Causes et traitement des papillomes dans la langue

Les papillomes sont des néoplasmes grumeleux qui se sont développés à partir de cellules épithéliales. Ils peuvent se former dans n'importe quelle partie du corps et même dans la cavité buccale, en particulier à la surface de la langue..

Extérieurement, le néoplasme ressemble à une petite croissance. Il est légèrement plus clair ou de la même couleur que les tissus voisins. Les papillomes dans la bouche apparaissent dans les endroits les plus souvent blessés. La pointe, le dos et les surfaces latérales de la langue, ainsi que la zone sublinguale sont des endroits où les papillomes sont localisés particulièrement souvent. Visuellement, ils semblent très inesthétiques, avec une croissance, ils blessent et saignent souvent, exposant le patient au risque d'infection et à la poursuite de la croissance des excroissances.

Photo 1: Les papillomes dans la langue causent beaucoup de problèmes. Lors de la première apparition, vous devriez consulter un médecin. Source: Flickr (Michaela Carlsson).

Les raisons de l'apparition de papillomes dans la langue

L'agent causal est le papillomavirus, ou HPV en abrégé. Ayant pénétré le corps humain au moins une fois, il le reste pour toujours. L'infection virale se produit de deux manières principales:

  1. Au niveau des contacts et des ménages.
  2. Méthode sexuelle avec rapports sexuels non protégés.

Même après infection, le virus est le plus souvent présent dans l'organisme en position passive. Quels facteurs peuvent provoquer son activation:

  • les maladies, y compris celles liées au tractus gastro-intestinal, nécessitant une médication excessive;
  • séjour fréquent dans des usines chimiques;
  • stress;
  • mauvaises habitudes (consommation de drogue, tabagisme excessif, dépendance à l'alcool);
  • vie sexuelle promiscuité;
  • visiter des endroits bondés (piscines, saunas, plages, etc.);
  • les personnes plus âgées.

Papillomes chez un enfant

Les enfants fréquentant les établissements préscolaires et scolaires sont également à risque. La transmission du virus entre eux chez les enfants se produit à la suite de l'utilisation de vaisselle et de jouets courants. Des facteurs tels que le lavage des mains rare, les bavures, le rongement des ongles, provoquent une infection par papillomatose et l'apparition de néoplasmes sur la langue.

Symptômes du VPH sur la langue

Il est impossible de ne pas remarquer l'apparition de formations dans la langue. Il est ressenti au toucher, provoque une gêne lors du processus de mastication des aliments, tout en parlant. À l'examen, vous pouvez voir la forme et la structure du néoplasme. C'est une bosse molle, parfois avec une papille, avec une structure rugueuse semblable aux inflorescences de chou-fleur miniatures.

Localisation

Les papillomes dans la langue sont de deux types et diffèrent non seulement par l'apparence, le type d'agent pathogène qui les a causés, mais également par le lieu de localisation:

  • Verrues génitales. Le plus souvent localisées sous la langue, elles ressemblent à des papilles à pointe acérée. Ils sont facilement blessés, après quoi ils commencent à grandir encore plus, formant des groupes entiers..
  • Papillomes plats. Les formations aux contours arrondis se produisent le plus souvent sur les surfaces latérales de la langue et sur son dos. Chez les jeunes enfants, la papillomatose peut masquer toute la surface de la langue jusqu'aux amygdales, un type d'hyperplasie épithéliale dans laquelle les tissus muqueux prolifèrent.

Les éruptions cutanées les plus courantes sont sur le bout de la langue et sur les côtés. Ils apparaissent rarement dans la zone racinaire, seul un médecin ORL peut diagnostiquer un tel néoplasme avec un examen approfondi.

En règle générale, les papillomes sur la langue provoquent toujours une gêne, malgré le fait qu'ils sont situés dans un endroit où ils ne frappent pas. Mais la possibilité constante de blessure, la sensation désagréable de trouver des formations en excès dans la cavité buccale causent beaucoup d'inconvénients. Les papillomes interfèrent avec l'alimentation. À cause d'eux, les patients sont gênés d'ouvrir la bouche, d'éviter de s'embrasser pendant les rapports sexuels.

Quel spécialiste contacter

Lors de la première apparition de néoplasmes dans la bouche, vous devez immédiatement consulter un médecin. Un oto-rhino-laryngologiste ou un dermatologue effectuera un examen visuel et prescrira un examen PCR. À la suite de la recherche, il sera possible d'identifier le type de papillome et le degré de propagation du virus. En cas de doute sur une tumeur maligne, un examen histologique est prescrit. Le traitement dépend des résultats de l'étude.

Traitement des papillomes dans la langue

Il n'y a pas de médicaments et de techniques efficaces pour aider à se débarrasser de la papillomatose aujourd'hui. La médecine ne peut que réduire la réactivité du virus. Avant l'élimination des papillomes, un traitement antiviral est effectué et, après l'élimination, le médecin peut prescrire un traitement immunostimulant pour augmenter les fonctions protectrices du corps..

Photo 2. Avant de retirer les papillomes, il est impératif de suivre un traitement général visant à augmenter l'immunité. Source: Flickr (aallycampbell).

Traitement médical

Dans le traitement du VPH, une large gamme de médicaments ayant des effets antiviraux et immunomodulateurs, ainsi que des agents locaux sont utilisés. C'est le traitement complexe qui apporte l'effet.

Vous pouvez traiter les tubercules de la langue avec de la vitamine A dans de l'huile ou de l'interféron. Par exemple, l'utilisation topique d'interféron alpha pendant environ 30 jours peut éliminer complètement les papillomes petits et simples..

En même temps que des médicaments locaux, des immunostimulants sont prescrits, caractérisés par des effets antiviraux:

  • "Isoprinosine" aide à restaurer le déficit de l'immunité cellulaire, les fonctions des lymphocytes, en accélérant la destruction des macromolécules HPV. Attribué aux enfants et aux adultes.
  • "Panavir" est un agent antiviral, prescrit aux enfants à partir de 12 ans, aux adultes, recommandé aux femmes atteintes du papillomavirus, au stade de la préparation à la grossesse.
  • "Viferon", "Reaferon", "Kipferon" - médicaments prescrits pour le papillome de la langue, possédant des effets antiviraux, immunomodulateurs et antitumoraux.

Remarque! Les préparations utilisées pour éliminer les papillomes sur le corps ne doivent en aucun cas être utilisées sur la membrane muqueuse, car elles sont très agressives et en raison de leur contact avec les muqueuses, il est facile de brûler les tissus..

Ablation chirurgicale des papillomes

Il est toujours recommandé de supprimer les formations linguistiques à l'aide de méthodes matérielles:

  1. Électrocoagulation, moxibustion à l'aide d'un courant pulsé. Pendant la procédure, le patient éprouve des sensations douloureuses, le processus de rééducation est long.
  2. L'ablation au laser, la méthode la plus acceptable pour éliminer les excroissances dans la cavité buccale.
  3. Thérapie par ondes radio par rayonnement électromagnétique. Comme l'électrocoagulation, l'élimination des excroissances par ondes radio est douloureuse..

La technique la plus sûre et la moins traumatisante est l'extraction au laser..

Cryodestruction - élimination des formations à l'aide d'azote liquide, une méthode populaire pour la destruction des papillomes sur différentes parties du corps, pratiquement non utilisée pour éliminer les papillomes sur la langue.

Comment se débarrasser soi-même des papillomes de la langue

La médecine traditionnelle est riche en recettes sur la façon de se débarrasser des papillomes dans la bouche.

  • Gargarisez-vous avec du jus de pomme de terre. Les pommes de terre rouges sont prises, lavées et râpées avec la peau. Pressez la pulpe dans une étamine. Rincer la bouche avec le jus préparé plusieurs fois dans la journée. Durée du traitement - 2 mois.
  • Teinture sur pousses de pomme de terre. Les germes insistent sur la vodka dans un endroit sombre. Lubrifiez les excroissances avec du liquide plusieurs fois par jour.
  • Mon chéri. Lubrifiez les excroissances de la langue avec un produit naturel.
  • Jus de chélidoine. Le jus frais est appliqué sur les papillomes 3-4 fois par jour.

Remarque! Tout traitement à domicile doit être convenu avec votre médecin. Il est impossible de remplacer le traitement classique contre le VPH prescrit par le médecin uniquement par la médecine traditionnelle, car le papillomavirus est une maladie plutôt dangereuse et une élimination incomplète du papillome provoquera certainement l'apparition de nouvelles formations, diverses infections pénètrent facilement dans la plaie qui se forme lors de l'auto-élimination, ce qui est la cause de processus inflammatoires dans la cavité buccale, et le danger le plus important est la possibilité de transformation de la formation en une tumeur de type malin.

Prévention de l'apparition de papillomes dans la langue

Les mesures préventives sont principalement associées à l'amélioration des défenses immunitaires. Mode de vie correct, bonne nutrition, rejet des mauvaises habitudes, examen médical périodique - ces mesures aideront à prévenir l'infection par le virus du papillome. Une forte immunité bloque le développement du virus.

Si sur la langue ou d'autres organes vous remarquez des excroissances, des verrues, il est nécessaire, sans tarder, de consulter un dermatologue.

VPH sur les gencives, la langue, le palais et autres endroits de la bouche, causes et traitement

Le papillome est une manifestation clinique externe du virus du papillome humain, qui est actuellement diagnostiqué chez un représentant sur deux de la population, quels que soient le sexe, le statut social et l'âge..

L'agent causal de cette maladie infectieuse désagréable, caractérisée par l'apparition de tumeurs cutanées, est le virus du papillome du même nom, qui peut être transmis par voie parentérale ou de contact-ménage..

Le VPH appartient au groupe des maladies extrêmement contagieuses, ce qui explique sa forte prévalence. Dans certains cas, des papillomes peuvent également se former sur les tissus muqueux de la cavité buccale, provoquant chez le patient beaucoup de sensations désagréables et d'inconfort. À quoi ressemblent les papillomes dans la bouche, comment s'en débarrasser et empêcher leur apparition à l'avenir? Parlons-en plus en détail.

Pourquoi apparaître dans la bouche

Donc, papillome dans la bouche, qu'est-ce que c'est et quelles sont les principales raisons de l'apparition de croissances sur les surfaces muqueuses du larynx, des amygdales, des palais, de la langue, des gencives?

Un néoplasme de nature virale est un signe externe du papillomavirus humain. Les excroissances peuvent avoir différentes tailles, couleurs et formes, en règle générale, cet aspect dépend du type de flore infectieuse.

Étant donné que les excroissances se forment directement sur le site d'introduction du virus dans le corps, diverses raisons peuvent entraîner l'apparition d'un papillome dans la langue. Le plus souvent, l'infection de la membrane muqueuse se produit lors de diverses actions: lors du brossage des dents, en mangeant, en utilisant la vaisselle de quelqu'un d'autre, en s'embrassant.

Étant donné que le virus du papillome peut rester dans le corps pendant une longue période, l'apparition de croissances sur la langue est souvent le résultat d'une activité infectieuse accrue dans le contexte de certains facteurs. Ceux-ci incluent une diminution des forces immunitaires, des perturbations hormonales, des maladies chroniques et aiguës de la cavité buccale, la vieillesse.

Vidéo

Condylomes dans la bouche

Les néoplasmes viraux sont divisés en groupes en fonction de l'appartenance de la souche et des caractéristiques de l'apparence:

  • Palatin. Formé sur les tissus muqueux du palais, et ressemble un peu à une pomme de pin en apparence.
  • Gencive. Des formations de ce type apparaissent sur les gencives, sont plates, mais ont une structure granulaire.
  • Langue. Avoir une teinte rouge, peut dépasser considérablement au-dessus de la surface.
  • Filiforme.

La présence du papillomavirus humain, une infection sexuellement transmissible, peut provoquer l'apparition de verrues génitales dans la bouche et sur la langue, qui peuvent fusionner pour former un seul endroit. Selon le niveau d'immunité du corps, des excroissances peuvent apparaître immédiatement

Caractéristiques de développement et lieux de localisation

Les néoplasmes viraux sont classiquement classés en fonction de la taille du papillome, de la couleur, de la localisation des formations. Les verrues filamenteuses se forment généralement dans diverses parties de la cavité buccale, sont facilement blessées et causent beaucoup d'inconfort.

Des papillomes simples se forment sur la langue, le palais. Ils ont une texture rugueuse et une couleur rose. S'ils ne sont pas traités, ils peuvent envahir de grandes zones de tissu muqueux. Le papillome sur la langue, qui est le résultat de relations sexuelles orales non protégées, a une surface bosselée et fait saillie au-dessus de la surface de la peau. De plus, les excroissances de ce type s'accompagnent de douleurs..

Les papillomes sous la langue sont plus souvent des excroissances épithéliales et peuvent augmenter considérablement leur taille. Ils ne causent pas d'inconfort et ressemblent à des formations filiformes qui ont une couleur similaire aux tissus muqueux de la cavité buccale..

Les papillomes dans la bouche sont-ils dangereux?

L'infection par le VPH peut survenir pour diverses raisons, le type de virus étant important dans ce cas, il en existe actuellement une centaine. La plupart d'entre eux ne présentent aucun danger pour l'homme, mais certains peuvent conduire au développement de tumeurs malignes. Lors de l'examen médical, le spécialiste diagnostique non seulement le néoplasme, mais détermine également son type.

En règle générale, la papillomatose orale ne constitue pas une menace pour la santé du patient et ne s'accompagne que d'inconfort. Cependant, certaines souches de virus du papillome, telles que les verrues génitales, peuvent conduire au développement de tumeurs malignes..

C'est pourquoi le traitement sous la direction d'un médecin doit commencer immédiatement après la détection des excroissances..

Quel médecin contacter

Les patients qui ont découvert des excroissances désagréables sont souvent intéressés par une question de ce type: s'il y a un papillome dans la bouche, à quel médecin doivent-ils s'adresser? En fonction du lieu de localisation des néoplasmes, il est nécessaire de contacter les spécialistes à profil étroit suivants: si des excroissances apparaissent sur les lèvres, vous devez vous rendre chez un dermatologue, si le papillome est sur la langue ou les amygdales - chez un oto-rhino-laryngologiste, si sur les gencives - chez un dentiste. Il convient également de noter qu'il est obligatoire de consulter un oncologue, car plusieurs types de VPH peuvent entraîner le développement de tumeurs malignes..

Comment se débarrasser de

Si un papillome est détecté dans la bouche, le traitement doit être commencé immédiatement, car son absence peut entraîner la croissance de néoplasmes dans la langue, les tissus muqueux.

Le traitement d'une maladie virale comprend l'utilisation de médicaments antiviraux locaux qui aident à supprimer la croissance des néoplasmes, des moyens d'augmenter l'immunité.

Si la taille des papillomes sur la langue ou d'autres zones est importante, des techniques d'élimination invasives peuvent être utilisées.

Traitement médicamenteux

L'utilisation d'outils antivirus vous permet de vous débarrasser des papillomes, dont la taille est insignifiante. Pour fournir un puissant effet antiviral, des médicaments efficaces sont utilisés: Panavir, Famvir, Lavomax, Acyclovir. Les médicaments suivants sont également utilisés:

  • Pour augmenter l'immunité et fournir un effet antiviral, les patients se voient souvent prescrire de l'acide ascorbique et rutique. Le régime et la posologie d'admission sont calculés sur une base individuelle..
  • L'utilisation d'agents topiques est recommandée, y compris aldara, veregen, ziklar. Appliquez-les sur la langue, vous devriez régulièrement.
  • Un assainissement régulier de la cavité buccale est obligatoire, les procédures sont effectuées à l'aide des agents suivants aux propriétés antiseptiques: miramistine, rotocan.
  • Pour augmenter l'immunité locale des tissus muqueux de la langue, du palais, il est recommandé d'utiliser des produits à base de composants végétaux: viferon, immudon.

Les médicaments doivent être pris en stricte conformité avec les recommandations du médecin traitant. L'utilisation indépendante de tout moyen, même le plus sûr, peut avoir des conséquences néfastes sur la santé..

Ablation chirurgicale

La méthode la plus courante est l'ablation chirurgicale des papillomes dans la bouche, sur la langue. Le choix de la méthode par laquelle le néoplasme sera éliminé dépend de sa taille et de sa localisation. Les méthodes les plus douces et indolores de destruction des excroissances de la langue: laser, thérapie par ondes radio, dans lesquelles la verrue est simplement brûlée et une croûte se forme sur le site de la coupe.

Le plus souvent, les papillomes de la langue sont excisés avec un scalpel. Cette approche est due au fait que l'ablation chirurgicale n'est pas associée à l'effet des produits chimiques sur les tissus muqueux de la cavité buccale.

Après avoir enlevé les excroissances de la langue ou du palais, le patient n'a pas besoin d'être sous la surveillance d'un médecin, cependant, il est recommandé de suivre certaines règles de la période de rééducation.

Méthodes de médecine traditionnelle

Le traitement des papillomes dans la bouche avec des remèdes populaires n'est efficace que si les néoplasmes sont de petite taille et apparaissent en quantités uniques. Les grands papillomes ne peuvent pas être éliminés au moyen de méthodes traditionnelles. Les recettes de médecine alternative les plus populaires sont: l'utilisation de protéines d'oeuf de poule et d'huile de ricin. Ces fonds doivent être appliqués sur la langue plusieurs fois au cours de la journée jusqu'à ce que les papillomes disparaissent complètement..

Il faut se rappeler que vous ne pouvez utiliser aucun remède maison qu'après avoir convenu des méthodes sélectionnées avec un médecin, sinon l'automédication peut entraîner la croissance de néoplasmes et l'apparition d'encore plus d'entre eux. Il est également nécessaire de normaliser le régime alimentaire, de prendre des complexes vitaminiques qui aideront à augmenter l'immunité, supprimant ainsi l'activité des organismes viraux.

Si vous trouvez une erreur, sélectionnez un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée. Nous allons certainement le réparer, et vous aurez + karma

Gonflement de la langue à quel médecin contacter. Cancer de la langue. Il y a trois étapes dans le développement du cancer de la langue

Le cancer de la langue est l'une des maladies les plus courantes parmi les pathologies oncologiques de la cavité buccale et est détecté dans 50 à 60% des cas de ces néoplasmes. Une tumeur maligne est généralement formée à partir de cellules épithéliales et se caractérise par une croissance rapide et des métastases aux ganglions lymphatiques et aux organes internes. Le néoplasme s'accompagne d'une compaction locale et diffuse des tissus de la langue et de l'apparition à sa surface d'ulcères ou d'excroissances papillomaires.

Dans cet article, vous pouvez obtenir des informations sur les causes, les types, les manifestations et les méthodes de diagnostic et de traitement du cancer de la langue. Après avoir appris à leur sujet, vous serez en mesure de soupçonner l'apparition du développement de cette maladie dangereuse à temps et de prendre la bonne décision quant à la nécessité de contacter un oncologue..

Selon les statistiques, l'âge moyen des patients est de 50 à 60 ans et le plus souvent la tumeur est détectée chez les personnes de plus de 40 ans. Chez les jeunes, le cancer de la langue est très rare. En règle générale, une tumeur est trouvée 5 à 7 fois plus souvent chez les hommes.

Ce cancer est diagnostiqué dans différents pays du monde. Cependant, la plus grande prévalence de ce cancer est observée en Inde et dans d'autres pays asiatiques. Cela est dû au fait que c'est parmi leurs habitants que l'habitude d'utiliser des mélanges à mâcher narcotiques - nasa et noix de bétel - est la plus répandue. Les substances qu'ils contiennent sont des cancérogènes agressifs et provoquent une croissance tumorale.

Les causes

Tous les experts sont arrivés à la conclusion que le tabagisme est le principal facteur provoquant le développement du cancer de la langue. Lorsque le tabac brûle, des cancérogènes se forment qui provoquent des mutations dans les cellules épithéliales et leur transformation en cellules cancéreuses. L'utilisation de boissons alcoolisées est également d'une grande importance dans le développement de la tumeur. L'alcool est capable de potentialiser les cancérogènes formés lors de la combustion du tabac et augmente le risque de néoplasme malin de 2 à 3 fois.

Les oncologues attribuent la deuxième place parmi les facteurs provoquant le cancer de la langue au contact avec diverses substances nocives auxquelles une personne doit faire face au travail. Ceux-ci comprennent: l'amiante, les dérivés de métaux lourds, le perchloréthylène, les produits pétroliers.

La troisième place parmi les facteurs dangereux est donnée par les spécialistes des traumatismes fréquents de la langue. Ils peuvent survenir lors du port de prothèses mal ajustées, des arêtes vives sur les obturations, des plombages cassés ou non traités, des morsures fréquentes de la langue, etc..

Des études scientifiques menées ces dernières années indiquent une relation entre la formation d'une tumeur cancéreuse de la langue et les infections virales -, et. L'évolution chronique persistante de telles infections virales conduit à bloquer l'influence des gènes suppresseurs de tumeur et augmente considérablement le risque de croissance cancéreuse. L'utilisation à long terme de médicaments immunosuppresseurs peut entraîner le même effet secondaire.

L'influence à long terme de tous les facteurs de provocation ci-dessus endommage la structure de l'ADN des cellules épithéliales et potentialise la dysplasie et / ou l'hyperplasie de la membrane muqueuse de la langue. Si les facteurs déclencheurs continuent d'agir, ces conditions conduisent à la formation d'une tumeur cancéreuse..

Les oncologues distinguent les conditions précancéreuses suivantes:

  • érosion ou ulcération chronique de la langue;
  • papillomes;
  • leucoplasie;
  • La maladie de Bowen;
  • formes érosives ou hyperkératiques ulcéreuses ou;
  • presque tous les néoplasmes bénins de la langue, sujets à des traumatismes fréquents.

Classification

Selon la structure histologique, le cancer de la langue peut être:

  • squameux kératinisant ou non kératinisant - dans 95% des cas;
  • adénocarcinome - rarement détecté et généralement localisé à la racine de la langue.

De par la nature de sa croissance, une tumeur de la langue peut être:

  • exophytique - se développe vers la cavité buccale;
  • endophyte - ne pousse que dans l'épaisseur de la langue.

Par emplacement dans la langue, il y a:

  • cancer du corps de la langue - trouvé dans 70% des cas, situé sur la partie médiane et les surfaces latérales de la langue;
  • le cancer de la racine de la langue - retrouvé dans 20% des cas, est situé dans la moitié postérieure de la cavité buccale et se déroule de manière particulièrement agressive;
  • cancer de la langue inférieure - retrouvé dans 10% des cas.

Le cancer de la langue peut prendre les formes suivantes:

  • ulcéreux - un ulcère apparaît sur l'organe avec des contours inégaux et des bords saignants, il est situé dans la partie médiane ou inférieure de la langue;
  • infiltrant - un compactage douloureux (infiltration) apparaît dans l'épaisseur de l'organe, tandis que la membrane muqueuse située au-dessus de celui-ci devient plus mince, l'infiltrat est généralement situé à l'arrière de la langue ou à son extrémité;
  • papillaire - un néoplasme sur une tige mince apparaît à la surface de l'organe, qui se développe généralement lentement et est plus souvent localisé sur les surfaces latérales de la langue.

Symptômes

La nature et la gravité des symptômes du cancer de la langue dépendent du stade du processus oncologique. Au cours de l'évolution de la maladie, quatre stades sont distingués..

Étape I

Les premiers signes de la maladie sont généralement:

  • inconfort ou douleur dans la zone de la tumeur;
  • l'apparition d'ulcères, de papules, d'excroissances blanchâtres, de rougeurs locales ou de phoques.

Ils ne sont pas toujours remarqués par les patients ou attribués à des maladies dentaires et oto-rhino-laryngologiques. Un peu plus tard, le patient développe les symptômes suivants:

  • l'apparition d'un revêtement blanc ou brunâtre;
  • engourdissement de la langue;
  • identification d'un léger joint lors du sondage;
  • douleur en avalant (parfois).

Le syndrome douloureux au stade I de la maladie n'apparaît que dans certains cas. Habituellement, son apparence est associée à des signes de telles maladies: glossite, glossalgie traumatique, pulpite, etc..

Stade II

À ce stade, la taille du néoplasme augmente jusqu'à 1 cm et peut se propager aux tissus musculaires ou aux os. Le patient a des douleurs diffuses ou locales d'intensité variable. Parfois, ils sont administrés à d'autres parties de la bouche, à l'oreille ou à la tempe. Les sensations douloureuses sont toujours éliminées en utilisant des analgésiques conventionnels..

Le gonflement croissant conduit à des saignements sur la langue et la mauvaise haleine devient plus perceptible. De plus, le patient développe les symptômes suivants:

  • une sensation de brûlure dans la région de la surface latérale de la langue ou des amygdales;
  • douleur en avalant;
  • difficulté à avaler de la salive.

III étape

La taille du néoplasme augmente à 2 cm et peut être vue lors de l'examen de la langue. Toutes les manifestations de la maladie deviennent plus brillantes:

  • douleur intense dans la tempe et le sinus frontal;
  • la décomposition de la tumeur s'accompagne d'une salivation accrue (hypersalivation), de saignements périodiques et d'une odeur fétide;
  • difficulté à prononcer des sons et à manger: troubles de la déglutition, perte de sensibilité et raideur de la langue.

À ce stade, il est déjà possible d'établir la forme de cancer de la langue.

La forme ulcéreuse s'accompagne des symptômes suivants:

  • la présence d'un ulcère de taille croissante dont les bords sont entourés d'un rouleau;
  • au début du développement, l'ulcère est indolore, puis il commence à provoquer des douleurs et des saignements;
  • une infection secondaire de l'ulcère entraîne l'apparition de complications purulentes.

Cette évolution de la maladie est observée dans environ 50% des cas..

La forme infiltrante s'accompagne de l'apparition de tels symptômes:

  • le néoplasme se développe dans l'épaisseur de la langue et s'accompagne de l'apparition d'une zone diffuse ou locale de compactage;
  • les troubles du mouvement de la langue sont plus prononcés;
  • avec une forme infiltrante-ulcéreuse, des ulcères se forment à la surface de la langue sous la forme de fissures profondes.

La forme papillaire s'accompagne de l'apparition d'une excroissance à la surface de la langue. Le néoplasme émergent a des excroissances en forme de plaque ou papillaires.

Stade IV

À ce stade de la maladie, la taille du néoplasme augmente à 3-4 cm et des métastases apparaissent dans les ganglions lymphatiques sous-maxillaires, mentonnaux, cervicaux et occipitaux et les organes internes (plus souvent dans les poumons, le cerveau, le foie ou les os). Le processus de cancer acquiert une évolution agressive et s'accompagne de la désintégration des tissus tumoraux.

Avec un stade aussi avancé de cancer de la langue, le patient développe les symptômes suivants:

  • saignement de multiples ulcères se forment sur la langue;
  • la langue augmente considérablement en taille;
  • douleur persistante et intense qui n'est pas éliminée par les analgésiques conventionnels;
  • l'intoxication générale se développe: faiblesse constante, perte d'appétit, perte de poids.

Diagnostique

Pour poser un diagnostic précis du cancer de la langue, il est nécessaire de réaliser les techniques d'examen suivantes:

  • analyse histologique du matériel prélevé lors de la biopsie;
  • examen cytologique des frottis-empreintes prélevés sur les foyers d'ulcération.

Pour obtenir des données sur la prévalence du processus cancéreux, les études suivantes sont menées:

  • Échographie - pour déterminer la profondeur de la croissance tumorale dans le tissu de la langue ou pour détecter des métastases dans d'autres organes;
  • Radiographie ou orthopantomographie - pour détecter la croissance d'une tumeur dans l'os du crâne ou pour détecter des métastases dans les poumons;
  • CT et / ou IRM - pour détecter les métastases.

Traitement

Les tactiques de traitement du cancer de la langue sont déterminées par le stade de la maladie. Pour se débarrasser de la tumeur, le médecin élabore un programme de thérapie complexe individuel pour le patient, qui combine plusieurs méthodes.

Opérations chirurgicales

Pour éliminer un néoplasme malin, une glosssectomie partielle ou complète est effectuée - le volume d'intervention est déterminé par la taille de la tumeur et le stade de la maladie. Au début, des techniques modernes de préservation des organes mini-invasives peuvent être utilisées: résection avec un couteau gamma ou par gravure avec ultrasons focalisés, thermocoagulateur ou laser.

Si les ganglions lymphatiques sont endommagés, ils sont retirés. Et lorsque les cellules cancéreuses se développent dans les tissus mous et les os, elles sont réséquées. Dans certains cas, après l'opération, une orthostomie est appliquée au patient..

La portée de la chirurgie pour le cancer de la langue peut être la suivante:

  • aux stades I-II - opérations mini-invasives préservant les organes ou résection partielle de la langue (en règle générale, jusqu'à la moitié de sa partie est retirée);
  • au stade III - une opération volumétrique avec excision des tissus du cou, de la mâchoire inférieure, etc., affectés par la tumeur;
  • avec plusieurs métastases - une opération selon la méthode de Crail avec excision du fascia des ganglions lymphatiques (supraclaviculaire, cervical et suprahyoïdien) et d'une partie de la glande salivaire (sous-maxillaire);
  • avec métastases étendues - une opération selon la méthode de Vanach avec ablation fasciale des ganglions lymphatiques sous-maxillaires et du menton avec une partie de la glande salivaire.

Après avoir effectué l'intervention chirurgicale principale, le patient peut subir des opérations de reconstruction visant à restaurer les tissus et fonctions perdus (mâcher et avaler des aliments, parler). Si nécessaire, une chirurgie plastique est effectuée pour améliorer l'apparence du visage. Après avoir effectué les opérations, le patient reçoit un cours de rééducation pour restaurer complètement toutes les fonctions perdues..

Radiothérapie

Cette méthode de traitement est l'une des principales et peut être recommandée avant et / ou après la chirurgie, et dans certains cas, elle peut être le seul moyen de lutter contre une tumeur cancéreuse de la langue. Sa mise en œuvre permet de détruire les cellules cancéreuses avec des isotopes radioactifs, des rayons X ou des faisceaux d'électrons dirigés. La méthode d'irradiation est déterminée par le stade de la maladie et la réaction de la tumeur aux premières séances de radiothérapie.

La technologie moderne de radiothérapie MRT permet à l'aide d'un ordinateur de calculer la dose efficace de rayonnement avec la plus grande précision et de la diriger strictement vers une zone spécifique. De tels avantages de la technique permettent d'éviter l'irradiation des tissus sains et de minimiser le nombre d'effets secondaires..

Dans certains cas, une nouvelle technique de radiation telle que la curiethérapie est utilisée pour traiter la tumeur. Pour ce faire, des isotopes radioactifs sont injectés dans le foyer tumoral.

Aux stades avancés du cancer de la langue, le patient peut être recommandé d'utiliser une combinaison de radiothérapie et de chimiothérapie.

Chimiothérapie

Dans le traitement du cancer de la langue, des méthodes de chimiothérapie combinée - polychimiothérapie sont utilisées. Les indications pour leur nomination sont des néoplasmes qui ne se prêtent pas à d'autres méthodes de traitement, des tumeurs mal différenciées et la présence de métastases à distance..

Avec un cancer de la langue, le patient peut se voir prescrire les cytostatiques suivants:

  • médicaments à base de platine (cisplatine, carboplatine);
  • La bléomycine;
  • La vinblastine;
  • Méthotrexate et autres.

Techniques innovantes

Pour le traitement du cancer de la langue, les techniques modernes suivantes peuvent être incluses dans la thérapie complexe:

  • biothérapie (interférons, interleukines, vaccins);
  • préparations à base d'anticorps monoclonaux;
  • inhibiteurs de la croissance des cellules cancéreuses.

Réhabilitation

La période de récupération après le traitement du cancer de la langue est généralement longue et difficile. C'est important, car après la résection de cet organe, il est difficile pour les patients de manger et de parler. C'est lors de la rééducation que les chirurgies reconstructives et plastiques sont effectuées..

Le cancer de la langue est une maladie oncologique de la cavité buccale, le plus souvent formée de cellules épithéliales squameuses. Selon les statistiques, cette pathologie représente environ 2% de toutes les maladies oncologiques et se caractérise par un développement rapide et des complications assez graves, associées à la structure anatomique et à la localisation de l'organe affecté. La plupart du temps, les cellules cancéreuses se trouvent chez les hommes d'âge mûr, mais chez les femmes, cette pathologie est diagnostiquée 5 à 7 fois moins souvent. Le cancer peut affecter à la fois le corps et la racine de la langue.

Les causes

Les scientifiques n'ont pas encore établi les causes du cancer de la langue. Il est généralement admis que des facteurs cancérigènes externes influencent la structure de l'ADN des cellules de cet organe. Il peut s'agir de composés éthyliques, d'hydrocarbures polycycliques et d'autres irritants pathogènes..

De plus, l'apparition d'une tumeur de la langue provoque un traumatisme chronique de l'épithélium, conduisant progressivement à son hyperplasie, sa dysplasie et le développement d'un processus oncologique. Toute excroissance, érosion, ulcération qui ne guérit pas pendant une longue période et se propage dans la cavité buccale est considérée comme un signal précancéreux..

Les causes du cancer de la langue comprennent:

Classification de localisation

À l'emplacement de la tumeur, il y a:

  • Le cancer du corps de la langue est retrouvé dans 70% des cas. La tumeur à cet emplacement affecte le plus souvent la partie médiane de l'organe ou ses surfaces latérales.
  • Cancer de la racine de la langue - il est détecté dans 20% des cas. La tumeur est généralement localisée dans les parties postérieures de la cavité buccale. Le cancer de la racine de la langue est difficile à traiter en raison de l'inaccessibilité et de la connexion avec le palais, le pharynx et le nasopharynx. La tumeur progresse très rapidement avec des métastases rapides. Le cancer de la racine de la langue de stade 4 a un taux de survie inférieur à 30%.
  • Cancer de la langue inférieure - on le trouve dans 10% des cas. La tumeur est localisée le plus souvent près du frein de la langue, beaucoup moins souvent dans la bouche du canal salivaire. La pathologie est généralement détectée chez l'homme et le pronostic du traitement est mauvais.

Symptômes du cancer de la langue à différents stades

Les manifestations cliniques de la pathologie peuvent être grossièrement divisées en quatre étapes.

Première étape

Au stade initial, les symptômes du cancer de la langue apparaissent sous la forme de petits ulcères, de fissures, de petits foyers de plaque. La tumeur est généralement localisée sur les côtés de cet organe, à l'endroit où elle entre en contact avec les dents. Beaucoup moins souvent, le processus oncologique affecte la zone inférieure ou la racine. Dans 90% des cas, les principaux symptômes sont attribués à des maladies oto-rhino-laryngologiques et dentaires. Après un certain temps, les symptômes suivants apparaissent:

Les sensations douloureuses au premier stade de la maladie surviennent assez rarement. L'apparition de la douleur est plus souvent associée à des signes de maladies telles que l'amygdalite chronique, la pulpite, la parodontite, la glossalgie traumatique, la stomatite, la glossite, etc..

Deuxième étape

Cette étape est caractérisée par une augmentation du néoplasme jusqu'à 1 cm de taille, qui commence à se propager aux os ou aux tissus musculaires. Une douleur d'intensité variable apparaît, irradiant vers la tempe, l'oreille, la cavité buccale. À ce stade, il peut encore être éliminé avec des analgésiques..

Le gonflement croissant contribue à l'apparition d'ulcères qui commencent à saigner et la mauvaise haleine ne fait qu'empirer. De plus, les symptômes suivants se produisent:

  • douleur en avalant;
  • une sensation de brûlure dans les amygdales ou la surface latérale de la langue;
  • difficulté à avaler de la salive.

Troisième étape

La tumeur augmente déjà en taille jusqu'à 2 cm et peut être vue lors de l'examen de la langue. Une douleur intense apparaît dans le sinus frontal et la tempe. La désintégration de la tumeur s'accompagne de saignements périodiques, d'une salivation accrue et d'une odeur fétide. Une personne en difficulté prend de la nourriture et émet des sons, car la déglutition est altérée, la sensibilité et la mobilité de la langue sont perdues.

Quatrième étape

Le néoplasme augmente en taille jusqu'à 3-4 cm, des métastases peuvent être trouvées dans le menton, les ganglions lymphatiques sous-maxillaires, occipitaux et cervicaux, ainsi que dans les organes internes (foie, cerveau, poumons). Le processus de cancer s'accompagne de la désintégration du tissu tumoral.

À ce stade, les symptômes suivants se produisent:

Signes de cancer de la langue

Dans 90% des cas, les premiers signes de l'oncologie sont manqués non seulement par les patients, mais aussi par les médecins eux-mêmes, diagnostiquant par erreur une stomatite, une glossite et d'autres maladies pas si dangereuses lors de l'examen de la cavité buccale.

Les tumeurs de la langue se développent généralement à partir de cellules épithéliales squameuses. Le tissu épithélial est bien adapté à la température, aux stimuli gustatifs et mécaniques, il est donc considéré comme assez dense. C'est pourquoi le patient ne considère pas les premiers signes d'une tumeur de la langue comme alarmants, surtout s'il n'y a pas de formations atypiques sur cet organe..

Une personne doit être vigilante lorsque des foyers locaux de plaque apparaissent qui ne disparaissent pas en un mois, ainsi que des excroissances, des fissures, des ulcères. Lorsque de telles manifestations commencent à s'intensifier, il y a un inconfort périodique, alors c'est une indication directe de la nécessité d'un examen. S'il y a une douleur intense dans la langue, sous la mâchoire, à l'arrière de la tête, dans la gorge, près de l'oreille, cela indique l'apparition de métastases. Le cancer de la langue se développe très rapidement et assez rapidement, le stade initial passe aux deuxième, troisième et derniers stades.

Diagnostique

Étant donné qu'au stade initial, la maladie se déroule généralement sans aucun symptôme, il est plutôt difficile de la diagnostiquer en temps opportun. Les modifications de la membrane muqueuse de la langue, qui sont détectées lors du traitement des caries ou de l'examen de routine, sont généralement attribuées à un traumatisme mineur. C'est pourquoi une tumeur est souvent diagnostiquée à un stade avancé ou avancé..

Lors du diagnostic, le médecin examine et palpe la formation. En cas de suspicion de cancer de la langue, il envoie le patient pour une consultation avec un oncologue. Un diagnostic précis est posé sur la base des résultats d'un examen cytologique d'un frottis prélevé à la surface d'un ulcère cancéreux, ainsi que d'un examen histologique d'un morceau de tumeur prélevé à l'aide d'une biopsie. Pour déterminer la profondeur de croissance de la tumeur, une échographie est effectuée. S'il y a un soupçon que la tumeur s'est développée en structures osseuses, l'orthopantomographie, la radiographie et la tomodensitométrie du crâne facial sont utilisées.

Les métastases du cancer de la langue sont diagnostiquées sur la base des résultats d'une biopsie des ganglions lymphatiques. Pour identifier les métastases à distance, effectuez:

  • IRM et tomodensitométrie du cerveau;
  • Radiographie des poumons;
  • Échographie du foie;
  • scintigraphie squelettique.

Traitement

Le traitement du cancer de la langue est effectué après que le patient a subi un diagnostic et passé tous les tests nécessaires, et le médecin identifie les contre-indications et autres caractéristiques individuelles du corps.

Le traitement de la maladie est effectué de trois manières principales:

  • intervention chirurgicale;
  • radiothérapie;
  • polychimiothérapie.

Le médecin prescrit cette méthode de traitement s'il pense que d'autres options thérapeutiques ne seront pas aussi efficaces..

L'intervention chirurgicale est réalisée de la manière suivante:

La principale indication de l'intervention chirurgicale est la propagation de la tumeur au fond de la cavité buccale. Dans ce cas, non seulement la langue ou une partie de celle-ci est sujette au retrait, mais également le fond du ciel. Cette méthode de traitement est contre-indiquée lorsque le néoplasme s'est développé profondément dans la cavité buccale ou dans d'autres organes internes..

La radiothérapie est, en tant que méthode indépendante de traitement du cancer de la langue, en particulier de sa racine, et est prescrite comme mesure supplémentaire avant ou après la chirurgie. Cela vous permettra de consolider le résultat et de minimiser la probabilité de rechutes..

La méthode de radiothérapie consiste en l'effet sur les cellules cancéreuses avec des rayons X spéciaux, des faisceaux d'isotopes ou des électrons avec un degré accru de radioactivité, contribuant à leur destruction complète.

IMRT est une technologie très populaire avec les caractéristiques suivantes:

  • Le calcul de la dose de rayonnement est effectué le plus précisément possible, ce qui vous permet de détruire efficacement les cellules cancéreuses. Dans le même temps, l'impact négatif sur le corps humain est minime..
  • Il est possible de diriger avec précision le rayonnement vers la zone touchée, réduisant ainsi l'effet du rayonnement sur le reste du corps.
  • Les effets secondaires se produisent beaucoup moins fréquemment et dans un volume beaucoup plus petit qu'avec d'autres types de radiothérapie.
  • Cette méthode de radiothérapie est effectuée tous les jours et la durée du traitement est de 1,5 à 2 mois..

Polychimiothérapie

La chimiothérapie est souvent prescrite pour lutter contre le cancer. Cette méthode de traitement consiste en ce qu'ils utilisent des médicaments spéciaux qui ont un effet néfaste sur les cellules cancéreuses. Pour le traitement du cancer de la langue, le médecin peut prescrire une polychimiothérapie, dans laquelle plusieurs médicaments différents sont utilisés simultanément. Lorsqu'elle est associée à la radiothérapie, une efficacité élevée est obtenue, mais dans les premiers jours du traitement, le bien-être du patient se détériore sensiblement, ce qui est considéré comme une réaction normale du corps..

La polychimiothérapie est indiquée dans les cas suivants:

  • la présence de cellules mal différenciées dans le cancer;
  • détection de métastases à distance;
  • la formation d'une tumeur cancéreuse qui ne se prête pas à une ablation chirurgicale.

Cette thérapie consiste à combiner les médicaments suivants:

Ces médicaments ont un grand nombre de contre-indications, par conséquent, des diagnostics préliminaires sont effectués pour les identifier. Le médecin traitant, évaluant les résultats des études réalisées, décide de l'opportunité de son rendez-vous.

La prévention

Étant donné que le cancer de la racine de la langue et de son corps survient le plus souvent sous l'influence de facteurs externes, les mesures préventives prises aident à réduire considérablement le risque de développer une telle maladie.

Les principales mesures préventives comprennent:

  • arrêt complet du tabagisme;
  • hygiène buccale;
  • consommation modérée de boissons alcoolisées ou refus total de leur part;
  • visites préventives chez le dentiste 1 à 2 fois par an.

Ainsi, si des phoques ou des néoplasmes apparaissent sur la langue, ainsi que de l'inconfort et des sensations douloureuses, vous devez absolument consulter un dentiste ou un oncologue afin d'exclure ou de confirmer la présence d'une tumeur cancéreuse. Si un cancer de la racine de la langue ou de son corps a été détecté au stade initial, le taux de survie des patients est de 60 à 85%. Dans les cas avancés, ce n'est pas plus de 30%.

Toutes les tumeurs sont subdivisées en deux groupes principaux, en fonction de leur potentiel de progression et de leurs caractéristiques cliniques et morphologiques:

Les tumeurs bénignes (matures, homologues) sont composées de cellules différenciées dans la mesure où il est possible de déterminer à partir de quel tissu elles se développent. Ces tumeurs sont caractérisées par une croissance expansive lente, l'absence de métastases et l'absence d'effet général sur le corps. Les tumeurs bénignes peuvent devenir malignes (malignes).

Les tumeurs bénignes de la langue, épithéliales et non épithéliales, sont rares.

Leur reconnaissance est basée sur un examen physique avec palpation..

Le diagnostic est vérifié en fonction des résultats de l'étude de la cytologie des empreintes ou en fonction des données obtenues lors de l'examen histologique du matériel prélevé lors de la biopsie.

À partir de petites glandes muqueuses, des adénomes et des tumeurs mixtes peuvent se développer, y compris des cystadénomes papillaires de la pointe de la langue.

Des polypes apparaissent parfois à la racine à partir de zones de la muqueuse gastrique ectopique.

À partir des soi-disant glandes de nunnium, situées dans la zone de la couche musculaire superficielle, proviennent des kystes de rétention, qui sont rares et atteignent extrêmement rarement de grandes tailles. En règle générale, ils sont localisés à l'extrémité de la langue, sur sa face inférieure..

Les BOTRIOMIXOMES sont des formations tumorales indolores de nature inflammatoire (sur fond d'injections, de blessures, de fissures), ont une forme et des tailles sphériques ou aplaties, allant d'un pois à une noix.

Leur couleur est d'abord brillante, puis rouge foncé, puis brune, la consistance du doux se transforme en densément élastique. La surface est lisse ou grossière, principalement macérée et couverte de croûtes de différentes couleurs et épaisseurs.

Parfois, le botryomyxome se compose de plusieurs lobules séparés.

L'irritation chimique et mécanique de la formation contribue à sa croissance rapide.

Les hémangiomes dans la langue sont le plus souvent congénitaux. Ce sont des néoplasmes bénins superficiels, rouge foncé et grumeleux, de forme ovale, moins souvent papillaire.

En taille, ils peuvent être assez gros, et pas du tout gros, capillaires.

Localisé, généralement au bout de la langue.

Les lymphangiomes sont principalement trouvés chez les enfants et provoquent une macroglossie (langue élargie).

Les fibromes des myoblastes (tumeur d'Abrikosov, myoblastomyome ou rhabdomyome) ne sont pas plus gros que les baies de cerisier (jusqu'à un centimètre de diamètre), denses, recouverts d'une membrane muqueuse, parfois avec de petites excroissances papillaires dessus. Dans des cas isolés, associés à un carcinome épidermoïde de la langue.

Les PAPILLÔMES se développent assez souvent à la surface de la membrane muqueuse de la langue, leur localisation préférée est le dos et la pointe de l'organe.

Ce sont généralement de petites formations (pas plus d'un grain de lentilles).

Le pronostic est favorable, cependant, l'attachement de la kératose (kératinisation) et l'introduction de l'épithélium dans le tissu conjonctif sous-jacent sert de signal alarmant indiquant la malignité du néoplasme.

Les fibromes sont des tumeurs bénignes denses ou molles de taille moyenne, rarement multiples et plus souvent localisées sur la membrane muqueuse de la face latérale de la langue.

Ils surviennent principalement chez les personnes d'âge moyen et se développent plutôt lentement.

Des lipomes et des fibrolipomes peuvent se former sous la muqueuse. Ils sont notés beaucoup moins souvent que les fibromes et restent également longtemps sans changement significatif..

Le gonflement de la langue est une condition dans laquelle la langue grossit. La langue entière peut gonfler, ou une zone - la pointe, la base (racine de la langue), un côté - gauche ou droite.

Parfois, le gonflement se propage au larynx, aux gencives, au palais, aux lèvres, aux papilles gustatives sur la langue. Un gonflement important peut causer des difficultés à respirer, à manger, à parler.

Un élargissement léger et de courte durée de la langue est le plus souvent la manifestation d'une infection courante ou d'une blessure mineure. Mais si la tumeur ne disparaît pas, cela peut indiquer un problème de santé grave..

Signes d'œdème de la langue

Voici une liste des symptômes qui peuvent accompagner le gonflement de la langue:

  • difficulté à mâcher, à avaler, à parler;
  • changer sa couleur;
  • difficulté à respirer en cas d'œdème sévère;
  • ganglions lymphatiques enflés sous la mâchoire inférieure;
  • des bosses, des ulcères, des zones irritées peuvent apparaître sur la langue;
  • douleur et sensation de brûlure dans la langue et la gorge;
  • fièvre, frissons et maux de tête;
  • saignement même avec de légers dommages à la langue;
  • gonflement des lèvres, de la gorge, des gencives, des papilles gustatives sur la langue.

Les causes

Il existe de nombreuses raisons conduisant à un gonflement de la langue, nous énumérerons les plus courantes.

Traumatisme

La cause la plus fréquente d'une langue enflée est une blessure (morsure accidentelle, brûlures, dommages aux instruments dentaires, récupération après une chirurgie buccale, piercings).

Les blessures à la langue se produisent souvent avec des crises d'épilepsie. Les mâchoires se contractent par réflexe et le mordent. Les soignants peuvent endommager la langue en prenant soin de ne pas avaler l'épileptique.

L'utilisation de tabac à chiquer irrite également la langue et peut provoquer un gonflement.

Œdème allergique

Les allergies sont une cause fréquente d'œdème. La langue gonfle après avoir mangé des aliments allergènes, les abeilles ou les guêpes piquent. Autres allergènes - médicaments - inhibiteurs de l'ECA utilisés pour les maladies cardiaques, anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, aspirine, naproxène).

Avec l'urticaire allergique, qui peut être causée par n'importe quel allergène, il y a une forte sensation de démangeaisons et la langue devient boursouflée.

L'œdème allergique se développe généralement soudainement. Souvent, non seulement la langue gonfle, mais aussi les lèvres, les gencives, un gonflement apparaît sur le visage, les paupières gonflent.

Autres symptômes d'une réaction allergique - éternuements, écoulement nasal, toux, éruption cutanée, symptômes gastro-intestinaux (vomissements, trouble de la tsula).

Une réaction allergique grave, un choc anaphylactique, se développe très rapidement. Symptômes pour lesquels vous devez consulter immédiatement un médecin - œdème du larynx, essoufflement, respiration rapide, douleur intense, gonflement sévère au site d'injection d'allergène.

Maladies

Il existe un certain nombre de conditions qui peuvent entraîner un gonflement de la langue..

Amylose

L'amylose est un trouble du métabolisme des protéines qui se développe plus souvent chez les personnes âgées. Avec cette maladie, la langue augmente progressivement et le gonflement persiste longtemps..

Cancer de la langue

Le cancer de la langue à un stade précoce se caractérise par des ulcères et des bosses indolores sur cet organe, ainsi que par des zones rouges ou des taches blanches à la surface de la membrane muqueuse. La langue augmente progressivement de taille.

Les stades ultérieurs de la maladie s'accompagnent de douleurs, de saignements de la bouche, d'engourdissement de certaines parties de la cavité buccale, de maux de gorge constants. Les problèmes de nourriture et d'élocution surviennent rapidement.

Le cancer de la langue peut être traité avec succès si la maladie est diagnostiquée suffisamment tôt. Si vous remarquez des symptômes similaires qui durent plus de deux semaines, vous devriez consulter un médecin.

Virus de l'herpès

Le symptôme de l'herpès n'est pas seulement un bouton de fièvre. Avec une lésion herpétique de la langue, le gonflement s'accompagne généralement de douleur et de l'apparition de bulles à la surface de la langue.

Les cloques disparaissent au bout d'une à deux semaines, mais les médicaments antiviraux comme l'acyclovir peuvent accélérer la guérison.

Infection fongique

Les infections fongiques de la cavité buccale sont fréquentes chez les enfants, chez les adultes après un traitement antibiotique ou lorsque les défenses immunitaires sont réduites.

Avec le muguet de la cavité buccale, la langue est recouverte de zones de plaque blanche épaisse, difficiles à éliminer. Souvent, la langue est enflée et douloureuse.

Les infections fongiques peuvent être traitées rapidement et facilement avec des médicaments antifongiques, tels que le fluconazole. Si le muguet survient fréquemment chez un adulte, vous devez vérifier votre statut immunitaire et vous faire tester pour le VIH.

Glande thyroïde insuffisante (hypothyroïdie)

L'hypothyroïdie est un trouble métabolique dans lequel la glande thyroïde ne produit pas suffisamment d'hormones. Symptômes de l'hypothyroïdie - fatigue, dépression, peau sèche, prise de poids, faiblesse musculaire, douleurs articulaires, cheveux clairsemés.

Parfois, avec une insuffisance de la glande thyroïde, un gonflement du visage est observé. La langue gonfle et a souvent des marques de dents sur les bords.

Scarlatine

La scarlatine est une infection bactérienne qui survient le plus souvent chez les enfants âgés de cinq à quinze ans. Les symptômes de la maladie sont une petite éruption cutanée rouge, un mal de gorge, des nausées, une forte fièvre, des ganglions lymphatiques enflés dans le cou. Le deuxième ou quatrième jour, la langue devient lisse, rouge vif et enflée. Parfois, la langue se couche d'abord avec un revêtement blanc ou jaune, qui disparaît après quelques jours, laissant une surface cramoisie lisse.

Inflammation de la langue (glossite)

Avec l'inflammation, la langue augmente de taille, la surface devient lisse et bordeaux. Il y a un revêtement blanc pâle.

L'inflammation se développe dans le contexte des allergies, après une blessure. Infection, brûlures d'aliments chauds, abus d'alcool, salive insuffisante, tabagisme, facteurs hormonaux peuvent provoquer le développement d'une glossite.

Moyens de lutter contre la glossite - une bonne hygiène bucco-dentaire, une alimentation douce. Avec la nature infectieuse de l'inflammation, des antibiotiques sont prescrits.

Angioedème

L'œdème angioneurotique est une affection de nature allergique, mais parfois héréditaire. En règle générale, le processus implique les lèvres, la bouche, la gorge et la langue. Pas de démangeaisons, la couleur de la peau ne change pas. La taille de l'œdème augmente rapidement. Contrairement à l'urticaire, ce type de réaction allergique affecte la couche de tissu plus profonde. Si le gonflement affecte la muqueuse de la gorge, une suffocation et la mort peuvent survenir..

Autres conditions qui provoquent un gonflement de la langue

Ce qui suit est une liste d'autres conditions qui peuvent causer un gonflement de la langue

  • Infection avec caries avancées
  • Herpangine avec ulcères causés par le virus Coxsackie
  • Anémie par carence en vitamine B12
  • Le myélome multiple
  • Syndrome de Kawasaki
  • Infection streptococcique
  • Syphilis
  • Problèmes de glande pituitaire
  • Rhabdomyolyse
  • Leucémie
  • Neurofibromatose de type 1 ou neurofibrome dans la bouche
  • Sarcome
  • Inflammation des papilles gustatives sur la langue
  • Troubles génétiques tels que le syndrome de Down ou le syndrome de Beckwith-Wiedemann

Langue enflée avec déshydratation

En cas de manque de liquide dans le corps (déshydratation), il y a une sensation de bouche sèche, la langue grossit et se couvre de fissures. Les autres symptômes de déshydratation sont des lèvres sèches et gercées, une peau sèche et lâche, une urine jaune vif, des brûlures en urinant

Si vous ressentez ces symptômes, vous devez boire suffisamment de liquides. La déshydratation est une maladie grave qui peut entraîner la mort.

Causes basées sur l'emplacement de l'œdème

Gonflement sous la langue ("boule sous la langue")

Si un gonflement se produit sous la langue, cela indique un problème avec les glandes salivaires. Il existe de nombreuses raisons à cette affection - infection, calculs dans les glandes salivaires, oreillons (oreillons), VIH, grippe, parainfluenza de type 1 ou 2, herpès, gonflement, mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Gonflement d'un côté de la langue

Le gonflement unilatéral de la langue n'indique pas une maladie spécifique, il peut tout aussi bien être causé par un certain nombre de maladies - infection bactérienne, virus de l'herpès, tumeur.

Parfois, un côté de la langue gonfle après une blessure - une brûlure, une morsure, après une intervention chirurgicale. Une réaction allergique et l'œdème de Quincke affectent souvent une zone spécifique de la langue - la pointe, le côté gauche ou droit.

Langue enflée après le perçage

Après le perçage, la langue gonfle. Le gonflement disparaît généralement après quelques jours.

Mais si une infection est introduite dans le tissu de la langue lors de la perforation, elle peut rester enflée pendant des mois, voire des années. Signes d'une infection bactérienne - rougeur, écoulement de la langue, saignement, abcès, bosses ou cloques sur la langue.

Gonflement chez les enfants

Le gonflement de la langue chez les enfants peut être causé par de nombreuses raisons - allergies, traumatismes, inflammation, déshydratation. Si des poches apparaissent, vous devez consulter un médecin.

Gonflement avec des marques de dents sur les bords

Parfois, sur la langue enflée, des marques de dents sont visibles le long des bords. Une telle langue se produit lorsqu'il y a un manque de nutriments dans le corps, des problèmes de glande thyroïde, une rétention d'eau dans le corps (due au diabète, à une hypertrophie ou à une inflammation du foie). Parfois, la maladie peut être causée par des anomalies du fonctionnement de la rate, souvent accompagnées de ballonnements et d'un excès de poids. Si le problème est dans la rate, une nutrition avec des produits sains (légumes, herbes) peut aider..

Gonflement de la langue et mal de gorge

Un gonflement de la langue associé à un mal de gorge peut être le signe d'une réaction allergique, d'un œdème de Quincke, d'une infection buccale, d'une mononucléose ou d'un cancer de la bouche.

En cas de réaction allergique, un mal de gorge s'accompagne de difficultés respiratoires, d'une éruption cutanée et d'un écoulement nasal. Symptômes de la mononucléose virale - fièvre, sensation de fatigue, ganglions lymphatiques hypertrophiés et douloureux, maux de tête.

Traitement

Le traitement de l'œdème de la langue dépend de la cause de la maladie..

Traitement de l'œdème allergique

En cas d'œdème allergique, il est tout d'abord nécessaire de déterminer la substance allergène et d'exclure le contact avec l'allergène. Les antihistaminiques et les corticostéroïdes sont utilisés pour traiter les allergies. En cas d'œdème sévère, des injections de méthylprednisolone, de benadryl et d'adrénaline sont utilisées.

Traitement de l'œdème infectieux

Pour le traitement de l'œdème infectieux, consultez votre médecin. Les infections bactériennes sont traitées avec des antibiotiques; dans les maladies virales, des médicaments sont prescrits pour réduire les symptômes d'une infection virale.

Œdème traumatique

Les blessures graves à la langue nécessitent des soins médicaux pour arrêter les saignements et réduire l'enflure. En cas de blessure mineure, vous pouvez attacher un morceau de glace à la langue, appliquer des analgésiques.

Remèdes maison

Une variété de remèdes maison peuvent être utilisés pour traiter l'œdème en cas de découverte accidentelle.

  • Utilisez une brosse à dents souple pour nettoyer votre langue. Utilisez une brosse pour brosser doucement votre langue périodiquement.
  • Un morceau de sucre sur la langue peut réduire l'enflure.
  • Une solution diluée de curcuma (eau et poudre de curcuma) réduit l'inflammation. Le rince-bouche avec une solution de sel de mer aide à la fois les infections virales et bactériennes.

Le fibrome de la langue est formé des fibres qui composent le tissu conjonctif. Cette tumeur bénigne ressemble à un polype et survient principalement chez les adolescents et les enfants. Habituellement, il apparaît à la suite d'une blessure ou d'un processus pathologique qui se produit dans la cavité buccale.

Ce que c'est

Le fibrome de la langue a une forme arrondie, une surface lisse. Il s'élève au-dessus de la membrane muqueuse, se développe lentement, n'augmente pas de taille pendant longtemps. En cas d'infection, la jambe ou la base gonfle, des douleurs apparaissent.

Lorsque la langue est irritée, une papule rose pâle apparaît. À partir d'un tel fibrome, au fil du temps, un petit nodule est obtenu..

Une tumeur dense se forme à partir de fibres grossières qui sont étroitement adjacentes les unes aux autres. Un néoplasme mou apparaît à partir de minces fils lâches de tissu conjonctif et n'apporte généralement pas d'inconfort à une personne. Si le fibrome est situé à l'endroit où il est irrité ou mord avec la langue, des plaies apparaissent.

Un type de néoplasme lobulaire se produit lorsque la muqueuse buccale est lésée par les arêtes vives des dents touchées par des caries ou une pulpite, ou des prothèses mal installées. Le fibrome n'est pas recouvert de cornée, ne change pas de couleur.

Les causes

Un gonflement de la langue se forme généralement lorsque d'autres problèmes sont présents dans la bouche. Chez les adultes, il se produit en raison d'une irritation constante causée par des couronnes dentaires ou des prothèses dentaires infructueuses. Contribuer à l'apparition de néoplasmes:

  • morsure anormale;
  • glossite;
  • stomatite fréquente.

Le fibrome à l'extrémité ou à l'arrière de la langue se développe avec des caries avancées ou une maladie parodontale, parfois précédé d'une inflammation des gencives. Il est possible que la pathologie soit héréditaire. Un gonflement se produit lorsque les tissus mous sont endommagés par les arêtes vives des dents. Le problème survient lorsqu'il n'y a pas de soins bucco-dentaires appropriés.

Symptômes

Sur la langue, des formations denses se forment rarement, la personne ne ressent pratiquement pas la présence de tumeurs molles. La taille des nodules ne change pas, ils se développent lentement. Si le fibrome devient enflammé, ce qui se produit lorsqu'une infection pénètre dans une fissure ou une plaie muqueuse, le néoplasme devient rouge et gonfle, se fait sentir avec douleur.

L'irritation constante du fibrome par des fragments de dents conduit à l'apparition d'une éruption cutanée rose, qui se transforme finalement en nodules de forme régulière.

Dans le syndrome de Gardner, qui est de nature génétique, la langue entière est couverte de tumeurs molles.

Diagnostique

Le fibrome est détecté par examen visuel et palpation par le médecin lors de la première visite du patient. Pour savoir à quel point il a grandi, une échographie est effectuée. Les rayons X aident à détecter la zone enflammée.

Si des ulcères apparaissent à la surface de la membrane muqueuse, ils ont recours à une biopsie, un morceau de tissu est prélevé pour un examen histologique. Si la langue est blessée par une couronne ou une prothèse dentaire, l'aide d'un dentiste est nécessaire. Si un néoplasme malin est suspecté, le patient est envoyé pour une consultation avec un oncologue.

Peut-il évoluer en cancer

Un petit fibrome mou, qui ne se rappelle en rien, n'est pas ressenti par une personne, ne présente pas de danger. Cependant, avec une irritation constante de la membrane muqueuse de la langue, des ulcères se forment, les cellules du tissu conjonctif commencent à dégénérer, ce qui entraîne le développement d'un cancer..

Méthodes de traitement

Si un fibrome dans la cavité buccale cause des désagréments, il est impératif de soulager l'inflammation, d'identifier et d'éliminer les causes de son irritation. La chirurgie ouverte est commencée lorsqu'un grand néoplasme est présent.

Après l'introduction de l'anesthésie locale, une excision arquée est réalisée. Après avoir retiré le fibrome, le médecin ferme les bords de la plaie avec un lambeau des tissus et sutures adjacents. Cela évite la déformation de la muqueuse..

En présence d'un grand nombre de nodules, une incision dans la langue est pratiquée longitudinalement à l'axe de son dos.

Techniques mini-invasives

Après la désinfection, les petits fibromes sont excisés avec un laser. Au cours de cette procédure, la personne ne ressent pas de douleur, elle récupère rapidement et le spécialiste a la possibilité de vérifier la profondeur de pénétration de l'appareil. Lors de l'intervention, la jambe est retirée, la base est grillée.

La technique présente des avantages évidents par rapport à la chirurgie ouverte:

  1. La plaie guérit en 2 semaines.
  2. Pas de saignement.
  3. Il ne reste aucune cicatrice.
  4. La rechute est exclue.

L'exérèse au laser n'est pas réalisée avec des néoplasmes volumineux, avec une hypersensibilité aux rayons ultraviolets, avec une inflammation de la cavité buccale.

Les fibromes sur le bout de la langue ou sur le dos sont éliminés à l'aide d'ondes radio. Sous leur influence, la tumeur est détruite et disparaît. Une petite cicatrice apparaît sur le site de l'excision, mais après quelques mois, la trace disparaît. Il n'y a pas de saignement pendant la procédure, la personne ne ressent pas de douleur.

Les fibromes mous sont excisés par congélation avec de l'azote liquide. Les cellules du néoplasme cessent de croître à une température de moins 80 degrés. La manipulation ne dure que quelques minutes, mais le froid pénètre profondément, ce qui affecte les tissus sains voisins.

Pendant l'intervention, la personne a une sensation douloureuse. La plaie est complètement guérie après un mois et demi. Après la cryodestruction, une trace presque imperceptible reste.

Ils se débarrassent des fibromes de la langue en recourant à l'électrocoagulation. Pendant la procédure, l'appareil est dirigé vers le néoplasme. Sur le site de l'excision, de petits plis apparaissent, qui sont remplacés par une croûte. La procédure est effectuée après l'introduction de l'anesthésie. Il présente de sérieux inconvénients:

  1. La plaie ne guérit pas pendant longtemps et ça fait mal.
  2. Les cellules voisines souffrent.
  3. Récupération à long terme requise.

L'avantage de la technique est l'absence de cicatrices. La coagulation est effectuée n'importe où dans la bouche. Le lieu d'exposition est traité avec une solution de permanganate de potassium.

Après une chirurgie ou l'utilisation de techniques d'épargne pour l'excision des fibromes, on prescrit au patient des préparations pharmaceutiques qui accélèrent la cicatrisation de la plaie, préviennent l'infection.

La cavité buccale est désinfectée avec des antiseptiques sous forme de Fukortsin, Chlorhexidine. Après l'intervention, il n'est pas recommandé de se brosser les dents avec des pâtes blanchissantes pendant plusieurs mois, les aliments qui blessent la membrane muqueuse de la langue sont exclus.

Complications

Lors de l'utilisation de l'une des méthodes de traitement chirurgical, il est possible d'exciser complètement le fibrome. Dans de rares cas, une cicatrice demeure, parfois une deuxième opération est nécessaire. Les complications surviennent lorsque les recommandations du médecin sont ignorées. Avec des dommages permanents à la membrane muqueuse de la langue, des ulcères apparaissent, le néoplasme gonfle, devient douloureux, commence parfois à se développer rapidement.

Prévoir

Le fibrome n'est pas traité de manière conservatrice. S'il est blessé, a un grand diamètre, il n'est pas possible de résoudre le problème sans chirurgie. Après l'ablation du néoplasme, le pronostic est généralement bon..

Avec l'expression muqueuse, il existe un risque de dégénérescence des cellules du tissu conjonctif. Pour éviter que cela ne se produise, il est nécessaire d'éliminer les facteurs qui provoquent des blessures et la croissance des fibromes. Une croissance bénigne se transforme rarement en cancer. Dans certains cas, après l'intervention, la tumeur réapparaît.

La prévention

Il est impossible d'éviter complètement le risque de fibrome dans la langue, mais il est possible de réduire la probabilité. Il est nécessaire d'identifier et de traiter l'inflammation de la cavité buccale à temps, de surveiller l'état des dents et des gencives, d'éliminer les caries et la stomatite et de ne pas ignorer l'hygiène.

Le petit fibrome mou est inoffensif pour l'homme, mais s'il est constamment irrité, le néoplasme doit être éliminé.