Quel médecin contacter avec les papillomes sur le corps: qui traite et élimine les excroissances

Le papillome est un processus semblable à une tumeur de nature bénigne, de telles formations peuvent se développer à la surface de la peau et des muqueuses. La nature de l'origine est virale. Le virus pénètre dans le corps et provoque un dysfonctionnement des cellules. En fonction de la localisation des verrues, il est décidé quel médecin avec des papillomes aidera le patient.

Pourquoi un avis médical est-il nécessaire

Les verrues ne sont pas une maladie indépendante. C'est un signe indiquant que le papillomavirus vit et se multiplie dans le corps humain. L'infection a plus de 100 souches, dont certaines sont oncogènes. Selon la variété, les types d'éruptions cutanées suivants sont distingués: verrues génitales, verrues, papulose bowénoïde.

Les pathologies décrites nécessitent un avis médical obligatoire.!

La plupart des néoplasmes ne causent pas de problèmes et représentent un défaut esthétique. Mais avec une diminution de l'immunité et l'apparition de facteurs favorables, l'agent viral commence à se manifester activement, multipliant et capturant de nouvelles zones.

Si vous êtes propriétaire de plusieurs papillomes ou d'un seul élément, vous devez consulter un spécialiste. La raison du contact est la suivante:

  • le risque de dégénérescence d'une croissance bénigne en cancer;
  • la possibilité d'augmenter le nombre de verrues;
  • lésion cutanée et infection secondaire.

La papillomatose se propage rapidement et inaperçue. Tout d'abord, un élément plat apparaît, puis un pois en est formé sur une jambe large, moins souvent sur une jambe étroite. Les tailles sont différentes, les papillomes individuels atteignent 2-3 cm.L'enlèvement est obligatoire, la friction et les dommages constants augmentent le risque de dégénérescence et d'inflammation.

Ce qu'un médecin peut prescrire

L'automédication est dangereuse! Le traitement contre les excroissances verruqueuses devrait inclure un ensemble de mesures agissant dans des directions différentes. La médecine n'a pas appris à guérir complètement la maladie, mais sait comment arrêter le virus et envoyer l'agent pathogène dans un état dormant qui n'est pas dangereux pour la santé. Les médecins agissent de deux manières: ils agissent sur l'agent pathogène de l'intérieur et de l'extérieur.

Traitement

La principale raison de l'apparition de papillomes est une faible immunité et l'incapacité du corps à résister aux attaques du virus. Le patient a besoin d'aide sous forme d'agents antiviraux et d'immunomodulateurs.

Antiviral - supprime l'activité du virus. Dans le même temps, ils éliminent l'inflammation et la croissance du processus semblable à une tumeur. Un certain nombre de médicaments modernes ont un effet stimulant sur le système immunitaire, aidant le corps à récupérer et à se défendre.

Pour les effets externes sur le foyer de la lésion, un spécialiste peut prescrire des pommades, des crèmes qui augmentent l'immunité locale, soulagent l'inflammation, la douleur, réduisent et éliminent complètement les papillomes. Le médicament est sélectionné par le médecin, en fonction des résultats de la recherche.

  • Papillome de la vessie: causes et traitement
  • Papillome sur le scrotum: risque et danger pour les hommes
  • Papillomes sur les lèvres: comment éliminer au mieux

Suppression

Si le traitement médicamenteux à long terme n'a pas apporté les résultats escomptés, l'élimination des verrues est nécessaire. La chirurgie moderne offre une variété de méthodes sûres mais efficaces pour éliminer les excroissances cutanées indésirables.

  1. Diathermoélectrocoagulation (DEK).
  2. Exposition aux ondes radio.
  3. Thérapie au laser.
  4. Cryodestruction.
  5. Excision au scalpel.

Le diagnostic est effectué avant ou après l'opération, selon la technique. Avant le laser, la dermoscopie est effectuée nécessairement avant le retrait, le faisceau évapore complètement l'accumulation. Avec l'électrocoagulation, traitement par ondes radio, il est possible de procéder à une histologie des tissus obtenus après la procédure.

La méthode chirurgicale est préférable dans les cas difficiles, lorsque les papillomes sont volumineux, avec un risque élevé d'oncogénicité. Le chirurgien enlève la croissance elle-même avec un scalpel, un endroit autour d'elle pour exclure la récidive.

À quel médecin aller

Lorsqu'une personne découvre un naevus altéré sur le corps, elle doit se souvenir de la cause de la croissance. La recherche d'une aide médicale est obligatoire, les excroissances cutanées sont de nature virale. Le premier à visiter est un dermatovénérologue. Il développera d'autres tactiques de traitement, si nécessaire, référer à des spécialistes restreints.

Avec des excroissances sur le corps

Le dermatologue est responsable des formations qui recouvrent le corps - cou, tête, visage (nez, yeux, paupières), aisselles, jambes, abdomen, paumes. Le médecin effectue des diagnostics, place chaque élément suspect sous le dermatoscope, examine sa structure.

L'apparition de la douleur, la décoloration, les poches peuvent être le résultat d'un traumatisme, puis le papillome est examiné pour la bonté, le patient est envoyé pour destruction. Si le médecin utilise de petits éléments un laser, des ondes radio, du courant, de grand diamètre, une intervention chirurgicale est indiquée.

Avec des excroissances dans la zone intime

Si une femme est infectée par le VPH, elle doit se rendre dans une clinique prénatale. Le gynécologue effectuera un examen préventif des organes internes et externes (pubis), prendra le matériel muqueux pour la recherche afin de déterminer la souche virale.

L'apparition de plusieurs verrues génitales sur la muqueuse vaginale provoque une dysplasie - une condition précancéreuse. Le VPH féminin est dangereux, le virus se trouve dans le cancer du col de l'utérus. Afin de prévenir le développement de la dysplasie, le médecin recommande l'élimination complète de toutes les excroissances existantes.

Après la chirurgie, la thérapie antivirale, une crème intime peut être prescrite.
Si un homme remarque des verrues qui recouvrent les muqueuses le long du bord de la tête du pénis et de l'anus (chez les homosexuels), il doit consulter un urologue ou un andrologue. Le traitement dépend des résultats des tests. Le médecin décide de l'élimination des verrues génitales. La variante masculine du VPH est la moins dangereuse, mais elle peut se développer le long de la tête du pénis, bloquer l'urètre.

Lorsque le cul (anus) est couvert d'éruptions cutanées, c'est une raison de contacter un proctologue. Dans ce cas, la peau et les intestins peuvent en souffrir. L'anoscopie aidera à obtenir des informations sur le degré de dommage, le nombre de croissances et leur taille. Seul un technicien qualifié doit surveiller en raison du risque élevé de lésions intestinales.

Avec papillomatose de la membrane muqueuse

Le VPH est une maladie insidieuse qui peut affecter le corps, les muqueuses. Les condylomes peuvent apparaître dans la bouche, le nez, affectant la gorge, la langue, les joues, les gencives et le larynx. Parfois, la verrue se trouve sur la langue palatine. Les excroissances ont tendance à s'enflammer, à saigner et à se multiplier. Cela vaut la peine de contacter le dentiste.

Les tâches du médecin comprennent le traitement des maladies virales qui affectent la muqueuse buccale. Avec de multiples excroissances, la destruction est prescrite, qui est effectuée par le chirurgien. Après l'opération, le dentiste prescrit un traitement pour éviter les rechutes.

Vous savez maintenant à quel médecin un patient adulte atteint de papillomes sur le corps et les muqueuses doit se rendre. Le personnel médical aidera à déterminer le type de virus et à prendre les mesures nécessaires. La pharmacie propose une large gamme de médicaments pour le traitement des papillomes, mais il est strictement interdit de les traiter vous-même.

Qui contacter avec les excroissances chez les enfants

Un enfant et un adulte sont susceptibles d'être infectés par le virus HPV. L'infection survient pendant l'accouchement, lorsque la grossesse a déclenché la croissance des verrues génitales ou en prenant un mamelon avec des virus HPV dans la bouche pendant l'alimentation. Il existe de nombreuses options pour la pénétration de l'agent pathogène dans le corps, mais elle s'exprime toujours en une seule chose: des éruptions cutanées sur le corps ou les muqueuses.

S'il y a peu d'éléments, les tailles sont petites, vous pouvez être traité par un dermatologue. Il prescrira un traitement antiviral local ou systémique, laser, ondes radio ou élimination par électrocautérisation.

Si les excroissances ont atteint de grandes tailles, couvrent une grande surface, vous devez vous en débarrasser avec l'aide d'un chirurgien, d'un immunologiste.

À l'adolescence, des papillomes peuvent apparaître dans les lieux intimes des filles, des garçons qui ont commencé à avoir une vie sexuelle active. Le traitement est effectué par un vénéréologue, un gynécologue, un urologue. Le médecin prescrira un traitement, effectuera des recherches, une consultation sur les rapports sexuels protégés.

Complications possibles avec un traitement inapproprié

De nombreux experts pensent qu'il n'est pas nécessaire d'éliminer les papillomes uniques, ils peuvent être guéris par des agents antiviraux, des immunomodulateurs. Le traitement doit être prescrit par un immunologiste expérimenté, il existe un risque d'altération de l'immunité, provoquant le développement de maladies systémiques graves.

Il existe un certain risque lors de la destruction. Technique mal choisie, l'inexpérience du médecin peut entraîner le développement d'un cancer du col de l'utérus et d'autres maladies oncologiques. Tout grain de beauté, papillome à haut risque oncogénique réagit brusquement au traumatisme. Pendant l'opération, leur intégrité est violée, ce qui peut donner une impulsion à la renaissance, au développement d'une maladie agressive.

Il est important que le médecin qui enlève les papillomes ait préalablement effectué les examens nécessaires sous un dermatoscope, pour la cytologie, capable de donner une réponse préliminaire sur la nature de la formation - bénigne ou maligne.

De nombreux propriétaires de papillomes ne prennent pas au sérieux les formations papillaires sur le corps. C'est faux! N'oubliez pas quel danger dangereux pour la vie se cache dans les petites verrues. En plus de l'oncologie, ils peuvent provoquer une inflammation, une infection secondaire et des cicatrices de la peau. Attention, ne pas blesser les excroissances, les retirer de la peau des muqueuses à temps.

Quel médecin contacter pour le traitement du papillome?

Beaucoup de gens croient que les papillomes sont des excroissances inoffensives sur le corps, mais ce n'est pas le cas. Le virus du papillome humain (VPH) provoque l'apparition de formations qui modifient l'aspect esthétique du corps et provoquent une gêne. Les femmes sont plus susceptibles d'être infectées par le virus. Pour connaître la pénétration du virus du papillome humain dans le corps, vous devez être examiné, mais à quel médecin devriez-vous vous adresser? Dans cet article, vous pouvez savoir quel médecin traite les papillomes, quand consulter un médecin et ce qu'un médecin doit faire lorsqu'il le contacte.

  • Quel médecin dois-je contacter pour les papillomes??
  • Quand voir un médecin?
  • Ce que fait un médecin lorsqu'un patient le contacte?

Quel médecin dois-je contacter pour les papillomes??

Il faut savoir que 7 personnes sur 10 sont infectées par le papillomavirus humain.

La manifestation du virus commence par une diminution du tonus du système immunitaire du corps. Avec le VPH, les premiers symptômes sont l'apparition de verrues et de papillomes sur le corps humain. Sans traitement approprié, les excroissances se propagent dans tout le corps, en fonction de la progression du virus.

Le choix d'un médecin en présence de papillomes dépend de la localisation de la croissance maligne:

  1. Verrues. Se produire sur la peau;
  2. Papillomes. Peut apparaître n'importe où;
  3. Condylomes. Apparaissent dans des endroits intimes (région génitale, anus).

Quel médecin dois-je contacter avec un papillome? Il est préférable de consulter un dermatologue. En cas de croissance dans la région génitale, les femmes devraient consulter un gynécologue, des hommes - un urologue. Il convient de rappeler que bien que chez les hommes, le VPH n'apparaisse pas aussi souvent que chez les femmes, mais il y a un endroit où être.

À quel médecin devriez-vous vous adresser si les excroissances sont situées dans le canal anal? La question est généralement traitée par un proctologue, mais un examen préliminaire est effectué par un thérapeute qui, si nécessaire, orientera le patient vers un spécialiste spécifique..

Les personnes qui souffrent du VPH s'inquiètent également de savoir quel médecin élimine les papillomes sur le corps. Cela dépend de la nature du virus, objet d'une éducation bénigne.

Quand voir un médecin?

Si une personne est infectée par le virus HPV, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le traitement est plus efficace s'il commence tôt dans le développement du virus dans l'organisme. Les excroissances, les néoplasmes sur le corps sont le premier signal que le virus est entré dans le corps, par conséquent, lorsque des papillomes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Il faut comprendre que sans traitement efficace des néoplasmes cutanés, en se débarrassant du virus, l'état général du corps s'aggravera, ce qui ouvrira de nouvelles voies d'infection par des micro-organismes pathogènes.

Il est également nécessaire de guérir une personne du VPH en temps opportun afin qu'elle ne fasse pas de mal à ses proches, aux personnes avec lesquelles elle est souvent en contact.

Ce que fait un médecin lorsqu'un patient le contacte?

En contactant un thérapeute, le médecin prescrit des examens qui aideront à déterminer la source du développement de néoplasmes, d'éventuelles infections secondaires. Dans ce cas, le patient doit être examiné, une biopsie lui est prélevée pour la réaction en chaîne par polymérase, le diagnostic et l'examen cytologique. À l'avenir, sur la base d'un examen de laboratoire, le thérapeute oriente le patient vers quel médecin contacter avec un papillome dans son cas. Si le thérapeute prescrit des médicaments, il est également conseillé de consulter un immunologiste, car l'une des raisons du VPH élevé est une diminution de la défense immunitaire.

Le diagnostic de la maladie est généralement effectué par un dermatologue, vénéréologue. La méthode de diagnostic la plus courante est la réaction en chaîne par polymérase (PCR), qui détecte l'ADN du virus. La PCR permet de connaître l'heure approximative d'infection d'un patient, ce qui peut permettre de trouver la source du virus chez la personne d'une personne infectée. La PCR donne également une réponse à savoir s'il s'agit d'une forme chronique de la maladie, ou instantanée (l'activation du virus s'est produite en raison d'une forte diminution du tonus de l'immunité).

En sachant quel médecin traite le papillomavirus, vous ne devez pas oublier qui élimine les papillomes. Cela est dû au fait que souvent le retrait est le seul moyen de guérir un patient. En plus de l'élimination, un traitement avec des médicaments antiviraux est également nécessaire pour guérir. Ce n'est qu'en supprimant le virus que l'apparition de néoplasmes peut être évitée. La procédure de retrait est réalisée par un chirurgien, de préférence spécialisé dans l'élimination des néoplasmes de ce type. Il vaut la peine de sélectionner avec soin un chirurgien et une clinique avec un équipement moderne et un spécialiste expérimenté dans la manutention de matériel.

Méthodes, outils utilisés pour éliminer les papillomes:

  1. Excision au laser. La procédure brûle le papillome avec un laser;
  2. Couteau radio. À l'aide de cet outil, le néoplasme est éliminé par ondes radio;
  3. Électrocoagulation. Les excroissances sont éliminées par exposition à des températures élevées;
  4. Chimique. La zone requise est traitée avec des produits chimiques;
  5. Cryodestruction. Les excroissances sont congelées avec de l'azote et détruites;
  6. Chirurgical. Un scalpel chirurgical est utilisé, après le retrait, une cicatrice reste.

L'automédication n'en vaut pas la peine, car cela peut avoir des conséquences négatives. La consultation d'un dermatologue aidera toujours une personne qui s'inquiète des papillomes qui sont survenus pour diverses raisons, l'essentiel est de consulter un médecin à temps et de ne pas retarder le traitement pendant longtemps.

Quel médecin contacter pour les papillomes

Vous êtes sur la page mise à jour du portail "Littéralement".
Si vous souhaitez revenir à l'ancienne version du site, suivez ce lien.

Nous sommes sur VKontakte
  • Certificats des médecins
  • Conditions d'utilisation
  • Les partenaires
  • La procédure de paiement des services via Internet
  • Question au médecin
  • Annuaire
  • Deuxième avis médical

Tous les matériaux sur le site contiennent exclusivement
informations générales et recommandations générales.

Quel médecin doit contacter avec les papillomes: diagnostic et traitement

Selon les statistiques, la moitié des habitants du monde sont infectés par le virus du papillome. Chez les femmes, il est détecté plus souvent que chez les hommes. Alors, quel médecin devriez-vous contacter avec le papillome, qui traite les papillomes?

Le signe principal de la présence d'un virus dans le corps est l'apparition de petites formations sur le corps. Ils semblent inoffensifs à première vue et peuvent entraîner de graves problèmes de santé..

Dans 50% des cas, le papillomavirus est transmis sexuellement, en outre, une infection peut survenir:

  • d'une mère malade à un enfant lors de son passage dans le canal génital, l'agent pathogène peut également pénétrer dans le corps de l'enfant avec le lait maternel;
  • façon domestique - utiliser des serviettes partagées et d'autres articles d'hygiène;
  • l'auto-infection est observée lorsqu'une formation existante est endommagée.

À l'état latent, le virus peut être considéré comme inoffensif, mais lorsque des facteurs de provocation apparaissent, il est activé et se manifeste sous la forme d'excroissances cutanées. Ces facteurs comprennent:

  • exacerbation des maladies chroniques;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • mauvais mode de vie - mauvaises habitudes, malnutrition;
  • affaiblissement de l'immunité;
  • infections génitales;
  • les allergies et les maladies auto-immunes;
  • effets nocifs des rayons ultraviolets;
  • prédisposition héréditaire;
  • stress prolongé;
  • âge avancé.

Quand aller chez un spécialiste?

Si des excroissances apparaissent sur la peau, une visite chez le médecin ne doit pas être reportée, même si les formations sont petites et ne causent aucune gêne.

Inscrivez-vous à une consultation lorsque:

  • papillomes sur le corps;
  • verrues de différentes tailles;
  • condylomes - excroissances sur les organes génitaux externes ou dans l'anus.

Pour commencer, le patient doit contacter un thérapeute qui déterminera la présence d'un problème et référera à un spécialiste étroit pour prescrire un traitement adéquat.

Pourquoi vous ne devriez pas reporter votre visite?

Vous avez besoin d'une aide qualifiée, l'auto-élimination des excroissances cutanées à l'aide de la médecine traditionnelle ou traditionnelle est lourde d'aggravation de la maladie.

La plupart des souches du papillomavirus sont inoffensives, elles provoquent l'apparition de croissances bénignes, cependant, si la formation est lésée, certains risques surviennent:

  1. Le papillome est une source de virus. Si son intégrité est violée, les virus sont jetés dans l'environnement en quantités énormes. Ainsi, vous pouvez infecter les gens autour de vous, ainsi que propager le virus à travers votre peau..
  2. Si le papillome est arraché ou endommagé, il y a la possibilité d'une infection secondaire, qui peut entraîner une suppuration et même une septicémie.

Mais ce n'est pas la pire des choses. Le principal danger d'avoir un papillome réside dans le fait que toutes les souches du virus n'ont pas un faible statut oncogène. Il existe des virus qui provoquent l'apparition de néoplasmes malins, ces souches comprennent 31, 33, 35, 39 16, 18, 45, 51, 52, 59, 58, 66, 68.

Il est impossible de déterminer vous-même la tension, pour cela, vous devez passer par des études spéciales. Pour cette raison, si des excroissances sur la peau se produisent, vous devez immédiatement contacter un spécialiste, subir un examen et commencer le traitement correct de la pathologie..

À quel spécialiste s'adresser, qui s'occupe de l'élimination du VPH, chirurgien ou dermatologue?

Comme mentionné ci-dessus, vous devez d'abord contacter un thérapeute ou un dermatologue. En outre, vous devrez peut-être consulter des spécialistes restreints, selon le lieu de localisation de l'éducation.

Le plus souvent, les papillomes apparaissent dans des endroits d'humidité constante - dans les plis de l'aine, dans l'aisselle, sur les organes génitaux et même sur la membrane muqueuse de la cavité de croissance.

Bosse sur le cou, sur la peau

Sur le cou, les papillomes ressemblent à des excroissances papillaires qui ressemblent à des feuilles de chou-fleur. Le cou est un endroit de prédilection pour les papillomes, et ils sont assez souvent blessés dans cette zone (frottements du col, de l'écharpe, etc.).

Au stade initial, une croissance sur le cou peut ne pas différer en couleur de la couleur générale de la peau, mais plus tard, elle peut acquérir une teinte rose ou brune.

Les papillomes sur le cou sont traités par un dermatologue, s'il détermine que la pathologie est causée par une souche oncogène, il référera le patient à un oncologue, si nécessaire, l'ablation du néoplasme nécessitera l'aide d'un chirurgien.

Papillome sur le visage

Les papillomes sur le visage peuvent apparaître à différents endroits. Si le néoplasme est situé sur la paupière, vous devez contacter un ophtalmologiste qui, après tous les tests nécessaires, excisera le néoplasme. Les excroissances situées à proximité des organes de la vision sont prélevées à l'aide d'un laser, de l'azote liquide ou d'un scalpel.

VPH dans les endroits intimes du corps d'un adulte

Lorsque le virus du papillome génital d'un homme est infecté, les formations peuvent être situées sur le pénis, autour de la tête et sur le scrotum.

Chez la femme, les papillomes sont localisés sur les grandes lèvres et les petites lèvres, sur la muqueuse vaginale, sur le clitoris et sur le col de l'utérus. De plus, chez les personnes des deux sexes, des papillomes peuvent apparaître dans l'anus, l'urètre et dans la région de l'aine..

Les papillomes sur les organes génitaux peuvent être:

  • filiforme;
  • plat - petites bosses pouvant provoquer des démangeaisons désagréables.

Les verrues génitales doivent être référées à un gynécologue ou à un urologue selon le sexe.

Dans la cavité buccale, le papillome peut être reconnu par les signes suivants:

  • la taille du néoplasme est d'environ 1 cm;
  • la surface de l'accumulation est rugueuse;
  • le papillome est attaché à la membrane muqueuse avec une jambe mince ou un fond large;
  • la couleur du néoplasme est claire ou rosâtre;
  • l'accumulation ne fait pas mal lorsqu'elle est pressée.

Dans la bouche, sur la langue

Si un papillome est détecté dans la cavité buccale, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec un dentiste, qui, si nécessaire, orientera le patient vers un oncologue ou un chirurgien.

Ainsi, le domaine de responsabilité du dermatologue comprend les maladies de la peau. Ce spécialiste doit être consulté en présence de papillome sur le visage, le cou, les aisselles, les paumes, les pieds, l'abdomen ou le dos. Lorsque les papillomes sont situés dans la cavité buccale et sur les organes génitaux, ce médecin ne prescrit pas de traitement, mais ne procède qu'à un examen superficiel.

Le gynécologue s'occupe du traitement des verrues génitales sur les organes intimes de la femme, les excroissances sur les organes génitaux chez l'homme sont traitées par un urologue ou un andrologue.

En cas de papillomes dans la région anale, il est nécessaire de contacter un proctologue, il effectuera, en plus d'un examen visuel de l'anus, une colposcopie pour obtenir plus d'informations sur la prévalence du virus.

Si les excroissances sont localisées à l'intérieur des joues, sur la langue ou en dessous, vous devez vous rendre chez le dentiste, si vous avez des papillomes sur la langue palatine et le larynx, vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste.

L'ophtalmologiste peut prescrire le traitement approprié pour l'emplacement des papillomes sur les paupières. Le patient est envoyé chez le chirurgien après avoir déterminé la qualité bénigne des néoplasmes, pour leur retrait.

L'aide d'un oncologue est nécessaire si un papillomavirus oncogène élevé est détecté dans le corps du patient.

Qui traite les verrues chez les enfants?

Les papillomes peuvent apparaître non seulement chez un adulte, mais également chez un enfant. Le plus souvent, les raisons résident dans l'infection de l'enfant par le molluscum contagiosum. Les enfants faiblement immunisés courent un risque. Chez les enfants, les types de papillomes suivants peuvent être observés:

  • vulgaire;
  • filiforme;
  • plat;
  • plantaire;
  • papillomatose du larynx;
  • dysplasie verruqueuse;
  • hyperplasie épithéliale.

Bien sûr, pour tout néoplasme sur la peau ou la membrane muqueuse, il est nécessaire de montrer l'enfant au pédiatre et, si nécessaire, à un socialiste étroit, mais les changements suivants nécessitent une visite immédiate chez le médecin:

  • papillome est devenu rouge foncé ou noir;
  • l'éducation se développe activement;
  • l'accumulation a acquis une forme inhabituelle non arrondie;
  • en appuyant sur l'éducation, l'enfant ressent de la douleur.

Le pédiatre peut référer l'enfant à un chirurgien ou à un dermatologue pour enlever le papillome d'une zone cutanée exposée; à un proctologue ou gynécologue si le papillome est localisé dans l'anus ou dans le périnée; avec des papillomes dans la cavité buccale, l'enfant est envoyé chez le dentiste ou l'oto-rhino-laryngologiste.

Comment le papillomavirus humain est-il diagnostiqué chez les hommes et les femmes??

Les activités de diagnostic commencent dans le bureau du spécialiste. Il demande en détail l'état du patient:

  • depuis combien de temps l'éducation est apparue;
  • si sa couleur ou sa forme change;
  • quels symptômes supplémentaires y a-t-il;
  • quelles sont les hypothèses sur la voie de l'infection;
  • si les parents et amis ont des papillomes.

Une fois l'historique recueilli, le médecin examine visuellement les excroissances, en faisant attention à leur nombre, leur couleur, leur structure, leur taille et leur localisation. Si le médecin a des doutes sur la qualité bénigne du néoplasme, il dirige le patient pour une analyse histologique.

Pour déterminer la nature de l'infection, la PCR est prescrite. Pour déterminer la souche virale et le degré de son oncogénicité, un test Digene est prescrit.

Lorsque le papillome est situé sur les organes intimes ou dans l'anus, les hommes et les femmes doivent subir une série d'examens supplémentaires, qui excluront ou confirmeront la présence de néoplasmes sur les organes internes. Ce n'est qu'après un diagnostic approfondi que le médecin décide de la nécessité d'éliminer le papillome et d'un traitement ultérieur.

Quelles sont les méthodes de traitement?

Malheureusement, il est impossible de guérir complètement la pathologie, cependant, avec la bonne approche thérapeutique, vous pouvez arrêter l'activité du virus et sauver une personne des excroissances sur la peau.

Le traitement conservateur du virus consiste en la sélection de médicaments qui désactiveront le virus et restaureront les fonctions protectrices de l'organisme.

Le plus souvent, les injections immunomodulatrices sont apprises:

  • Cycloferon.
  • Interféron alpha.
  • Panavira.
  • Ingarona.

De plus, des comprimés sont prescrits:

  • Isoprinosine.
  • Likopid.
  • Lavomax.
  • Alpizarine.

Pour le traitement des verrues dans la zone intime ou dans l'anus, le médecin peut prescrire des médicaments sous forme de suppositoires.

En ce qui concerne les médicaments locaux, la thérapie peut être utilisée:

  • Pommade oxolinique.
  • Stefalin.
  • Pommade salicylique.
  • Épigènes.

Les vitamines sont prescrites pour renforcer le système immunitaire.

Les méthodes suivantes sont utilisées pour éliminer les papillomes:

  • retrait avec un scalpel;
  • électrocoagulation;
  • thérapie au laser;
  • congélation avec de l'azote liquide;
  • traitement par ondes radio.

Malgré le fait qu'il est impossible de se débarrasser complètement du virus du papillome, il peut et doit être combattu. Afin d'éviter la réactivation du virus, il est recommandé de suivre les règles d'hygiène personnelle et intime, de prendre régulièrement des complexes vitaminiques et de rationaliser la vie sexuelle.

La seule prévention efficace du papillomavirus est la vaccination contre celui-ci, mais elle est totalement inutile si le virus est déjà entré dans le corps humain, il est donc logique de le faire avant le début de l'activité sexuelle..

Quel médecin traite les papillomes?

L'apparition soudaine d'une verrue peut causer beaucoup d'anxiété. De nos jours, le VPH est si répandu que presque tous ceux qui ont une vie sexuelle active en sont tôt ou tard infectés. Les manifestations du virus sont des excroissances qui peuvent apparaître sur différentes parties du corps - mains, langue, organes génitaux et autres. Dans ce cas, la première question du patient est de savoir quel médecin consulte et traite les papillomes sur le corps. Il est utile de savoir quel spécialiste contacter pour résoudre le problème en temps opportun. Seul un médecin peut déterminer le type de VPH et prescrire le traitement approprié.

  1. Raisons de consulter un médecin
  2. Inspection préliminaire
  3. Quel médecin élimine les papillomes
  4. Dermatologue et immunologiste
  5. Urologue, gynécologue et proctologue
  6. Chirurgien et oncologue
  7. Immunologue
  8. Vidéo

Raisons de consulter un médecin

Avant de savoir quel médecin contacter un patient atteint de papillomes, vous devez faire attention aux symptômes. Habituellement, les excroissances apparaissent soudainement et pas immédiatement après un rapport sexuel. Vous pouvez également être infecté à la maison, si vous touchez la peau ou les muqueuses des personnes infectées. La première étape consiste à consulter un dermatologue, qui déterminera le type de croissance, prescrira des tests et vous conseillera également sur la façon d'éliminer les excroissances..

En outre, des excroissances rosâtres peuvent se former - des condylomes, localisés sur les organes génitaux. Si les verrues sont près de l'anus ou sur les organes génitaux, vous devriez consulter un dermatovénérologue. En cas de lésion de l'anus, difficulté à sortir des selles, il peut être nécessaire de consulter un proctologue. Si des verrues apparaissent dans la cavité buccale, vous devez vous rendre chez l'oto-rhino-laryngologiste ou contacter votre dentiste.

Il est important de prendre en compte le spécialiste du VPH chez les femmes qui traite les lésions génitales. Tout d'abord, cela vaut la peine de consulter un gynécologue. Il faut se rappeler qu'il n'existe pas de remède radical pour cette maladie. Dans ce cas, des médicaments antiviraux et immunomodulateurs sont pris et les excroissances sont éliminées de diverses manières. Autrement dit, il n'y a pas de telle pilule pour que ces formations disparaissent d'elles-mêmes. S'il y a des excroissances dans la région génitale, il n'y a qu'une seule réponse à la question, le papillomavirus humain chez l'homme chez quel médecin s'adresser. Prenez rendez-vous avec un urologue.

La maladie provoque rarement des manifestations graves, cependant, il peut y avoir une sensation de brûlure dans la zone de croissance et des sensations douloureuses

La maladie provoque rarement des manifestations graves, mais il peut y avoir une sensation de brûlure dans la zone de croissance et des sensations douloureuses. Pour arrêter la formation de verrues, il est nécessaire d'augmenter l'immunité, dont l'abaissement a conduit à un dysfonctionnement du corps. Dans ce cas, un immunologiste doit prescrire un traitement. Les patients qui n'ont aucune idée du type de médecin à l'hôpital qui traite le VPH peuvent d'abord consulter un médecin. Le médecin lui-même donnera une référence au spécialiste nécessaire.

Certains des plus d'une centaine de papillomavirus sont oncogènes, ils peuvent provoquer le développement d'un cancer et sont complètement asymptomatiques. Par conséquent, il est important de se faire tester régulièrement et d'éliminer les excroissances. Si vous avez besoin de savoir quel médecin est spécialisé dans les maladies de la peau et traite les papillomes dans les zones ouvertes du corps, un dermatologue est impliqué. Dans les cas difficiles, vous devrez contacter un chirurgien. S'il existe un risque de développer un cancer, le patient doit être vu par un oncologue.

Inspection préliminaire

Lorsqu'une croissance inesthétique apparaît, vous devez consulter un spécialiste spécialisé qui vous donnera des conseils sur la façon de prévenir la poursuite de la croissance des verrues. Mais tout traitement commence par un examen, qui doit être effectué par un spécialiste spécialisé. Une personne qui souhaite commencer un traitement peut déterminer indépendamment le médecin qu'elle doit contacter si des papillomes sont détectés. Pour ce faire, tenez compte de l'emplacement des excroissances:

  • Sur les zones visibles du corps - un dermatologue ou un dermatovénérologue vous aidera.
  • Près des yeux, sur la paupière - vous devriez rechercher un ophtalmologiste ou un dermatovénérologue.
  • Le larynx est affecté - une visite chez l'oto-rhino-laryngologiste est nécessaire.
  • Bouche, langue - il vaut mieux voir un dentiste.
  • Verrues sur les organes reproducteurs mâles - il est facile de répondre à quel spécialiste contacter lorsqu'il y a des excroissances dans des endroits intimes. C'est la spécialisation des urologues et dermatovénérologues.
  • Vagin, col de l'utérus - lorsque des maladies concomitantes du système reproducteur apparaissent, une femme doit consulter un gynécologue le plus tôt possible. Le VPH oncogène peut provoquer un cancer du col de l'utérus, et il est conseillé de subir des examens de routine même pour les femmes en parfaite santé.
  • Organes génitaux chez la femme - si les papillomes recouvrent les organes génitaux externes, vous devez prendre rendez-vous avec un dermatovénérologue ou un gynécologue.

Après l'examen, le patient recevra une référence pour un test. Il est possible qu'après examen des résultats de la recherche, il oriente le patient vers un autre médecin. Les patients atteints de formes oncogènes de VPH ou de tumeurs localisées à différents endroits sont souvent observés par plusieurs spécialistes.

Quel médecin élimine les papillomes

Pour savoir quel médecin de la clinique élimine les papillomes, il est impossible de donner une réponse définitive. La procédure peut être effectuée à l'aide d'un laser, d'instruments chirurgicaux, d'un équipement spécialisé. Si le patient sait déjà quel médecin traite le VPH, il est probable que le même spécialiste enlèvera les verrues. Certaines opérations peuvent nécessiter les services d'un chirurgien plasticien ou d'un cosmétologue..

Les visiteurs des forums médicaux sont souvent intéressés par le type de papillomavirus que le médecin traite et élimine. Un spécialiste spécialisé traite les verrues sur certains organes qui font partie de sa spécialisation. N'oubliez pas que le degré de propagation des excroissances sur la peau dépend directement de l'état d'immunité et d'hygiène. En plus de visiter des établissements médicaux, vous devez augmenter les forces immunitaires du corps, n'utilisez que des ustensiles personnels, des serviettes et autres.

Souvent, un patient qui souhaite savoir exactement quel spécialiste du VPH traite chez l'homme reçoit une référence à un urologue. S'il y a des excroissances dans la région génitale, l'urologue s'occupera de leur élimination.

Si vous voulez savoir si le médecin traite les grains de beauté et les papillomes, les immunologistes travaillent dans cette direction. Tout d'abord, vous devez subir un examen pour obtenir un diagnostic précis et ne pas vous fier à vos propres suppositions. Selon le budget, vous pouvez prendre rendez-vous avec une clinique publique ou privée. Sur la base des résultats de la recherche, l'employé de la clinique choisira la meilleure façon d'éliminer les verrues.

Après avoir décidé de demander quel spécialiste traite les papillomes et les verrues sur la peau, vous devez considérer quel équipement est nécessaire pour le traitement. Après consultation, le patient peut se voir prescrire de la moxibustion à l'aide de crèmes ou de pommades. Ensuite, le médecin traitant expliquera comment traiter indépendamment le traitement à domicile. Cette technique convient si les verrues sont visibles à l'œil nu..

La polyclinique peut prescrire le retrait par électrocoagulation, traitement au laser ou chirurgie par ondes radio.

Lorsque les papillomes et les verrues sont localisés sous la peau, il est important de savoir quel spécialiste traite dans de tels cas. En clinique, une élimination par électrocoagulation, traitement au laser ou chirurgie par ondes radio peut être prescrite. Vous pouvez savoir à l'avance dans quelle clinique ils éliminent les excroissances en utilisant l'une des méthodes présentées.

Lors de la détermination du spécialiste vers lequel se tourner pour lutter contre les excroissances sous-cutanées, il convient de garder à l'esprit que tous les établissements médicaux ne disposent pas de matériel de retrait. De nombreuses cliniques proposent l'élimination des verrues par cryodestruction, ainsi que le traitement aux ultraviolets. Lorsque la lésion est connue, le choix est simplifié. Mais si les verrues couvrent de grandes surfaces sur différentes parties du corps, vous devriez consulter un immunologiste. Dans une clinique ordinaire, vous pouvez obtenir une référence pour des procédures et un cosmétologue du centre de médecine esthétique peut les effectuer..

Si un enfant développe des papillomes, quel médecin consulter est une question courante. La première chose à faire est de consulter votre pédiatre. Les enfants peuvent être infectés si les règles d'hygiène ne sont pas suivies, ainsi que s'ils communiquent avec une personne infectée. La transmission du virus est possible après avoir touché la peau d'une personne infectée ou lorsqu'un liquide de la verrue pénètre dans la plaie. Dans une telle situation, vous pouvez immédiatement consulter un dermatologue et si vous avez des problèmes d'immunité, vous devez contacter un immunologiste..

Le moyen le plus simple de sortir de la situation est de consulter un médecin qui a déjà vu la personne. Il est possible que le médecin vous oriente vers un autre spécialiste. Par exemple, un ophtalmologiste vous référera à un ophtalmologiste qui s'occupera du retrait. Certains patients sont intéressés par avance, avec la forme oncogénique du VPH à quel médecin s'adresser. Les patients présentant un risque élevé de dégénérescence des excroissances en tumeurs cancéreuses ou une tendance à l'oncologie doivent être surveillés par un oncologue.

Dermatologue et immunologiste

Les spécialités de ces deux médecins diffèrent: un immunologiste étudie le dysfonctionnement du système immunitaire et un dermatologue traite les maladies de la peau. Lorsqu'il y a des verrues sur le corps, il est possible de savoir indépendamment quel médecin les enlève, compte tenu de la localisation des excroissances. Dans la plupart des cas, le médecin envoie le patient à un spécialiste de profil étroit qui effectuera un retrait complet:

  1. Lorsque des papillomes sont dans la bouche ou la langue, le dentiste s'occupe du problème..
  2. Le dermatologue peut éliminer les lésions sur la peau et les zones ouvertes du corps.
  3. Après avoir trouvé un papillome sur la paupière, vous devriez consulter un ophtalmologiste.
  4. Après avoir vu une verrue dans votre nez, il est important de décider rapidement du médecin à contacter, vous pouvez commencer par un oto-rhino-laryngologiste. S'il y a une diminution significative de l'immunité, il est recommandé de consulter un immunologiste.
L'urologue s'occupe des hommes si le papillome s'est formé sur les organes génitaux

Urologue, gynécologue et proctologue

Lorsque des verrues disgracieuses apparaissent dans des endroits intimes, tout le monde n'ose pas demander quel médecin contacter pour un problème aussi délicat. L'urologue s'occupe des hommes si le papillome s'est formé sur les organes génitaux. Lorsque les condylomes apparaissent près ou à l'intérieur de l'anus, vous devez vous rendre chez le proctologue. Avec la défaite de la région urogénitale, les femmes se tournent vers un gynécologue.

Chirurgien et oncologue

Si la formation trouvée sur le corps s'est avérée maligne, l'aide d'un spécialiste est nécessaire pour la retirer; lorsqu'on lui demande à quel médecin s'adresser, une réponse est à un chirurgien. De plus, il peut vous conseiller sur la meilleure façon d'éliminer les verrues communes qui ne présentent pas de risque oncogène. Lorsque des papillomes présentant un danger de cancer apparaissent, ils doivent être retirés le plus tôt possible afin d'éviter la dégénérescence en tumeur cancéreuse. Le chirurgien effectuera une opération pour enlever les excroissances et établira un plan de traitement en collaboration avec l'oncologue.

Immunologue

Pour récupérer du VPH, il est nécessaire de trouver la cause de la progression de la maladie, qui a conduit à un affaiblissement du système immunitaire. Il ne suffit pas d'éliminer les défauts cosmétiques. Les patients demandent généralement comment le traitement est prescrit et quel médecin choisit le traitement des papillomes. Un immunologiste peut déterminer la présence de symptômes de maladies qui provoquent le développement du papillomavirus. Cette approche garantit une élimination efficace de la maladie et évite également la formation de néoplasmes malins..

Vidéo

Comment le virus du papillome est-il traité? Élimination des verrues génitales, des papillomes, des verrues.

L'apparition de papillomes sur le corps: causes et méthodes de traitement

La cause de l'apparition de papillomes sur le corps est le papillomavirus humain, qui pénètre dans le corps humain par les moindres défauts de la peau ou des muqueuses, tels que des plaies, des écorchures, divers types de rayures et abrasions.

L'apparition de tumeurs sur le corps est assez courante et signale la présence d'anomalies dans le corps humain. Si cela reçoit l'attention voulue en temps opportun, il est possible de détecter les symptômes de maladies graves..

Qu'est-ce que le papillome?

Le papillome est un néoplasme bénin sur la peau ou la membrane muqueuse du corps humain. Cependant, il existe un risque de le développer en une tumeur cancéreuse, ce qui peut entraîner de tristes conséquences..

On peut le voir absolument n'importe où sur le corps sous la forme d'un renflement sur la jambe, sous la forme d'une goutte ou d'un mamelon. Chez les gens, il porte le nom de «verrue sur une jambe». Le néoplasme se développe à partir des tissus de l'épithélium squameux, contient des vaisseaux sanguins et du tissu conjonctif.

Il se produit à la fois simple et multiple, et en couleur, il peut être observé du brun clair au brun foncé.

Il existe plus de trente types et sous-espèces de VPH qui pénètrent dans le corps humain. Selon le type d'agent pathogène, des papillomes de divers groupes apparaissent sur le corps.

Ils peuvent être distingués par:

  • Apparence;
  • Les taux de croissance;
  • Emplacement.

En eux-mêmes, les papillomes ne disparaissent pas, mais ne peuvent causer aucun inconfort pendant longtemps. La taille des néoplasmes, le plus souvent, n'est que de quelques millimètres, dans de rares cas, leur diamètre atteint 30 mm.

Afin de commencer le traitement des papillomes, la cause de leur apparition doit être identifiée, car l'élimination des papillomes du corps par l'une des méthodes n'est pas un traitement pour la maladie sous-jacente.

Types et signes externes de papillomes

Une fois que le VPH pénètre dans l'organisme, la période d'incubation commence.

Le virus se propage dans tout le corps avec le sang, de sorte que les papillomes peuvent être localisés pratiquement n'importe où dans le corps:

  • Dans les aisselles;
  • Sous les glandes mammaires;
  • Dans la région de l'aine;
  • Sur le visage, le cou, les paupières;
  • Sur les muqueuses du nez, du pharynx, des sinus paranasaux, des cordes vocales, de la vessie;
  • Sur la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal.

Il existe un grand nombre de types et de sous-espèces de papillomes, les médecins les ont donc combinés en plusieurs groupes, en tenant compte de la couleur, des symptômes et du risque de dégénérescence maligne des cellules de la peau..

Appartement (jeunesse)

Types de papillomesSignes externesLocalisation
Simple (vulgaire)Petites excroissances arrondies et rugueuses sur la peau qui ont la capacité de se développer en une bosse rugueuse.

Elle peut passer d'elle-même avec le temps, sans traitement. Il y a à la fois des célibataires et des groupes.

Ils sont plus fréquents sur les mains, les doigts et la partie inférieure du visage. Rarement à genoux.
Caractérisé par une accumulation de groupe de croissances sur le corps. Non convexe, arrondi, rose clair ou foncé.

Sont indolores. Apparaissent principalement chez les adolescents.

Propagation dans la région génitale et le haut du torse: visage, cou, bras.
PointuLeur forme est similaire à celle du crête de coq ou du chou-fleur..

Ils sont caractérisés par des grappes de groupes. Démangeaisons et inconfort.

Apparaissent sur les organes génitaux, les muqueuses, dans l'anus et le périnée.

Rarement vu sur la membrane muqueuse de la bouche, de la langue et des lèvres.

"Acrochords" filiformesLes caractéristiques sont la jambe sur laquelle repose la taupe, ainsi que la similitude avec un fil cassé ou noué.

Trouvé principalement chez les personnes d'âge moyen et âgées, plus souvent chez les femmes.

Propagation dans le cou, les paupières, les yeux, les aisselles, sous les glandes mammaires, dans la région de l'aine.
InterneIl est impossible de reconnaître indépendamment.Sur les organes internes.
PlantaireIl est de forme similaire à un maïs. En marchant, ils provoquent une gêne, des démangeaisons.Révélé sur la plante du pied et les orteils, sur la face intérieure de la paume.
OncogèneCause le développement du cancer. Il est impossible d'identifier indépendamment.Susceptible de:

  • larynx;
  • organes reproducteurs des femmes.
IntraductalRessemble à un kyste.Observé sur les glandes mammaires.

Les raisons de l'apparition de papillomes sur le corps

La cause de l'apparition de papillomes sur le corps est l'infection par le virus du papillome humain (VPH) du patient au sain. La durée de vie de ce virus n'a pas de limite, ce qui suggère qu'il doit être traité..

Il peut être présent dans le corps pendant une longue période sans se faire sentir, mais l'un des problèmes énumérés ci-dessous le met dans un état actif. Pour que le traitement des papillomes soit aussi efficace que possible, il est nécessaire d'identifier la cause de leur apparition..

La raison peut être:

  • Immunité affaiblie;
  • Stress;
  • L'utilisation de médicaments;
  • Boire des boissons alcoolisées;
  • Problèmes gastro-intestinaux;
  • Infection par contact avec une personne infectée;
  • Infection intra-utérine ou infection pendant l'accouchement;
  • Utilisation des produits et articles d'hygiène d'autrui;
  • Fumeur;
  • Mauvaise nutrition;
  • Surpoids (trouble métabolique);
  • Déséquilibre hormonal;
  • Âge avancé.

Certains papillomes se forment sur la peau, tandis que d'autres ne le font pas, tout dépend de la force de l'immunité d'une personne.

Causes des papillomes, selon le sexe

Les hommes et les femmes souffrent de la maladie du papillomavirus, mais les femmes sont beaucoup plus souvent confrontées à cette maladie. En fonction du sexe de la personne malade, avec la manifestation de cette maladie: les symptômes, le type, l'emplacement des excroissances - seront différents.

Ainsi, les principales causes d'infection peuvent être:

  • Embrasser et avoir des contacts sexuels avec un partenaire atteint du VPH;
  • Le début de l'activité sexuelle (adolescence).
  • Différents partenaires sexuels.

Chez les femmes:

  • Trouble du système immunitaire;
  • Violation du cycle menstruel;
  • Grossesse;
  • Utilisation fréquente de contraceptifs;
  • Disposition congénitale;
  • Stress;
  • Surcharge physique;
  • Intoxication;
  • Visite des lieux publics:
    • saunas;
    • piscines;
    • Salons de beauté.

Le plus souvent, les papillomes chez les femmes sont situés sur:

  • lèvres;
  • dans la région de la vulve;
  • dans le vagin;
  • sur le col de l'utérus;
  • dans l'anus;
  • dans la bouche.

Chez les hommes:

  • Mauvaises habitudes;
  • Sexe promiscuité;
  • Travailler dans des industries dangereuses (pièce sale, contact avec des produits chimiques);
  • Piscines, saunas.

Les papillomes sur le corps chez les hommes sont le plus souvent situés sur:

  • le prépuce du pénis;
  • sur la peau autour du pénis;
  • dans le scrotum;
  • autour de l'anus.

Le danger des papillomes

Le danger des papillomes est:

  • la capacité de développer des papillomes;
  • l'apparition de douleur et une sensation de compression sur le site du papillome;
  • le papillome devient rouge et enflammé;
  • inconvénient (frotte en touchant les chaussures et les vêtements, gâche l'apparence)
    • légers dommages:
    • formation de cicatrices;
    • empoisonnement du sang;
    • propagation de la tumeur dans tout le corps;
  • le risque de développer une oncologie;
  • diminution de la libido, impuissance;
  • infertilité;
  • dangers de maladies d'autres organes:
    • organes génitaux;
    • larynx;
    • cavité buccale;
    • anus.

Quel médecin contacter lorsque des papillomes apparaissent?

Lequel des médecins doit être consulté lorsque des papillomes apparaissent dépend de l'endroit où ils se trouvent dans le corps:

  • Dermatologue ou dermatovénérologue - les patients surviennent lorsque des papillomes apparaissent sur le corps. Le médecin déterminera le type de VPH, puis supprimera le papillome ou prescrira un traitement. Et peut également se référer à des spécialistes d'une catégorie étroite;
  • Gynécologue - les patients surviennent lorsque des papillomes apparaissent chez les femmes dans la région génitale ou sur les organes génitaux internes;
  • Urologue ou andrologue - examine les papillomes chez les hommes dans les zones intimes;
  • Proctologue - examine les papillomes de l'anus;
  • Dentiste - examine les papillomes dans la cavité buccale. Le médecin ne supprime pas, mais écrit une référence au chirurgien;
  • Ophtalmologiste - les patients présentent des excroissances dans le contour des yeux;
  • Chirurgien - examine les patients en direction d'une catégorie restreinte de spécialistes;
  • Oncologue - est nécessaire s'il existe un risque de croissance maligne dans le corps humain;
  • Immunologue - nécessaire lorsque des papillomes sont apparus en cas d'affaiblissement du système immunitaire. Le médecin vous prescrira des médicaments qui augmentent le système immunitaire du corps humain.

Vous pouvez également consulter un thérapeute qui vous référera pour des tests généraux, puis vers le bon spécialiste..

Diagnostique

L'enquête comprend plusieurs étapes:

  • Examen du patient pour les manifestations cliniques;
  • Collection de matériel biologique;
  • Tests de présence, identification du type de HPV et de la charge virale.

Pour déterminer plus précisément la maladie, le diagnostic moderne du virus du papillome propose les méthodes suivantes:

  • Cytologie des frottis du col de l'utérus;
  • Histologie;
  • Biopsie;
  • Colposcopie;
  • Réaction en chaîne par polymérase;
  • Test Digene.

Traitement du papillome

Avant de procéder au traitement du papillomavirus, vous devez absolument consulter un médecin pour connaître les facteurs qui ont provoqué l'apparition de la maladie.

Il existe suffisamment de méthodes de traitement aujourd'hui, de sorte que le médecin déterminera laquelle est nécessaire pour votre cas. Vous n'avez pas besoin de le faire vous-même, car avec le mauvais choix de méthode, vous ne pouvez qu'aggraver la situation et permettre la propagation de la maladie dans tout le corps..

Traitement médical

En contactant un médecin, dès les premiers symptômes du VPH, le médecin réduira le risque d'infecter d'autres personnes à l'aide de médicaments.

Pour lutter contre une infection virale, les gynécologues et les dermatologues recommandent des moyens tels que:

  • Isoprinosine - les comprimés ont des effets immunostimulants et antiviraux. Utilisation autorisée à partir de trois ans. Le coût moyen de 30 comprimés est de 900 roubles;
  • Likopid est un médicament qui a les propriétés d'un immunomodulateur. L'utilisation du médicament chez les bébés de moins de 3 ans est interdite. Le prix moyen de 10 comprimés de 1 mg est de 300 roubles;
  • Cycloferon - disponible sous trois formes: injection, comprimés, pommade. Pour lutter contre le papillomavirus, les pilules sont le plus souvent prescrites. Contre-indiqué pendant la grossesse, l'allaitement et les enfants de moins de quatre ans. Le coût moyen de 20 comprimés est de 350 roubles.

Les suppositoires et suppositoires pour le VPH sont utilisés lorsque la propagation des papillomes est visible dans la région génitale ou à l'intérieur, dans la région génitale.

Les bougies sont:

  • Rectal:
    • Viferon - le médicament se distingue par un antiviral, un immunomodulateur et inhibe également la croissance des cellules pathologiques. Utilisé après le premier mois de vie. Coût à partir de 270 roubles;
    • Genferon est une préparation combinée avec l'interféron alpha-2. Il a des effets antiviraux, antimicrobiens et immunomodulateurs. Approuvé pour une utilisation chez les nouveau-nés. Coût à partir de 290 roubles;
    • Panavir - le médicament augmente artificiellement la réponse immunitaire non spécifique et la production de ses propres interférons. Non applicable aux enfants. Le prix moyen est de 1 300 roubles;
    • Galavit - la substance active du médicament réduit l'intoxication, a les propriétés d'un immunomodulateur. Ne pas utiliser moins de 6 ans. Coût à partir de 440 roubles;
  • Vaginal:
    • Bétadine - suppositoires antimicrobiens et antiseptiques, dont le composant principal est l'iode. Contre-indications pour les enfants. Coût à partir de 360 ​​roubles;
    • Kipferon - suppositoires qui combinent l'action de l'immunoglobuline et de l'interféron. Montrer des effets antichlamydiens, antimicrobiens, antiviraux, anti-inflammatoires et immunomodulateurs. Contre-indiqué pour une utilisation pendant l'enfance et la grossesse. Coût moyen de 500 roubles.

Traitement local

Le traitement contre le VPH peut être effectué par action locale exclusivement sur le néoplasme lui-même. La pharmacie propose une vaste sélection de médicaments pour les papillomes. Tous contribuent au dessèchement de l'accumulation, détruisant sa structure jusqu'aux racines, empêchant sa propagation..

Médicaments de pharmacie pour lutter contre les papillomes:

  • Feresol est un liquide pour la cautérisation des verrues et des papillomes. Prix ​​moyen 360 roubles;
  • Dermavit est disponible sous forme de gel. Le prix moyen est de 220 roubles;
  • Verrukacid - produit sous la forme d'un liquide huileux avec un applicateur spécial. Le prix moyen est de 200 roubles;
  • Le corps Superpure est un remède puissant, il brûle littéralement la peau kératinisée. Le prix moyen est de 30 roubles;
  • Crayon Lapis - contient du nitrate d'argent, qui cautérise les excroissances. Prix ​​moyen 140 roubles;
  • Cryopharma - aérosol et pommade, gèle les papillomes et les verrues. Prix ​​moyen 600 roubles.

Les pommades sont également utilisées dans un traitement complexe avec d'autres médicaments..

Parmi eux sont particulièrement courants:

  • Pommade oxolinique - le prix moyen est de 40 roubles;
  • Pommade Vishnevsky - le prix moyen est de 40 roubles;
  • Pommade Viferon - le prix moyen est de 160 roubles;
  • Gel Panavir - coût à partir de 180 roubles;
  • Pommade Levomekol - le prix moyen est de 120 roubles;
  • Pommade salicylique - le prix moyen de 20 roubles.

Suppression de matériel

La plupart des patients accordent peu d'attention à l'apparence des papillomes, et certains veulent toujours s'en débarrasser, car les excroissances ne sont pas esthétiquement agréables sur le corps et, dans la plupart des cas, provoquent une gêne. Ensuite, la méthode de suppression de matériel est utilisée pour les éliminer..

Ainsi, par exemple, ils utilisent des méthodes telles que:

  • Suppression du laser - l'opération ne prend que quelques minutes. Une accumulation est grillée avec un appareil laser. Le retrait se fait sans douleur, sans perte de sang ni inflammation. Le patient récupère rapidement. Une fois retiré, une anesthésie locale est fournie.
  • Élimination des ondes radio "Radionic" - les ondes radio haute fréquence agissent sur l'accumulation et l'enlèvent sans laisser de trace, ne laissant aucune brûlure ou blessant la peau autour de la zone touchée.
  • Élimination par cryodestruction ou élimination de l'azote liquide - à l'aide d'un applicateur imbibé d'azote liquide, une substance est appliquée sur l'accumulation pendant 1 à 5 secondes, l'accumulation sèche et disparaît. Ce retrait est rapide et efficace, mais les tissus environnants peuvent être endommagés et douloureux. Cette méthode ne s'applique pas lors de l'élimination de grosses excroissances..
  • Élimination de l'électrocoagulation - une cautérisation des tissus mous affectés par un papillome avec un courant à haute fréquence est effectuée. Si la croissance est importante, une anesthésie locale est utilisée lors du retrait. Avec cette méthode, il n'y a aucun saignement et aucun risque d'infection.
  • Cautérisation avec des moyens chimiques - ces moyens affectent le papillome en le cautérisant, puis une croûte apparaît sur le site du papillome, qui disparaît après quelques jours après la cautérisation. La croûte ne peut pas être décollée, car une cicatrice peut rester à sa place.
Élimination matérielle des papillomes

Ablation chirurgicale

Très souvent, les excroissances de plus de 1 cm sont enlevées chirurgicalement aux patients. Son seul inconvénient est qu'après élimination de l'accumulation, des cicatrices peuvent rester à sa place. L'excision chirurgicale est la méthode la plus ancienne, la plus simple et la plus efficace et est réalisée sous anesthésie locale..

L'ablation chirurgicale est prescrite si:

  • on soupçonne la dégénérescence d'un papillome bénin en un papillome malin;
  • il y a un risque de croissance des excroissances;
  • l'accumulation provoque une gêne;
  • si les méthodes précédemment utilisées ont échoué.

Le patient doit subir un examen complet. Si la croissance n'est pas maligne, le médecin vous prescrira une opération pour éliminer le papillome.

Les étapes de l'opération:

  • Le chirurgien explique brièvement au patient l'algorithme de ses actions;
  • L'anesthésie est pratiquée: locale ou générale; Le plus souvent, une anesthésie locale est utilisée. Et le général est utilisé si: il y a de grandes excroissances, des papillomes sur la tête et le visage, l'opération est effectuée sur l'enfant;
  • Les endroits autour du papillome sont traités avec une solution antiseptique;
  • Le néoplasme est incisé le long du contour, capturant légèrement une partie de la peau saine;
  • Le site de coupe est dégagé;
  • Si nécessaire, des points sont appliqués sur le site de retrait.

Si le médecin soupçonne le développement de cellules cancéreuses ou de leurs modifications, les tissus excisés sont envoyés pour un examen histologique..

Les résultats de l'étude sont déjà connus au 7-10ème jour de la période postopératoire. Si le papillome de type oncologique est confirmé, un traitement hospitalier est effectué.

La période de récupération postopératoire dépend de la taille du papillome enlevé. Cela peut prendre de 1 semaine à 2 mois.

Pendant cette période, il est conseillé de s'abstenir de:

  • exposition au soleil;
  • décollement prématuré de la croûte de la zone opérée;
  • mouiller la plaie;
  • éviter l'interaction de la plaie avec les vêtements;
  • saignement;
  • garder la zone de guérison propre.

Il est conseillé de reporter la chirurgie s'il y a des signes tels que:

  • éruptions herpétiques;
  • exacerbation des maladies respiratoires et chroniques;
  • Grossesse et allaitement.

Traitement avec des méthodes folkloriques

Il est utile de compléter l'utilisation de médicaments antiviraux, anti-inflammatoires et de renforcement immunitaire avec des remèdes populaires.

Cependant, il est nécessaire de se concentrer sur les types de excroissances qu'il est interdit d'éliminer seuls:

  • verrues génitales;
  • excroissances et verrues sur le visage;
  • papillomes avec des signes d'inflammation.

Dans d'autres cas, il est tout à fait possible d'utiliser un traitement avec des méthodes alternatives..

Les méthodes folkloriques les plus courantes:

  • Banane - elle doit être pétrie et la pulpe appliquée sur la croissance;
  • La chélidoine est considérée comme le remède le plus efficace. Il est nécessaire de traiter la croissance avec du jus fraîchement pressé 3 à 4 fois par jour, jusqu'à ce que le néoplasme disparaisse complètement;
  • Séchage avec du coton - du coton sec est appliqué sur la croissance et fixé avec un pansement adhésif ou un bandage. Le coton doit être changé après une douche. Après environ 3 semaines, le papillome se dessèchera et tombera;
  • Protéine - le blanc d'oeuf est appliqué sur le papillome plusieurs fois par jour jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement.
  • Ail. Fixez une ciboulette au papillome avec une tranche et recouvrez d'un pansement. Changez au besoin. Postulez pendant 14 jours;
  • Jus de pomme de terre - prenez du jus frais par voie orale, 100 ml 2 fois par jour pendant environ 8 semaines;
  • Huile de ricin - lubrifiez la peau autour du papillome avec de l'huile pendant un mois;
  • Jus de pomme - enduisez le néoplasme avec du jus de pomme aigre 3 fois par jour jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement;
  • Vinaigre de table - une boule est faite de farine et de vinaigre et appliquée sur le papillome;
  • Huile d'arbre à thé - lubrifie le papillome plusieurs fois par jour.

Médecine à base de plantes également connue contre les papillomes:

  • Décoction de millepertuis - dans un rapport de 1:20. Prendre 0,5 tasse une demi-heure avant les repas;
  • Infusion de plantain - préparée dans un rapport de 1:20, prise 4 fois par jour, en utilisant 1 cuillère à soupe de tisane à la fois;
  • Infusion de bardane - dans un rapport de 1:10, prendre 0,5 tasse 4 fois par jour;
  • Infusion de sauge - préparez 2 cuillères à café d'herbes et 0,5 litre d'eau bouillante, prenez 1 cuillère à soupe. cuillère toutes les trois heures.

Pour renforcer l'immunité, un grand nombre de méthodes vitaminiques pour préparer des remèdes populaires à la maison sont connus:

  • Recette enrichie - jus de 4 citrons pressés + 0,5 tasse de jus d'aloès + 300 g de miel + 0,5 kg de noix (côtelette). Mélangez le tout et ajoutez 1 verre de vodka. Insistez 24 heures dans le noir et au frais. Il est pris 30 minutes avant les repas 3 fois par jour;
  • Huile de poisson - consommez 1 cuillère à café par jour;
  • Teinture à base de plantes - mélangez 150 g de citronnelle et de feuilles d'ortie, ajoutez 50 g de feuilles de sauge. Préparez une cuillère à café d'herbes mélangées dans un thermos en versant un verre d'eau bouillante. Insistez pendant deux heures, égouttez. A consommer après le petit déjeuner avec une cuillère à café de miel.

N'oubliez pas non plus de manger les aliments les plus utiles pour renforcer le système immunitaire:

  • mon chéri;
  • Ail;
  • diverses baies;
  • fruits et légumes;
  • épices comme la cannelle, le gingembre, le curcuma.

Buvez diverses tisanes, boissons aux fruits, compotes, à base de baies fraîches et surgelées, ainsi que tout jus fraîchement pressé.

Que se passe-t-il si un papillome est arraché?

Le papillome peut être arraché à la fois intentionnellement et accidentellement. N'oubliez pas que le papillome est une croissance virale, ce qui signifie que s'il est violé, le processus d'une nouvelle croissance peut commencer.

Une croissance arrachée sur le corps humain peut provoquer les processus suivants:

  • Ouverture d'une plaie saignante, qui peut devenir une source d'infection;
  • L'apparition d'une inflammation des tissus, des démangeaisons, des brûlures, des égratignures, qui entraîneront un changement de la taille du papillome et de sa couleur;
  • Un écoulement purulent et une odeur désagréable peuvent être observés;
  • Une réinfection par ce virus est possible et l'apparition de nouvelles excroissances;
  • L'émergence de tumeurs malignes.

Que faire avec ceci?

S'il arrivait que le papillome se détache, alors immédiatement, il est nécessaire:

  • Traitez le site de séparation avec tout médicament antiseptique disponible:
    • iode;
    • peroxyde;
    • vert brillant et ainsi de suite;
  • Couvrir la plaie d'un pansement adhésif ou recouvrir d'un pansement;
  • Dès que possible, consultez un médecin pour retirer le reste et arrêter la reproduction, même si la plaie guérit d'elle-même.

La prévention

Afin de vous protéger du VPH, vous devez:

  • Respectez les règles d'hygiène personnelle, en aucun cas, n'utilisez pas les produits d'hygiène d'autrui et leurs appareils;
  • Protégez-vous des rapports sexuels douteux;
  • Traitez toutes les maladies en temps opportun;
  • Renforce l'immunité;
  • Surveiller une bonne nutrition;
  • Menez un mode de vie sain;
  • Ne vous soignez pas;
  • Débarrassez-vous des situations stressantes;
  • Dormez bien, au moins 8 heures par jour;
  • A la demande du patient, il est possible d'utiliser la vaccination contre le VPH.

Il est impossible de se protéger complètement du papillomavirus humain, mais il est possible de réduire le risque de maladie si vous suivez les simples recommandations ci-dessus.

Conclusion

Nous connaissons maintenant les types de papillomes, qui peuvent provoquer leur apparition sur le corps, quelles sont les méthodes de traitement et de prévention. Bien que les excroissances ne causent le plus souvent aucun inconvénient à une personne et qu'elles semblent absolument inoffensives, n'oubliez pas qu'à tout moment, le VPH peut commencer à progresser..

Le papillome a la capacité de se transformer en néoplasme malin, et pour éviter cela, vous devez prendre grand soin de votre santé et de la santé de vos proches, ainsi que vous montrer à un spécialiste en temps opportun. Il procédera à un examen et clarifiera le diagnostic, à l'aide de tests, et, si nécessaire, prescrira un traitement efficace.