Quelles complications peuvent survenir après l'ablation de l'athérome?

L'athérome ne peut pas réapparaître après le retrait au même endroit si la procédure de traitement a été effectuée correctement. Pendant l'opération, le corps de l'athérome lui-même et la capsule kystique sont retirés. Si pendant le traitement toutes les cellules pathogènes ne sont pas éliminées, l'athérome réapparaît.

Soins des plaies postopératoires

L'athérome est une tumeur bénigne qui se forme lorsque les glandes sébacées sont bloquées. Il existe plusieurs façons de résoudre le problème:

  • chirurgie classique;
  • excision des ondes radio;
  • chirurgie au laser.

Le processus et la durée de la régénération de la peau après chacune des méthodes ci-dessus sont quelque peu différents..

La dissection chirurgicale de l'athérome implique la dissection de la peau avec un scalpel, suivie d'un grattage du contenu de la capsule kystique, puis la capsule elle-même est exfoliée. Lorsqu'une grande incision est faite, le médecin peut fournir un drain. À travers le trou de drainage, l'écoulement de l'escudat de la plaie se produit. Une fois les points appliqués, le patient peut rentrer chez lui. Dans les prochains jours, vous devrez traiter la plaie postopératoire avec des agents antiseptiques. Le développement de complications après cette méthode de traitement se produit lorsqu'une infection pénètre dans la plaie. Outre le risque de développer un processus inflammatoire, la suture est un inconvénient du traitement chirurgical. S'il n'y a pas de complications après l'opération, les points de suture sont retirés aux jours 7-10.

La technique des ondes radio convient à tous les groupes d'âge. Si l'élimination de l'athérome est effectuée dans l'enfance, il y a alors après l'opération une régénération complète de la couverture épidermique. Les complications sont rares.

La chirurgie au laser est populaire car il ne reste plus de cicatrices après une telle procédure et la probabilité de récidive est proche de zéro..

Complications postopératoires

Quelle que soit la manière dont l'athérome a été retiré, le patient est traité avec un agent antiseptique sur la zone opérée et un bandage stérile est appliqué. Dans les prochains jours, vous devrez vous rendre au pansement. En plus de traiter la zone opérée, le médecin examine comment la plaie guérit et s'il existe des anomalies. En cas de complications, un traitement supplémentaire est prescrit, qui peut ne pas se limiter à la prise d'antibiotiques. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est indispensable.

Après l'opération, vous devez vous attendre aux symptômes suivants:

  • léger gonflement dans la zone opérée;
  • sensation d'inconfort ou de douleur légère (généralement, les analgésiques ne sont pas nécessaires);
  • augmentation de la température corporelle dans la zone de l'incision (jusqu'à 37-38 degrés);
  • petit hématome;
  • légère rougeur de la peau près de la cicatrice.

Ces symptômes sont considérés comme normaux s'ils disparaissent à mesure que la plaie guérit. Mais il existe d'autres écarts par rapport à la norme, dans le cas où vous devez consulter un médecin..

  1. Douleur sévère et croissante dans la zone opérée. Le plus souvent, l'apparition de douleurs est associée à une infection associée. La plaie postopératoire devient enflammée et même du pus peut se former.
  2. Régénération lente. La plaie doit cicatriser conformément aux normes établies et en fonction de la méthode d'élimination de l'athérome utilisée. Lorsqu'un patient présente un tel symptôme, cela peut indiquer la présence d'une infection ou d'une violation de la circulation sanguine dans la zone d'opération..
  3. Inflammation des tissus cicatriciels et formation de phlegmon des tissus mous. L'inflammation purulente doit nécessairement être traitée, ce qui est effectué en milieu hospitalier. Vous devrez supprimer un foyer purulent.
  4. Re-formation de l'athérome.

Le traitement des complications postopératoires doit être effectué sous surveillance médicale.

Tous les médicaments et leur posologie sont prescrits par le médecin traitant sur une base individuelle..

La chirurgie mini-invasive présente plusieurs avantages par rapport à la méthode de traitement classique. Mais partout il y a des particularités et des contre-indications. Ainsi, par exemple, la technique des ondes radio est interdite en présence d'un stimulateur cardiaque ou d'une prothèse métallique de la cavité buccale. La chirurgie au laser n'est pas pratiquée en présence d'un cancer ou pendant les menstruations.

Chacune des méthodes existantes a ses inconvénients et par conséquent, afin de prévenir le développement de complications, vous devez adopter une attitude responsable envers le soin des plaies postopératoires..

Règles de base des soins de la peau, recommandations

Combien de temps la plaie guérit-elle après avoir enlevé l'athérome? Athérome: conséquences de la chirurgie et soins appropriés

L'apparition sur le corps d'un néoplasme de forme arrondie devrait alerter une personne, surtout s'il existe des tendances à la croissance tumorale. L'élimination de l'athérome est-elle efficace, quelles méthodes d'opération existent pour éliminer les kystes dans les couches de la peau - ce sont des questions auxquelles il est intéressant d'obtenir des réponses. Il est conseillé de savoir dans quelle mesure ces procédures sont sûres pour la santé, quels sont les résultats de leur application.

Qu'est-ce que l'athérome

Un néoplasme arrondi dans les couches de la peau est facilement détecté - il a des limites claires, il se déplace lors du sondage. L'athérome est une tumeur bénigne qui survient lorsque la glande sébacée est bloquée. Les substances qui se forment à l'intérieur ne peuvent pas s'échapper à l'extérieur. Le corps réagit à ce processus en créant des cavités à partir du tissu conjonctif - les kystes - un endroit où les sécrétions s'accumulent. Le conduit bloqué augmente, la taille de la capsule peut atteindre 20 centimètres.

La tumeur peut survenir sur n'importe quelle partie du corps où se trouvent un grand nombre de glandes sébacées. C'est désagréable quand l'athérome - un wen - est dans un endroit visible, étant un défaut esthétique. Si le processus inflammatoire n'a pas commencé, le toucher est indolore. La localisation se produit sur:

  • aisselles;
  • cuir chevelu;
  • région périnéale;
  • dos entre les omoplates;
  • glande mammaire;
  • fesses;
  • épaules;
  • visage;
  • fosse poplitée;
  • l'arrière de la tête;
  • derrière les oreilles.

Causes de l'athérome

Lorsqu'un kyste se forme dans les couches de la peau, le travail de la glande sébacée est perturbé. Si de la saleté ou une infection pénètre à l'intérieur, une inflammation purulente peut se développer, ce qui entraîne de graves complications. Les causes de la maladie sont:

  • la pollution de l'air;
  • préjudice professionnel;
  • dissection de la peau;
  • manque d'hygiène personnelle;
  • abus de déodorants;
  • climat chaud;
  • l'utilisation de produits cosmétiques de qualité inférieure pour la toilette cutanée.

Les médecins appellent leurs causes d'athérome:

  • Troubles endocriniens;
  • hérédité;
  • troubles hormonaux;
  • une mauvaise nutrition;
  • traumatisme de la peau;
  • fibrose kystique - une maladie qui forme des kystes en raison d'une augmentation de la viscosité de la sécrétion;
  • Troubles métaboliques;
  • transpiration excessive;
  • suture incorrecte;
  • inflammation de l'épiderme;
  • ménopause provoquant des perturbations hormonales;
  • blessures lors de l'élimination de l'acné;
  • caractéristiques des glandes sébacées;
  • augmentation de la quantité de testostérone.

L'athérome peut-il se dissoudre tout seul

Un kyste épidermique peut former une cavité dans la peau, qui sera progressivement remplie de contenu pâteux avec une odeur désagréable. Pendant longtemps, le wen peut rester inchangé jusqu'à ce que le processus inflammatoire se développe. L'athérome ne peut pas se résoudre. Aucune méthode de traitement, à l'exception de la chirurgie, ne conduit à la destruction du kyste. Il est important de ne pas démarrer le processus avant l'infection, mais de consulter un médecin.

Traitement de l'athérome

La tumeur peut ne pas déranger une personne pendant longtemps, elle ne se précipite pas à la clinique jusqu'à ce que des rougeurs et une inflammation apparaissent. Pouvez-vous supprimer l'athérome vous-même? Il est strictement interdit de presser le contenu, surtout si la formation est dans la zone de la tête. Le composant purulent peut pénétrer dans le cerveau et entraîner de graves conséquences. Il existe des options pour traiter l'athérome sans chirurgie:

  • médicament;
  • remèdes populaires.

Il est possible de se débarrasser radicalement d'un néoplasme en utilisant uniquement des techniques d'élimination. De telles méthodes garantissent l'exclusion de l'apparition ultérieure d'athérome à cet endroit. La méthode est choisie en fonction de la taille de la tumeur, de la présence d'une inflammation. Comment l'athérome est-il éliminé? Les opérations sont effectuées par les méthodes suivantes:

  • excision chirurgicale de la capsule avec le contenu;
  • brûler par la température élevée du laser;
  • application complexe de deux techniques;
  • utilisation des ondes radio.

Traitement de l'athérome sans chirurgie

Tous les patients ne sont pas enclins à retirer le kyste, ils essaient donc de commencer à guérir de manière conservatrice. En médecine moderne, il est généralement admis que le traitement de l'athérome sans chirurgie n'est pas autorisé, il n'a aucun effet. Pour y parvenir, la capsule kystique doit être retirée. Traitement médicamenteux à l'aide de la pommade Vishnevsky, médecine traditionnelle:

  • capable de pousser à l'apparition d'une inflammation;
  • créer un risque de complications;
  • provoquer la probabilité de manifestations répétées;
  • ne peut pas dissoudre la capsule;
  • éliminer seulement certains des symptômes de la maladie.

Ablation chirurgicale de l'athérome

Il est recommandé d'enlever rapidement le kyste en cas de foyer d'inflammation purulente, en présence d'une percée. La méthode est utilisée pour les formes chroniques de la maladie, les formations multiples. Il existe deux méthodes d'intervention chirurgicale. L'une des options suggère:

  • effectuer une anesthésie;
  • faire une incision cutanée avec un scalpel sur l'endroit saillant;
  • presser le contenu;
  • retrait de la capsule;
  • suture.

L'opération chirurgicale est réalisée dans un environnement stationnaire, il est nécessaire de laisser le patient à la clinique pendant plusieurs jours. La plus courante est une autre option pour l'ablation chirurgicale de l'athérome. Lors de son exécution:

  • le site de l'opération est engourdi;
  • deux incisions sont faites le long des bords de la tumeur;
  • la peau est saisie avec des pinces;
  • tirez vers le haut pour ouvrir l'accès à la capsule;
  • à l'aide de ciseaux spéciaux, un kyste avec tout son contenu est complètement excisé;
  • suturer la peau et le tissu sous-cutané;
  • le contenu est envoyé pour examen histologique.

Le processus d'excision de la tumeur se produit en exposant le kyste à une température élevée d'un faisceau laser avec une anesthésie locale. Une combustion continue de la capsule et du contenu est effectuée. Vous pouvez supprimer un néoplasme de plusieurs manières:

  • Photocoagulation au laser - avec des tailles de lésion jusqu'à 5 mm, ne nécessite pas de suture.
  • Excision complète de l'athérome - avec une capsule jusqu'à 2 cm. Une incision est faite avec un scalpel, la coquille est retirée. Les tissus le long de la frontière sont brûlés, le kyste est retiré, des sutures sont appliquées.

L'élimination de l'athérome au laser lorsque sa taille est supérieure à 20 mm est réalisée par évaporation de la coquille. L'opération est efficace pour les lésions purulentes. Le processus est effectué dans l'ordre suivant:

  • effectuer une anesthésie locale;
  • ouvrez la capsule avec un scalpel;
  • le contenu pâteux est enlevé avec une serviette;
  • la coquille est évaporée de l'intérieur avec un laser;
  • des points de suture sont mis sur la plaie.

Méthode par ondes radio pour l'élimination de l'athérome

La base de cette méthode est la destruction des cellules tissulaires malades par un rayonnement d'ondes radio d'une fréquence spéciale, qui est dirigé exactement vers le foyer de la lésion. Caractéristiques de l'opération:

  • réalisée sous anesthésie locale en ambulatoire;
  • la brûlure de la tumeur se produit de l'intérieur;
  • il existe des contre-indications - la présence dans le corps d'implants métalliques, d'un stimulateur cardiaque.

La méthode d'élimination par ondes radio est utilisée pour les petites lésions - jusqu'à 5 millimètres, sans complications ni inflammation. Les avantages de cette méthode:

  • durée de fonctionnement jusqu'à 30 minutes;
  • faible probabilité de rechute;
  • sécurité, efficacité;
  • élimination du risque de saignement;
  • pas besoin de suturer;
  • il ne reste aucune cicatrice postopératoire;
  • les tissus environnants ne sont pas endommagés;
  • la performance du patient est préservée.

Athérome après retrait

En période postopératoire, il est nécessaire de surveiller l'état de la plaie, de changer les pansements. Après le retrait, le contenu de l'athérome doit être envoyé pour un examen histologique afin d'exclure une tumeur bénigne. Avec une opération bien effectuée, les néoplasmes répétés n'apparaissent pas à cet endroit. S'il reste une bosse après le retrait de l'athérome, il est nécessaire de procéder à un examen. Cette éducation peut être:

  • cicatrice chéloïde, qui se dissoudra avec le temps;
  • un processus nouvellement développé;
  • le résultat d'une intervention chirurgicale mal réalisée.

Le coût de l'élimination de l'athérome

Dans les hôpitaux publics, une autopsie de l'athérome est disponible gratuitement. Le plus souvent, cela s'applique aux méthodes chirurgicales d'intervention. Dans les cliniques privées, le coût d'une opération est influencé par les facteurs suivants:

  • la taille du néoplasme;
  • l'emplacement de la tumeur;
  • la présence d'un processus inflammatoire purulent;
  • état, âge du patient;
  • type de chirurgie;
  • durée, complexité de la procédure.

Un tel facteur laisse une empreinte sur le prix - un athérome peut être ouvert avec une anesthésie locale ou une anesthésie générale est nécessaire. Le coût de l'élimination de l'athérome variera en fonction du lieu de résidence du patient. Pour Moscou, les prix en roubles, selon le type d'intervention, sont compris entre:

  • opération chirurgicale - 3700-9000;
  • excision laser - 1500-12000;
  • exposition aux ondes radio - 1800-10000.

Photo d'athérome sur le visage

Vidéo: ablation laser de l'athérome

L'athérome est considéré comme une lésion bénigne des tissus mous qui se forme à la suite d'un blocage de la glande sébacée. Le développement de cette pathologie, en règle générale, est précédé d'un traumatisme mécanique ou de mutations génétiques. L'athérome est diagnostiqué sur la base d'un examen visuel et d'une analyse histologique. La principale méthode de traitement est considérée comme une opération chirurgicale, dans laquelle tous les tissus pathologiques et une capsule kystique doivent être excisés. L'athérome après le retrait ne peut survenir qu'en cas d'isolement défectueux des tissus mutés.

Cliniques de premier plan à l'étranger

Opération pour enlever l'athérome

Il existe plusieurs options pour une intervention radicale. Ainsi, vous pouvez utiliser les techniques suivantes:

Chirurgie classique

Dans un premier temps, le patient subit un test allergologique et une anesthésie locale est réalisée par une méthode d'infiltration. Le chirurgien coupe la peau avec un scalpel. Après ouverture de l'athérome, un grattage complet des tissus modifiés est effectué. La durée de l'intervention chirurgicale, en moyenne, est d'environ une heure.

Le principal inconvénient de cette technique est la couture après l'athérome et la possibilité de formation.

La technologie laser pour l'élimination d'un néoplasme bénin est très populaire car elle fournit un résultat esthétique favorable à la chirurgie. Dans ce cas, le chirurgien, après anesthésie traditionnelle et incision cutanée au laser, excise les tissus de l'athérome. Cela permet l'élimination la plus qualitative de toutes les cellules pathologiques, ce qui est un excellent moyen prophylactique de rechute. Une cicatrice après un athérome enlevé par une méthode laser ne se forme pas.

Cette technique est indiquée pour les patients de tous âges. Le prélèvement de tissus athéromiques dans l'enfance à l'aide de la technologie des ondes radio se termine par une restauration complète de la couverture épidermique en quelques jours. Dans ce cas, l'athérome après la chirurgie ne se développe pas à nouveau et ne forme pas de cicatrices ni de cicatrices. La durée moyenne de manipulation, compte tenu de l'anesthésie, ne dépasse pas une demi-heure. Une contre-indication à cette intervention est la présence d'un stimulateur cardiaque et d'une prothèse métallique de la cavité buccale chez le patient..

Soins postopératoires de la surface de la plaie

La plaie après l'athérome est suturée. En règle générale, le chirurgien enlève les points de suture le 7 au 10e jour. En période postopératoire, la zone d'intervention chirurgicale est quotidiennement traitée avec une solution antiseptique faible. Pour cela, vous pouvez utiliser "Betadine". Il n'est pas non plus recommandé au patient d'humidifier la surface de la plaie avec de l'eau pendant les premiers jours..

Les pansements après le retrait de l'athérome sont effectués lorsque le foyer pathologique est situé dans la zone de friction constante des vêtements. Dans la région de la tête et du cou, la surface de la plaie n'est pas bandée. Les médecins soulignent que le soin de la surface de la plaie après la chirurgie est absolument identique au traitement postopératoire de la plaie après thérapie au laser et aux ondes radio..

Complications possibles après l'ablation de l'athérome

Les complications postopératoires après l'ablation de l'athérome sont des cas assez rares. Au cours de toute opération chirurgicale, il existe une possibilité de lésions des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne des saignements. L'élimination de cette complication consiste à suturer le vaisseau endommagé et à appliquer localement des coagulants sanguins. Dans certains cas, la zone de la plaie est remplie de sang ou de contenu séreux. L'élimination de cette complication est obtenue par l'installation d'un tube de drainage.

La couture après le retrait de l'athérome peut également devenir enflammée en raison de la fixation de la flore bactérienne. Dans ce cas, le patient note des rougeurs, des démangeaisons de la peau et une augmentation de la température corporelle à des niveaux subfébriles. L'inflammation de la surface de la plaie est traitée de manière conservatrice à l'aide d'antibiotiques locaux et systémiques. La poursuite de la progression de l'inflammation bactérienne nécessite une intervention chirurgicale immédiate.

Après chaque intervention radicale, il existe un risque de développer une tumeur secondaire, appelée rechute de la maladie. La re-formation d'un néoplasme bénin est considérée comme une conséquence d'une excision incomplète des tissus mutés.

La cicatrice après l'athérome peut également devenir enflammée et, dans certains cas, même du phlegmon des tissus mous se forme. L'inflammation purulente renversée de la couche sous-cutanée est considérée comme une formidable complication de la chirurgie. La phlegmonothérapie est réalisée exclusivement en milieu hospitalier.

Il est important de savoir: vous devez immédiatement consulter un médecin spécialisé et ne pas vous soigner vous-même.

Étant donné que l'athérome, après retrait, est capable de se reformer, le traitement de cette lésion ne doit être effectué que par un spécialiste hautement qualifié dans un hôpital chirurgical. Seule une intervention radicale à part entière avec un curetage approfondi des tissus mutés peut protéger le patient de la rechute.

L'athérome ou wen est un néoplasme bénin (kyste), situé sur la couche supérieure de la peau. Les caractéristiques seront une faible mobilité et pratiquement aucune douleur..

Le pronostic d'une telle maladie est positif et les conséquences néfastes ne sont associées qu'à un défaut esthétique. Mais cela ne signifie pas que l'élimination de l'accumulation peut être reportée indéfiniment. Une telle opération se déroule rapidement, ne provoque pas la formation de cicatrices et ne nécessite pas une longue période de rééducation. De plus, il n'y a presque aucune possibilité d'apparition de tumeur secondaire..

Dans toutes les situations, le patient ne peut pas choisir la méthode, souvent le rôle principal est joué par les indications médicales, en fonction de l'emplacement, de la forme et des dimensions du néoplasme. Dans certains cas, la préférence est donnée à l'ablation au laser, dans d'autres - à une intervention chirurgicale, et il existe des situations où il est nécessaire d'utiliser ces techniques en combinaison.

Quelle que soit la méthode choisie, le but de la chirurgie est le suivant. Le spécialiste fait l'accès, la longueur est légèrement inférieure à la taille du néoplasme.

Au stade suivant, le contenu lipoïde de la croissance kystique est exfolié, puis son corps (capsule) est excisé. Lors du processus d'utilisation du laser, la capsule commence à s'évaporer au niveau des tissus sains. La procédure est réalisée sous anesthésie locale ou intraveineuse.

Souvent, l'athérome devient un facteur d'inconfort psychoémotionnel du patient et une source d'expériences mentales constantes, car il s'agit d'un défaut esthétique évident.

Initialement peu visible, la croissance au fil du temps se développe ou commence à s'enflammer. Par conséquent, les experts conseillent d'éliminer l'athérome dès que possible. À l'heure actuelle, il existe 3 façons courantes d'éliminer l'athérome.

Ablation chirurgicale de l'athérome

L'opération chirurgicale est indiquée dans une situation où d'autres méthodes ne donnent pas le résultat correct. L'intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie locale pendant 10 minutes et comporte les étapes suivantes:

  • Préparation et traitement de la zone endommagée avec des désinfectants.
  • Anesthésie de la zone autour de l'athérome.
  • Petite incision au-dessus de la formation.
  • Élimination de l'accumulation par une crevaison (complètement avec une coque ou en plusieurs étapes).
  • Hémostase - arrêt des saignements des vaisseaux affectés.
  • Traitement des plaies avec des désinfectants.
  • Application de sutures et de bandages aseptiques sur la zone traitée (lorsque l'incision est mineure ou qu'une intervention chirurgicale est effectuée sur le cuir chevelu, le bandage n'est pas appliqué).

Avec cette technique chirurgicale, il est possible d'éliminer même les plus grosses tumeurs, tandis que la cicatrice disparaît généralement après l'opération. L'inconvénient de cette méthode est que dans le processus d'élimination de la croissance sur la tête, il est nécessaire de se raser les cheveux, ce qui peut provoquer une réaction correspondante chez les femmes.

Élimination des ondes radio de l'athérome

L'un des moyens les plus efficaces et les plus sûrs est d'éliminer l'athérome par ondes radio. Les avantages de cette technique:

  • Garantie à 100% contre l'enseignement secondaire dans ce domaine.
  • Aucune couture requise.
  • Les durées les plus courtes de la période de rééducation. Conformément aux examens, lorsque l'accumulation est éliminée par cette méthode, la récupération se produit déjà dans les 3 à 5 jours. Par exemple, après une intervention chirurgicale conventionnelle, les points de suture ne sont retirés qu'au jour 10..
  • Un excellent résultat cosmétologique, car après exposition aux ondes radio, la cicatrice n'est en fait pas visible et après environ 2 à 4 mois, il n'y en aura plus aucune trace.
  • La manipulation n'a pas besoin d'être stationnaire.
  • Les performances du patient ne seront pas altérées.
  • Dans le processus d'élimination d'un néoplasme sur la tête, vous n'avez pas besoin de vous raser les cheveux.

La procédure est réalisée sous l'influence d'une anesthésie locale en ambulatoire et dure environ 20 minutes. Grâce à une technique spéciale qui génère des ondes radio, les cellules d'athérome commencent à s'évaporer.

L'élimination des ondes radio de ce néoplasme est interdite en présence d'un stimulateur cardiaque ou dans une situation où il y a des objets métalliques dans le corps du patient. Ce sera la seule contre-indication à la manipulation..

Ablation laser de l'athérome

L'élimination au laser de l'athérome, comme la thérapie par ondes radio, est extrêmement populaire, car elle est caractérisée par un effet cosmétologique approprié et après cela, elle ne laissera pas de cicatrices sur la peau, ce qui joue un rôle important dans l'élimination des excroissances sur le visage..

Le wen mineur (jusqu'à 0,5 cm) est éliminé au moyen d'un laser au dioxyde de carbone par évaporation. L'évaporation elle-même est réalisée en couches: le contenu du néoplasme kystique est initialement éliminé, puis la coquille est complètement.

L'élimination de l'athérome avec un laser peut être réalisée en conjonction avec une excision chirurgicale. Une technique similaire est utilisée pour les grosses accumulations, afin de l'enlever avec la coque et éviter la formation secondaire.

D'autres avantages de la thérapie au laser comprennent l'effet désinfectant, l'absence de douleur et l'absence de effusion de sang de la manipulation, la période de rééducation la plus courte. De plus, l'intervention chirurgicale n'a pas besoin de raser les cheveux (lorsqu'elle est réalisée sur la tête).

Le processus d'élimination d'un wen avec un laser dure environ 20 minutes, en même temps, le faisceau ne nuit pas aux tissus voisins, mais agit exactement sur la zone touchée. Il n'y a pas de contact avec la peau, par conséquent, la probabilité d'infection est exclue.

La thérapie d'athérome est réalisée à n'importe quel stade de la maladie. Wen de toute taille peut être supprimé. En l'absence de chirurgie, ils peuvent se développer et devenir enflammés, ce qui complique le traitement lui-même et prolonge la période de récupération. L'athérome enlevé en temps opportun aide à prévenir les complications et à obtenir l'effet cosmétologique attendu.

Les indications

Le moyen le plus efficace de traiter l'athérome est d'éliminer l'accumulation. La thérapie peut être commencée à n'importe quel stade, cependant, afin d'éviter la formation de conséquences indésirables, la tumeur doit être éliminée à temps.

Seulement dans ce cas, il est possible de compter sur une récupération rapide. Dans une situation où le processus inflammatoire s'est manifesté, une infection bactérienne a été ajoutée, la thérapie durera beaucoup plus longtemps et le défaut cosmétologique deviendra bien pire.

Pourquoi est-il nécessaire d'éliminer l'athérome:

  • De telles formations bénignes sont capables de se transformer en malignes.
  • L'athérome ne s'arrête pas à la croissance et au développement, un tel processus ne peut que ralentir.
  • Souvent, des néoplasmes se forment dans des zones soumises à des frottements réguliers. Le traumatisme d'une formation kystique provoquera inévitablement un processus inflammatoire.
  • Le sébum qui se trouve à l'intérieur de la croissance est un excellent habitat pour divers micro-organismes nuisibles, car la pénétration de toute infection dans la croissance peut provoquer la formation d'une suppuration. S'il est nécessaire d'éliminer chirurgicalement le pus de l'athérome, cela risque de provoquer l'apparition d'une cicatrice chéloïde.
  • Le processus inflammatoire, associé à la suppuration, peut provoquer une douleur intense, des rougeurs, des démangeaisons et une augmentation de la température corporelle. Cette condition conduit à des abcès et des phlegmon..
  • Une infection bactérienne due à une croissance peut se propager aux tissus et organes adjacents.

Fondamentalement, les athéromes ne causent aucune gêne au porteur. Mais comme la croissance est reliée à l'environnement extérieur par le conduit de la glande sébacée, il existe toujours un risque d'infection et de suppuration à travers elle..

Dans une situation similaire, une douleur modérée se forme près du néoplasme. La croissance en 2-5 jours augmentera en taille, des rougeurs se formeront à proximité et des processus purulents-inflammatoires se produiront à l'intérieur.

L'inflammation du kyste s'accompagne également d'une augmentation des ganglions lymphatiques, d'un œdème et d'autres inconforts. La suppuration de l'athérome nécessite une intervention chirurgicale immédiate.

Contre-indications

Bien que l'élimination de l'athérome soit une procédure simple, elle comporte encore un certain nombre de contre-indications:

  • diabète sucré au stade de la décompensation;
  • diminution de la coagulation sanguine;
  • grossesse;
  • jours critiques chez les femmes.

L'élimination de l'athérome au moyen de la technique des ondes radio a des contre-indications supplémentaires:

  • épilepsie;
  • la présence de formations oncologiques;
  • maladies virales aiguës;
  • glaucome;
  • stimulateur cardiaque intégré;
  • implants métalliques.

Lors d'une visite chez un spécialiste, cela doit être signalé.

Combien d'athérome guérit après le retrait

Après le traitement, la probabilité de croissance secondaire des excroissances est minimisée. Toutes les interventions chirurgicales sont effectuées sous anesthésie sélectionnée individuellement et sont totalement indolores. La période de récupération est considérablement réduite grâce à l'utilisation de thérapies modernes..

La rééducation après la chirurgie sera déterminée par le type de procédure elle-même et l'anesthésie utilisée. Par exemple, après une thérapie au laser, le patient aura la possibilité de rentrer chez lui..

La période de récupération ne prendra que 7 jours, ce qui sera la rééducation la plus rapide après l'élimination de l'athérome (en comparaison avec d'autres méthodes).

Après l'opération, une dépression se formera sur la zone traitée, qui finira par se resserrer en 20 jours. La plaie doit être protégée jusqu'à la guérison complète de l'exposition au soleil..

Soin après

Ne vous inquiétez pas si l'élimination d'un néoplasme kystique a été réalisée sur le visage; après la période de rééducation, il n'y aura aucune trace. Pour accélérer la récupération, vous devez suivre toutes les prescriptions d'un spécialiste:

  • ne mouillez pas la plaie pendant 2 jours après la procédure;
  • traitez-le tous les jours avec des médicaments antiseptiques;
  • appliquer un pansement stérile sur la plaie pendant une semaine.

Complications possibles

La formation d'athérome en elle-même n'est pas dangereuse, mais dans le processus d'infection, une suppuration, une septicémie et une infection du sang sont possibles. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes se produisent, il doit être supprimé quel que soit son emplacement..

Après manipulation, certaines complications peuvent apparaître:

  • infection de la plaie;
  • suppuration;
  • abcès;
  • rougeur et douleur de la peau près de la plaie.

Le résultat de l'apparition de telles complications sera le non-respect des recommandations du médecin et un soin inadéquat des plaies.

L'athérome est un blocage des glandes sébacées, au cours duquel ses fonctions sont perdues, et une capsule remplie de graisse se forme à la place de l'accumulation de graisse sous-cutanée.

Supprimer une telle accumulation sera la seule issue lorsque les conséquences sont déjà irréversibles. Avec une visite opportune chez un chirurgien ou un dermatologue, vous pouvez compter sur des méthodes de thérapie moins radicales, par exemple un traitement au laser ou par ondes radio..

Consulte et soigne les patients atteints de maladies de la peau (divers types de dermatites, lésions fongiques de la peau et des plaques à ongles, problèmes de cheveux, éruptions cutanées diverses, maladies virales). Diplômé de la première université médicale d'État de Moscou. I. M. Sechenova.

L'athérome est une formation douce sous-cutanée bénigne formée à la suite d'un blocage du canal de la glande sébacée, c.-à-d. sécrétion retardée des glandes sébacées. L'athérome est également appelé kyste sébacé. Les athéromes sont des néoplasmes bénins (non cancéreux), mais deviennent parfois un foyer d'infection chronique, ce qui entraîne d'autres complications.

L'athérome apparaît sur une zone du corps où se trouvent de nombreuses glandes sébacées. Localisations typiques du processus pathologique: visage; régions parotidiennes; cuir chevelu; poitrine; région interscapulaire sur le dos; aisselles; l'arrière du cou, ainsi que la région périnéale. L'apparition d'une formation caractéristique sous la peau dans les zones désignées indique généralement la formation d'un athérome.

Vrai (primaire, congénital) se développe en intra-utérin à partir de cellules vêlées de l'épiderme ou du tissu) et faux (secondaire, acquis) se développe en raison du blocage des canaux des glandes sébacées, ce qui empêche la sortie de sébum.

Troubles métaboliques, transpiration accrue, déséquilibres hormonaux, utilisation de produits cosmétiques inappropriés, augmentation de la kératinisation - une desquamation de la peau peut provoquer l'apparition d'un athérome de la peau.

Symptômes de l'athérome

L'athérome, comme la majorité des néoplasmes des glandes sébacées, ne présente aucun signe clinique prononcé. Le seul signal qui parle de l'apparition de l'athérome est la détection d'une structure dense sur le corps.

Parmi les symptômes de l'athérome, on distingue:

  • l'apparition d'une éducation à la surface de la peau;
  • structure élastique dense du néoplasme;
  • des contours clairs de l'éducation;
  • la capsule sous-cutanée est mobile;
  • canal excréteur au centre de l'athérome.

Si l'athérome est enflammé:

  • hyperémie de la peau dans le domaine de l'éducation;
  • douleur à la palpation;
  • léger gonflement;
  • le pus de l'athérome éclate parfois.

Les kystes de rétention des glandes sébacées ou les athéromes secondaires sont plus fréquents. Ces néoplasmes sont sensibles aux personnes à la peau grasse ou poreuse, souffrant de séborrhée, d'hyperhidrose. Cas fréquents de développement d'athérome chez les personnes dont la peau est acnéique et boutons. L'athérome dans ce cas est dense et douloureux, et la taille atteint 3-4 cm.

Les symptômes de l'athérome sont déterminés visuellement et pour confirmer les suppositions, contactez un dermatologue qui, après examen et palpation, déterminera le diagnostic exact.

Quels médecins dois-je contacter pour l'athérome

Élimination de l'athérome

Le seul traitement de l'athérome est l'ablation chirurgicale. Trois types d'ablation chirurgicale de l'athérome sont utilisés: les ondes radio, le laser et les méthodes classiques.

Le choix de la méthode d'élimination est pris par le patient après les explications du médecin sur la qualité et l'efficacité de l'élimination de la formation. L'élimination de l'athérome au laser et aux ondes radio raccourcit la période de rééducation et ne laisse aucune trace. Parfois, avec l'inflammation d'un petit athérome avec la formation de masses purulentes à l'intérieur, l'athérome n'est pas retiré, mais ouvert et un traitement médicamenteux est prescrit.

Méthode classique

Photocoagulation au laser

À l'aide d'un laser, la cavité de l'athérome est brûlée avec la capsule. Dans ce cas, la suture n'est pas nécessaire, car une croûte se forme, qui guérit progressivement. Cette méthode supprime les petits kystes de moins de 0,5 cm. Si les dimensions dépassent 1 centimètre, une excision laser sera effectuée. Tout d'abord, le chirurgien fera une incision, et alors seulement la cavité sera traitée avec un laser.

Méthode des ondes radio

La méthode des ondes radio implique l'utilisation d'ondes radio à haute fréquence pour éliminer, sous l'influence desquelles, le tissu de l'athérome se réchauffe fortement et s'évapore sans laisser de traces. Une petite plaie restera sur le site de la procédure, qui guérit généralement rapidement. Aucune cicatrice ou cicatrice ne subsiste. Le retrait est effectué sous anesthésie locale.

Complications après la chirurgie

Après l'élimination de l'athérome, le liquide tissulaire avec des caillots sanguins s'accumule parfois dans la cavité formée. L'accumulation de ce liquide devient un moyen de développement de l'infection. Pour éviter que cela ne se produise, un bandage compressif ou des drains sont appliqués, à travers lesquels, le jour suivant, le liquide s'écoule et la formation d'un foyer infectieux est empêchée..

Après élimination de l'athérome, une augmentation de la température corporelle est parfois notée au cours du premier jour. Mais si la température monte à 38 ° C, il y aura un gonflement et une douleur dans la zone de la plaie postopératoire, vous devez alors contacter d'urgence le chirurgien qui a effectué l'opération pour exclure la pénétration de l'infection dans la plaie postopératoire, ce qui se produit rarement. Dans ce cas, après examen, le médecin prescrit parfois des antibiotiques..

Traitement de l'athérome chez les enfants

L'élimination de l'athérome chez un enfant de moins de trois ans n'est pas recommandée. Mais dans la pratique, les bébés subissent souvent des processus inflammatoires dans l'athérome et provoquent chez eux des sensations agitées - douleur, rougeur, augmentation de la taille de l'éducation.

L'élimination de l'athérome chez un enfant est compliquée par la nécessité d'effectuer une opération sous anesthésie générale (ce qui est nocif pour le corps de l'enfant), car l'anesthésie locale utilisée chez les patients adultes empêchera le chirurgien d'effectuer les mesures nécessaires.

Le médecin procède à un examen dont les résultats permettront d'établir un diagnostic précis et de prendre la bonne décision concernant l'élimination immédiate de l'athérome chez l'enfant ou le report de l'intervention chirurgicale pendant un certain temps. Dans le cas du transfert de l'opération, le contrôle du développement de l'athérome est établi.

Pour éviter les conséquences de l'athérome, respectez le régime correct et les régimes alimentaires rationnels. Respectez les exigences sanitaires et hygiéniques. Et surtout, si vous avez le moindre soupçon d'athérome, consultez un médecin afin d'éviter tout développement ultérieur du processus..

Est-il possible de traiter l'athérome à la maison

Il est impossible de guérir un kyste d'athérome à la maison. Ces kystes ne sont pas sensibles à l'auto-résorption. Les recettes et les remèdes populaires de grand-mère n'aideront pas. Les méthodes traditionnelles ralentissent la croissance kystique, mais ne parviennent pas à éliminer l'athérome.

Extruder ou couper un kyste à la maison n'est pas sûr. L'extrusion ou la suppression du contenu du kyste apportera une amélioration temporaire. La pression dans le kyste diminuera, l'athérome deviendra plus petit, mais bientôt il se remplira à nouveau et continuera de croître.

Le traitement à domicile est possible avec des processus inflammatoires aigus de néoplasmes, dans lesquels une intervention chirurgicale n'est pas effectuée. Des préparations antibiotiques à usage externe sont prescrites, sous forme d'injections et de comprimés.

Remèdes populaires pour le traitement de l'athérome

N'utilisez pas de remèdes maison pour éliminer l'athérome sans consulter votre médecin. Certaines recettes de médecine traditionnelle ne permettent de se débarrasser que de petites lésions..

Lotions et teintures

Pour l'athérome, des lotions et des teintures sont utilisées:

  • banane plantain;
  • pissenlit;
  • armoise;
  • mère et belle-mère;
  • ammoniac.

Compresses

Eau de mer

L'utilisation d'eau de mer aidera à soulager le processus inflammatoire si le kyste est hyperémique. Le traitement de l'athérome est nécessaire en réduisant l'irritation. Prenez du bicarbonate de sodium, du sel. Ajoutez 1 c. un demi-verre d'eau. Remuer jusqu'à dissolution complète. La solution résultante est soigneusement traitée avec une peau endommagée.

Mélange de crème sure au miel

Mélanger dans un rapport 1: 1 jusqu'à consistance lisse (gruau): sel, crème sure, miel. Appliquer à l'athérome tous les jours. Durée de la procédure 20 minutes.

Causes de l'athérome

Le plus souvent, l'athérome se produit en raison du blocage du canal excrété du canal de la glande sébacée ou de l'œdème du follicule pileux.

L'œdème folliculaire se produit en raison de dommages. En règle générale, un cheveu pousse à partir d'un follicule (follicule pileux), et après une blessure et une épilation, la sortie du follicule est parfois bloquée, par exemple, dans le contexte d'une teneur accrue en testostérone. Le reste de la glande sébacée continue de sécréter des sécrétions sébacées et, par conséquent, l'ancien follicule augmente en taille et se transforme en athérome.

  • utilisation fréquente de produits cosmétiques qui ferment les pores de la peau;
  • respect insuffisant des règles d'hygiène;
  • troubles métaboliques conduisant à un épaississement de la sécrétion des glandes sébacées;
  • augmentation de la peau grasse;
  • troubles hormonaux.

En outre, les causes de l'athérome sont des maladies dermatologiques, caractérisées par une hyperfonction des formations glandulaires, une altération de la desquamation naturelle des cellules épithéliales ou un épaississement de la peau:

  • acné;
  • hyperhidrose;
  • séborrhée.

Diagnostic de l'athérome

Le diagnostic de l'éducation est basé sur l'emplacement et l'apparence, ainsi que sur les sentiments du patient.

L'athérome se caractérise par des limites claires, l'absence de douleur et la présence d'un point noir à la surface du wen - une entrée bloquée du canal sébacé. Cependant, un wen similaire est également similaire à un lipome. Par conséquent, pour un diagnostic complet, des études morphologiques ou histologiques sont également effectuées, dont les résultats confirment ou excluent la malignité de la formation..

Prévention de l'athérome

  • gommages;
  • pelures;
  • masques;
  • bains de vapeur;
  • massage plastique.

Avec une tendance aux maladies, réduire la consommation d'aliments contenant des graisses animales et des glucides.

Mesures de prévention pour la formation d'athérome:

  • régime limitant les graisses animales, les sucres raffinés, les épices, le sel;
  • douche hygiénique quotidienne ou autres procédures relatives à l'eau;
  • respect des règles d'hygiène personnelle;
  • traitement de la séborrhée, de l'acné, de la dermatite et d'autres infections cutanées;
  • recherche et élimination des causes de la transpiration excessive.

Questions et réponses sur "Atheroma"

Question: Bonjour, le 7 j'ai eu l'athérome au nez enlevé, le 12 tout est devenu très enflammé, on a l'impression qu'un nouveau s'est formé, comme une brûlure, qu'est-ce que ça pourrait être. J'ai pris des antibiotiques après l'opération, pourquoi l'inflammation est-elle réapparue? Merci d'avance.

Réponse: Le plus souvent, l'apparition de douleurs est associée à une infection associée. La plaie postopératoire devient enflammée et du pus peut se former. L'inflammation doit être traitée en milieu hospitalier. Vous devrez supprimer un foyer purulent.

Question: Bonjour! Il y a un an, mon athérome enflammé a été retiré. On m'a dit de revenir dans un mois pour l'enlever complètement. Je n'y suis pas allé car il n'y avait aucune plainte à son sujet. Est-ce dangereux?

Réponse: Cela augmente la probabilité de rechute..

Question: Après le retrait de la capsule d'athérome le jour 2, un mal de tête a commencé dans la région frontale, c'est normal?

Réponse: Si la guérison se passe bien, le mal de tête n'est pas associé à l'ablation de l'athérome.

Question: Bonjour! Le chirurgien refuse de retirer l'athérome enflammé, car augmentation de la glycémie. A-t-il raison? Et que faire dans ce cas?

Réponse: Toutes les opérations ont des contre-indications, mais l'athérome peut être éliminé par différentes méthodes (section).

Question: Bonjour, j'ai un athérome près de la paupière gauche, je vais l'enlever. Mais le médecin a dit qu'à cause de cela, j'ai un décollement de la rétine dans l'œil et une sensation de brûlure dans les yeux, je goutte à goutte. Dois-je le supprimer ou non.

Réponse: Il est nécessaire de supprimer - c'est le seul moyen de s'en débarrasser et les complications possibles.

Question: Bonjour. Mon fils (17 ans) a un athérome de la région parotidienne droite. Vaut-il la peine de le supprimer ou non? Quelles complications peuvent survenir dans les deux cas? Merci.

Question: Bonjour, en 2015, ils ont enlevé l'athérome enflammé dans le bas du dos, c.-à-d. la capsule a déjà éclaté. En 2015-2017. l'endroit a été enflammé 6 fois et le pus a été enlevé, c.-à-d. tous les 3-4 mois. Ce qui peut être fait?

Réponse: Bonjour. La raison de la récidive de l'athérome est le radicalisme insuffisant de la première opération. Afin d'éviter une rechute, il est nécessaire de retirer complètement la capsule athéromateuse. La méthode la plus optimale pour cela est la méthode des ondes radio pour éliminer.

Question: Après le retrait de l'athérome purulent de la joue gauche, la tête tourne et un léger malaise depuis une semaine. Quelle est la raison et est-ce dangereux?

Réponse: Bonjour. Une complication courante est une élévation de la température corporelle à 38. Votre état peut ne pas être lié à la chirurgie. Parlez-en à votre médecin.

Question: Ils ont ouvert l'athérome sur la poitrine. Tout semble aller bien, mais il y avait une sorte de joint interne après 4 jours après l'ouverture, la bosse est dure lors du sondage. Qu'est-ce que cela signifie, nous devons l'ouvrir à nouveau, tout n'a pas fonctionné?

Réponse: Bonjour. S'il s'agissait d'un athérome enflammé, alors vous venez probablement d'ouvrir et de drainer un foyer purulent, maintenant, lorsque l'inflammation disparaît, une deuxième opération est nécessaire - le retrait de la capsule d'athérome, sinon tout se reproduira. Demandez à votre médecin pour plus de détails.

Question: Bonjour! Aujourd'hui, le contenu de l'athérome a été ouvert et retiré, quelles mesures préventives doivent être prises après l'opération pour éviter l'infection dans la zone de l'ancien athérome?

Réponse: Bonjour. Les recommandations devaient être données par le médecin traitant. Conseils généraux: les coutures sous le bandage sont traitées au vert brillant le matin et le soir, le lendemain, aucun traitement n'est nécessaire; le pansement ne doit pas être mouillé et s'abstient temporairement de laver la zone opérée. Habituellement, deux jours plus tard, vous devriez venir vous panser. Après une semaine, les points sont supprimés.

Question: Bonjour! Sur le lobe de l'oreille pendant environ un demi-mois, l'athérome mesure environ 0,3x0,3 cm.Je suis allé chez le chirurgien, il a dit qu'il n'était pas nécessaire de l'enlever jusqu'à ce qu'il devienne enflammé, mais essuyez-le simplement avec de la vodka 3 fois par jour. Que devrais-je faire?

Réponse: Bonjour. Si vous insistez, il sera supprimé. Ceci est un néoplasme bénin.

Question: Bonjour! J'ai eu un athérome enlevé dans l'aine. Le médecin l'a dit. Il y avait beaucoup de pus. Après le retrait, j'ai senti un compactage. Presque 4 mois se sont écoulés et un petit est réapparu, il semble qu'à côté de l'ancien. Quand ils ont été retirés pour l'histologie, rien n'a été envoyé - à quel point c'est effrayant. Que ce soit pour retirer à nouveau chirurgicalement ou attendre que le médecin se présente à la clinique du laser et le retire avec un laser?

Réponse: Bonjour. Vous n'avez pas fait retirer votre athérome, mais un abcès a été ouvert. Les destinataires de telles opérations sont possibles. Cependant, cela pourrait être un autre athérome. Si cela vous dérange, vous devez supprimer.

Question: Bonjour! Ma mère (60 ans) s'est fait enlever un athérome de taille décente sur le dos, avant de consulter le médecin, elle a percé. Après le retrait, le même jour, la température est passée à 39, ses ganglions lymphatiques étaient considérablement élargis, le matin, la température était de 37,2. Pouvez-vous me dire si ce phénomène est normal, si vous devez boire un antibiotique? Le médecin a dit qu'une telle température est impossible à cause de l'athérome et que vous n'avez rien à prendre, il suffit de visiter les pansements.

Réponse: Bonjour. La température peut augmenter, il peut être nécessaire de prendre des antibiotiques, mais le médecin traitant doit lui-même décider.

Lorsque la masse d'athérome commence à se développer, vous devriez consulter un médecin et, très probablement, accepter de la faire retirer par chirurgie.

Formé en raison du blocage du canal de la glande sébacée. Elle peut survenir sur n'importe quelle partie du corps où les poils peuvent pousser, c'est-à-dire autour, à l'exception des paumes et des pieds..

Très probablement, le médecin proposera également une solution chirurgicale au problème. De plus, le plus souvent, il est effectué directement à la réception. Si la formation est, par exemple, sur le cuir chevelu, la personne est allongée face contre terre sur la table, le site de l'opération est traité avec un antiseptique et les cheveux interférents sont enlevés - un très petit volume. L'anesthésie est faite - une injection. Ensuite, le sac est retiré, la plaie est nettoyée et suturée, recouverte d'un bandage pour empêcher la pénétration de bactéries de l'extérieur et l'effet des chapeaux.

La plaie guérit généralement, rapidement. À la séparation, le médecin ou l'infirmière donne généralement des conseils sur la façon de soigner la plaie après la chirurgie.

Comment soigner une plaie après le retrait de l'athérome?

Habituellement, deux jours plus tard, vous devriez venir pour un pansement.

En ce qui concerne les recommandations du médecin, tout d'abord, il ne faut pas oublier de traiter les coutures sous le bandage matin et soir avec un vert brillant. Vous devez temporairement vous abstenir de vous laver les cheveux, car vous ne pouvez pas mouiller le bandage. Le soir après l'opération, l'anesthésie passe, mais la douleur est généralement presque absente, c'est-à-dire qu'elle est tout à fait tolérable et qu'aucun analgésique n'est nécessaire.

Le pansement ne prend pas plus de cinq minutes. Le médecin examine la plaie, s'assure que tout va bien et vous laisse à l'infirmière. Tout cela est naturellement indolore.

Après une semaine, les points de suture sont retirés - également environ cinq minutes et également indolores. De plus, le médecin est à nouveau convaincu de l'absence de suppuration..

En outre, les recommandations du médecin sont de traiter la couture avec un vert brillant le lendemain, avec la capture des tissus sains voisins. Et c'est tout, plus de traitement. La tête peut être lavée en une journée. Zelenka peut être enlevé des cheveux avec de l'alcool dilué, de la vodka, du cognac, etc. Vous pouvez également visiter un coiffeur pour teindre vos cheveux.

Au total, vous devrez faire trois visites chez le médecin, en enlevant les points de suture - dans deux semaines, dont vous n'avez besoin de vous laver les cheveux que pendant quatre jours, vous devez cacher les bandages aux autres pendant deux jours, les cheveux sont un peu enlevés et cela ne gâche pratiquement pas les cheveux.

Parmi les conseils - le mieux est de choisir un jour pour l'opération afin que le suivant soit un jour de congé. N'oubliez pas de porter un chapeau en hiver.

Il est utile de consommer plus de vitamines pendant cette période pour renforcer le système immunitaire..

Il est également important de trouver un bon médecin fiable..

Méthodes d'élimination de l'athérome et soins postopératoires

L'athérome est une formation bénigne caractérisée par des processus pathologiques. Il peut être trouvé sur la partie du corps où se trouve une structure développée des glandes sébacées. L'éducation ne se transforme jamais en un processus malin, mais elle peut être compliquée sous forme d'inflammation, de suppuration. La cause la plus fréquente de complications est le processus de traumatisme mécanique. Pour éviter de telles conséquences, le traitement doit être instauré en temps opportun. La thérapie conservatrice est inefficace, le seul remède radical au problème est la chirurgie..

Méthodes de traitement chirurgical

En médecine moderne, il existe différentes méthodes chirurgicales pour retirer un wen. Les principaux types d'intervention chirurgicale comprennent:

  • aide chirurgicale classique;
  • élimination au laser de l'éducation;
  • élimination par excision d'ondes radio;
  • manipulation électrochirurgicale à l'aide d'un coagulateur.

Guide chirurgical classique

Il consiste à ouvrir l'athérome en disséquant la peau avec un scalpel chirurgical, en grattant la capsule et en retirant son contenu. Au fil du temps, la capsule est également retirée.

Dans certains cas, l'incision est nettement plus grande que la formation. Cette tactique implique la mise en place d'un tube de drainage pour drainer l'exsudat qui se formera dans la plaie pendant le processus de guérison. Après la fin de l'opération, les points sont appliqués.

Le côté négatif de ce traitement est le risque de développer une inflammation à la suite d'une infection pénétrant dans la plaie postopératoire. En plus de la survenue possible d'un processus inflammatoire, l'inconvénient de la méthode classique est la présence d'une cicatrice visible après la chirurgie. Si sa période passe sans complications, la suppression des points de suture est indiquée dans 8 à 10 jours à compter de la date de l'opération.

Suppression laser

Cette excision est douce et indolore. Lors de l'utilisation de cette méthode, le laser agit sur le kyste lui-même, détruisant la cavité et évaporant son contenu. Ce type d'opération présente de nombreux avantages: pas de cicatrice postopératoire, pas de douleur.

Excision des ondes radio

L'élimination de cette manière est répandue en médecine. Une caractéristique distinctive de la méthode est la capacité d'exciser uniquement les kystes sans affecter les tissus environnants. L'appareil utilisé pour cette méthode est appelé couteau à ondes radio. Les avantages de la méthode sont: opération rapide, n'affectant pas les tissus sains, pas de cicatrice postopératoire, rééducation rapide, faible coût de la procédure. Cependant, la méthode est contre-indiquée pour les personnes souffrant d'épilepsie, de glaucome, de cancer et de diabète..

Manipulation électrochirurgicale

Cette procédure ne diffère pas de la technique chirurgicale classique, à l'exception de l'utilisation d'un coagulateur, qui assure la cautérisation du tissu pour arrêter efficacement le saignement..

Soins postopératoires

Il est très important de suivre les règles de soins postopératoires, sinon le risque de complications et de récidive de la maladie augmente. La prise en charge dépend de l'état de l'athérome lors de la chirurgie, à savoir: la présence d'un processus inflammatoire ou suppuration et le type d'opération pratiquée.

Si une aide chirurgicale classique a été utilisée et que des sutures ont été appliquées, le traitement quotidien de la plaie postopératoire est indiqué. Les 4 à 5 premiers jours sont présentés un pansement avec une solution d'antiseptiques et un pansement. Habituellement, la povidone iodée ou la bétadine est prescrite pour cette période. La séquence d'actions pour s'habiller:

  1. Les mains sont lavées et traitées avec une solution d'alcool.
  2. Porter des gants médicaux.
  3. Retirez l'ancien bandage.
  4. La plaie est traitée avec une solution de peroxyde d'hydrogène et essuyée avec du matériel stérile.
  5. Appliquer une serviette en gaze imbibée d'une solution antiseptique.
  6. Un matériau stérile est appliqué sur la serviette humidifiée, fixée sur la peau avec un bandage ou un pansement adhésif.

En l'absence de signes d'inflammation au jour 6, la couture est traitée avec une solution de vert brillant. Le 8-10ème jour, les points de suture sont enlevés, la plaie continue à être traitée avec une solution de vert brillant.

Dans certains cas, la chirurgie se termine par un drainage ou une tamponnade. Dans cette situation, l'écouvillon de la plaie est changé quotidiennement pendant les premiers jours. Si un tube de drainage y est installé, la plaie est lavée chaque jour en injectant des solutions antiseptiques telles que la chlorhexidine ou le peroxyde d'hydrogène avec une seringue. Le drainage est éliminé après l'arrêt de l'écoulement du fluide exsudatif à travers celui-ci, à condition que l'exsudat ne soit pas purulent.

Dans le cas d'autres types d'intervention chirurgicale, les tactiques de soins d'une plaie postopératoire ne diffèrent pas. Les pansements quotidiens sont effectués avec une solution antiseptique. Après la fin de la phase de guérison, la plaie est traitée avec une solution de vert brillant.

Complications possibles

Si vous suivez les règles de soin des plaies et la bonne technique pendant l'opération, le risque de complications est négligeable. Cependant, dans certaines circonstances, des complications sont tout à fait possibles..

Symptômes indiquant un écart par rapport au processus de guérison normal:

  1. Rougeur autour de la plaie.
  2. Exsudat trouble d'une plaie.
  3. Augmentation de la température locale.
  4. Il y a une infiltration qui ressemble à une bosse.
  5. Douleur ou inconfort dans la zone de la plaie.
  6. Formation d'hématome autour de la plaie.

Lorsque ces signes apparaissent, une consultation médicale est nécessaire..

Complications postopératoires possibles

  • La présence d'une infection dans la plaie, provoquant le processus d'inflammation, y compris purulente;
  • la transition du processus inflammatoire vers des parties du corps profondément proches;
  • la présence d'une infection qui perturbe la régénération normale;
  • suppuration de suture, rejet de suture;
  • récidive de la formation d'athérome.

Dans la plupart des cas, avec un traitement rapide, l'athérome ne constitue pas une menace pour la vie humaine. L'essentiel est d'éviter les conséquences des complications de cette maladie. Il est recommandé d'effectuer une opération pour éliminer l'athérome de manière planifiée, lorsqu'il n'y a pas de processus inflammatoire. En cas d'intervention chirurgicale sur un athérome enflammé ou purulent, il existe un risque élevé de récidive et de réopération.