Qu'est-ce que l'allergie au froid? Symptômes, traitement des allergies au froid

L'allergie au froid est l'un des nombreux types de réponses négatives du corps à divers stimuli externes. Le nom même d'une telle allergie suggère qu'une réaction allergique se produit sous l'influence des températures froides..

Jusqu'à récemment, la médecine rejetait un tel diagnostic, car il n'y a pas d'allergène qui provoque une réaction spécifique du corps en tant que tel, il n'y a qu'un effet physique - le froid. Pas d'allergène - pas d'allergie.

Mais lorsqu'elles sont exposées à l'air froid chez certaines personnes sensibles, une libération importante d'histamine se produit, ce qui provoque des réactions comme avec d'autres types d'allergies - le développement d'un œdème, une vasodilatation, des rougeurs et des démangeaisons de la peau et des muqueuses. C'est la réponse à une diminution de la température des récepteurs de chaleur de la peau..

Causes d'allergie au froid

Pourquoi une allergie au froid apparaît-elle? La médecine ne connaît pas encore la réponse exacte à cette question, mais avec les facteurs suivants, les personnes particulièrement sensibles peuvent souffrir d'un type d'allergie aussi étrange:

  • Avec un changement brusque de la présence d'une personne dans un environnement avec une température de l'air normale à un environnement à basse température - en hiver, en particulier par temps venteux
  • Au contact de l'eau froide - à la maison pour laver la vaisselle, nettoyer, nager en eau libre
  • Avec des boissons très froides et des aliments froids

L'allergie au froid se développe souvent après des maladies graves et un traitement antibiotique à long terme, on pense qu'elle a une prédisposition génétique, peut survenir dans le contexte de maladies infectieuses (par exemple, tuberculose) ou parasitaires (vers ronds chez les enfants, les adultes, oxyures chez les enfants, giardiase.

Dans un organisme fort et durci doté d'un système immunitaire fort, de tels changements de température ne provoquent aucune réaction..

Cependant, en cas de diminution des défenses, de troubles systémiques, de maladies graves, de troubles métaboliques dans l'organisme, ce type d'allergie peut apparaître. Le stress est connu pour être le facteur de risque le plus important d'un système immunitaire dysfonctionnel, c'est pourquoi les personnes stressées sont généralement moins susceptibles de tomber malades et d'être en meilleure santé..

Facteurs provoquant le développement de l'allergie au froid

  • La présence de réactions allergiques à d'autres irritants - aliments, pollen (allergie aux peluches de peuplier), allergies domestiques
  • Certaines maladies infectieuses - oreillons, rougeole (voir les symptômes de la rougeole chez les adultes), pneumonie à mycoplasme, rubéole
  • Maladies de la glande thyroïde, lupus érythémateux disséminé, cancer
  • La présence de maladies chroniques - sinusite, sinusite, diverses helminthiases, dysbiose intestinale
  • Maladies cutanées récurrentes - neurodermatite, eczéma, psoriasis
  • Facteur héréditaire

Il y a des cas où une telle réaction est de nature héréditaire, c'est-à-dire qu'elle est héréditaire et le plus souvent c'est la réaction du corps au vent plutôt qu'au froid. Le symptôme de cette allergie est une sensation de brûlure et non des démangeaisons cutanées..

Comment se manifeste l'allergie au froid??

Comment se manifeste l'allergie au froid? Les symptômes d'une telle allergie peuvent avoir diverses formes de manifestation - des signes bénins qui disparaissent quelque temps après le contact avec un environnement froid, aux éruptions cutanées récurrentes graves.

  • Examen des crèmes contre les allergies pour enfants
  • Peut-il y avoir une température avec des allergies chez les enfants et les adultes??
  • Chlorure de calcium pour les allergies
  • Allergie à la peau autour des yeux


Les manifestations cutanées sont les signes les plus courants. Ceux-ci incluent - rougeur, gonflement, démangeaisons des zones ouvertes du corps qui sont entrées en contact avec un environnement froid. Après un certain temps, la peau commence à faire mal, à démanger et à former des cloques comme avec de l'urticaire.

Les allergies au froid chez les enfants peuvent même couvrir la surface interne des jambes, des cuisses, des genoux et se manifester sous forme d'urticaire. L'éruption cutanée est rose, dure, qui démange, mais disparaît en quelques heures. Il y a des cas où, après un rhume, la peau devient non seulement rouge et irritée, mais se recouvre également d'une couche qui commence à se décoller, comme avec une dermatite. Parfois, des ecchymoses apparaissent sur le site de l'allergie..

Le plus souvent, il y a une allergie au froid sur le visage, sur les mains, car ces endroits sont plus exposés à l'environnement extérieur, ils sont toujours ouverts et plus vulnérables.

Malaise général - augmentation de la pression, essoufflement, maux de tête et faiblesse.

La rhinite allergique est l'apparence d'un nez qui coule, des éternuements en sortant dans l'air froid. Le gonflement des muqueuses nasales peut soit entraver considérablement la respiration nasale, soit la bloquer complètement, et lors du retour dans une pièce chaude, les symptômes d'allergie disparaissent.

Les signes de conjonctivite allergique sont des larmes, un gonflement autour des yeux, un gonflement des paupières, des douleurs dans les yeux. Et aussi une hypersensibilité à la lumière vive se produit. Pour différencier le diagnostic, vous devez absolument contacter un ophtalmologiste et un dermatologue, car si un larmoiement abondant se produit dans le froid, cela peut être le signe d'une lésion transmise par les tiques (démodécie) ou d'un champignon, etc..

Diagnostic des allergies au froid

Si vous présentez des symptômes similaires, vous devez tout d'abord consulter un thérapeute et un immunologiste - allergologue. Après un ensemble d'études diagnostiques et de laboratoire, il sera possible de déterminer avec précision la cause de la réaction allergique. L'allergie au froid, dont les symptômes sont similaires à d'autres types de réactions allergiques, doit être différenciée d'un certain nombre d'autres maladies.

  • Parfois, chez les jeunes enfants d'âge préscolaire, l'allergie au froid sur le visage est similaire à la dermatite atopique, la neurodermatite.
  • Souvent, des symptômes allergiques similaires se produisent avec la dermatose idiopathique. Dans cette maladie, les récepteurs cutanés de la chaleur et du froid sont hors de régulation. Gonflement, larmoiement, éternuements, essoufflement, survenant à la fois dans le froid et la chaleur.
  • L'intolérance de la fourrure de certains animaux - lapins, visons, chinchillas, tissus de laine, laine de mouton - peut également être confondue avec une allergie au froid. Enfiler des vêtements, sortir dans le froid, une personne revient avec une éruption cutanée et un gonflement du nasopharynx, en conséquence, on peut évaluer cela comme une réaction au froid, et non une allergie à la laine ou à la fourrure.
  • La situation est similaire avec les produits de parfumerie. Habituellement, le parfum est appliqué sur l'avant-bras, le cou, le visage et une éruption cutanée allergique peut être causée par les cosmétiques et les parfums, et non par le froid.

Lorsque des symptômes apparaissent, il est important de diagnostiquer correctement, et seulement après avoir différencié les signes d'allergie, le médecin peut confirmer cette maladie. Ensuite, la question se pose: l'allergie au froid est-elle traitée??

Comment traiter les allergies au froid

L'incapacité d'éliminer un allergène tel que le froid rend la lutte contre une telle maladie assez difficile. Si le patient est diagnostiqué avec une allergie au froid, le traitement est purement symptomatique. Il n'est possible qu'avec l'aide d'antihistaminiques de réduire légèrement ses manifestations ou de protéger autant que possible les zones ouvertes du corps des effets des températures négatives. Il est possible de réduire la manifestation de réactions allergiques si:

Allergie au froid (urticaire au froid). Description, types, symptômes, prévention et traitement de l'allergie au froid

Bon moment de la journée, chers visiteurs du projet "Welcome IS!", Section "Médecine"!

Je suis heureux de porter à votre attention un autre article de la rubrique sur la santé, à savoir sur les allergies au froid, ou comme on l'appelle souvent, l'urticaire au froid. Alors…

Allergie au froid ou urticaire au froid (latin "Urtica" - ortie) - une réaction allergique sur les parties exposées du corps sous forme d'éruptions cutanées comme l'urticaire ou des taches rouges causées par le froid (air froid ou eau).

Bien qu'elle s'appelle une allergie, en réalité, cette réponse n'a rien à voir avec une véritable réaction allergique. Le froid, l'humidité, le gel sont des facteurs physiques et non une substance qui provoque une sensibilisation - une hypersensibilité. Mais dans cet article, nous ne changerons pas les définitions généralement acceptées, donc cette réaction au froid sera toujours appelée allergie au froid..

L'allergie au froid se manifeste littéralement en quelques minutes après une exposition à des températures basses sous forme d'éruptions cutanées sur les zones cutanées ouvertes: sur le visage, les mains et souvent sur les lèvres après avoir bu des boissons froides. L'éruption est de couleur rose ou blanchâtre, dense, accompagnée de démangeaisons, peut durer plusieurs heures, puis disparaître sans laisser de trace.

Il existe également d'autres formes d'allergie au froid qui se trouvent en présence d'autres maladies - dysfonctionnement thyroïdien, lupus érythémateux, et sont beaucoup plus graves. Parfois, une forme rare est trouvée - héréditaire. Elle s'accompagne d'une sensation de brûlure et est plus une réaction du corps au vent qu'au froid..

Mais même la forme apparemment inoffensive d'allergie au froid n'est pas aussi sûre que nous le pensons. Il provoque de fortes démangeaisons et une sensation d'inconfort, l'état de santé s'aggrave: des maux de tête apparaissent, la pression artérielle diminue. Et avec l'hypothermie générale du corps, des manifestations plus graves peuvent apparaître - le soi-disant œdème de Quincke. (La manifestation de l'œdème de Quincke est une augmentation du visage ou d'une partie de celui-ci, ou d'un membre, alors que la couleur de la peau ne change pas.)

Test d'allergie au froid

Par conséquent, il est très important pour le médecin et le patient de déterminer la nature de la réaction allergique à temps. Pour cela, avec des études complexes utilisant des équipements spéciaux, il existe des méthodes assez simples. Si vous avez une allergie au froid, vous pouvez vérifier à la maison: mettez un morceau de glace sur le coude pendant 10 à 15 minutes, et si de l'urticaire apparaît, nous pouvons supposer que vous êtes sujet aux allergies au froid.

Mais en cas de doute, vous devez consulter un médecin, les maladies allergiques nécessitent des tests sanguins de laboratoire.

Symptômes d'allergie au froid

Alors, comment le reconnaître, car l'allergie au froid est habilement «déguisée» en dermatite, rhume, infections respiratoires aiguës et ARVI.

Dès que vous êtes sorti dans le froid, votre tête a immédiatement commencé à vous faire mal. Il réduit les muscles faciaux et cervicaux, des douleurs pressantes commencent à l'arrière de la tête et du front, et une sensation de nausée apparaît à partir d'un mal de tête qui s'intensifie. Il est temps d'entrer dans une pièce chaude: en règle générale, 10 à 15 minutes suffisent pour dire adieu à une crise de maux de tête. Ce symptôme peut être provoqué non seulement par des températures inférieures à zéro, mais également, par exemple, par des boissons glacées ou un lit froid..

Éruptions cutanées rougeâtres, desquamation et démangeaisons sur la peau des mains et du visage, parfois sous le genou et à l'intérieur des cuisses.

Chez les adultes, tout commence par des allergies aux mains froides. Au début, la peau des mains est simplement rayée, puis elle devient sèche, grossière, couverte de fissures et même d'éruptions cutanées telles que l'urticaire. Pour la forme cutanée d'allergie au froid, l'endroit préféré des enfants pour les éruptions cutanées est le visage. Les joues, le menton et la zone nasogénienne deviennent rouges. Ensuite, il y aura une sensation de brûlure, le bébé frottera ces endroits et des éruptions cutanées très similaires à l'herpès sont fournies. Les amateurs de collants fins en hiver souffrent d'une peau délicate sensible au froid sous les genoux et à l'intérieur des cuisses.

Suite à une urticaire, un gonflement du visage, des jambes et des bras apparaît.

Écoulement nasal prolongé incompréhensible, congestion nasale, démangeaisons dans les voies nasales, mal de gorge et même conjonctivite avec larmoiement et démangeaisons des muqueuses des yeux.

Respirer dans les interceptions froides, cela devient difficile, le rétrécissement des bronches provoque souvent un essoufflement.

Et il y a aussi des signes d'allergie au froid comme une sensation de fatigue et des sautes d'humeur..

L'allergie au froid peut aggraver et se dérouler dans le contexte d'autres maladies et n'être que leur masque, par exemple, avec un manque de vitamines (avitaminose) et d'oligo-éléments, un dysfonctionnement thyroïdien, une dystonie vasculaire végétative, etc..

Si vous avez une autre maladie allergique, telle que dermatite atopique, allergie alimentaire, rhinite allergique, l'allergie au froid sera plus sévère. L'allergie au froid commence souvent après avoir souffert d'infections virales respiratoires aiguës ou d'autres maladies infectieuses.

À quoi ressemble une allergie au froid

Les allergies froides

Il existe plusieurs types d'allergies au froid. Chacun d'eux a ses propres caractéristiques:

Urticaire froide aiguë et chronique - cette forme de maladie se caractérise par une apparition aiguë, des démangeaisons intenses des zones de peau ouvertes - le visage, les mains, parfois toute la surface du corps. Bientôt, un gonflement de la peau se produit au niveau des sites de démangeaisons, qui se manifeste par une ampoule. Ensuite, il y a des éruptions cutanées sous forme de rougeurs intenses sur certaines zones de la peau, comme avec une piqûre de moustique ou une «piqûre» d'orties. Dans les formes sévères de la maladie, des frissons, un malaise général, des douleurs dans les articulations et les muscles, des palpitations, une faiblesse sévère se produisent. Une exacerbation de la maladie peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois - toute la période froide de l'année;

Forme récurrente d'urticaire - elle se caractérise par une saisonnalité: automne, hiver, début du printemps. Des exacerbations tout au long de l'année se produisent lorsque la peau est exposée à l'eau froide;

L'urticaire réflexe au froid est une réaction générale ou locale au froid, similaire à l'urticaire cholinergique. Parfois, cela ne se produit que lorsque tout le corps est refroidi. La réaction locale au froid se manifeste par une éruption cutanée qui se produit autour de la zone refroidie de la peau, tandis que la peau en contact direct avec le froid n'est pas affectée;

L'urticaire familiale au froid est une forme rare d'urticaire héritée de façon autosomique dominante. Une éruption maculopapuleuse et une sensation de brûlure survenant dans les 0,5 à 3 heures après l'exposition au froid sont caractéristiques. Des manifestations systémiques de fièvre, frissons, douleurs articulaires, leucocytose sont possibles. Une forme rare de la maladie a été décrite, dans laquelle l'urticaire survient 20 à 30 heures après une exposition au froid. Étant donné que l'éruption cutanée s'accompagne de démangeaisons et de brûlures, le diagnostic d'urticaire idiopathique chronique est souvent erroné;

Érythème froid - se manifeste par une rougeur de la peau (érythème). Cette forme de la maladie est caractérisée par une douleur sévère de la peau affectée;

Dermatite froide - la peau démange et s'écaille beaucoup. Si la maladie est devenue assez grave, vous pouvez observer le gonflement de tout le corps;

Rhinite froide - diffère de la rhinite habituelle en ce que la sensation de congestion nasale se produit exclusivement par temps froid. Dès qu'une personne souffrant d'une forme similaire d'allergie au froid pénètre dans une pièce chaude, tous les symptômes disparaissent immédiatement;

Conjonctivite froide - dans le froid, il y a une forte déchirure, ainsi que des crampes dans les yeux.

Les symptômes décrits ne doivent pas être confondus avec la défense naturelle du corps contre le froid et le vent, qui ne provoquent pas d'inconfort significatif et disparaissent rapidement dans un environnement chaud..

Causes d'allergie au froid

Les experts en sont sûrs: l'allergie au froid n'est pas une maladie indépendante, mais seulement un symptôme qui accompagne une sorte de maladie somatique. Le corps, affaibli par l'évolution longue et latente de la maladie, donne une telle réponse au froid, donc les vraies raisons de la réaction non standard du corps au froid n'ont pas encore été établies. Il y a des suggestions selon lesquelles le développement de l'allergie au froid est associé à la production dans le corps de protéines spéciales, les cryoglobulines, qui sont en fait les «coupables» de l'activation de l'histamine, qui provoque la manifestation de réactions allergiques. Et le principal déclencheur de cela est le froid. Divers facteurs prédisposants aident ce déclencheur à agir: diminution de l'immunité, maladies infectieuses, rhumes et parasitaires, par exemple, maladie chronique de la gorge, dents non cicatrisées, processus inflammatoires dans la sphère gynécologique chez la femme.

Un autre point est le dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal: à l'examen, il s'avère qu'une personne souffre d'une gastrite chronique ou d'une cholécystite, un ulcère. En principe, de nombreuses affections chroniques sont susceptibles de provoquer une urticaire au froid..

Les allergies au froid chez les enfants peuvent également être une continuation des allergies alimentaires.

Par conséquent, toute l'attention n'est pas accordée à l'élimination des symptômes, mais au traitement de la maladie sous-jacente. Le reste des mesures peuvent être considérées comme temporaires, elles ne résolvent pas les problèmes, n'atténuent que légèrement la condition.

Traitement des allergies au froid

Traiter les allergies au froid est similaire au traitement des vraies allergies. Tout d'abord, il est nécessaire d'éviter le contact avec un facteur provoquant, dans ce cas - le froid. Les personnes souffrant d'allergies hivernales doivent porter des vêtements en tissus naturels et ne pas être réfrigérées. Le degré de sensibilité est individuel. Chez certains, des réactions allergiques se produisent à une température de l'air de moins 24-28 ° C, dans d'autres - moins 8-10 ° C, dans certains - après un lavage à l'eau froide. Si l'hypothermie ne peut être évitée, prenez une douche ou un bain chaud.

Médicaments - antihistaminiques "Suprastin", "Tavegil", "Claritin".

Il convient de garder à l'esprit que certains d'entre eux ont un effet hypnotique et qu'ils ne doivent pas être utilisés pendant un travail nécessitant une concentration d'attention et une réponse rapide, par exemple au volant d'une voiture. Pour le bronchospasme, des bronchodilatateurs sont utilisés. Dans les cas graves, les médecins prescrivent la plasmaphérèse, qui nettoie le sang des cryoglobulines, des glucocorticostéroïdes et de certains immunosuppresseurs.

Le plus souvent, l'allergie au froid survient chez des personnes non endurcies et présentant des foyers d'infection chronique (mauvaises dents, sinusite, amygdalite, bronchite, cholécystite, pyélonéphrite, etc.). Par conséquent, il est nécessaire de porter une attention particulière à leur traitement. Dysfonctionnement du foie et des intestins, la dysbiose prédispose aux allergies, notamment au froid.

Traitement des allergies au froid avec des remèdes populaires

Les allergies au froid peuvent être traitées avec des remèdes populaires..

Framboises. Versez 0,5 litre d'eau avec 50 g de racines de framboises broyées à sec. Laisser mijoter à feu doux pendant 30 à 40 minutes. Puis filtrer, refroidir. Buvez le bouillon avant de sortir le matin, après le déjeuner et avant le coucher, 2 cuillères à soupe. cuillères. La durée du traitement est de 2 mois. Si vous ne manquez pas de prendre un remède populaire, les médicaments ne seront pas nécessaires. Boire également une décoction pour la prévention, en commençant 2 mois avant le froid hivernal. Puis en hiver, vous ne ressentirez aucun symptôme de la maladie..

Graines de tournesol et betteraves rouges régulières. Il suffit de manger beaucoup de graines non salées et de betteraves sous toutes leurs formes en hiver et de boire un demi-verre trois fois par jour de jus de betterave fraîchement pressé..

Céleri. Pour les allergies au froid, buvez du jus de céleri-rave fraîchement pressé. Il doit être pris 0,5 cuillère à café avant les repas, trois fois par jour..

Mumiyo. Pour une solution médicinale, prenez 1 g de momie pour 1 litre d'eau bouillante. Les matières premières de haute qualité se dissolvent sans sédiments. Prendre une fois par jour le matin, adultes 100 ml. Vous pouvez traiter les allergies au froid chez les enfants de cette manière, mais une dose unique pour un enfant de 1 à 3 ans est de 50 ml et pour un étudiant plus jeune - 70 ml.

Pour les allergies au froid sur les mains et le visage, vous pouvez lubrifier la peau avec une solution d'une concentration plus élevée de 1 g pour 100 ml d'eau.

Myrtilles. Broyer des myrtilles fraîches et appliquer sous forme de compresses sur la peau des zones touchées.

Émulsion à base de chélidoine, de bardane, de menthe et de calendula. Si une allergie au froid apparaît sur le visage, il n'y a pas de meilleur remède. Broyez et mélangez 10 g d'herbe de chélidoine, de feuilles de menthe, de racine de bardane et de fleurs de calendula. 5 cuillères à soupe versez des cuillères à soupe d'un mélange d'herbes avec de l'huile de tournesol, de sorte que le niveau d'huile soit 1 cm au-dessus du niveau des matières premières, laissez reposer pendant 24 heures. Stériliser au bain-marie en remuant doucement. Filtrer, refroidir et lubrifier la peau. L'émulsion soulage parfaitement les démangeaisons et la peau sèche.

Pousses de pin à l'huile végétale. Dans les cas où l'allergie au froid d'un enfant se manifeste par une sécheresse, une desquamation et une rougeur de la peau, la formation de petites fissures et des démangeaisons, une infusion de boutons de pin est préparée dans de l'huile végétale. Les jeunes pousses de pin insistent sur l'huile végétale dans un rapport 1: 1 dans un endroit sombre pendant environ 5 mois. L'infusion est doucement frottée sur la peau du bébé.

Sève de bouleau pour réduire l'œdème allergique. La sève de bouleau est un excellent agent fortifiant et régulateur du métabolisme salin avec un léger effet diurétique. Sa consommation contribue à l'élimination rapide de l'œdème allergique des mains et du visage. Vous pouvez consommer en quantités illimitées, mais pour un adulte, la dose quotidienne doit être d'au moins 1 litre. Pour les allergies au froid chez les enfants, cette dose, en fonction de l'âge, est de 200 à 500 ml. Pour améliorer le goût, vous pouvez ajouter un peu de raisins secs, de miel, de fruits secs ou de citron au jus, laisser reposer environ une heure, puis boire. Non seulement sain, mais aussi très savoureux.

Teinture de noix. La teinture de noix, qui a des effets anti-inflammatoires, bactéricides et anti-allergiques, est préparée à partir de feuilles fraîches et de péricarpe vert d'une noix, à raison de 50 g de matières premières broyées pour 100 g de vodka ou d'alcool éthylique dilué à 40 ° C. Insister dans un récipient en verre hermétiquement fermé pendant une semaine, en secouant quotidiennement. La teinture filtrée est prise 25 gouttes 3 fois par jour 20 minutes avant les repas, diluée dans un quart de verre d'eau. En cas d'allergie au froid chez un enfant souffrant de toux et d'essoufflement, il est conseillé de donner autant de gouttes de teinture que l'enfant est âgé de plusieurs années..

Jus de citronnelle. Si vous êtes préoccupé par des démangeaisons sévères causées par des allergies au froid sur le visage, les mains ou d'autres parties du corps, la peau, en retournant dans une pièce chaude, vous pouvez doucement, en essayant de ne pas blesser, essuyer avec du jus de citronnelle.

Bleuet bleu pour le traitement de la conjonctivite allergique. En cas de conjonctivite, en tant que symptôme d'allergie au froid, un traitement est également possible à l'aide de lavages et de lotions à base de décoctions à base de plantes. Le plus souvent, une décoction de fleurs de bleuet bleu est utilisée. 1 st. cuillère de matières premières et 200 ml d'eau bouillante, insister pendant environ 30 minutes puis filtrer. Le bouillon obtenu est utilisé pour laver les yeux ou en faire des lotions, en y mouillant des serviettes de gaze et en les appliquant sur les yeux pendant 15 minutes.

Bains de conifères. Ramassez les brindilles avec des aiguilles, faites bouillir et prenez des bains avec ce bouillon. Il leur faut également se laver le matin et le soir. Prenez de l'eau et des aiguilles "à l'œil nu", il n'y a pas de restrictions strictes.

Prévention des allergies au froid

Si, heureusement, vous n'êtes pas encore familiarisé avec l'allergie au froid, faites un petit effort pour la prévenir, ce qui est très similaire aux méthodes de prévention des engelures du corps:

Avant de sortir pendant la saison froide, lubrifiez les zones exposées du corps avec des crèmes protectrices spéciales contre le froid et le vent. Une crème nourrissante de qualité est appliquée sur le visage une demi-heure avant de sortir..

Ne négligez pas les gants, les chapeaux de saison, les sous-vêtements chauds et les collants. Les sous-vêtements doivent être en coton. les matières synthétiques et la laine augmentent les manifestations de l'urticaire au froid. Si possible, portez une cagoule, et plus elle est profonde, mieux c'est. N'oubliez pas une écharpe chaude..

Au premier signe d'une allergie au froid, raccourcissez votre temps à l'extérieur, ne refroidissez pas trop.

Le durcissement par coulée est également une bonne mesure préventive, seulement il doit être démarré en été et la température de l'eau doit être progressivement réduite.

Avant de sortir, essayez de ne pas laver votre visage et les autres parties du corps bordant la rue avec du savon, car il assèche la peau en enlevant son film protecteur naturel, exposant ainsi la peau aux effets néfastes du froid sur le corps.

Afin d'éviter les allergies au froid, vous devez surveiller votre alimentation en tant que mesure complexe. Les repas doivent être réguliers. Il vaut la peine d'exclure tout ce qui irrite la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal (GIT), la viande fumée et profondément frite - en premier lieu. Le régime alimentaire doit inclure des aliments riches en vitamine F (acides gras oméga-3) - poissons de mer et huiles végétales de haute qualité.

Vidéos sur les allergies au froid

J'espère que les informations présentées dans cet article vous aideront et que l'allergie au froid cessera de vous inquiéter, et si vous avez vos propres méthodes pour faire face aux allergies au froid, partagez-les, et peut-être que vos conseils conviendront à quelqu'un.!

Allergie au froid

L'allergie au froid est une réaction pseudo-allergique résultant d'une exposition à de basses températures sur le corps humain. Malgré le fait que la maladie soit répandue, la médecine moderne a reconnu son existence relativement récemment..

L'allergie au froid est diagnostiquée plusieurs fois plus souvent chez la femme que chez l'homme. Elle se manifeste généralement entre 20 et 30 ans.

Les symptômes d'allergie au froid peuvent survenir en cas de contact avec de l'eau froide, de l'extérieur par temps froid, de forts vents froids ou de la consommation d'aliments ou de boissons froids.

Causes et facteurs de risque

L'allergie au froid est une réaction pseudo-allergique qui diffère de la véritable allergie en l'absence de certains mécanismes immunologiques. Avec les pseudo-allergies, le développement du processus inflammatoire est associé à des perturbations de l'échange d'histamine. Les experts proposent trois théories pour expliquer le développement de l'allergie au froid:

  1. Spasme vasculaire de la microvascularisation. Sous l'influence des basses températures, une personne subit un spasme des plus petits vaisseaux sanguins - capillaires, à la suite de quoi l'apport sanguin et la nutrition des tissus se détériorent, ce qui devient le début du processus inflammatoire.
  2. Formation de protéines spéciales. Chez certaines personnes, sous l'influence de la basse température dans le corps, des processus biochimiques spéciaux sont déclenchés, au cours desquels des protéines sont synthétisées et peuvent agir comme un allergène. Ce sont ces protéines qui déclenchent la libération de médiateurs allergiques (histamine, sérotonine), provoquant le développement d'une inflammation allergique. Ces protéines ne sont pas persistantes et sont rapidement détruites lorsqu'une personne est réchauffée..
  3. Peau sèche. Avec une peau sèche, sa surface n'est pas suffisamment protégée. Dans le froid, à cause de cela, les cellules perdent rapidement de l'humidité, la peau devient encore plus sèche et commence à peler. Cette théorie est étayée par le fait que l'allergie au froid est le plus souvent diagnostiquée chez les personnes à peau sensible et sèche, ainsi que chez les patients âgés..

Les facteurs qui augmentent le risque de développer une allergie au froid sont:

  • maladies du tractus gastro-intestinal (ulcère gastro-duodénal et ulcère duodénal, pancréatite chronique, hépatite, cholécystite, dysbiose intestinale prononcée);
  • foyers d'infection chronique (vaginite, salpingite, pyélonéphrite, cystite, parodontite, otite moyenne, amygdalite, sinusite);
  • lupus érythémateux disséminé et autres pathologies auto-immunes;
  • hémoblastose;
  • maladies de la glande thyroïde;
  • invasions helminthiques;
  • Diabète.

L'allergie au froid se développe souvent chez les patients souffrant de toute autre manifestation d'allergies (pollen ou allergies domestiques, dermatite atopique, etc.).

Formes de la maladie

On distingue les formes suivantes d'allergie au froid:

  • dermatite froide;
  • urticaire froide;
  • conjonctivite froide;
  • rhinite froide;
  • forme froide d'asthme bronchique;
  • mixte;
  • urticaire au froid familiale.

L'allergie au froid à long terme a un impact négatif sur l'état mental des patients. Pendant la saison froide, beaucoup d'entre eux ont une fatigue et une nervosité accrues et, dans les cas graves, des états dépressifs se développent..

Symptômes d'allergie au froid

La manifestation la plus courante de l'allergie au froid est l'urticaire au froid. Après contact avec de l'eau froide ou de l'air sur les parties du corps en contact (généralement le visage, le cou, les oreilles, les mains), la peau commence à faire mal et à démanger. Ensuite, il devient progressivement rouge et des cloques se forment dessus. En apparence, les modifications de la lésion sont très similaires aux symptômes d'une brûlure d'ortie. Avec une grande zone d'éruption cutanée, la pression artérielle du patient peut fortement diminuer, jusqu'au développement d'un collapsus.

L'urticaire familiale au froid (une des formes du syndrome périodique associé à la cryopyrine) est une forme distincte d'allergie au froid. La maladie est associée à un défaut du gène NLRP3 et est héritée de manière autosomique dominante. Avec l'urticaire au froid familiale, les symptômes d'allergie au froid n'apparaissent pas immédiatement, mais plusieurs heures après une exposition à des températures basses sur le corps: une éruption maculopapuleuse apparaît sur la peau.

L'allergie au froid, qui coule comme la dermatite froide, se caractérise par la formation de taches bordeaux ou rouge foncé avec une surface légèrement squameuse dans les zones ouvertes de la peau. Leur taille atteint 2–5 cm de diamètre. L'apparition d'éruptions cutanées s'accompagne d'une sensation de brûlure prononcée et de fortes démangeaisons. Après un certain temps, des fissures se forment à la surface des taches, puis elles sont recouvertes de croûtes.

La dermatite froide affecte le plus souvent la peau des mains, du cou, des oreilles et du visage, c'est-à-dire les zones du corps qui ne sont pas couvertes par les vêtements. Dans de très rares cas, des éruptions cutanées peuvent également apparaître sur des zones fermées du corps, par exemple à l'intérieur des cuisses ou des genoux.

Le principal symptôme de la rhinite froide est une rhinite transitoire accompagnée d'un écoulement muqueux. Sa particularité est qu'elle apparaît lorsque le patient entre en contact avec de basses températures, et dans une pièce chaude, après échauffement, elle passe complètement d'elle-même..

La conjonctivite froide se manifeste par un larmoiement accru, des douleurs dans les yeux et un blépharospasme mineur. Dans la chaleur, les phénomènes de conjonctivite froide se transmettent d'eux-mêmes.

L'effet de l'air froid sur la membrane muqueuse des bronches chez certaines personnes conduit au développement d'une hyperréactivité bronchique - une réaction bronchoconstricteur des voies respiratoires. Cliniquement, cela se manifeste par une crise d'asthme bronchique froid:

  • respiration difficile;
  • dyspnée;
  • cyanose du triangle nasolabial;
  • à l'auscultation - respiration sifflante multiple dans les poumons.

Diagnostique

Si une allergie au froid est suspectée, le patient doit être consulté par un allergologue. Pour confirmer le diagnostic, un test à froid est effectué: un petit morceau de glace est placé sur la peau du patient et laissé pendant 3 à 5 minutes. Si le test est positif, une urticaire froide typique se développe dans la zone de contact de la glace avec la peau. Si nécessaire, effectuez en plus une pH-métrie de la peau et une dermatoscopie des éléments de l'éruption cutanée.

Une prise de sang permet de déterminer dans le sérum la présence de protéines spécifiques de l'allergie au froid (cryoglobulines, cryofibrinogène, anticorps du froid).

Chez certains patients, une exacerbation de l'allergie au froid peut s'accompagner de l'apparition de protéines sanguines dans les urines (hémoglobinurie).

Pour identifier la maladie sous-jacente à l'origine de la formation d'une allergie au froid, le patient est envoyé pour consultation à des spécialistes restreints (gastro-entérologue, gynécologue, urologue, dentiste, endocrinologue, etc.).

L'allergie au froid est diagnostiquée plusieurs fois plus souvent chez la femme que chez l'homme. Elle se manifeste généralement entre 20 et 30 ans.

S'il y a des indications, un laboratoire supplémentaire et un examen instrumental sont effectués, qui peuvent inclure:

  • culture bactériologique de l'écoulement du nasopharynx;
  • analyse bactériologique des matières fécales;
  • analyse générale des matières fécales et de l'urine;
  • Échographie des organes abdominaux et pelviens;
  • pharyngoscopie;
  • rhinoscopie;
  • fibroesophagogastroduodénoscopie (FEGDS).

L'allergie cutanée au froid doit être différenciée de la dermatite causée par d'autres causes (contact, médicamenteux, dermatite atopique), ainsi que du psoriasis.

Traitement des allergies au froid

Le traitement de l'allergie au froid consiste tout d'abord à empêcher le patient de tout contact avec le froid (vêtements chauds en hiver, baignade dans de l'eau chaude, refus des aliments et boissons froids). En hiver, surtout par temps venteux, toute crème grasse doit être généreusement appliquée sur les zones cutanées ouvertes avant de quitter la maison..

Dans le traitement complexe de l'allergie au froid, des antihistaminiques, des préparations de multivitamines, ainsi que des préparations améliorant la circulation sanguine microcirculatoire et les processus trophiques sont utilisés. En outre, une thérapie pour les comorbidités identifiées est effectuée..

Les procédures de trempe sont recommandées pour les patients présentant des symptômes légers d'allergie au froid. Le durcissement commence par le versement d'eau tiède (température de l'eau 37–37,5 ° C). Tous les cinq jours, la température de l'eau est abaissée d'un degré, la portant progressivement à 10 ° C. Si, avec la prochaine baisse de la température de l'eau, des manifestations cliniques d'allergie au froid se produisent, la température est à nouveau augmentée à tolérable, puis après quelques jours, elle est à nouveau réduite. Le traitement de revenu n'est autorisé que chez les patients atteints d'une maladie bénigne. Avec une allergie violente au froid, asperger d'eau froide peut entraîner le développement d'un choc anaphylactique - une complication potentiellement mortelle.

Une méthode relativement nouvelle de traitement de l'allergie au froid est l'autolymphocytothérapie, qui consiste à administrer à un patient des lymphocytes préalablement obtenus de son propre sang. Le cours est généralement prescrit 8 procédures effectuées tous les deux jours. L'autolymphocytothérapie s'est imposée comme une méthode efficace et en même temps sûre pour traiter l'allergie au froid.

Régime alimentaire pour les allergies au froid

En cas d'exacerbation de l'allergie au froid, il est recommandé de suivre un régime hypoallergénique. Les éléments suivants doivent être exclus du régime:

  • aliments épicés, salés, gras et frits;
  • bouillons forts;
  • épices;
  • viandes fumées;
  • saucisses;
  • Fruit de mer;
  • des œufs;
  • crème glacée;
  • fromages fondus et épicés;
  • sauces préparées industriellement (ketchup, mayonnaise);
  • cornichons et marinades;
  • quelques légumes (poivrons, tomates, épinards);
  • des noisettes;
  • champignons;
  • agrumes;
  • confiserie.

Il est recommandé d'inclure dans le régime:

  • les produits laitiers;
  • plats de céréales (à l'exception de la semoule);
  • viande maigre;
  • variétés douces de fromage;
  • pommes vertes;
  • huile végétale;
  • plats de légumes, de préférence verts (courgettes, choux, courges, haricots verts, pois verts, aneth, persil, etc.).

Conséquences et complications potentielles

Avec une évolution clinique sévère et l'absence de traitement rapide, l'allergie au froid peut entraîner le développement de complications graves:

  • œdème du larynx - survient généralement après avoir mangé des aliments ou des boissons froids. Le patient développe soudainement une dyspnée inspiratoire (difficulté à respirer), il y a une sensation de corps étranger dans la gorge. La voix devient rauque et étouffée.
  • choc anaphylactique - son premier symptôme est généralement une douleur vive au niveau des éruptions cutanées, puis un collapsus vasculaire et un bronchospasme se développent rapidement. Les symptômes du choc anaphylactique se développent rapidement et si le patient ne reçoit pas de soins médicaux immédiats, il peut mourir.

L'allergie au froid à long terme a un impact négatif sur l'état mental des patients. Pendant la saison froide, beaucoup d'entre eux ont une fatigue et une nervosité accrues et, dans les cas graves, des états dépressifs se développent..

Prévoir

Dans la plupart des cas, l'allergie au froid ne constitue pas une menace pour la vie du patient. Cependant, la maladie dure longtemps et nécessite un traitement régulier. En cas de réactions allergiques sévères à une exposition au froid, il peut être nécessaire de changer de lieu de résidence.

La prévention

Dans le cadre de la prévention du développement des allergies au froid, les maladies du tractus gastro-intestinal, du système endocrinien, les invasions helminthiques doivent être rapidement diagnostiquées et traitées, ainsi que tous les foyers d'infection chronique dans le corps doivent être désinfectés.

Par temps froid, habillez-vous chaudement et protégez les zones exposées avec une crème grasse, en particulier pour les personnes à la peau sèche.

Si vous prévoyez de rester longtemps au froid, vous devriez emporter un thermos avec une boisson chaude. Quelques gorgées de liquide chaud permettent au corps de se réchauffer rapidement et préviennent ainsi le développement de symptômes d'allergie au froid. Mais il est catégoriquement impossible d'utiliser des boissons alcoolisées au froid pour se réchauffer! L'alcool favorise l'expansion des capillaires cutanés et améliore ainsi la libération de chaleur du corps. En conséquence, l'hypothermie se développe et des conditions préalables sont créées pour déclencher le mécanisme pathologique de l'allergie au froid..

Allergie au froid

Les allergies au gel sont légèrement différentes des autres types de réactions corporelles. Lorsqu'une personne a froid, il y a une libération naturelle d'histamine en grande quantité. C'est lui qui peut être appelé le principal allergène. La substance provoque le développement de réactions négatives dans le corps, caractéristiques de tout type d'allergie au froid sur les mains et d'autres parties du corps. Ceux-ci inclus:

  • rougeur et cloques sur la peau;
  • démangeaison;
  • gonflement;
  • peeling;
  • des frissons;
  • douleur dans la région de la tête.

Lorsqu'une personne développe une dermatite au froid et une autre réaction allergique au froid, cela concerne principalement les mastocytes. C'est le nom des cellules situées à la surface de la peau. Lorsqu'ils sont exposés à de basses températures, ils commencent à libérer activement de l'histamine. Ce processus conduit à l'apparition d'allergies au froid sur les mains et d'autres parties du corps..

La principale raison du développement d'allergies au froid réside dans une faible immunité, ainsi que dans la violation des fonctions de protection. Chez une personne absolument en bonne santé, le corps gère indépendamment les effets du froid sur lui. L'allergie émergente au gel donne un signal qu'une certaine maladie se développe à l'intérieur. L'affaiblissement du système immunitaire du corps est le plus souvent observé pour les raisons suivantes:

  1. Prendre des antibiotiques pendant une longue période.
  2. La présence de maladies chroniques dans le corps. Ceux-ci incluent l'amygdalite, la sinusite, la sinusite, les caries, etc.
  3. La présence d'helminthes ou d'autres parasites à l'intérieur du système digestif du corps (voir "Les parasites dans le corps peuvent-ils provoquer des allergies: la relation de deux maladies").
  4. Échec du bon fonctionnement du système endocrinien.
  5. Rhumes émergents.
  6. Développement de différents types d'oncologie.
  7. Stress constant et tension nerveuse, qui peuvent être associés à la fois au travail et aux tâches ménagères.
  8. Problèmes dans le travail du tractus gastro-intestinal (GIT), du foie, des reins, du pancréas.
  9. Dysbactériose.

Les allergies au froid peuvent survenir soudainement. De nombreuses personnes ont au moins une de ces raisons dans leur corps. Par conséquent, l'essentiel est de ne pas ignorer les premiers symptômes de l'allergie au froid, afin de ne pas provoquer le développement de conséquences et de complications plus graves..

À risque d'allergie au gel sur le visage et d'autres parties du corps sont:

  1. Les personnes ayant des parents proches sont sujettes aux allergies au froid sur leurs mains. Les réactions négatives peuvent être héritées du parent à l'enfant.
  2. Les patients qui ont reçu un diagnostic d'autres types de réponses corporelles négatives. Par exemple, la poussière domestique, le pollen, certains types d'aliments et la dermatite atopique.

L'allergie au froid apparaît non seulement à la suite d'une exposition à de basses températures, mais également d'un courant d'air, d'un changement brusque d'air frais et chaud, d'un contact avec de l'eau froide. Le corps de chaque personne est unique. Il a ses propres caractéristiques individuelles qui peuvent affecter le développement d'une allergie au froid sur les mains..

Le traitement de l'urticaire au froid est similaire aux mesures thérapeutiques pour chaque type d'allergie..

Conjonctivite froide

L'allergie au froid se manifeste par un larmoiement accru, qui s'accompagne de douleur et d'inconfort dans les yeux. La réaction passera complètement d'elle-même après que la personne entre dans une pièce chaude et se réchauffe complètement.

Rhinite froide

La rhinite froide est caractérisée par un nez qui coule persistant. Une personne est constamment hantée par des écoulements muqueux du nez, ce qui est très difficile à arrêter. La rhinite froide disparaît d'elle-même et sans l'utilisation de médicaments. L'essentiel est que la personne arrête le contact avec les basses températures, après quoi elle se réchauffe complètement.

Forme froide d'asthme bronchique

Il se développe chez les personnes dont le corps est particulièrement sensible aux basses températures. L'air froid pénètre dans la muqueuse bronchique, ce qui provoque une hyperréactivité bronchique. Il se manifeste par les symptômes suivants:

  • la respiration est difficile;
  • dyspnée;
  • cyanose du triangle nasolabial;
  • respiration sifflante dans les poumons lors de l'écoute.

Urticaire familiale au froid

L'allergie au froid apparaît sur les mains et se développe à la suite d'un défaut du gène NLRP3. Il est héréditaire et est une forme de syndrome périodique associé à la cryopyrine. Tous les symptômes de la maladie n'apparaissent pas immédiatement après le contact du patient avec de l'air froid ou de l'eau, mais après un certain temps. Habituellement, les signes d'allergie au froid ressemblent à des éruptions maculopapuleuses localisées sur la peau.

Allergie mixte au froid

Il comprend plusieurs types de réponse du corps aux influences externes négatives à la fois..

Si une personne ne fait pas attention à ces signes d'allergie au froid en temps opportun, cela peut affecter négativement son état psychologique et provoquer généralement un grand nombre de complications..

Symptômes

Toute réaction allergique ne se développe que sous l'influence d'un certain facteur irritant, dans ce cas - le froid. Cela pourrait être:

  • air froid ou givré;
  • boisson froide;
  • boissons froides;
  • nourriture froide;
  • Brouillon.

Les symptômes d'allergie au froid sont variés. Les principales caractéristiques sont:

  • L'éruption cutanée est rose ou rouge. Habituellement, il est localisé dans les zones ouvertes de la peau en raison de l'influence des basses températures;
  • Cloques ou bosses caractéristiques;
  • Rougeur;
  • Démangeaison;
  • Peeling;
  • Gonflement des lèvres;
  • Mord dans les coins de la bouche;
  • Lèvres sèches;
  • Lachrymation;
  • Sensation de brulure;
  • Gonflement et douleur dans les yeux;
  • Congestion nasale;
  • Nez qui coule en entrant dans une pièce chaude;
  • Dyspnée;
  • Œdème laryngé;
  • Toux allergique;
  • Éternuements fréquents
  • Sensation d'étouffement;
  • Mal de crâne.

Toutes les personnes remarquent une réaction inconfortable du corps lors du retour d'une rue froide à une pièce chaude. L'occurrence la plus courante est une rougeur sur la peau exposée. Tout d'abord, une allergie au froid se développe sur le visage et la peau des mains. Le sang se précipite vers les vaisseaux qui se sont rétrécis dans le froid, puis se sont dilatés dans la chaleur. De telles réactions négatives chez une personne en bonne santé disparaissent en 30 à 40 minutes..

Les symptômes d'allergie au froid après cette période non seulement ne disparaîtront pas d'eux-mêmes, mais peuvent commencer à se manifester plus activement sur le corps. Ils ne disparaissent pas rapidement. Habituellement, certains médicaments peuvent être nécessaires pour corriger les signes..

Parfois, une allergie au froid ressemble à l'apparition d'une maladie froide ou virale. La principale différence est qu'avec l'ARVI, la température corporelle du patient augmente. Par conséquent, avant de commencer le traitement des allergies au froid, vous devez étudier attentivement tous les symptômes. Il est préférable de demander l'aide d'un spécialiste qualifié capable de diagnostiquer avec précision et d'indiquer également comment traiter correctement l'urticaire au froid, la dermatite froide et d'autres types de pathologie..

Mesures diagnostiques

En cas de suspicion de développement d'allergies au froid, la personne doit immédiatement contacter un allergologue. Le médecin sera en mesure de déterminer avec précision la présence d'une pathologie, ainsi que de prescrire en temps opportun un traitement pour les allergies au froid, en tenant compte des données de test et des caractéristiques individuelles du corps.

Pour déterminer les allergies, un spécialiste prescrit un test spécial qui montrera la réponse du corps au froid. Au cours de l'étude, un petit morceau de glace est placé sur une zone ouverte du corps. Il doit rester sur la peau pendant quelques minutes. Si une personne a une pathologie de ce type dans le corps, le médecin enregistrera le développement de l'urticaire froide à l'endroit où la peau et la glace étaient en contact..

En cas de doute sur le résultat de l'étude, l'allergologue prescrit un pH-mètre de la peau, ainsi qu'une dermatoscopie de l'éruption cutanée qui s'est formée après un contact étroit avec le froid..

Après cela, le spécialiste attribue des analyses générales. Ceux-ci inclus:

  1. Des analyses de sang. Le résultat aidera à établir la présence dans le sérum sanguin de certains types de protéines caractéristiques des réactions allergiques, ainsi que d'anticorps froids. Parmi eux se trouvent les cryoglobulines et les cryofibrinogènes..
  2. Analyse d'urine générale. L'étude montrera si la protéine sanguine est apparue dans l'urine. Ce processus s'appelle l'hémoglobinurie. Il est typique de l'exacerbation des réactions allergiques.

Pour donner une image complète de l'évolution de la maladie, le médecin attribue au patient une consultation de spécialistes étroits. Ceux-ci inclus:

  • gastro-entérologue;
  • gynécologue;
  • urologue;
  • dentiste;
  • endocrinologue.

Selon les dernières recherches, l'allergie au froid est plus souvent diagnostiquée chez les femmes âgées de 20 à 30 ans.

Traitement des allergies au froid

Les personnes prédisposées à diverses réactions négatives doivent savoir comment traiter correctement les allergies au froid.

Que faire lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent

Lorsque les premiers signes sont détectés, il est recommandé de réduire le temps passé dans un environnement agressif. Vous devez également éviter d'être à l'extérieur par temps froid. Si cela n'est pas possible, il est nécessaire de fournir une protection de haute qualité de la peau contre le contact avec l'irritant. Il est recommandé d'utiliser des vêtements chauds pour cela. Les voies respiratoires peuvent être protégées contre les effets indésirables en utilisant des foulards à travers lesquels une personne doit respirer autant que possible. S'il fait trop froid dehors, vous aurez besoin d'une protection supplémentaire pour la peau du visage sous la forme d'une crème grasse.

Lorsque toutes les mesures prises n'ont pas aidé et qu'une personne a commencé à développer une allergie au froid, elle doit savoir quoi faire en premier. L'administration en temps opportun d'antihistaminiques joue un rôle important dans la solution réussie du problème (voir «Antihistaminiques dans le traitement des allergies: mécanisme d'action et classification»). Pendant la saison froide, cela devrait être constant. Cela aidera à éviter les symptômes désagréables d'une réaction allergique..

Thérapie médicamenteuse

La tactique la plus optimale pour traiter l'urticaire au froid et d'autres types de pathologie consiste à suivre un traitement utilisant des antihistaminiques avant l'apparition du froid. À l'avenir, il sera possible de se limiter à de petites doses..

Les médicaments pour l'allergie au froid comprennent ce qui suit:

  1. Médicaments antihistaminiques. Il s'agit notamment des gels, sirops, comprimés (voir plus en détail «Antihistaminiques dans le traitement des allergies: mécanisme d'action et classification» et «Utilisation des antihistaminiques pendant la grossesse»). Le but principal des médicaments est de réduire les symptômes tels que les démangeaisons, les rougeurs, l'enflure, ainsi que de se débarrasser de l'essoufflement et d'une voix rauque..
  2. Onguents à base de corticostéroïdes. Ce sont des médicaments hormonaux utilisés pour traiter les allergies au froid. Ils s'arrêtent rapidement et empêchent les démangeaisons, les rougeurs, l'enflure et l'inflammation de se développer.
  3. Bronchodilatateurs. Ils sont disponibles sous forme de sprays et d'injections. L'action des médicaments est de soulager l'essoufflement et la cyanose. Ils agissent sur les récepteurs bronchiques.

Les recommandations générales ne peuvent que compléter la nomination d'un spécialiste. Seul un médecin est en mesure d'élaborer une tactique pour le traitement des allergies au froid, en tenant compte des manifestations symptomatiques des allergies, ainsi que des contre-indications existantes et des caractéristiques individuelles de l'organisme. Un spécialiste qualifié sélectionnera des médicaments efficaces et déterminera un schéma pratique pour les prendre. Une visite régulière chez un allergologue ayant tendance à développer des réactions allergiques vous évitera de nombreuses complications graves à l'avenir.

Allergie au froid chez un enfant

De nombreux parents, revenant avec leur enfant d'une promenade hivernale, se réjouissent de la rougeur des joues et du nez. Si le bébé ne transmet pas ces signes dans les deux heures et qu'une éruption cutanée apparaît également, cela signifie le développement d'une allergie au froid.

L'une des principales raisons de l'apparition d'une réaction négative du corps est l'affaiblissement de l'immunité du petit homme. Les cellules commencent à mal fonctionner, ce qui entraîne des réactions négatives même aux choses les plus courantes et les plus familières.

Les causes de l'allergie au froid d'un enfant sont:

  • maladie du foie;
  • carie;
  • rhumes réguliers;
  • dysbiose;
  • dysfonctionnement du système endocrinien;
  • maladies gastro-intestinales;
  • ARVI transféré;
  • allergies alimentaires.

Les symptômes d'allergie n'apparaissent qu'à basse température, par temps humide et également lors d'un contact avec de l'eau froide. Les premiers symptômes de l'allergie au froid affectent toutes les peaux exposées. Avec une forme légère, des rougeurs et des démangeaisons cutanées se produisent. Lorsqu'un enfant essaie de se gratter la peau rougie dans la rue, cela devrait immédiatement alerter les parents. En entrant dans la maison, une éruption cutanée apparaît sur le corps, semblable à de l'urticaire. Dans certains cas, des cloques remplies de liquide apparaissent. L'urticaire froide est localisée sur les bras et chez les nourrissons - sur les jambes, les cuisses et les genoux. L'éruption cutanée est dense, de couleur rose vif. Elle est très ennuyeuse et inconfortable pour le bébé. Après un certain temps, il peut disparaître sans laisser de trace.

Lorsque les parents ne remarquent pas les premiers signes, le bébé peut développer des symptômes plus graves. Il se manifeste par un gonflement des lèvres, des yeux et des coins de la bouche. Les lèvres commencent à peler et se fissurer et des convulsions se forment dans les coins.

Les allergies au froid peuvent se manifester par:

  • toux sèche nocturne;
  • congestion nasale;
  • respiration sifflante pendant la respiration;
  • éruptions cutanées sur les joues rougies.

Dès que des symptômes d'allergie au froid ont été constatés, il est impératif de consulter votre médecin. Il est nécessaire d'identifier la cause de la réaction négative du corps. Dans la plupart des cas, ils indiquent le développement de certains types de maladies qui ne sont pas associées à des allergies, mais nécessitent un traitement approfondi..

Il existe quelques conseils pour éviter que votre enfant ne soit allergique aux pieds froids. Ceux-ci inclus:

  1. Réduisez la marche à l'extérieur, surtout pendant les saisons plus froides.
  2. Portez des vêtements chauds pour le bébé, laissez le moins de peau ouverte possible.
  3. Lubrifiez votre visage avec une crème grasse, les lèvres avec du rouge à lèvres hygiénique 20 minutes avant de sortir.
  4. Les vêtements chauds ne doivent être fabriqués qu'à partir de matériaux naturels.
  5. Boire une boisson chaude avant de sortir.
  6. Il est possible de prendre des antihistaminiques pour les allergies au froid uniquement après avoir consulté un médecin (voir plus en détail «Antihistaminiques pour enfants d'âges différents»).

Les parents doivent surveiller de près un enfant allergique au froid. Au premier signe, vous devez immédiatement demander une aide qualifiée..

Recettes folkloriques pour lutter contre les allergies au froid

Les médecins recommandent fortement d'utiliser la médecine traditionnelle uniquement comme traitement complémentaire des allergies au froid. Il est important d'observer le dosage et les proportions corrects afin d'obtenir le maximum d'effet pendant le traitement. Les principales recettes pour éliminer les symptômes de l'allergie au froid sont:

  1. Myrtilles. Les baies sont broyées à l'état pâteux. Une compresse est fabriquée à partir de la substance résultante. Il est appliqué sur les zones de la peau où des symptômes allergiques sont apparus. Les substances contenues dans les myrtilles soulageront rapidement les poches. Le principal inconvénient du remède populaire est que les baies tachent la peau d'une couleur sombre..
  2. Calendula, chélidoine, bardane, menthe. Une émulsion médicinale est obtenue à partir d'herbes médicinales, qui soulage rapidement toutes les douleurs et démangeaisons de la peau..
  3. Jus de bouleau. Un remède efficace à utiliser pour traiter les allergies au froid chez les enfants et les adultes.
  4. Jus de citron. Il est nécessaire d'humidifier un coton dedans, puis de traiter la peau, sur laquelle des sensations de démangeaisons désagréables sont apparues après un long séjour au froid.

Important! Avant d'utiliser une recette folklorique, vous devez consulter votre médecin. Seul un spécialiste qualifié sera en mesure d'établir exactement comment traiter correctement les allergies au froid afin de ne pas nuire à l'état général du corps.

Comment prévenir les allergies au froid

Pour se protéger de l'apparition de réactions allergiques au froid, il suffit de suivre quelques règles simples. Ceux-ci inclus:

  1. Protection opportune et correcte. Avant chaque sortie dans le froid, vous devez appliquer une crème spéciale sur toutes les zones cutanées ouvertes. Laissez-le tremper pendant 5 à 10 minutes, après quoi vous pourrez vous promener.
  2. Habillez-vous pour la météo. Gardez vos pieds au chaud en tout temps. En cas de grand froid, vous devez mettre une paire supplémentaire de chaussettes ou de collants, une écharpe chaude autour du cou et des mitaines sur vos mains.
  3. Boisson chaude. Pour que le corps conserve sa chaleur interne, il est conseillé de boire une boisson à effet réchauffant avant de sortir dans le froid..
  4. Un régime complet. En hiver, le corps doit recevoir toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires. Il est préférable que le régime alimentaire contienne des variétés huileuses de poissons marins, ainsi que des huiles végétales et des noix..
  5. Prévention à domicile. Ne laissez pas l'air trop sec dans le salon. Pour les personnes sujettes aux allergies, il est fastidieux d'abandonner le sauna, le hammam, le solarium, la piscine en hiver.

L'une des méthodes les plus efficaces pour prévenir non seulement les allergies, mais également d'autres maladies, est le durcissement. Il comprend un essuyage avec de la neige, un arrosage avec de l'eau froide, des douches de contraste, la baignade dans un trou de glace, des bains de pieds. Chacun peut choisir le meilleur moyen pour lui-même. Pour renforcer les vaisseaux sanguins du visage, ainsi que pour préparer la peau à sortir par temps froid, il faut effectuer un lavage contrasté matin et soir. Il est nécessaire de commencer le processus de durcissement pendant la saison chaude, lorsqu'une personne est en parfaite santé..