Comment le psoriasis se manifeste au stade initial: premiers symptômes et signes de la maladie

Plus tôt une personne reconnaît le psoriasis et plus tôt le traitement commence, plus la probabilité que la pathologie ne se transforme pas en stade sévère est élevée..

Et pour être sûr de la définition de ce type de dermatose, il faut avoir une idée du stade initial de la maladie. Cela n'est pas particulièrement difficile à comprendre, car le psoriasis a ses propres caractéristiques..

  • Comment le psoriasis se manifeste-t-il au stade initial?
    • Premiers symptômes chez les adultes
    • Les premières manifestations de la maladie chez les enfants
  • À quoi ressemble le psoriasis au stade initial?
  • Cheveux tombant à l'arrière de la tête - signe de maladie ou non?
  • Le corps démange-t-il au début de la maladie?
  • Quelles méthodes de diagnostic aident à reconnaître la maladie?
  • Est-il possible de guérir une maladie naissante?
  • Comment traiter la forme initiale de la maladie?
  • Traitements non conventionnels
  • Vidéos connexes

Comment le psoriasis se manifeste-t-il au stade initial?

La maladie se déroule par vagues. Une étape en remplace une autre. Le psoriasis comporte trois étapes:

  • progressif ou initial;
  • Stationnaire;
  • régressif.

Les symptômes de chaque période diffèrent selon le type de psoriasis.

Premiers symptômes chez les adultes

De nombreux facteurs sont capables de donner une impulsion au développement de la pathologie cutanée. Cela peut être de la génétique, des infections, des coupures, des problèmes d'organes internes. Mais parfois, il suffit de devenir nerveux, et la peau "réagira" immédiatement au stress avec une éruption psoriasique.

Au début, un petit nodule (papule) apparaît. Il a une couleur rougeâtre et des bordures claires. Bientôt, des éruptions similaires la rejoignent. Les papules fusionnent avec les plaques voisines et se développent de plus en plus. Ils sont très irritants, enflammés et douloureux..

Afin de ne pas confondre les éruptions papuleuses avec une irritation cutanée ordinaire, vous devez connaître les signes de la triade psoriasique:

  • au début - une tache de stéarine. Cet effet a une caractéristique: si vous grattez la papule ou l'endommagez accidentellement, le pelage augmentera. Même s'il n'y avait pas d'écailles épithéliales visibles sur la plaque auparavant, dès que vous commencez à les peigner, elles apparaîtront. Les plaques sont séparées sans douleur. Ils sont secs, ont une couleur argentée et ressemblent à des gouttes de paraffine broyées. La raison de ce symptôme: violation des contacts intercellulaires;
  • film thermique. Lorsque toutes les écailles sont retirées de la plaque, une surface rougeâtre brillante est exposée. Raison: acanthose;
  • rosée de sang. Si vous grattez davantage la papule, de petites gouttelettes de sang commenceront à apparaître à sa surface, qui ne fusionnent pas les unes avec les autres. Cause: dommages aux capillaires du derme.

Les premiers symptômes diffèrent selon le type de psoriasis:

  • pustuleux. Il se caractérise par des éruptions sous forme de bulles remplies d'un liquide clair. La température corporelle, bien que pas de manière significative, augmente, la personne ressent une faiblesse. Si vous peignez les bulles, il y a une forte probabilité d'infection, ce qui est lourd de suppuration et d'inflammation;
  • vulgaire. Il est reconnu par des formations épaissies rougeâtres (papules) avec un revêtement blanchâtre écailleux. Avec une petite zone de la lésion (3% de la peau), l'éruption cutanée peut disparaître d'elle-même;
  • en forme de goutte. Dans ce cas, les plaques ressemblent à des gouttelettes, elles sont si petites. La couleur des papules est intensément rouge. Au stade initial, leur nombre est petit, mais si vous êtes en retard avec le traitement, l'éruption cutanée couvrira tout le corps;
  • arthrite psoriasique. Sa particularité est que, sur fond de dermatose, les articulations sont endommagées. Ils deviennent enflammés, douloureux et se plient mal;
  • psoriasis des ongles. La phase initiale est caractérisée par un changement de la plaque à ongles. Des rainures et de petits creux apparaissent dessus. Peu à peu l'ongle s'épaissit.

Les premières manifestations de la maladie chez les enfants

Les principaux symptômes du psoriasis chez les bébés peuvent apparaître sur le visage ou sous les cheveux. Mais le plus souvent, la maladie commence par une rougeur entre les plis cutanés..

Cela se voit chez les bébés portant des couches. Par conséquent, le psoriasis à ce stade peut être confondu avec des allergies ou une dermatite des couches. La différence réside dans la frontière claire entre la zone touchée et une peau saine.

À quoi ressemble le psoriasis au stade initial?

En plus de la triade psoriasique, plusieurs autres symptômes confirment le psoriasis:

  • Phénomène de Koebner. Typique pour la phase initiale. Si vous endommagez (grattez ou coupez) une peau saine, de nouvelles papules se formeront après 2 semaines à cet endroit;
  • Jante de Pilnov. Dans ce cas, les plaques psoriasiques ont une bordure rouge, qui répète exactement les contours de la lésion. Ce symptôme indique la progression de la pathologie;
  • les papules sont formées symétriquement. Ils sont élevés au-dessus d'une surface saine.

Emplacements typiques: les plis des bras et des jambes, les phalanges des ongles, la face externe des genoux, les coudes, le cuir chevelu, l'abdomen. Des vêtements serrés peuvent également provoquer une éruption cutanée. Dans les endroits où elle frotte constamment la peau (bretelles, ceinture de pantalon, sous-vêtements serrés), le psoriasis se développera en premier.

L'éruption cutanée sur la peau sera très irritante. Si vous avez pris en compte tous les symptômes et pensez souffrir de psoriasis, ne retardez pas votre visite chez le dermatologue.

Il est difficile de poser un diagnostic par vous-même, car ce type de pathologie a plusieurs facettes dans ses manifestations et plusieurs variétés. Et il y a un traitement spécial pour chaque cas.

Cheveux tombant à l'arrière de la tête - signe de maladie ou non?

En effet, le cuir chevelu (cuir chevelu) atteint de psoriasis en souffre souvent.

Pour arrêter la propagation de la lésion, il est important de connaître ses symptômes:

  • au début, il y a une légère desquamation de la peau sur les zones touchées. Plus souvent à l'arrière de la tête;
  • le pelage graduel couvre d'autres zones du cuir chevelu. Il y a de légères démangeaisons et une légère irritation;
  • puis les démangeaisons s'aggravent. Le patient commence à peigner les points douloureux. En conséquence, des plaies saignantes et des fissures apparaissent sur la peau;
  • au stade suivant, la situation s'aggrave: les plaques grossissent, la peau grossit.

De plus, un processus d'exfoliation active commence sur les papules. Des écailles de gris apparaissent. Si non traitée, la lésion ira au-delà de la zone capillaire: sur le cou, l'arrière des oreilles, le front.

Il est important de reconnaître la maladie dès le début. Ceci est difficile à faire par vous-même, car une personne prend une éruption cutanée de psoriasis pour une simple irritation et des squames pour les pellicules.

Par conséquent, si vous suspectez un psoriasis du cuir chevelu, vous devez immédiatement contacter un dermatologue. Vous ne devez pas pratiquer l'automédication, car cette dermatose présente des symptômes similaires à la dermatite séborrhéique et seul un médecin établira un diagnostic précis..

Le corps démange-t-il au début de la maladie?

Les démangeaisons peuvent être appelées le premier signe de maladie. Il est toujours observé au début de la pathologie. C'est parce que le psoriasis provoque un dysfonctionnement du système immunitaire..

Et une croissance cellulaire anormalement rapide est déclenchée, formant des plaques à la surface de la peau. À un stade précoce de la pathologie, le corps réagit à ces changements sous forme de démangeaisons, qui peuvent être insupportables ou faibles et pas particulièrement irritantes.

Quelles méthodes de diagnostic aident à reconnaître la maladie?

Pour qu'un médecin expérimenté diagnostique le psoriasis, il suffit d'examiner la peau du patient. Les symptômes typiques de la maladie vous permettent de déterminer rapidement le type de pathologie et de prescrire le traitement approprié.

Cependant, il existe également des cas complexes qui nécessitent des informations supplémentaires. Une étude obligatoire dans ce cas sera une biopsie d'un échantillon de la peau affectée. Cela vous permettra de déterminer avec précision la pathologie.

Un test d'oxyde de potassium est également effectué (si un champignon est suspecté). Lorsque la dermatose affecte les articulations et provoque de l'arthrite, vous devriez consulter un spécialiste.

Il commandera des radiographies et les tests nécessaires. Le rayonnement UV aidera également à clarifier le diagnostic. Lorsque les papules sont éliminées avec un laser excimer, la lueur des zones squameuses sera visible.

Le diagnostic différentiel permettra d'exclure des pathologies telles que:

  • rougeur du lichen;
  • La maladie de Reiter;
  • dermatite séborrhéique;
  • neurodermatite, etc..

Les études répertoriées permettront au dermatologue de prescrire le traitement le plus efficace au patient..

Est-il possible de guérir une maladie naissante?

Hélas, le psoriasis est une maladie incurable. Mais un traitement correct et opportun peut redonner à la peau une apparence saine et prolonger le temps de rémission. Il est très important d'éliminer les facteurs provoquants, d'éviter le stress, de bien manger, d'être moins nerveux et de maintenir l'hygiène..

Comment traiter la forme initiale de la maladie?

Au stade initial, le psoriasis doit être traité de manière globale. Aujourd'hui, il existe suffisamment de médicaments hautement efficaces qui, bien qu'ils ne se rétablissent pas complètement, élimineront les formations squameuses qui gâchent tant la vie du patient..

Les tactiques de traitement modernes ont changé en faveur des médicaments non hormonaux (gels, solutions, émulsions) et des rétinols aromatiques.

Onguents populaires pour le psoriasis:

  • à base de goudron: Antipsorine et Colloïdine, Friderm (shampooing);
  • à base de solidol: Kartalin et Cytopsor;
  • à partir d'huile: Naftaderm;
  • émollients: Belosalik et pommade salicylique.

Traitements non conventionnels

Voici quelques remèdes populaires efficaces au stade initial de la pathologie:

  • l'huile de lin. Appliquer localement sur les zones touchées;
  • graisse. Ils sont enduits de zones douloureuses une fois par jour avant le coucher;
  • jus de chélidoine. Il est efficace pour le psoriasis léger.

La médecine traditionnelle connaît de nombreuses recettes totalement sûres pour la régénération de la peau, mais lors de leur application, vous devez vous rappeler certaines difficultés:

  • la préparation du produit prend beaucoup de temps (plusieurs jours). Il est très important de suivre les proportions exactes. La moindre négligence annulera tous les efforts;
  • efficacité controversée. Puisque les remèdes populaires n'ont pas fait l'objet d'essais cliniques, vous ne devriez pas vous attendre à une guérison complète de leur part;
  • intolérance aux composants. Lorsque le médicament maison est prêt, testez-le: appliquez-le sur une petite zone. Si des démangeaisons ou des rougeurs apparaissent, le produit ne vous convient pas..

Vidéos connexes

À quoi ressemble le psoriasis au stade initial? La réponse dans la vidéo:

En tant que pathologie chronique, le psoriasis, bien qu'il recule, mais pas pour toujours - c'est juste une question de temps. Il reviendra si les conditions sont créées pour cela. Par conséquent, ne laissez aucune chance à la maladie: restez calme, suivez les conseils médicaux et surveillez votre santé.

Comment le psoriasis commence: symptômes et signes de la maladie

Le psoriasis (traduit du grec «psora» - «maladie de la peau, croûtes») est une pathologie chronique de nature non infectieuse, également connue sous le nom de lichen squameux, qui affecte principalement la peau des articulations du genou et du coude, du bas du dos et de la tête. Il existe également le psoriasis des articulations, des os, des ongles, des organes génitaux externes et des organes internes, mais ces formes sont rarement diagnostiquées. La pathologie est difficile à guérir, par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, des éruptions rouges apparaissent, un besoin urgent de consulter un médecin.

  1. Symptômes
  2. Tache de stéarine
  3. Film terminal
  4. Saignement ponctuel
  5. Autre
  6. À quoi cela ressemble-t-il
  7. Localisation du psoriasis
  8. Bras
  9. Jambes
  10. Tête
  11. Ongles
  12. Corps
  13. Visage
  14. Paumes et pieds
  15. Les articulations
  16. Démangeaisons ou pas
  17. Comment distinguer
  18. Pour l'eczéma
  19. Pour la dermatite séborrhéique
  20. De champignon
  21. Du lichen rose
  22. De la neurodermatite
  23. Pour la goutte

Symptômes

Tache de stéarine

Le premier signe de psoriasis, qui fait partie de la triade des symptômes de pathologie. Il se caractérise par un pelage accru après avoir gratté la surface affectée avec une spatule. Au fil du temps, on note une séparation des papules d'écailles blanches argentées. Leur élimination n'est pas difficile, car ils se détachent et adhèrent faiblement à la papule psoriasique. La surface des néoplasmes (éruptions cutanées) devient blanche et les particules s'effritent et ressemblent à des copeaux.

Le premier phénomène de la triade s'explique par le développement de la parakératose (mauvais fonctionnement de l'épithélium, qui conduit à une violation de la formation de la couche cornée). Pour lutter contre les écarts au stade initial, des agents non hormonaux locaux (crèmes, pommades) sont utilisés.

Film terminal

Il se caractérise par l'élimination d'une fine couche de tissu des papules, qui a une structure brillante et ressemble à du polyéthylène. Il est facilement séparé par tout impact (pression, frottement, etc.) après élimination des flocons séchés. Le film terminal est la dernière couche retirée de la peau. Un grattage supplémentaire conduit à la dernière étape de la triade - saignement goutte à goutte.

À ce stade, des bains à base de plantes médicinales, des médicaments à effet antiallergique, des pommades naturelles (sans corticostéroïdes ni hormones) sont utilisés.

Saignement ponctuel

Après avoir retiré le film terminal, un saignement goutte à goutte se produit sur la zone touchée de la peau (symptôme de auspits ou «rosée sanglante») et une croissance accélérée des néoplasmes est notée, qui atteignent parfois la taille d'un pois et sont appelées lenticulaires. Dans certains cas, les papules s'élargissent au diamètre d'une petite pièce de monnaie et se différencient comme nummulaires. Avec la progression de la maladie, leur croissance augmente et lorsqu'elles sont combinées, des plaques psoriasiques se forment..

Pour le traitement, des rétinoïdes, des immunomodulateurs, des anti-inflammatoires, de la physiothérapie sont utilisés.

Autre

La maladie peut être reconnue par d'autres signes caractéristiques, dont les principaux sont 4:

  • Pilnova - un bord rouge, non couvert d'écailles, qui se forme autour des papules.
  • Keberna - de petites éruptions cutanées sont visibles sur une zone propre de la peau (apparaît généralement avant le stade progressif du psoriasis).
  • Kartamysheva est un symptôme qui aide à distinguer le psoriasis de la dermatite séborrhéique, caractéristique du stade actif de la pathologie. Il s'accompagne de l'apparition de papules avec des limites claires sur le cuir chevelu, avec la dermatite séborrhéique cela ne se produit pas.
  • Voronova - un bord de peau léger et brillant apparaît autour de la formation. Le symptôme est typique du stade de régression de la maladie et apparaît lorsque les papules disparaissent.

À quoi cela ressemble-t-il

Dans la plupart des cas, l'apparition de la pathologie est imperceptible: à un stade précoce, le psoriasis affecte de petites zones de la peau, principalement au niveau des plis des membres, de la tête et le long de la racine des cheveux.

  • démangeaison;
  • sécheresse excessive de la peau;
  • pelage d'éléments pathologiques;
  • détérioration générale du bien-être (faiblesse, léthargie, fièvre).

Il y a 3 étapes de développement des papules pathologiques:

  • Progressive. L'apparition d'une éruption cutanée d'une teinte rose vif, entourée d'un bord riche et légèrement vague. Au centre des papules, la peau s'écaille, donnant aux formations une couleur blanche. À ce stade, l'éruption cutanée peut apparaître sur le site de rayures, de blessures cutanées, de morsures, de coupures, de perforations ou de brûlures..
  • Stationnaire. Il commence 1 à 4 semaines après le début de la maladie. Les nouvelles plaques n'apparaissent pas, les anciennes acquièrent une couleur claire, l'intensité du pelage diminue.
  • Régressif. La couleur des plaques et des papules pâlit, leur infiltration diminue et les formations se dissolvent. La durée moyenne de la période de décroissance est de 2 à 6-8 mois.

Signes de la maladie selon les types:

  • Plaque (commune ou vulgaire). Le type de pathologie le plus courant. À divers endroits du corps (plus souvent sur les coudes, les genoux, la tête), des plaques rouges ovales ou arrondies apparaissent, recouvertes d'écailles blanc argenté sur le dessus.
  • Séborrhéique. Cela se produit principalement sur le cuir chevelu. Manifesté par une desquamation et des démangeaisons, se propage à la zone derrière les oreilles et à la peau le long de la racine des cheveux.
  • Le type pustuleux est considéré comme la forme la plus sévère, se développe rapidement et affecte de grandes zones de la peau. Des éruptions cutanées douloureuses apparaissent sur le corps, accompagnées d'une augmentation locale de la température, d'une faiblesse, de maux de tête, de diarrhée. Des vésicules remplies d'exsudat se forment rapidement dans les lésions. Dans le futur, les taches progressent, fusionnent les unes avec les autres, formant de grandes lésions sur le corps.
  • Intertrigineux. Typique pour les enfants, accompagné de l'apparition de papules rouge vif, avec une légère desquamation (il se peut que ce ne soit pas là).
  • Exsudatif. Les zones touchées de la peau non seulement se décollent, mais deviennent également humides, des croûtes jaunâtres se forment à la surface des plaques.
  • Érythrodermie psoriasique. Sur tout le corps, il y a des plaques rouges avec des écailles argentées, jaunes ou blanches. Elle s'accompagne d'une augmentation des ganglions lymphatiques, d'une augmentation de la température corporelle. Par la suite, les formations se fondent en de grandes taches qui provoquent des irritations et des démangeaisons..
  • Arthrite psoriasique. Il s'accompagne d'un «syndrome articulaire», dans lequel la peau dans la zone des articulations (sur les poignets, les phalanges des doigts, la colonne vertébrale, etc.) est affectée, et si les mesures ne sont pas prises en temps opportun, la maladie affecte les articulations.
  • La larme est accompagnée d'éruptions cutanées abondantes constituées de nombreuses petites plaques. Dans ce cas, les papules se présentent sous forme de gouttes, leur couleur va du rouge vif au violet.
  • Point. Il se caractérise par la formation de petites taches ressemblant à des points sur diverses zones du corps et il peut n'y avoir aucun peeling cutané.
  • Rupioïde. L'un des types de psoriasis chronique. Des croûtes apparaissent sur les formations, elles deviennent plus hautes, prenant la forme d'un cône.
  • L'ancien se manifeste par de grosses papules qui ne passent pas longtemps, parfois des papillomes et des verrues se forment dessus.
  • L'onychie psoriasique entraîne une déformation des ongles, l'apparition de taches jaune-brun sous eux.
  • Palmar-plantaire. Apparaît sur les paumes et la plante des pieds. Les principaux symptômes sont l'épaississement de la peau, la sécheresse, les fissures.
  • Le psoriasis des muqueuses affecte la cavité buccale et provoque l'apparition de plaque sur la membrane muqueuse.

Localisation du psoriasis

Dans la plupart des cas, des éruptions cutanées apparaissent à la surface des coudes ou entre les doigts. Moins fréquemment, des papules sont notées sur l'avant-bras.

Les formations psoriasiques se produisent principalement sur les jambes dans la région du genou, mais il est possible qu'elles se forment sur d'autres parties des jambes..

La première éruption cutanée est simple et petite avec un contour clair, mais lâche, enflammée et fortement squameuse. Ces papules ponctuelles se propagent rapidement pour former des conglomérats.

Tête

Se développe souvent dans le contexte de la séborrhée, affecte la racine des cheveux, formant la soi-disant couronne psoriasique. Les formations cutanées se développent progressivement et se propagent sur toute la surface, ressemblant à des pellicules. Cette localisation se produit assez souvent, moins souvent une éruption cutanée apparaît sur les oreilles ou derrière elles.

Ongles

La plaque à ongles peut être affectée par le type:

  • Thimble est une forme ponctuelle de psoriasis. De petites piqûres apparaissent sur les ongles qui ressemblent à des marques de piqûre d'aiguille.
  • Onychomycose - l'ongle change de couleur, devient terne, s'épaissit sensiblement et commence à s'écailler. À travers la plaque, une papule psoriasique entourée d'un bord rougeâtre est visible, semblable à une tache d'huile.

Se manifeste généralement par des papules caractéristiques qui fusionnent les unes avec les autres. Le psoriasis est plus fréquent sur le dos, moins souvent sur le cou, l'abdomen, les hanches, les formations peuvent être en forme de goutte, en forme de pointe et en forme de plaque.

Elle est rarement atteinte, l'éruption cutanée se situe dans les plis nasogéniens, dans les tempes et les sourcils, autour des yeux. Rarement, la pathologie affecte le bord des lèvres, l'éruption cutanée ressemble à l'herpès.

Paumes et pieds

Les deux zones sont touchées simultanément, mais il y a eu des cas où la pathologie ne s'est développée que sur les pieds ou les paumes. Sur les semelles, la maladie est souvent associée à une pathologie fongique, ce qui complique considérablement le diagnostic et le traitement..

Ce type de psoriasis est divisé en 3 types:

  • Plaque papuleuse - les formations sont denses, ne dépassent pas de la peau, il est difficile de séparer les écailles de la plaque. L'éruption cutanée survient dans les zones marginales, accompagnée d'œdème et de kératose.
  • Les callosités psoriasiques sont des papules rondes denses constituées d'épiderme kératinisé. La couche de peau s'épaissit progressivement et grossit. En conséquence, il est facilement blessé, des fissures apparaissent. Il n'y a pratiquement pas de rougeur, la taille des excroissances est de 2-3 millimètres à 2-3 centimètres.
  • Vésiculaire-pustuleux - se manifeste sous la forme de papules séreuses-purulentes. Les bulles atteignent 2 millimètres de diamètre, ont tendance à se rejoindre.

Les articulations

La pathologie peut affecter les articulations d'une personne, ce qui entraîne une modification de la structure de ses tissus, ce qui, avec la progression, entraîne des douleurs et des déformations. Symptômes externes: une éruption cutanée rougeâtre apparaît sur la peau. Signes internes - les articulations font mal, en particulier pendant le sommeil, il y a une raideur dans les mouvements, un gonflement.

Démangeaisons ou pas

Dans la plupart des cas, la maladie psoriasique s'accompagne de démangeaisons d'intensité variable, parfois des démangeaisons non seulement des taches, mais aussi de tout le corps. Au stade initial, les démangeaisons sont légères, augmentant progressivement.

Le degré d'intensité dépend également de la localisation de la pathologie. Par exemple, le psoriasis sur la tête démange beaucoup, tandis que la peau s'écaille et tombe en gros flocons, plus gros que les pellicules normales. Au stade stationnaire, les démangeaisons diminuent, laissant souvent place à des brûlures. Pendant la rémission, tous les principaux symptômes sont légers..

Les démangeaisons s'aggravent avec:

  • rechute;
  • changement climatique;
  • intoxication générale;
  • maladies du tube digestif;
  • apparition de la gale, des allergies;
  • Les infections à VIH.

La peau démange après avoir bu du café, des boissons alcoolisées, des aliments épicés et épicés, du chocolat et d'autres allergènes.

Comment distinguer

Pour l'eczéma

  • La nature de l'éruption cutanée. Avec l'eczéma, des cloques ou des cloques sont remplies de liquide qui suinte périodiquement. Le psoriasis est caractérisé par l'apparition de papules sèches squameuses, une fois enlevées, des saignements apparaissent.
  • La peau qui gratte. Le corps démange plus de l'eczéma que de la pathologie psoriasique.
  • Couleur. Dans le psoriasis, les écailles ont une teinte argentée et dans l'eczéma, les zones touchées deviennent rouge vif ou écarlate..
  • Zones douloureuses. L'eczéma affecte les zones douces et sensibles de la peau, des aisselles et de l'aine. Le psoriasis est caractérisé par une éruption cutanée sur les couches de peau rugueuses, dures et épaisses (genoux, coudes, tête et autres).
  • Causes de la maladie. Le psoriasis est souvent causé par des facteurs neurogènes et l'eczéma est causé par des allergies et un dysfonctionnement du corps..
  • Caractéristiques pour les éruptions cutanées sur les mains. Avec le psoriasis, des fosses se forment sur la plaque de l'ongle et l'eczéma est similaire à une infection fongique.

Pour la dermatite séborrhéique

Les manifestations cliniques des maladies sont similaires, mais il existe plusieurs caractéristiques permettant de les distinguer:

  • pour le psoriasis, une brillance malsaine de la peau et des fissures sanglantes sont caractéristiques, et avec la dermatite séborrhéique, cela n'est pas observé;
  • la dermatite, contrairement au psoriasis, ne s'accompagne pas d'un grossissement de la peau et de sa sécheresse sévère;
  • avec le psoriasis, les écailles sont argentées et la séborrhée est jaune ou blanche;
  • les écailles séborrhéiques sont faciles à enlever, mais pas celles psoriasiques;
  • la dermatite est plus souvent observée dans les lieux d'accumulation de glandes sébacées et de maladie squameuse - dans tout le corps;
  • le psoriasis du cuir chevelu dépasse sensiblement la zone de croissance des cheveux et la pathologie séborrhéique ne franchit pas cette ligne;
  • la zone de lésion avec le lichen squameux est beaucoup plus grande que celle de la dermatite.

De champignon

  • Le psoriasis apparaît en présence de plusieurs facteurs provoquants, par exemple l'hérédité, des lésions mécaniques de la peau, un dysfonctionnement du système immunitaire, etc. L'agent causal de la deuxième maladie n'est que les spores de champignons parasites..
  • La pathologie psoriasique n'est pas contagieuse, elle n'est transmise ni par les gouttelettes en suspension, ni par voie sexuelle, ni par le toucher.

Du lichen rose

La marque du psoriasis est la «triade psoriasique». La maladie se développe progressivement et passe par 3 étapes. Le pityriasis rosea (Pityriasis) se développe rapidement et progresse constamment. De plus, le pityriasis est contagieux, mais le lichen squameux ne l'est pas..

De la neurodermatite

  • La dermatite atopique (neurodermatite) est d'origine allergique et est déclenchée par une certaine substance, par exemple, le pollen végétal, la nourriture, les poils d'animaux, etc. Les causes du psoriasis sont autres (hérédité, immunité réduite, psychosomatique, lésions mécaniques de la peau, etc.).
  • Avec la neurodermatite, la peau se dessèche et devient rugueuse, et avec le psoriasis, elle devient squameuse et saigne.
  • Les plaques avec dermatite sont constituées de petits éléments séparés, dans le cas du zona - les papules sont uniformes et couvertes d'écailles argentées.
  • La couleur des éruptions cutanées avec le psoriasis est beaucoup plus brillante qu'avec la neurodermatite..

Pour la goutte

La différence entre l'arthrite goutteuse et psoriasique réside dans la cause du développement. La goutte survient lorsque des cristaux d'acide urique se déposent dans le cartilage des articulations. Un écart par rapport à la norme peut être provoqué par: l'hypertension artérielle, l'obésité, la prise de diurétiques, la consommation d'alcool, etc..

Les symptômes du psoriasis et de la goutte sont similaires - douleur intense la nuit, raideur des mouvements, rougeur et gonflement dans la zone touchée. Cependant, avec le psoriasis, dans la plupart des cas, des éruptions rouges caractéristiques apparaissent d'abord, puis des douleurs.

Autres symptômes distinctifs de l'arthrite goutteuse:

  • la présence de nodules blancs dans la zone de l'articulation touchée;
  • signes de calculs rénaux (maux de dos, sang dans les urines et autres).

Le stade initial du psoriasis: comment reconnaître et guérir

Le psoriasis est une maladie chronique qui se manifeste par une inflammation périodique des tissus cutanés, sur laquelle se forment des papules rougeâtres qui démangent. Il est important de reconnaître les anomalies au premier stade de la pathologie et de procéder au traitement immédiat. Comment faire cela, ainsi qu'une photo du stade initial du psoriasis sur la tête et une photo des symptômes sur d'autres parties du corps - plus loin.

7 photos du stade initial du psoriasis avec une description

Causes du psoriasis

Les raisons exactes sont inconnues. Le plus souvent, cependant, le psoriasis est une réponse immunitaire anormale du corps à un irritant. Ce dernier peut être à la fois externe et interne.

Le facteur immédiat qui cause la maladie est la durée de vie réduite des cellules épidermiques. Dans un corps sain, cette période est de 1 à 1,5 mois. Dans les peaux atteintes de psoriasis, il rétrécit de plusieurs jours. En conséquence, les cellules meurent plus vite qu'elles n'ont le temps de se renouveler..

Pour cette raison, de nombreuses écailles mortes se forment sur la peau, qui sont superposées et entraînent une irritation. Des photos du psoriasis initial démontreront plus clairement la situation..

Facteurs prédisposant au psoriasis:

  • Troubles métaboliques;
  • pathologies endocriniennes;
  • Diabète;
  • prédisposition héréditaire;
  • dysfonctionnements de l'immunité;
  • stress prolongé ou sévère;
  • traumatisme cutané (y compris hypothermie);
  • changement de zone climatique;
  • consommation excessive d'alcool;
  • une longue cure de médicaments (en particulier anti-inflammatoires et cytostatiques).

Les causes les plus courantes sont les facteurs génétiques et les problèmes immunitaires. Cependant, il convient de rappeler qu'il peut y avoir plusieurs raisons à la fois..

Types de psoriasis

Le psoriasis est classé selon quatre critères.

Basé sur le formulaire:

  1. pustuleux;
  2. non pustuleux.

Par les caractéristiques du flux:

  • Sous-type généralisé. Le plus rare (1% des cas). En peu de temps, des taches rougeâtres se forment sur la peau, fusionnant les unes avec les autres. Plus souvent vu sur les bras, l'aine et les plis.
  • Exsudatif. Formé comme une maladie secondaire dans le contexte du diabète sucré ou des pathologies thyroïdiennes. Il se manifeste par la libération du composant liquide du sang.
  • En forme de plaque. Le plus fréquent (85% des cas). Une ou plusieurs papules avec des écailles à la surface apparaissent sur la peau, qui peuvent alors fusionner en une formation. La localisation est presque illimitée. Il y a de nombreuses photos de psoriasis au stade initial sur la tête.
  • En forme de goutte. Les papules se présentent sous forme de gouttes.
  • Atypique. Cela arrive rarement. Diffère dans un emplacement atypique de l'éruption cutanée.

Basé sur les emplacements (peut être combiné):

  • les membres;
  • visage;
  • torse (photo du stade initial du psoriasis sur le corps d'un adulte, des photos d'autres stades en abondance sont sur Internet);
  • tête;
  • plaques à ongles.

En fonction du stade de développement:

  1. Stade initial. Tout d'abord, une petite tache ou un bouton avec une nuance violette ou rougeâtre apparaît. Il a des écailles argentées bien au-dessus de la peau. Dans le cas du psoriasis, une grande quantité de photos du stade initial se trouvent sur le réseau..
  2. Progressive. Il y a plus de papules. Ils fusionnent en un seul endroit sans certaines limites délimitées..
  3. Stationnaire. De nouvelles papules ne se forment plus. Les vieilles formations cessent de grandir et pâlissent.
  4. Régressif. Les formations diminuent en taille.

La pathologie est cyclique. À chaque nouveau cycle, les quatre étapes sont répétées.

Le stade initial du psoriasis

En règle générale, la maladie commence par une ou plusieurs formations. Habituellement, l'éruption cutanée apparaît sur le cuir chevelu, dans les zones des plis, sur les paumes et dans l'aine. Cependant, en général, la localisation peut être n'importe quoi. Il est à noter que les papules se forment plus souvent dans les zones les plus sensibles aux irritations mécaniques. Par exemple, dans les zones de friction avec les vêtements.

La première étape est facilement confondue avec d'autres troubles. Ainsi, beaucoup attribuent l'éruption cutanée à une réaction allergique et essaient de la traiter avec des antihistaminiques. Et ils aideront à mieux distinguer les photos de psoriasis, le stade initial sur elles, en règle générale, est clairement visible.

Afin de ne pas devenir victime de confusion et de reconnaître l'apparition du psoriasis à temps, vous devez vous familiariser avec les signes des premières étapes:

  • Les papules ont une nuance rosâtre ou rougeâtre. Sur les pattes, il peut être légèrement violet. La taille des formations va de 2-3 millimètres à plusieurs centimètres. Les bordures des spots sont claires et bien définies. La forme des taches est ovale et ronde.
  • L'éruption cutanée s'élève de 1 à 2 mm au-dessus de la surface de la peau.
  • Après un certain temps, les formations commencent à se couvrir d'écailles spécifiques. Ils sont facilement enlevés puis réapparaissent en nombre encore plus grand..
  • Après avoir gratté les écailles, la surface de la peau peut devenir rouge et ressembler à un mince film brillant appelé thermique. Elle est facilement endommagée et réagit à cela avec un peu de saignement (cette caractéristique peut parfois être vue sur la photo du psoriasis initial sur le corps).
  • L'éruption cutanée est caractérisée par des démangeaisons intenses, qui interfèrent sérieusement avec le patient.
  • Le processus inflammatoire commence progressivement. La personne ressent un inconfort constant et les démangeaisons sont difficiles. Souvent, en raison du grattage, une infection bactérienne est ajoutée au psoriasis, qui pénètre facilement à travers des microdommages sur la peau..

En général, le premier stade du psoriasis répond le mieux au traitement. Cependant, ils ne sauvent pas complètement de la maladie. La pathologie accompagnera une personne tout au long de sa vie.

Traitement du stade initial du psoriasis

Le traitement du premier stade de la maladie peut inclure plusieurs mesures à la fois:

  • Médicaments externes. Habituellement, les affaires se limitent à eux. Le patient se voit prescrire des formulations apaisantes et hydratantes. Sous forme de pommade, de gel ou de crème. Ils sont également conçus pour adoucir les papules, soulager les démangeaisons et éliminer le processus inflammatoire..
  • Médicaments oraux. Ils sont prescrits lorsque les mesures extérieures ne suffisaient pas. Ce sont généralement des antihistaminiques et des anti-inflammatoires. Dans des situations particulièrement graves, des pilules hormonales contenant des corticostéroïdes peuvent être prescrites. Ils sont également plus souvent prescrits pour une éruption cutanée sur la tête (une photo du psoriasis initial sur la tête est sur le réseau).
  • Sédatifs. Pour harmoniser l'activité du système nerveux et soulager l'état du patient. Ceux-ci peuvent être aussi simples que de la teinture de valériane ou des antidépresseurs doux..
  • Physiothérapie. Comprend des mesures telles que la cryothérapie, le traitement au laser, la formation aux ultraviolets. Les traitements sont sûrs et très efficaces.

Tous les fonds peuvent être utilisés en combinaison. La physiothérapie est effectuée uniquement pendant le traitement hospitalier.

Traitement du stade initial du psoriasis avec des remèdes populaires

Dans les premiers stades du psoriasis, les méthodes folkloriques se montrent bien. Cependant, avant de commencer le traitement à domicile, il vaut la peine de consulter votre médecin. Certains ingrédients naturels ne se combinent pas bien avec les médicaments ou peuvent provoquer une réaction allergique. Cela aggravera sérieusement la situation..

  • Ingestion de décoctions et d'infusions. Herbes éprouvées telles que millepertuis et calendula, camomille, ficelle.
  • Bains et compresses. Les bouillons ci-dessus peuvent être ajoutés au bain ou en faire des compresses et des lotions, qui sont fixées pendant 15 à 20 minutes sur les zones touchées. Les bains sont pris quotidiennement. Les compresses sont faites 2-3 fois par jour. Particulièrement utile pour une éruption cutanée sur les jambes (cela vaut la peine de regarder la photo du stade initial du psoriasis sur les jambes).
  • Huiles. Ils sont appliqués sur la zone endommagée. Les huiles d'argousier, de pêche et d'abricot sont généralement utilisées. Ils adoucissent bien la peau et réduisent les éruptions cutanées.

Les méthodes traditionnelles peuvent être utilisées exclusivement comme auxiliaires. L'accent doit être mis sur les médicaments prescrits par le médecin.

Traitement du stade initial du psoriasis avec des médicaments

Dans un premier temps, la préférence est donnée aux médicaments à usage externe. Cependant, si l'éruption cutanée est trop abondante ou si la personne souffre d'un inconfort sévère, des médicaments systémiques peuvent être prescrits. Cependant, de tels cas sont rares..

Les principaux médicaments qui peuvent être prescrits:

  • Onguents apaisants et hydratants. Soulage les démangeaisons et soulage les rougeurs. Adoucit également la peau rugueuse.
  • Onguents anti-inflammatoires. Conçu pour affaiblir ou arrêter complètement le processus inflammatoire. Ils peuvent combiner plusieurs fonctions. Par exemple, réduire l'inflammation et détruire les bactéries nocives.
  • Corticostéroïdes. Ce sont des médicaments hormonaux. Peut être sous forme de crème ou de comprimés. Ils sont rarement prescrits en raison d'effets secondaires. Par conséquent, ils ne sont indiqués que dans les cas graves et avancés. Surtout si l'éruption cutanée affecte tout le corps. Avec le psoriasis avancé, les photos du stade initial sur le corps montrent clairement la situation..
  • Médicaments antibactériens. Pour une utilisation extérieure et intérieure. Ils servent de complément au traitement et aident à prévenir l'infection par les zones cutanées endommagées.
  • Sédatifs légers. Par exemple, comme une infusion de valériane. Calme le système nerveux.

Dans chaque cas, tous les médicaments sont prescrits par un médecin.

Prévention du stade initial du psoriasis

Principales mesures de prévention:

  • porter des tissus amples et naturels;
  • éviter les blessures cutanées;
  • respect du régime et bon repos;
  • alimentation correcte (à l'exclusion des aliments frits, des viandes grasses, des bonbons et pâtisseries, des épices, des baies à haute teneur en vitamine C et des agrumes);
  • rejet des mauvaises habitudes (alcool, cigarettes, mode de vie nocturne);
  • soins réguliers de la peau (hydratation et protection contre les rayons UV agressifs).

Le respect des prescriptions médicales et des mesures préventives est une réduction multiple du risque de récidive.

Comment le psoriasis commence - les premiers symptômes

Le psoriasis est une maladie qui affecte la peau ainsi que le follicule pileux. La nature de l'évolution de la maladie est différente pour toutes les personnes, chez certains elle commence soudainement, tandis que d'autres observent le développement progressif du processus pathologique. Dans tous les cas, l'éruption cutanée provoque de nombreux symptômes désagréables qui aggravent la vie d'une personne. Pour reconnaître la maladie à un stade précoce et commencer un traitement en temps opportun, il est important de savoir comment le psoriasis commence.

En bref sur la maladie

Le psoriasis est une maladie cutanée chronique qui affecte non seulement les couches supérieures de l'épiderme, mais également le follicule pileux. Si la maladie n'est pas traitée rapidement, elle se développe rapidement et affecte toutes les grandes zones de la peau. Une éruption cutanée rouge apparaît sur le corps, sous la forme de petits nodules. La surface affectée est couverte d'écailles grises qui s'écaillent constamment.

Où commence le psoriasis? Au début, des éruptions cutanées apparaissent sur les zones du corps les plus sensibles aux frottements et à la pression: les fesses, les genoux et les coudes. Cependant, progressivement, la maladie peut se propager à d'autres régions. Il affecte les paumes, les pieds, les organes génitaux externes et même le cuir chevelu..

Chaque patient a une évolution différente de la maladie. Cependant, tout le monde a une période d'exacerbation et de calme. Certains patients sont difficiles à tolérer le processus inflammatoire, d'autres se caractérisent par de petites éruptions cutanées sur de petites zones du corps. Quel que soit le cours de la pathologie, vous devez demander une aide médicale..

Les raisons du développement du psoriasis

À partir de quoi la maladie commence-t-elle à se développer? En règle générale, le psoriasis commence à se développer à l'adolescence, les jeunes de moins de 25 ans sont à risque. Cependant, la maladie peut également apparaître chez les enfants. Ce processus pathologique se développe pour diverses raisons. Parmi les principales causes profondes figurent:

  • diverses situations stressantes qui durent longtemps;
  • mauvais fonctionnement du système endocrinien;
  • violation de l'immunité;
  • prédisposition génétique;
  • manque de silicium dans le corps;
  • les maladies virales;
  • helminthes.

En plus de traiter le psoriasis lui-même, le patient se voit prescrire un certain nombre d'examens pour déterminer la cause exacte de la maladie. Compléter le traitement avec des médicaments efficaces qui éliminent la cause fondamentale de la maladie et les symptômes désagréables.

Psoriasis - comment la maladie commence dans différentes parties du corps

Au début, des éruptions cutanées peuvent apparaître sur différentes parties du corps, au fil du temps, affectant de plus en plus la peau. En fonction de l'emplacement de la lésion, la maladie commence à se manifester de différentes manières et a une certaine nature d'évolution.

Comment le psoriasis commence sur les mains

Les principaux symptômes sur les mains commencent par des éruptions cutanées qui affectent les paumes. Ils sont assez volumineux, ils s'élèvent donc légèrement au-dessus de la peau. Au stade initial, de petites bulles apparaissent sur l'épiderme, à l'intérieur duquel se trouve du liquide. Au fil du temps, ils commencent à virer au blanc, à quel point les bulles éclatent et laissent des cicatrices. Cette violation rend la peau rugueuse et sèche, ce qui conduit à des microfissures.

Comment le psoriasis apparaît-il sur les jambes? En règle générale, la maladie affecte simultanément les mains et les pieds. Cependant, chez certains patients, des éruptions cutanées se développent dans une seule zone du corps. Le processus pathologique se déroule de la même manière.

Comment commence le psoriasis sur les coudes?

Articles Liés:

    Le psoriasis débutant dans la région du coude a la forme de petites plaques rouges. La couche supérieure de l'épiderme est douce et ne monte pas. L'éruption a une teinte uniforme et un contour clair. Au stade initial de développement, la maladie évolue sans symptômes prononcés. Le pelage n'est absolument pas typique pour cette zone..

    Comment le psoriasis commence sur la tête

    Les premières éruptions cutanées apparaissent sur le cuir chevelu. Des plaques de psoriasis de couleur rouge ou rose s'élèvent au-dessus de la peau. Peu à peu, ils commencent à se décoller, ce phénomène est similaire à une grande formation de pellicules. Pendant le processus pathologique, les cheveux restent absolument sains, seule la couche supérieure de l'épiderme en souffre. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, la maladie ne fera que se propager, tout en affectant les oreilles, le cou et les épaules.

    Comment commence le psoriasis sur les ongles?

    Chez tous les patients, la maladie est assez variée. Les premiers symptômes de la maladie sont similaires au développement d'un champignon, mais il existe certaines caractéristiques. En règle générale, le psoriasis a deux caractéristiques:

    • type de dé (des taches apparaissent sur la plaque à ongles qui ressemblent à des piqûres d'aiguille);
    • type d'onychominose (les ongles s'épaississent et acquièrent une teinte jaune, commencent progressivement à exfolier).

    Il est important de commencer le traitement en temps opportun afin que la plaque à ongles soit le moins endommagée possible..

    Psoriasis - comment il commence chez les enfants?

    Des éruptions cutanées surviennent souvent chez les enfants de moins d'un an. Le plus souvent, la maladie affecte les plis des coudes, des fesses et des genoux. À ces endroits, des taches rouges se forment, avec des contours nets. Cependant, ils ne sont pas recouverts d'écailles et ne provoquent donc pas de desquamation. Au fil du temps, les bords des plaques commencent à s'écailler. En apparence, ce processus est une campagne contre le muguet ou l'érythème fessier.

    Chez les enfants plus âgés, le psoriasis survient sur le cuir chevelu, les organes génitaux ou le visage. Ces zones sont les plus sensibles aux maladies, car elles sont sujettes à de fréquents dommages mécaniques. Parfois, des plaques aux bords inégaux peuvent apparaître sur le corps, leur taille peut être de 10 cm ou plus. En règle générale, la maladie commence à se développer de manière inattendue et se propage assez rapidement, affectant toutes les grandes zones de la peau.

    Dans l'enfance, le psoriasis est difficile à traiter et se propage rapidement. Cependant, n'abandonnez pas, il est important de commencer le traitement à temps. Les médecins distinguent plusieurs étapes du développement de la maladie:

    • étape progressive. La maladie commence par une petite éruption cutanée, rouge, la formation s'accompagne de fortes démangeaisons. Chez les enfants, les ganglions lymphatiques deviennent hypertrophiés et douloureux. Pour les nourrissons, la formation d'un film mince est caractéristique, les capillaires commencent à éclater sous celui-ci et un peu de sang est libéré. Les éruptions cutanées augmentent constamment en taille;
    • scène stationnaire. Dans ce cas, les plaques cessent de grossir et le pelage s'arrête;
    • stade régressif. Le processus inflammatoire a lieu dans les ganglions lymphatiques. Peu à peu, les plaques se dissolvent et des taches pigmentaires se forment à leur place..

    Le psoriasis commence, que faire?

    Comment le psoriasis est-il traité? Dès qu'une personne a remarqué les premiers signes de psoriasis sur le corps, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Seul un médecin qualifié doit traiter la maladie. La thérapie dépend directement de l'âge du patient, de la nature de la maladie, du sexe et des caractéristiques individuelles..

    Le traitement du psoriasis doit être complet. En règle générale, il comprend des médicaments de différents groupes:

    • crèmes et onguents hydratants (Ichthyolka, pommade salicylique, goudron);
    • glucocorticoïdes à usage topique (Ftorocort, Triderm, Prednisolone, Sinaflan);
    • cytostatiques locaux (méthotrexate, fluorouracile);
    • remèdes naturels (pommade Colchamin, Psoriaten);
    • rétinoïdes (Tigason, Neotigazone).

    Le médecin peut ajouter des procédures de physiothérapie au traitement médicamenteux. Habituellement, des méthodes telles que l'hyperthermie, l'électro-sommeil, la photothérapie sélective, la thérapie au laser et par ultrasons, ainsi que la photochimiothérapie, aident à éliminer rapidement le psoriasis..

    Le psoriasis est une maladie grave qui affecte la peau. En règle générale, la maladie dure assez longtemps et s'accompagne de symptômes désagréables. Au premier signe d'une éruption cutanée, vous devriez consulter un dermatologue. Ne vous soignez pas et perdez un temps précieux! Un traitement qualifié en temps opportun aidera à éliminer le processus pathologique dès que possible.

    Les causes du psoriasis, ses types et ses méthodes de traitement

    Au cours de la dernière décennie, les médecins ont noté une forte augmentation de l'incidence du psoriasis. La maladie est associée à une inflammation interne, est un processus chronique et ne permet pas de guérir complètement. Le traitement et la prévention des complications comprennent les médicaments, le régime alimentaire et l'utilisation de remèdes populaires sur une base naturelle.

    La nature et l'histoire du psoriasis

    Les premières mentions des symptômes d'une maladie cutanée se trouvent dans les annales des guérisseurs de l'Égypte ancienne et de l'Inde. Il a été décrit en détail par Hippocrate, qui a donné le nom de «psora» aux plaques rouges et aux papules sur le corps. Au Moyen Âge, elle a longtemps été considérée comme un type de lèpre dangereuse, de sorte que les patients cachaient leur inflammation afin d'éviter un traitement obligatoire..

    Pour la première fois, le psoriasis a été identifié comme une maladie distincte par le dermatologue et scientifique allemand Ferdinant von Hebr en 1841. Il a mené une étude approfondie avec la collecte d'échantillons d'épithélium, décrit en détail toutes les étapes et les types du processus inflammatoire. Son disciple Jean Louis Alibert a lié la maladie à une forme spécifique d'arthrite.

    Une étude détaillée du psoriasis a commencé au 20e siècle. Avec l'aide d'un meilleur équipement et d'une meilleure optique, les médecins ont appris que les processus de régénération et d'exfoliation de la peau sont accélérés de 8 à 10 fois au cours de la maladie. Ils ont séparé la pathologie de la dermatite et ont prouvé sa nature auto-immune..

    Ces dernières années, il a été possible de découvrir les principaux facteurs qui augmentent le risque de psoriasis. Mais les médecins continuent de rechercher les causes de la maladie, l'influence de l'immunité et de l'hérédité est à l'étude. À ce jour, des centaines de médicaments ont été développés pour le traitement, mais aucune méthode n'élimine définitivement le patient du problème..

    Les principales causes du psoriasis

    Chez une personne en bonne santé, le processus de renouvellement de la couche supérieure du derme prend 21 à 30 jours. Pendant ce temps, la cellule se forme, grandit, remplit les fonctions de base et meurt, laissant la place à une nouvelle. Sous l'influence de facteurs négatifs dans le psoriasis, le processus est accéléré plusieurs fois, ne prenant pas plus de 5-6 jours.

    La plupart des dermatologues considèrent les maladies auto-immunes comme la principale cause de la maladie. Pour des raisons peu claires, l'immunité humaine commence à attaquer ses propres cellules cutanées, ce qui provoque un processus inflammatoire. Ils n'ont pas le temps de mûrir, sont arrachés des couches profondes, formant des plaques qui démangent.

    Parmi les principales raisons et facteurs provoquant le développement de la maladie:

    • baisse de l'immunité;
    • rhumes fréquents, SRAS ou grippe;
    • violation des niveaux hormonaux;
    • pathologie de la glande thyroïde;
    • hypothermie constante;
    • travailler avec des produits chimiques;
    • problèmes psychologiques, stress, frustration;
    • consommation de drogue ou d'alcool.

    Des développements scientifiques récents suggèrent plusieurs hypothèses liées aux causes de la maladie. Ils sont basés sur les observations de différents groupes de patients:

    • allergies cachées aux aliments, aux médicaments ou aux facteurs environnementaux;
    • infections et foyers inflammatoires dans les organes internes;
    • violation des processus métaboliques qui affectent la régénération tissulaire;
    • la présence de parasites;
    • psychosomatique.

    Le psoriasis est souvent héréditaire. En présence d'un gène chez les deux parents, le risque de rencontrer une pathologie augmente à 50%. Dans la plupart des cas, les premières manifestations de la maladie sont observées pendant la puberté et la formation finale du corps - de 15 à 20 ans.

    De nombreux patients parviennent à éviter les manifestations douloureuses à l'aide d'un régime alimentaire et d'un mode de vie sain. Mais les médecins identifient plusieurs facteurs qui peuvent provoquer une exacerbation et des rechutes fréquentes:

    • fumeur;
    • maladies infectieuses de la peau;
    • effets secondaires de certains médicaments;
    • complications après la vaccination;
    • Bronzer;
    • des situations stressantes.

    L'apparition du psoriasis dans la plupart des cas est une combinaison de plusieurs facteurs. Il est exacerbé après une bronchite ou un mal de gorge, dans le traitement duquel des antibiotiques ont été utilisés. Elle est toujours associée à une baisse de l'immunité et à un affaiblissement du corps..

    Complications dangereuses du psoriasis

    Les démangeaisons, les brûlures et les plaques sur la peau ne sont pas les seuls symptômes. Le processus inflammatoire peut affecter les organes et les systèmes internes, passer aux articulations. Le niveau de toxines dans le sang augmente constamment, perturbant les processus métaboliques.

    Le principal problème du psoriasis avancé est le développement de l'arthrite. Elle est diagnostiquée chez 15 à 20% des patients à différents stades, avec des rechutes fréquentes, une inflammation douloureuse des articulations. Le plus souvent, le processus implique les doigts et les orteils, les chevilles, les genoux et les articulations de la hanche.

    Les autres complications du psoriasis comprennent:

    • érythrodermie avec de vastes zones de lésions cutanées;
    • diminution de l'acuité visuelle;
    • expansion des ventricules du cœur;
    • maladie du rein;
    • trouble intestinal chronique.

    Avec le psoriasis, le risque de dépression sévère et de troubles psychiatriques augmente de 2 à 3 fois. La maladie n'est pas transmise et n'est pas contagieuse, mais les personnes ayant un défaut cutané évitent souvent les relations personnelles, ont honte de leur propre corps. Ils refusent délibérément la vie intime, visitant des lieux intéressants. Une attitude préconçue face au problème réduit au minimum le cercle d'amis.

    Les principaux symptômes et signes du psoriasis

    Un dermatologue expérimenté peut facilement distinguer les manifestations de la maladie des autres dermatites. Plusieurs taches apparaissent sur le corps, plus comme une éruption cutanée. Ils augmentent rapidement de diamètre, atteignant 7–8 cm, et commencent à se décoller. Si le psoriasis n'est pas traité, les zones enflammées couvrent jusqu'à 50 à 60% du corps.

    Les signes suivants aident à distinguer les plaques de psoriasis du lichen ou des allergies:

    • Ils ont des bords nets, sont légèrement épaissis et s'élèvent au-dessus de la peau, provoquant un léger gonflement et une rougeur. Les écailles sont de couleur claire presque argentée..
    • Les particules exfoliées sont facilement grattées sur la surface, laissant une surface semblable à de la cire.
    • Après avoir enlevé les écailles enflammées, un mince film rouge de nouvelles cellules est perceptible, qui brille à la lumière.
    • Lorsque vous essayez d'arracher le film, des gouttelettes de sang apparaissent (phénomène d'Auspitz).

    Ce sont les principaux signes du psoriasis qui aident à l'autodiagnostic. Les premières manifestations sont observées à la place du frottement avec des vêtements, après des abrasions ou des brûlures thermiques, ressemblant à des plaies non cicatrisantes. Mais il existe plusieurs options pour placer des papules sur le corps du patient:

    • Sur les mains. De petits foyers peuvent être localisés sur les doigts, la croûte sur les coudes. Dans de rares cas ou avec une forme avancée, le processus affecte l'avant-bras.
    • Sur la tête. La forme commune est diagnostiquée lorsque des particules et des croûtes apparaissent sur la partie velue. L'inflammation commence à l'arrière de la tête, passe progressivement derrière les oreilles, accompagnée de pellicules brûlantes et abondantes, ressemblant à une couronne.
    • Sur le corps. De forme en forme de goutte, de petites plaques recouvrent abondamment l'abdomen, les cuisses et le dos. Souvent, le problème est observé après un traitement antibiotique.
    • Sur les paumes et les pieds. Le psoriasis palmo-plantaire commence par quelques petites plaques mais se développe rapidement en grandes zones couvertes de blanchâtre. Parfois, des croûtes qui démangent ne se produisent qu'entre les orteils.
    • Sur le visage. Une forme rare avec localisation sur la peau fine des paupières, autour des lèvres avec des éruptions cutanées sur les joues.

    Récemment, le nombre d'enfants chez qui le psoriasis se manifeste bien avant la puberté a augmenté. Chez les bébés, les premières papules sont cachées dans les plis cutanés de l'aine, des aisselles et du cou. Ils démangent, provoquant une gêne et une perte d'appétit. Les parents les confondent souvent avec une dermatite atopique..

    Types et formes de la maladie

    Le psoriasis est classé séparément selon les signes et les manifestations caractéristiques. La séparation par les formes aide à identifier correctement la cause profonde de la maladie et à choisir une méthode de traitement:

    • Simple, en forme de plaque ou vulgaire. La version classique apparaît sur la peau avec un grand nombre de plaques. Ils sont couverts d'écailles argentées, sont très squameux, démangent et peuvent saigner en se grattant. Ils se fondent souvent en une grande masse sur le dos, l'abdomen ou les jambes. Caractérisé par des rechutes régulières, des complications articulaires.
    • Point ou larme. Sur le corps, il y a de nombreux petits points ne dépassant pas 1,5 cm de diamètre. Ils ressemblent à une éruption cutanée, rarement localisée sur le visage et les mains. Lorsqu'ils sont frottés avec des coutures, les vêtements se décollent souvent, laissant la peau ouverte et enflammée, infectés par une infection secondaire.
    • Pustuleux. Une forme complexe dans laquelle jusqu'à 30 à 50% du corps est affecté. L'exacerbation s'accompagne d'une augmentation des ganglions lymphatiques, d'une forte fièvre, d'une exacerbation de maladies internes, nécessite des soins médicaux dans un hôpital hospitalier. Divisé en type Tsumbush localisé et généralisé.
    • Exsudatif. L'une des formes les plus sévères. Il survient chez les patients atteints de pathologies endocriniennes, se développe dans le contexte du diabète. En plus de la desquamation, les plaques produisent une grande quantité de liquide inflammatoire. Ils sont saturés d'exsudat, se transformant en une croûte dense, causant une douleur intense à une personne lorsqu'ils sont touchés ou traités.
    • Parapsoriasis ou maladie de Brock. Il présente des symptômes similaires, mais les plaques ressemblent plus à des taches d'eczéma, n'ont pas l'effet d'un film ou d'un éclat de cire, après élimination, elles n'émettent pas de gouttes rouges. Peut être accompagné de fièvre, fièvre, faiblesse et mauvaise santé.
    • Inverse ou inverse. Une forme rare est diagnostiquée chez 1% des personnes. L'une des manifestations est considérée comme une pigmentation sombre des aisselles, des plis inguinaux, qui au stade initial ne donnent pas de desquamation intense..

    À mesure que la maladie progresse, le psoriasis séborrhéique peut rejoindre ceux énumérés. Cette forme est diagnostiquée lorsque des plaques de démangeaisons apparaissent sur le cuir chevelu. Il se développe rapidement et se propage sur le front, affecte le visage. Les patients la confondent avec une séborrhée ordinaire, en utilisant un shampooing spécial. Mais à l'examen visuel, il n'y a pas d'éclat huileux et d'écoulement sébacé abondant, la peau est trop sèche, les écailles brillent à la lumière.

    Séparément, les médecins distinguent le psoriasis des ongles ou l'onychodystrophie. Il ressemble à une forme vulgaire, se déroule avec de fréquentes rechutes. Il survient chez 90% des patients atteints de rhumatisme psoriasique. Elle ne survient que chez 7% des enfants, mais elle est difficile à traiter. Les symptômes comprennent le décollement de la plaque, des taches blanches, des bosses, une délamination sévère.

    Stades du psoriasis et photos

    Dans la pratique clinique, plusieurs stades de la maladie sont distingués. Ils diffèrent par la gravité des symptômes, les manifestations et la nature du cours. Séparément, de nombreux experts décrivent l'initiale, qui, chez de nombreux patients, se manifeste par une inflammation latente, ressemblant à une dermatite ordinaire ou au lichen..

    Comme vous pouvez le voir sur la photo, au stade initial ou précoce, l'éruption cutanée est presque invisible. Parfois, il y a une légère desquamation des coudes ou des pieds, ce qui ne cause pas d'inconfort. La sensation de brûlure diminue après l'application d'un hydratant ou d'une lotion. Les spots sont de petit diamètre, ne sont pas préoccupants.

    Lors du diagnostic, la classification suivante des stades du psoriasis est utilisée:

    1. Aiguë ou progressif Les taches augmentent nettement, couvertes de particules sèches de l'épiderme. Le patient s'inquiète des démangeaisons sévères, des brûlures, de l'irritation, du gonflement de la peau au site de l'éruption cutanée. Une bordure rouge apparaît autour des plaques.
    2. Scène stationnaire. De nouvelles formations n'apparaissent pas, mais la maladie progresse, affecte négativement les articulations et les organes internes. Les sensations désagréables s'intensifient, les plaques se fondent en grandes taches sur le corps, apparaissent sur la tête, les ongles et la plante des pieds. Sur la photo, la peau a l'air enflammée, la desquamation et la mort cellulaire ne s'arrête pas.
    3. Régression ou résolution. Les symptômes du psoriasis diminuent et disparaissent progressivement. Les taches rouges se dissolvent, laissant des taches blanchâtres sur la peau. Le patient revient au mode de vie habituel.

    La division en étapes est nécessaire pour la sélection d'une méthode de traitement. Les médicaments les plus efficaces et les plus puissants sont utilisés sous forme stationnaire, lorsque le plus grand risque de dommages aux organes internes, aux systèmes et aux articulations se présente. Par conséquent, la tâche des médecins est de soulager rapidement l'exacerbation, pour parvenir à une élimination complète des symptômes. La maladie ne peut être guérie, il est donc important de rechercher une régression à long terme.

    Méthodes de traitement du psoriasis

    Les médecins recommandent de commencer le traitement dès les premiers signes d'une exacerbation, de ne pas commencer la maladie avant les complications. Au stade initial, vous pouvez utiliser des médicaments non hormonaux, compléter le cours avec un régime spécial et des recettes folkloriques. Il est important d'exclure les facteurs qui ont provoqué une nouvelle vague de psoriasis: stress, tabagisme, surmenage, manque de sommeil.

    Le traitement du psoriasis est une tâche ardue à tout moment. Souvent, le patient, avec le médecin, doit passer par une variété de pommades, de crèmes et de formulations à la recherche d'un traitement efficace. Il ne suffit pas d'éliminer rapidement les manifestations externes de la maladie: vous devez vous assurer qu'il n'y a pas d'inflammation interne, de lésions articulaires et de prévenir le développement de l'arthrite.

    Thérapie médicamenteuse

    Le traitement de toute forme de psoriasis commence par l'utilisation d'agents externes. Ils ont des principes actifs différents, diffèrent par leur composition, principe d'action sur l'épiderme. Les pommades non hormonales les plus efficaces qui soulagent l'exacerbation:

    • Salicylique;
    • Zinc;
    • Losterin;
    • Zinocap.

    Les préparations contiennent des vitamines, des minéraux et des huiles qui soulagent l'inconfort, améliorent la circulation sanguine dans les capillaires. Le zinc et l'acide salicylique protègent en outre contre les bactéries, préviennent les infections secondaires, les zones sèches et humides.

    Avec de graves dommages et la croissance des taches, les médecins prescrivent des onguents hormonaux. Les préparations pour le traitement local sont sélectionnées individuellement après examen, en tenant compte de l'âge, des caractéristiques de santé du patient, des contre-indications possibles. La liste populaire comprend:

    • Hydrocortisone;
    • Silkaren;
    • Latikort;
    • Elokom;
    • Diprosalik.

    Les pommades et crèmes contiennent des hormones synthétiques qui agissent sur les récepteurs cutanés, ralentissent le processus de régénération perturbé. L'inflammation diminue progressivement, les cellules sont produites plus lentement et les zones couvertes d'un film guérissent. Les médicaments peuvent contenir de la bétaméthasone, de la mométasone, des glucocorticostéroïdes. Mais ils présentent un certain nombre de graves inconvénients:

    • De nombreux agents hormonaux sont contre-indiqués pour le traitement des enfants de moins de 2 ans, pendant la grossesse et l'allaitement.
    • Vous devez respecter strictement la posologie, suivre les instructions.
    • Ils se distinguent par un prix élevé.

    L'utilisation de pommades hormonales n'est autorisée que sous la surveillance du médecin traitant. Les composants actifs peuvent pénétrer dans la circulation sanguine, affecter le cortex surrénalien et éteindre la production de cortisol. En cas de surdosage ou d'utilisation prolongée de médicaments, le traitement doit être annulé progressivement avec une réduction de dose quotidienne.

    Avec les exacerbations saisonnières du psoriasis, des médicaments peuvent être utilisés pour renforcer l'immunité, les complexes vitaminiques. Ils stimulent le corps de l'intérieur, éliminent la dysbiose et les carences en vitamines, accélèrent la guérison de la peau. La tâche principale de telles compositions:

    • élimination des toxines;
    • soutien des tissus articulaires;
    • amélioration du bien-être;
    • accélération du métabolisme;
    • nettoyage du foie.

    Pour le psoriasis, les médicaments Timalin, Glutoxim, Pirogenal sont recommandés. Selon la forme de la maladie, ils sont utilisés à un stade progressif ou pour la prévention de la rechute sous forme d'injections ou de comprimés. Ils améliorent l'effet du régime, en commençant le nettoyage des tissus, des intestins, en soutenant les défenses immunitaires.

    Le psoriasis survient souvent dans des situations stressantes. Pour éliminer le facteur provoquant, les médecins choisissent des immunosuppresseurs. Ils normalisent le sommeil, réduisent l'irritabilité et l'anxiété, arrêtant le processus inflammatoire. En cas de rechute, vous pouvez utiliser:

    • Cyclosporine;
    • Méthotrexate;
    • Arava;
    • Ameviv;
    • Raptiva.

    Les immunosuppresseurs soulagent le stress, apaisent les récepteurs cutanés irrités. Ils soulagent les brûlures et les démangeaisons, ont en outre un effet anti-rhumatismal. Ils lient et éliminent les substances qui affectent les articulations, réduisant la douleur et la gravité des sensations lors d'une exacerbation. Ils ne sont pas utilisés à la maison, ils nécessitent un dosage strict..

    Dans le traitement du psoriasis, les sorbants se démarquent parmi les remèdes traditionnels. Ce sont des préparations spéciales qui absorbent les toxines et les produits de désintégration qui, lors d'une exacerbation, se retrouvent en grande quantité dans le sang et les intestins. Cela réduit le risque de développer une polyarthrite psoriasique, des troubles digestifs et accélère l'élimination des plaques de la peau. Le plus recommandé et efficace:

    • Enterosgel;
    • Smecta;
    • Charbon blanc ou activé;
    • Sorbex.

    L'avantage des sorbants est la sécurité pour le corps, ils peuvent donc être utilisés dans le traitement médicamenteux de la maladie chez les enfants. Ils sont utilisés lors de l'annulation des agents biologiques et des crèmes hormonales, réduisent la concentration d'hormones synthétiques dans le sang.

    Remèdes chinois pour le psoriasis

    Avec un traitement complexe pendant la période d'inflammation, les préparations à base de plantes chinoises ont fait leurs preuves. Les médecins conseillent de les utiliser après une cure de pommades hormonales pour la désintoxication et la guérison. La plus haute qualité selon les avis des patients:

    • Fufan. La lotion contient de l'acide fluorique, de l'acide salicylique, de l'acide acétique, du bornéol, du camphre et des extraits de plantes.
    • Baxiangao. La pommade chinoise sans hormones pénètre rapidement dans la peau, la saturant d'extraits de prunellier, de lichen, de rhubarbe et de champignon fulin.
    • Pianpin. Un agent hormonal est prescrit pendant la période aiguë pour réduire l'inflammation, la desquamation et les démangeaisons. Contient de la dexaméthasone, de la vaseline, de la stéarine, de l'huile de menthol. Autorisé pour le traitement de la peau du visage.
    • Pi Xuan Xie Du. Pommade bon marché à base de matières premières naturelles. Contient des extraits de menthe, d'échinacée, de trèfle avec l'ajout de venin de scorpion.
    • Roi de la peau. Un remède populaire pour le traitement du psoriasis vulgaire. Élimine les démangeaisons dues à la teneur en curcuma, huile de bois de santal, neem, tulasi.
    • Savon au soufre. Le savon au soufre contient de l'extrait d'aloès, de l'huile d'olive et de palme, hydrate, rétablit l'équilibre lipidique, guérit les plaies.
    • Zudaifu. La pommade contient de l'extrait de sophora, de houx, de liège, d'écorce de mûrier, de chlorhexidine. Utilisé pour l'exacerbation 2 fois par jour.
    • Yiganerjing. La crème de Chine est sûre, enrichie en jus de sophora japonaise, racine de cendre, soulage la sécheresse, la desquamation et les démangeaisons. Peut être appliqué sur le visage, le cuir chevelu.

    Avant le cours du traitement avec des médicaments en provenance de Chine, il est impératif de procéder à un test d'allergie: certains ingrédients à base de plantes à haute concentration provoquent une irritation, une aggravation et augmentent l'inconfort.

    Façons folkloriques

    Il existe différents traitements pour le psoriasis. Après avoir supprimé le processus aigu, la thérapie peut être complétée par des remèdes populaires. Avec une exacerbation, des recettes avec du solidol médical sont souvent utilisées:

    • Mélangez le miel liquide et l'huile solide dans des proportions égales, ajoutez de l'écorce de chêne râpée, un œuf cru. Le mélange résultant est appliqué sur le corps 2 fois par jour..
    • Dans un bol propre, mélangez 2 cuillères à soupe d'huile solide et de crème pour bébé, ajoutez un peu d'huile d'argousier. Traitez les zones enflammées le matin et le soir.

    Pour le traitement du psoriasis, vous pouvez prendre des bains avec l'ajout de composants utiles: soude, sel de mer, bouillon d'avoine, térébenthine. Le dernier composant, à base de résine de pin, soulage l'inflammation, améliore la circulation sanguine, apaise et tonifie la peau. L'amélioration nécessite jusqu'à 15 procédures avec une pause de 1 à 2 jours.

    Méthodes alternatives

    En plus des médicaments, le patient peut se voir proposer un traitement léger ou une photochimiothérapie PUVA. Dans 90 à 95% des cas, il est possible d'améliorer significativement l'état de la peau, d'arrêter le processus. La thérapie est utilisée sous les formes suivantes:

    • exsudatif;
    • vulgaire;
    • palmaire-plantaire.

    L'utilisation de PUVA est efficace pour les lésions du cuir chevelu. L'irradiation avec des ondes lumineuses est effectuée au cours de 5 à 6 procédures à basse fréquence, ce qui est sans danger pour le corps. Les méthodes alternatives qui se sont avérées efficaces pour le psoriasis comprennent:

    • photothérapie sélective;
    • vague étroite;
    • thérapie par la boue;
    • plasmaphérèse.

    Pour réduire les zones enflammées, la boue est recommandée, qui est appliquée sous forme d'applications ou de bains. Les composés les plus efficaces sont extraits sur les rives de la mer Morte, dans les stations balnéaires de Kuyalnik, sur le lac Medvezhye. Ils contiennent des minéraux qui apaisent et régénèrent la peau.

    Prévention du psoriasis

    Une bonne nutrition est un moyen important de prévenir l'exacerbation et la rechute de la maladie. Le régime Pegano, spécialement développé par le médecin, aide à réduire le niveau d'allergènes, élimine l'intoxication et prévient la dysbiose. Ses principes de base:

    • Jusqu'à 70 à 80% du menu doit être composé de produits alcalins (fruits et légumes).
    • Seuls 20 à 30% de l'alimentation peuvent être des aliments qui augmentent l'acidité (viande, céréales, poisson, lait entier).
    • Les aliments gras et glucidiques, le café, les sodas et l'alcool sont complètement exclus.
    • Tous les repas doivent être cuits à la vapeur, bouillis ou cuits au four sans huile.
    • Prenez de la nourriture en petites portions pour ne pas surcharger les intestins.

    Pour la prévention du psoriasis, il est important d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool. Il est nécessaire de surveiller le nettoyage quotidien de l'intestin, de boire plus d'eau propre sans gaz ni additifs.

    Foire aux questions sur le psoriasis

    Est-il possible de contracter le psoriasis?

    C'est la première idée fausse qui affecte négativement la communication avec les patients. En fait, la maladie n'est associée qu'au travail du système immunitaire, elle ne possède pas de virus transmis par contact. Vous pouvez traiter la peau du patient en toute sécurité, porter ses vêtements ou ses chaussures.

    Est-il possible de nager avec une exacerbation?

    Les médecins recommandent des bains quotidiens ou des douches chaudes pour soulager l'inconfort et la sensation de brûlure et réduire la desquamation. La procédure peut être complétée en se baignant dans une solution de sel de mer, d'amidon ou en traitant les plaques avec des applications de boue.

    Le psoriasis peut-il être complètement guéri??

    À ce jour, aucune méthode de traitement du psoriasis n'a été trouvée qui puisse complètement soulager le patient du problème. C'est une maladie chronique et incurable qui se produit avec des rechutes fréquentes et nécessite une prévention constante. Avec une nutrition, un régime alimentaire et un mode de vie sains, il est seulement possible de réduire le nombre d'exacerbations, de réduire la gravité du cours.

    Les causes et les caractéristiques de l'évolution du psoriasis sont activement étudiées par des médecins de différents pays. De nombreux traitements ont été développés qui donnent de bons résultats, mais ne garantissent pas une récupération complète. Avec une exacerbation, vous devez combiner pharmacothérapie, médecine traditionnelle, désintoxication, adhérer à un régime strict.