Asthme allergique (atopique)

Le système immunitaire protège le corps humain des bactéries et virus nocifs. L'allergie conduit au fait que le corps commence à se battre même avec des substances absolument inoffensives. Cela est dû à un échec de la production d'immunoglobulines. Son taux dans le sang augmente et, par conséquent, la sensibilité aux allergènes augmente en raison de la production d'histamine.

L'asthme allergique est la forme la plus courante d'asthme, entraînant une hypersensibilité respiratoire à certains allergènes. En inhalant l'allergène, le corps reçoit un signal sur l'irritant, le système immunitaire est déclenché, ce qui se traduit par une forte contraction des muscles situés autour des voies respiratoires. Ce processus est appelé bronchospasme. En conséquence, les muscles deviennent enflammés et le corps commence à sécréter du mucus, épais et plutôt visqueux.

L'allergie est une maladie de notre temps. Plus de 90% des enfants et 50% des adultes des grandes villes souffrent de réactions allergiques.

Toute personne souffrant d'asthme allergique éprouve à peu près les mêmes conditions que dans les autres types: détérioration de la santé due à l'activité physique dans l'air froid, après l'inhalation de fumée de tabac, de poussière ou de fortes odeurs.

Les allergènes sont assez courants dans l'environnement, il est donc si important d'identifier la gamme des principaux irritants dans le temps, empêchant ainsi l'exacerbation des symptômes et le développement de la maladie sous une forme plus sévère..

Symptômes d'asthme allergique

Les symptômes de l'asthme allergique sont principalement associés au travail des voies respiratoires et sont les suivants:

la respiration est accompagnée d'un sifflement;

un essoufflement sévère se produit;

les inhalations et les expirations deviennent plus fréquentes;

il y a une douleur dans la région de la poitrine;

la poitrine est tendue.

Voici les principaux symptômes que l'un des allergènes courants peut provoquer:

pollen (ou pollen d'arbres et de plantes, par exemple, le duvet de peuplier commun);

particules de spores de moisissures;

laine animale ou salive (les particules de peau et les plumes d'oiseaux appartiennent à cette catégorie);

présence d'excréments d'acariens dans l'environnement.

Tout contact avec un irritant peut provoquer une réaction allergique. Par exemple, une égratignure entraînera immédiatement des démangeaisons locales et une rougeur de la peau. Dans les cas extrêmes, si une telle substance pénètre dans le corps humain, un réel danger peut survenir, car apparition rapide possible d'un choc anaphylactique, qui est une crise d'asthme grave.

Le mécanisme du développement de l'asthme atopique peut être déclenché non seulement par des allergènes. Ils peuvent provoquer une attaque, pas la réaction allergique elle-même.

Ensuite, la cause de l'attaque devient rien de plus que les particules-irritants dans l'air inhalé:

la fumée d'une bougie (y compris aromatique), d'une cheminée ou d'un feu d'artifice;

air froid (y compris lors d'activités physiques en plein air);

odeurs de produits chimiques et de leurs vapeurs;

La gravité de l'évolution de l'asthme atopique dépend de la gravité des symptômes: légère, modérée ou sévère.

Asthme allergique chez les enfants

La manifestation de l'asthme allergique chez un enfant peut se produire à différentes périodes d'âge, mais le plus souvent, la maladie affecte le corps de l'enfant après un an de vie. Les réactions allergiques de diverses étiologies sont le principal facteur de risque.

L'asthme atopique dans l'enfance a une caractéristique désagréable - il peut se cacher sous les symptômes de la bronchite obstructive. Il est possible d'identifier l'asthme par le nombre de manifestations de la maladie tout au long de l'année. Si une obstruction bronchique apparaît plus de quatre fois par an, c'est une raison sérieuse de consulter un allergologue ou un immunologiste.

La spécificité du traitement de l'asthme atopique chez l'enfant réside dans l'importance primordiale de l'inhalation comme remède principal. De telles procédures aident non seulement à éliminer l'allergène qui a déclenché le mécanisme de la maladie, mais augmentent également les défenses de l'organisme..

Crise d'asthme allergique

Une crise d'asthme allergique doit être comprise comme une telle réaction de la part du système immunitaire humain, dans laquelle un bronchospasme apparaît en réponse à un allergène. C'est lui qui représente une attaque en tant que telle, accompagnée d'une contraction du tissu musculaire entourant les voies respiratoires. En raison de cette condition pathologique, les muscles deviennent enflammés et remplis de mucus épais visqueux. Dans le même temps, l'apport d'oxygène aux poumons est fortement limité..

Pour éliminer une crise d'allergie atopique, toute une gamme de mesures est nécessaire. Tout d'abord, ils visent à soulager les symptômes de la maladie. Un état calme et détendu lors d'une attaque est un élément nécessaire, si une personne commence à s'inquiéter et à s'inquiéter, sa situation ne fait qu'aggraver. Des inspirations et expirations lentes, un courant d'air frais (pas froid), la position horizontale du corps aidera à faire face à une crise d'asthme atopique en quelques minutes.

Idéalement, vous devriez avoir un inhalateur de médicaments. Son utilisation soulagera rapidement une attaque suffocante et restaurera les muscles lisses du système respiratoire.

État asthmatique. Cette forme de manifestation d'asthme atopique, dans laquelle se développe un état asthmatique appelé état asthmatique, est extrêmement dangereuse pour la vie humaine. Il s'agit d'une suffocation prolongée, qui ne se prête pas au traitement médicamenteux traditionnel, dans laquelle une personne est tout simplement incapable d'expirer de l'air. Un tel état se développe d'une certaine opacification de la conscience à sa perte complète. Dans le même temps, le bien-être général d'une personne est extrêmement difficile. Le manque de traitement approprié peut entraîner une invalidité et même la mort..

Traitement de l'asthme allergique

Le traitement de l'asthme atopique doit être effectué sous la surveillance d'un médecin. L'automédication peut aggraver la situation. Ce type d'asthme est traité avec les mêmes moyens que les autres formes d'asthme, mais la prise en compte de la nature allergique de la maladie est importante..

La prise d'antihistaminiques en temps opportun peut réduire la manifestation des symptômes et la gravité de l'asthme atopique. Le marché pharmaceutique moderne offre une large sélection de ces produits, il n'est donc pas si difficile de choisir le bon médicament. L'effet antihistaminique est obtenu en bloquant les récepteurs, ce qui fait que la libération d'histamine dans le sang est soit complètement absente, soit sa dose est si faible qu'elle ne provoque aucune réponse.

Si une situation survient lorsqu'il est impossible d'éviter une réunion avec un irritant, il est nécessaire de prendre un antihistaminique à l'avance, alors la probabilité d'une réponse aiguë est considérablement réduite.

En médecine, il existe une technique dans laquelle une substance allergène est introduite dans le corps humain. La posologie est progressivement augmentée. Cela forme une susceptibilité à un certain irritant, réduisant ainsi le risque d'attaques allergiques..

La méthode la plus courante pour traiter l'asthme atopique est l'utilisation de glucocorticoïdes inhalés et d'antagonistes des récepteurs β2-adrénergiques à action prolongée. C'est une thérapie de base qui aide à contrôler l'évolution de la maladie pendant une longue période..

Les anticorps-antagonistes de l'immunoglobuline E servent à éliminer l'hypersensibilité des bronches et à prévenir une éventuelle exacerbation pendant une période suffisamment longue.

Un groupe de médicaments appelés cromones est activement utilisé dans le traitement de l'asthme allergique infantile. Cependant, chez l'adulte, le traitement avec ces médicaments n'apporte pas le résultat souhaité..

Les méthylxanthines sont utilisées dans l'exacerbation de l'asthme atopique. Ils agissent très rapidement en bloquant les récepteurs adrénergiques. Les principales substances de ce groupe de médicaments: l'adrénaline et les glucocorticoïdes oraux.

Dans le contexte de tous les médicaments, les préparations pour inhalation sont prioritaires, qui, à l'aide d'un appareil spécial, pénètrent directement dans les voies respiratoires d'une personne souffrant d'asthme atopique. Dans ce cas, un effet thérapeutique instantané se produit. De plus, les inhalations sont exemptes d'effets secondaires que les médicaments ont souvent..

L'asthme allergique peut et doit être traité, mais le traitement doit être conçu de manière à prendre en compte les caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie. Cela peut être fait par un médecin qualifié, sur la base des données du tableau clinique de la maladie et des outils de diagnostic. Un traitement intempestif ou une thérapie mal conçue entraîne un risque énorme de développement de conditions pathologiques dans le corps, à la suite desquelles l'asthme atopique peut se transformer en une forme plus grave, pouvant aller jusqu'au décès ou à une invalidité.

En général, le pronostic de la vie avec un traitement approprié est assez favorable. Les principales complications de l'asthme atopique comprennent le développement d'un emphysème pulmonaire, d'une insuffisance pulmonaire et cardiaque.

À ce jour, il n'existe pas de mesures préventives efficaces qui pourraient exclure complètement la possibilité d'asthme allergique. Le problème n'est résolu que lorsqu'une maladie survient et se résume à l'élimination des allergènes et à un traitement adéquat, dont la tâche principale est de stabiliser l'évolution de la maladie et de réduire les éventuelles exacerbations..

L'auteur de l'article: Kuzmina Vera Valerievna | Endocrinologue, nutritionniste

Éducation: Diplôme de l'Université de médecine d'État russe portant le nom NI Pirogov avec un diplôme en médecine générale (2004). Résidence à l'Université d'État de médecine et de dentisterie de Moscou, diplôme en endocrinologie (2006).

Asthme allergique

Articles d'experts médicaux

L'asthme allergique est un type d'asthme courant. Environ 80% de tous les cas de maladies asthmatiques, tant chez les enfants que chez les adultes, surviennent sur fond d'allergies. Jetons un coup d'œil aux principaux types d'asthme, comment ils sont diagnostiqués, traités et prévenus.

L'apparition de l'asthme allergique est provoquée par diverses substances et micro-organismes qui pénètrent dans l'organisme lors de l'inhalation et provoquent des allergies. Les allergènes ou les agents pathogènes allergiques exacerbent les symptômes de diverses maladies et provoquent des crises d'asthme, dans ce cas l'asthme allergique. Avec l'asthme allergique, il est très important de diagnostiquer la maladie à temps et de commencer le traitement. Les allergènes étant présents partout et le diagnostic d'asthme, cela nuit à la qualité de vie et peut avoir des conséquences très graves.

Code CIM-10

Causes de l'asthme allergique

Les causes de l'asthme allergique sont associées à l'action des allergènes sur l'organisme. Sous l'influence d'allergènes, un processus inflammatoire se produit dans les voies respiratoires, ce qui rend la respiration difficile et provoque un essoufflement. Cette réaction du corps se produit en raison de perturbations du fonctionnement du système immunitaire. Dès que l'allergène pénètre dans le système respiratoire, un bronchospasme se produit et le processus inflammatoire commence. C'est pourquoi l'asthme allergique s'accompagne d'un nez qui coule, d'une toux et d'un essoufflement sévère..

De nombreuses raisons peuvent déclencher l'asthme allergique. La maladie peut être causée par le pollen des plantes, les poils d'animaux, les spores de moisissure et bien plus encore. L'asthme peut commencer non seulement par l'inhalation d'un allergène, mais même par une légère égratignure ou une coupure sur la peau. De nombreuses personnes développent de l'asthme suite à l'inhalation fréquente de fumée de tabac, d'air pollué, de parfums ou de l'odeur de produits chimiques ménagers. Outre les allergènes, d'autres facteurs qui ne provoquent pas de maladies, mais provoquent des crises d'asthme, affectent également l'apparition de l'asthme. Les plus courants sont:

  • Activité physique - la toux et l'essoufflement apparaissent avec un exercice actif et prolongé.
  • Médicaments - Certains médicaments déclenchent des crises d'asthme. Par conséquent, avant d'utiliser des antibiotiques et même des vitamines, vous devez consulter votre médecin et lire attentivement les contre-indications à utiliser dans les instructions du médicament..
  • Maladies infectieuses - les rhumes provoquent l'apparition de toux et de crises d'asthme.
  • Conditions de température et air pollué.
  • État émotionnel - un stress fréquent, des crises de colère, des rires et même des pleurs provoquent des crises d'asthme.

Symptômes d'asthme allergique

Les symptômes de l'asthme allergique se manifestent de différentes manières, mais il s'agit le plus souvent d'une toux sévère, d'un essoufflement et d'un écoulement nasal. Les premiers symptômes de la maladie se font sentir dès que l'allergène pénètre dans les voies respiratoires ou sur la peau. Le système immunitaire réagit instantanément, provoquant des démangeaisons, des rougeurs et un gonflement (si l'allergène entre en contact avec la peau) ou des quintes de toux suffocantes (si l'allergène est inhalé). Regardons les principaux symptômes de l'asthme allergique.

  • Toux violente (chez certaines personnes, en raison d'une exposition à des allergènes, une asphyxie se produit lorsque la gorge gonfle).
  • Essoufflement.
  • Douleur thoracique.
  • Respiration sifflante fréquente.

L'apparition des symptômes ci-dessus est influencée par des allergènes tels que le pollen de plantes et d'herbes (en particulier pendant la période de floraison), la salive et les poils d'animaux, ainsi que les égratignures, les excréments de tiques, les cafards et autres insectes et les spores de moisissure. Si des symptômes d'asthme apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin et être diagnostiqué dans un centre d'allergie pour déterminer la cause de la maladie et prescrire un traitement efficace..

Asthme infectieux-allergique

L'asthme infectieux-allergique a un mécanisme de développement particulier. Un rôle particulier dans le développement de cette maladie est joué par la présence d'une infection chronique des voies respiratoires, et non par l'inhalation de l'allergène. C'est pourquoi l'asthme allergique infectieux est le plus fréquent chez les personnes âgées. En raison des effets de l'infection et de l'inflammation chronique, des changements se produisent dans les bronches qui entraînent leur réactivité. Les bronches commencent à réagir brusquement à tout stimuli, et les parois des bronches s'épaississent et deviennent envahies par le tissu conjonctif.

Le principal symptôme de l'asthme infectieux-allergique est une évolution prolongée des maladies respiratoires, peut-être même avec des exacerbations. L'asthme infectieux-allergique peut également apparaître en raison d'une maladie pulmonaire obstructive chronique ou d'une bronchite chronique.

Forme allergique d'asthme bronchique

La forme allergique de l'asthme bronchique se développe dans le contexte du mécanisme pathogène de l'hypersensibilité. La principale différence entre la forme allergique de l'asthme bronchique et simplement l'asthme ou l'asthme allergique est que quelques secondes s'écoulent entre le moment où l'allergène agit et le début de la crise. Les infections chroniques avec complications ou maladies respiratoires fréquentes sont le principal facteur qui contribue à l'apparition de la maladie. Mais la maladie peut également survenir en raison d'une consommation prolongée de médicaments, de l'écologie ou de risques professionnels (travail avec des produits chimiques, etc.).

Les principaux symptômes de la maladie asthmatique sont une toux sévère qui provoque des crampes thoraciques. De plus, des crises temporaires d'étouffement et d'essoufflement peuvent survenir. La présence de ces symptômes indique de graves problèmes dans le corps qui nécessitent un traitement immédiat..

Rhinite allergique et asthme bronchique

La rhinite allergique et l'asthme bronchique sont des maladies allergiques courantes. La rhinite apparaît sur fond d'inflammation prononcée de la muqueuse nasale. Chez certains patients, une inflammation des membranes conjonctivales des yeux est observée. De plus, le patient a des difficultés à respirer, un écoulement nasal abondant et des démangeaisons dans la cavité nasale. Les principaux symptômes de l'asthme bronchique sont l'étouffement, la toux, la respiration sifflante, la production d'expectorations.

Ce sont des manifestations cliniques d'une maladie localisée dans les voies respiratoires supérieures. De nombreux patients qui souffrent de rhinite allergique subissent des crises d'asthme au fil du temps. Veuillez noter que les médecins distinguent trois types de rhinite allergique et d'asthme bronchique: permanent, permanent et périodique. Chaque type dépend de l'exposition aux allergènes qui provoquent la maladie. Par conséquent, l'étape la plus importante dans le traitement d'une maladie est l'identification de l'allergène et son élimination..

Asthme bronchique allergique atopique

L'asthme bronchique allergique atopique apparaît en raison de l'effet du mécanisme pathogénique de l'hypersensibilité immédiate. La base de la maladie est que très peu de temps passe d'une exposition à un allergène à une attaque. Le développement de la maladie est influencé par l'hérédité, les maladies chroniques et les infections, les risques professionnels aux voies respiratoires et bien plus encore..

Dans ce contexte, quatre types d'asthme bronchique allergique sont distingués: asthme léger intermittent, léger persistant, modéré et maladie grave. Chaque type de maladie s'accompagne de symptômes qui, sans traitement approprié, commencent à s'aggraver.

Asthme avec une prédominance d'un composant allergique

L'asthme avec une prédominance d'un composant allergique est une maladie qui survient en raison de l'exposition à un certain irritant. La maladie survient chez les adultes et les enfants en raison de l'inhalation de poussière domestique, de médicaments, de pollen de plantes, de bactéries, de nourriture, etc. Un environnement défavorable, de fortes odeurs, des bouleversements émotionnels et une surcharge nerveuse peuvent également provoquer la maladie..

Une inflammation chronique survient chez les patients atteints de cette maladie. Pour cette raison, les voies respiratoires deviennent très sensibles à tout irritant. De plus, un gonflement peut apparaître dans les voies respiratoires, qui s'accompagne de spasmes et d'une forte production de mucus. Pour guérir la maladie, vous devez consulter un médecin. Mais, il existe des recommandations qui éviteront une exacerbation de l'asthme avec une prédominance de la composante allergique. Les allergologues recommandent de passer plus de temps à l'extérieur, d'abandonner les matières synthétiques dans les vêtements et la literie, de ventiler régulièrement la pièce et de faire un nettoyage humide, et de retirer de l'alimentation les aliments synthétiques à forte teneur en allergènes..

Asthme allergique chez les enfants

L'asthme allergique chez les enfants peut survenir à tout âge. En règle générale, la maladie survient chez les enfants de plus d'un an. Très souvent, l'asthme allergique est déguisé en bronchite chronique et est traité de manière radicalement incorrecte. Si un bébé a jusqu'à quatre épisodes ou plus de bronchite (obstructive) en un an, cela indique la présence d'une allergie. Dans ce cas, vous devez contacter immédiatement un allergologue et commencer le traitement..

Le traitement commence par l'identification de l'allergène qui déclenche la maladie, c'est-à-dire l'asthme allergique. Les injections de médicaments et l'inhalation sont utilisées comme traitement. Le traitement de l'asthme allergique chez les enfants doit être supervisé par un allergologue et un immunologiste. Des procédures préventives régulières augmentent l'immunité de l'enfant et le protègent contre les allergènes qui déclenchent l'asthme.

Diagnostic de l'asthme allergique

L'asthme allergique est diagnostiqué par un allergologue ou un immunologiste. Le médecin apprend les symptômes qui perturbent le patient, dresse un historique et, sur la base des résultats de l'enquête, utilise certaines méthodes de recherche et de diagnostic. Ainsi, la suspicion d'asthme allergique apparaît avec des symptômes tels que toux, respiration sifflante pulmonaire, essoufflement sévère, respiration lourde fréquente, gonflement de la gorge, etc. Une radiographie pulmonaire est le plus souvent utilisée pour diagnostiquer l'asthme allergique. En cas d'exacerbation de la maladie ou d'évolution sévère, une légère augmentation des poumons sera clairement visible sur la radiographie en raison de la capacité réduite à libérer de l'air.

En outre, des tests cutanés sont utilisés pour diagnostiquer l'asthme allergique. Pour ce faire, un allergologue muni d'une aiguille stérile injecte des extraits des agents pathogènes les plus courants dans la peau pour étudier la réaction allergique à ces derniers. Après avoir déterminé l'agent causal de la maladie, le médecin prescrit un traitement complexe et des mesures préventives.

Qui contacter?

Traitement de l'asthme allergique

Le traitement de l'asthme allergique est un ensemble de mesures visant à restaurer la santé et le plein fonctionnement du corps. Aujourd'hui, il existe des traitements qui peuvent arrêter complètement la progression de la maladie et soulager les symptômes. Ces traitements permettent aux personnes atteintes d'asthme allergique de mener une vie épanouie. Le pilier du traitement est la détection et l'élimination de l'allergène. Pendant le traitement, un traitement médicamenteux et des injections peuvent être prescrits.

En ce qui concerne les recommandations générales pour le traitement de l'asthme allergique, il est nécessaire de s'assurer que la maison est propre, de se débarrasser de la poussière, de la laine et des odeurs animales, car ce sont elles qui provoquent le plus souvent l'apparition des symptômes de la maladie. Il faut être plus souvent à l'air frais, ne manger que des produits naturels et ne pas porter de vêtements synthétiques.

Médicaments contre l'asthme allergiques

Les médicaments pour l'asthme allergique sont prescrits par un médecin allergologue. Le but de ce traitement est de contrôler la maladie. La prise du médicament aidera à prévenir les crises d'asthme et à éliminer un certain nombre de symptômes tels que toux, écoulement nasal, conjonctivite, essoufflement. Tous les médicaments utilisés pour traiter l'asthme allergique sont divisés en deux groupes..

Le premier groupe comprend des médicaments qui éliminent les spasmes musculaires et élargissent la lumière des bronches, ce qui vous permet de respirer librement. Ces médicaments ont une courte durée d'action et sont utilisés pour soulager les symptômes douloureux..

  • Les β2-stimulants sont utilisés pour soulager les spasmes des muscles bronchiques lisses. Les plus couramment prescrits sont la terbutaline, le berotek et la ventoline. La principale forme de libération est l'aérosol.
  • Médicaments à base de théophylline - éliminent efficacement les crises d'asthme allergique aigu.
  • Médicaments anticholinergiques - le plus souvent prescrits aux enfants, car ils ont un minimum d'effets secondaires et montrent un excellent résultat de traitement.

Le deuxième groupe de médicaments est utilisé pour soulager l'inflammation et prévenir l'apparition d'une crise d'asthme. Ces médicaments doivent être pris régulièrement, car ce n'est que dans ce cas qu'ils ont un effet. Les médicaments éliminent progressivement les symptômes et l'inflammation, stabilisant l'état du corps. Mais contrairement aux médicaments ci-dessus, le deuxième type ne fonctionne pas lors d'une crise d'asthme..

  • Stéroïdes - Réduit l'inflammation et les autres symptômes de la maladie. Prescrit pour une longue cure, mais a beaucoup d'effets secondaires.
  • Le chromoglycate de sodium est l'un des médicaments les plus sûrs pour le traitement de l'asthme allergique. Peut être administré aux enfants et aux adultes.

Veuillez noter que les médicaments pour l'asthme allergique ne peuvent être prescrits que par un professionnel de la santé. L'automédication aggravera les symptômes de la maladie, entraînera un certain nombre de complications et de pathologies graves..

Traitement de l'asthme allergique avec des remèdes populaires

Le traitement de l'asthme allergique avec des remèdes populaires est utilisé depuis des siècles. Un tel traitement est plus sûr que la pharmacothérapie et, de l'avis de nombreux patients, plus efficace. La particularité du traitement de l'asthme allergique avec des remèdes populaires est qu'un tel traitement ne met pas de pression sur les reins et le foie et ne provoque pas d'effets secondaires. Nous vous proposons les recettes les plus efficaces et les plus populaires pour la médecine traditionnelle.

  • Si l'asthme allergique s'accompagne d'un écoulement nasal sévère et d'une conjonctivite, vous avez besoin de son pour le traitement. Versez quelques cuillères à soupe de son avec de l'eau bouillante et mangez à jeun, après avoir bu un verre d'eau. Après 10 à 20 minutes, les larmes et la morve disparaîtront. L'effet de ce remède est que le son élimine les allergènes du corps..
  • La rhinite allergique fait partie intégrante de l'asthme allergique. Pour guérir la maladie le matin, vous devez consommer du lait avec du goudron. Le cours du traitement suppose que chaque jour, le matin, vous buvez un demi-verre de lait et une goutte de goudron. Le deuxième jour, deux gouttes de goudron doivent être ajoutées au lait et ainsi augmenter progressivement jusqu'à douze gouttes. Après cela, le compte à rebours devrait aller dans la direction opposée. Ce traitement vous donnera une respiration libre et purifiera votre sang..
  • Si vous souffrez d'asthme bronchique allergique, cette méthode de traitement vous soulagera pour toujours de la maladie. Le traitement est à long terme, le remède doit être pris pendant six à neuf mois. Prenez une bouteille ou un pot de trois litres et mettez-y un kilo d'ail haché. Le contenu est rempli d'eau propre et infusé pendant 30 jours dans un endroit sombre et frais. Une fois que la teinture est prête, le traitement peut commencer. Chaque matin, ajoutez une cuillerée de teinture au lait chaud et buvez une demi-heure avant les repas. La règle de base d'un tel traitement est que vous ne devez pas sauter de prendre le médicament.
  • Si, en plus d'une respiration lourde, d'un nez qui coule et d'un essoufflement, l'asthme allergique a provoqué des éruptions cutanées, cette recette vous aidera. Les feuilles de bouleau sont versées avec de l'eau bouillante, infusées et utilisées comme thé. Une semaine de traitement avec cette méthode vous soulagera des symptômes d'allergies..

Soulagement des crises d'asthme allergiques

Éliminer une crise d'asthme allergique est un ensemble d'actions et de mesures qui éliminent les symptômes de la maladie. La toute première chose à faire avec une crise d'asthme est de se calmer. Essayez de vous détendre, inspirez et expirez lentement, si nécessaire ouvrez une fenêtre, allongez-vous ou asseyez-vous. Si vous avez un inhalateur de médicaments, utilisez-le. L'inhalation soulage rapidement une attaque d'étouffement et restaure les muscles lisses des bronches.

Pour soulager une crise d'asthme, il convient de prendre les médicaments dont nous avons parlé. Un comprimé soulagera efficacement l'essoufflement et les crampes thoraciques. Si les médicaments et les méthodes pour soulager une crise d'asthme n'ont pas aidé, vous devriez appeler votre médecin. Le médecin administrera une injection intramusculaire ou intraveineuse pour aider à soulager l'attaque. Mais après cela, il est nécessaire de contacter le centre d'allergie et d'être traité à l'hôpital, car il est possible que les crises d'asthme allergique puissent réapparaître et s'aggraver..

Asthme allergique

L'asthme allergique, l'un des types les plus courants de maladies asthmatiques. La plupart des maladies de nature asthmatique surviennent à la suite d'une réaction allergique.

Cet article est consacré à toutes les formes d'asthme, aux méthodes de sa prévention, au diagnostic et à la thérapie qualifiée..

Quelles sont les causes de l'asthme allergique?

Une variété de substances et de microbes pénètrent dans la membrane muqueuse du corps, ce qui provoque une réaction allergique, ce qui entraîne des difficultés à respirer, provoque des spasmes bronchiques et une inflammation.

Tout allergène ou toute autre substance qui provoque des allergies peut déclencher n'importe quelle maladie, y compris l'asthme. Le patient doit diagnostiquer sa maladie à temps et commencer à la traiter, car l'asthme de ce type peut aggraver votre condition de vie et entraîner des maladies plus graves et de nombreuses autres conséquences.

Il est possible de déterminer la maladie au premier stade de son développement, dès que les micro-organismes pénètrent dans les voies respiratoires, vous remarquerez les premières manifestations du processus inflammatoire.

Symptômes de l'asthme allergique et ses manifestations: sécrétion muconasale, toux sévère, essoufflement, douleur thoracique, respiration rapide avec un sifflement.

Ce qui provoque la manifestation d'une réaction allergique: pollen de végétation variée, en particulier pendant sa période de floraison, glandes salivaires et poils d'animaux, légères rayures sur le corps ou coupures, spores de moisissures, résine de nicotine, gaz d'échappement, parfums, produits chimiques ménagers, excréments d'acariens, cafards et autres les insectes et la liste ne s'arrête pas là.

Facteurs qui provoquent des convulsions asthmatiques, mais ne sont pas des signes de maladie asthmatique:

  • Activité physique qui provoque une respiration rapide,
  • Médicaments qui provoquent des convulsions asthmatiques,
  • Agents pathogènes infectieux tels que le rhume ou autres,
  • Conditions climatiques ou pollution gazeuse,
  • Les troubles mentaux.

Asthme infectieux-allergique

La formation d'asthme infectieux-allergique se produit d'une manière particulière. La principale raison de cette maladie est la présence d'une infection prolongée des canaux respiratoires et non la pénétration d'allergènes dans le corps..

Par conséquent, l'asthme infectieux-allergique est souvent retrouvé chez les patients de plus de 60 ans..

L'infection affecte les parois des bronches, ce qui provoque leur réactivité, elles deviennent aussi sensibles que possible à divers agents pathogènes. Si des symptômes de cette maladie sont détectés, il est nécessaire de contacter le médecin traitant et de procéder à une analyse pour un traitement ultérieur.

Symptômes qui déterminent ce type de maladie: un processus prolongé de maladies respiratoires et leurs conséquences, toux sévère avec crampes thoraciques, alternance de convulsions d'étouffement, essoufflement.

Agents responsables de l'asthme infectieux-allergique

Le principal agent causal de l'asthme infectieux-allergique est la présence d'une maladie prolongée des voies respiratoires.

Facteurs affectant le développement et l'évolution de la maladie:

  • Inflammation prolongée des poumons et des bronches,
  • Asthme allergique.

Autres facteurs affectant la survenue de l'asthme infectieux-allergique:

  • Utilisation de médicaments à long terme,
  • Habitat climatique et écologique,
  • Activité nocive avec les produits chimiques.

Rhinite allergique et asthme bronchique

La rhinite allergique et l'asthme bronchique apparaissent comme les maladies les plus courantes. Le développement de la rhinite est facilité par un fort processus inflammatoire de la muqueuse nasale.

En outre, la maladie s'accompagne de processus inflammatoires de la muqueuse interne des yeux. Tous les types d'allergo-rénite et d'asthme bronchique dépendent des facteurs d'influence des allergènes sur le mucus, par conséquent, les allergènes et les irritants doivent être diagnostiqués et localisés.

Symptômes de la maladie: aggravation du système respiratoire, convulsions d'étouffement, toux, enrouement, irritation de la cavité nasale et forte décharge de sécrétions muconasales.

Types d'allergo-rénite et d'asthme bronchique:

  • Continu,
  • Toute l'année,
  • Périodique.

Asthme bronchique allergique atopique

L'asthme bronchique allergique atopique survient sous l'influence d'un dispositif pathogénique de forte sensibilité de type immédiat, c'est-à-dire le temps entre l'exposition aux allergènes irritants et une attaque est considérablement réduit.

Il est recommandé, si des symptômes de la maladie sont détectés, de subir un examen clinique du patient avec un traitement supplémentaire, ce qui empêchera considérablement l'aggravation des symptômes de la maladie.

Facteurs affectant le processus de la maladie:

  • Les gènes,
  • Maladie prolongée,
  • Infection,
  • Activité nuisible,
  • Beaucoup plus.

Types d'asthme bronchique allergique atopique:

  • Facile,
  • Intermittent,
  • Légère persistante,
  • Gravité moyenne,
  • Lourd.

Asthme avec une prédominance d'un composant allergique

L'asthme avec une prédominance d'un composant allergique apparaît au cours du processus d'exposition à certains irritants. Cette maladie peut être trouvée chez des patients d'âges différents, même des enfants..

Le plus souvent, la présence de ce type d'asthme provoque des processus inflammatoires prolongés, à la suite desquels les organes des voies respiratoires répondent par réflexe à toutes sortes de stimuli. Ce type d'asthme est facile à traiter, vous devriez consulter un médecin à l'avance et diagnostiquer la maladie.

Irritants qui provoquent des maladies: poussière, médicaments, fleurs, diverses bactéries, additifs alimentaires, odeurs toxiques, habitat négatif, choc et stress constant.

Symptômes de la maladie: gonflement du système respiratoire, convulsions, production abondante de sécrétions muconasales.

Qu'est-ce qui aidera à prévenir une exacerbation de la maladie?

  • Être au grand air,
  • Utilisez uniquement des tissus naturels,
  • Nettoyage humide constant et ventilation des locaux,
  • Élimine les aliments riches en allergènes.

Asthme allergique chez les enfants

L'asthme allergique chez les enfants survient le plus souvent au cours de la durée de vie d'un an et plus. Il peut être difficile de le déterminer, car il est le plus souvent déguisé en bronchite chronique et le traitement n'est pas effectué de manière appropriée.

Si, tout au long de l'année, un enfant présente quatre manifestations ou plus de bronchite (obstructive), tout cela indique que l'enfant a une réaction allergique. Si vous trouvez des indicateurs de la maladie, il est recommandé de contacter immédiatement un médecin allergologue, qui diagnostique la présence d'un allergène, identifie la cause de la pathologie et effectue son traitement..

Les médicaments déjà au stade initial du traitement réduiront considérablement les attaques de la maladie et son évolution ultérieure. Il n'est pas recommandé de recourir à l'auto-traitement, cela ne fera qu'aggraver les symptômes de votre maladie et contribuer au développement d'un certain nombre d'autres complications, seul le médecin traitant doit prescrire des médicaments.

Symptômes suspects de la présence de la maladie: toux, respiration sifflante dans les poumons, essoufflement sévère, respiration rapide, gonflement de la gorge et autres.

Méthodes de traitement de l'asthme allergique chez les enfants

Le traitement de ces maladies est effectué à l'aide d'injections de médicaments et d'inhalation.

Les principales recommandations pour le traitement de la maladie:

  • Garder votre maison propre,
  • Élimine le contact avec les animaux,
  • Séjour régulier dans l'air pur,
  • Manger de la bonne nourriture saine,
  • Évitez le contact avec les tissus synthétiques.

Groupes de médicaments pour lutter contre l'asthme allergique:

  • Médicaments à usage unique: stimulants pour réduire les événements spasmodiques allergiques, médicaments à base de théophylline, pour éliminer les convulsions provoquées par l'asthme allergique, médicaments anticholinergiques.
  • Médicaments à usage à long terme: les stéroïdes pour réduire l'inflammation, ont de nombreux effets secondaires, le chromoglycate de sodium, est considéré comme le médicament le plus inoffensif dans la lutte contre l'asthme allergique.

Thérapie de médecine traditionnelle

La méthode thérapeutique la plus sûre pour traiter l'asthme allergique est la thérapie par la médecine traditionnelle:

  • Si le patient présente un processus inflammatoire de la muqueuse interne des yeux et une forte décharge de sécrétions muconasales, cette recette est pour vous. Vous devez verser deux cuillères à soupe de son avec de l'eau bouillante et manger à jeun, mais buvez d'abord un verre d'eau, après 10 à 20 minutes, les symptômes de la maladie disparaîtront. Le son est un anti-allergène efficace.
  • Pour le traitement de la rhinite allergique, il est nécessaire de boire 0,5 verre de lait avec une goutte de goudron tous les matins à jeun, puis ajoutez deux gouttes de goudron chaque matin jusqu'à atteindre 12 gouttes, puis comptez à rebours. De telles procédures vous permettront de respirer facilement et de nettoyer le corps des allergènes..
  • Pour le traitement de l'asthme bronchique allergique, vous avez besoin d'un récipient de trois litres, hachez un kilogramme d'ail et mettez-le à l'intérieur, puis remplissez-le d'eau claire et laissez infuser pendant 30 jours, de préférence dans un endroit sombre et frais. Après avoir préparé cette teinture, vous pouvez commencer le traitement. Le matin, 30 minutes avant les repas, buvez un verre de lait chaud avec une cuillerée de teinture (ne sautez pas la réception!). La durée du traitement est de 6 à 9 mois. Le traitement est à long terme, mais efficace, vous oublierez la maladie pour toujours.
  • Traitement des manifestations cutanées de l'asthme allergique. Feuilles de bouleau, versez de l'eau bouillante dessus, insistez et buvez comme du thé. Le cours du traitement est d'une semaine.

Traitement complexe d'une crise d'asthme

La première chose dont vous avez besoin est de calmer l'anxiété, de vous détendre autant que possible et de ralentir le rythme de la respiration, si nécessaire, d'ouvrir la fenêtre, de prendre une position, couchée ou assise. Utilisez un inhalateur et des médicaments, si disponibles, cela soulagera une crise d'étouffement et normalisera le travail des bronches.

Si les méthodes ci-dessus ne vous ont pas aidé, vous devrez appeler un médecin, il vous fera une injection intramusculaire, ce qui soulagera le bronchospasme et amènera votre corps à un état de repos..

Après toutes ces procédures, vous devez vous rendre dans une clinique hospitalière et suivre un traitement afin d'éviter les convulsions répétées et les complications de la maladie..

Méthodes préventives de l'asthme allergique

Pour éviter l'apparition des symptômes de la maladie, vous devrez mouiller la pièce. Remplacez les sous-vêtements synthétiques par des sous-vêtements naturels. Le duvet et les plumes peuvent agir comme un agent causal de la maladie, vous devriez donc changer les oreillers et les couvertures en duvet ou en plumes pour un hiver synthétique.

Changez la literie régulièrement et aérez la pièce. Réduisez le contact avec les animaux. Mangez des aliments sains. Le sport doit être une question de relaxation musculaire et non de tension. Si vous adhérez à toutes ces méthodes de prévention, vous faciliterez grandement votre vie et la maladie ne vous reviendra pas de sitôt..

Prédictions de l'asthme allergique

Si vous diagnostiquez la maladie à temps et mettez correctement en œuvre son traitement, le pronostic est positif. Mais si, néanmoins, le diagnostic a été mal posé et que le traitement a été effectué pour un type différent de maladie avec des symptômes similaires, le pronostic n'est pas le plus favorable..

Soyez vigilant, une thérapie de mauvaise qualité de la maladie ou son absence du tout contribuera à de nouvelles pathologies de la maladie, des formes graves de la maladie, par la suite une invalidité et même la mort.

L'asthme allergique, une maladie susceptible de traitement, pour cela, vous devrez le diagnostiquer en temps opportun et vous conformer à toutes les prescriptions du médecin, uniquement si vous obtenez des résultats positifs.

Une maison propre, dans laquelle il n'y a pas d'animaux domestiques et où la paix et l'harmonie sont préservées, est la clé d'un avenir sain pour vous et l'avenir de vos enfants, surtout si vous avez toutes les conditions préalables au développement de la maladie asthmatique..

Asthme bronchique allergique

L'asthme allergique est un type de maladie courant qui survient chez les patients allergiques. Après avoir pénétré dans le corps, des substances spécifiques irritent les muqueuses tapissant les voies respiratoires. Le système immunitaire est activé, les anticorps protecteurs réagissent même aux micro-organismes inoffensifs. En conséquence, des foyers d'inflammation se forment, des symptômes caractéristiques d'une réaction allergique apparaissent..

Les substances qui provoquent l'asthme pénètrent dans les voies respiratoires pendant la respiration. L'influence négative de facteurs externes (baisse de température, inhalation d'une forte odeur, composés chimiques ou fumée) est considérée comme les raisons aggravant l'état général du patient. Plus tôt l'allergène est identifié, plus la guérison sera rapide..

En l'absence de traitement en temps opportun, l'intensité des symptômes augmente et des conditions favorables sont créées pour le développement de complications. L'asthme de ce type peut apparaître dans l'histoire de l'enfant et de l'adulte. Cette maladie n'a pas de limite d'âge. Les patients à risque sont sujets aux allergies. Une cause importante de préoccupation est une réaction allergique qui s'est manifestée plus tôt.

L'asthme est souvent confondu avec des maladies affectant les bronches. Cela est dû à la similitude de leurs symptômes. Dans tous les cas, le traitement ne commence qu'après avoir passé un examen diagnostique..

Causes d'occurrence

Une réaction allergique est indiquée par l'apparition d'éruptions cutanées et de démangeaisons. Ignorer les symptômes négatifs entraîne des crises d'asthme et un choc anaphylactique. Les allergènes sont classés en plusieurs catégories, notamment:

Les allergènes

  1. Allergènes localisés dans la pièce. Leur source peut être des animaux domestiques, des insectes, des champignons..
  2. Provocateurs en open space. Cette liste contient la pollution de l'air et le pollen.
  3. Nourriture. Les antigènes peuvent être trouvés dans les œufs, le miel, certains légumes et fruits, le lait, les fraises, les arachides et les fruits de mer.

Une réaction allergique provoquée par des irritants alimentaires est la moins souvent enregistrée. Il est assez difficile de faire face à un malaise à la maison, donc lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez appeler un médecin. En cas d'insuffisance respiratoire aiguë, le patient est hospitalisé d'urgence.

En raison de l'hypersensibilité du corps à l'allergène, l'attaque se développe très rapidement. La maladie progresse lorsque les facteurs suivants sont présents:

Infections des voies respiratoires

  • pathologies infectieuses du système respiratoire;
  • mauvaises habitudes;
  • mauvaise écologie;
  • une mauvaise nutrition;
  • mode de vie asocial;
  • thérapie médicamenteuse à long terme.

L'hérédité compte aussi. L'asthme ne se transmet pas de parent à enfant. Peut-être seulement l'apparition d'une prédisposition au développement de la maladie.

Sur la base de la classification moderne, plusieurs degrés de gravité de l'asthme atopique sont distingués, parmi lesquels léger, modéré et sévère. D'une phase aiguë à une maladie chronique peut passer dans la période automne-été.

Symptômes

Si un allergène est entré dans le corps d'un patient souffrant d'asthme, des symptômes tels que:

  • toux;
  • sensations douloureuses dans la cavité abdominale;
  • respiration sifflante;
  • inconfort dans la poitrine;
  • dyspnée;
  • augmentation de la respiration;
  • nez qui coule;
  • bronchospasme;
  • respiration sifflante dans les poumons.

Les symptômes d'asthme allergique augmentent en intensité l'après-midi. La clinique diffère selon le type de maladie. L'asthme intermittent est rare. La maladie persistante est activée beaucoup plus souvent. Cela provoque des problèmes de sommeil.

L'asthme atopique de gravité modérée provoque l'apparition d'un malaise général. À ce stade, le schéma thérapeutique comprend nécessairement des mesures pour éviter le développement de complications graves. Dans les cas graves, les crises d'asthme surviennent à la fois le jour et la nuit. Le patient ne se repose pratiquement pas, en raison d'un handicap. Le type le plus dangereux est l'asthme allergique progressif. Dans ce cas, le patient développe une résistance aux médicaments qui sont généralement utilisés pour arrêter une crise..

Diagnostique

L'examen diagnostique de l'asthme allergique commence par une enquête et un examen externe du patient. À ce stade, le médecin identifie les symptômes apparus. La prochaine étape est les tests en laboratoire. Le patient est référé pour les procédures suivantes:

Tests d'allergie

  • test sanguin pour les immunoglobulines;
  • tests d'allergie;
  • étude clinique de l'urine;
  • formule sanguine générale et étendue;
  • microscopie des expectorations;
  • boulangerie.

Au troisième stade du diagnostic, le patient se voit prescrire une radiographie pulmonaire et un ECG. Avec l'aide de cette dernière méthode, les maladies du système cardiovasculaire sont exclues. Lorsque des symptômes caractéristiques de l'asthme atopique apparaissent, le patient doit consulter un thérapeute, un allergologue et un pneumologue. L'enfant est examiné par un pédiatre.

Traitement de la maladie

Il est strictement interdit de traiter l'asthme allergique à domicile. Le schéma thérapeutique est prescrit par le médecin traitant. Il prend une décision en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient et du type d'allergène. L'une des principales méthodes est l'immunothérapie spécifique à un allergène..

Le traitement de l'asthme est effectué comme suit: un allergène dilué est injecté sous la peau du patient. À la suite d'injections multiples, le risque de symptômes négatifs est réduit. Ce phénomène est appelé hyposensibilisation spécifique. Le médecin doit ajuster le régime alimentaire et le régime alimentaire. Le régime fait partie intégrante du complexe thérapeutique.

L'asthme d'état est la forme la plus grave de la maladie, dans laquelle les médicaments n'ont pas l'effet souhaité. Dans cet état, le patient peut suffoquer. La maladie entraîne des étourdissements et une perte de conscience. Le handicap peut résulter d'une telle attaque..

Pour guérir l'asthme, un ensemble de mesures thérapeutiques est utilisé. Il comprend un cours de médication, des procédures de physiothérapie, des exercices de respiration et des méthodes de médecine alternative. La première étape est l'élimination de l'allergène. Sur le second, des manipulations sont effectuées, dont le but est d'augmenter et de renforcer le système immunitaire du patient. La thérapie combinée produit des anticorps bloquants dans le corps.

L'humidité dans les locaux d'habitation des asthmatiques ne doit pas dépasser 50%. Pour cela, des humidificateurs spéciaux sont souvent utilisés. De plus, pour récupérer, vous devez à la maison:

  • enlever les rideaux occultants et les tapis;
  • garder les fenêtres et les portes fermées pendant la floraison;
  • utiliser des climatiseurs avec des filtres qui peuvent être remplacés.

Prendre des médicaments

L'asthme allergique est traité avec les médicaments suivants:

Salbutamol

  • Terbutaline, Salbutamol, Fénotérol - soulagent la suffocation;
  • Tayled, Intal - arrêtez le processus inflammatoire;
  • Oxis, Pulmicort, Serevent - élimine les symptômes cliniques.

Le schéma thérapeutique comprend des glucocorticoïdes, des bloqueurs qui ont un effet à long terme. Des agents antiallergiques et hormonaux sont également utilisés. Lors du traitement de l'asthme allergique, le médicament est inhalé dans les voies respiratoires. Les médicaments utilisés pour cette procédure sont très efficaces et ont un nombre minimum de réactions secondaires. Les formulations médicinales sont vendues sous forme d'aérosols, de sprays et de comprimés.

La médecine traditionnelle

Les méthodes non conventionnelles de traitement de l'asthme bronchique sont sélectionnées par un médecin. L'état du patient est amélioré à l'aide de décoctions préparées à base des herbes médicinales suivantes:

Décoction de romarin sauvage

  • romarin sauvage;
  • ortie;
  • mère et belle-mère;
  • topinambour.

Un mélange de composants tels que le peroxyde d'hydrogène (35 gouttes) et l'eau (100 mg) est également utilisé. Le remède populaire est pris 30 minutes avant le petit-déjeuner..

Prévoir

Le pronostic dépend du diagnostic (type de sensibilisation, degré d'obstruction, intensité des manifestations cliniques) et de la gravité de l'état général. Plus tôt le traitement est commencé, plus vite le travail du système respiratoire sera rétabli. Si vous ignorez la maladie dans l'histoire du patient, des complications graves apparaissent.

Mesures préventives

Il n'existe pas de prophylaxie spécifique permettant d'éviter le développement de l'asthme. Pour prévenir une maladie causée par une réaction allergique, vous devez:

Ventilation des locaux

  • nettoyer et aérer régulièrement les locaux d'habitation;
  • exclure tout contact avec des allergènes;
  • prendre en temps opportun des médicaments aux propriétés antihistaminiques;
  • mener une vie saine;
  • faire du sport;
  • mange correctement;
  • traiter en temps opportun les pathologies infectieuses;
  • subir un examen médical chaque année.

Les personnes souffrant d'asthme bronchique doivent emporter un inhalateur avec elles.

Complications possibles

En l'absence de schéma thérapeutique efficace, un patient ayant des antécédents d'asthme atopique développera des conséquences négatives.

La liste des complications possibles comprend:

  • rupture des alvéoles;
  • hypertension;
  • état asthmatique;
  • l'emphysème des poumons;
  • maladie cardiaque pulmonaire.

L'asthme est une maladie qui peut entraîner la mort. Avec le strict respect des recommandations du médecin, la récupération se produit après la fin du cours thérapeutique principal. Le traitement de l'asthme allergique doit être sous surveillance médicale.

Des allergies à l'asthme. Quand une toux commune peut entraîner une maladie grave

On pense que l'asthme bronchique est causé par des maladies respiratoires. Cependant, les experts disent que ce n'est pas tout à fait vrai, l'asthme peut également être de nature allergique. Sur la façon dont il se manifeste et comment le traiter, ainsi que sur d'autres maladies allergiques, "AiF-Chernozemye" s'est entretenu avec le spécialiste indépendant en chef allergologue-immunologiste de la région de Belgorod, médecin du service de pneumologie de l'hôpital clinique régional de Belgorod de St. Joasaph Svetlana Nagornaya.

Pourquoi la poussière est-elle dangereuse??

Tatiana Chernykh, "AiF-Chernozemye": Svetlana Vladimirovna, parlez-nous de l'asthme bronchique - comment se manifeste-t-il?

Svetlana Nagornaya: L'asthme bronchique est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires, qui se caractérise le plus souvent par des crises d'étouffement, principalement la nuit et le matin, avec une expiration difficile, souvent accompagnée d'une "respiration sifflante", une sensation de "congestion" dans la poitrine, une toux sèche, un essoufflement avec activité physique.

Les causes de l'asthme peuvent être à la fois des facteurs génétiques et des allergènes non infectieux, qui sont de nature différente. Ce sont les ménages, le pollen, les allergènes fongiques, les produits chimiques, les particules de corps d'insectes, les produits alimentaires, les additifs alimentaires, le venin d'hyménoptères. En outre, l'asthme est provoqué par des infections respiratoires, en particulier le tabagisme viral, actif et passif, la pollution de l'air avec divers produits chimiques, l'effort physique. L'asthme bronchique atopique survient précisément en raison d'une sensibilité accrue aux allergènes.

- Ce qui concerne les allergènes ménagers?

- Le plus souvent, ce sont des allergènes de la poussière domestique, des acariens, des plumes d'oreillers et de la poussière de bibliothèque - c'est-à-dire celui qui s'accumule sur les étagères des livres.

Il existe également des allergènes épidermiques, par exemple six animaux - chats, chiens, cobayes, souris, moutons; pellicules d'un cheval, cochon. La question de l'allergie à ces allergènes est particulièrement importante pour les personnes qui travaillent constamment avec des animaux et des oiseaux..

Il existe également des allergènes polliniques. Ils apparaissent au début du printemps, par exemple, l'allergène du pollen de bouleau, lorsque les arbres commencent à fleurir dans la nature et peuvent être dans l'air jusqu'à l'automne - ce sont des allergènes de mauvaises herbes telles que l'ambroisie, l'absinthe, le quinoa. Les allergènes fongiques courants comprennent les moisissures. Ce type de moisissure se produit dans les vieilles maisons, les pièces humides et mal ventilées..

- Mais une toux ne signifie pas toujours qu'une personne souffre d'asthme?

- Oui, pas toujours. Il existe un certain nombre de maladies avec lesquelles il faut différencier l'asthme bronchique, par exemple, avec la bronchite chronique, avec la bronchopneumopathie chronique obstructive, avec un corps étranger dans les voies respiratoires supérieures, avec la bronchectasie, les maladies des organes ORL, etc..

D'autre part, les manifestations allergiques ne se limitent pas toujours à des crises d'étouffement - il peut s'agir d'une toux paroxystique. Une personne reçoit souvent un diagnostic de bronchite chronique, mais en fait, elle souffre d'asthme bronchique depuis longtemps.

- Et comment alors la maladie est diagnostiquée?

- Les antécédents, la nature des plaintes du patient et les manifestations cliniques sont en tête dans le diagnostic de cette maladie. Des méthodes d'examen supplémentaires sont utilisées pour aider - radiographie pulmonaire, spirométrie, bronchoscopie (si indiqué). L'examen allergologique est important dans le diagnostic de l'asthme bronchique atopique. Des tests cutanés avec divers allergènes sont prescrits. Si le résultat du test cutané est négatif, si nous ne pouvons pas, pour la santé du patient ou pour d'autres raisons, effectuer cette méthode d'examen d'allergie, un test sanguin est prescrit.

Coin en coin

- Il est vrai que ces dernières années, comme il y a plus de plastique, de matières synthétiques et de produits chimiques divers dans la vie quotidienne, l'asthme a commencé à progresser?

- Selon des études, la prévalence de l'asthme bronchique dans le monde varie de 1 à 18%. En Russie, cette maladie affecte de 5,6 à 7,3% de la population adulte et chez les enfants de 5,6 à 12,1%, et ces dernières années, il y a eu une augmentation de l'incidence de l'asthme bronchique..

- Comment ils aident ces patients?

- Avec un diagnostic rapide, les méthodes médicales de traitement de l'asthme bronchique sont efficaces - c'est la thérapie dite de base, y compris les anti-inflammatoires et les bronchodilatateurs inhalés.

En ce qui concerne l'asthme bronchique atopique, ainsi que la rhinite allergique, d'autres méthodes de traitement sont possibles, telles que l'immunothérapie allergénique spécifique. L'allergène coupable est identifié chez le patient, les indications et les contre-indications de cette méthode de traitement sont déterminées, puis le traitement commence - l'allergène thérapeutique est administré à des doses croissantes selon certains schémas. Il peut s'agir d'injections sous-cutanées et de formes de traitement plus modernes - à l'aide de gouttes ou de comprimés sublinguaux. Leur personne peut emporter seule à la maison.

En cas d'effet positif, le patient devient immunisé contre les effets de l'allergène causal, les manifestations cliniques de la maladie s'améliorent et le besoin de médicaments diminue, après la fin du traitement, une rémission prolongée de deux ans ou plus reste.

Comment empêcher?

«Mais ils disent que l'asthme est incurable. C'est vrai?

- Oui, cette maladie est chronique, mais dans certains cas, une rémission peut être obtenue, puis pendant longtemps la maladie ne se fera pas sentir.

- Peut-on prévenir l'asthme??

- La prévention de la maladie est nécessaire, même si la personne a une prédisposition génétique. Il est nécessaire d'observer un régime hypoallergénique: évitez les étagères ouvertes et les livres comme accumulateurs de poussière, rangez les vêtements dans un placard fermé et nettoyez-les soigneusement avec un aspirateur au moins une fois par semaine. Il est très important de consulter un médecin dès les premiers symptômes - le traitement aidera à atténuer les manifestations de la maladie et ne lui permettra pas de durer.

- Y a-t-il une cause psychosomatique des allergies, lorsque les gens commencent à démanger à cause d'expériences, par exemple, des éruptions cutanées apparaissent?

- Il n'y a pas d'allergie psychosomatique, sa cause est des allergènes. Je tiens à noter que très souvent, les gens pensent que s'ils ont des démangeaisons cutanées, des éruptions cutanées, c'est une allergie. Mais ce n'est pas le cas. Lors du diagnostic d'un patient présentant des manifestations cutanées, tout d'abord, une attention particulière est portée à l'apparence de l'éruption cutanée, puis l'anamnèse est collectée, y compris l'anamnèse allergique, des méthodes d'examen supplémentaires sont prescrites si nécessaire. Par exemple, avec l'urticaire, des cloques se forment, semblables à une piqûre de moustique ou à des orties, qui peuvent fusionner les unes avec les autres et s'accompagner de démangeaisons ou de brûlures de la peau. Souvent, quelque part dans 50% des cas, l'urticaire est accompagnée d'un angio-œdème - gonflement des paupières, des lèvres, des oreilles, des voies respiratoires supérieures. Les mains et les pieds peuvent gonfler.

Souvent, les gens viennent chez nous avec des symptômes similaires pour nous demander de trouver l'allergène qui leur cause cette maladie. Mais les ruches ne sont pas toujours de nature allergique. Sous son masque, des maladies du tractus gastro-intestinal, de la glande thyroïde, une pathologie auto-immune et une oncopathologie peuvent survenir. La cause peut être des infections virales et bactériennes chroniques, des helminthiases, du stress.

- Quel médecin doit être consulté dans ce cas?

- Avec des éruptions cutanées, ils vont généralement chez les allergologues et les dermatologues. Mais tout d'abord, vous devez contacter votre médecin local à la clinique, qui comprendra la situation et vous dirigera vers un spécialiste restreint. Dans notre polyclinique consultative régionale, des médecins, allergologues et immunologistes expérimentés prennent rendez-vous. Depuis janvier 2019, afin d'améliorer la qualité des soins médicaux dans les spécialités «allergologie» et «immunologie», un deuxième rendez-vous avec un allergologue-immunologiste a été ouvert. Nos médecins vous aideront à établir le bon diagnostic, vous prescriront un examen supplémentaire, si nécessaire pour clarifier la cause de la maladie, et vous recommanderont un traitement. Dans les établissements médicaux publics, ces médecins ne travaillent que dans notre hôpital. Dans les cas difficiles, une hospitalisation est possible dans le service pulmonaire, qui comprend 25 lits d'allergie.

Il existe également dans notre hôpital un programme appelé «L'allergie n'est pas une phrase». Les informations sont publiées sur le site officiel, qui contient une liste des services d'examen que nous pouvons fournir. Ce programme a été créé spécifiquement pour aider le patient à sélectionner et à effectuer rapidement les examens nécessaires pour clarifier le diagnostic et les causes de la maladie. La particularité du programme est que le temps d'attente dans la file d'attente pour tel ou tel examen est réduit au minimum, le patient est constamment accompagné par une infirmière. C'est pratique pour les personnes âgées et les jeunes.