Allergie à la peau d'un enfant

Souvent chez les enfants, des allergies à divers antigènes peuvent apparaître sur la peau. Une éruption cutanée est souvent une réponse au contact direct avec des substances irritantes. L'allergie est également une réaction du système digestif..

Types de manifestations cutanées d'une réaction allergique

Une allergie survient lorsque le système immunitaire réagit au contact avec une certaine substance. Cela provoque une dent forte et donne de l'anxiété à l'enfant. Les cloques peuvent devenir de grandes plaques et les muqueuses enflées peuvent aggraver l'état d'étouffement.

  1. Dermatite allergique - les manifestations cutanées couvrent généralement les parties exposées du corps.
  2. Conjonctivite allergique - se développe sur les plantes à fleurs, en raison d'allergies alimentaires, de déchets d'animaux de compagnie.
  3. Entéropathie allergique - nourriture, intolérance aux médicaments, qui s'accompagne de douleurs abdominales et de coliques.
  4. Pollinose, rhume des foins - une aggravation est possible en raison de la floraison ou de la maturation des plantes.
  5. Œdème de Quincke - se produit en raison de la nourriture, des allergies aux médicaments, en raison du contact avec des animaux domestiques et des insectes.
  6. Allergie au froid - une réaction à la basse température de l'air, un gonflement du nez, une rougeur des yeux et des joues.
  7. Urticaire - semblable à une piqûre d'ortie ou une piqûre d'insecte.
  8. Allergie aux rayons ultraviolets - accompagnée de démangeaisons et de douleur, se manifestant par de l'urticaire.

Symptômes typiques d'allergie chez un enfant

La réponse à de nombreux stimuli est similaire. La dermatite et la diathèse se manifestent par des éruptions cutanées, souvent associées à une rhinite ou une urticaire.

La liste de ce qui peut provoquer une réaction allergique est assez longue. Nous vivons dans un monde où il y a beaucoup de substances dangereuses et elles sont toutes issues du développement de notre civilisation. Cependant, les allergènes ne sont pas uniquement des produits de l'industrie chimique. Les allergènes se trouvent également dans les matières naturelles et les aliments. L'inflammation de la muqueuse nasale due à un écoulement nasal et des éternuements est appelée rhinite allergique ou "rhume des foins". En raison de l'état avancé, la maladie peut se transformer en œdème de Quincke. Une éruption cutanée qui ressemble à des piqûres d'insectes ou des marques d'ortie est causée par des allergies alimentaires et de contact.

La conjonctivite se manifeste par un gonflement des paupières supérieures et inférieures, une sensation de cran dans les yeux et une transpiration abondante. Déclenché par le pollen ou la réaction animale. Plus l'enfant est jeune, plus il est facile de trouver la cause de la maladie..

Le diagnostic des allergies et ses causes nécessitent une approche prudente de la part des parents. Le traitement dépendra du stade de la réaction allergique..

Causes d'occurrence

La probabilité d'une réaction allergique est influencée par le régime alimentaire de la mère pendant la grossesse et l'allaitement. Les femmes pendant cette période n'ont pas besoin de négliger les viandes fumées, les agrumes, les noix et autres produits allergiques.

De plus, si l'un des parents a un type de réaction allergique, 40% de l'enfant aura une allergie..

Chez les enfants, les allergies résultent d'un contact avec:

  1. Pollen
  2. Produits chimiques ménagers
  3. La laine
  4. Salive animale
  5. Médicaments
  6. Produits alimentaires
  7. Poussière de maison

Une réaction allergique peut survenir à la suite d'une piqûre d'insecte, du froid ou du soleil.

À quoi ressemble l'allergie cutanée??

Le premier signe d'une allergie est une éruption cutanée, qui peut survenir sur n'importe quoi. La zone peut être localisée ou sur tout le corps. Les endroits sont généralement des démangeaisons, il y a une forte sensation de brûlure. La dermatite, l'urticaire provoque des rougeurs cutanées et de petites éruptions cutanées.

Mais si le bébé a des taches rouges, cela ne signifie pas qu'il s'agit d'une allergie. La rougeur est un symptôme de maladies telles que le lichen rosacée, l'érythème et autres. Les taches rouges peuvent être dues à la chaleur épineuse ou à une piqûre d'insecte. Si une rougeur apparaît, montrez l'enfant à un médecin. Il est également nécessaire de faire attention aux symptômes qui l'accompagnent, par exemple la présence d'une forte fièvre (les allergies, en règle générale, ne la provoquent pas). Dans certains cas, il peut y avoir un gonflement de la bouche.

L'allergie alimentaire s'accompagne de sécheresse, de tiraillements. Un œdème local, une éruption cutanée, des cloques apparaissent sur la peau. L'œdème de Quincke affecte les lèvres, les joues, les paupières, le larynx. Le teint a une teinte bleutée, il peut pâlir. Avec la neurodermatite, des éruptions papuleuses se produisent, qui ont tendance à fusionner et à provoquer des démangeaisons. Les plaques sont situées sur le cou, dans la fosse cubitale. La neurodermatite peut être localisée ou l'ensemble du corps peut être le foyer de la lésion. Avec la dermatite atopique, une sécheresse, une desquamation et une dent surviennent. À un âge plus avancé, cela peut se transformer en rhume des foins, asthme, eczéma, etc..

Allergie à la peau d'un enfant - comment traiter?

Si le traitement n'est pas commencé à temps, des infections cutanées concomitantes peuvent survenir dans le contexte d'allergies et l'état de santé général se détériore. En raison des démangeaisons fréquentes, le bébé devient agité, ne mange pas bien et dort.

Les allergies cutanées doivent toujours être traitées sous la direction d'un spécialiste. La thérapie commence par un médecin ordonnant un test sanguin ou un test cutané. Avec leur aide, l'antigène est déterminé. Le traitement réussira si le contact avec l'irritant est complètement éliminé. Un allergologue prescrit des antihistaminiques, pour l'urticaire ou la dermatite - onguents et crèmes.

Après avoir identifié une réaction allergique, vous devez revoir votre mode de vie et votre alimentation. Il est nécessaire d'exclure complètement les produits dangereux, à savoir les agrumes, le miel, les jus, etc. Si un enfant souffre de rhume des foins, vous devez surveiller la floraison des plantes et prendre des mesures à l'avance et boire des médicaments.

Si l'enfant a une réaction allergique au pollen, vous devez limiter la marche à l'extérieur pendant la floraison. Mieux vaut choisir la journée avant 16-17 h.

Avec les allergies alimentaires, vous devez lire attentivement l'étiquette, surveiller la composition de l'aliment. Si vous présentez des crises aiguës d'allergies, vous devez toujours emporter vos médicaments avec vous..

Le corps de l'enfant est très sensible aux allergies, vous devez donc traiter la maladie dès qu'elle survient, sinon le système immunitaire en souffrira à l'âge adulte.

Méthodes de traitement de la maladie

Le médecin prescrit des médicaments à l'enfant. Les antihistaminiques sont utilisés, par exemple, Suprastin, Tavegil. Ces médicaments bloquent les récepteurs de l'histamine dans les vaisseaux sanguins, provoquant la disparition des allergies..

Le médecin peut également prescrire des anti-inflammatoires hormonaux à base de corticostéroïdes. La plasmaphérèse est utilisée - purification du plasma sanguin. En conséquence, les allergènes et les toxines en sont éliminés.

L'immunothérapie éliminera les symptômes d'allergie, mais aussi sa cause.

La méthode vise à réduire la sensibilité du corps à l'allergène. Une petite dose d'allergène est injectée dans le corps. Il existe deux types d'immunothérapie: l'injection et la non-injection. L'immunothérapie est utilisée en cas d'allergie aux poussières, aux six doigts et aux aliments. Pour soulager les démangeaisons, des méthodes traditionnelles sont utilisées - la décoction de camomille. Les médicaments contre les allergies sont disponibles sous forme de comprimés et de pommades. Les crèmes contiennent des composants hypoallergéniques auxiliaires.

Les tendances allergiques commencent à un âge précoce. La prévention doit commencer à un âge précoce. Les allergies entraînent un travail instable du système immunitaire, vous devez donc durcir les procédures, faire du sport, manger correctement et équilibré.

Comment protéger vos enfants contre les allergies?

Avec le début du printemps et de l'automne, les réactions allergiques apparaissent beaucoup plus souvent, tandis que les parents ne remarquent pas toujours à temps qu'il s'agit d'une allergie chez les enfants de moins d'un an, car ses principaux symptômes sont similaires au rhume. Pour guérir rapidement et efficacement le bébé, vous devez identifier correctement l'irritant, et seulement après cela, prendre les mesures de traitement appropriées..

Si votre bébé a une rougeur ou une éruption cutanée sur la peau, vous devez rechercher d'urgence la cause de l'allergie.

Types d'allergies chez les bébés de moins de 1 an

Selon le type d'allergène, toutes les réactions allergiques sont divisées en:

  • nourriture - leur agent causal est de la nourriture, et même du lait maternel;
  • ménage - proviennent de la poussière domestique, des poils d'animaux, du pollen, etc.
  • contact - se manifestant par un contact direct avec un irritant, de telles réactions se produisent après l'utilisation de certains types de cosmétiques, l'utilisation de produits chimiques ménagers (poudres, nettoyants et détergents, etc.), le port de vêtements en matières synthétiques.

Parfois, une allergie chez les enfants de moins d'un an survient dans les premiers mois. La raison la plus fréquente en est la mauvaise alimentation de la mère pendant la grossesse, le stress et l'anxiété fréquents, ainsi que le contact constant avec les allergènes domestiques (poussière, plumes, pollen, etc.). Pour protéger votre enfant de moins de 1 an des conséquences désagréables des allergies, vous devez être prudent avec les allergènes connus, reporter la consommation d'agrumes et de fruits de mer, et également subir un examen en temps opportun par un médecin..

Identifier l'agent causal de l'irritation n'est pas facile, si les plantes à fleurs ou la poussière domestique sont la cause de l'allergie, vous pouvez identifier le facteur négatif lorsque l'irritation s'arrête ou reprend. Par exemple, lorsque les réactions secondaires s'intensifient après avoir visité la rue, le pollen est probablement la cause de l'allergie, mais si les manifestations allergiques s'arrêtent à l'extérieur, recherchez la cause à la maison. Il existe des situations où il n'est pas possible d'identifier l'allergène, pour ce cas, il existe des études médicales spéciales, grâce auxquelles il est possible de connaître la cause exacte de l'allergie chez un enfant de moins de 1 an et plus:

  • tests spécifiques - contrôle du sang pour l'immunoglobuline E;
  • tests de scarification - une introduction spéciale d'un allergène sur la peau afin d'identifier le degré d'allergie (il est autorisé à être effectué chez les enfants en bonne santé de plus de 5 ans).

Les bébés de moins d'un an ont généralement une allergie alimentaire dont l'allergène peut être identifié en surveillant de près l'état de santé de l'enfant après une alimentation complémentaire avec un nouveau composant. Au moindre signe d'irritation, le nouvel aliment complémentaire doit être suspendu et tenté de l'introduire après un certain temps - 2-3 semaines.

L'allergie alimentaire chez les enfants de moins d'un an est fréquente et peut disparaître d'elle-même à mesure que l'immunité des enfants se renforce

Qu'est-ce qu'une allergie alimentaire chez les enfants de moins d'un an?

L'allergie alimentaire survient lorsqu'une mère qui allaite ingère des aliments interdits ou l'introduction précoce d'une large gamme de nouveaux compléments alimentaires.

Le plus souvent, une allergie chez un enfant de moins de 1 an se manifeste par la consommation d'agrumes, de miel, de noix, de divers types de légumineuses et de produits laitiers (en particulier le lait de vache, qui contient une grande quantité de protéines).

Il n'est pas difficile de reconnaître les allergies alimentaires chez les enfants de moins d'un an, ses principaux symptômes sont:

  • éruption cutanée - peut apparaître à n'importe quel endroit, les zones du visage (joues, triangle nasolabial), le ventre, les bras et les fesses sont les plus touchées;
  • démangeaisons de la gorge et de la bouche - rougeur de la gorge, toux sèche est également possible;
  • coliques et douleurs abdominales - typiques des plus petits enfants (de la naissance à 1 an);
  • maux d'estomac et diarrhée - selles jusqu'à 10 à 15 fois par jour.

Pour faire face aux allergies alimentaires, il est tout d'abord recommandé de contacter un pédiatre pour un diagnostic précis et d'obtenir une prescription qualifiée, ainsi que de suivre les conseils de base de parents expérimentés.

  • N'arrêtez pas d'allaiter le plus longtemps possible (au moins continuez à allaiter jusqu'à six mois). Si vous ne pouvez pas continuer à allaiter, utilisez des préparations antiallergéniques sans glucose pour votre bébé.
  • Introduisez les aliments complémentaires en temps opportun - idéalement, le bébé devrait essayer des produits naturels pour adultes à partir d'un an et demi. Ne donnez pas beaucoup de nouveaux aliments à votre bébé à la fois, limitez les premiers repas à ¼ - ½ cuillère à soupe par repas.
  • Évitez les produits non naturels ou les ingrédients contenant des colorants et des conservateurs. Méfiez-vous des allergènes connus - fruits exotiques, noix de toute nature, fruits de mer, chocolat, miel. N'oubliez pas que les enfants sont souvent allergiques au lait, il est donc préférable de faire cuire les céréales et autres plats dans de l'eau ou du bouillon de légumes..
  • Pour maintenir le niveau de protéines requis dans les aliments de l'enfant, introduisez des céréales (sarrasin, riz, millet, flocons d'avoine, etc.), de la viande maigre et des légumes frais dans son alimentation.

Il est plus facile de prévenir les allergies alimentaires chez les enfants de moins d'un an que de soigner un bébé par la suite, alors ne négligez pas ces conseils utiles.

La poussière domestique, même si elle n'est pas visible au premier coup d'œil, est toujours près de vous et peut provoquer des allergies chez les adultes et les bébés

Symptômes et traitement des allergies domestiques

L'allergie domestique ne survient pas seulement chez les bébés de moins d'un an, elle peut survenir chez des personnes de tout âge. Le principal agent causal de l'irritation est la poussière domestique, qui contient de nombreux composants complexes, en commençant par le pollen de plantes d'intérieur et en terminant par des organismes vivants microscopiques, par exemple les acariens des lits..

Les symptômes des allergies domestiques sont:

  • larmoiement des yeux, qui peut être accompagné d'une sensation de brûlure;
  • éternuements fréquents et écoulement nasal;
  • gorge sèche et toux intermittente.

Faire face à ce type d'allergie n'est pas facile, pour cela, vous devrez prendre des mesures globales en termes d'hygiène de la pièce..

  • Tout d'abord, les sources d'accumulation de poussière doivent être minimisées - pour assommer et nettoyer les moquettes et les tapis (si possible, les enlever complètement), si possible, remplacer les rideaux lourds par des rideaux légers ou des stores lavables, nettoyer en temps opportun les éléments intérieurs en tissu.
  • Deuxièmement, prendre soin des animaux de compagnie sera un point important. Pour éviter la propagation des poils d'animaux dans les pièces, il est nécessaire de peigner périodiquement la fourrure avec des peignes spéciaux, de baigner les animaux avec du shampoing et de surveiller leur nutrition suffisante et complète, car le degré de perte dépend de la qualité des produits consommés..
  • Troisièmement, il est nécessaire de prendre soin des plantes d'intérieur afin de minimiser le pollen et d'éliminer les insectes nuisibles..
  • Quatrièmement, changer régulièrement la literie et nettoyer les plumes ou laver les matelas et les oreillers synthétiques aideront à se débarrasser des agents pathogènes allergiques - les acariens. En plus du nettoyage régulier de la literie dans la chambre de l'enfant, un nettoyage humide doit être effectué au moins 2-3 fois par semaine pour humidifier l'air et remplir la pièce de fraîcheur..
  • Une attention particulière doit également être accordée aux peluches pour les enfants de moins de 1 an - elles doivent être lavées 2 à 3 fois par mois pour éviter l'accumulation de poussière et la génération de stress statique.

Dans les maisons avec une hygiène normale, il y a rarement des cas d'allergies domestiques, donc le maintien de l'hygiène de la pièce aidera à prévenir les réactions allergiques désagréables.

Des irritations peuvent apparaître sur la peau délicate des bébés en contact avec des couches, des couches ou des vêtements inappropriés

Comment se manifeste l'allergie de contact??

L'allergie de contact chez un enfant survient après un contact direct avec un allergène, et cela peut être à la fois l'application d'un produit concentré sur la peau (crème pour le corps, produits de bain, etc.), et le contact avec des vêtements lavés ou l'inhalation de vapeurs allergiques de parfum ou de désodorisant.

Symptômes d'allergie de contact chez un enfant:

  • rougeur et irritation de la peau - il y a desquamation de certaines zones, jusqu'à l'apparition de fissures et de plaies;
  • une éruption cutanée allergique sur le corps - et elle peut apparaître à la fois dans les endroits de contact direct avec l'allergène et sur d'autres zones de la peau;
  • démangeaisons et tiraillements de la peau.

Pour baigner un enfant de moins de 1 an, utilisez exclusivement des produits cosmétiques pour enfants, lavez les vêtements de bébé avec des formulations hypoallergéniques (de préférence sous forme de gel), essayez de ne pas utiliser de préparations nettoyantes et lavantes contenant du chlore et de l'ammoniaque.

Très rarement, il est possible de vaincre complètement l'allergie, dans la plupart des cas, les mesures prises n'ont qu'un effet calmant, mais avec un contact ultérieur avec l'allergène, les symptômes se manifesteront à nouveau. Pour vous protéger et protéger votre enfant des réactions allergiques, vous devez suivre un traitement complet et équilibré dès les premiers signes d'irritation..

Allergies alimentaires chez les enfants de moins d'un an

L'allergie alimentaire (AP) est l'une des réactions allergiques les plus courantes chez les enfants. Si des symptômes d'AP apparaissent, vous devriez consulter un médecin dès que possible et subir un examen complet. En aucun cas, vous ne devez ignorer les manifestations d'allergies alimentaires, car avec le temps, les symptômes peuvent s'aggraver et entraîner des conséquences négatives..

Les principales manifestations des allergies alimentaires, en fonction de l'âge de l'enfant

  • La première moitié de la vie du bébé. À ce stade, une éruption cutanée est souvent notée, qui se produit dans le contexte de l'allaitement maternel, ainsi que de l'introduction d'une alimentation complémentaire ou d'aliments complémentaires. En plus des manifestations cutanées, des troubles dyspeptiques peuvent s'ajouter: régurgitation, vomissements, diarrhée, flatulences, coliques et constipation.
  • Deuxième moitié de la vie de l'enfant. Chez l'enfant de moins d'un an, la propagation et l'aggravation des symptômes avec l'ajout d'une anémie hypochrome (diminution du taux d'hémoglobine) et de troubles respiratoires: toux, rhinite, etc..

L'allergie alimentaire d'un enfant est caractérisée par un large éventail de signes cliniques. Des réactions peuvent survenir au niveau de la peau, des voies respiratoires, de la muqueuse gastrique, du gros et du petit intestin.

  • Manifestations cutanées

Rougeur, sécheresse et desquamation, éruption cutanée (non associée à des infections), érythème fessier persistant, démangeaisons cutanées.

  • Manifestations respiratoires

Nez qui coule, essoufflement, toux chronique (également non associée à une infection).

  • Manifestations gastro-intestinales

Régurgitations fréquentes, difficulté à avaler, douleurs abdominales et coliques, diminution de l'appétit et refus de manger, diarrhée ou constipation.

Important!

Parfois, en raison de la grande variété de symptômes, les allergies alimentaires peuvent être confondues avec des infections respiratoires aiguës ou une autre maladie virale. L'enfant doit être immédiatement montré à un médecin qui étudiera les plaintes, examinera le bébé et prescrira un diagnostic si nécessaire..

Pourquoi les allergies sont dangereuses

Les conséquences des allergies sur la santé des jeunes enfants peuvent être assez graves. En raison de la réaction spécifique du corps, vous pouvez ressentir:

  • anxiété excessive, agitation et pleurs de l'enfant dus à une éruption cutanée accompagnée de démangeaisons, de coliques;
  • manque de gain de poids dû à des régurgitations fréquentes et abondantes;
  • le développement de l'anémie ferriprive;
  • gonflement après la prise d'un produit allergène, l'utilisation de cosmétiques pour bébé ou une piqûre d'insecte;
  • insuffisance respiratoire (due à un gonflement et un spasme des voies respiratoires);
  • rhinite chronique, à laquelle l'atrophie muqueuse, la croissance de polypes et de végétations adénoïdes peuvent se joindre.

Caractéristiques du traitement

Le traitement des allergies alimentaires repose généralement sur trois principes fondamentaux: l'adhésion à un régime d'élimination, la pharmacothérapie symptomatique et l'immunothérapie spécifique. Seul un médecin peut choisir exactement ce qu'il faut traiter les allergies alimentaires chez les enfants après un diagnostic approfondi du bébé.

  • Respect d'un régime d'élimination

Il suppose l'exclusion totale de tout contact avec l'allergène. Un menu bien choisi et guidé par un médecin peut aider à gérer les symptômes d'allergies alimentaires. Cela s'applique non seulement à l'enfant, mais aussi à la mère si elle allaite le bébé. Ainsi, en plus des allergènes, il est interdit de manger des légumes marinés, des fruits rouges, des oranges et des mandarines, des conserves, des viandes fumées, des dérivés de café et de cacao. Les fruits de mer, le poisson rouge, les produits laitiers, les épices, les bonbons, les noix et les œufs sont exclus. La liste des aliments autorisés comprend les fruits verts, les légumes blancs, verts, les légumineuses, les céréales (riz, sarrasin, maïs), la viande de lapin, les filets de poisson blanc, etc..

Les enfants sous alimentation artificielle doivent prescrire des mélanges thérapeutiques à base de protéines hautement hydrolysées (fractionnées), qui ne provoquent pas d'allergies et aident à normaliser la fonction du tractus gastro-intestinal. Par exemple, le peptide Nutrilak MCT, qui contient également des composants importants tels que des acides gras oméga-3 et oméga-6, des nucléotides et un complexe équilibré de vitamines et de minéraux, est recommandé pour les allergies aux protéines du lait de vache et les allergies alimentaires..

Les enfants qui sont nourris au biberon, mais pour la prévention des allergies ou en cas de manifestations bénignes (en tenant compte de l'allergène causalement significatif et en accord avec le médecin), des mélanges hypoallergéniques spéciaux peuvent être prescrits, par exemple Nutrilak Hypoallergenic. Ce mélange est formulé avec L. Rhamnosus LGG®, un probiotique éprouvé pour prévenir et traiter la dermatite atopique et l'eczéma chez les nourrissons. Nutrilak Hypoallergenic contient des protéines hydrolysées, ainsi que des bifidobactéries BB-12, qui renforcent l'effet du probiotique et améliorent l'équilibre de la microflore.

  • Thérapie symptomatique médicamenteuse

Le traitement des allergies alimentaires, selon les symptômes, peut être général ou local. Les médicaments comprennent généralement l'utilisation d'antihistaminiques, ainsi que l'application d'agents externes: pommades et crèmes aux effets anti-inflammatoires et hydratants locaux. Le médecin peut utiliser de l'adrénaline pour arrêter la réaction anaphylactique.

  • Immunothérapie spécifique

Au cours de ce traitement, le mécanisme de développement d'une réaction allergique est influencé. Le patient reçoit un vaccin contenant un allergène. Progressivement, le médecin augmente la dose pour réduire la gravité des symptômes ou vaincre complètement la maladie. Ce traitement est effectué uniquement dans des établissements médicaux et dans des cas exceptionnels, si les méthodes ci-dessus sont inefficaces.

À quoi ressemble une allergie sur la peau d'un enfant: types et symptômes avec photo, traitement et prévention des réactions allergiques

Au cours de la dernière décennie, le nombre d'enfants souffrant d'allergies a considérablement augmenté. Les bébés réagissent à la nourriture, à l'environnement et à d'autres facteurs. La pathologie se manifeste le plus souvent sur la peau. Parallèlement à la croissance du bébé, les symptômes changent également. Progressivement, les voies respiratoires sont exposées au coup principal, ce qui peut nuire à la santé en général.

Quels types d'allergies les enfants ont-ils et pourquoi une pathologie survient-elle? Quel est le danger du problème pour le bébé et quelles conséquences cela peut-il entraîner? Comment traiter une réaction allergique à différents âges? Quelle prévention sera la plus efficace? Découvrons-le ensemble.

Il est impossible d'élever un enfant et de ne faire face à aucun type d'éruption cutanée

Causes de la maladie

La réponse immunitaire à un stimulus se produit pour diverses raisons. Il est impossible de déterminer à 100% les facteurs qui ont causé l'allergie, mais il existe une liste des causes les plus possibles.

Les allergies chez les enfants se manifestent le plus souvent dans les cas suivants:

  1. prédisposition génétique (une maladie chez une mère augmente considérablement les chances de son apparition chez un bébé);
  2. un système immunitaire faible;
  3. la présence de parasites;
  4. dysbiose, maladies du tractus gastro-intestinal, du foie et des reins;
  5. alimentation déséquilibrée, manque de vitamines;
  6. pathologies de nature psychosomatique, etc..

Signes et symptômes caractéristiques

Les symptômes et les signes peuvent être vagues et indistincts. Sans un examen complet, il n'est pas toujours possible de diagnostiquer immédiatement la maladie..

La réponse n'apparaît pas seulement sur la peau; le système respiratoire, le tractus gastro-intestinal et les muqueuses sont impliqués. Une toux, un nez qui coule, des éternuements, des nausées, des vomissements, un gonflement de la langue ou d'autres symptômes peuvent survenir avec l'éruption cutanée.

Signes caractéristiques sur la peau:

  • brûlure, démangeaisons, douleur;
  • rougeur de la peau;
  • sécheresse, desquamation;
  • gonflement des tissus;
  • éruption cutanée (vésicules, cloques, bosses nodulaires, vésicules, etc.).

Toutes les parties du corps sont sensibles aux éruptions cutanées, en particulier le visage, le cuir chevelu, le cou, les membres, les fesses et l'abdomen. Des symptômes visibles apparaissent quelque temps après le contact avec un irritant.

Variétés de réactions allergiques chez les enfants par type d'origine

L'allergie est la réponse du système immunitaire à un stimulus externe ou interne auquel le système immunitaire est hypersensible. La pathologie a de nombreux types et formes.

Les allergies alimentaires surviennent souvent avec les baies rouges

Classification par type d'origine:

  1. Qualité alimentaire. Les enfants de la première année de vie en souffrent souvent. Elle disparaît souvent d'elle-même progressivement. Cependant, pour certains, les allergies à certains aliments demeurent en permanence. Les allergènes peuvent être: baies rouges, fruits et légumes, agrumes, légumineuses, noix, lait, fruits de mer.
  2. Aéroallergie. Se produit en raison de l'inhalation d'un irritant qui pénètre dans les poumons et s'installe sur la membrane muqueuse du nasopharynx.
  3. Pour les animaux. L'opinion selon laquelle la laine est le principal allergène est erronée. Les enfants réagissent négativement aux protéines animales contenues dans la salive et aux substances toxiques excrétées dans l'urine. De plus, les chiens apportent la saleté de la rue, et avec elle des bactéries, des champignons.
  4. Pour les médicaments. Il se manifeste à un jeune âge, moins souvent à l'adolescence. Les antibiotiques (en particulier la pénicilline), les anesthésiques, certaines vitamines ont un effet négatif.
  5. Poussière domestique. Les acariens sont microscopiques, facilement inhalés et provoquent souvent des réponses immunitaires négatives.
  6. Pour les produits chimiques. Cela comprend les agents de nettoyage, les produits chimiques agressifs, les assainisseurs d'air ou les fibres synthétiques artificielles (vêtements de mauvaise qualité, animaux en peluche).
  7. Sur les facteurs naturels. Il peut s'agir de piqûres d'abeille, de guêpe, de moustique ou de bourdon. Certaines plantes peuvent provoquer des brûlures. Dans certains cas, il y a une allergie au froid ou au soleil (nous vous recommandons de lire: allergie au soleil chez l'enfant: symptômes et traitement).
  8. Pollinose. Un phénomène saisonnier lorsqu'une forte concentration de pollen de plantes à fleurs est concentrée dans l'air. Les adultes et les tout-petits sont touchés.
Rhinoconjonctivite allergique saisonnière

Types d'allergies par la nature de l'éruption cutanée

Extérieurement, l'allergie se manifeste de différentes manières, comme on peut le voir en regardant les photos des patients avec la description. Le même type de problème peut différer chez différents enfants, par exemple, les allergies alimentaires provoquent à la fois de l'urticaire et un œdème de Quincke (selon le niveau de sensibilité du système immunitaire).

Les types de maladies les plus courants de par la nature de l'éruption cutanée:

  1. dermatite de contact;
  2. la dermatite atopique;
  3. eczéma;
  4. urticaire (nous vous recommandons de lire: symptômes de l'urticaire chez les enfants);
  5. la neurodermatite;
  6. Œdème de Quincke;
  7. Syndrome de Lyell.

Dermatite contractuelle

La dermatite de contact est une maladie qui affecte les couches supérieures de la peau (épiderme). Il apparaît à la suite d'une exposition au système immunitaire et à l'organisme dans son ensemble par un allergène irritant. Les nourrissons, les tout-petits d'un an et les enfants plus âgés sont sensibles aux pathologies.

La dermatite contractée affecte le plus souvent les bras, les jambes, le dos et le cou (apparaît rarement sur le visage)

La dermatite de contact chez un jeune enfant est courante car le système immunitaire n'est pas complètement développé. Cela peut apparaître pour n'importe quelle raison, même insignifiante. L'environnement joue un rôle important. La saleté dans la maison, une hygiène personnelle irrégulière augmente considérablement les risques de tomber malade.

  • rougeur de la peau, gonflement;
  • l'apparition de zones kératinisées sujettes à une desquamation sévère;
  • Vésicules douloureuses remplies de liquide clair ou de pus
  • brûlure, démangeaisons (parfois la douleur est presque insupportable).

Une éruption cutanée désagréable affecte généralement les endroits où les vêtements sont toujours proches (jambes, bras, dos, cou). Moins souvent, il apparaît sur le visage.

La dermatite atopique

La dermatite atopique est une réaction aiguë de la peau à un irritant ou à une toxine, caractérisée par un processus inflammatoire. La maladie est difficile à traiter, sujette aux rechutes et à la transition vers une forme chronique.

Selon le groupe d'âge du patient, la pathologie se caractérise par une localisation différente des foyers d'inflammation: chez les enfants de moins de 1 an - c'est le visage, les plis des bras et des jambes; à partir de 3 ans, des éruptions cutanées apparaissent souvent dans les plis de la peau, sur les pieds ou les paumes.

Dermatite atopique sur le visage d'un enfant

Le type séborrhéique (à ne pas confondre avec la séborrhée) recouvre le cuir chevelu. Une atopie peut apparaître sur les organes génitaux ou les muqueuses (tube digestif, nasopharynx).

  • gonflement important;
  • rougeur;
  • peeling;
  • une éruption nodulaire remplie d'exsudat;
  • brûlure, démangeaisons et douleur;
  • sécheresse et fissures de la peau;
  • croûte qui laisse des cicatrices profondes.

L'allergie alimentaire est l'une des causes les plus courantes de la maladie. Cependant, les animaux domestiques, la poussière ou les produits d'hygiène inappropriés sont également des causes courantes de dermatite..

Les pédiatres notent que la pathologie se produit rarement seule. Dans le complexe, l'enfant a des maladies gastro-intestinales ou d'autres troubles systémiques.

Eczéma

L'eczéma est une inflammation des couches supérieures de la peau. Elle est chronique avec des rémissions et des rechutes périodiques, se développe souvent en parallèle avec la dermatite atopique..

La principale source du problème est une réaction allergique, surtout si le bébé a une prédisposition génétique. L'eczéma apparaît sous l'influence de plusieurs facteurs - allergies et troubles du corps (système immunitaire, tractus gastro-intestinal).

  • rougeur;
  • démangeaisons et brûlures sévères;
  • de nombreuses petites bulles, qui fusionnent progressivement en un foyer continu d'inflammation;
  • après les avoir ouverts, un foyer ulcéreux apparaît, un exsudat est libéré;
  • pendant la cicatrisation, les plaies deviennent croûteuses.

Urticaire

L'urticaire est une maladie dermatologique d'origine allergique. À un âge précoce, il se caractérise par des crises aiguës à court terme, avec le temps, il devient chronique.

La maladie ressemble à de nombreuses cloques, de forme et de taille différentes. Leur couleur va du transparent au rouge vif. Chaque blister est entouré d'une bordure gonflée. L'éruption démange violemment, provoquant l'éclatement ou la fusion des cloques en érosion continue.

La pathologie apparaît lorsque l'on est allergique aux médicaments, aux animaux, aux produits chimiques, à la poussière, au froid, etc. Elle s'accompagne souvent de maladies gastro-intestinales, de présence de parasites dans l'organisme, d'infections virales ou bactériennes.

Neurodermatite

Pathologie cutanée de nature neuro-allergique. La maladie se manifeste après 2 ans. Une diathèse fréquente peut être une condition préalable. Diffère sur une longue période, lorsque les rechutes aiguës sont remplacées par des périodes de repos relatif.

La neurodermatite ressemble à une collection de petits nodules rose clair. Lors du brossage, ils peuvent se joindre. La peau devient rouge sans limites délimitées. Des écailles, des phoques, une hyperpigmentation apparaissent.

Œdème de Quincke

L'œdème de Quincke est une réaction soudaine et aiguë du corps à des facteurs naturels ou chimiques, le plus souvent causée par des allergies. Il s'agit d'une pathologie grave qui nécessite des premiers soins urgents et un examen médical complet..

L'œdème de Quincke se caractérise par une augmentation significative des tissus mous du visage (lèvres, joues, paupières), du cou, des mains et des pieds ou des muqueuses (le gonflement du pharynx est très dangereux). Le gonflement peut durer de quelques minutes à plusieurs jours. Un gonflement de la bouche rend la parole difficile et il est difficile de manger correctement. Dans ce cas, il n'y a pas de brûlure ou de démangeaison. L'enflure ne fait pas mal.

Syndrome de Lyell

Le syndrome de Lyell est une maladie très grave et sévère caractérisée par une origine allergique. Elle s'accompagne d'une forte détérioration de l'état général du patient, de lésions de toute la peau et des muqueuses. Extérieurement, la maladie ressemble à des brûlures au deuxième degré. Le corps devient boursouflé, enflé et enflammé.

Habituellement, une réaction similaire se produit après la prise de médicaments-allergènes. Aux premiers symptômes, vous devez consulter un médecin, ce qui augmentera les chances de guérison. Le pronostic de guérison est décevant (dans 30% des cas, la mort survient). Heureusement, le syndrome de Lyell ne couvre que 0,3% de toutes les réactions allergiques aux médicaments. Après un choc anaphylactique, il se classe deuxième en danger pour la vie du patient..

Diagnostics allergiques

Après l'examen, un spécialiste qualifié prescrira une série de tests qui aideront à identifier avec précision les allergènes. Lors du premier rendez-vous, les parents doivent informer:

  • comment le bébé mange (ce qu'il a mangé récemment avant l'apparition de l'éruption cutanée);
  • mères de bébés - sur leur régime alimentaire et introduit des aliments complémentaires;
  • s'il y a des personnes allergiques dans la famille;
  • les animaux vivent-ils?
  • quelles plantes prédominent près de la maison, etc..
  1. test sanguin d'immunoglobuline;
  2. tests allergiques (cutanés, d'application, provocants);
  3. test sanguin général détaillé.
Pour déterminer l'étiologie d'une éruption cutanée allergique, une numération formule sanguine complète est nécessaire.

Traitement avec des médicaments

Un traitement compétent des allergies est indispensable, il soulagera les complications et d'autres problèmes de santé. Il est important de protéger l'enfant contre les allergènes - irritants et d'effectuer un traitement médicamenteux. Le cours du traitement est différent pour les patients de différents groupes d'âge. Les antihistaminiques et les traitements topiques de la peau sont courants. Les médicaments sont prescrits exclusivement par un spécialiste.

En cas d'allergies alimentaires, les médecins doivent prescrire Enterosgel enterosorbent dans un cours pour éliminer les allergènes. Le médicament est un gel saturé d'eau. Il enveloppe doucement les muqueuses du tractus gastro-intestinal, en récupère les allergènes et les élimine du corps. Un avantage important d'Enterosgel est que les allergènes se lient fermement au gel et ne sont pas libérés dans l'intestin inférieur des veaux. Enterosgel en tant qu'éponge poreuse adsorbe la plupart des substances nocives sans interagir avec la microflore et les micro-éléments bénéfiques, de sorte qu'il peut être pris pendant plus de 2 semaines.

Thérapie pour les nouveau-nés

Certains médecins nient l'allergie congénitale en tant que pathologie indépendante. Cela se produit par la faute de la mère, souvent involontairement. Cela conduit à l'utilisation d'allergènes dans les aliments, de mauvaises habitudes, des maladies passées. De plus, les allergies peuvent apparaître dès les premiers jours ou mois de vie..

Tout d'abord, une mère qui allaite doit revoir son alimentation, en excluant tous les allergènes possibles. Les nourrissons sous alimentation artificielle sont sélectionnés avec un mélange hypoallergénique ou sans lactose.

Avec une évolution aiguë de la maladie, les antihistaminiques sont indiqués pour les enfants de moins de 1 an:

  • Gouttes de Fenistil (contre-indiqué jusqu'à 1 mois);
  • gouttes de Cetrin (à partir de six mois);
  • Gouttes Zyrtec (à partir de six mois) (nous vous recommandons de lire: mode d'emploi des gouttes Zyrtec pour nouveau-nés).

Pour une éruption cutanée, un traitement local est prescrit (frottis 2 fois par jour):

  • Gel Fenistil (soulage les démangeaisons, apaise la peau);
  • Bepanten (hydrate, améliore la régénération tissulaire);
  • Weleda (crème allemande contenant des ingrédients naturels);
  • Elidel (anti-inflammatoire administré après 3 mois).

Traitement des bébés de plus d'un an

  • Erius (suspension);
  • Zodak (gouttes)
  • Parlazin (gouttes);
  • Cetirizine Hexal (gouttes);
  • Fenistil (gouttes);
  • Tavegil (sirop) et autres.

Pour les éruptions cutanées, les mêmes pommades sont utilisées que pour les nouveau-nés ou prescrites par un médecin. Pour nettoyer le corps des toxines, des absorbants sont pris: Polysorb, Fosfalugel, Enterosgel, Smecta. Les vitamines sont recommandées.

Avec une évolution prolongée ou sévère de la maladie, les médecins recourent à la prise de médicaments contenant des hormones (prednisolone). Un traitement immunomodulateur à cet âge n'est pas souhaitable. Dans les cas extrêmes, un médicament épargnant est sélectionné (par exemple, Derinat gouttes).

Élimination des symptômes chez les enfants de plus de 3 ans

À partir de 3 ans, il devient possible de commencer à éliminer le problème lui-même. Les médicaments ne font que supprimer les symptômes, mais ils ne peuvent pas guérir les allergies.

L'immunothérapie spécifique (SIT) est une méthode efficace. Vous pouvez y recourir à partir de 5 ans. L'allergène est progressivement administré au patient à des doses claires. En conséquence, une défense immunitaire se forme en lui et sa sensibilité au stimulus disparaît. En parallèle du SIT, des mesures peuvent être prises pour augmenter la défense immunitaire, améliorer la composition sanguine, etc..

Pour éliminer les symptômes, vous pouvez ajouter aux médicaments ci-dessus:

  • Suprastin;
  • Diazolin;
  • Cetrin;
  • Claritin;
  • Clémastine.

Combien de temps dure une réaction allergique?

En moyenne, cela peut durer de quelques minutes à plusieurs jours (4-6 jours). Le rhume des foins saisonnier occupe toute la période de floraison et peut durer jusqu'à quelques mois. Il est nécessaire de protéger le bébé des effets de l'irritant et d'effectuer un traitement symptomatique.

Pourquoi l'allergie d'un bébé est-elle dangereuse??

Les allergies cutanées chez les enfants sont potentiellement dangereuses, surtout si elles ne sont pas correctement traitées. La diathèse ou la dermatite ne peuvent être ignorées sous prétexte que tous les enfants en sont atteints.

  • transition d'une réaction aiguë à une forme chronique;
  • l'apparition d'une dermatite atopique persistante ou d'une neurodermatite;
  • le risque de choc anaphylactique, l'œdème de Quincke;
  • l'asthme bronchique.

Prévention des allergies

Il est impossible de protéger complètement le bébé, mais vous pouvez suivre des règles simples qui auront un effet positif sur sa santé. Une bonne prévention réduira les risques d'allergie.

La prévention comprend:

  1. renforcement polyvalent de l'immunité;
  2. une bonne nutrition, une quantité suffisante d'oligo-éléments;
  3. introduction rapide d'aliments complémentaires;
  4. exclusion des allergènes potentiels (leur introduction prudente);
  5. propreté dans la chambre, nettoyage humide régulier;
  6. produits chimiques ménagers hypoallergéniques ou organiques;
  7. vêtements en matières naturelles;
  8. manque de fumée de tabac dans l'appartement.

Traitement des éruptions cutanées allergiques chez les enfants

  • Types
  • Causes d'occurrence
  • Symptômes
  • Comment distinguer une allergie d'une infection?
  • Premiers secours
  • Traitement
  • Recommandations générales

Environ les deux tiers des enfants de moins d'un an et environ 30% des enfants de plus d'un an souffrent d'allergies. Une réaction inadéquate du corps à un allergène chez les enfants se manifeste le plus souvent sous la forme d'une éruption cutanée. Vous apprendrez comment le traitement des éruptions cutanées allergiques chez les enfants est effectué en lisant cet article..

Les tendances allergiques sont souvent héritées. Ce fait ne fait plus de doute parmi les médecins. Cependant, les mécanismes du développement d'une réaction allergique ne sont toujours pas entièrement compris, car pas toujours chez un enfant allergique, maman ou papa souffre également d'allergies..

L'essence des processus en cours est assez simple. Un certain antigène protéique pénètre dans le corps de l'enfant, qui ne peut pas être absorbé. L'immunité du bébé "se souvient" de la protéine étrangère et, lorsqu'elle réapparaît, donne une réponse immunitaire sous la forme d'une rhinite allergique, toux. Les éruptions cutanées sont également une réponse immunitaire à l'antigène protéique.

Des centaines de ces protéines sont connues de la médecine. Les causes les plus courantes d'éruptions cutanées allergiques chez les enfants:

  • éruptions cutanées avec allergies alimentaires (à certains aliments);
  • éruption cutanée avec allergie médicamenteuse (à des types spécifiques de médicaments, à des substances individuelles et à leurs composés);
  • éruption cutanée avec allergies saisonnières (pollen, floraison);
  • éruptions cutanées en réponse aux piqûres d'insectes;
  • éruption cutanée avec allergies de contact (aux produits chimiques ménagers, aux cosmétiques);
  • Éruption cutanée allergique domestique (poussière domestique, oreillers en plumes, poils d'animaux).

Une éruption cutanée allergique peut apparaître en réponse à une exposition à un allergène à tout âge, chez les enfants de tout sexe, race ou état de santé. Les manifestations d'éruptions cutanées ne dépendent pas de la zone climatique dans laquelle vit l'enfant, des soins suffisants ou insuffisants lui sont fournis. Une éruption allergique n'est qu'une manifestation externe d'un processus interne violent.

Le plus souvent, une éruption cutanée se présente sous les formes suivantes:

  • urticaire;
  • diathèse exsudative;
  • eczéma allergique;
  • la dermatite atopique;
  • dermatite de contact.

Causes d'occurrence

Un allergène est presque toujours une structure moléculaire d'origine protéique. Tous les allergènes ne provoquent pas de réactions immunitaires lorsqu'ils pénètrent dans l'organisme. Certains sont capables de se lier à des protéines présentes dans tous les tissus humains. Ce sont généralement des éléments que l'on trouve dans les médicaments ou les produits chimiques..

Après la première entrée dans le corps de l'enfant, l'allergène provoque une sensibilisation, avec elle la sensibilité et la sensibilité des récepteurs de l'histamine augmente, et la sensibilité augmente précisément à un allergène particulier. Les contacts ultérieurs avec cet allergène s'accompagnent de toute une cascade de processus immunitaires avec formation d'éruptions cutanées.

Le mécanisme non immunitaire est associé à la libération d'histamines qui, lorsqu'elles sont exposées aux cellules immunitaires, provoquent un gonflement des couches cutanées, une expansion des capillaires (cause de rougeurs), des cloques.

Le nombre d'enfants souffrant d'allergies cutanées augmente chaque année. Les médecins estiment que les principales raisons résident dans la détérioration de l'environnement, la consommation d'aliments génétiquement modifiés. De plus, les médecins affirment que les enfants à risque sont les plus sensibles aux éruptions cutanées allergiques..

Il comprend:

  • Bébés nés de grossesse accompagnés de pathologies (prééclampsie, oligohydramnios ou polyhydramnios, porteurs de jumeaux ou de triplés, menace de fausse couche, toxicose sévère en début et fin de gestation).
  • Enfants qui ont souffert d'infections virales sévères à un âge précoce (jusqu'à un an).
  • Enfants qui, par coïncidence, dès la naissance ou à partir de l'âge de 3 mois sont transférés dans des mélanges artificiels.
  • Les bébés qui manquent de vitamines importantes et qui souffrent de malnutrition ou de malnutrition.
  • Les enfants qui ont dû prendre des médicaments pendant une longue période.

Symptômes

Les symptômes de différents types d'éruptions cutanées allergiques diffèrent considérablement. Par exemple, les allergies de contact ne sont jamais courantes. Les éléments d'éruptions cutanées (souvent des cloques) sont localisés précisément sur la partie du corps qui a été en contact avec l'allergène (chimique). Cloques qui démangent.

Dans les allergies alimentaires, l'éruption cutanée se développe généralement sous forme de dermatite atopique. Il est localisé sur le corps, le visage, le cou, parfois - sur le cuir chevelu, à l'arrière de la tête. L'éruption n'a pas de contour clair, les fragments peuvent être dispersés loin les uns des autres - dans tout le corps.

Les ruches sont des taches rougeâtres d'intensité de couleur variable sur la peau. Lorsque vous appuyez dessus avec votre doigt, vous pouvez voir des taches blanchâtres. L'urticaire est légèrement enflée, rappelant visuellement les brûlures d'ortie. L'urticaire géante (la forme la plus sévère d'une telle allergie) s'accompagne d'un gonflement du larynx, du cou, de l'œdème de Quincke. L'urticaire survient souvent avec des allergies médicamenteuses - sur le corps, le visage, les bras et les jambes, le dos et l'abdomen.

La diathèse exsudative se manifeste le plus souvent sur les joues, le menton, les bras et le cou, ainsi que sur les oreillettes et dans l'espace derrière l'oreille. Au début, ce sont des bulles remplies d'un liquide clair, qui provoquent un jugement fort. L'enfant est inquiet, grattant la peau ou la frottant contre le lit, en conséquence, les bulles éclatent facilement, laissant derrière elles des croûtes rouges. Si l'eczéma se développe, ces croûtes deviennent humides, démangeaisons, compliquées par une infection attachée, qui devient perceptible par la présence de pustules.

Une éruption allergique peut être complètement incolore, se manifestant par la «chair de poule». Il n'est généralement pas accompagné de démangeaisons, il n'a pas de forme sévère. Cela se produit si le processus d'inflammation s'arrête à la défaite du derme papillaire..

Comment distinguer une allergie d'une infection?

Les parents qui ont découvert une étrange éruption cutanée sur la peau de l'enfant veulent tout d'abord savoir de quoi il s'agit - une réaction allergique ou des maladies infectieuses qui se produisent également avec des manifestations cutanées. Seul un médecin appelé peut répondre à cette question avec un degré élevé de certitude. Les diagnostics de laboratoire peuvent confirmer ou infirmer sa conclusion. Cependant, les parents prévenants peuvent également faire la différence entre les infections et les allergies. En fait, ce n'est pas si difficile.

Avec les allergies, il n'y a pas de forte fièvre. Dans les infections, la fièvre et la fièvre sont le plus souvent des «compagnons» obligatoires du stade initial de la maladie. Une éruption cutanée infectieuse a généralement des contours clairs - les papules, les vésicules, les pustules et d'autres éléments de l'éruption ont certaines limites et certaines formes. Avec une éruption cutanée allergique, les formes de cloques et de cloques sont assez floues.

Gonflement du visage et des lèvres, l'apparition de poches avec des allergies est fréquente, mais avec des infections, un tel symptôme n'est généralement pas observé. Avec les allergies, les éruptions cutanées démangent et démangent, et avec les infections, cela ne se produit pas toujours..

La faiblesse, l'intoxication et les courbatures avec des maladies infectieuses se produisent toujours, mais avec des allergies - presque jamais. Le nez qui coule qui accompagne les infections change de caractère - d'abord, une sécrétion liquide est libérée par le nez, puis il s'épaissit et change de couleur. Avec les allergies, la morve de l'enfant est constamment liquide, la nature de l'évolution de la rhinite ne change pas avec le temps.

Une éruption allergique est sujette à la fusion, au gonflement de la peau, une éruption infectieuse ne gonfle généralement pas et tous ses éléments sont clairement visibles. Le premier se manifeste généralement par des taches et des bulles, le second - par des vésicules, des pustules, des papules.

Premiers secours

Les allergologues et les pédiatres doivent traiter les allergies. Mais tous les parents devraient être en mesure de fournir à l'enfant les premiers soins à la maison, étant donné que les allergies cutanées peuvent survenir soudainement - à tout moment et avec n'importe quel bébé..

Lorsqu'une éruption cutanée apparaît, tout d'abord, vous devez examiner attentivement la peau du bébé, remarquer les caractéristiques et l'emplacement des taches. Il est important de se rappeler ce que le nouvel enfant a mangé, bu, pris au cours des 3-4 derniers jours.

En cas de suspicion d'allergie alimentaire, l'enfant reçoit des entérosorbants à une dose spécifique à son âge (Enterosgel) et la peau avec des éruptions cutanées est lavée à l'eau froide sans savon. Rien d'autre ne doit être donné avant de consulter le médecin..

Si vous soupçonnez une allergie médicamenteuse, vous devez arrêter de prendre des médicaments et emmener l'enfant voir un médecin. L'exception concerne les situations où un médicament est administré à un bébé pour des raisons de santé. Alors vous ne devriez pas interrompre le cours. Il vaut mieux se rendre immédiatement à un rendez-vous avec un spécialiste.

Pour toute forme d'allergie, les premiers soins consistent à interrompre le contact avec l'allergène. Si l'on ne sait pas à quoi l'enfant a une réaction cutanée, il est préférable de le protéger d'un large éventail d'allergènes communs potentiellement dangereux. Cela comprend le lait de vache entier, les œufs de poule, les noix, les agrumes, certains types de poissons de mer, les bonbons, le miel et d'autres aliments, la poussière de maison, les poils d'animaux, les aliments pour poissons, tous les parfums, les cosmétiques, le pollen végétal et les médicaments..

Si la cause de l'éruption cutanée est claire pour les parents, il sera alors plus facile de limiter le contact avec l'allergène..

Dans tous les cas, le site de la lésion est lavé à l'eau sans savon. Si l'éruption cutanée est sévère, vous pouvez donner à votre enfant des antihistaminiques (en une seule dose d'âge). Après consultation avec un médecin, le traitement principal est commencé.

Traitement

Le traitement est basé sur l'élimination de l'allergène. Les diagnostics modernes, qui incluent des méthodes de laboratoire, ainsi que des tests d'allergie, peuvent aider à le trouver. Après élimination de l'allergène, le médecin décide de l'utilisation des médicaments. Tout dépendra du degré des lésions cutanées et des symptômes généraux..

Dans les formes plus légères de l'éruption cutanée, les agents à effet sédatif - teinture d'agripaume, décoction de valériane, décoction de mélisse - aident bien. L'ingestion de ces médicaments permettra au bébé de moins souffrir de démangeaisons et améliorera également le sommeil de l'enfant.

Les antihistaminiques éliminent la cause interne de l'histamine sans éruption cutanée. Dans la pratique pédiatrique, «Erius», «Loratadin», «Tsetrin», «Zirtek», «Diazolin», «Suprastin», «Claritin», «Fenistil» (gouttes) sont largement utilisés.

Les sorbants aident à éliminer du corps les toxines générées par les allergènes, tels que Polysorb et Enterosgel, ainsi que Lactofiltrum.

Localement, les zones d'éruptions cutanées peuvent être traitées avec Fenistil (sous forme de gel). En cas d'éruption cutanée étendue avec démangeaisons, le médecin peut recommander des préparations hormonales contenant une petite quantité d'hormones glucocorticostéroïdes - par exemple, une pommade Triderm ou Advantan. Ils soulageront les démangeaisons et élimineront progressivement toutes les éruptions cutanées. Dans un processus allergique sévère, des médicaments hormonaux («prednisolone») sont prescrits pour un usage interne..

Si l'éruption cutanée est accompagnée d'un œdème sévère, le médecin recommandera certainement des diurétiques en conjonction avec des suppléments de calcium afin que les mictions fréquentes ne conduisent pas au «lavage» de ce minéral essentiel du corps.

Un enfant allergique doit être baigné sans mousse, shampoing et savon. Une petite quantité de décoction de camomille ou de calendula peut être ajoutée à l'eau. Il est inacceptable de laver un enfant à l'eau avec l'ajout d'huiles essentielles.

Si vous devez utiliser d'autres médicaments, il est important d'appeler votre médecin et d'obtenir des conseils sur la possibilité de les prendre pendant le traitement d'une éruption cutanée allergique. Certains antibiotiques (par exemple, "Tetracycline"), ainsi que le médicament nootropique "Pantogam" provoquent souvent des allergies sévères, ce qui n'est pas souhaitable lors du traitement d'une éruption cutanée.

Lubrifier l'éruption cutanée en cas d'allergies avec de la crème pour bébé n'est pas pratique et nocif, car sous une couche de crème grasse, la peau «se mouillera», ce qui ralentira la récupération. Il ne vaut pas non plus la peine d'utiliser de la poudre, car elle sèche trop la peau.

En plus des médicaments, un enfant souffrant d'allergies cutanées se voit prescrire un régime hypoallergénique spécial qui exclut complètement les aliments susceptibles d'aggraver l'état du bébé. Pour les enfants de moins d'un an, le médecin corrige la nutrition de la mère si elle allaite ou remplace les préparations adaptées pour nourrissons.

Si vous suivez toutes les recommandations et le cours prescrit, l'éruption cutanée disparaît dans environ une semaine et demie.

Recommandations générales

Pour prévenir le développement d'allergies cutanées pour la première fois (ainsi que la récidive chez les enfants ayant déjà suivi un traitement), des conseils préventifs simples et efficaces aideront:

  • Vous ne devez pas donner à votre enfant une grande quantité de médicaments. Cela mine son immunité et provoque une légère réactogénicité allergique. S'il est possible d'abaisser la température sans pilule, vous devez l'utiliser. Si vous ne pouvez pas donner de sirop contre la toux, mais plutôt une boisson chaude et abondante et un massage, il est préférable de profiter de cette occasion..

Moins l'enfant «mange» les pilules, plus son immunité est forte.

  • Une transpiration excessive ne fait qu'augmenter la manifestation d'allergies cutanées. Par conséquent, l'enfant n'a pas besoin d'être enveloppé. Dans la pièce où vit le bébé, il vaut la peine de maintenir des conditions optimales: la température de l'air est de 19 à 21 degrés, l'humidité relative de 50 à 70%. Il est nécessaire d'habiller l'enfant en fonction de la météo, tout en évitant les tissus synthétiques, qui vont gêner le processus d'évaporation de la sueur et créer un effet de «serre».
  • Les aliments complémentaires doivent être introduits exclusivement selon le calendrier de l'alimentation complémentaire. Vous ne devez pas expérimenter avec de la nourriture, précipiter les choses, commencer à nourrir votre enfant avec des aliments qui ne sont pas pour son âge. Les structures protéiques, qui, par exemple, sont contenues dans le lait de vache, ne peuvent pas être digérées par le corps d'un enfant de moins d'un an, et donc les protéines sous leur forme pure et originale pourrissent simplement dans les intestins, provoquant une réaction allergique.
  • Baignant un enfant sujet aux allergies, un bébé avec une peau à problèmes doit être dans de l'eau préalablement débarrassée du chlore. Pour ce faire, l'eau est pré-bouillie et le chlore s'évapore pendant l'ébullition. Un enfant plus âgé peut être baigné dans de l'eau ordinaire si vous y ajoutez une décoction de la séquence.

N'utilisez pas de produits chimiques ménagers contenant du chlore pour nettoyer la maison..

  • Toutes les affaires pour enfants, la literie doivent être lavées avec une poudre hypoallergénique spéciale pour enfants. L'utilisation de détergents pour adultes est inacceptable. Si l'enfant dort dans le même lit que les parents, le linge pour adulte, ainsi que les pyjamas et les chemises de nuit des parents sont lavés avec de la poudre pour bébé..
  • La chambre d'un enfant en bas âge d'un an ou d'un enfant plus âgé ne devrait pas avoir de tapis, de grandes peluches, d'armoires ouvertes avec des livres ou du linge. Tous les articles répertoriés sont des bacs à poussière universels pour la maison.
  • L'enfant devrait passer plus de temps à l'extérieur. Si au printemps, il est allergique au pollen, il vaut la peine de choisir des endroits pour se promener où les plantes allergènes ne poussent pas, et en été, pendant la saison de floraison des herbes des prés, vous ne devriez pas envoyer l'enfant à sa grand-mère dans le village ou dans un camp de santé pour enfants de banlieue. La plupart des crises allergiques peuvent et doivent être prévenues et non traitées plus tard.
  • Mais vous ne devez pas limiter la communication de l'enfant avec les animaux s'il n'est pas allergique à la laine. Les pédiatres remarquent depuis longtemps que les enfants qui ont été en contact avec des chats et des chiens domestiques presque dès les premiers jours de leur vie sont moins sensibles aux allergies que leurs pairs, dont les parents ont peur d'avoir des animaux à quatre pattes dans l'appartement où grandit l'héritier..

Pour savoir comment trouver la cause d'une allergie, regardez la vidéo suivante. Commentaire du docteur Komarovsky.

  • Allergie
  • Dermatite
  • Sur le dos
  • Toux
  • Rhinite
  • Conjonctivite
  • Vitamines
  • Traitement
  • Remèdes populaires

examinatrice médicale, spécialiste en psychosomatique, mère de 4 enfants