Types de dermatite chez les enfants de moins d'un an - causes, symptômes, traitement et nutrition à la maison

La dermatite de la maladie chez un nourrisson survient sous l'influence d'irritants, lorsque les premiers signes sur la peau commencent à apparaître, un besoin urgent de consulter un médecin. La maladie sur la photo ressemble à une réaction allergique, se manifestant par une éruption cutanée et une rougeur. En l'absence de traitement quotidien efficace, des complications peuvent survenir et nuire à tout le corps du bébé..

Qu'est-ce que la dermatite

Chez les nourrissons, la dermatite n'est pas une maladie rare. La maladie peut apparaître dès les premiers jours de la vie d'un bébé. La maladie se caractérise par l'apparition de symptômes d'inflammation et d'irritation aiguës sous l'influence de facteurs externes négatifs. Les symptômes de la dermatite peuvent survenir sur le cuir chevelu, les membres, les fesses et le cou d'un nourrisson. Les manifestations de la maladie apportent à l'enfant un inconfort sévère, peuvent provoquer le développement d'une infection.

Les symptômes de la dermatite chez un nourrisson

Les pédiatres modernes distinguent plusieurs types de dermatites qui peuvent se développer chez un nourrisson: contact, atopique (allergique), couche, séborrhéique. Ils diffèrent par les causes d'apparition, la localisation des lésions et leurs manifestations. Les symptômes de la maladie dépendent de sa variante. Parmi les manifestations courantes, les médecins notent des démangeaisons, des éruptions cutanées et des rougeurs sur la peau, l'état agité du bébé.

La dermatite atopique

La dermatite allergique chez les nourrissons survient très souvent. Cette forme de dermatose se manifeste dans les premiers jours de la vie d'un enfant, c'est un processus inflammatoire et une violation de l'intégrité de la peau. L'eczéma chez les nourrissons se manifeste par la formation d'éruptions cutanées et de rougeurs dans les zones de l'épiderme. La peau du bébé commence à peler dans les fesses et les joues. Les manifestations de cette maladie peuvent progresser, provoquant des lésions étendues..

L'éruption cutanée avec dermatite atopique est répandue, peut être localisée sur les coudes et les genoux, le tronc, le visage. L'épiderme du bébé devient enflammé et sec, acquiert une teinte rougeâtre et des démangeaisons constantes se produisent. Si vous ne prenez pas de mesures pour traiter la dermatose allergique à un stade précoce, des plaies et des fissures peuvent se former et des croûtes peuvent apparaître. Si le bébé commence instinctivement à gratter les boutons, des complications peuvent survenir et la maladie se transforme en une forme chronique..

  • La signification des grains de beauté chez les hommes et les femmes est la signification secrète des marques. Que disent les taches de naissance sur le corps humain?
  • Traitement des champignons de la peau du corps
  • Solution de clotrimazole pour la mycose des ongles

Les causes de la dermatite atopique chez les nourrissons peuvent varier. Dans la plupart des cas, la maladie survient en raison d'une prédisposition héréditaire. Les allergènes présents dans les aliments et dans l'environnement affectent également la formation de la maladie. Dans certains cas, les facteurs provoquants sont des infections parasitaires ou une indigestion.

Séborrhéique

Une dermatite de type séborrhéique peut se former dans les premiers jours de la vie d'un enfant. Une maladie survient sous l'influence d'un certain type de champignon. La maladie est localisée principalement sur le cuir chevelu. La dermatite séborrhéique est exprimée chez un nourrisson sous la forme de petites croûtes jaunâtres. Ces formations sont souvent accompagnées d'une sensation de démangeaison. Dans les cas où le système immunitaire de l'enfant échoue, un malaise général et une diarrhée peuvent devenir un signe de maladie..

Contact

La dermatite de contact affecte les nourrissons lorsqu'ils interagissent directement avec des substances agressives. Ses symptômes apparaissent brusquement, la maladie se caractérise par une évolution aiguë. La dermatose se manifeste par l'apparition soudaine d'une éruption cutanée, une rougeur de la peau, accompagnée de démangeaisons. Les croûtes pleurantes sont fréquentes. Lorsqu'ils sont retirés, une infection secondaire peut atteindre le site de l'inflammation, ce qui entraînera des complications. Avec l'élimination du facteur provoquant, les symptômes disparaissent rapidement..

  • Bergamote - de quel genre de plante s'agit-il. Avantages et utilisations de l'huile essentielle de bergamote
  • Qu'est-ce qui est orthographié
  • Soupe aux haricots - recettes étape par étape avec photos. Comment cuisiner délicieusement le premier avec de la viande ou du maigre

Couche

Une mauvaise utilisation des couches ou une mauvaise hygiène d'un nourrisson peuvent entraîner une dermatite des couches. Ses symptômes apparaissent à l'intérieur des cuisses, des fesses ou de l'aine. La maladie se caractérise par la formation d'une éruption cutanée, une irritation, des processus inflammatoires, qui s'accompagnent d'une rougeur de l'épiderme. Avec un degré léger de la maladie, l'éruption cutanée est insignifiante, l'apparition d'un œdème dans les zones touchées est possible.

Les causes

Aujourd'hui, les médecins identifient les causes possibles suivantes de dermatite chez les nourrissons:

  • Facteur héréditaire. La maladie peut se manifester chez un enfant si l'un des parents souffre ou a une prédisposition aux maladies de la peau.
  • Complications chez la mère pendant la grossesse, travail difficile.
  • Infections intra-utérines transmises par le bébé, maladies de la mère pendant la période de gestation.
  • Traitement d'un enfant avec des médicaments après la naissance et des femmes pendant l'allaitement.
  • La survenue d'un trouble intestinal ou d'une dysbiose chez un nourrisson.
  • Initiation précoce des aliments complémentaires avec des aliments allergènes (fruits à coque, agrumes, œufs).
  • Si un bébé est nourri au biberon, une formule inappropriée ou de mauvaise qualité peut provoquer une dermatite..
  • Les signes de dermatite surviennent lorsque le système d'hygiène du bébé est incorrect.
  • Contact direct d'un nourrisson avec des allergènes (produits chimiques, pollen, poussière domestique).

Traitement

Le choix du traitement pour un enfant contre la dermatite dépend du type de maladie. Les médecins prescrivent les méthodes suivantes:

  • Avec le type de contact, le traitement médicamenteux n'est pas nécessaire. Pour soulager les symptômes, il vous suffit de protéger le bébé des actions des substances qui ont provoqué la maladie.
  • Vous pouvez guérir la dermatite séborrhéique en peignant régulièrement les croûtes de la peau du bébé. Il est nécessaire de laver la tête de l'enfant avec un shampooing spécial, Nizoral est considéré comme approprié. Après une telle procédure, la peau doit être séchée avec une serviette, traitée avec une pommade ou une crème..
  • Il est nécessaire de commencer à traiter la dermatite des couches avec la bonne approche des soins du bébé. Gardez sa peau sèche et propre. Lors du changement de couche, lavez le bébé à l'eau tiède, essuyez doucement avec des serviettes douces et lubrifiez la peau avec une crème hypoallergénique ou une pommade spéciale.
  • Un traitement complexe est un moyen efficace de traiter la dermatite atopique chez les nourrissons. Il comprend l'identification de la substance qui a provoqué la réaction allergique, la modification du régime alimentaire de la mère, le choix d'une formule adaptée si l'enfant est nourri au biberon, la limitation du contact du nourrisson avec les irritants. De plus, les problèmes du tube digestif sont traités avec des probiotiques. Les médecins prescrivent des antihistaminiques, des crèmes anti-inflammatoires et hydratantes et des onguents pour soulager les symptômes aigus. Si vous suspectez une dermatite allergique chez un bébé, vous devez immédiatement contacter un médecin, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même.

Pour le traitement des nourrissons, les médecins recommandent l'utilisation de pommades non hormonales, car les médicaments à base d'hormones ne conviennent pas toujours et peuvent provoquer une réaction négative. Parmi les outils populaires sont les suivants:

  • D-Panthénol - le médicament contribue à la restauration rapide de la peau délicate de bébé avec diathèse, neurodermatite et autres maladies accompagnées de desquamation, de fissures et d'éruptions cutanées. Les médecins conseillent d'utiliser la crème après avoir changé les couches et les couches, le bain.
  • Pommade au zinc - a des propriétés désinfectantes, absorbantes et astringentes. Le médicament soulage l'inflammation et l'irritation, sèche les boutons. La contre-indication à l'utilisation est la présence d'une intolérance individuelle.
  • Skin-cap - l'outil peut être utilisé pour traiter des adultes et des enfants d'âges différents. Le médicament combat activement les bactéries et les champignons. Aide à soulager l'inflammation et l'irritation. Les dermatoses chez les jeunes enfants peuvent être traitées avec ce médicament pendant au plus un mois. Utiliser comme indiqué par votre médecin, car Skin Cap peut provoquer des réactions allergiques.

Dermatite atopique chez les nourrissons

  • Ce que c'est?
  • Causes d'apparition chez les nouveau-nés et les nourrissons
  • Les principaux symptômes
    • stade initial
    • La hauteur aiguë de la maladie
    • La période de réduction du processus inflammatoire et le début de la rémission
  • Diagnostique
    • Analyse sanguine générale
    • Tests allergiques provocateurs
    • Détermination des anticorps spécifiques
  • Traitement
  • Traitement local
  • Usage systémique de médicaments
  • Qu'est-ce qui est utilisé pour le traitement à domicile?
  • La prévention

La dermatite atopique est assez fréquente chez les bébés de moins de 5 ans. Pour la première fois, la maladie peut faire son apparition dès les premiers jours après la naissance. L'évolution de la maladie chez les nourrissons a un caractère légèrement différent de celui des enfants plus âgés. Le traitement des bébés au cours de la première année de vie nécessite une approche plus douce, sans l'utilisation de médicaments puissants.

Ce que c'est?

Avec la dermatite atopique, une inflammation systémique se produit en réponse à l'ingestion d'un facteur provoquant - un allergène. Souvent, les bébés atteints de maladies similaires ont une certaine prédisposition génétique. Si un enfant a les deux parents - des allergies, dans 80 à 90% des cas, il peut montrer des signes d'atopie. Si seul le père ou la mère a des réactions allergiques, la probabilité d'hériter du trait est de 40%.

Causes d'apparition chez les nouveau-nés et les nourrissons

Les chercheurs ne sont pas parvenus à un avis unanime sur la cause de la maladie. Ils ont constaté que plusieurs facteurs provoquants peuvent influencer le développement de la maladie. Il est impossible de prédire comment le corps de l'enfant réagira à la pénétration de tel ou tel allergène. Cela dépend directement de la sensibilité individuelle et des caractéristiques du système immunitaire du bébé..

Plusieurs facteurs peuvent influencer le développement de la maladie à la fois:

Prédisposition génétique au développement de la dermatite atopique. Plusieurs gènes polymorphes sont considérés comme responsables de l'hypersensibilité à divers agents provoquants. Ils sont responsables du fonctionnement du système immunitaire et de la reconnaissance par l'organisme des substances étrangères. Les proches parents des familles atopiques ont un ensemble de gènes identique.

Niveau d'immunité réduit. En règle générale, il peut s'agir d'une immunodéficience congénitale ou acquise. Dans de telles situations, la pénétration de tout antigène dans le corps en présence d'une prédisposition individuelle peut provoquer une réponse violente.

Maladies chroniques du système digestif. Il est à noter que chez les bébés souffrant de pathologies du tractus gastro-intestinal, le risque de développer une dermatite atopique augmente plusieurs fois. Chez les nouveau-nés, ces pathologies sont souvent congénitales. Une atrésie du cardia ou une violation de la structure des organes peut entraîner une perturbation du fonctionnement normal du système digestif. Cette condition conduit également à une modification de la microflore intestinale, et donc à la suppression de l'immunité..

Manifestations de dermatite après l'introduction d'aliments complémentaires. Souvent, les premiers problèmes de peau commencent à survenir chez les bébés après avoir ajouté de nouveaux aliments au régime. Il n'y a pas d'idiosyncrasie avec le lait maternel. Au niveau de sa composition, c'est un produit protéique excellent et complet. Le lait maternel est absorbé à 99,8% par le corps de l'enfant. Avec l'introduction de mélanges, le bébé peut présenter des manifestations d'allergies et de dermatite atopique..

Dans des cas plus rares, la poussière de maison ou les acariens domestiques peuvent agir comme un facteur de provocation. Ces minuscules micro-organismes vivent dans les oreillers et la literie. En été et en saison chaude, leur nombre peut augmenter plusieurs fois. S'appuyant sur la peau délicate du bébé, ils peuvent facilement provoquer une forte réaction allergique et provoquer l'apparition d'une dermatite atopique.

Contact direct avec des produits chimiques. Souvent, ces facteurs provoquants sont les produits d'hygiène ou les produits chimiques ménagers. Les bébés peuvent avoir une dermatite atopique de contact sur leurs vêtements. En règle générale, la raison de cette réaction est une réaction allergique aux composants de la lessive. L'usure des couches est également une cause fréquente de ce type de dermatite..

Invasions parasites. Ils se retrouvent chez les bébés près d'un an. À cette époque, les mères commencent à donner aux enfants des fruits et des baies frais comme aliments complémentaires. Un traitement hygiénique insuffisant peut entraîner une infection de l'enfant par divers helminthes. Lorsqu'ils s'installent dans les intestins, ils libèrent des toxines dangereuses. Ces substances peuvent devenir un facteur de provocation pour l'apparition d'une réaction allergique. Les maladies parasitaires, en tant que source de dermatite atopique, sont assez courantes dans la pratique des enfants..

Les principaux symptômes

La dermatite atopique peut se manifester de différentes manières. La gravité des signes cliniques dépendra de la gravité de l'évolution de la maladie. Le développement de la maladie peut être divisé en plusieurs étapes:

stade initial

Pendant cette période, la maladie se manifeste par l'apparition de diverses taches rouges ou d'hyperémie. Plus souvent avec des formes de contact de dermatite, ils apparaissent aux endroits de contact avec les vêtements. Les formes diffuses sont caractérisées par la propagation de taches sur tout le corps. Un grand nombre de rougeurs vives est noté sur la nuque, les joues, aux endroits de la fosse du coude et sous les genoux.

La hauteur aiguë de la maladie

À ce moment, le bébé a l'air très douloureux. Des démangeaisons sévères se joignent aux manifestations cutanées. Les bébés commencent à peigner la peau endommagée. Avec une évolution sévère de la maladie, des plaies suintantes commencent à se former. Plusieurs papules ou vésicules à contenu séreux peuvent apparaître sur certaines parties du corps. La peau des zones touchées devient chaude, rougit. L'état général du bébé est perturbé. Il devient plus léthargique, maussade. Peut abandonner le sein. Les bébés ne dorment pas bien en raison de fortes démangeaisons. La nuit, l'état s'améliore quelque peu.

La période de réduction du processus inflammatoire et le début de la rémission

À ce moment, tous les symptômes lumineux de l'allergie disparaissent et sont remplacés par de nouvelles manifestations cutanées. Des croûtes apparaissent sur le site de plaies suintantes. La peau s'épaissit, son architecture et sa structure changent.

Avec une longue évolution de la maladie et l'utilisation à long terme de médicaments hormonaux, des zones à peau plus fine peuvent se former. En règle générale, de fines rayures blanches ou rouges restent sur le site des peignes..

Le motif de la peau change quelque peu, il devient plus dense et rugueux. Certains bébés développent une desquamation sévère du cuir chevelu. La peau devient plus sèche et nécessite une hydratation constante.

Afin de prescrire correctement un traitement, des diagnostics supplémentaires sont nécessaires. L'élimination du facteur provoquant est une procédure thérapeutique importante dans le traitement de la dermatite atopique. Même malgré le traitement en cours, il n'est souvent pas possible d'obtenir une rémission complète sans éliminer l'action de l'allergène..

Diagnostique

Habituellement, la nomination d'examens supplémentaires est effectuée par un allergologue-immunologiste. Si l'enfant présente les premiers signes de la maladie, il est impératif de le montrer à un spécialiste. La dermatite atopique nouvellement diagnostiquée nécessite des recherches supplémentaires.

Analyse sanguine générale

Vous permet d'établir avec précision et rapidement la forme allergique de la maladie, ainsi que de distinguer la dermatite atopique de diverses maladies infectieuses. Une augmentation prononcée du taux de leucocytes et d'éosinophiles indique la présence d'une réaction allergique. Presque toutes les variantes de la dermatite atopique surviennent avec une VS accélérée.

Au milieu de la phase aiguë de la maladie, il peut y avoir une légère augmentation du taux de lymphocytes. Cela indique l'activation du lien cellulaire de l'immunité et le début d'une réaction allergique. En outre, les indicateurs de la série leucocytaire indiqueront au médecin si une infection bactérienne secondaire ou des complications de la maladie se sont jointes.

Tests allergiques provocateurs

Ne sont pas informatifs chez les nourrissons. Les études avec des tests de scarification ne sont recommandées que pour les bébés à partir de trois ans. La réalisation de telles études chez les nourrissons n'est pas informative et ne donne pas un résultat fiable et précis. Il est également très difficile de réaliser techniquement un test de scarification sur un nourrisson. Les tests sérologiques constituent une alternative à ces études..

Détermination des anticorps spécifiques

Il est utilisé chez les bébés présentant une évolution sévère de la maladie. Habituellement, ces tests sont recommandés par les médecins pour les enfants plus âgés. Cependant, avec des exacerbations fréquentes de la maladie, lorsque la spécification de l'allergène est requise, des études sérologiques sont également utilisées chez les nourrissons. Le matériel analysé pour l'analyse est le sang veineux. Lors de l'exécution de ce test de laboratoire, plusieurs groupes d'allergènes peuvent être contrôlés à la fois. Le temps d'analyse est généralement de 3-4 jours.

Avec l'aide d'un tel test, le médecin peut donner les recommandations les plus précises sur les facteurs provoquant la dermatite atopique chez le bébé. Ce test identifie également tous les allergènes croisés. Un inconvénient important d'une telle analyse est son coût élevé. Pour chaque groupe d'allergènes, vous devrez payer environ 5000 roubles.

Traitement

À ce jour, de nombreuses substances médicinales différentes sont utilisées pour le traitement de la dermatite atopique. Beaucoup d'entre eux sont appliqués localement sur la peau endommagée. Avec une évolution plus compliquée de la maladie, les médicaments sont prescrits sous forme d'injections ou de comprimés. Les traitements de la dermatite atopique sont généralement longs. Les médicaments peuvent être prescrits de 10 jours à plusieurs mois.

Traitement local

À ces fins, diverses pommades, crèmes ou suspensions sont utilisées qui ont des effets anti-inflammatoires. Pour les peaux sèches, les crèmes ou onguents gras sont préférés. Ces formes posologiques pénètrent parfaitement dans toutes les couches de la peau et peuvent éliminer efficacement l'inflammation..

Parmi les médicaments les plus couramment utilisés figurent les anti-inflammatoires. Ceux-ci incluent: "Bepanten", pommade au zinc, "Elidel", "Emolium", ainsi que bien d'autres. Ces médicaments aident non seulement à éliminer l'inflammation, mais ont également un effet positif sur la peau. Par exemple, la pommade au zinc a un effet desséchant. Il peut être appliqué sur les lésions suintantes.

L'utilisation de pommades hormonales aide à guérir rapidement les exacerbations de la maladie. Ces médicaments sont généralement à base de prednisone ou de béclaméthasone. Vous ne devriez pas avoir peur des effets secondaires de ces médicaments! Le contenu de la forme active d'hormones en eux est minime. Ils ne pourront pas provoquer une action systémique prononcée.

Il est préférable d'utiliser des pommades hormonales uniquement après avoir consulté un pédiatre, car pour un certain nombre de médicaments, il existe certaines contre-indications d'utilisation.

Usage systémique de médicaments

La prescription de médicaments pour le traitement de la dermatite atopique chez les nourrissons est effectuée en tenant compte des symptômes indésirables de la maladie. Habituellement, le traitement est effectué de manière complexe en utilisant divers groupes de médicaments. Pour éliminer les démangeaisons sévères, les bébés se voient prescrire des antihistaminiques. Ceux-ci incluent: "Zirtek", "Fenistil", "Tsetrin" et bien d'autres. De plus, le gluconate de calcium aidera à réduire les démangeaisons insupportables et à calmer le bébé. L'utilisation de ce médicament ne provoque pas d'effets indésirables et est bien tolérée par l'organisme de l'enfant.

Divers entérosorbants sont largement utilisés pour éliminer les toxines et les substances biologiquement actives qui se forment lors d'une inflammation allergique. Le plus sûr et le plus efficace: Polysorb, Laktofiltrum, Enterosgel. Les critiques après avoir utilisé de tels médicaments sont généralement les plus positives. Grâce à l'utilisation de ces sorbants, la maladie disparaît plus rapidement..

Pour normaliser la microflore intestinale, diverses préparations sont utilisées, enrichies en lacto - et bifidobactéries. Habituellement, ils sont prescrits après la prise de sorbants. Les probiotiques qui font partie de ces préparations ont un effet stimulant sur la croissance de la microflore bénéfique dans l'intestin. Cela vaut la peine d'utiliser ces médicaments pendant longtemps, pendant un mois. Les cours doivent être répétés 2 fois par an..

Pour les bébés qui développent des manifestations de dermatite atopique après l'introduction de nouveaux aliments complémentaires, le régime alimentaire doit être modifié. Les mélanges hypoallergéniques sont le meilleur choix. Leur composition est choisie de manière à exclure complètement toutes les substances à fortes propriétés allergènes. Les bébés, recevant une telle nourriture, se sentent bien. Leur fonction intestinale est normalisée, l'immunité est rétablie et toutes les éruptions cutanées indésirables disparaissent.

Pour les bébés dans la première année de vie, vous pouvez choisir divers mélanges nutritionnels prêts à l'emploi avec des propriétés allergènes faibles. Tous les composants du lait de vache sont absents du régime «Frisopep». Pour les bébés présentant une carence en lactase ou une intolérance aux protéines de vache, un tel produit sera un excellent choix pour composer un régime. Cette formule peut être utilisée dès les premiers jours après la naissance de votre bébé. Il est également idéal pour les bébés prématurés ou les bébés de faible poids à la naissance..

Qu'est-ce qui est utilisé pour le traitement à domicile?

Pour éliminer les symptômes indésirables de la dermatite atopique, les mères utilisent souvent divers médicaments traditionnels. Dans de tels cas, vous devez déterminer laquelle de ces méthodes ne nuira pas au bébé..

La peau d'un nouveau-né est très sensible. Toute exposition à des produits chimiques agressifs peut provoquer une irritation grave. Avec une prédisposition individuelle à la dermatite atopique - un tel contact avec une substance peut exacerber la maladie.

Par conséquent, pour éliminer les symptômes indésirables caractéristiques des maladies allergiques cutanées, vous pouvez utiliser à la maison des plantes médicinales ou des produits qui ne sont pas des allergènes puissants..

Les feuilles de laurier ont des propriétés antiseptiques. Une décoction cuite faible de cette plante peut être ajoutée aux bains lors du bain. Cela protégera la peau délicate du bébé d'une éventuelle infection bactérienne. Avant d'effectuer un tel bain - assurez-vous de vérifier la réaction du bébé.

Pour ce faire, passez la décoction de feuille de laurier diluée sur la peau de l'enfant. Évaluer la réaction après 10 à 15 minutes. Si la peau reste propre et qu'il n'y a pas d'irritation, vous pouvez utiliser ce bouillon en toute sécurité. Vérifiez ainsi la réaction cutanée du bébé chaque fois que vous utilisez un nouveau produit. Notez dans votre journal toutes les conséquences négatives après avoir utilisé différents moyens. Cela révélera de nombreux facteurs possibles provoquant une exacerbation de la maladie..

Les préparations de jus d'aloès sont de bons anti-inflammatoires. Essayez de choisir des aliments étiquetés pour être utilisés dès les premiers jours après la naissance. L'aloès a d'excellentes propriétés antiseptiques et favorise également une régénération et une restauration plus rapides de la peau après une inflammation sévère. Ces fonds sont généralement utilisés dans un délai de 14 jours.

Après la disparition de l'éruption inflammatoire, des croûtes ou des écailles denses restent souvent sur la peau. Ils sont difficiles à enlever et à exfolier. Utilisez de l'huile d'argousier pour adoucir la peau. Il aidera à hydrater et à nourrir toutes les couches de la peau. Lors de l'utilisation de cette huile, la peau devient plus hydratée, toutes les croûtes disparaissent. Vous pouvez également appliquer ce produit sur des zones rayées. Cela aidera à restaurer la structure de la peau et à réduire légèrement les cicatrices..

Pour les bébés qui développent une dermatite atopique à la suite d'une intolérance aux protéines de vache, le lait de chèvre peut être utilisé. Il doit être ajouté à diverses céréales, purée de pommes de terre. Il peut également être mélangé à divers mélanges hypoallergéniques pour obtenir une consistance uniforme. Le lait de chèvre est un excellent choix pour les tout-petits intolérants au lactose. Une variété de yaourts, fromages et autres produits laitiers fermentés sont fabriqués à partir d'un tel produit. Il sature parfaitement le corps de l'enfant en protéines et favorise une croissance active.

La prévention

Le respect quotidien des mesures préventives aidera à réduire le risque d'exacerbations de la dermatite atopique. Vous devez suivre ces règles dès les premiers jours après la naissance du bébé. Si dans la famille l'un des parents proches présentait des manifestations de dermatite atopique, la prévention doit être effectuée sans faute.

Pour prévenir les exacerbations de la dermatite atopique, vous devez:

Essayez de continuer à allaiter le plus longtemps possible. Le lait maternel est le produit le plus hypoallergénique pour tout bébé. Ce merveilleux produit alimentaire naturel est assimilé par le corps de l'enfant à 99,8%. Habituellement, les premières manifestations de la dermatite atopique commencent à survenir lorsque l'allaitement est arrêté ou lorsque différentes formules adaptées sont changées. La lactation à long terme est la clé du bien-être du bébé et de la formation d'une immunité à part entière.

Traitement des exacerbations d'autres maladies chroniques. Toute infection chez les bébés - les bébés doit être identifiée et traitée. Surtout avec la pathologie du tractus gastro-intestinal. Un traitement retardé peut entraîner de graves dysfonctionnements des organes internes et, par conséquent, une diminution de l'immunité. Des déficits immunitaires secondaires acquis peuvent apparaître chez les enfants malades depuis longtemps. De telles conditions provoquent souvent l'apparition de réactions allergiques..

Renforcer le système immunitaire. Le bon fonctionnement du système immunitaire évite diverses réactions inflammatoires trop aiguës. Les promenades actives au grand air aident le bébé à renforcer son système immunitaire. Pendant la saison chaude, il ne vaut pas la peine d'envelopper excessivement un nouveau-né ou un enfant qui allaite. Un peu de durcissement est un excellent moyen de renforcer votre système immunitaire. Choisissez des vêtements pour la météo.

Introduction de produits hypoallergéniques comme aliments complémentaires. En règle générale, les médecins conseillent d'introduire les premiers nouveaux produits en vert ou en blanc. Excellent: chou-fleur, brocoli ou courgette. Ces produits ne pourront pratiquement pas provoquer de réactions allergiques dangereuses chez les bébés. Pour les enfants ayant déjà reçu un diagnostic de dermatite atopique, l'adhésion à un régime hypoallergénique est requise régulièrement, tout au long de la vie.

Les symptômes indésirables graves d'une maladie allergique chez les nourrissons peuvent provoquer un véritable choc chez les parents. Ne paniquez pas! La dermatite atopique est actuellement bien diagnostiquée et traitée.

Un énorme arsenal de médicaments vous permet d'éliminer rapidement tous les symptômes défavorables de la maladie, qui apportent un inconfort sévère au bébé. Un traitement complet de la maladie et le respect d'un régime hypoallergénique permettront au bébé d'être pratiquement en bonne santé et actif.

Comment traiter la dermatite atopique chez un nourrisson, voir le programme du Dr Komarovsky

Dermatite chez les nourrissons: comment identifier et guérir

Une éruption cutanée sur la peau du bébé est l'une des raisons les plus courantes pour lesquelles les parents consultent leur pédiatre. La peau d'un enfant au cours de la première année de vie est très fine et sensible.Par conséquent, les éruptions cutanées peuvent être à la fois une manifestation de la chaleur épineuse ordinaire et un symptôme d'un certain nombre de maladies plus graves, chacune ayant ses propres caractéristiques. Afin de protéger l'enfant contre d'autres complications, vous devez savoir comment se déroule la dermatite, comment elle est dangereuse, comment la traiter.

Dermatite: quelle est cette maladie?

La dermatite chez les nouveau-nés (eczéma des enfants) est un ensemble de processus d'origine inflammatoire et allergique, qui se produisent dans le contexte de la sensibilisation (hypersensibilité) du corps de l'enfant à toutes sortes de substances irritantes qui l'entourent. L'exposition à ces agents (physiques, biologiques ou chimiques) sur le corps de l'enfant conduit à la manifestation typique de la dermatite - une éruption cutanée. Des éléments d'éruptions cutanées peuvent être localisés sur différentes parties du corps: sur le cou du bébé, sur le visage, sur l'abdomen ou les membres. En règle générale, la dermatite est d'abord détectée chez les nourrissons et les enfants de moins d'un an. Les premiers cas de dermatite détectés à l'âge préscolaire sont très rares.

Pourquoi la dermatite peut apparaître chez un nourrisson

La sensibilité des nourrissons à divers facteurs environnementaux est principalement due aux caractéristiques anatomiques et physiologiques de la peau et du système immunitaire. Au cours de la première année de vie, la peau ne remplit pas suffisamment bien les fonctions de protection et de thermorégulation, et le système immunitaire synthétise des anticorps en quantité insuffisante (en particulier les immunoglobulines de classe A, qui protègent les muqueuses et les phanères cutanées).

La combinaison des caractéristiques ci-dessus conduit au fait qu'à un âge précoce, les enfants ont souvent divers types de dermatite. Les gens ont l'habitude d'appeler toute dermatite "diathèse", mais c'est une opinion erronée. La diathèse n'est même pas une maladie, mais juste un type de constitution qui conduit à certaines particularités dans le développement et inclut le concept de prédisposition d'un enfant à certaines maladies.

Il faut se rappeler que les maladies de nature allergique ne sont pas héritées, cependant, certaines caractéristiques du système immunitaire peuvent être transmises des parents à l'enfant, ce qui entraîne une sensibilité accrue aux allergènes. Un certain nombre de facteurs jouent un rôle important dans l'apparition de différents types de dermatite. Ceux-ci inclus:

  • agents chimiques (produits chimiques ménagers, poudres, lotions pour le corps, antiseptiques utilisés pour traiter la peau);
  • irritants mécaniques (vêtements en tissus synthétiques grossiers);
  • facteurs physiques (rayonnement ultraviolet, perturbation de la température, humidité élevée ou faible);
  • agents biologiques (microorganismes pathogènes et opportunistes vivant sur la peau, champignons, en particulier du genre Candida, Mallasezia furfur, pollen de plante, peluches, poussières, poils d'animaux).

Les pédiatres ont tendance à croire qu'un risque accru de dermatite existe chez les nourrissons souffrant d'infections virales et bactériennes fréquentes, de pathologies du système digestif et de problèmes d'immunodéficience. Il existe un risque élevé de développer cette maladie chez les bébés prématurés, ainsi que chez les nourrissons qui souffrent de rachitisme, sont en surpoids et souffrent d'anémie..

Dermatite des nouveau-nés: types, principaux symptômes

La dermatite est un groupe de maladies inflammatoires de la peau qui comprend de nombreuses unités nosologiques (diverses maladies, dont chacune diffère par ses raisons, son évolution et ses méthodes de traitement). Chez les nouveau-nés, les types de maladies suivants sont le plus souvent enregistrés: dermatite des couches, séborrhéique, de contact, atopique et toxique. Chacune des formes ci-dessus a ses propres caractéristiques, qui seront discutées en détail ci-dessous..

Dermatite des couches

Ce type de dermatite, en règle générale, survient en raison d'un mauvais soin de la peau de l'enfant, par exemple, si les couches sont rarement changées pour le bébé, les procédures d'hygiène régulières sont négligées. C'est un problème assez courant, en particulier la dermatite des couches survient chez les filles âgées de 7 à 12 mois..

Les lésions cutanées sont souvent observées précisément dans les zones de la peau qui sont le plus en contact avec les couches et les couches.Cette maladie s'accompagne d'hyperémie (rougeur) et de macération (pleurs) de la peau au niveau des fesses, des organes génitaux, du périnée, du bas de l'abdomen, de l'intérieur des cuisses.

Si vous ne commencez pas le traitement de la dermatite de la couche au stade de l'hyperémie, une lésion plus grave se développe, qui s'accompagne de la formation de vésicules (vésicules) et de papules (nodules). Après ce stade, une lésion encore plus grave se développe: une érosion et des ulcères se forment, qui peuvent fusionner, puis ils deviennent croûteux et squameux. Une évolution sévère de la dermatite des couches affecte non seulement la peau, mais également l'état général de l'enfant: le bébé devient maussade et agité, peut mal dormir et refuser de manger.

Dermatite séborrhéique

L'agent causal de cette maladie est considéré comme l'un des représentants de la flore opportuniste, à savoir le champignon Mallasezia furfur. Normalement, il vit sur la peau humaine, mais dans des conditions d'immunité diminuée, il peut devenir pathogène, provoquant une dermatite séborrhéique.

Cette maladie se manifeste généralement dans les premiers mois de la vie et disparaît indépendamment sans laisser de trace d'un an, et parfois de 3 ans. Des écailles grises - des gneiss apparaissent sur le cuir chevelu de l'enfant, puis fusionnent pour former une croûte grasse. En outre, le gneiss peut être sur la peau du front, sur les sourcils, derrière l'oreillette. La dermatite séborrhéique ne dérange souvent pas l'enfant et ne perturbe pas son état. Il est important de noter qu'en aucun cas vous ne devez essayer de retirer les écailles, auquel cas il peut y avoir un risque d'infection..

La séborrhée est-elle contagieuse, vous pouvez lire ici.

Dermatite de contact

La différence entre cette forme de maladie est que l'éruption cutanée apparaît exactement à l'endroit où le facteur dommageable est affecté. La zone touchée est toujours clairement limitée, ne s'étend presque jamais à d'autres parties du corps. La peau au site de contact avec l'allergène devient hyperémique, des symptômes tels que des brûlures, des démangeaisons sont prononcés. Plus tard, les bulles apparaissent remplies d'un liquide séreux clair, puis elles s'ouvrent, formant des ulcères, qui finissent par devenir croûtés.

La dermatite de contact disparaît d'elle-même si l'irritant est identifié à temps et son contact est limité. Si cela n'est pas fait, la maladie se transformera en une forme chronique, qui est plus grave et entraîne un certain nombre de complications..

La dermatite atopique

Cette forme de la maladie est l'une des plus difficiles de son évolution, a de nombreuses conséquences et complications, bien que lointaines. La dermatite atopique survient généralement après 6 mois lorsque des aliments complémentaires sont introduits. Ce sont les produits alimentaires qui provoquent le plus souvent le développement des symptômes de la maladie..

Le tableau clinique de la dermatite atopique consiste en une hyperémie de zones symétriques de la peau avec apparition soit de desquamation et de sécheresse, soit de vésicules et d'éléments suintants. L'éruption cutanée la plus courante se produit sur le visage (en particulier sur les joues), parfois il y a des lésions sur le tronc et les membres.

Le danger de cette dermatite est qu'il existe une forte probabilité de développer la soi-disant «marche atopique» - une séquence de maladies allergiques difficiles à traiter. Ceux-ci comprennent la rhinite atopique, la conjonctivite allergique et l'asthme bronchique..

Dermatite toxique

Cette maladie se développe lorsque l'allergène pénètre dans le corps de l'enfant par la membrane muqueuse du système respiratoire ou digestif. Il peut se développer progressivement, il est donc difficile à diagnostiquer. Des manifestations typiques de dermatite sont observées sur la peau: rougeur, sécheresse et desquamation, dans les cas graves, des vésicules se forment et, par conséquent, des ulcères. La tâche principale du médecin dans ce cas est de reconnaître l'allergène et d'en isoler l'enfant. Plus d'informations ici.

Diagnostic de la dermatite

Les dermatologues, immunologues et allergologues sont impliqués dans le diagnostic de cette maladie. En plus de l'examen de l'enfant et de la discussion avec la mère, des tests sanguins sont également prescrits (test sanguin général, analyse du contenu en immunoglobuline E, test sanguin biochimique). Parfois, des tests de scarification, prick test, patch test sont utilisés pour déterminer l'allergène. En outre, dans les cas graves, une dermatoscopie et une consultation avec d'autres spécialistes sont recommandées (afin d'exclure d'éventuelles pathologies concomitantes). En général, il n'est pas difficile pour un médecin expérimenté de diagnostiquer une dermatite chez un nourrisson..

Traitement de la dermatite chez les nourrissons: principes de base

À ce jour, une approche intégrée est utilisée pour traiter la maladie de l'enfance, qui comprend les mesures suivantes: exclusion du contact avec l'allergène, ainsi que pharmacothérapie.

Pour le traitement de la dermatite chez les nourrissons, les médicaments des groupes pharmacologiques suivants sont le plus souvent utilisés:

  • antihistaminiques. À l'âge d'un an, vous pouvez prendre Fenistil, Tavegil, Fenkoral. Le médicament le plus sûr est considéré comme Fenistil - il peut être pris à partir de 1 mois (pour plus de commodité, il est disponible en gouttes), ainsi que sous forme de gel - Fenistil-gel;.
  • entérosorbants. Les médicaments de ce groupe sont utilisés pour éliminer rapidement les toxines et leurs produits de désintégration du corps, réduisant ainsi l'intensité de l'inflammation et des réactions allergiques. Chez les nourrissons, Polysorb, Smecta sont utilisés;
  • glucocorticoïdes. Dans les cas graves, des médicaments de ce groupe sont prescrits, mais ils ont beaucoup d'effets secondaires, ils ne doivent donc être utilisés que sous la surveillance d'un médecin. Ils utilisent des médicaments contenant de la prednisolone et de l'hydrocortisone, cependant, ils ne le font que pour des indications absolues;
  • émollients. Utilisé pour adoucir et éliminer la peau sèche. Les plus populaires sont le panthénol et le bepanten - ils peuvent être utilisés dès les premiers mois de la vie d'un enfant.
    crèmes et onguents anti-inflammatoires. Ils soulagent les symptômes de la maladie, réduisent l'intensité de l'inflammation et ont un effet cicatrisant. Methyluracil, Arnika sont recommandés pour les enfants de moins d'un an.

Ils recommandent également un traitement non médicamenteux, par exemple, les procédures de physiothérapie sont très efficaces: irradiation UV, magnétothérapie, oxygénation hyperbare et réflexologie..

Avec la dermatite séborrhéique, des produits de soins de la peau spécialisés sont prescrits pour restaurer la microflore normale de la peau et améliorer les processus métaboliques de l'épiderme. Appliquer des shampooings et des gels avec du goudron et du kétoconazole.

Pronostic de la maladie

Le pronostic de la plupart des types de dermatite (de contact, séborrhéique, couche, toxique) est favorable. Avec un appel opportun à un établissement médical, les signes de dermatite n'apparaissent pas à l'âge adulte et l'enfant grandit et se développe absolument normalement. Mais si le traitement n'est pas commencé à temps, le risque de complications est élevé..

La dermatite atopique, comme mentionné ci-dessus, est l'une des formes les plus dangereuses de la maladie. Pour le traitement de cette maladie, il ne suffira pas d'exclure le contact avec l'allergène et les moyens d'application topique - il est souvent nécessaire de surveiller en permanence le régime alimentaire, d'observer un régime hypoallergénique, et également d'être observé par un médecin afin d'éviter l'apparition d'une «marche atopique». Mais même la dermatite atopique peut être guérie, il vous suffit de commencer le traitement à temps et de suivre toutes les prescriptions du médecin.

Complications de la dermatite chez les nouveau-nés

Les parents d'un enfant doivent toujours se rappeler que la peau endommagée est la porte d'entrée de l'infection. Et comme le système immunitaire de l'enfant n'est pas suffisamment développé, il sera difficile pour le corps de faire face seul à l'infection secondaire. Une complication redoutable qui peut résulter d'une infection est la dermatite exfoliative de Ritter - son agent causal est le plus souvent les cocci pyogènes. Dans ce cas, de grosses cloques apparaissent sur la peau de l'enfant (plus de 5 mm), qui éclatent ensuite, laissant des ulcères hémorragiques. Dans le même temps, l'enfant est dans un état grave et, avec des lésions cutanées étendues, le bébé a besoin de soins médicaux et de traitement dans l'unité de soins intensifs..

Parfois, le passage de la maladie à une forme chronique est possible (par exemple, avec un formulaire de contact séborrhéique, atopique). Afin d'éviter les conséquences de la maladie, il est nécessaire de consulter un spécialiste à temps, et également de déterminer le facteur provoquant qui a causé cette condition.

Prévention de la dermatite chez les nourrissons

Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir, les experts recommandent donc de suivre un certain nombre de mesures préventives qui aideront à éviter l'apparition de dermatites chez les nourrissons. Ceux-ci inclus:

  • respect des règles d'hygiène. Il est nécessaire de changer fréquemment les couches du bébé, de laver régulièrement le bébé.
  • éviter les érythèmes fessiers et l'hypothermie. Pour minimiser le risque de dermatite dû à des facteurs physiques, vous devez surveiller attentivement les niveaux de température et d'humidité dans la pièce où se trouve l'enfant. Lors des promenades, vous devez également faire attention à savoir si l'enfant est à l'aise dans ses vêtements..
  • privilégiez les couches et les tissus doux. Il est également souhaitable que ces tissus soient naturels - cela est nécessaire pour éviter un impact mécanique excessif sur la peau délicate de l'enfant..
  • effectuer un nettoyage humide plus souvent. Ceci est nécessaire pour éviter l'accumulation de poussière. cela conduit au développement de réactions allergiques, y compris la dermatite. Il est également recommandé de ventiler la pièce plus souvent..
  • introduire correctement les aliments complémentaires. Lors de l'introduction d'aliments complémentaires, la gradualité et la prudence sont importantes. En aucun cas vous ne devez donner immédiatement à votre enfant une purée de plusieurs fruits ou légumes - vous devez d'abord donner les ingrédients de la purée séparément (chacun doit être administré pendant plusieurs jours et surveiller l'état de l'enfant, sa peau).

N'oubliez pas que seul un spécialiste doit diagnostiquer la maladie et prescrire un traitement. L'automédication peut entraîner non seulement une détérioration de l'état général de l'enfant, mais également un certain nombre de complications, parmi lesquelles il existe des.

Dermatite des couches chez les enfants

Causes d'occurrence

La peau des bébés est très sensible, de sorte que tout impact négatif peut entraîner une irritation et une inflammation. Le plus souvent, la raison réside dans des soins inappropriés, à savoir un changement de couche intempestif. Une humidité élevée, ainsi que des sels, des acides et d'autres substances contenues dans les matières fécales, affectent négativement l'état de la peau.

L'érythème fessier est un autre nom de la dermatite des couches

Les couches peuvent également développer une dermatite car elles obstruent la circulation de l'air. La peau ne respire pas, une surchauffe se produit et une augmentation de la température entraîne une érythème fessier. Mais la gaze ou les couches en tissu faites maison sont également une cause de dermatite. Ils permettent à la peau de respirer, mais ils se mouillent rapidement, de sorte que les fesses deviennent humides. Si vous ne changez pas immédiatement une telle couche, non seulement une dermatite est probable, mais aussi une cystite due à une hypothermie.

En outre, en cas de friction excessive ou d'irritation mécanique causée par un emmaillotage serré, une couche inadaptée devient la cause d'une inflammation de la peau..

La probabilité d'érythème fessier augmente si le bébé a les problèmes suivants:

  • anomalies de la constitution (diathèse);
  • allergies (dermatite atopique);
  • les maladies endocriniennes;
  • violation de l'équilibre eau-sel;
  • augmentation des niveaux d'ammoniac dans l'urine;
  • chaleur épineuse dans de grands plis;
  • immunodéficience;
  • hypovitaminose;
  • troubles des selles, diarrhée fréquente ou constipation.

La violation de la microflore intestinale, la dysbiose, ainsi que les champignons du genre Candida, ne jouent pas le moindre rôle. Les micro-organismes pathogènes ne font qu'augmenter la gravité du processus inflammatoire.

À quoi ressemble la dermatite??

Vous pouvez le reconnaître par les signes suivants:

  • rougeur de la peau dans l'aine, l'intérieur des cuisses ou les fesses;
  • peeling;
  • bulles remplies de liquide;
  • gonflement.

Si dans les stades initiaux, en plus de la rougeur et de la desquamation, il n'y a pas d'autres signes externes, alors dans les cas avancés, des abcès et des fissures apparaissent, une croûte se forme et une forme pleurante se développe. L'enfant s'inquiète des démangeaisons, parfois des brûlures. Il devient agité, mange mal et dort..

Avec une diminution de la fonction de barrière de la peau avec la dermatite des couches, il y a une forte probabilité d'attacher une infection bactérienne ou fongique

Les symptômes peuvent s'aggraver en raison de la prolifération de la flore bactérienne ou fongique. Dans ce cas, une pyodermite ou une dermatite à candidose est diagnostiquée. Ses symptômes:

  • lésions rouge vif avec des bords clairs;
  • papules et plaques roses;
  • augmentation de la température de la peau;
  • peeling;
  • formations pustuleuses.

Une dermatite fongique peut se développer si l'érythème fessier n'est pas traité à temps. Un environnement humide est propice à la reproduction de Candida. Avec toute dermatite chez un jeune enfant, une augmentation de la température corporelle est possible.

Dans le contexte de soins médiocres et d'une diminution des propriétés protectrices de la peau, une autre maladie dermatologique peut survenir - la streptodermie. Elle est causée par une exposition à une infection streptococcique. Dans ses manifestations cliniques, la maladie au stade initial est similaire à l'érythème fessier. Des rougeurs, des démangeaisons et des brûlures apparaissent. Mais plus tard, la streptodermie se caractérise par des éruptions cloques remplies d'exsudat purulent (clignements), la formation de croûtes jaunes à la surface. L'état général du bébé se détériore.

Diagnostic de la dermatite chez les enfants

Un examen visuel du nourrisson suffit pour poser un diagnostic. Étant donné que les manifestations cliniques de l'érythème fessier sont similaires à celles d'autres dermatites, diathèses et allergies, le médecin pose des questions sur les changements dans les soins, la nutrition (si de nouveaux aliments ont été introduits dans l'alimentation), le savon et la poudre utilisés. Cette information est très importante pour le diagnostic différentiel. L'examen peut être assisté par un pédiatre, un dermatologue et un allergologue.

Pour exclure une infection secondaire avec une flore bactérienne ou fongique, un grattage est prélevé sur les zones touchées pour la microscopie et la culture bactérienne.

Traitement

Des soins appropriés sont la base de la thérapie. Si vous surveillez constamment que la peau est sèche et propre, vous pouvez vous débarrasser de la dermatite des couches même sans médicaments..

Il est important de changer les couches jetables aussi souvent que possible, de ne pas attendre qu'elles soient complètement remplies, car alors les fesses du bébé seront déjà humides. Le changement doit être effectué après 3-4 mictions et immédiatement après la selle. Pour un traitement réussi, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  • laver le bébé après chaque changement de couche sans utiliser de savon ou de gel;
  • après les procédures à l'eau, tamponnez doucement la peau avec une serviette, mais ne frottez pas, attendez qu'elle sèche complètement;
  • laver les filles de l'avant vers l'arrière, mais pas de l'anus vers les organes génitaux;
  • après chaque changement de couche, organisez des bains d'air (pendant 10 à 15 minutes);
  • baigner le bébé avec l'ajout de camomille, de ficelle ou d'écorce de chêne, mais assurez-vous que le bébé n'est pas allergique;
  • maintenir une température de l'air confortable dans la maison (ne dépassant pas 23 ° C) et une humidité comprise entre 50 et 70%;
  • éviter la surchauffe pour que l'enfant ne transpire pas.

Vous ne pouvez baigner votre bébé qu'avec des produits cosmétiques hypoallergéniques..

Une humidité trop élevée dans la couche conduit au fait que les foyers de rougeurs deviennent plus étendus

Il convient également de vérifier si les couches sont de taille appropriée. Chez les nouveau-nés, en raison de la compression et de la friction, des signes de dermatite peuvent même être dans le nombril.

Si après 2-3 jours aucune amélioration n'est observée, le médecin prescrit un traitement médicamenteux. La base de la thérapie est constituée de remèdes locaux - crèmes et onguents. La sélection des médicaments est effectuée en fonction des manifestations cliniques.

S'il y a des suintements, il est préférable d'utiliser des crèmes, car elles ont une consistance moins grasse. Le séchage est important, pas l'hydratation. Il convient de privilégier les produits à base de camomille ou une série dans la composition. Une pâte de zinc efficace a un effet astringent et émollient. Vous pouvez utiliser de la poudre pour bébé. Il est préférable de lubrifier les zones sèches enflammées avec une pommade. Il est souhaitable que la composition contienne de la cire naturelle ou de la lanoline. Les produits locaux doivent être appliqués après les procédures d'hygiène, à chaque changement de couche.

N'utilisez pas de poudres avec des crèmes ou des pommades en même temps. Des bosses se forment qui blessent la peau délicate du bébé.

Pour réduire l'inflammation et l'irritation, ainsi que pour régénérer rapidement la peau, il convient d'utiliser des crèmes à base de dexpanthénol. Ils sont spécialement formulés pour le traitement de l'érythème fessier. Pour une inflammation sévère, des corticostéroïdes peuvent être prescrits. Ils peuvent être appliqués pendant 5 à 7 jours maximum, selon la préparation. Ces fonds sont utilisés exclusivement selon les directives d'un médecin, soulagent l'inflammation et les démangeaisons. Il est à noter que les symptômes de l'érythème fessier peuvent disparaître après une seule utilisation de pommade hormonale..

Dans le cas de la dermatite candidose, les agents antifongiques sont indispensables. Les préparations à base de kétoconazole sont sans danger pour les bébés. Sans se débarrasser du champignon, l'inflammation ne peut être réduite. Pour les infections bactériennes, des antiseptiques et des agents antibactériens sont utilisés.

Si, malgré tous les efforts, la dermatite des couches ne disparaît pas, il vaut la peine d'essayer de se passer complètement des couches traditionnelles pendant plusieurs jours et d'utiliser de la gaze réutilisable. Mais dans ce cas, vous devez surveiller plus attentivement la sécheresse et la propreté..

Quand avez-vous besoin d'une aide qualifiée??

Il n'est pas toujours possible de faire face à la dermatite des couches à la maison. Vous devez vous rendre à l'hôpital si ces symptômes apparaissent:

  • augmentation de la température corporelle;
  • capriciosité excessive de l'enfant, ce qui indique un inconfort sévère;
  • processus inflammatoire prononcé, propagation rapide sur de grandes surfaces;
  • changement de la couleur de la peau en violet ou bleuâtre;
  • l'apparition de fissures saignantes, d'ulcères;
  • l'apparition de foyers purulents.

Vous devez également vous rendre à l'hôpital si la dermatite est difficile à traiter, les symptômes ne disparaissent pas après 3-5 jours.

Les enfants qui sont nourris au biberon ont besoin de plus de soins, car le risque d'érythème fessier est plus élevé.

Avec de graves lésions cutanées chez les nourrissons, il existe une forte probabilité de complications sous forme d'infiltrats inflammatoires, d'abcès. Ces conditions sont dangereuses, car elles entraînent une intoxication générale du corps, une augmentation de la température corporelle, une perte de poids et une altération du développement physique du bébé..

La prévention

Toutes les mesures préventives sont réduites à des soins appropriés. Les recommandations sont les suivantes:

  • changez régulièrement la couche - toutes les 3 heures, nettoyez la peau des excréments en lavant le bébé à l'eau tiède ou en l'essuyant avec des lingettes humides;
  • n'utiliser que des produits hypoallergéniques pour le bain et les soins de la peau, à l'exclusion des cosmétiques contenant des produits chimiques agressifs dans la composition;
  • lubrifiez les plis de la peau avec de l'huile pour bébé;
  • lorsque vous mettez une couche, vous devez redresser les bandes élastiques, ne pas serrer fermement la ceinture afin qu'il n'y ait pas de frottement;
  • avant de mettre la couche, organisez un bain d'air, puis utilisez de la crème, de la poudre ou de l'amidon, faites particulièrement attention aux plis de la peau.

L'enfant a besoin de vêtements en tissus naturels pour que la peau respire. Il est nécessaire de fournir un microclimat confortable dans la pièce, en maintenant la température et l'humidité de l'air optimales.

Étant donné que la carence en vitamine D affecte non seulement l'apparition du rachitisme, mais entraîne également une augmentation de la transpiration, alors pour la prévention de la dermatite, on ne peut pas se passer de sa reconstitution. Vous devez vous promener à l'extérieur par temps ensoleillé et effectuer une prophylaxie spécifique avec une solution d'huile ou d'eau. Il est important de maintenir l'allaitement maternel, car la formule contient des substances supplémentaires qui peuvent affecter la composition de l'urine.

La dermatite des couches est une irritation et une inflammation de la peau délicate du bébé, qui peut être éliminée avec des soins appropriés. Mais si vous commencez la maladie, cela peut devenir un problème grave avec des conséquences graves. Vous devez toujours prendre soin de la santé du bébé et de l'état de sa peau..