Qu'est-ce que la dyshidrose chez les enfants et comment s'en débarrasser?

Photo du site allergiyainfo.ru

Raisons de développement

L'origine de la maladie est encore inconnue. Les allergologues pensent que les raisons du développement de la dyshidrose chez un enfant sont une combinaison de plusieurs facteurs.

Facteurs provoquant la dyshidrose chez les enfants:

  • champignon de la peau;
  • maladies inflammatoires chroniques;
  • anomalies mentales;
  • pathologie du système endocrinien;
  • troubles immunitaires;
  • une histoire de maladies allergiques;
  • stress prolongé;
  • caractéristiques de la génétique.

Symptômes et types de maladies

Il existe deux types de dyshidrose chez les enfants: l'eczéma vrai et l'eczéma dyshidrotique. Selon la forme de la maladie, son tableau clinique sera différent.

La véritable dyshidrose peut se manifester par des symptômes généraux et locaux. Du côté de l'état général de l'enfant, il y a une détérioration. Il peut se plaindre de troubles du sommeil, d'agitation, de démangeaisons et de picotements dans la peau affectée. Très rarement, la maladie s'accompagne d'une fièvre légère.

Localement, les symptômes chez les enfants atteints de vraie dyshidrose sont caractérisés par l'apparition d'une éruption cutanée sous la forme de petites bulles remplies d'un liquide clair. Au fil du temps, l'éruption cutanée peut fusionner et former des taches. La durée de l'éruption cutanée est en moyenne de 10 jours, puis les bulles se dessèchent. Il y a un autre résultat - les papules éclatent et leur contenu sort. À la place de l'éclatement de la bulle, une érosion rouge vif subsiste. L'éruption cutanée est gênante et irritante et douloureuse dans la zone touchée..

La véritable dyshidrose chez les enfants affecte souvent les mains. L'endroit préféré est les paumes, cependant, l'éruption cutanée peut se propager sur le dos de la main. Un autre signe de véritable dyshidrose chez les enfants est la présence d'éruptions cutanées sur les pieds, principalement du côté plantaire..

L'eczéma dyshidrotique a des caractéristiques distinctives. Au début, des rougeurs et un gonflement apparaissent sur la peau, puis seulement une éruption cutanée sous forme de bulles se développe. Ils sont isolés les uns des autres et, contrairement à la vraie dyshidrose, ne se confondent pas. L'eczéma dyshidrotique peut exacerber et s'accompagner d'une augmentation de la température corporelle jusqu'à 38 ℃, d'une augmentation et d'une inflammation des ganglions lymphatiques axillaires.

Quel médecin traite la dyshidrose chez les enfants?

Le diagnostic et le traitement de la maladie sont effectués par un dermatologue spécialisé. La dyshidrose pouvant être à l'origine d'une réaction allergique, vous pouvez consulter un allergologue ou un immunologiste.

Diagnostique

La base comprend: un examen général du patient, la collecte de l'anamnèse, la réalisation d'un test d'allergie, une analyse générale du sang et de l'urine. Si nécessaire, un dermatologue peut prescrire des méthodes de recherche supplémentaires: un test sanguin biochimique et un test de présence de champignon cutané.

Traitement

Le traitement de la dyshidrose chez les enfants vise à éliminer tous les symptômes de la maladie et est complexe..


Thérapie générale:

  • Pour améliorer l'état général, les dermatologues prescrivent des nootropiques et des adaptogènes: Glycine, Phenibut, Piracetam.
  • Pour éliminer l'insomnie et l'anxiété, les patients se voient prescrire des sédatifs: Novopassit, Sedavit, Herbion, Corvalol, Valerian.
  • Pour éliminer les démangeaisons et les rapports, des antihistaminiques sont prescrits: Claritin, Diazolin, Loratadin, Suprastin.
  • Pour éliminer l'intoxication, il est conseillé de prendre des sorbants: Maalox, Almagel, Charbon actif, Enterosgel.
  • À des températures élevées, les enfants reçoivent des antipyrétiques: paracétamol, Nurofen, Ibuprofen.

Thérapie locale:

  • Application d'agents antiseptiques sur les paumes et la plante des pieds: Sudocrem, pommade Desitin, pommade au zinc, solution de nitrate d'argent, solution de rhizorcine. Ils assèchent les éruptions cutanées et accélèrent le processus de guérison.
  • Applications avec des agents antimicrobiens: bleu de méthylène, pommade Ichthyol, Medasept, Fukortsin.
  • Pour la cicatrisation des plaies profondes et des érosions étendues, des onguents corticostéroïdes sont prescrits: Flucinar, Dermovate, Betamethasone, Prednisolone, Hydrocortisone.

ethnoscience

Les remèdes traditionnels ont aidé à combattre les symptômes de la dyshidrose pendant de nombreuses années et sont toujours d'actualité. Pour soulager les démangeaisons et l'inflammation, utilisez la décoction de raifort: 2 c. le raifort haché est versé avec 1,5 litre d'eau bouillante et insisté pendant 2 heures. Lorsque le bouillon refroidit, il peut être utilisé par voie topique - essuyez la peau affectée plusieurs fois par jour.


Le bouillon de mûres a de bonnes propriétés curatives. Pour le préparer, prenez 100 g de feuilles de mûres et versez deux litres d'eau bouillante. Insistez 2-3 heures.

L'huile d'argousier est excellente pour traiter les démangeaisons et les brûlures. Il peut être acheté à la pharmacie.

La prévention

Pour éviter l'apparition de dyshidrose chez les enfants, il est recommandé de mener une vie saine. L'enfant doit surveiller son hygiène personnelle, sa nutrition, marcher plus souvent et sortir à l'air frais.

Lors du bain d'un enfant, les pédiatres conseillent de choisir des gels et des shampooings hypoallergéniques, et vous devez également privilégier la poudre pour bébé pour laver les vêtements. Les parents doivent surveiller la nutrition de leurs enfants pour éviter de trop manger.

Il est important de garder la maison propre: nettoyage humide, aérer la pièce, éliminer la poussière.

Caractéristiques de la nutrition pour la prévention de la dyshidrose:

  • réduire la quantité de sel consommée;
  • exclusion des bonbons de l'alimentation;
  • la prédominance de la viande maigre dans l'alimentation;
  • l'utilisation de produits à base d'acide lactique;
  • exclure les agrumes de l'alimentation.

Et surtout, il se tournera vers le médecin pour obtenir de l'aide à temps. Sinon, la dyshidrose chez les enfants peut entraîner des complications et nécessiter plus de temps pour se rétablir. En observant ces règles, vous pouvez rapidement dire adieu aux symptômes de la maladie ou éviter complètement son apparition..

Pour quelle raison un enfant peut avoir une dyshidrose des mains

Qu'est-ce que la dyshidrose

La dyshidrose est une maladie dermatologique de nature inflammatoire, dans laquelle des rougeurs, des croûtes denses et des bulles remplies d'un liquide trouble apparaissent sur la peau. Le plus souvent, les enfants reçoivent un diagnostic de dyshidrose des pieds et des membres supérieurs, mais parfois l'inflammation se propage à d'autres parties du corps. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la peau endommagée commence à se décoller et à s'écailler. L'inflammation peut disparaître d'elle-même ou devenir chronique.

Le système immunitaire chez les enfants change et se développe constamment.Par conséquent, à cet âge, les maladies inflammatoires et infectieuses surviennent plus souvent. Les patients souffrant de réactions allergiques sont particulièrement sujets à l'inflammation. La dyshidrose des mains n'appartient pas à des pathologies dangereuses, cependant, pour une thérapie réussie, il est nécessaire de consulter un dermatologue le plus tôt possible.

Le mécanisme de la dyshidrose chez un enfant

Les causes exactes du développement de la maladie sont inconnues. Auparavant, on pensait que les lésions cutanées se produisaient dans le contexte d'une inflammation des canaux des glandes sébacées. De nouvelles recherches ont confirmé le lien entre la dyshidrose et les allergies alimentaires et médicamenteuses. De plus, une inflammation peut survenir lors d'un contact direct de la peau avec un allergène. La maladie n'est pas contagieuse.

Facteurs de risque possibles:

  • une réaction allergique non détectée auparavant à un aliment, un médicament, de la poussière, du pollen ou des vêtements;
  • les maladies auto-immunes dans lesquelles les systèmes de défense de l'organisme attaquent les tissus sains;
  • les troubles endocriniens, y compris les maladies thyroïdiennes;
  • dysfonctionnement du système nerveux autonome;
  • utiliser des produits d'hygiène personnelle dangereux;
  • l'apparition de maladies allergiques et inflammatoires chez les parents du patient;
  • pathologies congénitales et acquises du système immunitaire;
  • prendre des substances médicinales qui affectent la peau;
  • infections cutanées fongiques et bactériennes chroniques.

Lors de l'examen, le médecin doit exclure la présence des facteurs de risque ci-dessus chez le patient.

Diagnostique

Pour l'examen, vous devez prendre rendez-vous avec un dermatologue. Un spécialiste peut diagnostiquer immédiatement en trouvant des zones d'inflammation caractéristiques sur les doigts. Si les symptômes ressemblent à d'autres conditions pathologiques, le médecin devra étudier plus en détail les antécédents du patient et mener des recherches supplémentaires. Il est important d'exclure la présence d'une infection.

  • Dermatoscopie - examen de la zone endommagée de la peau à l'aide d'un appareil optique.
  • Un test sanguin est un test de laboratoire pour rechercher des signes d'inflammation, d'allergie ou d'infection.

L'étude des symptômes aide au diagnostic différentiel. La dyshidrose peut se manifester par des démangeaisons et des brûlures dans la zone de la peau endommagée, mais le patient ne doit pas avoir d'augmentation de la température corporelle. La fièvre indique une infection. Si nécessaire, un examen du tractus gastro-intestinal et du système endocrinien est effectué.

Méthodes de traitement

La méthode de traitement de la maladie dépend de l'âge de l'enfant et de la gravité des lésions cutanées. Les médicaments sont utilisés sous forme d'agents topiques et oraux. Le médecin doit choisir un schéma de correction sûr qui arrêtera rapidement la réaction allergique. Il est également nécessaire de déterminer quel allergène a conduit au développement de la maladie. Le médecin vous expliquera ensuite comment modifier le régime alimentaire..

  • antihistaminiques,
  • aspartate de potassium,
  • sédatifs.

Dans certains cas, une pommade au zinc est utilisée pour traiter la zone touchée..

Dans la plupart des cas, le traitement conduit à une guérison rapide. L'utilisation de pommades hypoallergéniques aide à lutter contre les conséquences de la maladie.

Ainsi, les allergies peuvent endommager la peau des membres inférieurs et supérieurs. Un examen approfondi aide à choisir une méthode sûre de traitement de la maladie.

Tout sur la dyshidrose chez les enfants

La dyshidrose (eczéma dyshidrotique) est une dermatopathologie caractérisée par la formation de vésicules intradermiques remplies d'exsudat séreux. L'éruption cutanée est localisée principalement sur les paumes et les pieds, provoquant de fortes démangeaisons et un gonflement des tissus affectés.

Les causes

Chez les enfants de moins de 3 ans, l'eczéma dyshidrotique se développe dans 69% des cas sur fond de diathèse de contact ou de neurodermatite diffuse. Les véritables causes de la dermatopathologie n'ont pas encore été établies. Cependant, les spécialistes ont réussi à établir un certain nombre de facteurs pouvant provoquer une sensibilisation cutanée et l'apparition de processus eczémateux:

  • dysfonctionnement des glandes sudoripares;
  • stress psycho-émotionnel;
  • prédisposition héréditaire;
  • dysfonctionnements du tube digestif;
  • usage irrationnel de drogues;
  • allergie aux aliments complémentaires, aux couches, aux crèmes;
  • pathologies endocriniennes;
  • alimentation déséquilibrée;
  • perturbations du métabolisme cellulaire.

La dermatose qui survient chez les jeunes enfants est provoquée par plusieurs facteurs à la fois. L'apparition de vésicules intradermiques signale clairement de graves perturbations dans le travail des organes et des systèmes internes.

Manifestations cliniques

Les enfants de moins de 3 à 4 ans sont soumis aux effets négatifs de facteurs exogènes et endogènes qui peuvent provoquer une sensibilisation cutanée. Le corps d'un enfant fragile réagit immédiatement à l'action des allergènes, ce qui entraîne une éruption vésiculaire. Comme vous pouvez le voir sur la photo, la dyshidrose chez les enfants affecte souvent les pieds, l'intérieur des cuisses, les paumes et les mains..

Aux stades initiaux du développement de la dermatopathologie, l'enfant ressent des picotements et des démangeaisons au site de la future localisation des pustules intradermiques. Des sensations inconfortables peuvent affecter le comportement de l'enfant, ce qui est souvent mis en évidence par:

  • agitation;
  • larmoiement;
  • irritabilité;
  • manque d'appétit;
  • mauvais rêve.

Les zones de démangeaisons du derme s'épaississent progressivement, entraînant une rougeur ponctuelle. Après 1-2 jours, des microvésicules remplies d'un liquide trouble se forment sur la peau hyperémique. Les vésicules groupées fusionnent souvent en grosses pustules, puis se rompent pour révéler des puits séreux.

Avec le développement de la dyshidrose lamellaire dans le contexte de l'ajout d'une infection secondaire, l'hyperthermie, une hypertrophie des ganglions lymphatiques, des maux de tête et des abcès sur la peau se joindront aux symptômes existants de la maladie. L'élimination intempestive de l'infection entraîne sa propagation hématogène, qui dans certains cas est lourde de septicémie.

Important! Demandez l'aide d'un spécialiste avant le développement d'une infection secondaire. Sinon, il sera difficile pour un dermatologue de déterminer la véritable cause de la maladie..

Dyshidrose des mains

La photo montre que la dyshidrose des mains chez les enfants s'accompagne d'une desquamation sévère et d'un gonflement des tissus. La principale cause d'éruptions cutanées sur les mains est le contact avec des allergènes, qui peuvent être:

  • savon;
  • shampooing;
  • poudre;
  • crème;
  • eau chlorée.

Chez les nourrissons, des dommages aux mains sont observés en raison d'une surcharge psycho-émotionnelle et du stress. Les causes psychosomatiques entraînent une exacerbation de la dermatose et sa transition vers une forme chronique. Pour éliminer les manifestations locales de la maladie, les experts recommandent d'utiliser des antipsychotiques et des sédatifs..

Au stade du trempage pour éliminer les puits eczémateux, il est recommandé d'utiliser des lotions à base de «Tatin» et des solutions anesthésiques locales.

Il n'y a pas de médicaments spécifiques pour éliminer l'eczéma dyshidrotique. C'est pourquoi, en thérapie pédiatrique, des schémas thérapeutiques spéciaux sont utilisés pour soulager les symptômes de la maladie et éliminer ses causes, qui ne peuvent être déterminées que par un dermatologue..

Dyshidrose des pieds

L'incidence de la dyshidrose des pieds chez un enfant est 9 fois inférieure à celle de la dyshidrose des mains. Cependant, les causes et les symptômes d'une maladie dermatologique sont très similaires. Selon les statistiques médicales, les principaux provocateurs de changements pathologiques de l'état de la peau sont:

  • réactivité réduite de l'immunité;
  • transpiration excessive (hyperhidrose);
  • perturbations de la thermorégulation corporelle;
  • perturbations neuroendocriniennes;
  • stress constant et manque de sommeil;
  • prédisposition génétique.

Avec le développement de la dermatite plantaire, de petites pustules denses se forment sur la peau du pied, à la place desquelles des puits séreux apparaissent au fil du temps. En raison de l'épaississement de la peau, elle est excoriée, ce qui devient la cause du syndrome douloureux. La période d'exacerbation de la maladie peut durer de 4 à 10 jours, provoquant la lichénification des tissus et la formation d'une surface de galets sur les semelles.

Principes de traitement

Le traitement de la dyshidrose chez les enfants s'accompagne de l'utilisation de mesures complexes visant à éliminer les causes et les manifestations cliniques de la maladie. Tout d'abord, l'enfant est examiné par un allergologue, un dermatologue, un gastro-entérologue et d'autres spécialistes. Après un diagnostic différentiel, un spécialiste détermine le schéma thérapeutique optimal, qui comprend les types de médicaments suivants:

  • les diurétiques («Mannitol», «Chlothiazide») - favorisent l'élimination de l'excès d'eau du corps, ce qui entraîne une diminution de la transpiration et le séchage des pustules;
  • préparations de calcium ("Calcemin Advance", "Calcium Chloride") - normalisent le fonctionnement de la glande thyroïde et du foie, ce qui aide à restaurer les niveaux hormonaux;
  • corticostéroïdes («Lemod», «Celeston») - régulent l'échange de sodium et de calcium dans les cellules du derme et soulagent l'inflammation;
  • antihistaminiques ("Fenkarol", "Suprastin") - empêchent la production de médiateurs inflammatoires, ce qui aide à éliminer l'œdème, les démangeaisons et la douleur;
  • entérosorbants ("Multisorb", Enterosorb ") - nettoient le corps des substances toxiques, ce qui conduit à l'élimination de l'hypersensibilité cutanée;
  • onguents stéroïdes ("Latikort", "Triderm") - soulagent l'inflammation au stade de la progression des éruptions vésiculaires;

Pour soulager les symptômes de l'hyperhidrose, les experts recommandent d'utiliser des préparations d'atropine.

Traitement local

Pour éliminer la dyshidrose des mains et des pieds chez les enfants, les préparations topiques sont largement utilisées. Ils ont un effet émollient, désinfectant, antiphlogistique et cicatrisant prononcé, ce qui conduit à une régression des éruptions cutanées. Pour soulager les symptômes de la maladie, les éléments suivants peuvent être utilisés:

  • «L'émulsion de syntomycine» est un agent antibactérien dont les composants sont actifs contre la plupart des agents pathogènes microbiens. Empêche l'apparition de processus purulents-inflammatoires sur la peau;
  • "Naftalan Ointment" est une pâte antiseptique aux propriétés antiphlogistiques et analgésiques prononcées. Favorise la régression des vésicules et l'épithélialisation tissulaire;
  • "Zinc Ointment" est un désinfectant aux propriétés desséchantes et anti-inflammatoires prononcées. Il peut être utilisé pour éliminer les manifestations locales d'eczéma, d'herpès, d'érythème fessier, etc.
  • La "solution de résorcinol" est un médicament antiseptique aux propriétés dermatoprotectrices et antiseborrhéiques. Il a un effet épithélisant et cicatrisant sur l'inflammation cutanée;
  • "Lactate Ethacridine" - inhibe la synthèse de l'ADN des agents pathogènes bactériens, ce qui conduit à la destruction de la flore microbienne dans les foyers d'inflammation.

Les stéroïdes ne sont utilisés que dans les cas où la maladie est devenue sévère avec des complications infectieuses.

Le développement de l'eczéma dyshidrotique indique des troubles du fonctionnement des systèmes endocrinien, nerveux, digestif ou immunitaire. Le principe du traitement de la dyshidrose des pieds et des mains chez l'enfant dépend du stade de développement de la dermatopathologie, de la propension aux allergies et des antécédents du patient. Pour éliminer les causes de l'inflammation et des manifestations locales de pathologie, des antihistaminiques, des diurétiques, des antipsychotiques, des préparations de calcium et des stéroïdes sont utilisés.

Que faire de la dyshidrose chez un enfant

Bonjour chers lecteurs! Aujourd'hui, nous parlerons de la dyshidrose chez un enfant: quels sont ses symptômes, à quel âge elle peut apparaître et ce qui la provoque.

Nous vous expliquerons également comment soigner la dyshidrose et faire le bon régime alimentaire pour soulager l'état du bébé..

  1. Qu'est-ce que la dyshidrose, comment et pourquoi cette maladie apparaît-elle
  2. Que se passe-t-il avec la dyshidrose: le mécanisme de la maladie
  3. Symptômes de la manifestation de la dyshidrose:
  4. Traitement de la dyshidrose
  5. Régime à suivre par un enfant et une mère qui allaite
  6. Il est important de se rappeler:

Qu'est-ce que la dyshidrose, comment et pourquoi cette maladie apparaît-elle

La dyshidrose chez les enfants est une maladie courante qui inquiète tant les enfants que leurs parents.

La maladie n'est pas infectieuse, elle est provoquée par d'autres causes. En règle générale, il s'agit d'une réaction spécifique du corps à l'un ou l'autre allergène..

Que se passe-t-il avec la dyshidrose: le mécanisme de la maladie

Avec une maladie chez l'homme, les glandes sébacées sont bloquées. En règle générale, il existe une dyshidrose des pieds et des paumes chez les enfants.

Les premiers signes sont de petites bulles avec un liquide trouble. Le plus souvent, la maladie s'aggrave pendant la saison chaude - au printemps et en été, pendant la saison fraîche, en règle générale, cela ne dérange pas.

La dyshidrose est diagnostiquée principalement chez les jeunes enfants (de deux mois à trois ans), car ils sont les plus sensibles aux réactions aux mauvais aliments ou à d'autres substances allergiques: poussière, laine, plumes, produits chimiques ménagers, etc..

Malheureusement, la dyshidrose est classée comme une maladie chronique, afin d'éviter les rechutes, vous devez surveiller attentivement l'hygiène de la peau et essayer de minimiser l'impact des facteurs indésirables qui provoquent la dyshidrose chez les enfants..

Autres raisons pour lesquelles une dyshidrose peut apparaître chez un enfant:

  • immunité réduite,
  • prédisposition aux maladies allergiques,
  • troubles du tube digestif et du système endocrinien,
  • augmentation de la transpiration, déséquilibre de l'équilibre hydrique,
  • infection cutanée fongique,
  • surcharge physique,
  • stress psycho-émotionnel,
  • prendre certains médicaments,
  • contact avec des allergènes,
  • alimentation inadéquate et déséquilibrée (y compris une mère qui allaite).

Symptômes de la dyshidrose:

  • éruptions vésiculaires, ponctuées ou densément localisées;
  • démangeaisons, brûlures, desquamation, suppuration due à des grattages fréquents;
  • rougeur, gonflement, inflammation des zones cutanées;
  • après l'ouverture des vésicules, la peau devient fine, rose vif, une érosion peut apparaître.

Pendant le traitement, les bulles fusionnent les unes avec les autres, le fluide contenu est absorbé. Peu à peu, les bulles disparaissent, après quoi des croûtes jaunâtres désagréables restent.

Mais si la dyshidrose des mains chez les enfants n'est pas traitée, les cloques continuent à se remplir de lymphe, à se connecter, à couvrir de grandes zones du corps.

Traitement de la dyshidrose

S'il existe un problème tel que la dyshidrose chez les enfants, le traitement doit être commencé immédiatement, dès les premiers symptômes.

Habituellement, ce n'est pas difficile et avec la bonne approche, la maladie recule rapidement.

Mais seul un médecin peut prescrire un traitement adéquat, vous ne devez donc pas reporter une visite chez un spécialiste..

Vous pouvez également connecter des remèdes populaires, mais seulement après consultation et avec l'utilisation obligatoire de préparations pharmaceutiques.

Avant de prescrire un traitement, le médecin procédera à un examen approfondi pour identifier la cause de la maladie..

Conformément au résultat, un ensemble de mesures sera attribué. En parallèle, il est nécessaire d'éliminer la cause de la maladie: pour améliorer le travail du tractus gastro-intestinal, stabiliser le système immunitaire, normaliser le niveau d'hormones du système endocrinien, se débarrasser des allergènes éventuels, etc..

Lorsqu'un médecin diagnostique une dyshidrose chez les enfants, un traitement est prescrit en fonction du stade de la maladie, de l'emplacement des cloques, de leur densité et de la zone de peau endommagée.

N'oubliez pas que seul un spécialiste compétent et expérimenté peut identifier les raisons et rédiger un rendez-vous.!

Un traitement général et local est effectué:

  • antihistaminiques,
  • onguents et crèmes hormonales,
  • préparations de calcium,
  • lotions et tampons avec de l'eau au plomb ou une pommade au plomb,
  • plateaux avec solution de permanganate de potassium,
  • se baigner dans une décoction d'écorce de chêne,
  • diurétiques.

Il faut également exclure le contact avec des substances agressives: poudres, aérosols, poils d'animaux, etc..

Laissez l'enfant passer plus de temps à l'extérieur, mais en même temps, vous devez surveiller attentivement l'hygiène de la peau des mains et des pieds, puis la dyshidrose disparaîtra assez rapidement.

Une condition préalable pour se débarrasser de l'adversité est une alimentation équilibrée, qui vous permettra d'améliorer le travail des organes, de réduire l'impact des allergènes sur le corps.

Régime à suivre par un enfant et une mère qui allaite

Si une dyshidrose est diagnostiquée chez un enfant, il est impératif de revoir son alimentation, ainsi que le menu de la mère si elle allaite.

Les produits susceptibles de provoquer ou d'intensifier des réactions allergiques en sont totalement exclus:

  • agrumes,
  • lait de vache et de chèvre,
  • cacao, chocolat, thé fort,
  • fraises, fraises des bois, framboises, groseilles rouges,
  • grenades et autres fruits rouges,
  • fruits de mer, poulet, œufs,
  • bouillons riches,
  • miel, noix, boissons gazeuses,
  • stocker les jus,
  • bouillie de semoule et de blé,
  • petits pains riches et pain blanc.

Il est préférable de cuire à la vapeur ou de cuire des plats. Les soupes végétariennes et le bortsch, les légumes cuits à la vapeur, les casseroles, les salades de légumes verts, les produits laitiers faibles en gras, le fromage cottage et d'autres aliments inclus dans le menu diététique sont parfaits.

Les concombres et les céréales, riches en fibres, sont très utiles pour cette maladie..

Si vous respectez toutes les règles et suivez les instructions du médecin, la maladie disparaîtra et ne dérangera plus votre bébé.

Pourquoi cela survient et comment traiter la dyshidrose chez un enfant?

La dyshidrose est une maladie assez rare chez les enfants, dans laquelle il existe un eczéma des pieds et des mains. Cette pathologie est caractérisée par un blocage des canaux des glandes sudoripares, à la suite duquel l'apparition de symptômes caractéristiques se produit - une éruption cutanée sous la forme de vésicules qui démangent. Les principales raisons du développement de telles maladies sont une faible immunité et le développement de réactions allergiques. De plus, la dyshidrose se développe très souvent chez les enfants dans le contexte d'une mauvaise alimentation, ce qui provoque des troubles métaboliques. Dans le même temps, un eczéma similaire peut commencer à apparaître chez les nourrissons, ce qui sera le résultat d'une mauvaise nutrition de la mère..

Les parents doivent faire très attention à la peau de l'enfant s'il prend des médicaments pour traiter une maladie ou, pour une raison quelconque, est en contact constant avec des produits chimiques. Dans le même temps, une situation stressante ou un effort physique excessif devient souvent le point de départ de la progression de la pathologie..

Les principaux symptômes

Les jeunes enfants ont un corps incomplètement mûr qui continue de se développer, il est donc sensible aux effets négatifs de divers aliments et produits chimiques. La dyshidrose est déterminée, dans la plupart des cas, chez les enfants d'âge préscolaire.

Dans ce cas, le principal symptôme de la maladie est la formation de bulles avec du liquide à l'intérieur des mains et des pieds de l'enfant. Habituellement, des bulles s'accumulent sur la plante des pieds, les paumes, les côtés et le dos des orteils et des mains.

Les tailles des bulles formées peuvent être très différentes. Quelle que soit la taille, les enfants éprouvent de fortes démangeaisons aux endroits où les bulles s'accumulent, ce qui entraîne un inconfort sévère pour l'enfant. Les zones de la peau qui ont été endommagées, au fur et à mesure que la maladie progresse, commencent à gonfler, ont un aspect rougi et irrité. Dans la plupart des cas, il est assez simple de diagnostiquer la dyshidrose, car de nombreux pédiatres sont bien conscients des symptômes cliniques de cette pathologie..

L'enfant, ressentant de fortes démangeaisons et des brûlures, commence à gratter les vésicules, ce qui entraîne des lésions et une suppuration supplémentaire. Dans le même temps, si les bulles formées ont commencé à se remplir de contenu purulent, elles jaunissent et deviennent peu claires en apparence..

Si l'enfant présentait des signes de la maladie, vous ne devez pas reporter une visite chez un spécialiste. Cela est dû au fait que les jeunes enfants ne peuvent pas se contrôler, ils continuent donc à gratter les zones endommagées de la peau, ce qui dans certains cas entraîne l'ajout d'une infection purulente. Le spécialiste examinera l'enfant, diagnostiquera et déterminera les tactiques de traitement..

Traitement de la dyshidrose

Le traitement des maladies ne pose pas de problèmes particuliers avec une approche compétente. La dyshidrose, si elle a été détectée à un stade précoce, est assez simple à traiter - il suffit de suivre les prescriptions du médecin. Tout d'abord, vous devez être examiné de manière approfondie par un dermatologue et un allergologue, qui peut diagnostiquer la dyshidrose et déterminer les causes de son apparition. Le traitement de la maladie doit être effectué en tenant compte des principales causes de son apparition. C'est pourquoi le traitement peut être effectué à l'aide des médicaments suivants:

  • apaisant et antihistaminiques;
  • comprimés de calcium;
  • les diurétiques;
  • onguents et analogues de zinc;
  • onguents avec des hormones;
  • lotions avec de l'eau de plomb;
  • bains de manganèse.

Le traitement de la maladie chez les enfants doit être effectué tout en ajustant son régime alimentaire et son mode de vie. Pour réduire les manifestations d'un signe de la maladie, de nombreuses personnes utilisent divers remèdes populaires. Parallèlement à cela, le traitement avec des remèdes populaires doit être convenu avec le médecin traitant..

Pour éliminer le processus inflammatoire et les manifestations de démangeaisons, il est recommandé de faire des bains avec les types d'herbes médicinales suivantes: chélidoine, achillée millefeuille, écorce de chêne, camomille, sauge. Pour préparer le bouillon, prenez quelques cuillères à soupe d'un mélange d'herbes, après quoi il est versé avec de l'eau bouillante et bouilli pendant 5 à 10 minutes. Puis un certain temps est insisté. Le bouillon fini doit être ajouté à un bassin d'eau propre, où l'enfant doit immerger la partie malade du corps (jambe ou bras).

Conseils nutritionnels et prévention

En plus de la prise de médicaments et de la médecine traditionnelle, le traitement de la maladie doit inclure un régime spécial, qui est prescrit par un médecin. Dans le même temps, parmi les principales recommandations, on peut distinguer: l'exclusion du sel de l'alimentation et une restriction sérieuse dans l'utilisation de tout produit par le patient pouvant potentiellement provoquer le développement d'une réaction allergique (fruits de mer, agrumes, baies, œufs, fruits à coque, jus de fruits, boissons sucrées, bonbons).

De plus, il est préférable de renoncer aux produits de boulangerie et à la semoule pendant la durée de la maladie. Le régime alimentaire du bébé doit inclure un grand nombre d'aliments riches en fibres. La dyshidrose est très souvent bien soignée avec des légumes. Si une dyshidrose a été diagnostiquée chez un bébé, la mère doit être traitée avec un régime spécial.

La prévention de la dyshidrose est assez simple: enseigner à l'enfant les règles d'hygiène personnelle et le respect d'une alimentation normale et équilibrée. Il faut comprendre que la dyshidrose en l'absence de traitement approprié peut devenir une maladie chronique..

Pour la prévention, il est également recommandé de marcher davantage avec les jeunes enfants, de faire de l'éducation physique avec eux et d'essayer par tous les moyens de renforcer leur immunité. En outre, les pédiatres souvent traitants peuvent recommander de prendre des complexes vitaminiques spéciaux visant à renforcer le système immunitaire du corps..

Dyshidrose de la peau chez les enfants: causes et caractéristiques du traitement

La D ishidrose est une maladie non infectieuse, qui se traduit par le fait que de petites bulles au contenu transparent apparaissent sous la surface de la peau des mains et des pieds, provoquant de fortes démangeaisons.

Les causes de la dyshidrose ne sont toujours pas entièrement comprises, elle est considérée comme une maladie à étiologie multifactorielle.

Chez les enfants, la maladie se déroule de la même manière que chez les adultes. Il est de nature saisonnière: les exacerbations se produisent généralement au printemps et à l'automne, bien qu'elles puissent se produire dans des chaleurs extrêmes.

Causes de la maladie chez les enfants

La dyshidrose chez les enfants survient, en règle générale, dans le contexte d'un système immunitaire affaibli et d'une tendance aux réactions allergiques aux aliments, aux médicaments, aux produits chimiques.

Les troubles métaboliques, souvent causés par une mauvaise alimentation, le stress, le surmenage sont également des facteurs de provocation.

Eczéma dyshidrotique pédiatrique sur les jambes

Il est également impossible d'exclure une prédisposition héréditaire et une transpiration excessive des paumes et des pieds, qui contribuent à l'apparition d'une dyshidrose. Auparavant, c'était le blocage des canaux sudoripares qui était considéré comme la cause de cette maladie, mais la science moderne a réfuté cette théorie..

Chez un enfant allaité, l'apparition d'une dyshidrose peut être causée par la présence dans l'alimentation de la mère d'allergènes que le bébé reçoit avec le lait maternel.

À quel âge souffrent-ils de dyshidrose

La dyshidrose peut également se développer chez un enfant d'un an en raison de la teneur en allergènes du lait maternel et / ou de la nourriture qu'il reçoit.

Si un enfant a une diathèse et une tendance à la dermatite atopique, le développement de la dyshidrose survient principalement jusqu'à l'âge de trois ans, mais plus tard, ses manifestations peuvent disparaître et réapparaître après 20 ans..

À l'adolescence, des changements hormonaux dans le corps se produisent, ce qui s'accompagne d'une instabilité du système nerveux, la dyshidrose peut se manifester sur fond de stress et d'expériences fortes. De plus, les adolescents souffrent souvent d'une transpiration accrue, ce qui contribue également au développement de la maladie..

Mais comme il est de nature non infectieuse, vous ne pouvez pas être infecté, vous pouvez donc même visiter la piscine (bien que lors d'une exacerbation, cela ne devrait pas être fait en raison de l'effet négatif de l'eau chlorée sur la peau).

Signes de la maladie

Comment la dyshidrose commence-t-elle chez les enfants? Le processus se déroule de la même manière que chez les adultes:

  • sur les zones touchées de la peau des mains et des pieds, il y a une sensation de picotement et une légère chaleur, après quoi il y a de fortes démangeaisons et une sensation de brûlure;
  • de petits épaississements apparaissent sur la peau, sous lesquels se forment de petites bulles (vésicules) de 1 à 3 mm, qui sont remplies d'un liquide transparent ou légèrement jaunâtre; souvent plusieurs bulles se fondent en une seule grosse ampoule, qui est clairement visible sur la photo;
  • le processus se développe pendant environ 10 jours et l'enfant a de l'anxiété, des troubles du sommeil, il peigne constamment les zones douloureuses;
  • puis les bulles s'ouvrent spontanément ou se dessèchent simplement; pendant qu'il y a gonflement des membres;
  • sur les zones de peau affectées, la peau morte est rejetée: la peau s'écaille et se décolle.

Avec cette forme de maladie, telle que la dyshidrose lamellaire sèche, la formation de bulles ne se produit pas, juste la peau se décolle et pèle intensément.

Une caractéristique de la dyshidrose chez les enfants est qu'ils ne sont pas capables de résister à gratter la peau affectée.

Zones affectées de la peau sur les bras et les jambes

En conséquence, une infection pénètre inévitablement dans les vésicules ouvertes et une inflammation purulente de la peau commence. Sur les pieds, où les bulles sont localisées sur la plante du pied, et sur la surface latérale des orteils, la dyshidrose est souvent compliquée par des maladies fongiques..

Méthodes de traitement

Avant de parler de la façon de traiter et de traiter la dyshidrose chez les enfants, il est nécessaire de dire quelques mots sur son diagnostic.

Malheureusement, des méthodes spécifiques de diagnostic de la maladie n'ont pas encore été développées.De plus, ses symptômes sont similaires aux manifestations de certaines autres maladies de la peau.Il est donc particulièrement important de prendre une anamnèse et d'étudier les manifestations cliniques de la maladie..

Le diagnostic différentiel prend en compte des facteurs tels que la fréquence et la saisonnalité des exacerbations, ainsi que la présence de mycoses (lésions cutanées fongiques). Pour poser un diagnostic précis, l'enfant se voit prescrire un certain nombre de tests, y compris la détection de champignons.

Le traitement de la dyshidrose chez les enfants est complexe. Tout d'abord, il est nécessaire de déterminer à quoi l'enfant a une réaction allergique et, s'il s'agit de produits alimentaires, de les exclure de l'alimentation..

Si l'allergie est causée, par exemple, par la poussière domestique, vous devez retirer tous les «dépoussiéreurs» (tapis, peluches, etc.).

Un climat psychologique favorable joue également un rôle important, en particulier pour les adolescents, chez qui la surcharge nerveuse, le stress et les expériences difficiles peuvent devenir la cause de la dyshidrose, les sédatifs jouent donc un rôle important dans leur traitement..

La prescription de médicaments ne doit être faite que par un médecin avec une posologie adaptée à l'âge..

Dans le traitement médicamenteux à usage interne, les médicaments suivants sont utilisés pour aider à soulager une réaction allergique, réduire les démangeaisons et nettoyer le corps:

  • à action antihistaminique (diazoline, suprastine, fenistil);
  • avec un effet sédatif (médicaments à la valériane, sedavit);
  • à effet absorbant (enterosgel, enterorb, charbon actif, préparations contenant du calcium).
1.diazoline, 2.fénistil, 3.suprastine, 4.sedavit

Un rôle important dans le traitement de la dyshidrose chez les enfants est joué par des moyens à usage externe, le séchage et la guérison de la peau, ainsi que par un effet antiseptique et antifongique: pommade de zinc, sudokrem, furaciline ou solution de permanganate de potassium, vert brillant, bleu de méthylène, fucorcine.

Dans les cas plus graves, des pommades corticostéroïdes sont utilisées: flucinar, sinaflan, dermovate, lorinden.

Si, en raison du grattage, une infection secondaire s'est jointe, des remèdes tels que le triderm et l'hyoxysone sont recommandés, ou des pommades contenant un antibiotique (synthomycine, tétracycline).

En règle générale, si la lésion cutanée est modérée, utilisez des crèmes et pour les plus profondes - des onguents.

L'utilisation de médicaments ne doit pas s'arrêter immédiatement après l'obtention d'un effet notable, il est préférable de réduire sa concentration en mélangeant avec de la crème pour bébé dans un rapport de 1: 2 ou 1: 4.

Pour soulager les démangeaisons et accélérer le processus de guérison, un traitement avec des remèdes populaires est indispensable - des herbes et des plantes, qui peuvent être achetées séchées en pharmacie et utilisées pour les bains et les compresses.

  • La séquence. Versez 5 g d'herbe avec 250 ml d'eau et faites bouillir à feu doux pendant 3 minutes. Laisser infuser, filtrer et appliquer sous forme de compresses et pour se laver les mains (la même composition, uniquement au dosage approprié, peut également être utilisée pour les pieds).
  • Camomille + calendula. Mélanger dans des proportions égales, verser 5 g de matières premières avec un verre d'eau bouillante, laisser infuser pendant 40 minutes, filtrer et traiter la surface affectée 3 fois par jour.
  • Écorce de chêne. 3 g d'écorce versez 250 ml d'eau bouillante et laissez mijoter 15 minutes à feu doux. Filtrez le bouillon légèrement refroidi et utilisez-le pour les bains deux fois par jour. Le cours du traitement est d'une semaine.

De la même manière, vous pouvez préparer des bains avec de la sauge, de l'achillée millefeuille et une série.

Les conseils du docteur Komarovsky

Le docteur Komarovsky, une autorité reconnue parmi les mères modernes, estime que la cause de la dyshidrose chez les enfants est une réaction allergique.

Le système digestif immature d'un bébé souffre souvent de suralimentation. En conséquence, les enzymes utilisées pour la transformation des aliments ne peuvent pas faire face à une telle charge, des processus de putréfaction se produisent dans les intestins, ce qui est également facilité par une consommation importante de bonbons..

En conséquence, les produits de décomposition nocifs sont absorbés dans la circulation sanguine, puis sortent avec la sueur et ont le même effet nocif sur la peau..

La suralimentation est généralement associée à des selles irrégulières, ce qui entraîne également les effets négatifs des toxines sur le corps de l'enfant. Cela s'applique aux enfants de tous âges, y compris les bébés allaités..

Une mère qui allaite doit revoir son alimentation pour éliminer les aliments allergènes et s'assurer que son bébé va régulièrement à la selle..

Pour réduire la transpiration, il est recommandé de maintenir la température ambiante à + 20 ° C et de l'aérer plus souvent. Taux d'humidité recommandé - 60%.

Le chlore dans l'eau du robinet est également un allergène, il faudra donc installer un filtre spécial ou de l'eau bouillante avant le lavage..

Dans le même but, le Dr Komarovsky conseille de rincer les vêtements des enfants à l'eau chaude et de les laver avec des poudres spéciales qui ne contiennent pas de biosystèmes..

Dyshidrose chez les enfants - types et traitement

La dyshidrose est une maladie de la peau des mains et des pieds. Les symptômes de la maladie apparaissent à tout âge et sont de même nature. En tant que maladie indépendante, la dyshidrose n'est pas dangereuse, contrairement à l'eczéma dyshidrotique, dans lequel, dans la plupart des cas, une infection supplémentaire se joint.

La plupart des enfants ont une faible immunité et une forte tendance aux réactions allergiques et sont donc exposés à des maladies de la peau. La dyshidrose est un problème à tout âge, mais le plus souvent les enfants en souffrent. La dyshidrose chez les enfants diffère des autres maladies de la peau par la présence d'une petite vésicule remplie d'une substance transparente. Situé sur les paumes et les doigts, la peau des pieds.

La dyshidrose chez les enfants se manifeste par la présence d'une petite vésicule remplie d'une substance transparente.

Il survient comme une maladie indépendante ou joue le rôle d'un signe de la présence d'un autre problème dans le corps. Il existe deux types de cette maladie.

  • Vraie dyshidrose
  • Eczéma dyshydrosiforme

Vraie dyshidrose

La véritable dyshidrose des mains n'apparaît que sur la paume des mains ou sur les surfaces latérales des doigts sous la forme d'une ou plusieurs bulles denses et dures. La taille est petite d'un, deux millimètres. À l'intérieur de la bulle, il y a une substance transparente qui ressemble à de l'eau. La zone touchée démange beaucoup. Au bout de dix jours, la bulle éclate, une blessure se forme. Une fois la plaie guérie, les bulles ne se forment pas et la maladie disparaît.

C'est une maladie chronique. Une exacerbation se produit à l'automne ou au printemps, pendant la saison d'un système immunitaire affaibli.

Facteurs prédisposants à la manifestation de la dyshidrose chez un enfant

  • Augmentation de la transpiration des mains et des pieds;
  • Allergie aux aliments, aux produits chimiques, au pollen, à la laine, etc.
  • Mauvaise nutrition de la mère;
  • Instabilité émotionnelle (stress, nervosité);
  • Maladies des organes et systèmes internes;
  • Intolérance aux drogues;
  • Faible humidité et température de l'air élevée dans la maison.

C'est une maladie chronique. L'aggravation se produit à l'automne ou au printemps.

La véritable dyshidrose des mains chez les enfants disparaît d'elle-même dans les dix jours. Les parents doivent s'assurer que le bébé ne gratte pas les bulles. Il est nécessaire d'annuler les aliments complémentaires récemment introduits et la consommation de produits allergènes par la mère si l'enfant est un bébé. Les enfants plus âgés doivent être protégés des allergies. Il est important de renforcer le système immunitaire.

Eczéma dyshydrosiforme

L'eczéma dyshidrotique apparaît de manière aiguë après un stress sévère ou un contact avec une substance hautement irritante (lessive, eau de Javel). Sur la zone rouge de la peau des mains ou des pieds, il y a de nombreuses petites bulles contenant un liquide clair. Perturbé par de fortes démangeaisons et des brûlures. Le nombre de bulles augmente. La peau s'écaille, des fissures douloureuses apparaissent. Après avoir ouvert les vésicules, les plaies commencent à faire mal, les zones touchées gonflent et deviennent enflammées. L'infection se joint. Une augmentation des ganglions lymphatiques se fait sentir sous les aisselles. La température corporelle monte à trente-huit degrés. Faiblesse générale, maux de tête. Le danger réside dans l'ajout d'une infection supplémentaire. Ceci est indiqué par des vésicules remplies d'une substance jaune et la décharge de pus des plaies..

Outre une forte tension nerveuse, la manifestation de l'eczéma est affectée par:

  • Maladies du système endocrinien;
  • Maladies du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal);
  • La dystonie est végétative;
  • Perturbation des processus métaboliques dans le corps.

Beaucoup de gens pensent que la cause de l'eczéma dyshidrotique est la stagnation des glandes sudoripares. En fait, ce n'est pas la raison. La maladie a une prédisposition génétique et se transmet de parent à enfant.

Recommandations du Dr Komarovsky pour la dyshidrose

Il est important d'éviter que la peau du bébé ne se dessèche, ne s'écaille et ne se fendille. Gardez la peau de bébé humide avec des émollients. La gelée de pétrole cosmétique est la plus accessible et la moins chère. Humidifiez l'air de la pépinière deux fois par jour pendant quinze minutes (ouvrez une fenêtre, nettoyez à l'eau). Choisissez des vêtements en pur coton.

Comment traiter la dyshidrose chez les enfants

Aucun traitement requis. Les bulles passent d'elles-mêmes sans interférence. L'essentiel est de ne pas les laisser peigner..

L'eczéma dyshidrotique nécessite une attention particulière. Si vous suspectez de l'eczéma, vous devez absolument contacter votre pédiatre. Dans une forme avancée, les zones touchées des pieds et entre les doigts sont souvent confondues avec la mycose des pieds. Avant de prescrire un traitement, le pédiatre effectue une culture bactériologique pour savoir quel microorganisme nocif est à l'origine de la maladie.

Pour chaque enfant, un pédiatre ou un dermatologue sélectionne un traitement complexe personnel. Un tel traitement comprend des médicaments, une nutrition individuelle appropriée, la physiothérapie, un traitement à base de plantes.

Nutrition adéquat

Avec la dyshidrose, une bonne nutrition joue un rôle important dans une récupération rapide et efficace. Il est important de supprimer tous les aliments allergènes de l'alimentation de l'enfant. Chez les nourrissons, les aliments allergènes sont supprimés de l'alimentation de la mère. Tous les plats cuisinés doivent être légèrement salés et exempts d'assaisonnements. Il n'est pas recommandé de sevrer le bébé du sein au moment de la maladie, afin d'éviter une détérioration de l'état de l'enfant.

Liste des aliments autorisés:

  • Viande bien cuite (bœuf, porc, lapin, dinde);
  • Tous les produits laitiers fermentés (à l'exclusion du yogourt);
  • Céréales non laitières (bouillies dans de l'eau ou du bouillon);
  • Légumes sous toutes leurs formes (pommes de terre, chou blanc, betteraves, citrouille);
  • Toutes les huiles végétales (tournesol, olive, maïs);
  • Jus de pommes, citrouilles, prunes maison.

Médicaments

La liste des médicaments nécessaires et le déroulement de leur prise sont sélectionnés sous la supervision d'un médecin.

  • Antihistaminiques;
  • Chlorure de calcium pour renforcer les vaisseaux sanguins;
  • Complexe de vitamines;
  • Médicaments hormonaux;
  • Pour un état nerveux stable et une relaxation, des comprimés apaisants;
  • Médicaments qui renforcent le système immunitaire;
  • Antibiotiques (avec infection supplémentaire).

Préparations locales. Pommades, pâtes, crèmes. Appliquer généreusement sur toute la zone affectée de la peau. Les onguents hormonaux sont appliqués avec prudence en petites quantités.

  • Onguents antimicrobiens;
  • Onguents, crèmes, pâtes hormonales. Prescrit strictement sous la surveillance d'un médecin;
  • Lotions et onguents anti-inflammatoires.

Physiothérapie

Sous une forme négligée, le pédiatre prescrit un cours de physiothérapie. Les enfants sont affectés:

  • Courants diadynamiques - traitement avec participation de courant électrique. Apaiser, soulager les démangeaisons sévères, accélérer la guérison;
  • Irradiation aux rayons ultraviolets;
  • Phonophorèse de la pommade avec échographie;
  • Hydrothérapie (bains thérapeutiques).

Herbes medicinales

Les herbes médicinales fournissent un traitement doux, mais non moins efficace. Les décoctions sont données sous forme de boisson ou ajoutées à l'eau pendant le bain. Pour la dyshidrose, la camomille, la sauge de tussilage (effet anti-inflammatoire) sont utilisées. Le millepertuis, l'origan et le calendula ont des effets antimicrobiens. Préparations à base de plantes prêtes à l'emploi à effet calmant (fenouil, valériane, menthe, mélisse). Un traitement à base de plantes est prescrit par un médecin lors de la prise de médicaments.

La prévention

Pour éviter la récidive de la dyshidrose, il est nécessaire d'observer des mesures préventives.

  • Promenades fréquentes par temps chaud et ensoleillé;
  • Renforcer le système immunitaire;
  • Baignade appropriée (pas plus de dix minutes);
  • Utilisation de produits naturels de soins de la peau pour bébé;
  • Réduire ou éliminer le contact de l'enfant avec l'allergène;
  • En automne, au printemps, en prenant un complexe de vitamines et de minéraux;
  • Protéger l'enfant des conflits et des situations stressantes.

Pour prendre soin d'un enfant, l'essentiel est le traitement correct et efficace prescrit par un médecin. Ne vous soignez pas, c'est dangereux. Suivez les mesures préventives et restez en bonne santé!

Comment traiter la dyshidrose des mains chez un enfant?

La dyshidrose des enfants est une pathologie non infectieuse (non infectieuse), accompagnée d'un colmatage des canaux des glandes sudoripares, de l'apparition de petites bulles au contenu transparent (vésicules) sous la peau des mains.

La dyshidrose, dont les exacerbations sont observées pendant la saison chaude, sont classées comme des maladies avec une étiologie de développement mal comprise.

La dyshidrose des mains est observée pendant la saison chaude

  1. Causes d'occurrence
  2. Les symptômes de la maladie
  3. Méthodes de diagnostic
  4. Prendre l'anamnèse
  5. Etude des manifestations cliniques
  6. Traitement de la dyshidrose chez les enfants
  7. Médicaments
  8. Physiothérapie
  9. Thérapie diététique
  10. Remèdes populaires
  11. Succession
  12. Calendula et camomille
  13. écorce de chêne
  14. Complications possibles
  15. Mesures préventives
  16. Les conseils du docteur Komarovsky

Causes d'occurrence

Selon les données statistiques obtenues à la suite de l'analyse des cas cliniques, les enfants atteints de neurodermatite diffuse progressive ou de diathèse de contact courent un risque accru. [vote2x align = "center"]

La probabilité de développer une dyshidrose carpienne (eczéma lamellaire, vrai, dyshidrotique) augmente avec:

  • Dysfonctionnement des glandes sudoripares (transpiration).
  • Déséquilibre eau-sel.
  • Maladies fongiques progressives.
  • Surmenage physique et psycho-émotionnel.
  • Prédisposition héréditaire à la pathologie.
  • Dysfonctionnements des organes du tube digestif.
  • Maladies affectant le système nerveux.
  • Abus de drogues (dose excessive, violation des schémas posologiques).
  • Allergies (aux couches, aux produits d'hygiène, aux aliments pour bébés, au lait maternel, aux tissus, à la poussière, aux produits chimiques ménagers).
  • Maladies du système endocrinien.
  • Troubles métaboliques.
  • Défauts d'immunité.
  • Mauvaise nutrition (y compris apport calorique excessif, consommation excessive d'aliments sucrés).

Quant aux facteurs d'âge, la maladie se retrouve chez les enfants de moins de 3 ans..

Les symptômes de la maladie

La dyshidrose des mains se manifeste:

  • Démangeaisons, picotements, brûlures de la peau. L'enfant peigne les zones touchées.
  • Rougeur, épaississement, gerçures de la peau.
  • La formation de petites bulles (pas plus de quelques millimètres) avec un liquide jaunâtre (ou un contenu transparent), se fondant en cloques.
  • Gonflement, douleur (après le séchage ou l'ouverture des bulles).
  • Formation de zones d'érosion.
  • Peeling de la peau.
  • Anxiété, troubles du sommeil, larmoiement, troubles de l'appétit.
  • Fièvre, ganglions lymphatiques enflés, maux de tête (avec exacerbations infectieuses).
  • Sepsis (dans les cas graves).
Les symptômes de la maladie sont assez étendus

La particularité de l'une des variétés de la maladie - la dyshidrose lamellaire est que la desquamation de la peau n'est pas précédée par l'apparition de bulles.

Les exacerbations, caractéristiques d'une forme bénigne de la maladie, sont éliminées au bout de deux à trois semaines. Avec un cours compliqué, des symptômes désagréables apparaissent pendant plusieurs mois..

Méthodes de diagnostic

Révéler les symptômes de la dyshidrose chez un enfant est une raison de consulter un dermatologue (ou un pédiatre) et de subir un diagnostic.

Prendre l'anamnèse

Les informations primaires sur la nature du cours, les manifestations de la maladie sont accumulées après l'examen et la collecte de l'anamnèse. La saisonnalité, la fréquence et l'intensité des exacerbations sont étudiées.

Les événements précédant la détérioration du bien-être (facteurs provoquant des exacerbations) sont analysés: contacts avec des allergènes, changements de régime alimentaire, microclimat, maladies passées, prise de médicaments, stress et surcharge physique.

Etude des manifestations cliniques

En cas de symptômes sévères, pour poser un diagnostic, il suffit d'évaluer l'état de la peau, d'écouter les plaintes du patient.

S'il est difficile de diagnostiquer la maladie sur la base des données, des examens différentiels sont réalisés pour aider à identifier la pathologie en excluant les diagnostics: bactériennes, mycoses, psoriasis, eczéma, impétigo bulleux.

Le diagnostic est complété par des tests cutanés (allergènes), des examens immunologiques, bactériologiques, des tests sanguins de laboratoire, des examens par ultrasons.

Traitement de la dyshidrose chez les enfants

Lors de l'organisation du traitement de la dyshidrose des mains chez les enfants, une approche intégrée est utilisée. Le stade de la maladie, la taille, la superficie, la densité des zones touchées, les résultats de l'examen sont pris en compte.

Médicaments

L'élimination des manifestations symptomatiques est obtenue grâce à l'utilisation de:

  • Agents desséchants (améliorent l'état de la peau).
  • Antihistaminiques (aident à éliminer les démangeaisons, l'enflure, la douleur).
  • Antibiotiques (détruisent la flore pathogène).
  • Complexes minéraux et vitaminiques (ont un effet tonique).
  • Corticostéroïdes (régulent les processus métaboliques).
  • Diurétiques (activer le processus d'élimination du liquide du corps).
  • Préparations de calcium (normaliser les niveaux hormonaux).
  • Enterosorbents (nettoient le corps des toxines).
  • Médicaments qui accélèrent la guérison des tissus.
  • Complexes sédatifs (améliorer le fond psycho-émotionnel).
  • Médicaments renforçant l'immunité.
  • Onguents anti-inflammatoires, antibactériens, antiseptiques.

La posologie des agents destinés à une exposition externe est déterminée par le degré (profondeur) de la lésion cutanée.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie sont prescrites pour le développement de formes sévères de la maladie et comprennent: irradiation UV, phonophorèse par ultrasons, hydrothérapie (bains thérapeutiques), courants diadynamiques, magnétothérapie, cryothérapie.

L'irradiation UV est l'une des méthodes efficaces de physiothérapie

Thérapie diététique

Les produits qui contribuent à l'apparition de réactions allergiques (chocolat, agrumes, aliments fumés, salés, épicés, gras) sont exclus de l'alimentation. Il est recommandé de limiter la consommation de muffins, noix, miel, boissons gazeuses, bouillons riches, œufs, fruits de mer, fruits rouges.

Le menu est composé de soupes végétariennes, viande maigre bouillie, légumes, produits laitiers fermentés (sauf le yaourt), céréales non laitières, huiles végétales, jus de fruits maison. Le traitement thermique des ingrédients alimentaires est réduit à la cuisson au four ou à la vapeur.

Remèdes populaires

Les recettes maison aident à augmenter l'efficacité de la pharmacothérapie.

Succession

Environ 10 g de l'herbe sont versés dans 500 ml d'eau. Après trois minutes d'ébullition, d'insistance et de tension, des compresses sont placées.

Calendula et camomille

Environ 5 g d'herbes sèches mélangées dans des proportions égales sont versés dans un verre d'eau, infusés pendant 40 minutes, filtrés. L'infusion est appliquée sur les zones touchées de la peau trois fois par jour.

écorce de chêne

Versez une cuillère à soupe d'écorce de chêne avec de l'eau bouillante, laissez mijoter à feu doux pendant 15 minutes. Après refroidissement, filtre, utilisé pour les bains. Utilisation régulière - deux fois par jour pendant sept jours.

Un effet positif est produit par les bains chauds à l'achillée millefeuille, la chélidoine (effet calmant), le tussilage, la sauge (effet anti-inflammatoire), le millepertuis, l'origan (effet antimicrobien), les préparations à base de plantes prêtes à l'emploi (effet sédatif).

Le schéma d'utilisation de chacun des remèdes à base de plantes est convenu avec le médecin traitant.

Complications possibles

Le risque d'exacerbations (complications, rechute) de la maladie augmente pendant la période automne-printemps, ainsi que si la nécessité de consulter un médecin spécialiste est ignorée.

L'une des complications les plus courantes de la maladie est la propagation d'une infection bactérienne, une inflammation purulente, se manifestant par un syndrome d'intoxication. Dans le contexte de la propagation de microbes pathogènes, des conditions préalables aux abcès du phlegmon et du carpe apparaissent. Le grattage constant de la peau conduit au développement d'un eczéma compliqué.

Le traitement intempestif de la dyshidrose infantile menace de lymphangite, lymphadénite (hypertrophie des vaisseaux lymphatiques, ganglions), panaritium (lésions purulentes des doigts), processus érosifs.

Mesures préventives

Prévention des complications de la dyshidrose des mains des enfants:

  • Une hygiène personnelle rigoureuse.
  • Utiliser des produits de soins naturels de la peau.
  • Exclusion du contact avec des allergènes, des produits chimiques.
  • Mener une thérapie efficace pour les maladies chroniques.
  • Renforce l'immunité.
  • Renforcement du corps (rationalisation de la nutrition, promenades quotidiennes, optimisation de l'activité physique, paramètres du microclimat).
  • Normalisation de l'état psycho-émotionnel, prévention de la surcharge de stress.
  • L'utilisation de complexes vitaminiques.
  • Examens médicaux périodiques (selon recommandation d'un médecin).

Les conseils du docteur Komarovsky

Le Dr Komarovsky classe la dyshidrose, qui se manifeste dans l'enfance, comme l'une des formes de réactions allergiques. Selon les recommandations d'un spécialiste, il faut:

  • Évitez de suralimenter l'enfant (les aliments non digérés qui se décomposent dans les intestins sont absorbés dans la circulation sanguine sous forme de substances toxiques).
  • Normaliser les selles (les intestins doivent être vidés régulièrement, la constipation manifestée doit être éliminée avec du sirop de lactulose et d'autres agents doux).
  • Contrôler la consommation d'aliments sucrés qui provoquent des symptômes allergiques.
  • Optimiser le microclimat (température optimale - environ 20 degrés, humidité - jusqu'à 60%, nettoyage humide et ventilation fréquents sont recommandés).
  • Éliminer le contact avec les allergènes (y compris enlever les tapis, les gros jouets en peluche et autres objets qui collectent la poussière des locaux).
  • N'effectuez pas de procédures d'eau fréquentes, essuyez les zones à problèmes avec des lingettes humides.
  • Utilisez des détergents sûrs.
  • Lavez régulièrement les jouets dans de l'eau savonneuse.

Il est catégoriquement contre-indiqué d'effectuer seul des procédures thérapeutiques (sans consultation préalable d'un médecin spécialiste). Les conséquences de l'auto-traitement de la dyshidrose carpienne entraînent des complications catastrophiques.