couche de croissance de la peau est exposée. La guérison, si une infection a rejoint la plaie, se produit dans les dix à quinze jours sans cicatrices.

Brûlure au 3ème degré - mort de la peau avec formation d'une croûte grise ou noire.

Une brûlure du 4ème degré - nécrose et même carbonisation non seulement de la peau, mais aussi des tissus plus profonds - muscles, tendons et même os. Le tissu mort est partiellement fondu et rejeté en quelques semaines. La guérison est très lente. Sur le site de brûlures profondes, de grosses cicatrices se forment souvent, qui, lorsqu'elles sont brûlées au visage, au cou et aux articulations, entraînent une défiguration. Dans ce cas, des contractures cicatricielles se forment généralement sur le cou et dans la zone des articulations..

Cette classification est unifiée dans le monde entier et est utilisée pour presque tous les types de brûlures, quelle que soit la cause de leur apparition (thermique, chimique, rayonnement). Sa commodité et son aspect pratique sont si évidents que même une personne qui ne connaît pas la médecine peut facilement la comprendre..

La destruction directe des éléments de la peau par des températures élevées est à la base du développement de changements pathologiques et de manifestations cliniques de divers degrés de brûlures. La deuxième composante concerne les troubles circulatoires dans les zones voisines, qui jouent un rôle majeur dans l'aggravation de l'étendue et de la zone des dommages au fil du temps.

Une caractéristique des brûlures est considérée comme une augmentation de ces indicateurs par rapport au niveau de référence. Il n'est possible d'estimer les volumes réels de la brûlure que le lendemain de sa réception. À ce stade, il existe une limitation claire des tissus vivants et morts, bien que la zone des troubles microcirculatoires demeure. Pour elle, le principal combat thérapeutique est en cours..

Brûlure au 1er degré

Pathomorphologiquement, il est représenté par des dommages à la couche supérieure de la peau la plus insignifiante du point de vue fonctionnel - l'épiderme. Cette zone est sujette à un remplacement permanent dans des conditions normales. Chez une personne en bonne santé, des millions de cellules épidermiques sont exfoliées pendant la journée. Habituellement, les rayons du soleil, les liquides chauds, les acides faibles et les alcalis peuvent provoquer une telle brûlure. Par conséquent, une telle brûlure ne s'accompagne pas de réarrangements structurels prononcés de la peau affectée. Les troubles microcirculatoires sont également minimes, ce qui sous-tend la formation de manifestations cliniques..

Les signes du premier degré de brûlures cutanées se réduisent à une rougeur (hyperémie) des zones touchées, accompagnées d'une douleur modérée. Les toucher provoque une augmentation de la sensation de brûlure. L'œdème est modérément exprimé ou complètement absent, selon la zone de la brûlure. Aucune autre manifestation n'est observée.

Les brûlures au premier degré sont plus souvent limitées. Les lésions superficielles isolées étendues sont rares et sont généralement associées à des types plus profonds. Il n'y a pas de risque de développer une brûlure en cas de lésion de l'épiderme, ce qui se traduit par la quantité minimale de mesures thérapeutiques.

La guérison de la surface affectée avec des brûlures au 1er degré se produit en quelques jours. Le processus se caractérise par un séchage et un plissement progressifs de la couche épidermique endommagée. Ensuite, il est rejeté sous forme de pelage. Il faut un peu plus d'une semaine pour récupérer complètement. Les cicatrices grossières et les défauts cosmétiques, même au niveau du visage, ne restent pas.

Brûlure au 2e degré

De telles brûlures sont caractérisées par des lésions des couches profondes de la peau et des troubles modérés de la microcirculation dans la zone touchée et les zones adjacentes. Ce type de dommage survient le plus souvent et se caractérise par une évolution relativement favorable même avec de grandes zones de brûlure..

L'épiderme et les zones superficielles du derme, jusqu'à la couche papillaire, sont détruits. Son importance réside dans le fait que la majeure partie des capillaires et des terminaisons nerveuses passe ici, ce qui forme les manifestations cliniques d'une brûlure au 2e degré. Ces structures restent intactes. Seule leur fonction est temporairement altérée avec une sensibilité à la douleur préservée.

La description clinique d'une telle brûlure consiste en la formation de bulles de différentes tailles et zones, remplies d'un liquide transparent jaune paille. La peau environnante peut être rougie ou inchangée. Leur formation est possible du fait que l'épiderme mort forme une cavité, qui est remplie de plasma (partie liquide du sang) à travers des microvaisseaux expansés et partiellement modifiés. Les victimes s'inquiètent des douleurs brûlantes qui persistent plusieurs heures après avoir été brûlées. N'importe quel contact augmente la douleur. Les tissus de la zone touchée et des zones adjacentes sont enflés.

Les brûlures de grade 2 guérissent d'elles-mêmes, laissant derrière elles des zones rougies, qui finissent par acquérir une teinte naturelle et ne se démarquent pas des saines. Le processus de restauration complète des tissus endommagés prend, en moyenne, environ deux semaines. Les petites brûlures ne présentent aucun risque de brûlure..

Mais si leur surface est suffisamment grande, il existe un risque d'infection et de déshydratation, ce qui nécessite des soins médicaux spécialisés appropriés. Elle est limitée à la thérapie liquidienne et à la prophylaxie antibiotique. Toutes les interventions chirurgicales actives sur la surface brûlée sont réduites à des cloques perforantes ou coupantes avec évacuation du liquide dans des conditions aseptiques.

Parfois, des questions controversées surviennent lors de la détermination du degré d'une brûlure et de la réalisation d'un diagnostic différentiel entre des brûlures de 2 et 3 degrés. Après tout, les deux se manifestent par des bulles. Mais ici, le rôle clé appartient à la préservation de la sensibilité à la douleur au contact de la surface brûlée. S'il est présent, il s'agit d'une brûlure au deuxième degré..

Brûlure au 3e degré

Lors de la caractérisation de ce type de brûlure, il convient de noter qu'il est divisé en deux sous-espèces. La nécessité de cela est née du fait que les couches profondes du derme présentent certaines caractéristiques qui sont également importantes pour déterminer les tactiques de traitement. En général, une brûlure de grade 3 caractérise une défaite complète de toute l'épaisseur de la peau, jusqu'au tissu sous-cutané.

Par conséquent, sa récupération indépendante complète devient impossible. Les troubles microcirculatoires dans les zones adjacentes sont si prononcés qu'ils peuvent souvent se transformer en brûlures du 2e degré avec le temps.

En termes de risque de développer une brûlure, ce degré de dommage occupe une place très importante. Cela est dû au fait que les brûlures de ce type sont souvent étendues et s'étalent sur une longue distance. Il y a de grands volumes de tissus morts et de surfaces de plaies qui se sont formés à leur place. Ces caractéristiques conduisent au fait que tous les produits de désintégration sont activement absorbés dans la circulation sanguine, provoquant une intoxication sévère.

En conséquence, la possibilité d'infection de telles brûlures avec le développement d'un état septique reste élevée. La restauration de la peau peut prendre plusieurs mois et dans la plupart des cas nécessite une intervention chirurgicale. De tels dommages laissent des cicatrices rugueuses qui peuvent provoquer des défauts esthétiques..

Les manifestations cliniques déterminent la division d'une brûlure au 3e degré en deux sous-espèces:

Grade 3a - dommages au derme, y compris la couche papillaire. Seules les parties les plus profondes de celle-ci, dans lesquelles les appendices de la peau (follicules pileux et glandes sébacées) sont posés, restent intactes. Ce fait détermine la possibilité d'une guérison indépendante des brûlures de petite surface dues à la granulation et à l'épithélialisation marginale des zones saines environnantes;

Grade 3b - dommages à tous les éléments de la peau, y compris les formations accessoires. Cela rend impossible de le restaurer seul, car la graisse sous-cutanée sous-cutanée n'a pas cette capacité.

Les brûlures 1 et 2, ainsi que les degrés 3a sont classées comme superficielles, en raison de leur capacité à s'auto-guérir. Déterminer le degré de brûlure n'est pas si difficile si vous savez à quoi vous devez faire attention.

Les critères d'une brûlure de grade 3 peuvent être distingués comme suit:

En cas de brûlures 3a, des bulles de différentes tailles se forment, remplies de liquide sanglant sur le fond des tissus environnants rougis;

Défauts de la plaie avec écoulement séreux-hémorragique (muqueux-sanglant) abondant, toucher qui ne provoque pas de douleur;

Les brûlures de grade 3b sont caractérisées par la formation de cloques sanglantes à paroi épaisse ou de croûtes denses de peau morte;

Œdème sévère et hyperémie de la peau environnante;

Manifestations générales sous forme d'intoxication et de déshydratation (tachycardie, respiration rapide, baisse de la pression artérielle, augmentation de la température corporelle).

Il est très important que de telles brûlures hospitalisent les victimes dans un hôpital spécialisé, où un traitement chirurgical précoce et une correction médicale appropriée seront effectués, ce qui empêchera le développement de la brûlure. Il est très difficile de sortir les patients de ce dernier état. Par conséquent, avec un degré donné de brûlures, les combustiologues modernes recommandent un traitement chirurgical précoce avec plastie simultanée ou échelonnée des brûlures..

Brûlure à 4 degrés

Ce type de brûlure est le plus grave, quelle que soit la zone de la lésion. S'il se propage dans un segment, il peut entraîner la mort du patient ou la perte d'un membre. Comme le montre la pratique mondiale, les brûlures à 4 degrés de nature locale sont principalement reçues par une flamme ou un objet chaud, en état d'intoxication alcoolique ou médicamenteuse. De telles brûlures sont possibles avec des composés chimiques de nature acide ou alcaline. Les traumatismes électriques aux extrémités prennent souvent la forme de brûlures de la main et de l'avant-bras au 4ème degré, se manifestant par une carbonisation complète des doigts.

En termes morphologiques, ce type de dommage est profond. Toutes les couches de la peau et les tissus sous-jacents peuvent être détruits: la base graisseuse sous-cutanée, les muscles, les ligaments et les tendons, les formations osseuses, les vaisseaux et les nerfs. Une propagation circulaire de ces changements autour du membre affecté est possible, ce qui conduit à la formation d'une croûte dense de tissus nécrotiques et provoque une compression des éléments préservés et une violation d'un apport sanguin adéquat.

En termes de manifestations cliniques, ces brûlures ne peuvent être confondues avec rien. Sur le site des tissus détruits, une gale dense à paroi épaisse de couleur noire ou brune est déterminée. L'état général des patients est perturbé jusqu'au choc et au coma cérébral. Si la zone de la brûlure est grande, il y a très peu de temps pour sauver une vie. Les dommages circulaires sont particulièrement dangereux. Une croûte dense, qui forme un cadre, avec une augmentation progressive de l'œdème tissulaire, devient une barrière à leur étirement, ce qui conduit à leur compression et à la perte de chances de salut. Le plus urgent est la compression thoracique, qui entraîne une perturbation des fonctions vitales et la mort rapide des victimes en cas de non-fourniture de soins spécialisés..

En termes de développement de la maladie de brûlure, avec des brûlures du 4ème degré, ses manifestations peuvent être retracées dès les premières heures après leur réception. Si ces brûlures sont limitées à de petites zones, le pronostic d'une guérison complète est favorable. Ce processus peut prendre plusieurs mois. Avec des brûlures étendues, si la victime survit, la guérison dure plusieurs mois, voire des années, car elle nécessite de nombreuses chirurgies plastiques pour remplacer les défauts formés.

La chose la plus importante à retenir est que vous ne devez pas tout d'abord chercher une réponse à la question sur le degré de brûlure reçu. Il est nécessaire d'organiser rapidement et efficacement la fourniture de mesures urgentes et le transport du patient vers un établissement médical, dont dépendent souvent non seulement l'étendue de la lésion, mais aussi la vie d'une personne. Tout le reste doit être confié à des spécialistes en la matière, qui connaissent les subtilités d'un problème complexe..

Comment aider la victime?

Dans un environnement domestique

La première étape consiste à refroidir la peau. Pour ce faire, il suffit d'abaisser la zone brûlée du corps dans de l'eau fraîche pendant 10 à 15 minutes. Pendant ce temps, la douleur disparaîtra et la rougeur diminuera. N'utilisez pas de glace! Vous avez juste besoin d'eau fraîche. Après cela, il est nécessaire de traiter la peau avec un agent spécial..

Panthenolsprey peut être utilisé avec succès pour soulager les brûlures domestiques. Aérosol "Panthenolspray" à usage externe 1:

A des effets anti-inflammatoires et cicatrisants

Aide à réduire l'irritation

Sprays sous forme de mousse épaisse, ne nécessite pas de pansement supplémentaire

C'est l'agent numéro 1 parmi les aérosols à usage externe à base de dexpanthénol 2

Panthenol Spray contient du dexpanthénol sous forme d'aérosol, ce qui facilite son application - il suffit de vaporiser sur la peau sans frotter 2. Cela aide à réduire les traumatismes supplémentaires de la peau, contrairement à l'utilisation de crèmes et de pommades.

Panthenolspray est un médicament certifié (c'est-à-dire qu'il a un effet cicatrisant), contrairement à de nombreux produits qui ont un nom similaire et un emballage similaire, mais qui sont cosmétiques. Vous pouvez trouver le même Panthenolspray - un médicament par le smiley sur l'emballage. Panthenolsprey est produit dans l'Union européenne, conformément aux normes de qualité européennes élevées.

Les outils suivants sont également utilisés:

Ces fonds peuvent réduire considérablement la force de brûlure, accélérer la régénération de la peau et guérir rapidement la brûlure elle-même. Si ces fonds ne sont pas à la maison, la zone brûlée du corps peut être lubrifiée avec du blanc d'œuf cru, du jus d'aloès. Ou vous pouvez faire une compresse avec des pommes de terre crues ou de la citrouille. N'utilisez pas une méthode aussi populaire que l'huile et les crèmes grasses. Cette méthode soulage vraiment la douleur primaire, mais elle ne fait qu'empirer plus tard..

Il est recommandé d'utiliser les remèdes à la maison comme mesure temporaire et un traitement est nécessaire avec des onguents spéciaux, énumérés ci-dessus..

1. Instructions pour l'utilisation d'un médicament à usage médical Panthenolsprey

2. Lorsqu'il est appliqué sur le visage, ne vaporisez pas l'aérosol directement sur le visage. Il est recommandé d'appliquer d'abord le médicament sur la main, puis de l'étaler sur la zone cutanée endommagée

Bausch Health LLC 115162, Russie, Moscou, st. Shabolovka, 31 ans, bâtiment 5. Tél. / Fax: (495) 510-28-79

IL Y A DES CONTRE-INDICATIONS. IL EST NÉCESSAIRE DE LIRE LES INSTRUCTIONS OU DE CONSULTER UN SPÉCIALISTE

L'auteur de l'article: Volkov Dmitri Sergeevich | c. m. n. chirurgien, phlébologue

Éducation: Université d'État de médecine et de dentisterie de Moscou (1996). En 2003, il a reçu un diplôme du Centre médical éducatif et scientifique du Département administratif du Président de la Fédération de Russie.

Brûlures au troisième degré: comment aider

Les lésions cutanées par facteurs thermiques sont divisées en 4 degrés. La classification est basée sur la profondeur des lésions tissulaires. Une brûlure au troisième degré est une blessure plutôt dangereuse et douloureuse qui affecte toutes les couches de la peau et les endommage. La brûlure est divisée en 2 sous-groupes, qui diffèrent les uns des autres par la force des lésions tissulaires. Habituellement, la différence est de quelques fractions de centimètre, mais une si légère différence est importante..

Caractéristiques et différences des brûlures au 3ème degré par rapport aux autres

L'influence du facteur dommageable contribue à la mort de certaines cellules, ce qui entraîne une violation de la fonctionnalité des structures cutanées. Le degré d'endommagement de la peau diffère en fonction de la durée de contact avec l'épiderme. La température et l'épaisseur de la peau sur le site de la blessure sont également importantes..

La surface de la zone touchée est un tissu complètement détruit. La plaie est caractérisée par une sécheresse, une induration importante, une faible sensibilité et des douleurs. Il ne récupère pas tout seul..

Un rôle essentiel dans le développement d'une brûlure est joué par le processus d'inflammation, qui se produit en réponse à l'action d'un facteur dommageable. Tout d'abord, une vasoconstriction se produit, qui est ensuite suivie d'une étape de dilatation. Les tissus qui se trouvent dans le foyer de la lésion augmentent considérablement la perméabilité vasculaire. En conséquence, l'épiderme est rempli de substances protéiques et d'éléments sériques.

Les manifestations d'une brûlure au troisième degré sont beaucoup plus caractéristiques. Dans la deuxième étape, il y a des bulles qui sont remplies de contenu liquide. La peau avec des dommages de grade 3 est durcie et les cloques sont plus foncées. La douleur est assez prononcée ou absente du tout. Une telle blessure guérit pendant une durée suffisante, un traitement étape par étape plus grave est nécessaire. Au stade 4, des lésions nécrotiques sévères sont présentes. La sensibilité à la douleur est altérée.

Les brûlures thermiques de 3 degrés sont divisées en 2 sous-groupes. Visuellement, ils ne sont pas différents. Le diagnostic est réalisé en milieu hospitalier. Cette distinction est suffisamment importante pour le processus de traitement. Au stade 3A, l'intégrité de l'épiderme et des couches dermiques externes est perturbée. Avec 3B, les cellules graisseuses sont également affectées.

Symptômes d'une brûlure à 3 degrés

Au contact de la zone touchée, une douleur intense survient. La peau est caractérisée par l'apparition de stries rouges qui indiquent des saignements mineurs. Les cloques éclatent rapidement et se croûte. De plus, une croûte brun jaunâtre se développe.

Symptômes d'une brûlure de 3 degrés

L'hypotension se développe. L'état du patient est assez grave. Les cloques éclatent également rapidement et une croûte se forme à leur place. Les tissus voisins semblent enflés et rouges. Des vaisseaux obstrués sont présents sur le site de formation de la gale. La couleur de la surface endommagée varie des couleurs claires aux couleurs foncées.

Premiers secours pour les brûlures au 3e degré

Les premiers soins pour les brûlures de grade 3 doivent être fournis dès que possible. Il vise à soulager l'état général du patient. Un traumatisme peut être déclenché par une exposition à la chaleur, aux produits chimiques et au feu. Il est nécessaire de respecter l'ordre d'actions suivant lors de la fourniture d'une assistance:

  • libérer la zone touchée du tissu avec des ciseaux;
  • mettre du matériel stérile sur la plaie;
  • fournir un accès aérien;
  • prenez n'importe quel analgésique disponible pour soulager la douleur;
  • ne touchez pas une plaie ouverte pour éviter l'infection;
  • donner au malade beaucoup d'eau à boire.

Avec une blessure de stade 3, il est strictement interdit de faire ce qui suit à domicile:

  • rincer avec des agents antiseptiques;
  • refroidir avec de la glace;
  • appliquer un bandage ou une gaze sur la plaie;
  • retirer les vêtements de la plaie augmentera la douleur. Le prélèvement des tissus est effectué par du personnel médical;
  • appliquer des substances grasses sur la zone touchée.

En cas de brûlure au troisième degré, appelez immédiatement une ambulance. Les soins de suivi sont assurés par des spécialistes en conditions stationnaires.

Traitement complémentaire chez les enfants et les adultes

Après avoir recueilli un historique complet, une anesthésie est effectuée. Avec le développement du choc de brûlure, des analgésiques narcotiques sont administrés. Si le syndrome douloureux n'est pas très prononcé, vaporisez sur la zone touchée un remède à base de novocaïne ou d'autres médicaments similaires.

Ensuite, des antihistaminiques sont prescrits. Les plus couramment utilisés sont Suprastin et Diphenhydramine..

Faire le bon pansement en utilisant uniquement du matériel stérile.

Pour prévenir le développement d'une brûlure, une quantité abondante de liquide est injectée par voie intraveineuse, qui a été perdue par une personne au moment de la blessure..

Pour minimiser le développement des conséquences, du glucose ou de la polyglukine est administré.

Parfois, des sédatifs sont également nécessaires. S'il est nécessaire de transporter le patient, des analgésiques sont administrés pour minimiser le stress pour la victime.

Alors, comment traitez-vous une brûlure de grade 3? Au cours de la troisième étape du traitement, une intervention chirurgicale est effectuée - une peau saine est transplantée sur les parties endommagées. La chirurgie est également nécessaire pour empêcher la propagation de l'infection. Le patient reçoit une thérapie hormonale, analgésique et sédative avec des médicaments pharmaceutiques. Si des parties visibles du corps sont affectées, après une récupération complète, des opérations cosmétiques sont effectuées. Une brûlure profonde au troisième degré nécessite une intervention pour éliminer les tissus morts.

Si la nécessité d'ouvrir les cloques et d'éliminer les foyers de nécrose est nécessaire, cela est effectué sous anesthésie. Il est strictement interdit d'ajuster indépendamment le plan thérapeutique prescrit.

Les enfants doivent être hospitalisés pour des symptômes de stade 2, car la peau des enfants est assez délicate. Les parents eux-mêmes ne peuvent pas toujours déterminer la gravité de la blessure. Par conséquent, l'aide d'un spécialiste est nécessaire..

Conséquences possibles

Les complications des blessures de stade trois dépendent de la localisation de la brûlure sur le corps humain et de la profondeur de pénétration. Si en même temps l'intégrité de la couche de croissance est préservée, la transplantation n'est pas nécessaire, car les tissus eux-mêmes se rétablissent d'eux-mêmes. Avec le grade 3B, les blessures mettent longtemps à guérir et meurent souvent. Dans ces endroits, des cicatrices prononcées restent.

Ils peuvent interférer avec la vie normale en resserrant les tissus. Avec de tels défauts, un traitement chirurgical est nécessaire. Les cicatrices ou les cicatrices restent presque toujours après le traitement.

Puis-je être traité à la maison

Avec une lésion cutanée de ce degré, une personne subit un choc. Cela empêche l'évaluation correcte de la condition. Les personnes qui se trouvent à proximité ne peuvent pas identifier une telle condition comme grave. Par conséquent, immédiatement après les premiers soins, vous devez vous rendre au service de traumatologie. Le spécialiste sera en mesure d'identifier tous les symptômes et de poser un diagnostic précis. Si la blessure est légère, le traitement est effectué à domicile, en tenant compte des recommandations du médecin, pour les plus graves - à l'hôpital.

Combien de temps faut-il pour récupérer

Alors, combien de temps une brûlure guérit-elle? La durée de la période de récupération dépend de l'état d'esprit, de la santé physique générale de la victime au moment de la blessure. Tous les groupes de brûlures de troisième stade nécessitent une longue récupération. Avec les premiers soins correctement fournis, cela ne nécessitera pas plus de deux mois de traitement. Si la blessure était plus grave, alors plus. La récupération est lente et difficile. Et l'emplacement de la zone cutanée affectée joue également un rôle important - les mains, la zone du métacarpe et le visage nécessitent un traitement plus long. Le médecin sélectionne des moyens pour restaurer l'épiderme et la mobilité articulaire. Le patient se voit attribuer diverses procédures visant à restaurer sa capacité de travail: physiothérapie et massages. Le patient lui-même demande beaucoup d'efforts et de patience..

Il est impossible de prédire immédiatement combien de temps il faudra pour que les blessures guérissent complètement. Ce processus prend généralement plusieurs mois avec un traitement approprié. Le risque de brûlure est presque toujours présent, il est donc nécessaire de pouvoir fournir les premiers soins et de savoir ce qu'il ne faut pas faire.

Signes et traitements des brûlures au troisième degré

Une brûlure au troisième degré est une blessure très grave et extrêmement douloureuse de nature thermique, à un degré ou à un autre affectant toutes les couches de la peau, et peut provoquer des changements irréversibles dans les zones endommagées..

Photo 1. Les brûlures au troisième degré sont le plus souvent causées par le feu. Source: Flickr (ArSalles).

Caractéristiques d'une brûlure au troisième degré

Contrairement aux autres brûlures, les dommages de grade 3 sont toujours caractérisés par des dommages complets à toutes les couches de la peau et l'impossibilité de sa guérison complète indépendante..

De telles blessures ont souvent une large zone de dommages et, par conséquent, un grand volume de tissus morts, qui, lorsqu'ils se décomposent, peuvent provoquer la plus forte intoxication du corps..

Le processus de traitement peut prendre plus d'un mois et nécessite presque toujours une intervention chirurgicale. Les brûlures de grade 3 ne disparaissent jamais sans laisser de trace, laissant derrière elles des cicatrices grossières, des points de suture et d'autres défauts cosmétiques.

Brûler les formes

La médecine définit deux types de brûlures au troisième degré, qui diffèrent, tout d'abord, par la profondeur de la lésion. Il est presque impossible de déterminer visuellement à quel type de brûlure appartiendra, car la différence peut être déterminée par fractions de millimètre.

Mais l'approche du traitement et les conséquences possibles peuvent être radicalement différentes..

Brûler 3A

La forme 3A est considérée comme moins difficile et laisse au patient des chances d'auto-régénération partielle des zones cutanées endommagées. Avec de telles brûlures, la mort de l'épiderme et des parties supérieures du derme se produit. La sensibilité à la douleur persiste.

Les zones touchées de l'épiderme sont séparées du corps par des plaques (souvent avec des vêtements), exposant des couches plus profondes de la peau, qui changent rapidement de couleur du rose au rouge foncé. Sur le site de la lésion, de petits points de teintes plus foncées commencent rapidement à apparaître - plusieurs hémorragies dans les vaisseaux.

Graver 3B

Désigne des blessures plus complexes affectant toutes les couches de la peau et du tissu sous-cutané. De telles brûlures se produisent en raison d'une exposition thermique prolongée (liquide bouillant, feu ouvert, métal chauffé au rouge) ou de dommages causés par des alcalis et des acides concentrés.

Elle se caractérise par l'apparition d'une croûte sèche et dense et une perte de douleur et de sensibilité tactile dans la zone touchée. En guérissant, il conduit à la formation de cicatrices denses et rugueuses et nécessite souvent une intervention chirurgicale.

Remarque! Les perturbations locales des systèmes circulatoire et métabolique entraînent une diminution significative (de plusieurs degrés) de la température dans la zone de la brûlure. Sur cette base, les brûlures de forme 3B sont le plus souvent diagnostiquées..

Symptômes et signes

Pour traiter une brûlure de grade 3, il est nécessaire de déterminer la profondeur de la lésion le plus tôt possible. Il n'est pas possible de le faire à la maison, car cela nécessite l'utilisation d'instruments médicaux spécialisés.

Les symptômes des brûlures de type 3A et 3B sont légèrement différents.

Signes de brûlures 3A

  • Douleur intense, en particulier dans les premières heures après une brûlure.
  • Un grand nombre d'hémorragies sur le site de la brûlure, se manifestant par des points ou des rayures rouges.
  • La surface de la peau dans la zone touchée est en relief, avec une teinte rouge vif ou bordeaux.
  • Des cloques éventuellement remplies de liquide sur la peau.

Signes de brûlures 3B

  • Au cours des 20 à 30 premières minutes suivant la blessure, la victime peut ne pas ressentir de douleur.
  • La pression peut être très faible (même chez les patients hypertendus), posant un certain danger pour la vie du patient.
  • Les cloques apparaissant sur la peau éclatent rapidement, formant une croûte sèche.

Premiers secours à la victime

Toute brûlure grave doit être traitée en milieu hospitalier. Cependant, jusqu'à l'arrivée de l'ambulance, le patient devra fournir toute l'assistance possible:

  • Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer le facteur dommageable.
  • Des bandages ou des lingettes stériles peuvent être appliqués sur les zones endommagées. La laine de coton ne peut pas être utilisée, car ses fibres adhèrent à une plaie humide et, lors du retrait ultérieur, provoquent une douleur intense.
  • Si possible, la zone touchée du corps doit être surélevée afin de ralentir la propagation des produits de désintégration toxiques de la plaie dans tout le corps.

Il est interdit de faire

Traitement

Le traitement des brûlures de type 3A et 3B est certainement réalisé dans un hôpital (service des grands brûlés d'un hôpital ou d'un centre spécialisé). Les mesures thérapeutiques sont un ensemble de procédures visant à:

  • Élimination du syndrome douloureux.
  • Prévention de l'anémie et de l'hypoxie.
  • Normalisation du métabolisme.
  • Élimination de l'intoxication du corps.
  • Éviter les dysfonctionnements du système cardiovasculaire.

Un traitement conservateur

Le médecin traitant commence par l'anesthésie, tout en traitant les zones cutanées endommagées, en évaluant leur état et en décidant des tactiques de traitement ultérieures.

Voie fermée

Les zones endommagées sont constamment couvertes de bandages, ce qui minimise le risque d'infection et de dommages mécaniques, mais augmente en même temps l'intoxication due à la décomposition des tissus mourants. De plus, des pansements fréquents causeront inévitablement de nombreux désagréments au patient..

Remarque! Les antiseptiques populaires sont le plus souvent utilisés comme médicaments pour les pansements: furaciline, nitrate d'argent, lactate d'éthacridine.

En plus des antiseptiques, le traitement des surfaces brûlées par rayonnement ultraviolet ou infrarouge peut être utilisé. Cela permet de minimiser le risque de nécrose humide et d'éliminer les formations purulentes..

Voie ouverte

Avec une méthode de traitement ouverte, une croûte sèche sur le site de la brûlure se forme beaucoup plus rapidement et la surveillance du processus de guérison est beaucoup plus facile. Parmi les défauts, on peut noter l'évaporation constante de l'humidité des zones lésées..

L'utilisation de pommades pour les brûlures de type 3 n'est pas prescrite immédiatement, mais uniquement lorsque le processus d'exsudation est terminé dans la plaie (écoulement de l'ichor des petits vaisseaux sanguins). L'application la plus couramment pratiquée des préparations externes suivantes:

  • Levomekol.
  • Pommade à la gentamicine.
  • Synthomycine.
  • Pommade à la furaciline.

Les antibiotiques sont rarement prescrits pour ces brûlures. Leur utilisation est justifiée si la surface totale des brûlures dépasse 10% de la peau de la victime. Les médicaments sont administrés par voie intramusculaire et uniquement dans les cas les plus difficiles - par voie intraveineuse. Si l'évolution de la maladie est compliquée par l'ajout d'une infection fongique, des médicaments appropriés (Diflucan, Levorin, etc.) peuvent être en outre prescrits..

Chirurgie

Une brûlure au troisième degré est l'un des types de blessures très complexes, nécessitant presque toujours une intervention chirurgicale. La nature d'une telle intervention est déterminée individuellement et dépend en grande partie de la gravité de la blessure. Il n'est pas rare que les patients subissent une intervention chirurgicale le premier jour après avoir reçu une brûlure..

Nécrotomie

Une telle intervention implique la dissection des couches mortes de la peau, ce que l'on appelle la gale de brûlure. L'ouverture de la plaie est effectuée jusqu'aux couches viables et vise, tout d'abord, la sortie sans entrave de fluide du site de la blessure.

Nécrectomie

La prochaine étape du traitement chirurgical de la plaie, qui implique l'excision et l'ablation des zones cutanées nécrotiques. Il est effectué 5 à 7 jours après avoir reçu une brûlure, lorsque les limites de la nécrose sont clairement marquées.

Amputation

Le résultat le plus indésirable pour un patient est lorsque les lésions cutanées sont si graves que les médecins n'ont d'autre choix que d'enlever complètement chirurgicalement le membre affecté (ou une partie de celui-ci)..

Greffe de peau

L'opération la plus courante pour ceux qui ont subi une brûlure au 3ème degré est la greffe de peau. L'intervention implique la mise en œuvre séquentielle de plusieurs étapes:

  • Retrait du matériel du donneur. Souvent, à ces fins, des zones de peau prélevées sur des zones saines du patient lui-même sont utilisées..
  • Préparation de la surface préliminaire, y compris le nettoyage, le rinçage avec des solutions spéciales et le séchage.
  • Transplantation d'une zone cutanée sur une plaie.

Les greffons sont fixés dans un nouvel endroit avec des points de suture ou des pansements et peuvent prendre racine dans un nouvel endroit en environ une semaine.

Traitement de physiothérapie

Diverses procédures de physiothérapie peuvent être un excellent ajout au traitement principal, aidant à arrêter le développement de processus inflammatoires dangereux, à soulager la douleur et à accélérer le taux de régénération de la peau endommagée.

Dans la phase de réparation active des tissus, les éléments suivants sont utilisés:

  • Thérapie par ultraviolets (jusqu'à 12 séances par jour).
  • Magnétothérapie basse fréquence (35 minutes par jour, cure - 15 jours).
  • Exposition au laser (des séances quotidiennes de 20 minutes sont prescrites pendant 20 jours).
  • Stimulation électrique (au moins 15 séances).

À des stades ultérieurs, lorsque le tissu cicatriciel se forme activement, les applications de paraffine, la phonophorèse ou l'électrophorèse avec la lidase peuvent être pratiquées.

Période de rééducation

La période de rééducation implique la mise en œuvre de toute une gamme de mesures visant à la guérison rapide des brûlures et au retour du patient à une vie normale. Pendant cette période, le corps de la victime peut encore éprouver certains troubles:

  • Difficulté à respirer, essoufflement.
  • Insuffisance rénale.
  • Troubles métaboliques.
  • Troubles gastro-intestinaux (le plus souvent - manque d'appétit, constipation).
  • Troubles du système cardiovasculaire.

Conséquences et complications

Les conséquences négatives d'une brûlure au troisième degré subie peuvent se manifester sous la forme de:

  • Toxémies - l'entrée dans le sang de substances toxiques formées par la décomposition des tissus de la plaie.
  • Développement de processus purulents dangereux.
  • Intoxication causée par une altération du fonctionnement des reins et du foie.
  • Processus infectieux, jusqu'à la septicémie.

Prévention des brûlures

Personne ne peut pleinement s'assurer contre les brûlures, mais chaque personne peut réduire considérablement la probabilité de les contracter. Il suffit d'écouter les recommandations d'experts:

  • Faites attention lors de la préparation des aliments.
  • Si possible, placez des casseroles d'eau bouillante sur les brûleurs de la cuisinière les plus éloignés du bord.
  • Protégez les enfants de l'accès aux flammes nues.
  • Évitez les fils électriques dénudés ou les prises électriques et interrupteurs desserrés dans votre maison.
  • Les liquides chimiques dangereux doivent être stockés dans un endroit protégé et clairement identifiés.
  • Achetez un extincteur pour votre maison ou votre appartement.

Le troisième degré de brûlure: comment traiter correctement?

Une brûlure au troisième degré est la destruction de toutes les couches de la peau par l'action d'une température élevée, d'un rayonnement ionisant, de réactifs chimiques ou d'électricité. La gravité de la blessure est déterminée par l'étendue et la profondeur de la blessure. Plus l'impact des facteurs traumatiques est fort, plus la maladie progresse sévèrement. Dans 20% des cas, les brûlures au troisième degré sont causées par de l'eau bouillante ou de l'huile. Le plus souvent, la peau des membres supérieurs et inférieurs est endommagée. Les principes du traitement sont déterminés par l'étendue et les causes des dommages. Plus difficile à traiter les plaies chimiques.

  1. Symptômes et caractéristiques d'une brûlure au 3e degré
  2. 3a
  3. 3b
  4. Causes des brûlures
  5. Haute température et ultraviolet
  6. Substances chimiques
  7. Choc électrique
  8. Rayonnement ionisant
  9. Comment fournir les premiers soins
  10. Plus de traitements, prolongement de traitements
  11. Thérapie par perfusion
  12. Médicaments contre la douleur
  13. Les antibiotiques
  14. Médicaments anti-inflammatoires
  15. Pansements et traitements antiseptiques
  16. Médicaments sédatifs
  17. Autres médicaments
  18. Ce qu'il ne faut pas faire
  19. Des conséquences dangereuses

Symptômes et caractéristiques d'une brûlure au 3e degré

Il est très difficile de distinguer visuellement les brûlures au troisième degré des autres types de blessures. Pour ce faire, il est nécessaire de déterminer la profondeur de la lésion par la couleur des tissus et les signes qui l'accompagnent..

Une brûlure de grade 3a s'accompagne de la destruction de la couche externe de la peau et en partie du derme (couche profonde). Les fonctions des appendices, c'est-à-dire des glandes sébacées et des follicules pileux, sont préservées. La gravité de la brûlure détermine les symptômes locaux et généraux:

  • nécrose (mort) des tissus dans les lésions;
  • la formation de cloques sur le corps;
  • changements vasculaires;
  • œdème étendu sur toute la profondeur de la blessure;
  • la formation d'une croûte sèche brun clair sur la brûlure.

Lors de la palpation (sensation) de la zone, une personne ressent une douleur intense ou modérée. Quelques heures après une brûlure, des cloques denses remplies de liquide jaune apparaissent sur la peau. Répondant à la question de savoir combien de temps la brûlure guérit, le médecin prend en compte la zone du foyer de la brûlure et la présence de complications. En l'absence d'inflammation infectieuse, les plaies guérissent en 4 à 6 semaines. Si des bactéries pathogènes se multiplient dans le derme, la durée du traitement est de 2-3 mois.

Une brûlure de 3b degrés s'accompagne de dommages à l'épiderme avec le derme et les tissus sous eux - tissu adipeux. La profondeur des dommages est déterminée par la couleur du tissu brûlé.

À quoi ressemble une brûlure profonde:

  • la peau devient brun foncé;
  • des vésicules remplies de sang se forment sur la plaie;
  • la croûte brûlée devient brune ou gris foncé.

En cas de brûlure profonde, les follicules pileux, les glandes excrétrices (sébacées, sudoripares) et les récepteurs sensoriels sont endommagés. Lors de la palpation de la plaie, le patient ne ressent pas de douleur.

Si une brûlure profonde du 3ème degré est située sur une grande surface, la formation d'une brûlure est probable, ce qui rend difficile le processus de guérison complète..

La restauration indépendante des tissus mous avec de telles blessures est impossible. Une transplantation cutanée à partir de zones saines du corps est nécessaire. Même après la chirurgie, la plaie guérit très lentement - plus de 2-3 mois.

Causes des brûlures

Les facteurs dommageables pour tous les degrés de brûlure sont les mêmes. Les principaux sont:

  • rayonnement ultraviolet;
  • acides chimiques;
  • solutions alcalines;
  • métal chaud;
  • huile bouillante;
  • électricité.

Le grade 3 est caractérisé par des dommages non seulement à l'extérieur, mais également aux couches profondes de la peau. Par conséquent, la maladie s'accompagne d'une nécrose tissulaire. Si plus de 15% du corps est endommagé, le corps de la personne brûlée commence à être empoisonné par des métabolites, c'est-à-dire les produits de décomposition des tissus morts.

Haute température et ultraviolet

Le plus souvent, une brûlure au troisième degré se produit avec un contact direct avec de tels facteurs:

  • Flamme. Sous l'influence du feu, les membres, le visage, les organes respiratoires (bouche, voies nasales) sont touchés. Si le torse est endommagé, des problèmes surviennent lors du retrait des vêtements collés. Pour cette raison, le risque d'inflammation septique, c'est-à-dire d'inflammation des tissus infectieux, augmente..
  • Ultra-violet. Les brûlures UV sont plus fréquentes en été. Les blessures dans 90% des cas sont peu profondes (brûlures de grade 3a), mais elles couvrent 50% de toute la surface corporelle.
  • Vapeur d'eau. L'évaporation de l'eau provoque des brûlures superficielles de la peau, de la muqueuse nasale, de la bouche. L'épithélium qui tapisse la surface interne des voies respiratoires est souvent endommagé.

La profondeur de la lésion tissulaire est déterminée par la durée du contact avec des objets chauds, de l'eau chaude, des rayons ultraviolets, etc. La vitesse de récupération dépend de l'état de la peau brûlée.

Substances chimiques

Les brûlures de grade 3 lorsque des produits chimiques agressifs entrent en contact avec l'épiderme sont souvent accompagnées d'une inflammation infectieuse. Les causes de brûlures incluent le contact avec de telles substances:

  • Acides. Dans 80% des cas, les réactifs chimiques ne pénètrent pas dans la graisse sous-cutanée. Sur le site des dommages, des croûtes se forment rapidement, ce qui empêche la pénétration d'une substance caustique dans le derme.
  • Alcalis. Les solutions alcalines pénètrent facilement dans les couches profondes de la peau, ce qui provoque des blessures graves avec des dommages aux fibres.
  • Sels métalliques. Comme pour les acides, les brûlures sont souvent peu profondes. Mais les produits chimiques sont absorbés par la peau, provoquant une intoxication (empoisonnement) du corps.

La gravité des dommages est déterminée par le degré de concentration des réactifs, ainsi que par la durée du contact avec eux..

Choc électrique

Lorsqu'ils sont exposés à un courant électrique, des complications surviennent souvent, car les tissus mous et le sang ont une bonne conductivité électrique. Après contact avec des objets conducteurs, deux marques se forment sur le corps de la victime - les points de sortie et d'entrée des particules chargées électriquement. Le plus grand danger pour la vie est un choc électrique avec une intensité de courant de 0,05 A.

Rayonnement ionisant

Le degré de brûlure par rayonnement dépend de la durée d'exposition aux rayonnements ionisants. Ses sources comprennent:

  • roches (apatite, zircon);
  • équipement médical;
  • radon;
  • mines d'uranium, etc..

Non seulement le derme et la graisse sous-cutanée sont endommagés, mais également les organes internes. La profondeur des changements pathologiques dans les tissus dépend de la dose de rayonnement reçue..

Comment fournir les premiers soins

Les premiers soins pour une brûlure au troisième degré consistent à éliminer le contact avec des facteurs traumatiques et à faire en sorte que la victime se sente mieux. Dans les conditions domestiques, les brûlures sont le plus souvent causées par l'exposition à la vapeur chaude, le contact avec le fer chaud (fer, poêle), l'huile bouillante, etc..

Le traitement d'une brûlure au troisième degré à la maison est impossible, car les médecins utilisent beaucoup de mesures complexes, grâce auxquelles il est possible d'éliminer complètement la douleur, ainsi que d'accélérer la récupération de la peau endommagée et des couches plus profondes.

Avant de vous rendre avec une victime dans un centre de traitement des grands brûlés ou d'appeler un médecin à domicile, vous devez lui fournir les premiers soins:

  • Nettoyer la plaie. Tout d'abord, vous devez retirer les vêtements de la zone endommagée dès que possible. S'il s'est attaché, vous devez couper soigneusement les rabats près de la zone brûlée..
  • Anesthésie. Pour soulager l'état du patient, il est nécessaire de donner des analgésiques non narcotiques - Ketorolac, Ibuprofen, Ketanov, etc..
  • Traitement. Ne rincez pas les brûlures et n'appliquez pas de solutions antiseptiques. Avant l'arrivée du médecin, la zone touchée est simplement recouverte d'un bandage stérile ou d'une serviette.

La victime doit consulter d'urgence un spécialiste. Le traitement des brûlures de grade 3 ou 4 est effectué uniquement dans un hôpital.

Plus de traitements, prolongement de traitements

Le traitement des brûlures de grade 3 implique la transplantation de tissus sains dans les lésions. Après l'opération, une rééducation suit, dont la durée dépend de la profondeur et de l'étendue des dommages, de la formation d'abcès.

Thérapie par perfusion

Avec des brûlures de 3 ou 4 degrés, un traitement de désintoxication est obligatoire. L'action des médicaments vise à nettoyer le sang et les tissus du patient des produits de carie de la peau brûlée, comblant ainsi le manque de liquide dans le corps. Pour ce faire, administré par voie intraveineuse:

  • Solution Ringer-Locke;
  • Stabizol;
  • Sorbilact;
  • Refortan;
  • solution de glucose.

Le volume de la préparation est déterminé par la profondeur et l'étendue des lésions. La thérapie par perfusion en temps opportun prévient les brûlures et les intoxications.

Médicaments contre la douleur

Ce qu'il faut faire en cas de brûlure dépend de la profondeur des dommages au derme ou à la graisse sous-cutanée. Après l'opération, les patients se plaignent de douleur, des pilules sont donc prescrites:

  • Spazmaton;
  • Nurofen;
  • Paracétamol;
  • Citramon-Borimed;
  • Kétoprofène.

Sur recommandation d'un médecin, des onguents anesthésiques et anti-inflammatoires locaux sont utilisés et appliqués sur la plaie - Levomekol, Panthenol, Radevit, etc..

Pour les brûlures de grade 3b, les antiseptiques et analgésiques locaux ne peuvent pas être utilisés immédiatement après la chirurgie.

Les antibiotiques

Les médicaments antibactériens sont utilisés pour la prévention et le traitement de l'inflammation infectieuse dans les foyers de brûlure. En cas de lésions tissulaires graves, le risque d'accumulation de pus dans la plaie dépasse 65 à 70%.

Le refroidissement ne se fait pas avec de l'eau courante, mais avec de l'eau stagnante. Il est strictement interdit d'utiliser de la glace pour le refroidissement..

Pour éliminer l'infection, appliquez:

  • Ceclor;
  • Cefazolin;
  • La bicilline;
  • Ampicilline;
  • Gentamicine.

Pour les blessures modérées, des médicaments contenant des composants antimicrobiens sont utilisés - Levosin, Streptonitol, Argosulfan, Dioxidin, Dermazin.

Médicaments anti-inflammatoires

Pour une guérison rapide de la peau, des pommades anti-brûlures au dexpanthénol sont utilisées. Les onguents, sprays et crèmes les plus efficaces comprennent:

  • D-Panthénol;
  • Dexpanthène;
  • Heppiederm;
  • Bepanten;
  • Pantoderme.

Les anti-inflammatoires empêchent la synthèse de substances qui augmentent les réactions inflammatoires (histamine, acide arachidonique). De ce fait, la régénération des cellules endommagées du derme et de l'épiderme est accélérée.

Pansements et traitements antiseptiques

Les antiseptiques sont utilisés pour traiter la peau endommagée par des brûlures de 3 degrés. Ils sont appliqués sous un pansement occlusif pour empêcher les bactéries de pénétrer dans la plaie. Pour la désinfection des tissus, les éléments suivants sont utilisés:

  • Pommade Vishnevsky;
  • Levosin;
  • Pommade Ichthyol;
  • Baneocin;
  • Pommade de zinc;
  • Olazol;
  • Mefenat;
  • Eplan;
  • Ebermin.

Les pansements sont changés au fur et à mesure qu'ils deviennent sales, mais pas plus souvent 1 à 2 fois par jour. Lorsqu'elles sont mouillées, les brûlures sont traitées avec une pommade au zinc. Il sèche les tissus et stimule la formation de croûte.

Médicaments sédatifs

Selon le degré de lésion tissulaire, les patients ressentent un inconfort sévère ou modéré dans les foyers de brûlure - démangeaisons, douleur, brûlure, etc. Pour réduire la sensibilité des récepteurs de la douleur et améliorer le sommeil, des sédatifs sont utilisés:

  • Deprim;
  • Afobazole;
  • Alvogen Relax;
  • Fitoseed;
  • Persen Forte;
  • Dormiplant;
  • Gouttes Zelenin;
  • gouttes de muguet-agripaume.

Les sédatifs sont utilisés pour l'insomnie et l'augmentation de l'anxiété uniquement sur recommandation d'un médecin. Lors du rétablissement du sommeil et de l'éveil, la thérapie est annulée.

Autres médicaments

Des médicaments supplémentaires dans le traitement des brûlures de grade 3a ou 3b sont utilisés pour accélérer la régénération tissulaire. En règle générale, le schéma thérapeutique comprend:

  • onguents bactéricides - tétracycline, érythromycine, polymyxine;
  • solutions antiseptiques - Chlorophyllong, Eucalimin, Chlorhexidine;
  • immunostimulants - Likopid, B-Imunoferon 1b, Alfarekin, Virogel.

Après rejet de la croûte de brûlure, il est nécessaire de traiter la peau avec des antiseptiques ou d'utiliser des pansements stériles pendant 1 à 3 semaines.

Ce qu'il ne faut pas faire

Avec un degré léger de dommages, vous devez rincer la plaie à l'eau courante. Mais avec des dommages au derme ou au tissu sous-cutané, de telles actions ne peuvent pas être effectuées.

Afin de ne pas aggraver l'état du patient, lors des premiers soins, ils refusent:

  • le rinçage ou le refroidissement des brûlures à l'eau courante;
  • arracher les morceaux de vêtements collants de la lésion;
  • appliquer un coton sec ou imbibé d'un coton antiseptique sur la plaie;
  • traitement des tissus avec des pommades bactéricides ou analgésiques.

Avec des blessures aussi graves, le traitement est effectué uniquement dans les murs de l'hôpital. Pour guérir les tissus, le médecin transplante une peau saine d'autres parties du corps - le dos, le bas de la jambe, les fesses, etc..

Des conséquences dangereuses

Les complications sont déterminées par la localisation et l'étendue des brûlures sur le corps. Si la couche germinale du derme est préservée (grade 3a), la transplantation cutanée n'est pas réalisée. Avec des dommages plus profonds, des complications parfois dangereuses surviennent:

  • arthrite purulente;
  • cicatrices;
  • furonculose;
  • état septique;
  • phlegmon;
  • gangrène.

Le traitement des blessures graves est fortement déconseillé à la maison. Avec des dommages importants, des effets systémiques indésirables sont souvent observés - choc de brûlure, toxémie (empoisonnement), septicotoxémie (intoxication infectieuse). Pour éviter les complications, immédiatement après une blessure, ils appellent un médecin à domicile ou se rendent dans un centre de brûlés.