Vous cherchez à guérir votre allergie à la poussière domestique? ALT vous aidera en 2020!

Traitement complet des allergies à la poussière avec ALT et se débarrasser de la maladie complètement sans médicaments ni vaccins!

La cause la plus fréquente d'asthme bronchique allergique et de rhinite allergique pérenne est l'allergie à la poussière domestique. Cette forme d'allergie a de nombreux noms similaires:

  • poussière de maison;
  • acariens de la poussière de maison;
  • pour la poussière domestique;
  • sur la poussière de bibliothèque (livre), etc..

La poussière domestique est un produit naturel de la vie humaine. Les extraits de poussière de maison sont hautement allergènes. Au niveau de leur composition, ils sont hétérogènes, car contiennent à la fois des composés inorganiques et organiques d'origine animale, végétale, microbienne et fongique.

Un peu sur les causes des allergies domestiques

L'activité allergénique de la poussière domestique est principalement due aux acariens qu'elle contient.

Ce sont des arthropodes microscopiques (0,3 mm) invisibles à l'œil nu qui vivent dans la literie, les vieux meubles, les vieux livres, les tapis, etc. Les allergies sont causées à la fois par des individus vivants et leurs écailles.

La température optimale pour la croissance et la reproduction des tiques est de 21 à 28 degrés Celsius, l'humidité de 70 à 80%. Le microclimat dans les chambres est le plus favorable au développement des tiques. Le nombre maximum d'acariens se trouve dans les matelas. La principale source de nourriture pour les tiques est l'épithélium desquamé des humains et des animaux, les débris alimentaires, les moisissures et les champignons de levure.

L'exacerbation de l'allergie aux acariens se produit généralement pendant la saison de chauffage (fin de l'automne-hiver et début du printemps), lorsque la température ambiante est stable dans les limites ci-dessus.

Si vous êtes allergique aux tiques domestiques, des allergies alimentaires croisées surviennent parfois (avec des manifestations sur la peau et la gorge). Dans ce cas, les symptômes suivants apparaissent: éruptions cutanées, démangeaisons, maux de gorge lors de la consommation de crustacés et de fruits de mer (crevettes, crabes, écrevisses, homards, etc.). Cela oblige la personne allergique à suivre un régime spécial qui exclut la consommation de fruits de mer..

Manifestations et symptômes de l'allergie à la poussière domestique:

Violation de la respiration libre par le nez, congestion d'une ou des deux narines à la fois;

Brûlures et démangeaisons dans le nez;

Attaques d'éternuements et d'écoulement muqueux abondant du nez;

Rougeur, démangeaisons de la membrane muqueuse des yeux, larmoiement;

Toux sèche paroxystique douloureuse;

Un trait caractéristique des allergies domestiques est la détérioration de l'état en restant à l'intérieur, en particulier dans les maisons aux meubles anciens, dans les appartements avec tapis, etc. De plus, l'allergie à la poussière se manifeste dans les pièces climatisées (wagons électriques modernes, cabines d'avion).

Comment arrêter de traiter les symptômes d'allergie à la poussière et passer au traitement de sa cause?

Si vous remarquez des signes caractéristiques d'allergies domestiques chez vous ou chez votre enfant, il est préférable d'oublier immédiatement le traitement symptomatique, que ce soit:

  • Toutes sortes d'herbes médicinales et homéopathie;
  • Remèdes populaires pour le traitement à domicile;
  • Antihistaminiques - sprays, gouttes, inhalateurs, comprimés de publicités télévisées (Kestin, Loratadin, Zirtek, Suprastin, Erius, Ketotifen, etc.);
  • Recettes de grands-mères guérisseurs et guérisseurs.

Ces méthodes n'apportent qu'un soulagement temporaire de la maladie et n'affectent pas la cause de la maladie. Avec ce «traitement», la gravité de l'allergie à la poussière domestique chez les enfants ou les adultes ne fera qu'augmenter d'année en année.

Chez les enfants, l'allergie à la poussière domestique, si elle est mal traitée, peut entraîner des complications sous la forme d'une prolifération de végétations adénoïdes et même d'une atrophie de la muqueuse nasale, entraînant une perte d'odeur..

À titre préventif, vous pouvez minimiser la quantité de poussière dans l'air - enlever les tapis, remplacer les oreillers en plumes par des oreillers synthétiques, utiliser une literie spéciale, utiliser des filtres à air, mais tout cela n'élimine pas complètement le problème et, à long terme, crée un risque de développer un asthme bronchique. Que devraient alors faire les personnes allergiques? Traiter la cause de la maladie!

Il existe 2 traitements radicaux pour l'allergie aux acariens en 2020 - ASIT (immunothérapie allergénique spécifique) et ALT (autolymphocytothérapie). Avec leur aide, il est possible non seulement de réduire considérablement la sensibilité de l'immunité aux allergènes de la poussière domestique, mais également d'obtenir une rémission à long terme de la maladie..

Une vidéo sur la prévention et le traitement de l'allergie aux acariens dans le programme télévisé "Sur le plus important" (diffusé à partir du 11.02.2016)

L'histoire de l'allergie à la poussière domestique est en vidéo de 14h14 à 12h30. Consultation de l'auteur de la méthode ALT - allergologue-immunologiste Login Nadezhda Yurievna.

Problèmes d'allergie à la poussière domestique:


  • Dysfonction respiratoire: congestion nasale, crises d'asthme

  • Manque d'odeur, goût altéré

  • Allergie croisée aux fruits de mer

  • Développement possible de polypose du nez et des sinus paranasaux

  • La nécessité de nettoyer régulièrement la pièce à vivre

  • Utilisation obligatoire de linge de lit spécial, d'articles d'intérieur

  • Avec un traitement symptomatique prolongé, ses effets secondaires apparaissent.

  • L'utilisation de la méthode ASIT classique est difficile pour les allergies polyvalentes (multiples).

Débarrassez-vous de l'allergie aux acariens de la poussière domestique en 2020 avec ALT!

L '«autolymphocytothérapie» (en abrégé ALT) est largement utilisée dans le traitement des patients souffrant de diverses formes de maladies allergiques depuis plus de 20 ans, la méthode a été brevetée pour la première fois en 1992.

L'ALT a été utilisé avec succès dans le traitement des allergies aux poussières chez les adultes et les enfants. Les enfants sont traités avec la méthode «Autolymphocythotherapy» après 5 ans.

La méthode d '"Autolymphocytothérapie", en plus du traitement de "l'allergie à la poussière domestique" est largement utilisée pour: la dermatite atopique, l'urticaire, l'œdème de Quincke, les allergies alimentaires, l'asthme bronchique, la rhinite allergique, le rhume des foins, les allergies aux allergènes domestiques, aux animaux domestiques, les allergies au froid et aux ultraviolets rayons (photodermatite).

La méthode ALT est utilisée avec succès pour la sensibilité à plusieurs allergènes en même temps, par exemple:

  • à la poussière et aux poils d'animaux (allergie aux chats, chiens, etc.);
  • sur la poussière et le pollen des arbres, des plantes;
  • pour la poussière et la moisissure;
  • et dans d'autres combinaisons.

L'essence de la méthode ALT est d'utiliser vos propres cellules immunitaires - des lymphocytes pour restaurer la fonction immunitaire normale et réduire la sensibilité du corps à divers allergènes.

L'autolymphocythothérapie est réalisée en ambulatoire, dans un cabinet d'allergologie selon les instructions et sous la supervision d'un allergologue-immunologiste. Les lymphocytes sont sécrétés à partir d'une petite quantité de sang veineux du patient dans des conditions de laboratoire stériles.

Des lymphocytes isolés sont injectés par voie sous-cutanée dans la surface latérale de l'épaule. Avant chaque procédure, le patient est examiné afin de prescrire individuellement la dose de l'autovaccin injecté. En plus de ses propres lymphocytes et de sa solution saline, l'autovaccin ne contient aucun médicament. Les schémas thérapeutiques, le nombre et la fréquence des cellules immunitaires injectées dépendent de la gravité de la maladie. Les autolymphocytes sont injectés à des doses progressivement croissantes avec un intervalle entre les injections de 2 à 6 jours. Cours de traitement: 6-8 procédures.


  • 1. - Prélèvement de sang 5 ml.

  • 2.- Isolement des autolymphocytes

  • 3.- Examen par un allergologue
    et déterminer la dose d'autovaccin

  • 4.- Injection sous-cutanée de ses propres lymphocytes

La normalisation des fonctions du système immunitaire et une diminution de la sensibilité du corps aux allergènes se produisent progressivement. L'annulation du traitement symptomatique de soutien est également réalisée progressivement sous la supervision d'un allergologue. Le patient a la possibilité de 3 consultations répétées gratuites dans les 6 mois suivant l’observation après la fin du traitement avec la méthode «Autolymphocythothérapie».

L'efficacité du traitement est déterminée par les caractéristiques individuelles du système immunitaire. Ce processus dépend dans une certaine mesure du respect par le patient des recommandations de l'allergologue pendant la période de traitement et de rééducation..

Vous pouvez découvrir les contre-indications possibles ici

Allergie à la poussière: symptômes, raisons, que faire, traitement, prévention

Un allergène est constamment présent autour de chaque personne, quels que soient la saison, le lieu et le mode de vie. C'est de la poussière. Ses particules microscopiques se trouvent en grande quantité dans les appartements, les maisons, dans les rues de toutes les villes, villages, etc. Même avec une exposition mineure à une zone «poussiéreuse», les particules sont libérées dans l'air et peuvent être inhalées par l'homme. La plupart de la population ne remarquera pas leur présence dans les voies respiratoires supérieures (nez, oropharynx) ou réagira avec quelques épisodes d'éternuements. Cependant, dans le corps, 9 à 14% des personnes développeront une réaction inflammatoire appelée «allergie».

Les causes

Malgré le fait que presque toutes les personnes sont en contact avec la poussière, tout le monde n'a pas de maladies allergiques. Quelle est la raison de cette sélectivité? Il a maintenant été établi qu'une tendance à ces pathologies se développe en raison des caractéristiques génétiques de l'immunité. Chez une personne allergique, le taux de certains anticorps (immunoglobulines E) dans le sang est augmenté, qui sont responsables du développement de l'inflammation au contact des particules de poussière. Aucune autre cause d'allergie fiable n'a été identifiée.

Comment savoir si vous êtes sujet aux allergies? Tout d'abord, il faut évaluer sa présence chez les proches (parents, frères et sœurs, générations plus âgées). Il existe également une méthode de laboratoire pour détecter les allergies, avant même l'apparition des premiers symptômes. Il s'agit d'une estimation de la quantité d'IG (immunoglobulines) E. Elle est utilisée assez rarement, car elle ne permet pas de déterminer la substance à l'origine de la maladie. Le taux IG E dépend de l'âge:

  • Nouveau-nés (premier mois de vie) - jusqu'à 2 ke / l;
  • 2-6 mois - jusqu'à 10 ke / l;
  • Jusqu'à un an - moins de 20 ke / l;
  • 2-10 ans - pas plus de 60 kE / l;
  • Plus de 12 ans - moins de 100 kE / l.

Il est à noter que les poussières peuvent être domestiques (situées dans les locaux) et industrielles (source - éventuels gaz d'échappement, émissions de l'usine, etc.). Leur composition diffère considérablement, cependant, les symptômes des maladies allergiques qu'ils provoquent sont presque identiques.

Symptômes

Comment l'allergie se manifeste-t-elle? Il existe 6 formes principales avec des symptômes différents. Lequel d'entre eux sera observé chez un patient dépend de la quantité d'allergène (dans ce cas, de la poussière) et de l'endroit où il pénètre (sur les yeux, la peau ou dans les voies respiratoires). Toute maladie allergique coule périodiquement - les exacerbations sont remplacées par des rémissions (moments de santé complète). Les enfants ont souvent une combinaison de plusieurs formes.

Conjonctivite allergique

Il s'agit d'une inflammation oculaire causée par le développement d'allergies. En raison du contact constant avec la poussière domestique, la conjonctivite persiste souvent tout au long de l'année, quelle que soit la saison. La maladie peut avoir une évolution légère, modérée ou sévère, qui est déterminée par la gravité des symptômes suivants:

  • Hyperémie conjonctivale - les capillaires et la rougeur de la sclère autour d'eux sont clairement visibles sur la surface antérieure de l'œil;
  • Lachrymation - avec légère / modérée, plutôt rare. Une déchirure continue pendant plusieurs heures est observée avec une conjonctivite sévère;
  • Rougeur et gonflement des paupières - l'œil ne peut "se fermer" partiellement ou complètement que dans les cas graves. Le plus souvent, l'œdème est léger;
  • Gonflement de toute la zone du visage - ce symptôme se produit avec une conjonctivite allergique sévère sans traitement ou dans le contexte d'un angio-œdème;
  • La présence de points jaune grisâtre sur les bords de l'œil (taches de Horner) est un symptôme qui ne survient qu'avec la kératoconjonctivite. Souvent accompagné de pâleur plutôt que de rougeur des yeux.

Si l'inflammation est de nature allergique, deux yeux sont presque toujours touchés. Les symptômes ont tendance à s'aggraver à l'intérieur ou à l'extérieur, ce qui est également un signe diagnostique

Rhinite allergique

La forme la plus courante d'allergie à la poussière domestique. Il se manifeste par des signes typiques d'irritation de la muqueuse nasale: éternuements, écoulement abondant d'un liquide transparent aqueux (rhinorrhée) et démangeaisons. Dans certains cas, au lieu de la rhinorrhée, une congestion se produit, qui diminue en l'absence de contact avec la poussière (par exemple, à l'air frais). Les personnes atteintes de rhinite allergique guérissent généralement la nuit. Cela est dû à la libération accrue d'hormones anti-inflammatoires (cortisol, hydrocortisone) à ce moment.

Un changement dans la nature de l'écoulement de liquide par le nez peut indiquer une infection. En même temps, il devient jaune / vert, plus visqueux et visqueux. Lorsque ces symptômes apparaissent, vous devez consulter un médecin qui ajustera le traitement. En savoir plus sur la façon de traiter la rhinite allergique.

Dermatite atopique (eczéma)

Cette lésion cutanée se développe progressivement dès le plus jeune âge. Souvent, l'eczéma est causé par un allergène alimentaire, mais la poussière peut aussi être un déclencheur. Les symptômes typiques de la dermatite atopique sont:

  1. Les démangeaisons des zones touchées du corps - se produisent principalement lors d'exacerbations. Augmentation de l'exposition à la poussière, au stress et à l'exposition aux irritants (alcool, acide acétique, solution saline, etc.);
  2. Peeling / ulcération - jusqu'à 9-12 ans, pleurs, mais des ulcères indolores sont plus susceptibles de se former sur la peau affectée. À l'âge adulte, la desquamation est prononcée, ce qui provoque un inconfort sévère;
  1. Peau sèche - ce symptôme est dû à des dommages aux capillaires par une inflammation allergique. Il est observé, en règle générale, chez les adultes et les enfants après 12 ans;
  2. Dermographisme de type blanc - ce signe est vérifié comme suit: appuyez sur la peau affectée par l'eczéma avec une règle transparente et attendez 20 secondes. S'il reste blanc plus de 2 minutes après l'exposition, c'est un signe de dermatite allergique;
  3. Inflammation des lèvres et de la peau environnante (chéilite).

Après avoir trouvé les symptômes ci-dessus, vous devez évaluer le degré de leur gravité. Cette nuance a un impact significatif sur le traitement de l'eczéma..

Urticaire

Il s'agit d'une forme d'allergie dont le diagnostic n'est effectué qu'après examen du patient. Si les signes suivants sont détectés, on peut affirmer que l'urticaire est présente:

Habituellement de différentes tailles. Une rougeur de la peau est observée autour de l'ampoule. Les démangeaisons / brûlures sont courantes dans cette zone.

Un signe obligatoire d'urticaire est la disparition de l'ampoule dans les 24 à 30 heures..

Les zones enflées sont assez douloureuses, mais non accompagnées de démangeaisons. Les rougeurs sont également rares..

S'il s'agit d'urticaire, l'œdème devrait disparaître dans les 3 jours..

SymptômeCaractéristiques du symptôme
Cloques
Œdème
Taches brun rougeâtre sur la peauLors du brossage, des cloques apparaissent à leur place. Ce symptôme est le signe d'un type d'urticaire pigmenté..

En règle générale, la maladie se développe de manière aiguë et lorsque le contact avec une grande quantité d'allergène (dans ce cas, la poussière) est éliminé, il se reproduit rarement. Vous pouvez déterminer l'allergène à l'aide de méthodes de laboratoire spéciales..
En savoir plus sur les symptômes et le traitement de l'urticaire.

Angioedème

L'allergie à la poussière conduit rarement à cette maladie, mais il y a des cas. Il a généralement une évolution légère et peut disparaître avec un traitement adéquat dans les 20 heures. Le principal symptôme est l'apparition d'un œdème à différentes localisations (plus souvent sur le visage et les mains). Les organes internes (larynx, bronches, intestins) ne sont pratiquement pas affectés lorsqu'ils sont exposés à la poussière, le pronostic pour le patient est donc favorable.

L'œdème sous cette forme présente les symptômes suivants:

  • La peau au-dessus est chaude, il y a une rougeur marquée;
  • Se développe progressivement - de plusieurs heures à une journée;
  • Il disparaît rapidement au début d'un traitement par hormones (glucocorticostéroïdes);
  • Un patient sur deux, accompagné d'urticaire.

Malgré la forte probabilité d'un résultat favorable, il faut se méfier des complications possibles (œdème laryngé et suffocation). Si vous soupçonnez un angio-œdème, vous devez consulter un médecin dès que possible..

La dernière forme d'allergie est le choc anaphylactique, mais il n'y a aucun cas connu de cette maladie due à la poussière..

Diagnostique

En plus de clarifier la prédisposition héréditaire (la présence de la maladie chez les parents), de recueillir les plaintes et d'examiner le patient, un certain nombre d'études supplémentaires sont effectuées. Avec leur aide, il est possible de confirmer la nature allergique de la maladie et de découvrir le facteur provoquant (allergène).

Tout d'abord, un test sanguin (clinique) de routine est effectué, dans lequel une attention particulière doit être portée au nombre d'éosinophiles. Une augmentation de leur taux au-dessus de 0,3 * 10 9 / l (soit plus de 5% du nombre de leucocytes) est un signe indirect d'allergie. ESR peut également être légèrement augmentée (entre 15 et 25).

Les tests d'urine et de selles n'aident pas au diagnostic, car ils restent souvent normaux. La biochimie du sang veineux ne permet pas non plus de tirer une conclusion sur la nature de la maladie..

Le moyen le plus informatif est les tests allergiques, qui déterminent le facteur conduisant à une exacerbation. Le principe de leur mise en œuvre est le même - différentes substances sont appliquées sur la peau qui provoquent le plus souvent des allergies (poussières domestiques et industrielles, pollen, etc.), et la réaction cutanée est analysée. S'il y a des signes d'inflammation (rougeur, cloques ou gonflement), le test d'allergie est positif. Contre-indications à l'étude: exacerbation de la maladie ou présence d'infections cutanées dans la zone étudiée.

Actuellement, 3 techniques principales sont utilisées:

L'avant-bras du patient est essuyé avec de l'alcool pour la désinfection, après quoi l'infirmière applique 1 à 2 gouttes de divers allergènes. À travers les gouttes, une légère injection est faite avec un outil spécial (pas plus profond que 1 mm).

La présence d'une allergie est confirmée si une zone de rougeur de plus de 3 mm apparaît autour de l'injection.

Après le traitement de l'avant-bras, de petits "grattages" de la peau sont réalisés sur plusieurs rangées. Chacun d'eux est égoutté avec des solutions d'allergènes différents..

L'apparition de signes d '"hyperinflammation" - une bulle ou une rougeur étendue indique l'allergie du patient à la substance.

Méthode de test d'allergieComment est?Fonction de méthode
Test PrikIl est considéré comme le "gold standard" parmi les tests allergiques, en raison de la pénétration minimale de l'allergène dans le corps. La probabilité de faux résultats est extrêmement faible.
ScarificationIl est utilisé lorsqu'il n'est pas possible d'effectuer un prick test. La probabilité de fausses réactions est d'environ 10 à 15%.
ApplicationAprès désinfection, des gouttes de divers allergènes sont appliquées sur la peau, sans grattage, injection, etc. La réaction est prise en compte après 10 minutes.La technique est prescrite aux patients atteints de dermatite atopique modérée / sévère ou de réaction sévère à un allergène.

S'il n'était pas possible d'identifier l'allergène par les méthodes ci-dessus, des tests «provocateurs» devraient être utilisés. Le principe de la méthode est d'appliquer un irritant d'une certaine concentration sur la zone touchée (rhinite - muqueuse nasale, allergie alimentaire - sous la langue, conjonctivite - muqueuse oculaire). Pour confirmer la réponse du corps à la poussière, une administration nasale (dans le nez) et conjonctivale est utilisée. Il est à noter qu'un test provocateur est réalisé uniquement par un allergologue, qui apportera une assistance adéquate au patient en cas de forte réaction à l'allergène..

Traitement

Que faire si vous êtes allergique à la poussière? Il est nécessaire de consulter un médecin qui vous prescrira un traitement complet. Tout d'abord, le contact avec la poussière doit être minimisé autant que possible. Il est recommandé d'effectuer un nettoyage régulier du lieu de résidence, ce qui comprend le lavage des sols et de toutes les surfaces horizontales (tables de chevet, armoires, cheminées, appareils électroménagers, etc.), le nettoyage humide des tapis et l'aération des locaux. Le linge de lit doit être changé une fois tous les 10 à 14 jours. Il est recommandé de remplacer les oreillers et couvertures en duvet par leurs homologues synthétiques, car ils sont hypoallergéniques. En outre, un effet positif est observé avec l'utilisation quotidienne d'humidificateurs..

Les activités répertoriées ne concernent que la poussière domestique - il reste de la poussière de rue et industrielle. Cette nuance est difficile à corriger. Si la profession du patient est associée à un contact allergique constant, il est préférable de changer de lieu de travail (si possible). Malheureusement, il n'y a pas d'autres recommandations adéquates.

Médicaments de barrière

De nos jours, des sprays ont été développés qui créent une fine couche protectrice sur la muqueuse nasale. Cette barrière empêche le dépôt de l'allergène et empêche le développement d'une réaction inflammatoire. En Russie, les représentants les plus courants sont Nazaval Plus et Prevalin. Les inconvénients de ce groupe sont les suivants: la nécessité d'une utilisation répétée (en raison du «lavage» de la couche protectrice avec une sécrétion muqueuse normale), efficacité uniquement pour la prévention et le traitement de la manifestation initiale de la rhinite allergique.

Thérapie médicamenteuse générale

Le traitement de l'allergie à la poussière est effectué avec des médicaments de nature générale et locale. Le premier groupe comprend les médicaments suivants:

  • Bloqueurs des récepteurs de l'histamine de type 1. Ils réduisent / éliminent les symptômes en inhibant la libération de substances inflammatoires (neurotransmetteurs) dans le sang. Les représentants les plus efficaces (mais assez chers): Loratadin, Fexofenadine, Desloratodine, Cetirizine. Analogues budgétaires, mais moins efficaces: Suprastin, Diphenhydramine, Clemastine (synonyme - Tavegil);
  • Médicaments stabilisateurs de membrane. Utilisé pour les effets faibles des bloqueurs d'histamine. Le médicament le plus courant est le kétotifène.

Un degré sévère de toute maladie allergique est une indication pour l'utilisation d'analogues hormonaux (glucocorticostéroïdes) des glandes surrénales. Ils ne doivent être utilisés que selon le schéma prescrit par le médecin afin d'éviter les complications. En pratique clinique, la prednisolone, la dexaméthasone et l'hydrocortisone sont plus couramment utilisées.

Que ne peut-on pas faire? Il existe un certain nombre de règles simples à retenir lors du traitement des allergies:

  • Il n'est pas recommandé d'utiliser des hormones utilisées par voie orale ou par injection, si une infection (infections respiratoires aiguës, conjonctivite bactérienne / virale, pyélonéphrite, etc.) est attachée. Cela peut conduire à une multiplication accrue des micro-organismes et à la progression de la maladie;
  • Cela n'a pas de sens d'utiliser des antibiotiques dans le contexte d'allergies. Un tel traitement ne mènera qu'à une dysbiose;
  • Vous ne devez pas planifier d'opérations sur l'organe affecté (yeux avec conjonctivite, septum ou sinus avec rhinite, etc.), lors d'une exacerbation de la maladie.

Thérapie médicamenteuse locale

En plus du traitement général, vous devez agir directement sur la zone enflammée. Seul le thérapeute / allergologue traitant peut sélectionner le traitement pour un patient spécifique. Des exemples de schémas pour diverses maladies allergiques sont présentés ci-dessous:

Médicaments stabilisants de la membrane sous forme de sprays ou de gouttes nasales - Cromoglycate;

Bloqueurs des récepteurs de l'histamine:

  • Lévocabastine (synonyme Histimet) - gouttes nasales;
  • Azelastine - spray.

Glucocorticostéroïdes en spray:

  • Béclométhasone (synonyme de Nasobek);
  • Budésonide (Tafen Nazal);
  • Fluticasone (Nazarel).

voir la liste de tous les gouttes nasales et sprays contre les allergies

Antiseptiques, y compris les sels d'argent (Argosulfan). Ces médicaments se présentent sous la forme d'une crème.

Pommade avec glucocorticostéroïde (dexaméthasone).

Physiothérapie avec lumière ultraviolette (option - cours de solarium adéquats).

Forme d'allergieSchéma de traitement
ConjonctiviteMédicaments stabilisants membranaires en gouttes:

  • Ketotifen;
  • Azelastine;
  • KromoHeksal;
  • Lekrolin.

Alternativement, vous pouvez utiliser des médicaments combinés (Okumetil, Betadrin).

Pour les conjonctivites modérées à sévères, des gouttes d'hydrocortisone ou de dexaméthasone sont prescrites. Ce sont des glucocorticostéroïdes qui n'ont pratiquement aucun effet secondaire lorsqu'ils sont appliqués localement.

Rhinite
Dermatite atopique (eczéma)

Le traitement de l'urticaire et de l'angio-œdème est limité à l'utilisation de médicaments généraux uniquement. Les allergies chez un enfant et chez un adulte sont traitées selon des schémas similaires - seules les doses changent de manière significative.

En règle générale, le patient n'est hospitalisé que si la maladie est grave. Dans d'autres cas, le traitement est effectué «à domicile» jusqu'à ce que les symptômes disparaissent.

Immunothérapie spécifique (SIT)

Si, après un traitement adéquat, l'allergie du patient est difficile à contrôler (exacerbations spontanées fréquentes, diminution de l'efficacité des médicaments), il est recommandé de suivre un traitement spécial d'immunothérapie. Avec l'aide de celui-ci, il est possible d'empêcher le développement de l'inflammation, même avec une poussière abondante.

Le principe de la méthode est simple. L'allergène est injecté dans l'organisme en très petites doses 2 à 3 fois par semaine (méthode classique) ou 3 fois par jour (méthode accélérée). Progressivement, sa quantité augmente, ce qui fait que le corps «s'habitue» et ne produit pas d'immunoglobuline E. Après la fin du cours, le patient ne s'inquiète pas de l'allergie pendant 3-6 ans.

L'immunothérapie conventionnelle dure en moyenne 3 ans. La méthode accélérée implique l'introduction de l'allergène en 2 semaines, cependant, la probabilité de réactions indésirables est élevée.

Prévention des exacerbations

Les allergies se produisent toujours périodiquement - les périodes de santé complète sont remplacées par des exacerbations. Pour éviter la plupart d'entre eux, il suffit de suivre des directives simples:

  • Réduisez la probabilité d'exposition à la poussière (détaillé au début de la section de traitement). Répétons les activités les plus importantes:
    • Nettoyage humide régulier dans l'appartement / la maison avec essuyage de toutes les surfaces horizontales;
    • Ventilation constante et humidification de l'air;
    • Remplacement d'oreillers, couvertures, matelas en matières naturelles pour matières synthétiques;
    • Changement et lavage réguliers du linge de lit;
    • S'il y a des tapis sur le mur, il est fortement recommandé de les enlever;
    • Les tapis de sol peuvent être laissés en place s'ils sont régulièrement nettoyés à l'humidité.
  • Si vous êtes allergique principalement à la poussière de rue, consultez un médecin et suivez un traitement préventif au printemps et en été;
  • Si le patient vit dans un climat sec, il est recommandé de faire des excursions en mer deux fois par an (minimum - 1);
  • Conduire SIT.

Le respect d'un régime hypoallergénique n'est pas nécessaire si le patient n'est allergique qu'à la poussière. Ce sont des facteurs complètement différents, ils ne peuvent donc pas provoquer de réactions croisées..

L'allergie à la poussière est une caractéristique du système immunitaire dans laquelle une personne réagit par une inflammation au contact avec des particules de poussière. Il peut se manifester sous diverses formes. Avec un traitement adéquat, ils peuvent être guéris en 2 semaines (sauf pour l'eczéma). Il est impossible de se débarrasser complètement des réactions allergiques, mais il est tout à fait possible de réduire le nombre d'exacerbations à l'aide d'une prévention facile.

Allergie à la poussière. Quels sont les symptômes et comment éviter le développement de la maladie?

Commencez-vous à nettoyer avec les larmes aux yeux? Ce n'est pas de la paresse, c'est de la poussière. Les allergies à la poussière domestique sont un problème courant. Selon l'Organisation mondiale de la santé, près de 40% de la population mondiale souffre de poussière. Il provoque des allergies, de l'asthme et diverses maladies respiratoires..

Nous avons depuis longtemps l'habitude de nous plaindre de la pollution des gaz urbains, mais peu de gens savent que l'air de nos appartements est 4 fois plus sale et 8 fois plus toxique que l'air de la rue. Pourquoi la poussière est-elle si dangereuse?

Qu'est-ce que la poussière domestique?

À proprement parler, il n’existe pas de substance telle que la poussière. Ce que nous appelons poussière est un mélange d'une grande variété de particules microscopiques. Il peut contenir les plus petites écailles d'épithélium humain, des poils d'animaux, des morceaux de nourriture, du pollen, des fibres textiles de lin et de vêtements, des excréments de rongeurs et d'insectes, des spores de moisissures et de champignons de levure, des bactéries et même des êtres vivants - acariens microscopiques de saprophytes.

Leur taille n'est que de 100 à 300 microns. Les saprophytes se nourrissent d'écailles mortes de la peau humaine. Et comme une personne «jette» environ 2 kg de ces particules en un an, les tiques vivent très bien dans nos appartements. Les tiques se développent mieux dans les matelas, les oreillers et la literie.

Environ 300 millions de ces insectes se nourrissent d'un lit double ordinaire. Matelas utilisé depuis plus de trois ans, 10% sont constitués de tiques mortes et vivantes, ainsi que de leurs déchets. Cependant, ils ne vivent pas seulement dans la chambre. La poussière est leur maison, et il y en a au moins 300 dans 1 gramme de poussière de n'importe quel coin de l'appartement. Les déchets de saprophytes sont la principale cause d'allergie à la poussière et d'asthme bronchique.

Environ 80% des asthmatiques sont sensibles aux tiques. Le pire, c'est que les aspirateurs ordinaires sont pratiquement impuissants contre eux. Les filtres mécaniques primitifs piègent les grosses particules de poussière, mais les acariens microscopiques peuvent facilement les traverser et se disperser dans tout l'appartement. C'est pourquoi les personnes allergiques à la poussière s'aggravent encore après avoir passé l'aspirateur..

Cependant, les 20% insensibles aux acariens souffrent encore de la poussière. Les particules de poussière endommagent les parois des alvéoles, perturbant la barrière immunitaire. Cela ouvre la voie aux infections et aux allergènes.

Symptômes d'allergie à la poussière

L'allergie à la poussière se manifeste de différentes manières, cependant, tous ses symptômes sont clairement visibles et extrêmement désagréables.

Rhinite

Presque tout le monde connaît probablement les symptômes de l'allergie à la poussière. Le symptôme le plus courant est la rhinite allergique, autrefois appelée «rhume des foins». Ce n'est pas une maladie particulièrement grave, mais cela peut rendre la vie assez mauvaise. Éternuements, écoulement nasal clair, démangeaisons et sensation de brûlure dans le nasopharynx, maux de tête, larmoiement sont tous des signes de rhinite allergique..

Cela commence par un léger chatouillement dans le nez et se transforme en un éternuement continu et atroce. Au fil du temps, la rhinite allergique peut se transformer en asthme. Elle peut être causée par presque tous les allergènes - squames animales, moisissures et même certains aliments. Mais le principal coupable est toujours le même - la poussière.

Au contact d'un allergène, la réaction peut être immédiate. Mais cela peut aussi être lent. Cette réaction se manifeste généralement par un contact constant avec l'allergène. Vous pouvez entrer dans un placard poussiéreux et ne ressentir aucune gêne. Et après quelques heures, souffrez déjà de rhinite, ne comprenant pas ce qui l'a causée.

Conjonctivite

Un autre symptôme courant de l'allergie à la poussière est la conjonctivite. 15% de la population totale ont été confrontés à ce problème au moins une fois. Cette condition se caractérise par une rougeur des protéines, une sensation de brûlure et des démangeaisons dans les yeux. Les paupières sont enflées et rouges et les yeux pleurent constamment..

Dans certains cas, la vision elle-même en souffre - les objets semblent «flous». La conjonctivite est particulièrement difficile pour ceux qui portent des lentilles de contact. Dans le pire des cas, la conjonctivite peut entraîner de graves lésions cornéennes.

Asthme

La rhinite et la conjonctivite sont des maladies extrêmement désagréables qui nuisent considérablement à la santé et à la qualité de vie. Cependant, le plus dangereux de tous est l'asthme bronchique. L'asthme allergique est la forme la plus courante. Chaque 12 résidents de la Russie en souffre. Et, comme le notent les médecins, il y a de plus en plus de patients..

Dès que l'allergène pénètre dans les voies respiratoires, le système immunitaire entame une guerre avec l'étranger. Les muscles des voies respiratoires se contractent fortement. Et les voies respiratoires elles-mêmes deviennent enflammées et remplies de mucus épais. Une crise d'asthme allergique commence par une toux sèche atroce. La respiration devient accélérée, laborieuse et «sifflante». Il y a un essoufflement et une sensation de lourdeur dans la poitrine. Souvent, l'attaque est accompagnée de panique.

L'asthme est très dangereux, en particulier pour les jeunes enfants. Dans les cas les plus graves, même la mort est possible. Hélas, très souvent, l'asthme est confondu avec la bronchite et un traitement inefficace est prescrit..

Que faire si vous êtes allergique à la poussière?

Si tous ces symptômes sont plus prononcés la nuit ou le matin et qu'ils disparaissent pratiquement à l'extérieur de la maison, la cause de la maladie réside précisément dans la poussière de maison. Un allergologue peut prescrire un traitement. Mais cela ne donnera aucun effet si vous ne combattez pas la cause profonde de la maladie - la poussière domestique..

Et il est très difficile d'y faire face. Les aspirateurs conventionnels, comme déjà mentionné, n'apportent aucun avantage notable - ils ne rendent que visuellement la maison plus propre, en éliminant la poussière visible. Mais leurs filtres ne sont pas capables de piéger les allergènes..

De plus, le sac à poussière lui-même devient un terreau fertile pour les allergènes - le nombre de saprophytes et de spores de champignons nuisibles qu'il contient est tout simplement hors échelle. Pour lutter contre les allergies à la poussière, un nettoyage humide quotidien est nécessaire, idéalement avec un bon aspirateur de nettoyage avec un filtre HEPA conçu spécifiquement pour lutter contre les allergènes. Pour les aspirateurs haut de gamme, comme décrit dans cette vidéo, des accessoires supplémentaires pour l'humidification et le rafraîchissement de l'air sont souvent développés..

Ceci est particulièrement important s'il y a beaucoup de textiles dans la maison - rideaux, tapis, meubles rembourrés, peluches. Si possible, il est préférable de remplacer les rideaux en tissu par des stores, les tissus d'ameublement en cuir et les oreillers et couvertures en plumes par du synthétique..

Il sera également utile d'obtenir des couvertures hypoallergéniques spéciales pour toute la literie. Les oreillers et les matelas doivent être changés tous les quelques années. Le linge de lit doit être lavé tous les 3-4 jours et les rideaux doivent être lavés une fois par semaine.

Les purificateurs d'air avec filtres HEPA vous faciliteront également la vie. N'oubliez pas que dans l'air sec, la poussière peut s'accrocher pendant des heures sans se déposer. Grâce à la climatisation et au chauffage central, le climat de nos appartements n'est pas très différent de celui du Sahara. Par conséquent, vous aurez également besoin d'un humidificateur..

Les allergies sont très insidieuses. Ce n'est pas une maladie congénitale, elle peut se manifester à tout âge. Changements de mode de vie, stress, maladie - tout cela affaiblit le système immunitaire et peut amener une personne qui n'a jamais souffert de «rhume des foins» à devenir allergique. Si une allergie ruine déjà votre vie, vous devez consulter un médecin, lui seul peut poser le bon diagnostic et prescrire un traitement adéquat. Tout ce que vous pouvez faire par vous-même est d'essayer de rendre votre maison vraiment propre et de rester en bonne santé, vous et vos proches..

Pourquoi l'allergie à la poussière et quels sont ses symptômes

L'allergène le plus courant est la poussière, et tout: maison, extérieur, bois, papier. Une réaction allergique survient chez des personnes d'âges différents. Il provoque une perturbation du système respiratoire, des manifestations dermatologiques, ophtalmiques. Le principal danger est le risque élevé de développer un asthme bronchique et d'autres complications. Le traitement est prescrit par un médecin après avoir effectué les tests nécessaires, confirmé le diagnostic et déterminé avec précision l'allergène. Qu'est-ce qui déclenche le développement de l'allergie à la poussière et comment la traiter?

Causes et pathogenèse

Le développement d'allergies aux poussières est provoqué par les micro-organismes et les particules qu'il contient. Le plus souvent, il s'agit de composés chimiques, d'acariens, de microparticules abrasives, de déchets d'animaux, d'insectes, d'humains.

Augmente le risque de développer une pathologie, une prédisposition héréditaire, une tendance à d'autres types d'allergies, un contact constant avec un irritant en raison d'une activité professionnelle (ceci est typique des bibliothécaires, des constructeurs, des nettoyeurs, des boulangers).

La poussière de rue contient des particules de sol, du gravier, du sable, des spores fongiques, du pollen. Chacun des éléments est capable de provoquer une réaction négative et de provoquer des changements pathologiques dans le corps..

Souvent, l'allergène est le poil des animaux ou leur salive, des particules de peau et des excréments. Dans ce cas, une réaction négative se développe en réponse à une protéine étrangère entrant dans le corps.

La poussière domestique est l'habitat des acariens pyroglyphes. Des fragments de leur corps, des déchets, des toxines libérées provoquent une réaction négative. Les acariens peuvent être localisés dans les oreillers, les couvertures, les meubles rembourrés et les tapis. Les conditions optimales pour leur vie sont une humidité et une température élevées de l'air +20... + 26 26С.

La poussière de papier contient des particules de livre, des moisissures, des fragments d'insectes. Ces composants provoquent également le développement d'une réponse immunitaire..

Les allergènes peuvent pénétrer dans le corps par le système respiratoire par contact direct avec des objets intérieurs, de la literie, des livres.

Le mécanisme de développement des allergies est bien connu. Au premier contact, l'allergène pénètre dans le corps, une sensibilisation se produit avec la production d'immunoglobuline E. Avec une interaction répétée, les IgE réagissent, stimulant la production d'histamine. Cela contribue à la manifestation de symptômes négatifs, qui peuvent survenir quelques minutes ou quelques heures après le contact avec un allergène..

Panneaux

L'allergie à la poussière chez les adultes présente des symptômes très spécifiques. Le premier signe est les éternuements, à l'aide desquels le corps essaie de se débarrasser des allergènes du passage nasal. Ensuite, une rhinite allergique se développe, qui se manifeste par un mucus abondant ou une congestion nasale, des démangeaisons et des brûlures dans le passage nasal. Perturbé par la toux paroxystique sèche.

L'allergie se manifeste par des symptômes dermatologiques. La peau est couverte d'une éruption cutanée rose, que les patients confondent souvent avec la diathèse. L'éruption cutanée est souvent accompagnée de démangeaisons sévères. Le peignage de l'éruption cutanée entraîne une infection secondaire à streptocoque ou staphylocoque, qui provoque de graves complications et nécessite un traitement spécial.

Une réaction allergique peut se manifester par de l'eczéma: éruption cutanée, furoncles, desquamation de la peau, processus inflammatoires.

Du côté des organes visuels, une conjonctivite allergique se produit. Elle se caractérise par un gonflement et une rougeur des paupières, des douleurs, des capillaires dilatés, une rougeur de la sclérotique des yeux, des démangeaisons, des brûlures. Cela conduit à une diminution de l'acuité visuelle et de la productivité du travail, une violation du rythme de vie habituel.

Dans les cas particulièrement difficiles, l'allergie provoque le développement d'une crise d'asthme. Le patient souffre d'essoufflement, d'étouffement, de toux paroxystique sévère.

Parfois, la glande thyroïde est endommagée, ce qui entraîne une perturbation du fond hormonal, une augmentation des symptômes, une exacerbation de l'intoxication. L'état de santé général s'aggrave, qui se manifeste par une faiblesse, une irritabilité nerveuse accrue, une irritabilité, des problèmes de sommeil, un isolement social.

Allergie chez les enfants

Les allergies chez les enfants sont plus aiguës et entraînent souvent de graves complications. La réaction de l'enfant se manifeste par une rhinite, une conjonctivite, des problèmes dermatologiques. La maladie s'accompagne de démangeaisons et de brûlures des muqueuses, ce qui provoque une gêne, perturbe l'état psycho-émotionnel, le sommeil, l'appétit. L'enfant devient de mauvaise humeur, irritable, agité.

La maladie nécessite une attention médicale rapide. Dans le même temps, il est important d'identifier correctement l'irritant, en différenciant l'allergie à la poussière de l'allergie alimentaire, pour distinguer la réponse immunitaire de toute autre maladie.

Diagnostique

Pour diagnostiquer une allergie à la poussière, la consultation d'un allergologue, d'un immunologiste, d'un dermatologue, d'un oto-rhino-laryngologiste est nécessaire. Le médecin recueille l'anamnèse, clarifie la présence d'une prédisposition héréditaire et des réactions allergiques à d'autres substances. Un médecin spécialiste examine la peau, la conjonctive, palpe l'abdomen.

Pour un diagnostic précis, des tests de laboratoire sont prescrits: tests sanguins généraux et biochimiques, spirométrie, prick tests pour déterminer des immunoglobulines spécifiques E. Une étape importante du diagnostic est la différenciation des allergies des maladies des organes ORL, des pathologies dermatologiques et ophtalmologiques.

Traitement

L'élimination complète du contact avec un irritant est l'un des aspects qui composent le traitement des allergies. Effectuer régulièrement un nettoyage humide, changer le linge de lit, les matelas, les tapis propres. Évitez les édredons en duvet au profit de ceux synthétiques. Humidifier et ventiler la zone régulièrement.

Utilisez des méthodes de protection barrières au stade initial de la rhinite allergique. Goutte dans le nez un remède qui empêche la pénétration de l'allergène à travers la membrane muqueuse dans le sang.

Pour lutter contre la maladie, des antihistaminiques sont prescrits: Loratadin, Cetrin, L-cet et autres. Pour éliminer les manifestations cutanées, des pommades à base de glucocorticostéroïdes aideront. Si une infection bactérienne s'est jointe, des antibiotiques sont utilisés.

Pour traiter les allergies, le médecin peut prescrire une immunothérapie spécifique à un allergène. Dans ce cas, toutes les contre-indications et les effets secondaires possibles doivent être pris en compte. La durée du traitement est de 2 à 5 ans.

En l'absence de traitement, des complications graves peuvent se développer. Le plus souvent, il s'agit d'asthme, d'emphysème pulmonaire, de pneumoconiose, de néphropathie, d'apparition d'une infection bactérienne secondaire.

La prévention

Suivre des précautions spécifiques peut aider à prévenir ou prévenir les allergies à la poussière..

  • Retirez tous les objets de votre maison qui peuvent abriter des acariens: tapis à sieste épaisse, animaux en peluche, tapis.
  • Vadrouille humide tous les jours et aérer complètement la zone.
  • Évitez tout contact avec des allergènes (poussière de livre, poussière de construction et poussière de bois).
  • Renforcer l'immunité, faire de l'exercice, marcher au grand air, bien manger.
  • Adoptez un régime hypoallergénique prescrit par votre médecin.

La poussière contient de nombreux composants différents qui peuvent déclencher une réaction allergique. Il se manifeste par des troubles dermatologiques, ophtalmologiques et respiratoires. Pour le traitement, il est important d'exclure tout contact avec un irritant, de suivre toutes les prescriptions du médecin et d'observer également les mesures préventives.

Allergie à la poussière: symptômes, raisons, que faire, traitement, prévention

L'allergie à la poussière domestique est l'un des types d'allergie les plus courants, qui se manifeste par une hypersensibilité du corps à un allergène environnemental aussi spécifique que la poussière..

La poussière domestique n'est pas une substance spécifique, elle contient de nombreux constituants, notamment:

  • pollen de plantes;
  • spores de champignons (levures et moisissures);
  • particules microscopiques de l'épiderme (d'origine humaine et animale);
  • insectes morts, leurs écailles et leurs excréments;
  • lin et fibres textiles;
  • poils d'animaux.

La poussière est partout autour de nous, vous devez donc savoir comment cet allergène peut affecter notre corps et comment faire face à de tels effets..

  1. Causes d'occurrence
  2. Facteurs provoquant le développement de la maladie
  3. Symptômes
  4. Les types
  5. Diagnostique
  6. Traitement
  7. Médicaments (médicaments)
  8. Chirurgie
  9. Traitements complémentaires et alternatifs à domicile
  10. Nutrition et suppléments
  11. Herbes (remèdes populaires)
  12. La prévention
  13. Prévoir
  14. Vidéos connexes

Causes d'occurrence

La cause la plus fréquente d'allergie à la poussière est une hypersensibilité du système immunitaire humain aux protéines et aux protéines présentes dans les excréments d'insectes qui se nourrissent de poussières non nettoyées..

L'agent causal des allergies n'est pas la poussière du ménage ou de la bibliothèque elle-même, qui au moment du nettoyage monte dans l'air et se propage dans tout son volume, mais les acariens..

L'acarien peut vivre partout - son habitat peut être des livres, du linge de lit, des textiles, des lits de plumes, des matelas, etc. Ce sont des organismes microscopiques de 0,1-0,3 mm de taille, qui ne peuvent être détectés sans dispositifs spéciaux. L'acarien est alimenté par les couches kératinisées de la peau qui contiennent en grande partie de la poussière domestique. Les principaux facteurs de croissance et de reproduction de ces parasites sont une humidité et une chaleur élevées..

Facteurs provoquant le développement de la maladie

Un enfant peut avoir une allergie congénitale à la poussière si les deux parents sont allergiques.

Un facteur important est le régime alimentaire de la femme enceinte pendant la grossesse et l'allaitement. À l'heure actuelle, il n'est pas conseillé aux femmes de consommer des aliments dits «agressifs», notamment les agrumes, les viandes fumées, les noix et le chocolat, les fruits et légumes exotiques.

Les nourrissons peuvent être allergiques à la poussière pendant la période d'allaitement s'ils ne reçoivent pas suffisamment de lait maternel ou pas du tout. Le fait est que le lait maternel contient les substances protectrices nécessaires pour que le bébé résiste aux allergènes du monde environnant. Si l'allaitement est difficile ou impossible, une préparation hypoallergénique doit être utilisée.

L'allergie à la poussière domestique chez un enfant et un adulte peut être déclenchée par un manque de vitamines et de minéraux lors d'exacerbations saisonnières, ainsi que par des facteurs psychophysiologiques:

  • dépression;
  • stress prolongé;
  • phobies.

Symptômes

L'allergie à la poussière chez l'adulte est caractérisée par les symptômes suivants:

  • rhinite allergique. Avec la rhinite, une personne éternue, il y a un écoulement abondant du nez (transparent), les muqueuses gonflent et démangent, il y a un mal de gorge;
  • Conjonctivite allergique. Une personne présentant un symptôme similaire souffre de larmoiement abondant, le blanc de ses yeux peut démanger et démanger, leur rougeur est observée et peut-être une déficience visuelle. Souvent accompagné de photophobie et d'œdème des paupières;
  • urticaire. Une éruption cutanée avec démangeaisons est trouvée sur le corps, des cloques apparaissent, une hyperémie de la peau est notée (comme indiqué sur la photo ci-dessus);
  • l'asthme bronchique. Pendant l'asthme, un bronchospasme se produit. La personne commence à tousser violemment, une respiration sifflante est possible.

Lorsqu'un allergique (adulte et enfant) est éloigné de l'allergène et de la pièce qui le contient, il constate généralement une amélioration de son bien-être et une diminution des symptômes négatifs..

Une réaction allergique peut catalyser des conditions négatives dans le corps, par exemple:

  • aggraver les problèmes de sommeil;
  • réduire la résistance au stress;
  • exacerber les maladies chroniques.

Le traitement des allergies est un processus qui dépend en grande partie de la rapidité des mesures de diagnostic.

L'allergie à la poussière des enfants a des manifestations similaires.

Sa particularité est que la transition d'une réaction allergique à l'asthme bronchique chez un enfant est beaucoup plus rapide, avec une forte probabilité de bronchospasme et d'étouffement sévère..

L'allergie à la poussière chez un enfant est une condition qui ne doit pas être ignorée, car chez les bébés, l'arrêt respiratoire peut être causé par un irritant mineur. En plus des symptômes ci-dessus, les parents doivent être conscients des signes d'allergie à la poussière chez les enfants tels que:

  • troubles du travail du système digestif;
  • humeur diminuée;
  • irritabilité accrue;
  • augmentation de la température corporelle, éventuellement accompagnée de convulsions;
  • perte d'appétit;
  • les troubles du sommeil.

Un type d'allergie à la poussière est une allergie à la poussière de construction.

Dans ce cas, de petits morceaux de ciment, des déchets de bois microscopiques, divers types de mélanges (adhésifs et secs) qui pénètrent dans l'air sont l'allergène..

L'allergie à la poussière de livre n'est pas moins courante. Les acariens mentionnés ci-dessus choisissent souvent de vieux livres comme habitat, surtout s'ils sont situés dans des pièces à forte humidité et à mauvaise circulation d'air. L'allergie à la poussière de livre peut affecter les adultes et les enfants.

Diagnostique

L'allergie à la poussière chez les adultes et les enfants est difficile à diagnostiquer, de plus, elle est souvent confondue avec le rhume..

Avant de contacter un spécialiste, il vaut la peine de procéder d'abord à l'auto-observation (ou à l'observation d'un enfant souffrant d'allergies) et de noter ce qu'est un irritant, dans quelles conditions externes (dans quelle pièce, quel endroit, environnement) les symptômes de la maladie apparaissent.

La présence d'une allergie à la poussière domestique ne peut être définitivement confirmée que par un allergologue qui prescrira un traitement et donnera des recommandations de mesures préventives. Vous devez être prêt pour le processus de diagnostic à la fois moralement (cette procédure est désagréable) et physiquement - le médecin devra injecter l'allergène dans le corps et observer la réaction, pour cela, vous devez être en bonne forme physique.

Les moyens les plus courants de diagnostiquer les allergies à la poussière sont:

  • Tests cutanés. Il s'agit d'une procédure dans laquelle quelques gouttes d'allergènes courants sont appliquées sur la surface interne du coude, puis une légère incision est pratiquée sur le site d'application pour voir comment la peau réagit à l'irritant (l'examen est effectué après quelques minutes).
  • Tests intradermiques. Dans ce cas, vous serez injecté dans la couche supérieure de votre peau, par quoi l'allergène sera injecté. La perception de l'allergène par l'organisme sera évaluée par la présence ou l'absence de rougeur ou de gonflement au site d'injection.
  • Test sanguin. Il s'agit de prendre du sang pour vérifier la réponse du corps à divers allergènes. Cette méthode est considérée comme la plus fiable et, en outre, il existe des cas dans lesquels seule son utilisation est possible - par exemple, si une personne ne peut pas entrer une seule goutte d'allergène. En outre, un test sanguin est utilisé lorsque les patients sont de jeunes enfants et ne peuvent pas tolérer en toute sécurité de se gratter la peau. Cependant, cette méthode de diagnostic ne permet pas de vérifier la réaction à un grand nombre de stimuli, et de plus, de nombreuses personnes ne tolèrent pas bien le don de sang..
  • Un test sanguin pour l'immunoglobuline E. Cette méthode vous permet de déterminer le degré de dangerosité de l'allergie qui est apparue et comment elle peut se développer.

Traitement

Que faire si vous avez une réaction allergique?

Les comprimés contre les allergies à la poussière sont le premier remède dans la lutte contre les manifestations de la maladie. Ces antihistaminiques peuvent aider à soulager les symptômes et à améliorer le bien-être, les plus populaires sont:

  • "Tsetrin";
  • "Zodak";
  • "Allergie".

Mais comment soigner une allergie à la poussière si la maladie est violente et l'état de la personne allergique est grave? Dans ce cas, la prise d'un antihistaminique peut ne pas suffire..

Médicaments (médicaments)

Avec la conjonctivite, les médecins recommandent d'utiliser des médicaments qui stabilisent le fonctionnement des membranes. Ce sont des médicaments sous forme de gouttes, par exemple:

  • Ketotifen;
  • Lekrolin;
  • Cromohexal.

Si l'allergie est sévère, le médecin prescrit souvent des médicaments à base de corticostéroïdes, par exemple, «Hydrocortisone» (la durée du traitement est de 3 jours), qui peuvent protéger la membrane muqueuse de l'œil contre d'éventuels dommages. Cependant, si l'état de santé ne s'améliore pas, vous devez contacter un allergologue..

Pour la rhinite, des médicaments sont prescrits pour contrer la production de trop d'histamine. Ceux-ci sont:

  • Azelastine;
  • La lévocabastine;
  • Histimet.

Si la rhinite s'est transformée en une forme aiguë de sa manifestation, des sprays à base de glucocorticostéroïdes sont prescrits, qui contiennent une quantité suffisante de substance active pour se débarrasser des symptômes négatifs.

  • Nasobek;
  • Fluticasone;
  • Tafen Nazal.

Pour une éruption cutanée, les médicaments suivants aideront à soulager les démangeaisons et les rougeurs:

  • Hydrocortisone;
  • Fenistil;
  • Baume Psilo.

En cas de toux, des sprays sont utilisés pour dilater les bronches:

  • Salbutamol;
  • Bricanil.

Chirurgie

  • Conchotomie: consiste en l'excision de la conque inférieure avec un scalpel, réalisée sous anesthésie générale, après quoi le patient doit être hospitalisé;
  • Moxibustion ultrasonique: une partie de la membrane muqueuse est détruite par ultrasons, l'opération est réalisée sous anesthésie locale et ne nécessite pas d'hospitalisation;
  • Gel (cryodestruction): la muqueuse sinusale est congelée avec un tube spécial, le soulagement de la douleur n'est pas nécessaire en raison de l'effet du froid sur les terminaisons nerveuses; l'opération est réalisée en ambulatoire;
  • Laser: les zones de tissu touchées par la maladie sont chauffées et détruites par le laser; réalisé en ambulatoire, aucun soulagement de la douleur n'est nécessaire.

Traitements complémentaires et alternatifs à domicile

Comment traiter les allergies s'il n'y a aucun moyen de consulter un médecin?

  • Rhinite. Se rincer le nez avec de l'eau chaude salée peut aider à se débarrasser de la rhinite allergique. Cette procédure éliminera les particules microscopiques de poussière domestique des voies nasales. Vous pouvez utiliser une seringue spéciale conçue pour rincer le nez, ou simplement aspirer de l'eau salée dans la cavité nasale de la paume de votre main.
  • Conjonctivite. Si cette maladie n'apporte pas d'inconfort sévère et de douleur aiguë, vous pouvez essayer d'utiliser du thé glacé pour le traitement - vous pouvez vous laver les yeux avec ou appliquer des tampons de coton imbibés de thé sur vos yeux. Si le symptôme d'allergie est devenu sévère, vous devez utiliser des gouttes oculaires antibactériennes.
  • Téméraire. La première chose à retenir lorsque vous avez une éruption cutanée sur le corps est que vous ne pouvez pas rayer les zones à problèmes de la peau, cela ne fera qu'augmenter le symptôme d'une allergie à la poussière et, en outre, il est si facile d'infecter une plaie ouverte. Vous pouvez soulager la maladie en prenant une douche froide - cela apaisera la peau si le bon médicament n'est pas trouvé à portée de main au bon moment.
  • Toux et asthme. Ce symptôme doit attirer une attention particulière sur lui-même compte tenu de son danger pour la santé du patient. La toux est due à un bronchospasme, qui peut être lourd d'étouffement. Par conséquent, dans le cas d'une telle condition, le patient doit être assis et rassuré, car un niveau de stress élevé peut catalyser un état négatif. Après avoir arrêté le contact du patient avec l'allergène, il est nécessaire de ventiler la pièce, de donner accès à l'air frais et de veiller à administrer un antihistaminique. Si les mesures prises n'aident pas et que l'état s'aggrave, appelez immédiatement une ambulance.

Nutrition et suppléments

Il est conseillé aux personnes allergiques de manger des aliments pauvres en allergènes. Ceux-ci sont:

  • les produits laitiers;
  • fruits secs;
  • pain croustillant;
  • viande de poulet;
  • foie de morue et viande de perche;
  • légumes verts et légumes;
  • bouillie - flocons d'avoine, riz, orge perlé.

Les aliments dans lesquels la teneur en allergènes est considérée comme élevée sont dangereux:

  • fruits exotiques et agrumes;
  • lait de vache frais;
  • noix, miel;
  • viandes fumées, chewing-gum, eau gazeuse.

Herbes (remèdes populaires)

Voici une recette qui convient parfaitement aux adultes allergiques à la poussière domestique et soulage les symptômes pendant longtemps..

Vous aurez besoin de racine de bardane (50 grammes) et de pissenlit. Les ingrédients doivent être versés avec de l'eau tiède (environ 500 ml) et laisser infuser pendant dix heures. Ensuite, faites bouillir l'infusion obtenue, laissez-la refroidir. Consommez un demi-verre avant les repas pendant deux mois.

L'allergie à la poussière domestique chez un enfant est mieux traitée avec une teinture d'achillée millefeuille. Vous devez prendre 40 grammes d'herbe (la plante doit être séchée) et verser 250 ml d'eau chaude, puis laisser pendant 0,5 heure. Le produit résultant est consommé dans 50 ml. plusieurs fois par jour avant les repas. Si elle est prise régulièrement, la teinture aidera à soulager les symptômes allergiques chez les enfants..

La prévention

Pour prévenir une réaction allergique à la poussière, il est recommandé:

  • Nettoyez régulièrement et soigneusement pour éliminer l'allergène.
  • Débarrassez-vous des meubles inutiles et des oreillers en plumes.
  • Renforcer l'immunité, faire de l'exercice.
  • Arrêtez de fumer (surtout si vous êtes allergique à la poussière de papier)
  • Se soumettre annuellement à un examen médical, notamment par un allergologue.

Prévoir

Le pronostic est favorable dans la plupart des cas. Ce type d'allergie est considéré comme guérissable..

Rappelles toi! La clé d'une issue favorable dans le traitement des allergies est un diagnostic précis et le strict respect des recommandations du médecin traitant.