La dermatite atopique

Aujourd'hui, la médecine a fait une grande avancée dans le traitement de la dermatite atopique (atypique), mais malgré cela, la question est constamment d'actualité, car elle nécessite une approche thérapeutique intégrée et responsable. Il s'agit d'un problème grave qui peut être résolu non seulement par le médecin en prescrivant le médicament nécessaire, mais également par toute la famille, qui doit créer les conditions les plus confortables pour que le patient puisse récupérer rapidement.

Pour ce faire, vous devez surveiller la propreté de la pièce, apporter paix, repos et émotions positives. Tous ces facteurs sont essentiels pour la formation de la santé et une bonne immunité..

Dermatite atopique sur la photo avec une description de 8 pièces

Causes de la dermatite atopique

La dermatite atypique peut se manifester sous une forme légère ou sévère, en fonction de la rapidité avec laquelle le traitement est effectué et de la bonne sélection des médicaments. L'allergie est généralement la principale cause de la dermatite atopique..

Il existe d'autres formes de la maladie qui sont associées à une prédisposition génétique à cette maladie ou aux maladies de la peau en général. La dermatite atopique se manifeste le plus souvent de la même manière - elle s'accompagne de démangeaisons sévères. La maladie ne se trouve pas seulement chez les adultes.

On peut dire que les principaux patients qui vont chez le médecin sont de petits enfants. Une réaction allergique qui peut survenir chez une personne peut être causée par des facteurs internes et externes. Si le système immunitaire fonctionne bien, la personne est plus simple, il est plus facile de contracter cette maladie ou elle ne se produit pas du tout.

Autrement dit, nous pouvons dire que les patients qui souffrent souvent de maladies de la peau doivent avant tout faire attention à leur système immunitaire et à leur état de santé général..

Symptômes de la dermatite atopique

Les premières manifestations de la maladie commencent à un âge précoce. Il existe également des cas où la première réaction est survenue à l'adolescence ou chez l'adulte..

Statistiques intéressantes: le sexe fort est plus sensible à la maladie.

Lorsque la dermatite atopique se développe, les symptômes sont presque toujours les mêmes - la peau démange beaucoup et il existe également une sensibilité cutanée atypique à divers irritants. Souvent, les démangeaisons se transforment en une éruption cutanée, qui peut disparaître et apparaître en fonction de la partie de la journée. En règle générale, il est plus agressif la nuit, mais se calme pendant la nuit.

Parce que les démangeaisons sévères sont difficiles à tolérer, les patients se frottent ou se grattent souvent la peau, ce qui contribue à l'œdème, aux calculs et même à l'inflammation. Si vous regardez la photo de la dermatite atopique, les symptômes sont presque les mêmes - ce sont des taches rouges, qui, selon les soins, peuvent être plus ou moins négligées..

Dermatite atopique chez l'adulte et l'enfant

Chez les enfants, la dermatite atypique est courante, mais les adultes appellent rarement cette maladie par ce terme. Le plus souvent, ils utilisent un autre nom pour cette maladie - diathèse. Il y a différentes étapes au cours de la diathèse, et si des mesures sont prises à un stade précoce, alors l'exacerbation de la dermatite atopique ne se produit pas. Les bébés et les enfants de moins de deux ans souffrent de la mort après avoir mangé de nouveaux aliments.

Le plus souvent, il se manifeste par une éruption cutanée sur les joues et le front. Si la maladie est aiguë, la dermatite atypique peut se transformer en eczémateuse et chronique. En plus des éruptions cutanées sur le visage et les bras, une irritation se produit souvent sur les fesses, les jambes et l'abdomen. Ce sont des endroits qui n'ont pas de contact constant avec l'air, à la suite de quoi l'éruption cutanée devient plus abondante et une inflammation des zones est possible..

L’atrophie est l’une des conséquences les plus difficiles. Il se produit en présence d'une infection bactérienne qui, pénétrant dans les plaies, provoque un fort processus inflammatoire qui accompagne la carie. Cela ne vaut même pas la peine de parler de ce que ressent l’enfant en ce moment. Bien sûr, si la dermatite est autorisée à un tel état, l'enfant peut ressentir une douleur constante, il devient très irritable, pleure.

Comme chez les adultes, les formes avancées de dermatite n'apparaissent que par manque d'hygiène et de traitement de base. Si cela n'est pas fait, la dermatite peut se transformer en grandes plaies purulentes, qui sont constamment mouillées et à partir desquelles du pus est libéré, formant des croûtes jaunes, brunes et brunes sur le bord des plaies ouvertes..

Les infections virales sont une autre complication qui peut survenir dans le contexte de la dermatite atopique. Cela n'est pas surprenant, car à cause d'une douleur constante et de la présence de processus inflammatoires, le système immunitaire cesse d'exercer ses fonctions protectrices, ce qui provoque une sensibilité à toute maladie.

Les lésions cutanées fongiques provoquent également une dermatite. Dans de tels cas, non seulement la peau est affectée, mais également la surface des cheveux, les plaques à ongles des mains et des pieds. Cette forme est plus typique pour les personnes matures. Une infection fongique infantile est plus susceptible d'affecter non pas la peau, mais les muqueuses de la bouche, car l'enfant essaie d'essayer tout ce qui est nouveau «jusqu'aux dents».

L'asthme bronchique est un autre effet secondaire de la dermatite atopique. 80% des patients atteints de dermatite atopique chronique peuvent également souffrir d'asthme bronchique.

Traitement de la dermatite atopique

Il est très important de comprendre la gravité de cette maladie et ses effets supplémentaires sur le corps. Par conséquent, si vous n'avez pas de formation médicale, il ne vaut pas la peine de traiter la dermatite atopique à domicile. Même les onguents et crèmes recommandés par des connaissances, des parents ou des amis peuvent nuire à la santé des adultes et des enfants. Le fait est qu'une éruption cutanée n'est pas toujours une diathèse..

Cela peut être une réaction allergique ou le signe d'une maladie interne grave. Il est très important de procéder à un examen médical complet, qui comprendra non seulement un examen par un dermatologue, mais également par un gastro-entérologue, un endocrinologue, etc. De nombreuses maladies peuvent se dérouler de la même manière, mais leur nature sera différente.Par conséquent, en étant traité avec des médicaments inappropriés, vous ne contribuerez pas seulement à la guérison, mais aggraverez situations pouvant entraîner une évolution chronique de la maladie.

Il faut également comprendre que la dermatite atypique, bien qu'elle semble être une réaction locale du corps, peut entraîner la mort, provoquée par des maladies virales, bactériennes ou fongiques..

Le premier dans le traitement de la dermatite atopique est l'élimination des irritants externes qui provoquent une réaction sur la peau. Si cela est fait, des antihistaminiques sont prescrits pour aider à soulager les démangeaisons. La prochaine étape consiste à détoxifier le corps. Afin de guérir les plaies formées sur la peau, on utilise des crèmes et des onguents qui ont à la fois des propriétés bactéricides et cicatrisantes. Si une infection fongique est le principal irritant, des agents antibactériens doivent être pris.

Avec une exacerbation de la dermatite, le traitement devient plus compliqué. Assez souvent, elle s'accompagne d'une élévation de température et d'une détérioration de l'état de la peau. Le resserrement de la peau et l'inflammation rendent le corps plus sensible. La douleur constante et les démangeaisons affectent négativement l'état général du corps, la personne devient plus irritable, ce qui ne fait que compliquer le traitement. C'est particulièrement problématique pour les bébés. Dans de tels cas, les formes exacerbées de dermatite atopique doivent être traitées de manière complexe, en utilisant non seulement des antihistaminiques, mais également des agents anastatiques légers..

Il est très important de suivre un régime pendant le traitement..

Traitement de la dermatite atopique avec des onguents et des crèmes

Le traitement de la dermatite atopique avec des onguents et des crèmes est effectué selon la prescription du médecin. Voici une liste typique de médicaments que votre médecin pourrait vous prescrire..

Elokom - disponible sous forme de pommade, crème ou lotion. Il est basé sur un glucocorticostéroïde, qui a des propriétés pour réduire le processus inflammatoire et a un effet antiprurigineux. Advantan est une pommade avec des ingrédients similaires. Thymogen est une crème qui stimule le système immunitaire. Losterin - vous permet d'adoucir la peau et de soulager la douleur. Edil - crème soulage l'inflammation et réduit les démangeaisons sur les zones cutanées endommagées.

En outre, pour les bébés, l'utilisation de crèmes enrichies est recommandée, qui vous permettent de restaurer la peau avec des dommages mineurs et des violations des fonctions de protection..

Il est très important de suivre un régime tout en traitant cette maladie. La bonne alimentation aide à atténuer la gravité de la maladie et son évolution sous une forme plus douce.

Traitement de la dermatite atopique avec des remèdes populaires

Aloe - aide à accélérer la cicatrisation des plaies, vous devez donc prendre quelques feuilles, les hacher et faire des lotions pour les zones touchées.

Bains en série - contribuent également à la prévention et à la guérison rapide de la peau.

Il n'est pas conseillé d'utiliser de la camomille. Bien qu'il ait des propriétés antibactériennes, il assèche la peau. Quand il s'agit d'adoucir la peau, vous pouvez utiliser des crèmes maison à l'huile d'olive. Vous pouvez y ajouter des vitamines A, E, C, qui sont vendues en pharmacie..

Prévention de la dermatite atopique

La prévention de la dermatite atopique repose sur les principes de base de la prévention des maladies cutanées associées à la réduction de l'influence des facteurs négatifs sur le corps.

Premièrement, il est nécessaire de fournir un environnement favorable dans les locaux dans lesquels vivent les gens. Cela s'applique aux indicateurs de température et d'humidité de l'air. Vous ne pouvez pas rester longtemps dans des pièces dont la température dépasse 23 degrés, cela réduit considérablement l'immunité, ce qui fait que le corps combat de manière inefficace diverses maladies, pas seulement la dermatite. De plus, l'humidité doit être maintenue à 60%. Plus l'humidité est basse, plus il y a de risques pour les maladies fréquentes associées aux organes respiratoires, et elles diminuent toujours les propriétés protectrices du corps.

Lorsqu'il est exposé à des allergènes, le traitement approprié doit être sélectionné. Si l'exposition est prolongée, vous devez tout mettre en œuvre pour protéger votre santé, jusqu'à votre déménagement dans d'autres villes. Il est également important d'éliminer les allergènes des aliments et des conditions de vie. Très souvent, le lit est un distributeur d'allergènes, en particulier des oreillers et des couvertures en duvet.

Si de la moisissure se développe dans la pièce, il est nécessaire d'assurer sa ventilation constante. Cela peut être fait à l'aide d'un récupérateur. Recherchez une réaction allergique aux animaux domestiques et recherchez des allergies à toutes les substances ménagères. Si possible, les irritants doivent être complètement exclus de l'environnement.

En ce qui concerne la maladie des enfants, il est nécessaire de porter une attention particulière au traitement afin de ne pas provoquer une exacerbation de la dermatite atopique. La prévention de la maladie chez les enfants comprend nécessairement l'allaitement au cours de la première année de vie, ainsi que des bains appropriés et réguliers dans des décoctions à base de plantes sans savon. Dans le même temps, il est également important d'utiliser des produits cosmétiques hypoallergéniques, qui assurent la propreté de la peau de l'enfant et la prévention des maladies de la peau..

La dermatite atopique

La dermatite atopique (synonymes: eczéma atopique, neurodermatite) est une maladie cutanée inflammatoire chronique basée sur une composante allergique.

La maladie se caractérise par une évolution chronique récurrente, lorsque les périodes de rémission (réduction de l'inflammation) sont remplacées par des exacerbations, une sensibilité accrue à de nombreux allergènes, une variété d'éléments d'éruptions cutanées et des démangeaisons sévères..

Causes d'occurrence

«Atopique» dans la traduction du grec signifie «étrange», «inhabituel». Le nom même de la maladie indique le mécanisme de développement de la pathologie, lorsque le système immunitaire commence à répondre «étrangement» «inhabituellement» au contact avec des substances étrangères - l'apparition d'une réaction allergique. Les raisons des réactions inadéquates du corps lors de la rencontre avec des substances étrangères - on les appelle allergènes - n'ont pas encore été clarifiées.

La maladie est basée sur des facteurs héréditaires et sur une violation de la fonction de protection de la peau au niveau génétique, ce qui entraîne une sensibilité accrue de la peau aux irritants..

Stades et types de la maladie

En fonction de l'âge, la dermatite atopique est divisée en étapes suivantes:

  • nourrisson - de la naissance à 2 ans;
  • pour les enfants - de 2 à 13 ans;
  • adulte - plus de 13 ans.

La période initiale se développe dans l'enfance: dans 60% des cas - les premiers signes de dermatite atopique apparaissent avant 6 mois; dans 75% - jusqu'à un an; dans 80 à 90% des cas - jusqu'à 7 ans. Chez les enfants, la dermatite atopique se développe le plus souvent dans le contexte d'une intolérance à tout aliment.

Chez les patients adultes, la liste des allergènes en plus du facteur alimentaire est considérablement élargie:

  • Produits chimiques ménagers;
  • produits de beauté;
  • poils d'animaux;
  • pollen de plantes;
  • certains médicaments;
  • spores fongiques;
  • fragments de la couverture chitineuse des tiques, des cafards;
  • poussière de maison et plus.

Il est impossible de lister tous les allergènes, car toute substance et même les facteurs naturels peuvent devenir un allergène: soleil, gel, eau de mer.

Chez l'adulte, le développement de la dermatite atopique se produit souvent dans le contexte de risques professionnels: travail avec des médicaments, des produits chimiques, des détergents, des cosmétiques.

Symptômes

Pour les jeunes enfants, la forme eczémateuse est caractéristique. Au premier stade infantile, des éruptions focales sont observées sur la peau des joues, des fesses, des membres supérieurs et inférieurs. Dans le contexte d'une peau œdémateuse hyperémique, des vésicules apparaissent - des vésicules pleureuses. La couche supérieure de la peau - l'épiderme s'épaissit, des microfissures se forment dessus. Les manifestations cutanées sont associées à de graves démangeaisons atroces. L'enfant devient agité, le sommeil est perturbé, l'appétit s'aggrave. Lorsque le processus disparaît, les poches et l'hyperémie de la peau disparaissent, mais la sécheresse et la desquamation restent.

Pour la dermatite atopique infantile, la forme érythémateuse-squameuse est plus caractéristique, lorsque des nodules denses qui démangent - des papules apparaissent sur une peau sèche et squameuse. Le plus souvent, ils sont situés sur le côté du cou, sur le dos des mains, dans le coude et la calotte poplitée. En raison de fortes démangeaisons, les enfants griffent la peau affectée et une excoriation se produit dessus - des dommages à l'épiderme sous forme de rayures.

Si la guérison ne se produit pas, la maladie entre dans la phase adulte de développement. Chez un adulte, les manifestations cutanées sont variées: des plaques rouges squameuses aux vésicules et papules. Étant donné que le processus pathologique est déjà de nature chronique, des foyers de peau épaissie apparaissent - hyperkératose avec une augmentation du motif de la peau, en particulier sur les paumes et les pieds. Certains éléments de la peau ressemblent à des plaques psoriasiques. L'évolution de la maladie est cyclique avec des périodes de rémission et d'exacerbations.

Chez les patients atteints de dermatite atopique, l'activité du système nerveux central et autonome et du tractus gastro-intestinal est perturbée.

Les manifestations cutanées dans la dermatite atopique sont caractérisées par la facilité d'apparition de causes mineures, la persistance de l'évolution, la prévalence et le développement de complications.

Les complications de la dermatite atopique comprennent:

  • Lymphadénite régionale.
  • Maladies cutanées purulentes-inflammatoires: furoncles, pyodermite.
  • Papillomes multiples.
  • Éruptions herpétiques.
  • Stomatite, maladie parodontale.
  • Cheilitis - inflammation de la bordure rouge des lèvres.
  • États dépressifs.

Principes de base du traitement de la dermatite atopique

Il n'existe pas de traitement spécifique de la dermatite atopique. Sous diverses formes, en fonction des manifestations cliniques, des agents symptomatiques sont sélectionnés individuellement pour réduire la gravité des symptômes et contribuer à l'affaissement du processus aigu.

Après avoir identifié les allergènes responsables qui provoquent une exacerbation de la maladie, ils essaient de les éliminer au maximum de la vie quotidienne du patient: régime hypoallergénique et vie quotidienne.

  • Thérapie anti-inflammatoire externe.
  • Soins de la peau médicaux et cosmétiques.
  • Antihistaminiques.
  • En présence de foyers d'infection chroniques dans le corps (amygdalite, sinusite) ou lorsqu'une infection bactérienne secondaire est fixée, des antibiotiques sont utilisés.
  • Avec des pathologies concomitantes du tube digestif - entérosorbants, probiotiques, vitamines.
  • En cas d'évolution sévère et récurrente de la maladie, une plasmaphérèse thérapeutique, des glucocorticoïdes, une photothérapie, des cytostatiques, des immunomodulateurs sont prescrits.

La méthode d'immunothérapie allergénique spécifique (ASIT) est de plus en plus répandue en médecine pratique. La méthode permet de réduire la sensibilité accrue des tissus à un allergène spécifique.

Résultats de la maladie

Selon les statistiques, chez 60% des enfants, les manifestations cliniques de la dermatite atopique disparaissent complètement avec le temps..

Mais souvent, la dermatite atopique constitue la première étape de la soi-disant marche allergique, lorsque, en plus des manifestations cutanées, le rhume des foins et l'asthme bronchique se rejoignent.

Chez 2 à 10% des personnes, la maladie persiste tout au long de la vie..

La prévention

Les mesures de prévention primaire de la dermatite atopique doivent être mises en œuvre même au stade intra-utérin du développement fœtal et se poursuivre après la naissance de l'enfant. Éliminer, si possible, la pollution de l'air; les personnes vivant dans l'appartement arrêtent de fumer, avant et après la naissance de l'enfant.

Les femmes enceintes ayant une prédisposition aux allergies doivent suivre un régime hypoallergénique, prendre des médicaments uniquement avec l'autorisation d'un médecin.

Après la naissance, si l'enfant est allaité, les aliments à effet allergique prononcé (chocolat, miel, agrumes, œufs et autres) sont exclus de l'alimentation de la mère qui allaite. Les aliments complémentaires doivent être introduits au plus tôt lorsque l'enfant atteint 6 mois. Il est recommandé de tenir un journal «alimentaire», où vous notez tous les nouveaux aliments inclus dans le régime, et la réaction de l'enfant à ceux-ci.

La prévention secondaire avec les manifestations déjà existantes de la maladie est réduite à la création de telles conditions pour le patient afin qu'il ait le moins de contact possible avec les facteurs qui provoquent des rechutes. Il s'agit d'un régime hypoallergénique et de la vie quotidienne (pas de tapis, une grande quantité de meubles rembourrés, un nettoyage humide fréquent, de préférence avec des aspirateurs avec des filtres HEPA qui captent les plus petites particules), une protection contre le pollen pendant la période de floraison, et bien plus encore, selon le facteur causal.

Pourquoi vous devez contacter la clinique du médecin attentionné

La dermatite atopique est souvent associée à d'autres pathologies.Par conséquent, le traitement d'une maladie aussi complexe nécessite la participation de nombreux spécialistes étroits. La Clinique des médecins soignants, étant une institution médicale multidisciplinaire, peut fournir au patient la consultation de tous les médecins nécessaires: dermatologue, gastro-entérologue, immunologiste, oto-rhino-laryngologiste.

La dermatite atopique

La dermatite atopique occupe une place particulière parmi les maladies dermatologiques. La nature de la maladie n'est pas entièrement comprise, bien que l'on sache avec certitude qu'elle a un caractère héréditaire prononcé. Les scientifiques suggèrent que l'interaction complexe de facteurs immunologiques et de facteurs non liés à l'état d'immunité est également d'une grande importance. Ceci explique les nombreux noms de la maladie: eczéma constitutionnel, diathèse exsudative-catarrhale, neurodermatite atopique et autres..

Quel type de maladie est la dermatite atopique?

La dermatite atopique est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Dans la plupart des cas, il fait ses débuts dans l'enfance et se manifeste tout au long de la vie avec des exacerbations et des rémissions périodiques. Les symptômes primaires chez les adultes sont rares.

Quiconque souffre de dermatite atopique a une tendance héréditaire aux réactions allergiques. Ceci est mis en évidence par l'augmentation du taux d'immunoglobuline E (IgE) dans le sérum de ces patients. Les facteurs provoquant la maladie sont le contact avec un irritant, le stress, l'intoxication, le déséquilibre hormonal, l'immunodéficience.

Les patients atteints de dermatite atopique sont sujets à des infections virales fréquentes, des états d'immunodéficience. De plus, des analyses révèlent la présence de staphylocoques sur leur peau. Tout cela a constitué la base de l'hypothèse sur la nature immunologique de la maladie..

Manifestations typiques de la dermatite atopique sur la peau des mains

La dermatite atopique est caractérisée par la variabilité des manifestations cliniques liée à l'âge. Chez les enfants, il s'agit d'un eczéma inflammatoire-exsudatif. Elle se caractérise par des éruptions cutanées sous forme de vésicules (vésicules remplies de liquide), de papules (nodules dépassant au-dessus du niveau de la peau). Chez l'adulte, les lésions ressemblent à des zones d'un derme épaissi, couvertes d'éruptions cutanées en forme de papules squameuses (lichénoïdes)..

Les nourrissons de la première année de vie avec une hérédité accablée sont très sensibles à la dermatite atopique. La maladie de l'un des parents augmente de 30% le risque de développer une pathologie pour l'enfant. Si les deux parents sont malades, le bébé tombera malade avec une probabilité de 60%. L'hérédité peut être polygénique, quand ce n'est pas un type spécifique de maladie héréditaire, mais une tendance aux réactions allergiques de divers systèmes. En conséquence, l'enfant peut développer non seulement une dermatite, mais également une rhinite atopique, un asthme bronchique, une diathèse allergique.

Les femmes tombent malades deux fois plus souvent que les hommes. Dans la plupart des cas, les premières manifestations de la maladie chez eux sont observées à l'adolescence et à l'âge adulte, tandis que les hommes tombent malades pendant la petite enfance et la jeune enfance..

Quelles sont les causes de la dermatite et comment se développe-t-elle?

Le mécanisme immunologique du développement de la dermatite atopique est le suivant: les patients qui ont reçu la maladie de leurs parents ont des défauts héréditaires de l'immunité. Au contact de la peau, les irritants sont considérés par leur corps comme étrangers, c'est-à-dire antigènes. Ils stimulent la production d'immunoglobuline E dans le sérum sanguin (une protéine spécifique chargée de protéger la peau et les muqueuses). À son tour, cet élément libère des médiateurs inflammatoires (histamine, sérotonine et autres) des mastocytes pour lutter contre les substances étrangères.

Ces substances, qui s'accumulent dans l'épaisseur de la peau, provoquent une inflammation, des démangeaisons et des éruptions cutanées. Tous ces symptômes représentent un type immédiat de réaction allergique. Si une personne présente un degré élevé de sensibilisation (sensibilité du corps), le processus peut impliquer non seulement la peau, mais également les organes respiratoires et le tractus gastro-intestinal..

stade initial

La nature héréditaire de la dermatite atopique la rend répandue parmi les membres de la famille. Chez la plupart des patients, les manifestations primaires sont enregistrées dans la petite enfance et la petite enfance. Les facteurs provoquant son développement peuvent être les suivants: refus d'allaiter, sevrage précoce, infections intra-utérines, erreurs dans la gestion de la grossesse.

Vient ensuite une rémission à long terme, mais en présence de facteurs provoquants, la maladie peut réapparaître à l'âge adulte. Dans ce cas, ce sera plus difficile. Les facteurs provoquants sont:

  • la vie dans les régions à faible écologie;
  • une mauvaise nutrition;
  • infections virales;
  • stress fréquent.

La maladie peut récidiver dans le contexte de l'asthme bronchique allergique, du rhume des foins saisonnier, de la rhinite allergique.

La dermatite est souvent accompagnée d'un dysfonctionnement du système nerveux autonome. Il se manifeste par des troubles métaboliques, une diminution de la fonction surrénalienne, une perturbation des glandes sébacées. Tout cela conduit à un affaiblissement des fonctions protectrices de la peau. Les maladies chroniques du tractus gastro-intestinal (dysbiose, pancréatite) ne sont pas rares, ce qui augmente le risque d'allergie alimentaire.

Classification des stades de la dermatite atopique

La dermatite est une maladie qui a de nombreux facteurs provoquants. Elle se caractérise par un long parcours avec des exacerbations périodiques. Elle s'accompagne de nombreuses réponses immunitaires modifiées, d'une variété de manifestations cliniques qui varient en fonction de l'âge du patient, de la saison et de la présence de complications. Pour décrire la maladie, vous avez besoin d'une classification compétente de tous ses stades et formes..

La nature du flux

La nature de l'évolution de la dermatite atopique est décrite par les étapes suivantes:

  • Le stade initial (manifestation primaire) se développe, principalement dans les premiers mois ou années de vie.
  • Une exacerbation se caractérise par des symptômes sévères sous forme d'éruptions cutanées (papules, suintements, vésicules alternant avec des croûtes, érosion, desquamation).
  • Le stade chronique caractérise la dermatite lente. Les principaux signes sont des zones épaissies de la peau, une augmentation du motif de la peau et des fissures sur les paumes et la plante des pieds, des égratignures sévères.
  • Rémission - atténuation ou disparition complète des symptômes.
  • La convalescence est une condition dans laquelle les manifestations cliniques de la dermatite ne dérangent pas une personne pendant 3 ans ou plus.
Manifestations primaires sur la peau du visage

L'évolution de la maladie peut être plus sévère avec l'ajout d'autres réactions allergiques. Selon les statistiques, l'association de la dermatite atopique et de l'asthme bronchique survient dans 34% des cas. Dans 25% des cas, la maladie est associée à une rhinite allergique et 8% des patients présentent en outre des symptômes de rhume des foins saisonnier. Une combinaison de trois maladies est courante: l'asthme, la rhinite et la dermatite. Ça s'appelle la triade atopique.

La sévérité du flux

La gravité de l'évolution est associée à la zone de lésions cutanées.Par conséquent, la classification de cette caractéristique est effectuée comme suit:

  • Le stade bénin correspond à une dermatite limitée dans laquelle jusqu'à 10% de la zone cutanée est touchée (2 rechutes par an, la durée de la rémission est de 10 mois).
  • Le stade intermédiaire est une dermatite commune, touchant jusqu'à 50% (4 rechutes par an, la rémission dure 3 mois).
  • Stade sévère signifie dermatite diffuse, plus de 50% de la peau est touchée (plus de 5 rechutes par an, la rémission dure un mois ou est absente).
Stade léger de la dermatite atopique

La gravité des symptômes

La prochaine étape de la classification est la gravité des symptômes. Six manifestations cutanées majeures de la dermatite sont évaluées:

  • peau sèche;
  • peeling;
  • érythème;
  • œdème;
  • croûte;
  • ratissage.

Lors de l'évaluation, une échelle d'indicateurs d'intensité est utilisée. Chacun est numéroté de 0 à 3, 0 indiquant l'absence de symptôme, 1 léger, 2 modéré, 3 grave.

Stade sévère de la maladie sur la photo

Périodes d'âge

La nature de l'évolution et la combinaison des symptômes, les formes dominantes sont différentes selon l'âge du patient. Chaque période d'âge a ses propres caractéristiques, qui se distinguent dans les phases de développement de la maladie:

  • La première phase infantile couvre l'âge de 0 à 3 ans (petite enfance et petite enfance);
  • La deuxième phase ou phase enfantine couvre l'âge de 3 à 10 ans (enfants d'âge préscolaire, élèves du primaire, adolescents)
  • Troisième ou adulte - à partir de 10 ans (puberté et adultes).

Cette classification prend en compte les manifestations cliniques caractéristiques d'un âge particulier. Cela comprend les caractéristiques de localisation des lésions et le rapport de certaines manifestations cutanées.

Chez les enfants

La dermatite infantile comprend deux phases: le nourrisson et l'enfance. Les premières manifestations commencent au stade infantile (7-8 semaines). La localisation des éruptions cutanées est principalement la zone du visage. Les joues et le front sont généralement touchés. La peau des fesses est sensible aux éruptions cutanées, ainsi que les surfaces des extenseurs - la zone sous les genoux, les coudes pliés, les avant-bras.

Dans cette phase, les zones enflammées avec une éruption cutanée pleurante prédominent. La peau du visage est affectée par des taches lumineuses d'érythème avec un degré élevé d'œdème (papules, vésicules) qui s'accompagnent de fortes démangeaisons. Rémission partielle (les zones cutanées des plis restent affectées). L'exacerbation peut être déclenchée par des irritants alimentaires, elle s'accompagne de symptômes d'allergies alimentaires.

Manifestations sur la peau d'un enfant

Dans la phase infantile, l'inflammation est moins exsudative, devient souvent chronique. Au cours de cette phase, la couleur naturelle de la peau change (pigmentation des paupières) et des crises se forment. Des signes de dystonie végétative-vasculaire peuvent apparaître. Cette phase est caractérisée par une nature ondulée des manifestations, qui sont des taches gonflées rouge vif qui se fondent en foyers continus. Les égratignures deviennent humides, en croûte, il y a un risque d'infection. Habituellement, la peau des plis des bras et des jambes, des mains et des pieds, de la poitrine et du cou est affectée. Caractérisé par des exacerbations saisonnières de la dermatite.

Après avoir atteint l'âge de 8 à 10 ans, 50% des patients guérissent. Dans le reste, la maladie continue, se transformant en 3 (phase adulte).

Chez les adultes

La dermatite atopique chez l'adulte couvre la troisième phase. Ce sont des patients de plus de 10 ans (puberté et adultes). À ce moment, la maladie se manifeste par des éruptions cutanées dans la partie poilue, dans le front et la région périorale. Souvent, le cou est également impliqué, puis l'éruption se propage aux avant-bras et aux poignets. Les formes sévères peuvent être accompagnées de lésions cutanées diffuses (totales). Les éruptions cutanées se présentent sous la forme de rougeurs, de zones squameuses, d'infiltrations, de fissures. Les zones touchées sont fixes et changent rarement d'emplacement. Pendant les rémissions, la peau est partiellement ou complètement dégagée, à l'exclusion des plis poplités et du coude. À 30 ans, la rémission se développe souvent, tout en maintenant la sensibilité de la peau.

Symptômes

Le symptôme le plus persistant et douloureux caractéristique de tous les stades de la dermatite est la démangeaison cutanée. Il accompagne les éruptions cutanées de toute forme et ne disparaît pas même en leur absence. Modérée pendant la journée, elle s'intensifie vers la nuit. Il est difficile de le soulager même avec des médicaments..

Dans l'enfance, les patients sont plus susceptibles de tomber malades avec une dermatite exsudative avec érythème rouge vif. Plus tard, des éruptions cutanées apparaissent - papules, vésicules, pleurs. Avec l'âge, les formations perdent leur éclat. L'exsudativité diminue, les éruptions cutanées deviennent saisonnières. À l'âge adulte, l'éruption devient rose pâle. La peau devient sèche, squameuse.

Une forme longue et lente de dermatite atopique entraîne un épaississement de la peau. Cette forme est caractérisée par un complexe de 4 symptômes:

  • Un symptôme important est une augmentation des plis infra-orbitaires - le soi-disant pli atopique ou ligne Denny-Morgan survient dans 70% des cas.
  • Des poils clairsemés à l'arrière de la tête indiquent la présence d'un symptôme de «chapeau de fourrure».
  • L'apparition du symptôme des «ongles polis» est inévitable avec des rayures fréquentes.
  • La desquamation de la peau sur la plante des pieds est un symptôme du symptôme du «pied d'hiver».
Ligne Denny Morgan

Avec des lésions étendues, s'ajoute une infection bactérienne, compliquée d'une lymphadénite. Manifesté par une inflammation des ganglions lymphatiques dans la zone touchée.

La dermatite se manifeste le plus gravement sous la forme d'une érythrodermie. Il se caractérise par des manifestations à la fois locales et générales. Les principales manifestations cutanées sont diverses:

  • érythème;
  • infiltration;
  • lichénification (épaississement);
  • peeling.

Ces symptômes s'accompagnent d'une élévation de la température corporelle, d'une intoxication, de complications bactériennes et fongiques.

Localisations typiques

Il existe 5 manifestations cliniques qui classent la dermatite selon les groupes des symptômes les plus prononcés et leurs localisations typiques..

  • Érythémateux-squameux. Typique pour les nourrissons. Le processus commence sur les joues, couvrant tout le visage, se concentrant sur la zone autour de la bouche et des yeux. Le cuir chevelu et le cou, les mains sont souvent touchés. La maladie se manifeste par des taches rouge vif, qui sont des tissus gonflés, puis recouvertes d'une éruption cutanée avec démangeaisons, sous forme de papules, de vésicules, qui sont remplacées par des érosions. Une fois la gravité du processus atténuée sur les zones touchées, des zones sèches apparaissent avec des écailles sortantes de peau obsolète. Sur les lèvres, des convulsions peuvent se former, qui se propagent à la région des lèvres sous la forme de zones d'érythème, se transformant en infiltration puis en zones squameuses. Souvent, une infection secondaire se forme sous la forme de lésions cutanées pustuleuses
  • Vésiculo-crustique (exsudatif) est caractéristique de la dermatite de la petite enfance, touchant les enfants âgés de 3 à 5 mois. Cela commence par les zones érythémales, puis les vésicules se rejoignent, qui, après ouverture, forment des zones suintantes avec des micro-érosions - les soi-disant puits séreux. La forme est caractérisée par de fortes démangeaisons. Les joues, les surfaces de flexion, la poitrine, les mains et les pieds souffrent.
  • Érythémateux-squameux avec lichénification est typique chez les enfants plus âgés et les adultes. Il se caractérise par des zones de peau enflammée. Les éruptions papuleuses (petites, sphériques) se transforment en peau squameuse. Les lésions apparaissent souvent symétriquement, couvrant le coude et les plis poplités, le dos des mains, les régions latérales et postérieures du cou.
  • Forme lichénoïde - typique des adolescents. Les zones touchées apparaissent comme des foyers de peau enflammée, épaissie, œdémateuse, avec un motif prononcé. Les éruptions sont de grandes formations coalescentes avec du liquide à l'intérieur, recouvertes d'une peau squameuse. Cette forme se caractérise par un symptôme d'ongles polis (le patient a des ongles brillants avec des bords tranchants) Les endroits de grattage peuvent être recouverts d'écorchures, de contusions. Une infection bactérienne peut rejoindre.
  • Forme semblable à un prurigus - affecte les adultes. Il se caractérise par une évolution prolongée, une éruption cutanée sous forme de papules. Localisation - visage, plis poplités et coudes, fesses. La peau est épaissie. En raison de fortes démangeaisons, la peau est constamment peignée. Sur le site du grattage, vous pouvez voir des zones de peau atrophiée.
Les lieux de localisation les plus courants des éruptions cutanées en cas de maladie

Diagnostic

Le diagnostic de la dermatite est effectué sur la base de l'anamnèse et du tableau clinique, compilés sur la base d'un examen externe. Les résultats des tests de laboratoire sont également importants..

La base du diagnostic est l'analyse d'un ensemble de critères diagnostiques principaux et auxiliaires. Le diagnostic est considéré comme confirmé si le patient a 3 critères principaux et 3 critères auxiliaires.

Les principaux critères sont les suivants:

  • la peau qui gratte;
  • la zone et la nature des lésions;
  • la présence de parents avec ce diagnostic;
  • nature récurrente de la maladie;
  • apparition précoce de la maladie.

Les critères auxiliaires sont:

  • la connexion des exacerbations avec la saison ou la saison;
  • la présence de facteurs provoquants;
  • humeur allergique du corps;
  • la présence de plis cutanés sur les pieds et les paumes;
  • lésions cutanées infectieuses;
  • peau sèche;
  • décoloration de la peau;
  • démangeaisons dans les endroits de sueur;
  • peeling après une douche ou un bain;
  • cernes autour des yeux;
  • pli des paupières inférieures;
  • crises d'épilepsie dans les coins de la bouche.

Pour évaluer la gravité de la maladie, une échelle d'intensité des symptômes est utilisée, qui évalue la présence et la luminosité de la manifestation de six symptômes principaux.

Les données de laboratoire aideront à clarifier le diagnostic. Les plus informatifs sont un test sanguin général et biochimique, une analyse d'urine générale, une analyse pour la détermination de l'immunoglobuline E dans le sang. Un test est également effectué pour identifier les allergènes - une analyse de la réaction à l'introduction d'allergènes alimentaires, chimiques, végétaux et animaux dans le sang, qui aide à déterminer un allergène spécifique.

Des diagnostics différentiels sont effectués pour confirmer le diagnostic et exclure les maladies présentant des symptômes similaires:

  • eczéma chronique;
  • le lichen plan;
  • mycose fongique;
  • neurodermatite limitée;
  • dermatite d'une autre étiologie;
  • psoriasis.
Gauche - lichen plan, droite - dermatite atopique

Quel est le danger de la dermatite atopique et peut-il y avoir des complications?

Les démangeaisons indomptables sont la principale cause de complications. Le grattage constant entraîne des dommages à l'intégrité de la peau et une perturbation de sa fonction protectrice.

La conséquence en est souvent l'ajout de maladies infectieuses de nature bactérienne, virale ou fongique:

  • La pyodermie se manifeste par des lésions pustuleuses, une inflammation des ganglions lymphatiques, une détérioration de l'état général du corps.
  • Une cause fréquente d'infections virales est le virus de l'herpès. Il se manifeste sous la forme de vésicules localisées dans la bouche, le nez, les oreilles, les yeux.
  • L'agent causal des infections fongiques est un champignon ressemblant à une levure. Elle est localisée sur les ongles, les mains, les pieds, le cuir chevelu, les muqueuses. Affectant la muqueuse buccale, se manifestant sous la forme de muguet.

Les complications peuvent entraîner des erreurs et des lacunes dans le traitement, des effets secondaires des médicaments, en particulier des médicaments hormonaux.

Méthodes de traitement

Premiers secours en cas d'allergies - élimination des allergènes de l'estomac et des intestins avec le gel enterosorbent Enterosgel.

Le gel saturé d'eau nettoie en douceur la membrane muqueuse des allergènes. Enterosgel ne colle pas à la membrane muqueuse, mais enveloppe doucement et favorise la récupération. Les allergènes collectés sont solidement retenus dans la structure globulaire du gel et retirés du corps. D'autres sorbants en poudre contiennent de minuscules particules qui, comme la poussière, s'encrassent dans les villosités des parois intestinales, blessent et empêchent la restauration de la membrane muqueuse.

Par conséquent, enterosgel gel enterosorbent est le bon choix pour les allergies chez les adultes et les enfants dès le premier jour de la vie..

Le traitement de la dermatite atopique vise à soulager la réaction allergique et à réduire la sensibilité du corps à l'allergène. Ensuite, ils éliminent les principaux symptômes - démangeaisons, éruptions cutanées, réaction inflammatoire, libèrent le corps des toxines. En présence de pathologies concomitantes, leur correction et le soulagement des complications infectieuses sont effectués. Les étapes suivantes s'appliquent:

  • correction du régime;
  • traitement médical;
  • physiothérapie.

Correction du régime

Les aliments allergènes doivent être évités pour éliminer le risque d'allergies alimentaires.

Un régime hypoallergénique exclut les agrumes, les fraises et les cassis, le miel, les grenades, les champignons, le cacao et le chocolat, les bouillons forts. Vous ne pouvez pas utiliser de conserves avec l'ajout d'arômes artificiels, de conservateurs, de colorants. Les plats à forte teneur en épices, les plats frits et fumés ne sont pas sains.

Le régime doit être équilibré. Il est nécessaire d'inclure dans le régime des aliments dont la valeur nutritionnelle n'est pas inférieure à ceux dont la consommation est interdite.

Thérapie diététique - résultat en 12 jours

Traitement médical

Les médicaments doivent être prescrits par un médecin après un examen approfondi et la confirmation du diagnostic. Habituellement, un complexe de médicaments est prescrit qui permet d'améliorer l'état du patient en peu de temps..

  • Les antihistaminiques sont le pilier du traitement de la dermatite. Ils bloquent la production d'histamine, soulagent les manifestations d'allergies et les symptômes qui les accompagnent (Tavegil, Zirtek).
  • Les agents hormonaux sont utilisés pour soulager le processus inflammatoire. Ils aident également à soulager les symptômes d'allergies. Ils peuvent être utilisés par voie topique, mais avec des lésions étendues, ils sont prescrits en interne. (Melipred, Polcortolone, pommade Advantan, Elokom). Leur inconvénient est la présence d'effets secondaires.
  • Les sédatifs apaisent les nerfs, soulagent les démangeaisons et améliorent le sommeil nocturne. (Afobazol, Tenaten, Motherwort). Après consultation avec un psychothérapeute, des antidépresseurs peuvent être utilisés au besoin.
  • Les agents absorbants aident à soulager l'intoxication. Polysorb, Smecta, Enterosgel sont efficaces. La nomination ultérieure de probiotiques améliore la flore intestinale, ce qui a un effet bénéfique sur l'état du système immunitaire.
Traitement combiné

Physiothérapie

La physiothérapie est un traitement local de la dermatite. C'est une influence externe des médias médicinaux. Il est utilisé au stade final après le soulagement de l'inflammation aiguë. Améliore efficacement l'état de la peau, augmente ses fonctions protectrices. La thérapie magnétique, la thérapie au laser, l'acupuncture, les bains thérapeutiques sont efficaces.

En cas de sécheresse sévère et de desquamation de la peau, vous devez en prendre soin en utilisant des hydratants hypoallergéniques prescrits par votre médecin. Les onguents Bepanten et Panthenol ont un effet hydratant.

Prévention des exacerbations

Selon la durée de la maladie, la prévention primaire et secondaire (anti-rechute) est utilisée.

La prévention primaire est réalisée en présence d'une hérédité accablée pendant la petite enfance et pendant le développement intra-utérin et vise à éliminer l'action des facteurs de risque.

Au cours du développement intra-utérin, il est nécessaire:

  • prévenir la toxicose de la grossesse;
  • évitez de prendre certains médicaments;
  • éviter tout contact avec d'éventuels allergènes;

Dans les premiers jours de la vie d'un bébé, vous devez:

  • ne pas sevrer le bébé plus longtemps;
  • éviter l'alimentation artificielle;
  • les mères suivent un régime hypoallergénique pendant l'allaitement;
  • si possible, évitez de prendre des médicaments qui ont des effets secondaires graves.

Une prophylaxie secondaire est effectuée pendant la rémission. Il vous permet de retarder la rechute le plus longtemps possible et d'atténuer les symptômes lorsqu'elle survient:

  • exclure les facteurs provoquant la maladie;
  • suivre un régime hypoallergénique;
  • traiter les infections chroniques;
  • soutenir les défenses immunitaires;
  • subissent périodiquement un traitement de désensibilisation;
  • traitement de Spa.
Progression du traitement en 25 jours

Prévoir

La dermatite atopique survient très tôt. Avec l'âge, la moitié des patients guérissent et la fréquence des rechutes et leur force diminuent. Les autres continuent de tomber malades, mais les formes sévères avec de rares rémissions sont rares. Pour affaiblir les manifestations de la maladie, une prophylaxie anti-rechute doit être effectuée régulièrement. Ceci est particulièrement important pendant la saison froide, lorsque les exacerbations sont plus fréquentes. Il vaut la peine d'éviter les professions où le contact avec des allergènes est inévitable..

La principale chose à retenir est que l'automédication dans la lutte contre la dermatite est inacceptable. Des actions inappropriées peuvent aggraver la situation, provoquer le développement de l'asthme bronchique, de la rhinite, des allergies respiratoires. La thérapie est prescrite par un médecin après analyse des résultats des diagnostics généraux et différentiels. Des actions correctes garantiront un pronostic favorable de la maladie. La probabilité de guérison et la fréquence des rechutes dépendent entièrement d'une attitude prudente envers votre santé..