Dermatite allergique chez les enfants: symptômes, traitement et prévention

Le nombre d'enfants atteints de dermatite allergique augmente. Avec un diagnostic tardif, la maladie devient chronique..

Contenu

  • Ce que c'est?
  • Pourquoi surgit
  • Symptômes
  • Variétés
  • Le danger
  • Comment traiter
  • La prévention

Ce que c'est?

La dermatite allergique est une maladie cutanée qui évolue souvent chez les enfants. Il existe de nombreux facteurs provoquant cette pathologie. La dermatite allergique de contact chez les enfants est diagnostiquée dans 25 cas sur 100. Le principal symptôme est une forte sensation de démangeaisons sur fond de sensibilité à des irritants non spécifiques..

Pourquoi surgit

Les raisons du développement d'une réaction allergique sur la peau:

  1. Troubles du système digestif, qui s'expliquent par la progression de la pathologie du tractus gastro-intestinal.
  2. La maladie se développe dans le contexte d'un régime alimentaire mal composé, par exemple trop d'agrumes.
  3. La dermatite allergique se développe chez les nourrissons lorsqu'ils portent des vêtements synthétiques contenant des colorants.
  4. L'utilisation de produits cosmétiques de mauvaise qualité peut provoquer une dermatite allergique sur le visage d'un enfant.
  5. La pathologie se développe avec une mauvaise utilisation des médicaments.
  6. La stomatite allergique se développe sous l'influence d'un changement brusque de température, de niveaux élevés de rayonnement, chez les nouveau-nés, la probabilité de progression de la maladie est encore plus grande.
  7. Une maladie infectieuse récente de la mère peut provoquer une allergie à l'allaitement.
  8. La maladie se développe après une exposition à des produits chimiques.

En cas de contact constant avec une substance irritante, une éruption cutanée apparaît sur la peau de l'enfant. La zone de contact avec l'allergène est affectée. Le risque de réaction allergique augmente avec les animaux domestiques.

Symptômes

L'exposition à la substance allergique est limitée, le bébé pourrait toucher quelque chose avec ses mains, manger ou respirer des vapeurs, cependant, le développement d'une sensibilisation générale est à noter. Il est difficile pour les parents de remarquer la survenue de l'éruption cutanée. La maladie est caractérisée par un développement lent, ainsi des signes d'un syndrome pathologique se développent quelques jours après le contact avec un irritant. Le parent doit découvrir le facteur provoquant et en protéger l'enfant. La principale symptomatologie chez les enfants de moins d'un an, comme à tout autre âge, est une forte sensation de démangeaisons.

La zone touchée est légèrement enflée et rouge. L'éruption cutanée peut survenir n'importe où sur le corps. Les principaux symptômes de la dermatite allergique.

  1. Peeling de la peau avec gonflement et démangeaisons.
  2. L'inflammation se développe 3 à 4 jours après les démangeaisons.
  3. Des éruptions cutanées apparaissent, sur lesquelles des croûtes se forment à l'avenir.
  4. Les articulations du coude et du genou, la zone du visage sont plus souvent touchées.
  5. Le motif de la peau est amélioré.
  6. La peau devient plus épaisse.

En outre, il existe des signes cliniques secondaires de dermatite:

  1. Peau sèche.
  2. L'épiderme commence à se corner.
  3. Complications possibles sur l'appareil visuel.
  4. Des taches sombres apparaissent autour des yeux.
  5. Dans le contexte du processus inflammatoire, les ganglions lymphatiques augmentent.

Il est assez difficile pour un parent de diagnostiquer un syndrome pathologique. Le tableau clinique est similaire à d'autres maladies de la peau. Pour cette raison, si une éruption cutanée est détectée chez un enfant, vous devez contacter un établissement médical pour obtenir des conseils. Seul un médecin est capable de réaliser des diagnostics de haute qualité et d'élaborer un traitement efficace, en tenant compte des caractéristiques individuelles du développement du syndrome pathologique.

Variétés

Dans la pratique médicale, la dermatite est classée en fonction de l'âge de l'enfant malade..

  1. Chez les nouveau-nés, le syndrome pathologique survient après l'accouchement et accompagne le patient jusqu'à 36 mois. Des éruptions cutanées apparaissent sur le visage, les membres inférieurs et supérieurs. La propagation de la dermatite à la surface du corps est possible, le plus souvent elle se produit dans le contexte d'un changement de régime alimentaire ou d'une éruption des dents.
  2. La variété pour enfants comprend un groupe de patients de 3 à 12 ans. Le syndrome pathologique affecte le visage et le cou, des éruptions cutanées sont possibles au niveau des coudes et des genoux. Les zones touchées gonflent, de petites fissures apparaissent. Après avoir gratté l'éruption cutanée, une croûte apparaît.
  3. Adolescence, 12 à 18 ans. Une caractéristique commune est l'apparition d'une éruption cutanée sur tout le corps. Il est impossible de déterminer la localisation exacte du syndrome pathologique. Les éruptions cutanées apparaissent et disparaissent d'elles-mêmes.

Le développement d'une forme chronique est possible. Depuis plusieurs décennies, la maladie est en rémission, et se fait parfois soudainement sentir.

Le danger

Le développement de la dermatite allergique met le corps de l'enfant en grand danger. Les risques de complications particulièrement élevés chez les nourrissons sont dus à un système immunitaire non formé. Le corps ne peut pas résister à certaines maladies. Si vous ne commencez pas le traitement de la pathologie chez un enfant à temps ou si la dermatite disparaît pendant une longue période, la probabilité de progression des maladies suivantes augmente.

  1. Le système immunitaire est affecté, ce qui conduit à une survenue plus fréquente de syndromes pathologiques de nature infectieuse.
  2. Il existe une possibilité de choc anaphylactique.
  3. Les maladies du tractus gastrique et intestinal développent, par exemple, une cholécystite, une forme chronique de gastrite.
  4. La taille de la glande thyroïde augmente.
  5. La probabilité de troubles du système endocrinien augmente, le métabolisme en souffre.
  6. Progression des troubles mentaux.
  7. Le travail de l'appareil visuel se détériore.
  8. Le risque de dystonie végétative-vasculaire augmente.
  9. Avec le développement prolongé de la dermatite allergique, une lymphadénite dermatopathique est provoquée.

La maladie peut s'aggraver tout au long de la vie, c'est pourquoi il est nécessaire de s'engager dans la prévention de la pathologie.

Comment traiter

Le traitement de la dermatite allergique chez les enfants implique l'élimination du facteur provoquant. Si vous vous débarrassez du contact avec l'irritant en temps opportun, la maladie peut être vaincue sans mesures thérapeutiques supplémentaires, car le processus inflammatoire ne se développera pas davantage.

Cependant, il est difficile de déterminer avec précision le stimulus en peu de temps, ce qui crée le besoin de procédures thérapeutiques. Les médecins donnent aux parents d'un enfant malade des recommandations générales visant à prévenir la maladie des irritants courants. Comment traiter la dermatite allergique est décidé par le médecin, après avoir subi des procédures de diagnostic. La thérapie est effectuée dans un complexe.

Produits de beauté

Il est nécessaire de donner un bain à un bébé malade tous les jours, mais il est permis d'utiliser des savons pas plus d'une fois en 7 jours. Cela s'explique par le dessèchement de la peau, qui provoque le développement ultérieur du processus inflammatoire. Il est également recommandé de refuser les shampooings parfumés et les gels douche. Utilisez des savons économiques simples sans colorants.

Médicaments

En présence de démangeaisons chez un enfant sur fond de dermatite allergique, une pommade anti-inflammatoire est prescrite pour les zones touchées de la peau. Les médicaments de type corticostéroïde comme Advantan sont populaires..

Lorsque l'utilisation d'agents de type hormonal n'est pas recommandée, Bepanten et des médicaments similaires sont utilisés pour éliminer les démangeaisons..

Dans une évolution sévère de la maladie de forme toxique, le patient se voit prescrire un médicament antihistaminique.

Des suppléments de calcium sont également prescrits aux enfants. Dans certains cas, des sédatifs sont utilisés lorsque la qualité du sommeil souffre des démangeaisons. Les symptômes disparaissent dans les 4 à 7 jours si les recommandations du médecin sont suivies.

Régime

Le régime alimentaire pour la dermatite allergique est un facteur décisif dans le traitement. Le médecin fait un régime hypoallergénique. Les produits suivants sont interdits:

  1. Tous les agrumes.
  2. baies rouges.
  3. Tout type d'épice.
  4. Produits de boulangerie.
  5. Noix et pâte levée.

Les patients de moins de 18 mois doivent limiter la quantité de produits laitiers. Il est recommandé de nourrir l'enfant avec des mélanges hypoallergéniques.

Si un enfant malade est allaité, la mère doit renoncer à ces mêmes aliments. L'ail et tout aliment contenant des colorants de type alimentaire sont également interdits..

Traitement de médecine traditionnelle

Les médecins ne recommandent pas de traitement à domicile. Cela s'explique par l'utilisation d'herbes médicinales dans les recettes folkloriques. Avec une exacerbation de la dermatite allergique, il n'est pas recommandé à un enfant malade de contacter des herbes. Les plantes sont des substances potentiellement dangereuses qui transportent des irritants possibles de la maladie. Avant d'utiliser une recette folklorique, une consultation médicale est requise. Sinon, il existe une possibilité de détérioration du bien-être du patient et de progression ultérieure du processus inflammatoire.

La prévention

Le plus souvent, la maladie est diagnostiquée chez les enfants de moins de 12 mois. Pour cette raison, des mesures préventives sont nécessaires immédiatement après la naissance de l'enfant. La prévention implique le respect des recommandations suivantes.

  1. Il est nécessaire de normaliser le régime. Pour ce faire, vous devez calculer correctement la durée et le volume de l'allaitement, introduire les aliments allergènes dans le menu à temps et prévenir la dysbiose intestinale..
  2. Il est nécessaire de protéger l'enfant du stress.
  3. La pièce doit être sèche et l'enfant doit suivre pleinement les règles d'hygiène personnelle.
  4. Il est recommandé de protéger le corps de l'enfant du tabac, le bébé ne doit pas devenir un fumeur passif.
  5. Les médecins conseillent de marcher davantage à l'air frais, en évitant les endroits avec un environnement pollué.
  6. Évitez le contact des produits chimiques ménagers avec la peau du bébé.
  7. Il est nécessaire de traiter en temps opportun le traitement des maladies du tractus gastro-intestinal.

Lors du diagnostic de la dermatite allergique, il est nécessaire de commencer le traitement dès que possible. En cas d'hérédité, la prévention doit être effectuée dès les premiers jours de la vie d'un bébé pour réduire la probabilité de progression de la maladie.

En observant les recommandations des médecins et en adhérant pleinement à l'évolution thérapeutique, il sera possible de prévenir une nouvelle exacerbation, ainsi que de faciliter l'évolution de la maladie de l'enfant.

Dermatite allergique chez les enfants: symptômes sur la photo, traitement, prévisions

Facteurs provoquants

Il est important de savoir à quel point la dermatite allergique est insidieuse, en particulier chez les enfants. Cela ne disparaît pas tout seul. Continuera à se développer sans traitement approprié, affectant négativement le fonctionnement de tout le corps.

Qu'est-ce qui cause cette maladie qui affecte la peau? À la suite de recherches médicales, les raisons suivantes ont été identifiées:

  • Travail instable du tube digestif (dysbiose, constipation).
  • Manger des aliments allergènes par une mère qui allaite.
  • Régime alimentaire de bébé à adapter: aliments complémentaires introduits trop tôt, consommation d'agrumes et autres aliments contenant des allergènes.
  • Utiliser des produits d'hygiène pour bébé de mauvaise qualité.
  • L'utilisation de linge de lit, de couches, de vêtements en synthétique, teints avec des peintures aux impuretés agressives.
  • Réaction à la prise de certaines formes posologiques.
  • Infection par des infections bactériologiques.
  • Exposition aux alcalis, acides.
  • Température de l'air: trop élevée ou glaciale.
  • Augmentation du rayonnement de fond.
  • Dommages mécaniques de la peau, après quoi des agents pathogènes ou d'autres irritants peuvent pénétrer dans les fissures et les abrasions.
  • Pollen de fleur.
  • La présence d'animaux de compagnie à proximité.

Le groupe à risque comprend les enfants qui entrent régulièrement en contact avec des allergènes. Le plus dangereux est le cas lorsque le bébé est déjà malade, mais qu'il n'a pas été protégé des irritants. Le résultat est une exacerbation de la maladie et une transition vers un stade plus sévère..

Classification et symptômes de la pression artérielle chez les enfants

Dans les endroits affectés par une pathologie cutanée, un gonflement, une rougeur et une éruption cutanée sont observés. Avec le développement ultérieur de la maladie, des boutons remplis d'ichor se forment à partir d'une petite éruption cutanée. Si leur intégrité est violée, la plaie devient humide. En cours de séchage, le tissu de la bulle qui éclate se transforme en une croûte dense.

Les parents se voient attribuer le rôle principal - ne pas manquer les premiers symptômes lorsque leur enfant commence à se plaindre de démangeaisons, de douleurs, il devient irritable, mange et dort mal. Visuellement, sur la photo, vous pouvez immédiatement remarquer l'apparition de signes évidents même sans médecin, mais vous devez le contacter immédiatement. Sinon, le bébé subira des tourments encore plus grands du fait de l'évolution chronique de la maladie sur une longue période. Le pire, c'est que la maladie peut se transformer en eczéma..

Selon les périodes d'âge, divisez la tension artérielle selon les types suivants:

  1. Nourrisson - survient dès les premiers jours de la naissance et peut durer jusqu'à 3 ans. Il se propage aux joues, au menton, aux coudes et aux genoux. Sur la photo, vous pouvez voir des éruptions cutanées sur tout le corps, une telle progression de la maladie peut provoquer des poussées dentaires ou l'utilisation de nouveaux plats.
  2. Enfants - de 3 à 12 ans. La pathologie affecte le visage, le cou, les plis des jambes et des bras. L'éruption cutanée démange beaucoup, les points douloureux gonflent. Des croûtes se forment sur les plaies et les fissures après avoir été mouillées.
  3. Adolescent - peut affecter toute la surface du corps. La photo est caractérisée par un manque de localisation, l'acné peut survenir dans les zones les plus imprévues et disparaître soudainement.

La rémission de la maladie n'est qu'une accalmie temporaire. La pression artérielle chez les jeunes patients peut devenir chronique, se faisant périodiquement sentir par le retour des symptômes.

En ce qui concerne la localisation, il convient de noter que les zones de prédilection du type de maladie considérée sont le visage, les fesses, l'aine, le cou, les courbes naturelles.

Localisée à un endroit précis, la dermatite s'accompagne de symptômes d'accompagnement. Par exemple, avec une éruption cutanée sur le visage, des déchirures, de la toux, une sensation de congestion nasale apparaît, un patient dans cet état ne peut se passer de soins médicaux. Bien que tous les patients ne présentent pas ces symptômes, certains n'ont pas du tout de dermatite..

À un âge précoce, une prédisposition héréditaire à divers types d'allergies peut apparaître. Le plus courant est le rejet de certains produits contenant des arômes, des colorants et d'autres composants qui peuvent provoquer une réaction inadéquate. Dès que de nouveaux produits sont introduits chez le bébé, c'est pendant cette période que l'apparition de la diathèse est observée, en règle générale, sur le visage.

Il est très important de surveiller le comportement et l'état des enfants après un contact avec des animaux domestiques, à la suite de quoi des éruptions cutanées peuvent apparaître sur les joues. Souvent, après une demi-heure, il ne reste aucune trace. Cependant, la négligence est inappropriée ici, car en plus des manifestations externes, il peut y avoir des réactions internes, par exemple un gonflement de la muqueuse laryngée. Le plus triste, c'est qu'il n'est pas toujours possible de sauver le bébé de la mort. C'est pourquoi il est si important de demander l'aide d'un médecin en temps opportun. Il diagnostiquera et établira le type d'irritant dont vous avez besoin pour protéger immédiatement l'enfant.

La diathèse entre les mains des enfants est également courante, car ils aiment tout toucher avec leurs mains, parfois exactement ce qui peut provoquer une réaction allergique. Il peut s'agir de certains types de plantes, de crèmes adoucissantes pour la peau mal sélectionnées. Les effets des moustiques ou autres piqûres d'insectes provoquent également une irritation cutanée et des démangeaisons sévères. Après un grattage forcé, l'inflammation augmente, une infection secondaire peut s'y connecter.

Sur le dos des paumes, des rougeurs et de petits boutons peuvent apparaître après avoir mangé du chocolat, des produits culinaires sucrés, des agrumes, ainsi que des préparations pharmacologiques avec des composants intolérables par cet organisme.

Les bras du bébé par temps venteux et glacial doivent être protégés de manière fiable avec des mitaines chaudes. Sinon, la dermatite allergique ne peut être évitée. Sous l'influence d'une température trop basse et de rafales de vent, la peau délicate est exposée à trop de tests, ne lui résiste pas et son intégrité est violée: des fissures, un gonflement apparaissent, qui s'accompagnent de démangeaisons et de douleurs intolérables.

La PA peut apparaître sur les jambes, les cuisses, les mollets et sous les genoux de l'enfant. Moins fréquemment, les pieds sont touchés, ils gonflent, les boutons se transforment en pustules. À l'âge de 8 à 9 mois, cette condition remet en question la probabilité d'apprendre à marcher. Les tissus des pieds affectés provoquent une douleur intense à chaque pas, l'enfant peut refuser d'essayer et pourra marcher seul beaucoup plus tard que d'habitude.

Sur la photo, la propagation de la dermatite allergique chez les enfants sous les genoux:

La propagation de la dermatite allergique chez les enfants sous les genoux

Caractéristiques de l'évolution de la maladie

En plus d'identifier les symptômes, le médecin doit prendre en compte le stade de la maladie, cela peut être déterminé par les signes suivants:

La première étape - œdème, légère desquamation, rougeur est caractéristique du début même de la maladie. Le traitement à ce stade garantit un pronostic favorable.

Sur la photo, la première étape de la dermatite allergique chez les enfants:

La première étape de la dermatite allergique chez les enfants

Le second prend une forme aiguë ou chronique. L'éruption s'intensifie, la suppuration se forme, les plaies suintent, après quoi des squames et des croûtes rugueuses apparaissent.

Sur la photo, les symptômes de la dermatite allergique de la deuxième étape:

Symptômes de la dermatite allergique de stade II

Le troisième est la rémission, dans laquelle les symptômes aigus disparaissent, mais cela ne signifie pas que la maladie a reculé. Les symptômes résiduels de la diathèse persistent longtemps: de 2-3 semaines à plusieurs années.

Quatrièmement - le tableau clinique se stabilise, les symptômes deviennent progressivement à peine perceptibles, après quoi ils disparaissent complètement.

Méthodes de diagnostic de la pression artérielle

Pour prescrire un traitement compétent, le diagnostic est effectué avec une étude approfondie des symptômes, déterminant la source de l'allergie et le stade de la maladie. Il est impossible de se passer d'examens de laboratoire, à cet égard, un petit patient passe des tests:

  • Urine et sang pour déterminer les changements dans leur composition.
  • Analyse sérologique et immunologique.
  • Le tissu affecté est vérifié pour l'histologie.
  • Biopsie du contenu des pustules pour déterminer l'agent pathogène et pour la sélection correcte des antibiotiques.
  • Tests allergiques.

Une collection complète d'histoire est étudiée et analysée par un médecin, après quoi un diagnostic final est établi. Le médecin développe un traitement dont toutes les étapes doivent être effectuées dans un ordre strict.

Méthodes pour se débarrasser des maladies de la peau

Au premier stade du développement de la maladie, le traitement se limite à prendre des mesures à domicile. Lorsqu'il s'agit de nouveau-nés, il suffit de reconsidérer la qualité de la nutrition. Il n'est pas recommandé à une mère qui allaite de consommer des aliments allergènes. Avec alimentation artificielle - pour clarifier la composition de la nourriture pour bébé, en tenant compte de la nature de la sensibilité corporelle du bébé. Si nécessaire, des antihistaminiques légers sont indiqués: de la naissance à 6 mois - Fenistil gouttes et gel; six mois - Zyrtec en gouttes.

Le traitement de la diathèse allergique chez les enfants se déroule de différentes manières: dans certains cas, elle disparaît d'elle-même après un certain temps; d'autres progressent et peuvent même provoquer de l'asthme.

Le niveau de gravité de la maladie est déterminé par l'efficacité des mesures prises. Si, après le traitement, le résultat est nul, le bébé est hospitalisé avec la mère.

Dans un état grave d'un petit patient, lorsque la maladie est en cours et ne cesse de progresser, le médecin prescrit des glucocorticoïdes. Lorsqu'il est infecté par des infections, le patient reçoit des antibiotiques. Pour un soutien général du corps, des complexes de préparations contenant des minéraux et des vitamines utiles sont recommandés.

Pour soulager la douleur, éliminer les brûlures et les démangeaisons, les bébés sont prescrits:

  1. Erius.
  2. Cetrin.
  3. Zodak.
  4. Cetrin.

Ces médicaments ne contribuent pas à une somnolence accrue, il est impossible de s'y habituer..

En cas d'infection par des streptocoques ou des staphylocoques, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Fucoseptol.
  2. Chlorhexidine.
  3. Fukortsin.
  4. Miramistin.

Un allergologue prescrit parfois des immunomodulateurs pour aider le bébé à faire face au stade avancé de la maladie. Les médicaments de cette action ne peuvent être utilisés qu'avec l'autorisation d'un médecin qui tiendra compte des contre-indications. Par exemple, leur utilisation n'est pas autorisée en cas de problèmes auto-immunes, sinon les conséquences négatives ne peuvent être évitées, car ces fonds sont introduits dans le système immunitaire.

Il est recommandé d'appliquer les préparations externes 1 à 2 fois par jour:

  • Les pommades non hormonales aideront à se débarrasser des symptômes légers: Radevit, Fenistil, Keratolan.
  • Avec la propagation étendue de la pathologie, vous devrez recourir à des moyens hormonaux: Akriderm, Sinaflan.
  • Lokoid, Advantan, Afloderm peuvent réduire l'activité d'une réaction allergique.
  • Pour la régénération rapide des zones cutanées affectées, la cicatrisation des plaies, les éléments suivants sont utilisés: Actovegin, Dexpanthenol, Bepanten.

Les procédures de physiothérapie contribuent non seulement à la consolidation des résultats, mais également à la normalisation de l'état général du corps, affaibli par la maladie:

  1. Thérapie au laser.
  2. Electrosleep.
  3. PUVA.
  4. Bains de guérison.
  5. Réflexologie.
  6. Traitement de la boue.
  7. Exposition aux ultraviolets.

Conseils aux gens pour le traitement de la pression artérielle chez les enfants

Peu importe à quel point les remèdes à base de plantes médicinales semblent inoffensifs, une extrême prudence est nécessaire pour ne pas nuire. Assurez-vous de consulter un médecin. Il recommandera de faire un test de sensibilité pour chacune des plantes: houblon, pervenche, succession, camomille, chélidoine. Il est possible que certains d'entre eux contiennent des composants que tous les organismes ne peuvent tolérer. Ensuite, l'utilisation de remèdes populaires n'est pas recommandée, car une exacerbation de la maladie est possible.

S'il n'y a pas de contre-indications, vous pouvez préparer une décoction à partir des herbes énumérées: prenez 3 cuillères à soupe pour 1 litre d'eau chaude propre. l collection. Après ébullition, faites bouillir à feu doux pendant environ 10 minutes et laissez infuser pendant 2-3 heures. Avec cet outil, vous pouvez traiter les zones douloureuses et les utiliser pour prendre un bain..

Conseils aux parents

L'essentiel est d'offrir des conditions de vie au bébé où il n'y aura pas de place pour les allergènes:

- si la maladie est causée par une réaction à la nourriture, vous devrez alors réviser le menu, discuter de tous les détails avec un nutritionniste;

- en cas d'exposition à un irritant sous forme de poussière, essayez de garder l'appartement propre, faites un nettoyage humide fréquent et aérez. Débarrassez-vous autant que possible des tapis - les principaux dépoussiéreurs;

- surveiller le niveau d'humidité dans la pièce (l'indicateur optimal est de 60%), ne pas laisser l'air trop sec, et trop humide peut également être nocif pour le bébé;

- la température de l'air dans la chambre des enfants ne doit pas dépasser 20 degrés;

- allergie au contact avec des animaux domestiques - un signal pour les donner à ceux à qui ils n'apporteront que de la joie;

- une réaction négative à une plume signifie l'élimination immédiate des oreillers en plumes;

- acheter des vêtements et de la literie uniquement à partir de matériaux naturels, texture douce.

Les prévisions

Il n'est possible de prédire l'élimination complète de la dermatite allergique que s'il existe des critères importants: appel en temps opportun à un établissement médical dès le premier soupçon de maladie. Plus le degré de blessure est facile, plus vous pouvez vous en débarrasser rapidement et pendant longtemps..

Les parents qui négligent les conseils médicaux mettent en danger la santé de leur propre enfant. Il peut surmonter une complication aussi grave que l'asthme bronchique. Et ce n'est pas la seule conséquence négative: lorsque le métabolisme minéral intradermique est perturbé, une urticaire ou un psoriasis se développe, ce dont il est presque impossible de se débarrasser..

Dermatite allergique chez les enfants

  • Ce que c'est
  • Comment se produit l'inflammation?
  • Causes d'occurrence
  • Le danger
  • Symptômes et signes
  • Diagnostique
  • Traitement
    • Nutrition
    • Vêtements
    • mobilier de maison
    • Produits de beauté
    • Médicaments
  • Traitement avec des remèdes populaires
  • Faits intéressants

Les allergies à la peau d'un enfant ne sont généralement pas surprenantes pour les parents, car neuf bébés sur dix développent de temps en temps des taches et une éruption cutanée incompréhensible. Les adultes ne prêtent souvent pas suffisamment attention à ces symptômes, attribuant habituellement les manifestations cutanées au fait que l'enfant «a mangé quelque chose» ou à la transpiration. En fait, la dermatite allergique est une maladie assez grave et sans une réponse appropriée peut avoir des conséquences tout à fait tangibles..

Ce que c'est

La dermatite allergique est une affection cutanée qui survient au contact d'un allergène. Il est important de distinguer cette maladie d'une autre affection cutanée typique de l'enfance - la dermatite atopique. Une réaction atopique se produit lorsqu'un enfant a une prédisposition génétique aux allergies, tandis que le corps répond généralement par une réponse inadéquate à une protéine spéciale - l'immunoglobuline E (IgE). La réaction a lieu au niveau cellulaire. C'est pourquoi il est si difficile de déterminer quel allergène a réellement causé la dermatite atopique..

La dermatite allergique n'est pas génétiquement déterminée. Et la réaction cutanée elle-même est une conséquence de la réponse immunitaire à d'autres protéines antigéniques. C'est une réaction de type retardé. C'est pourquoi la dermatite allergique est souvent appelée dermatite de contact, car sans contact direct avec un irritant, la maladie ne se développe pas.

La dermatite de contact elle-même chez les enfants peut être irritante et allergique. Dans le premier cas, on parle d'irritation locale, qui passe rapidement lorsque le contact est terminé, et dans le second cas, on entend une réaction plus étendue du corps à un allergène.

Ainsi, la principale différence est que la dermatite atopique chez un enfant sujet à elle peut s'aggraver même avec une surchauffe, une hypothermie ou une suralimentation - des facteurs qui n'ont pas de signification allergénique particulière. Mais l'allergique se manifeste toujours en présence d'un allergène spécifique - dans l'air, dans les aliments, dans les objets entourant le bébé.

Il y a quelques décennies, la dermatite allergique était rarement enregistrée; l'Organisation mondiale de la santé ne disposait même pas de statistiques séparées à ce sujet. Mais ces derniers temps, les médecins ont déclaré avec regret que le nombre d'enfants et d'adultes souffrant de cette maladie augmente chaque année. Aujourd'hui, environ 70% des enfants souffrent d'un certain type d'allergie cutanée. La plupart des diagnostics représentent la dermatite atopique - environ 20%, la dermatite allergique représente environ 11%.

Mais la situation réelle est encore pire, car tous les parents ne demandent pas l'aide d'un médecin, ce qui signifie qu'ils ne sont pas inclus dans les statistiques. Parmi toutes les personnes allergiques de la planète, environ 45% sont des enfants. Leur immunité n'est pas prête à percevoir notre réalité avec toutes ses difficultés environnementales et ses progrès scientifiques, le génie génétique dans la production alimentaire et un grand nombre de voitures pour chaque enfant..

C'est le déséquilibre écologique qui, selon les scientifiques, est la principale raison de l'augmentation du nombre d'enfants allergiques. La dermatite allergique n'a pas de limite d'âge. Tout le monde y est soumis - du bébé au retraité. Mais en raison de la sensibilité et de la vulnérabilité de la peau des enfants chez les bébés, la maladie survient encore plus souvent.

Comment se produit l'inflammation?

Le mécanisme de l'apparition d'une réaction allergique retardée est assez difficile à expliquer, de plus, il n'est pas encore entièrement compris. Mais sur la base des données disponibles à ce jour, nous pouvons affirmer avec certitude que l'inflammation est «organisée» par l'immunité elle-même. Ce comportement est tout à fait compréhensible: les molécules d'allergènes sont de très petite taille, et lorsqu'une telle substance entre pour la première fois dans le corps, alerter et éveiller les cellules immunitaires - les lymphocytes ne sont tout simplement pas capables de «remarquer» que la pénétration d'étrangers s'est produite.

Les allergènes microscopiques, quant à eux, se lient à certaines protéines, ainsi qu'aux virus, bactéries, et par conséquent, ils «grandissent» sensiblement, acquièrent des dimensions solides. Ceci est finalement remarqué par les cellules immunitaires, la construction «allergène + protéine» est détruite, mais l'invité non invité reste longtemps dans les mémoires. La prochaine fois que l'enfant entre en contact avec le même allergène, les lymphocytes, sans perdre de temps, commencent à «tirer sur les moineaux avec un canon», et la peau du bébé se couvre de ce qui est obtenu d'une telle lutte - une éruption cutanée inflammatoire.

Pour plus d'informations sur la façon dont la dermatite allergique se produit, ses symptômes et ses méthodes de lutte, voir la vidéo suivante.

Causes d'occurrence

Les allergies des enfants sont parfois appelées rétribution pour le caractère déraisonnable de l'humanité. Une mauvaise écologie, une nourriture de mauvaise qualité, une abondance de toutes sortes de médicaments vendus librement, sans ordonnance, beaucoup de produits cosmétiques pour un nouveau-né au lieu du savon pour bébé habituel et sûr - tous ces facteurs contribuent au développement de la dermatite allergique chez les enfants.

Ce monde commence à être dangereux même pour les bébés allaités, car ils peuvent attraper des allergènes avec le lait de leur mère, car leur mère mange de la nourriture au supermarché..

Les allergènes entourent l'enfant partout dès les premières minutes de sa vie indépendante en dehors du ventre de la mère. Cependant, chez certains enfants, ils ne provoquent pas de réaction violente, tandis que d'autres se colorent avec une éruption cutanée brillante. Jusqu'à présent, personne ne peut nommer les mécanismes exacts d'une telle réaction, mais les médecins appellent l'état d'immunité d'un enfant en particulier au cours d'une période de vie spécifique et la quantité d'allergène comme des raisons probables..

Les allergènes les plus courants sont:

  • médicaments;
  • cosmétiques et parfumerie;
  • peintures et produits chimiques ménagers;
  • métaux et polymères, ainsi que synthétiques.

L'état psychologique de l'enfant joue également un rôle. Ainsi, les enfants issus de dysfonctionnements, en termes de relations interpersonnelles, les familles, qui sont soumis à des châtiments corporels, où les scandales sont souvent, sont plus sujets aux réactions allergiques. La gravité des symptômes est également influencée par la tendance à la transpiration. La sueur augmente l'irritation de la peau et agrandit la zone de la zone touchée. Une dermatite allergique toxique peut apparaître lorsque certaines substances agressives sont inhalées, ce qui provoque une violente réponse immunitaire dans le corps. Il s'agit notamment du pollen végétal, des vapeurs de chlore, de la poussière domestique, etc..

Le danger

Le principal danger de la dermatite allergique est qu'elle peut devenir chronique. L'éruption elle-même peut être compliquée au niveau local si un microbe aussi incroyablement nocif et persistant, comme le streptocoque, atteint des zones d'eczéma formé. Ensuite, une maladie concomitante se développe - streptodermie.

Chez les enfants atteints de formes sévères de dermatite allergique toxique, une altération de l'activité des reins, du cœur, du foie et des poumons peut survenir.

Symptômes et signes

Malgré l'effet limité - l'enfant a touché quelque chose avec ses mains qui pourrait provoquer une réaction inadéquate, des allergènes inhalés avec des vapeurs de produits chimiques ménagers ou du parfum de la mère, une sensibilisation générale se développe. Dans le même temps, il peut être assez difficile d'établir ce qui n'a pas fonctionné et quand. Dans la dermatite allergique, comme mentionné ci-dessus, la réaction est retardée, ce qui signifie qu'elle ne peut apparaître que quelques jours après le contact avec l'allergène. En même temps, vous devez toujours pouvoir vous souvenir de ce que l'enfant a touché, où il était, ce qu'il a respiré et ce qu'il a mangé. Il est fondamentalement impossible de répondre à toutes ces questions avec une grande précision..

Avec la dermatite allergique, le principal symptôme est une éruption cutanée. En général, la peau est assez tendue, surtout au point de contact avec l'allergène, lorsqu'il s'agit de formulaire de contact. Le site de la lésion semble rouge et légèrement enflé. Dans la forme sans contact, l'éruption cutanée peut apparaître sur les parties les plus délicates du corps - sur le visage, en particulier sur les joues, sur le cuir chevelu dans le cuir chevelu, ainsi que sur les bras et les jambes, en particulier dans les plis cutanés au niveau des plis.

L'éruption cutanée peut ressembler à de petits points roses et des bulles apparaissent assez souvent, qui éclatent rapidement, laissant une croûte qui pleure et sèche progressivement. Tous les éléments de l'éruption apparaissent en même temps, ils n'ont pas de limites claires.

Avec une maladie avancée, si le contact avec l'allergène n'est pas interrompu pendant une longue période, malgré la réaction violente du corps, l'éruption cutanée peut se transformer en eczéma avec une sensibilisation suffisamment sévère.

Un enfant plus âgé pourra se plaindre assez clairement de démangeaisons. Un bébé jusqu'à un an atteindra constamment avec des poignées les sites de la défaite, essayera de les gratter. Un nouveau-né se comportera de manière agitée, car de fortes démangeaisons peuvent perturber son sommeil et son appétit. Avec une dermatite allergique sévère et une grande zone touchée, la température de l'enfant peut atteindre des valeurs subfébriles - 37,5 0 37,9 degrés.

Diagnostique

Si une éruption cutanée floue apparaît, assurez-vous d'appeler un médecin. Premièrement, afin d'exclure l'une des maladies infectieuses dangereuses, qui s'accompagne également d'une éruption vésiculeuse (infections à herpèsvirus, par exemple). Deuxièmement, de par la nature de l'éruption cutanée, un médecin expérimenté est tout à fait capable de comprendre à quel point la réaction allergique est forte et de prescrire immédiatement quelque chose qui soulage l'état de l'enfant, évitant de fortes démangeaisons et des brûlures..

La deuxième étape de l'examen devrait être une visite chez un allergologue ou un dermatologue. Ces médecins, à l'aide de tests d'application spéciaux, seront en mesure de déterminer sur quoi exactement cette réaction cutanée est apparue. Les tests sont de petites bandes de papier avec une base collante, ils sont attachés à la peau de l'enfant et, après un jour ou deux, ils évaluent le résultat. Si la peau sous la bandelette devient rouge, cela signifie que l'allergie se produit précisément à cet allergène. Les inconvénients des tests sont que l'enfant, bien qu'ils fixent les bandelettes de test à l'arrière, est très mobile, il peut les décoller à l'avance. Seuls les allergènes les plus courants sont inclus dans les bandelettes elles-mêmes, et ce n'est pas du tout un fait que l'enfant y réagira, car sa propre éruption cutanée aurait pu être causée par un allergène non inclus dans la liste.

Le plus informatif est un test sanguin pour les immunoglobulines. Si leur niveau est augmenté, cela indique une maladie allergique et l'augmentation de certaines immunoglobulines par rapport au niveau du reste indiquera au médecin les directions possibles de recherche d'un "coupable" spécifique d'éruption cutanée..

Parfois, les médecins conseillent d'effectuer des tests de scarification pour les jeunes patients. Ils sont effectués sous la surveillance d'un médecin, qui fait de petites rayures sur la peau de l'avant-bras avec un scalpel et applique des allergènes. Pour chacune de ces rayures - un échantillon. Ensuite, la réaction est évaluée ou aucune réaction.

Les enfants atteints de dermatite allergique sévère peuvent se voir attribuer des recherches supplémentaires, qui comprendront:

  • analyse des matières fécales pour les œufs de vers et un test sanguin pour les traces de parasites;
  • examen de la glande thyroïde et test sanguin pour les hormones.

Sans exception, tous les enfants atteints de dermatite allergique subissent un test sanguin général et biochimique.

Traitement

Le traitement est basé sur l'élimination de l'allergène qui a provoqué la réponse immunitaire inappropriée. Si vous le faites à temps, vous pouvez vous passer de l'utilisation de médicaments, car le processus inflammatoire n'augmentera pas. Mais, malgré les nombreuses méthodes de diagnostic et le niveau de développement de la médecine moderne, il est assez difficile de trouver le véritable «coupable» de la maladie. Dans ce cas, les parents reçoivent des recommandations générales visant à éviter tout contact avec le maximum d'allergènes..

Nutrition

Tout d'abord, il est recommandé de revoir le régime alimentaire de l'enfant. Vous avez besoin d'un régime hypoallergénique spécial. Le menu doit exclure les noix, les agrumes, les baies rouges, les aliments marinés et toutes les épices, le miel, les œufs de poule, les bonbons d'usine, la pâte à levure et les pâtisseries. Les enfants de moins d'un an et demi devraient réduire au minimum la consommation de lait de vache entier, de lait de chèvre et de ses produits. Il est préférable de privilégier les préparations pour nourrissons hypoallergéniques. Pour les enfants de moins de 6 mois, ils doivent être totalement adaptés, pour les enfants à partir de 6 mois - partiellement adaptés.

Si un bébé allergique mange du lait maternel, la mère doit revoir son régime alimentaire et en exclure les aliments ci-dessus, ainsi que les oignons, l'ail et tous les aliments contenant du colorant alimentaire..

Vêtements

Comme mentionné, un enfant qui transpire est plus sujet aux formes atroces de dermatite allergique sévère. Par conséquent, les parents doivent déshabiller le bébé dans une mesure raisonnable, s'assurer qu'il ne transpire pas en jouant à la maison et en marchant. Si c'est l'hiver dehors et que vous ne pouvez pas transpirer dans une veste et un chapeau pendant les jeux actifs dans les airs, vous devez rincer l'enfant avec l'eau de la douche, sans savon, après chaque promenade, et le changer immédiatement en vêtements propres et secs. Les vêtements eux-mêmes doivent être faits de tissus naturels, tous les synthétiques doivent être cachés. Il est optimal si les choses sont de la couleur blanche la plus ordinaire, sans colorants textiles. Il en va de même pour le linge de lit..

mobilier de maison

De la maison immédiatement après le retour du médecin, que la cause de l'allergie soit trouvée ou non, tout ce qui peut être allergène doit être éliminé. Dans un appartement standard d'une famille russe ordinaire, de telles choses sont en abondance. Ce sont des tapis, de grandes peluches dont toute la chambre des enfants est meublée, des livres entassés partout. Les livres doivent être cachés dans un placard et fermés, et les tapis et les jouets doivent être emportés dans le garage ou le balcon dans la mesure du possible, car ils sont les principaux accumulateurs de poussières allergènes..

Tous les détergents, toutes les bouteilles et emballages contenant des produits chimiques ménagers doivent être retirés de la portée.

Le nettoyage dans la maison où vit un enfant atteint de dermatite allergique doit être effectué sans utiliser de produits chimiques, dans les cas extrêmes, utilisez ses versions douces qui ne contiennent pas de chlore.

Les vêtements et les vêtements des enfants, ainsi que les objets de toutes les personnes qui prennent l'enfant dans leurs bras et entre en contact avec sa peau, doivent être lavés exclusivement avec une poudre pour bébé hypoallergénique et doivent être rincés en plus. Dans la chambre des enfants, vous devez créer les bonnes conditions de température - à une température d'environ 20 degrés et pas plus, l'enfant ne transpirera pas et avec une humidité relative de 50 à 70%, sa peau ne se dessèchera pas et l'inflammation passera plus rapidement.

Produits de beauté

Vous devez baigner un enfant atteint de dermatite allergique tous les jours, mais le savon pour bébé ne doit pas être utilisé plus d'une fois par semaine, afin de ne pas dessécher le derme, déjà traumatisé par le processus inflammatoire. Les mousses, les gels douche aux arômes fruités agréables doivent être jetés, préférant le savon pour bébé le plus simple et le moins cher sans parfums ni colorants.

Médicaments

À l'ensemble de mesures ci-dessus pour les enfants souffrant de démangeaisons sur les zones cutanées touchées par une dermatite allergique, une pommade ou une crème à effet anti-inflammatoire est généralement ajoutée. Les corticostéroïdes sont utilisés plus souvent, tels que Elokom, Advantan, Celestoderm. S'il est décidé de ne pas utiliser de pommades hormonales, car la dermatite n'est pas si grave, alors les "Fenistil", "Bepanten", "La-Cree" non hormonaux aideront à soulager l'état de l'enfant, à soulager les démangeaisons.

En cas de réactions allergiques sévères de forme toxique, des antihistaminiques peuvent être prescrits à l'enfant par âge.

En pédiatrie, ils préfèrent le plus souvent traiter avec «Loratadin» ou «Suprastin». Avec eux, les enfants doivent prendre des suppléments de calcium. Parfois, les médecins recommandent un sédatif doux pour bébé si les démangeaisons cutanées empêchent le bébé de s'endormir même après l'application des onguents. Habituellement, si toutes les recommandations sont suivies, cette condition disparaît en quelques jours.

Traitement avec des remèdes populaires

Les experts ne recommandent pas de traiter la dermatite allergique avec des remèdes populaires à la maison. En grande partie parce que la plupart des recettes de médecine alternative sont basées sur les propriétés des plantes médicinales. À savoir, un enfant au stade aigu de la dermatite n'a pas besoin d'entrer en contact avec des plantes, car les herbes et les fleurs sont des allergènes potentiellement dangereux. Toute utilisation d'un remède à base de plantes ou d'une décoction en interne ou en externe doit être convenue avec le médecin, sinon l'état de l'enfant peut s'aggraver considérablement.

Faits intéressants

  • L'écoute fréquente de la télévision par un enfant (plus de 2 heures par jour) augmente le risque de développer des réactions allergiques.
  • Si un enfant dès la naissance communique avec des animaux domestiques et qu'il n'est pas du tout interdit à un chat d'entrer dans la pièce avec le bébé et même de s'allonger à côté de lui, le risque de développer des allergies chez un tel enfant, selon les observations d'experts, est minime..
  • Certaines vitamines sont capables de réduire les manifestations d'allergies, en particulier les groupes B, les vitamines C et E. Cela a été remarqué par les médecins qui ont recommandé des préparations vitaminées à leurs patients souffrant d'affections allergiques chroniques..
  • Pour un enfant souffrant de dermatite allergique, un sommeil normal et réparateur est très important, car c'est dans un rêve que le système immunitaire corrige ses «erreurs», le système de défense est débogué et, par conséquent, les manifestations allergiques peuvent être surmontées plus rapidement.
  • Allergie
  • Dermatite
  • Sur le dos
  • Toux
  • Rhinite
  • Conjonctivite
  • Vitamines
  • Traitement
  • Remèdes populaires

examinatrice médicale, spécialiste en psychosomatique, mère de 4 enfants

Dermatite allergique chez les nourrissons: photos, symptômes et traitement chez les enfants de moins d'un an

Thérapie à domicile

Parmi les recettes de la médecine traditionnelle, il existe des options efficaces pour traiter la dermatite des enfants. En voici quelques exemples:

  • mélanger à parts égales des herbes séchées de camomille, d'ortie, de bleuet, verser le mélange avec un verre d'eau bouillante et cuire au bain-marie pendant au moins 20 minutes. Ajoutez le bouillon obtenu (quelques cuillères à soupe) au bain pour baigner l'enfant;
  • une cuillère à soupe de feuilles de poirier broyées est versée avec deux verres d'eau bouillante, portée à ébullition, puis enveloppée et laissée dans une pièce chaude pendant huit heures. Le gruau résultant est appliqué sur un coton-tige et appliqué sur les zones enflammées de la peau de l'enfant pendant 2-3 heures;
  • le saindoux est bouilli dans un bain-marie, mélangé à de l'oignon haché, le mélange est refroidi et utilisé comme crème cicatrisante;
  • pour 50 millilitres de zone de canneberge, vous devez prendre 200 grammes de gelée de pétrole. La pommade est appliquée sur les lésions cutanées toutes les quelques heures jusqu'à ce que l'inflammation disparaisse enfin.

Les nouveau-nés souffrent de divers types de dermatites, à partir du deuxième mois de vie. La dermatite atopique est considérée comme la pathologie cutanée la plus grave chez les nourrissons. En plus de cette forme de maladie, les bébés sont également diagnostiqués avec des formes de pathologie séborrhéique, de couche, de contact et allergique..

Les causes de diverses formes de maladies cutanées infantiles sont variées - de la prédisposition héréditaire à l'insuffisance immunitaire. Sur la peau, la dermatite se manifeste sous la forme d'une éruption cutanée et d'une rougeur, accompagnées de démangeaisons sévères (à l'exception de la dermatite séborrhéique).

Le traitement de la maladie chez les enfants est effectué de manière complexe, à l'aide d'antihistaminiques systémiques et de pommades médicinales (principalement hormonales et antibactériennes). Complément thérapeutique avec "soutien" de la microflore du tractus gastro-intestinal (bactéries) et remèdes populaires efficaces - compresses, lotions, décoctions d'herbes médicinales.

Pour éviter que la dermatite infantile n'ait de graves conséquences sur la santé de l'enfant, seul un pédiatre doit la traiter.

L'auteur de l'article est M.V. Kukhtina.

Symptômes selon le type de maladie

La dermatite atopique


La dermatite atopique chez les nourrissons, ou la dermatite atypique (comme l'appellent certains parents), est souvent diagnostiquée. Cette forme de la maladie se manifeste sous forme d'inflammation, d'éruptions cutanées sur différentes parties de la peau, de desquamation et de démangeaisons. L'éruption cutanée peut apparaître sur les joues, le corps, la flexion des genoux et des coudes - son apparence peut être vue sur la photo ci-dessous. Si rien n'est fait, des plaies suintantes, des fissures et des croûtes apparaissent généralement sur les sites d'une éruption cutanée peignée..

LIRE AUSSI: une éruption cutanée sur les coudes chez un enfant: causes d'occurrence et une photo avec explications

La forme atopique de la maladie est chronique. Le plus souvent, il se manifeste à l'automne et au printemps, et en été et en hiver, tous les symptômes disparaissent. Les principales raisons sont la prédisposition héréditaire et les allergies alimentaires. Parfois, la maladie se développe à la suite de dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal ou d'une invasion parasitaire.

Chez un enfant d'un an, la dermatite atopique peut être presque asymptomatique, ne se manifestant que par des éruptions cutanées mineures sur le corps. Cependant, ignorer des signes même subtils peut entraîner des complications - l'apparition d'allergies au pollen, à la laine et à certains produits alimentaires à un âge plus avancé. Il est possible qu'un enfant développe de l'asthme ou une rhinite allergique à l'âge de 5 à 6 ans. Fondamentalement, les manifestations de la dermatite atopique et ses complications ne diminuent qu'à l'âge de 30 ans et disparaissent complètement à l'âge de 50 ans..

Type séborrhéique

La dermatite de forme séborrhéique n'est pratiquement pas dangereuse pour la santé. Il est de nature fongique et peut commencer à déranger un bébé dans les premières semaines de sa vie. Les principaux symptômes sont la formation de taches rouges, suivies de l'apparition de croûtes blanc-jaune ou blanc-gris, situées le plus souvent sur le cuir chevelu. Parfois, la lésion se propage au visage, aux oreilles, à la poitrine et au dos. La dermatite fongique est souvent accompagnée de démangeaisons.

Avec une gravité légère de la maladie, l'enfant n'est pratiquement pas inquiet et les écailles formées sur la tête sont facilement enlevées lors du peignage. Les formes sévères peuvent se manifester par des troubles du sommeil, un manque d'appétit, une faiblesse, une diarrhée. Ce type de maladie est facilement traitable..

Dermatite de contact

La dermatite de contact survient chez presque tous les nourrissons. Les raisons de son développement sont l'interaction avec tout irritant: vêtements synthétiques, produits d'hygiène, plantes. Chez certains bébés, la maladie peut se développer en marchant à l'extérieur par temps chaud ou froid. La dermatite de contact chez les nourrissons se manifeste par les symptômes suivants:

LIRE AUSSI: symptômes et traitement de la dermatite de contact chez l'enfant

  • l'apparition soudaine d'une éruption cutanée au site de contact avec un irritant;
  • hyperémie et démangeaisons de la peau;
  • plaies et croûtes pleurantes en peignant l'acné;
  • anxiété de bébé.

La maladie apparaît de manière inattendue, parfois par la forme des taches sur le lieu de contact avec l'allergène, vous pouvez découvrir ce qui a causé le problème. Avec l'élimination rapide du facteur provoquant, les symptômes disparaissent rapidement et sans laisser de trace.

Forme de couche de la maladie

Presque tous les parents connaissent la dermatite des couches chez un nourrisson (nous vous recommandons de lire: la dermatite des couches chez les enfants: symptômes, photos et traitement). Cette forme de la maladie se développe en raison du port prolongé d'une couche par l'enfant, de la surchauffe, du frottement des vêtements et d'une mauvaise hygiène. Les parents doivent se rappeler que les nouveau-nés ont une peau très délicate qui se blesse facilement..

Les symptômes de la maladie apparaissent progressivement:

  • inflammation de la peau sur les fesses, le bas de l'abdomen et l'aine;
  • l'apparition d'une éruption cutanée;
  • la formation d'un œdème sur la peau affectée.

L'enfant devient généralement agité, pleure beaucoup. Si elle n'est pas traitée, la maladie est compliquée par l'ajout d'une infection bactérienne ou fongique.

Causes de la dermatite chez les nourrissons

Un bébé peut avoir une grande variété de causes de dermatite. Le résultat d'une guérison réussie de la dermatite est une cause bien établie de son apparition..

La dermatite chez le nourrisson peut être causée par plusieurs raisons: un long séjour dans une couche, une couche de taille incorrecte, une humidité et une température élevées dans la pièce, les prédispositions génétiques du bébé à la dermatite, une alimentation déséquilibrée, une mauvaise hygiène, etc. Par exemple, si au moins l'un des parents du bébé a une forme d'allergie (asthme bronchique ou allergie alimentaire), alors l'enfant est à 50% sensible à une dermatite d'origines diverses, qu'elle soit de nature allergique, ou à une simple dermatite due à des facteurs externes. Cela signifie que la peau du bébé d'un tel parent est plus sensible aux facteurs externes et aux irritants de son environnement..

En outre, les maladies infectieuses fréquentes de la mère pendant la gestation (grossesse) du bébé peuvent provoquer le développement de diverses dermatites chez le bébé. En outre, les femmes enceintes doivent surveiller attentivement leur état de santé pendant la grossesse, afin de ne pas perdre leur temps précieux en voyages chez des dermatologues et allergologues pédiatriques. En outre, l'utilisation fréquente de médicaments par une femme enceinte ou un enfant après la naissance (c'est-à-dire dans les premières semaines de la vie, par exemple, avec le syndrome intrahypertétique du nouveau-né) peut provoquer l'apparition d'une dermatite infantile..

Alimentation précoce du bébé avec des produits non adaptés à son corps (agrumes, chocolat, œufs, fruits à coque), ou à l'intolérance individuelle du bébé de la naissance au lactose, au gluten, etc. permettra à la dermatite de se développer rapidement sur le visage d'un bébé, tout d'abord (sur les joues, près de la bouche et près des oreilles), plus tard sur d'autres parties du corps.

Le contact d'un bébé avec des produits ménagers chimiques (lessive, détergent à vaisselle, détergents concentrés, etc.) provoquera des formes sévères de dermatite sur les mains, le visage et d'autres parties du corps du bébé. Vous devez donc cacher autant que possible ces fonds aux endroits où un enfant curieux qui vient d'apprendre à ramper peut passer..

Toute dermatite se manifeste par une éruption cutanée avec hyperémie et gonflement de la peau sur les sites de la dermatite. Ils peuvent être accompagnés de démangeaisons, de douleurs, toutes sortes d'infections secondaires peuvent se joindre, ce qui conduit à la formation d'un abcès et d'érosions sur la peau.

La dermatite séborrhéique infantile est communément appelée «croûtes» sur le cuir chevelu, bien qu'elle puisse également se propager au visage du bébé. Ces croûtes sont des croûtes graisseuses jaunâtres. La raison du développement de ces manifestations est un champignon de la famille des furfur Malassezia.

Les croûtes (gneiss) peuvent provoquer des démangeaisons, mais pas dans tous les cas de dermatite séborrhéique. En l'absence de traitement pour la dermatite séborrhéique, une infection bactérienne secondaire peut se joindre, par conséquent, un traitement rapide de cette dermatite est un point important..

La dermatite des couches est également un type de dermatite chez les nourrissons. Il s'agit d'une inflammation de la peau dans les plis de l'aine, les fesses et le bas de l'abdomen. La cause de son apparition est considérée comme une exposition prolongée des matières fécales et de l'urine de l'enfant à la peau, le frottement avec une couche mal choisie ou mal habillée, le maintien de la peau du bébé dans une humidité constante, le non-respect de l'hygiène du bébé.

La dermatite de contact chez les nourrissons se caractérise par une inflammation de la peau du bébé dans la zone qui agit directement avec l'irritant (frottement constant avec une couture de vêtements, utilisation d'une crème irritante, contact cutané avec des objets métalliques). Les signes de sa manifestation sont également considérés comme de nombreuses éruptions cutanées dans la zone de contact avec l'irritant, qui s'accompagnent de démangeaisons, de croûtes suintantes (qui peuvent apparaître lors du grattage ou de la fixation d'une infection secondaire), de l'anxiété de l'enfant, de l'irritabilité et des troubles du sommeil. Il convient de rappeler que la dermatite de contact chez les nourrissons peut évoluer vers une forme chronique en raison de l'exposition constante ou systématique d'un irritant à la peau d'un enfant..

Traitement de la dermatite de contact chez les enfants

Après confirmation du diagnostic, en fonction de l'âge du patient et de la gravité de la maladie, le schéma thérapeutique le plus approprié est sélectionné. Cela peut être à la fois une thérapie locale et complexe.

Antihistaminiques

Élimine les symptômes désagréables tels que démangeaisons, gonflement, rougeur.

Le plus prescrit pour les enfants:

  • Gouttes Fenistil - autorisé pour les enfants à partir de 1 mois, la posologie est calculée en fonction du poids corporel de l'enfant, le coût moyen est de 400 roubles;
  • Comprimés Suprastin - le coût moyen est de 120 roubles, pour les enfants âgés:

  • de 6 à 14 ans ½ comprimé 3 fois par jour;
  • de 1 à 6 ans ½ comprimé 2 fois par jour:
  • de 1 mois à 1 an, ¼ comprimés 2-3 fois par jour;
  • Erius - le coût moyen est de 120 roubles, les enfants sont prescrits:

    • sous forme de sirop de un à cinq ans, 2,5 ml une fois par jour;
    • sous forme de sirop pour enfants de 6 à 11 ans, 5 ml de sirop;
    • sous forme de sirop pour adolescents après 12 ans à une dose de 10 ml une fois par jour;
    • en comprimés - à partir de 12 ans, un comprimé une fois par jour;
  • Zodak - le prix moyen est de 120 à 500 roubles, les enfants sont prescrits:

    • en comprimés après 12 ans, 1 tableau. 1 par jour;
    • en comprimés de 6 à 12 ans, 1 comprimé par jour ou un demi-comprimé matin et soir:
    • sous forme de sirop après 12 ans, une fois par jour, 2 cuillères;.
    • sous forme de sirop à l'âge de 6 à 12 ans, une fois par jour, 2 cuillères ou 1 cuillère le matin et le soir;
    • sous forme de sirop de 2 à 6 ans par jour, 1 cuillère doseuse 1 fois ou une demi cuillère le matin et le soir.
  • «Fenistil» et «Suprastin» appartiennent aux médicaments de première génération. Ils commencent à agir en une heure, l'effet dure environ une journée. Peut créer une dépendance avec une utilisation prolongée.

    Zodak et Erius sont des médicaments de deuxième et troisième génération, respectivement. Ils ont un effet durable. Pas addictif.

    Pommades, gels et crèmes

    Médicaments non hormonaux

    De telles pommades sont prescrites pour se débarrasser des symptômes externes..

    Les plus efficaces sont:

    • Pommade au zinc - a un effet anti-inflammatoire, elle est utilisée jusqu'à ce que les signes externes de pathologie disparaissent. Recommandé dès les premiers jours de la vie, le prix moyen est de 40 roubles;
    • Bepanten est un médicament ayant un effet antimicrobien et anti-inflammatoire. Approuvé pour une utilisation dès les premiers jours de la vie, le prix moyen est de 500 roubles;
    • Radevit - une préparation avec des vitamines A, E, D, accélère la régénération, les soulage des démangeaisons et des sensations désagréables. Il ne peut être utilisé qu'après élimination des phénomènes inflammatoires. Il n'y a pas de limite d'âge pour l'utilisation, le prix moyen est de 300 roubles;
    • Protopic - a un effet anti-inflammatoire prononcé, peut être utilisé à partir de 2 ans, le prix moyen est de 800 roubles;
    • Thymogène - a des propriétés immunomodulatrices, élimine les démangeaisons et soulage les rougeurs. Peut être utilisé dès les premiers jours de la vie, le prix moyen est de 200 roubles.

    Médicaments glucocorticostéroïdes (GCS)

    Les agents hormonaux sont prescrits pour les lésions étendues de la peau entière - plus de 20% de la zone.

    Pour les enfants, rendez-vous:

    • Hydrocorteson - un médicament à faible action n'est pas recommandé pour les enfants de moins de 2 ans, le prix moyen est de 80 roubles;
    • Afloderm - un médicament de force moyenne, non recommandé pour les enfants de moins de 6 mois, le prix moyen est de 380 roubles;
    • Advantan est un médicament puissant, déconseillé aux enfants de moins de 4 mois, le prix est de 400 à 1300 roubles;
    • Dermovate est un médicament très puissant, déconseillé aux enfants de moins de 1 an, le prix moyen est de 480 roubles.

    La particularité du traitement des enfants et des adolescents avec ces pommades est qu'il doit être progressif: des médicaments à activité moyenne aux médicaments à effet plus prononcé.

    Les corticostéroïdes à faible activité sont principalement utilisés sur le visage, les paupières, les plis et les fléchisseurs des membres. La durée du cours n'excède généralement pas 2 semaines. Ils ont de nombreuses contre-indications.

    Médicaments antibactériens

    Attribué en cas d'infection secondaire.

    Le plus prescrit pour les enfants:

    • Lincomycine - déconseillée avant 1 mois, le prix moyen est de 110 roubles;
    • Érythromycine - déconseillée avant 3 mois, le prix moyen est de 80 roubles.

    Ils stimulent la guérison des défauts cutanés et le renforcement de l'immunité affaiblie. Pour la dermatite de contact, les vitamines B, C et E sont particulièrement utiles.

    Diagnostic et examen de l'enfant

    Il ne suffit pas de se débarrasser uniquement des sensations inconfortables et des signes visibles de la maladie.

    Il est important de subir un examen complet et de découvrir les raisons qui ont provoqué l'apparition d'une dermatite. Ce n'est que dans ce cas que vous pourrez choisir un schéma thérapeutique efficace et éviter les rechutes.

    Ce n'est que dans ce cas que vous pourrez choisir un schéma thérapeutique efficace et éviter les rechutes..

    Tout d'abord, vous devez contacter le pédiatre pour une première consultation, où un recueil complet des antécédents, un examen de la peau de l'enfant, un examen clinique et de laboratoire seront effectués..

    Selon les indications, l'opportunité d'une orientation ultérieure vers des spécialistes tels qu'un dermatologue, un allergologue et un spécialiste des maladies infectieuses est déterminée.

    Afin de différencier la dermatite de contact des autres maladies d'étiologie similaire, les tests suivants peuvent être prescrits:

    • analyse générale du sang et de l'urine - sa tâche principale est de déterminer le niveau de leucocytes. Avec la dermatite, son augmentation indique la présence d'une infection bactérienne ou fongique, ainsi que d'allergènes;
    • un test sanguin pour le niveau d'immunoglobuline IgE - donne une évaluation objective de la prédisposition du corps à une réaction aux allergènes. La concentration d'IgE dépend de la durée de la maladie et du nombre de contacts antérieurs avec le stimulus;
    • tests cutanés d'application - aident à identifier la sensibilité individuelle du corps à certaines substances. Non recommandé pour les enfants de moins de trois ans;
    • inoculation bactérienne de la décharge des foyers d'inflammation - en utilisant cette manipulation, il est possible de déterminer la présence de micro-organismes, de champignons et de bactéries;
    • coprogramme et selles pour les œufs de vers - aident à établir des lésions intestinales infectieuses, inflammatoires et allergiques, ce qui indiquera que la dermatite n'est pas un contact;
    • biopsie cutanée - réalisée en cas de diagnostic difficile.

    Conseils utiles aux parents

    Une mère qui allaite doit surveiller strictement son alimentation. Il est nécessaire de minimiser les aliments gras, le lait entier et les produits laitiers fermentés avec un pourcentage élevé de matières grasses. Ne vous laissez pas emporter par les petits pains, les bonbons et autres plats contenant un niveau élevé de glucides.

    Lorsque vous vous nourrissez avec une préparation toute prête, vous ne devez pas économiser sur la santé de l'enfant et ne pas en acheter à bas prix, sans l'indicateur "hypoallergénique".

    Pour réduire la quantité de shampoing ou de savon pour les bébés, il suffit de changer les couches plus souvent. Ne pas abuser de mettre des chemisiers et des bonnets supplémentaires, afin de ne pas augmenter la transpiration et de ne pas provoquer l'apparition d'une pathologie aussi désagréable de l'épiderme.

    Principes généraux de traitement

    Avec la dermatite chez les nouveau-nés, le traitement est prescrit individuellement, en fonction des causes de l'inflammation et d'autres indications. Dans la plupart des cas, un traitement externe est suffisant. Un médecin devrait prescrire une pommade pour la dermatite.

    Moyens externes

    Pour les manifestations légères à modérées de la maladie, un agent externe (pommade ou crème) ne contenant pas d'hormones synthétiques est prescrit. Ceux-ci peuvent être des médicaments:

    • antihistaminiques;
    • immunosuppresseur
    • médical et cosmétique.

    Une pommade antihistaminique est utilisée en cas de démangeaisons sévères. Cependant, ces fonds ne durent pas longtemps. Les médicaments les plus populaires de ce groupe sont Fenistil et Gistan..

    L'utilisation de pommades immunosuppressives est indiquée pour les dermatites de nature allergique, elles sont efficaces pour les lésions légères et modérées. L'un des médicaments couramment prescrits est la crème Elidel..

    Ce remède aide à arrêter rapidement et efficacement l'inflammation. Il est recommandé d'appliquer la crème sur les zones enflammées de la peau lors d'une exacerbation. Il est permis d'appliquer la crème Elidel sur diverses zones de la peau, y compris le visage et les parties génitales.

    Les produits médicaux et cosmétiques ne sont pas utilisés uniquement lors d'une exacerbation. Pendant les périodes calmes, l'application de crèmes hydratantes et émollientes permet de restaurer l'équilibre perturbé eau-graisse. L'un des produits médicaux et cosmétiques les plus populaires est Bepanten, ce produit est disponible en deux versions - crème et pommade.

    La crème ou la pommade Bepanten contient 5% de dexpanthénol. Cette substance, passant par une série de transformations biochimiques, contribue à la restauration rapide de la peau, stimulant les processus de régénération. S'il y a des signes d'infection bactérienne attachée sur la peau, il est recommandé d'utiliser la crème Bepanten Plus, qui comprend des additifs antiseptiques.

    Méthodes traditionnelles

    Avec la dermatite chez les nourrissons, le traitement dans lequel des remèdes populaires sont utilisés est utilisé avec beaucoup de soin. Avant d'utiliser tel ou tel remède, vous devez vous assurer qu'il ne provoque pas de réaction allergique.

    Vous devez utiliser des remèdes populaires après avoir consulté un médecin; ils sont utilisés en complément du traitement principal.

    Le remède populaire le plus populaire pour traiter les nourrissons est une décoction d'une série. Une décoction de cette herbe est utilisée pour l'ajouter à l'eau du bain, ainsi que pour un cours de lotions. De plus, sur recommandation d'un médecin, vous pouvez utiliser une décoction de camomille et d'écorce de chêne..

    Ainsi, la dermatite chez les bébés est un problème très courant. Le système immunitaire du bébé est imparfait, de sorte que les bébés sont très sensibles à divers allergènes. Des réactions négatives surviennent particulièrement souvent avec une alimentation mal organisée. La dermatite chez les enfants de moins d'un an peut être déclenchée par d'autres facteurs. Par exemple, mauvais soin de la peau de bébé, non-respect des normes d'hygiène.

    Pourquoi il est impossible de laisser la dermatite allergique infantile sans traitement

    Lorsque de petits processus inflammatoires apparaissent sur la peau d'un nourrisson, les parents n'y attachent pas beaucoup d'importance, car cela est observé chez tous les enfants. Si les parents ne traitent pas la dermatite allergique de leur enfant, cela peut entraîner des problèmes plus désagréables, parmi lesquels il convient de noter les éléments suivants:

    • propagation du problème à des zones suffisamment grandes de la peau;
    • l'apparition de plaies petites ou plus grandes en raison du fait que le bébé se peigne la peau sur le site de l'éruption cutanée;
    • une augmentation de la probabilité d'apparition d'infections fongiques chez les nourrissons;
    • une augmentation de la possibilité de contracter divers virus et de souffrir des effets néfastes de micro-organismes nocifs.

    Si vous n'identifiez pas et n'éliminez pas l'objet qui a conduit à la dermatite allergique chez les nourrissons, son état s'aggravera. Un contact prolongé avec l'allergène conduit au fait que des plaies apparaissent sur la peau de l'enfant et que le processus inflammatoire ne disparaît presque jamais. Pour un petit enfant, une telle condition sera catastrophique, car la peau du bébé est très délicate et souffre plus rapidement que la peau d'un adulte..

    Le traitement de la dermatite allergique chez les nourrissons ne peut pas être effectué indépendamment, car les parents ne peuvent pas être compétents dans le choix des médicaments pour un petit enfant.

    Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de savoir quelles substances provoquent une exacerbation du processus et quel type de dermatite se développe chez un enfant. Il existe les types suivants:

    • Contact. Il se développe après un contact cutané avec une substance irritante. La réaction peut survenir immédiatement après l'interaction (forme simple) ou plusieurs heures plus tard (réaction retardée).
    • Qualité alimentaire. Cette variante de la dermatite allergique se développe plus souvent chez les bébés recevant le mélange. Mais même chez les enfants allaités, des éruptions cutanées peuvent apparaître. Le plus souvent, cela se produit si la mère rompt le régime et inclut des aliments allergènes dans son alimentation..
    • Séborrhéique. Chez les nourrissons, ce type de maladie se manifeste par la formation de nombreuses croûtes sur le cuir chevelu. Parfois, l'éruption cutanée apparaît dans d'autres zones, telles que les aisselles.
    • Couche. L'irritation cutanée est causée par le contact avec les matières fécales ou l'urine. Par conséquent, la principale raison du développement de ce type de maladie est une mauvaise hygiène..
    • Un sujet. C'est une autre forme de dermatite allergique. Le plus souvent, il est héréditaire. Les personnes sujettes à l'atopie ont un système immunitaire hypersensible et une peau sèche.

    Dermatite atopique chez les nourrissons

    La dermatite atopique chez les nourrissons est considérée comme l'une des dermatoses les plus courantes avec une évolution chronique de la maladie chez les nourrissons et les personnes âgées. Avec la dermatite atopique, il y a une violation de la couche supérieure de l'épiderme de la peau, qui se développe à la suite d'un contact avec une substance irritante spécifique. Dans près de 70% des cas, la dermatite atopique apparaît dans les premières semaines de la vie d'un bébé. Beaucoup de mamans et de papas peuvent le confondre avec la diathèse habituelle, d'ailleurs, après avoir écouté les grands-mères «intelligentes» qui ont traversé des tuyaux de feu, d'eau et de cuivre. Ce fait est la principale raison de l'approche intempestive et inattentive de cette maladie..

    dermatite atopique chez les nourrissons photo

    Malheureusement, la dermatite atopique est le plus souvent transmise par voie héréditaire: de parents ou de proches parents qui ont des antécédents de dermatite allergique, de neurodermatite ou d'urticaire. Mais souvent, la dermatite atopique chez les nourrissons est transmise à l'enfant par la mère..

    L'état mental du bébé est également directement lié à l'apparition ou à l'exacerbation de cette forme de dermatite. Parce que les explosions émotionnelles et le stress augmentent considérablement la production d'allergènes dans le corps, ce qui accélère le développement de la dermatite atopique beaucoup plus rapidement. Les principaux coupables de l'apparition de cette dermatite sont divers allergènes, qui ont récemment été très, très courants. Ceux-ci incluent: épidermique, domestique, alimentaire, bactérien, fongique, etc..

    L'origine du mot «atopie» du grec ancien signifie la capacité du corps à produire une énorme quantité d'immunoglobulines spécifiques et générales. Par conséquent, il arrive que de nombreux bébés soient otages de ce type de dermatite, qui provoque son développement en raison d'allergies alimentaires ou de réactions aux médicaments, principalement aux antibiotiques..

    Les irritants alimentaires importants de nature allergique avec une grande audace comprennent: les œufs, le lait, le miel, les agrumes, les arachides et le blé. D'autres facteurs irritants incluent les enzymes qui font partie d'un grand nombre de parfums, parfums, rinçages, etc. Les parents de bébés atteints de cette dermatite doivent être plus prudents dans le choix d'un produit particulier. Les produits de ce type (par exemple, un produit cosmétique) doivent indiquer qu'ils sont hypoallergéniques.

    Les manifestations de la dermatite atopique comprennent: une rougeur de la peau sur les joues, une peau sèche avec des signes de desquamation, des fissures dans la peau dans la zone de rougeur, la formation de croûtes dans les zones à problèmes, des démangeaisons, des éruptions cutanées. La principale manifestation est une dermatite sur le visage d'un nourrisson. Principalement sur les joues. Une telle rougeur sur le visage chez les nourrissons peut être compliquée par l'apparition de croûtes jaunes, une desquamation séborrhéique sur les sourcils et sur la tête, la lichénification, des fissures et des démangeaisons constantes, ce qui pousse le bébé à frotter constamment la zone touchée. En outre, ces éruptions cutanées peuvent être observées dans les avant-bras et sous les genoux. La dermatite atopique peut être accompagnée d'un sommeil agité et d'une perte de poids globale.

    Le traitement de la dermatite atopique chez les nourrissons est réduit à la rémission. Pour ce faire, vous devez éliminer tous les facteurs irritants sur le corps du bébé. Le respect d'un régime hypoallergénique est considéré comme une étape importante du traitement. Si l'enfant ne reçoit pas encore d'aliments complémentaires, les aliments allergènes doivent être exclus du régime alimentaire de la mère qui allaite.

    Vous devez également faire attention aux vêtements de l'enfant. L'apparition d'une exacerbation de la dermatite atopique peut être provoquée par des tissus en coton et en laine

    Le traitement médicamenteux consiste en l'utilisation de pommades corticostéroïdes locales: Lokoid, Advantan, Afloderm. Des antihistaminiques sont également prescrits. L'âge de l'enfant doit être pris en compte. En cas d'effets secondaires de l'hormonothérapie locale avec des stéroïdes, il est possible de prescrire des crèmes anti-inflammatoires: Elidel - ce médicament n'est pas absorbé dans les couches profondes de l'épiderme et peut être utilisé chez les nourrissons, mais sous la stricte surveillance d'un médecin. Les antihistaminiques comprennent: Suprastin, Tavegil, Claritin. Ces médicaments réduisent les démangeaisons et les irritations..

    En aucun cas vous ne devez vous soigner vous-même, car la dermatite atopique chez les nourrissons peut rejoindre une infection bactérienne secondaire et entraîner le développement de complications avec une évolution sévère.

    La prévention

    Beaucoup de gens pensent que les couches sont nocives pour le bébé et sont la principale cause de dermatite néonatale. Mais le contraire est vrai. L'irritation cutanée survient plus souvent chez les bébés qui sont emmaillotés dans des couches en tissu et des couches de gaze, tandis que l'utilisation de couches jetables réduit le risque de développer une dermatite de la couche chez un nourrisson, car ces produits absorbent bien et rapidement l'humidité et n'irritent pas la peau..

    Prévenir l'apparition de la dermatite chez les nourrissons aidera:

    le bon choix de couches (il est important de contrôler qu'elles ne frottent ni ne serrent, elles sont faciles à fixer, elles sont faites de matériaux hypoallergéniques de haute qualité);
    changement rapide des couches (au moins toutes les 4 heures);
    respect des règles d'hygiène (la peau de bébé doit être non seulement propre, mais également sèche);
    rejet des couches de gaze;
    refus complet ou restriction de l'utilisation de la poudre pour bébé, qui sèche bien, mais si elle est mouillée, roule en grumeaux, obstrue les pores, provoque une irritation (il est préférable de remplacer le talc par une crème spéciale pour les couches ou du dexpanthénol);
    n'utilisez que les produits d'entretien approuvés pour les enfants de moins d'un an;
    maintenir une température et une humidité optimales dans la pièce;
    bains d'air quotidiens (au moins 4 fois par jour);
    laver les couches et les vêtements avec une poudre spéciale ou du savon pour bébé.

    L'utilisation de médicaments en combinaison avec des soins de la peau appropriés peut aider à traiter la dermatite des couches chez les nouveau-nés et à éviter les complications. Mais il est beaucoup plus facile de prévenir le problème en observant des recommandations préventives élémentaires..