Mélanome de la peau: projections de la vie

Le mélanome est un néoplasme malin qui se forme à partir de grains de beauté, de verrues, de taches de naissance et d'autres pigments de la peau. La transformation d'une taupe en une tumeur maligne se produit lentement, sous l'influence de certains facteurs provoquants. Malgré le fait que le mélanome soit un cancer assez rare, la mortalité due à cette maladie est élevée en raison de la tendance de la tumeur à métastaser et de la formation de nouveaux foyers.

L'hôpital Yusupov fournit les services des meilleurs médecins-oncologues du pays qui traitent le mélanome depuis de nombreuses années. Nos spécialistes déterminent correctement le diagnostic et prescrivent un traitement concomitant en fonction de l'anamnèse individuelle du patient.

Causes d'occurrence

Le mélanome se développe à partir de cellules mélanocytaires qui produisent le pigment mélanine. Les mélanocytes sont responsables de la couleur des yeux, des cheveux, de la peau et de la protection du corps contre les rayons ultraviolets. Le plus souvent, un néoplasme malin est localisé sur la peau, moins souvent dans les muqueuses du rectum, du vagin, de la bouche et une tumeur peut également se former sur la rétine.

Les causes exactes de ce type de cancer sont inconnues. L'étude du mélanome est également compliquée par le fait qu'il est généralement asymptomatique, en particulier dans les premiers stades. Il attire l'attention après avoir changé la couleur de la taupe en une couleur plus foncée ou en raison de la croissance d'une tumeur. La malignité des grains de beauté et des taches de naissance est due aux facteurs suivants:

exposition excessive à la lumière ultraviolette - coup de soleil, randonnée dans un solarium - tout cela affecte négativement non seulement l'état général de la peau, mais augmente également le risque de malignité des grains de beauté;

prédisposition héréditaire (cas de mélanome dans la famille);

maladies de la glande thyroïde;

maladies du système endocrinien;

traumatisme de la peau, des taches de naissance et des grains de beauté;

hypersensibilité à la lumière ultraviolette;

cancer de la peau (même en rémission);

Phénotype cutané 1 et 2 - les personnes à la peau claire, aux cheveux clairs ou roux, aux yeux bleus ou gris et aux taches de rousseur sont les plus sensibles au mélanome en raison d'une prédisposition génétique.

Il est important de comprendre que, ayant au moins 3 facteurs de risque énumérés ci-dessus, vous devez régulièrement subir des examens par un dermatologue, en vérifiant tous les grains de beauté et les taches de rousseur nouvellement formés. L'élimination rapide des néoplasmes malins augmente les chances d'une rémission stable à long terme et soulage le patient des complications secondaires. Les oncologues et dermatologues de l'hôpital Yusupov surveillent de près la santé de leurs patients, prescrivant régulièrement les examens nécessaires pour éviter une progression ou une rechute.

Opinion d'expert

Auteur: Moiseev Alexey Andreevich

Chef du service d'oncologie, oncologue, chimiothérapeute

Le mélanome est l'un des néoplasmes malins caractérisés par une évolution agressive. La mortalité due au cancer de la peau représente 40% de tous les cas de cancer. Le mélanome est diagnostiqué assez souvent en Fédération de Russie. 9 000 à 10000 débuts de maladies sont révélés chaque année. La tendance à une augmentation des formes sévères due à un traitement intempestif, alors que les médecins ne peuvent proposer qu'un traitement palliatif, n'est pas encourageante.

Les oncologues de l'hôpital Yusupov accordent une attention particulière au diagnostic et au traitement du mélanome. Les médecins conseillent de consulter un médecin si des lésions suspectes apparaissent sur la peau. De la même manière, vous pouvez identifier la maladie aux stades initiaux et effectuer un traitement approprié. De plus, dans les premiers stades, le mélanome est caractérisé par un pronostic favorable pour la guérison..

À l'hôpital Yusupov, les médecins effectuent un examen complet, nécessaire pour déterminer le stade de développement du cancer de la peau et tous les critères connexes. À la suite de la détermination d'un diagnostic précis, l'efficacité de la thérapie complexe prescrite augmente. Les médicaments sont sélectionnés selon les dernières directives européennes pour le traitement des tumeurs cutanées.

Symptômes et signes

Le stade initial du mélanome est caractérisé par une croissance horizontale de la tumeur, qui ne dépasse pas l'épithélium, n'affecte pas les couches les plus profondes de la peau. Avec une attitude prudente envers sa propre santé, le patient peut remarquer un changement des grains de beauté. Les symptômes d'inconfort sont des démangeaisons, des douleurs ou une augmentation de la taille ou de la couleur de la taupe. Si de tels symptômes apparaissent, vous devez consulter d'urgence un dermatologue ou un oncologue.

Étant donné que le mélanome ne donne aucun symptôme particulier aux premiers stades, il est important de s'auto-examiner régulièrement et de vérifier vos grains de beauté pour une transformation externe. Le mélanome est caractérisé par:

l'apparition d'une couleur inégale, un changement de teinte dans certaines parties de la taupe;

changement de texture - la surface de la taupe devient très lisse, brillante;

les contours de la tache de naissance sont flous, des rougeurs apparaissent;

il y a une sensation constante ou périodique de démangeaisons et de douleurs, une hypersensibilité de cette zone de la peau;

déformation de la surface - l'apparition de fissures, la surface de la peau devient plus dense ou vice versa, devient trop molle.

Il est important de prêter attention à ces facteurs lors de l'auto-examen, car dans les premiers stades de la maladie, alors que le néoplasme n'a pas encore commencé à se développer dans les couches plus profondes du derme, il est beaucoup plus facile de le guérir..

L'un des signes importants du développement du mélanome est la croissance horizontale du naevus, qui ne dépasse pas les limites de l'épithélium. Si la taupe pousse verticalement, c'est le signe d'une tumeur métastatique agressive..

Quelle est la différence entre le mélanome et une taupe

Il existe un certain nombre de signes caractéristiques caractéristiques d'une tumeur maligne - le mélanome. Les oncologues-dermatologues de l'hôpital Yusupov leur prêtent attention lors de l'examen. À la renaissance, la taupe change de forme, perd sa symétrie. Pour vérifier cela, tracez une ligne conditionnelle au milieu du naevus. Les tumeurs bénignes sont complètement symétriques.

La différence entre un grain de beauté et un mélanome est que les naevus sains ont des bords clairs et uniformes. Cela est dû à la localisation locale des mélanocytes. Si le processus de transformation d'une taupe en mélanome commence, les mélanocytes commencent à se propager dans les tissus adjacents. Cela conduit à une sorte de "flou" du contour.

Normalement, le naevus est uniformément coloré avec un pigment. Les marques de naissance peuvent contenir des patchs de différentes nuances de la même couleur, mais c'est l'exception plutôt que la règle. Habituellement, en raison de la répartition uniforme des mélanocytes dans le tissu du néoplasme, les naevus sont colorés uniformément sur toute la zone. Avec la dégénérescence, les cellules commencent à se propager de manière inégale. Cela conduit à l'apparition de zones de couleurs différentes..

Les grains de beauté réguliers ne grossissent pas. Une légère croissance peut survenir pendant la puberté et entre 20 et 30 ans. Si une taupe commence à se développer rapidement, il s'agit d'un symptôme alarmant qui peut apparaître lorsqu'elle dégénère en mélanome. Si vous avez un grain de beauté d'un diamètre supérieur à 6 mm, vous devez immédiatement être examiné par un dermatologue.

Métastase

Le mélanome à un stade avancé est caractérisé par des métastases vers des organes et des tissus distants, le développement de nouveaux foyers tumoraux. L'apparition d'un mélanome sur la peau peut être un signe de métastase d'une autre tumeur maligne, elle peut survenir comme une tumeur secondaire. Le mélanome se développe rapidement, capture les zones adjacentes de la peau, métastase au cerveau, au foie, aux os et à d'autres organes.

Le mélanome est caractérisé par la propagation de métastases sur la peau et dans le tissu sous-cutané. Ce sont de petites éruptions cutanées de couleur foncée qui s'élèvent légèrement au-dessus de la surface de la peau..

Mélanome chez les hommes

Chez les hommes, le mélanome de la peau du dos est le plus fréquent. Le mélanome superficiel et nodulaire se développe sur le dos, le mélanome superficiel est plus fréquent. Il est situé dans la couche supérieure de la peau, présente des bords inégaux de la tumeur et peut avoir une couleur différente. Le pronostic est bon dans la plupart des cas. Le mélanome nodulaire ressemble à un polype sur un pédicule, la couleur de la tumeur est brun foncé ou noire, la forme de la tumeur est symétrique, ce type de tumeur peut s'ulcérer.

Il existe des formes pigmentées de mélanome, souvent le mélanome du dos est un foyer secondaire du cancer. Les symptômes du mélanome cutané sont l'asymétrie des côtés de la taupe, la couleur inégale, le diamètre de la formation est supérieur à 6 mm, le changement de taille, de couleur et de forme du naevus, les bords flous de la formation. Le pronostic est défavorable pour le type de mélanome cutané à croissance verticale indiqué sur la photo.

Diagnostique

Les oncologues de l'hôpital Yusupov, en présence de symptômes de malignité d'un grain de beauté, procèdent à un examen complet, qui permet de confirmer ou d'exclure le diagnostic de mélanome. Les médecins utilisent les techniques de diagnostic suivantes:

  • Dermatoscopie - réalisée à l'aide d'un appareil de dermatoscope spécial, elle vous permet de déterminer les changements dans la structure des grains de beauté aux stades initiaux;
  • Thermométrie - mesure matérielle de la température corporelle dans la zone du néoplasme;
  • Biopsie - prélèvement de tissu d'une taupe pour examen histologique lors d'une chirurgie radicale.

Le médecin sélectionne les méthodes de recherche individuellement après un examen visuel, une clarification des plaintes et des antécédents de développement de la maladie.

Traitement

Le mélanome est d'abord diagnostiqué par inspection visuelle et palpation. Ensuite, une dermatoscopie est effectuée, ce qui permet d'étudier plus en détail la nature de la tumeur, ainsi que de prélever du matériel de la zone touchée de la peau pour une biopsie ultérieure. En outre, pour déterminer le diagnostic, des méthodes de recherche telles que l'IRM et la tomodensitométrie sont utilisées..

Après un diagnostic multidisciplinaire, les oncologues de l'hôpital Yusupov prescrivent un traitement en fonction de la gravité de la maladie. Dans les premiers stades, en règle générale, un traitement complexe est prescrit en fonction des antécédents du patient. Le stade avancé du mélanome implique la radiothérapie, l'hormonothérapie et un traitement analgésique est prescrit. La chimiothérapie dans ce cas n'est pas utilisée en raison de la résistance du mélanome aux médicaments de chimiothérapie. Une intervention chirurgicale après la détection du processus oncologique est effectuée assez rarement, car elle peut entraîner des métastases du foyer vers d'autres organes.

Pour éviter la malignité d'un grain de beauté, vous devez être régulièrement examiné par un dermatologue. Il est recommandé d'éliminer non seulement les grains de beauté suspectés de malignité, mais également la pigmentation sujette à des traumatismes fréquents ou situés dans des endroits où il y a souvent un contact avec la lumière du soleil. Il existe une liste d'exigences à respecter lors de l'opération d'élimination des grains de beauté:

éviter les blessures mécaniques directes de la taupe;

pratiquer des incisions chirurgicales exclusivement dans des tissus sains;

application d'un garrot au-dessus et au-dessous de la tumeur opérée pour éviter la migration des cellules cancéreuses dans la circulation sanguine.

Les méthodes les plus courantes pour éliminer les grains de beauté dans les premiers stades sont:

destruction par l'azote liquide - élimination d'une tache de naissance par exposition à de très basses températures. La procédure n'est efficace que si les grains de beauté sont superficiels;

vaporisation laser - vaporisation d'une taupe par exposition à un faisceau laser. Elle est considérée comme la procédure la plus efficace, elle vous permet d'éliminer plusieurs formations bénignes à la fois, à condition que la taille des taupes ne dépasse pas 2 mm;

électrocoagulation - évaporation d'une taupe due au courant électrique (la procédure est lourde de rechute de la maladie).

La prévention

Actuellement, aucune mesure spécifique n'a été développée pour la prévention de la malignité des grains de beauté. La prévention du développement du mélanome permet le respect des recommandations suivantes:

  • Effectuer des auto-examens réguliers;
  • Utilisation d'écrans solaires;
  • Élimination des néoplasmes situés dans la zone d'irritation constante;
  • Passage d'examens préventifs par un dermatologue.

Actuellement, les salons de beauté proposent une élimination sans trace des grains de beauté à l'aide de méthodes modernes. Cela ne vaut pas la peine de le faire. Toute taupe doit être examinée et retirée par un oncologue. Les grains de beauté sont susceptibles d'être enlevés, qui sont souvent blessés, situés dans des zones ouvertes du corps, où le risque d'exposition au soleil est élevé.

La renaissance d'une tache de naissance ou d'une taupe en mélanome est un processus qui peut être facilement négligé. Si vous remarquez des changements dans la taupe ou l'apparition d'un nouveau, vous devriez consulter un médecin pour un diagnostic plus approfondi. Les dermatologues et oncodermatologues de l'hôpital Yusupov aident leurs patients à déterminer le diagnostic et à prescrire un traitement adéquat. Il est préférable de passer des examens plus souvent que moins souvent que prévu, car la santé est le cadeau le plus précieux d'une personne.

Prévoir

Le mélanome est une maladie dans laquelle la survie est largement déterminée par son stade:

premier, deuxième stade - le taux de survie de cinq à sept ans est de 85%;

la troisième étape - un taux de survie de 50% en raison de l'apparition de métastases;

la quatrième étape - un grand nombre de systèmes et d'organes internes sont affectés par des métastases, le taux de survie n'est pas supérieur à 5%.

Le pronostic le plus favorable se situe dans les deux premières étapes, car le processus de propagation des cellules cancéreuses dans tout le corps n'a pas encore commencé et un seul foyer peut être éliminé sans l'implication de méthodes de traitement sérieuses..

Les meilleurs dermatologues travaillent à l'hôpital Yusupov, qui, grâce à de nombreuses années de pratique dans le traitement réussi du mélanome, sont en mesure de trouver une approche individuelle pour chaque patient. Dans leur travail, ils utilisent les méthodes de traitement les plus efficaces, y compris des médicaments certifiés et testés. L'équipement de diagnostic de notre clinique permet de réaliser tout type de diagnostic avec la plus grande précision.

N'ayez pas peur de consulter un médecin - il est beaucoup mieux de commencer le traitement plus tôt et d'arriver à un résultat durable que de traiter par la suite les complications du mélanome.

4 stades de mélanome

Date de création: 26 octobre 2017

Date de modification: 4 janvier 2018

Qu'est-ce que la stadification du mélanome?

La stadification d'une tumeur s'appelle la stadification du mélanome. La conclusion est basée sur la taille, l'épaisseur, le taux de mitose, la fréquence et la gravité de l'ulcération du néoplasme, s'il a touché les ganglions lymphatiques ou d'autres organes.

Le stade du mélanome est déterminé par les résultats d'un examen complet:

  • examen médical par un dermatologue-oncologue;
  • en utilisant un dermatoscope;
  • histologie;
  • biochimie du sang;
  • méthodes de diagnostic (TDM - tomodensitométrie, IRM - imagerie par résonance magnétique, échographie - échographie, radiographie).

La stadification d'une tumeur maligne est très importante, car elle donne aux médecins la possibilité de choisir le traitement le plus efficace pour différents degrés de mélanome.

Techniques de stadification du mélanome

En fait, il existe deux méthodes principales pour déterminer le stade de développement du mélanome: clinique, qui repose sur un examen spécialisé et les résultats d'une biopsie (examen morphologique d'un échantillon cellulaire), et histologique (une méthode microscopique d'examen des tissus, des organes et des systèmes du corps, y compris la biopsie et le matériel chirurgical). L'histologie réalisée après la biopsie est souvent au-dessus du stade clinique. Par exemple, une biopsie a montré un stade III, les résultats de l'histologie peuvent être plus graves - cancer de la peau de stade 4.

Stade de mélanomeCaractérisation de la propagation du mélanome
Étape 0Tis, N0, M0: Mélanome in situ, signifie qu'il est dans l'épiderme mais non étendu au derme (couche inférieure).

Stade IAT1a, N0, M0: mélanome d'une épaisseur inférieure à 1 mm. Il n'est pas ulcéré et le taux mitotique est inférieur à 1 / mm 2. N'a pas été trouvé dans les ganglions lymphatiques ou les organes distaux.

Stade IBT1b ou T2a, N0, M0: Le mélanome est plus fin que 1 mm et ulcéré, ou son taux mitotique est inférieur à 1 / mm 2, ou son épaisseur est comprise entre 1,01 et 2,0 mm et il n'est pas ulcéré. N'a pas été trouvé dans les ganglions lymphatiques ou les organes distaux.

Stade IIAT2b ou T3a, N0, M0: L'épaisseur du mélanome est comprise entre 1,01 et 2,0 mm et il est ulcéré, ou l'épaisseur du mélanome est comprise entre 2,01 et 4,0 mm et il n'est pas ulcéré. N'a pas été trouvé dans les ganglions lymphatiques ou les organes distaux.

Stade IIBT3b ou T4a, N0, M0: Le mélanome a une épaisseur comprise entre 2,01 et 4,0 mm et est ulcéré, ou le mélanome a plus de 4,0 mm d'épaisseur et n'est pas ulcéré. N'a pas été trouvé dans les ganglions lymphatiques ou les organes distaux.

Stade IICT4b, N0, M0: Mélanome de plus de 4 mm d'épaisseur avec ulcération. N'a pas été trouvé dans les ganglions lymphatiques ou les organes distaux.

Stade IIIAT1a à T4a, N1a ou N2a, M0: le mélanome peut être de n'importe quelle épaisseur, mais pas ulcéré. Le mélanome s'est propagé à 1 à 3 ganglions lymphatiques près de la zone cutanée touchée, mais les ganglions ne sont pas élargis et le mélanome n'est détecté que lorsqu'il est observé au microscope. Pas de distribution distante.
Stade IIIBL'une des conditions suivantes s'applique: T1b à T4b, N1a ou N2a, M0: le mélanome peut être de n'importe quelle épaisseur et ulcéré. Le mélanome s'est propagé à 1 à 3 ganglions lymphatiques près de la zone cutanée touchée, mais les ganglions ne sont pas élargis et le mélanome n'est détecté que lorsqu'il est observé au microscope. Pas de distribution distante.

T1a à T4a, N1b ou N2b, M0: Le mélanome peut être de n'importe quelle épaisseur, mais pas ulcéré. Il est distribué dans 1 à 3 ganglions lymphatiques près de la zone cutanée touchée. Les nœuds sont élargis en raison du mélanome. Pas de distribution distante.

T1a à T4a, N2c, M0: Le mélanome peut être de n'importe quelle épaisseur, mais pas ulcéré. Il s'est propagé à de petites zones de la peau voisine ou des canaux lymphatiques autour de la tumeur d'origine, mais les nodules ne contiennent pas de mélanome. Pas de distribution distante.

Stade IIICL'une des conditions suivantes s'applique: T1b à T4b, N1b ou N2b, M0: le mélanome peut être de n'importe quelle épaisseur et est ulcéré. Il est distribué dans 1 à 3 ganglions lymphatiques près de la zone cutanée touchée. Les nœuds sont élargis en raison du mélanome. Pas de distribution distante.

T1b à T4b, N2c, M0: le mélanome peut être de n'importe quelle épaisseur et ulcéré. Il s'est propagé à de petites zones de la peau voisine ou des canaux lymphatiques autour de la tumeur d'origine, mais les nodules ne contiennent pas de mélanome. Pas de distribution distante.

Tout T, N3, M0: le mélanome peut être de n'importe quelle épaisseur et peut ou non être ulcéré. Le mélanome s'est propagé à 4 ganglions lymphatiques voisins ou plus qui sont entassés, ou il s'est propagé à la peau ou aux canaux lymphatiques proches autour de la tumeur d'origine et aux ganglions lymphatiques voisins. Les nœuds sont élargis en raison du mélanome. Pas de distribution distante.

Stade IVTout T, tout N, M1 (a, b ou c): Au stade 4, le mélanome s'est propagé au-delà de la zone cutanée d'origine et des ganglions lymphatiques voisins vers d'autres organes tels que les poumons, le foie ou le cerveau, ou vers la peau distante, le tissu sous-cutané, ou des ganglions lymphatiques distants. Ni la propagation aux ganglions lymphatiques voisins ni l'épaisseur ne sont prises en compte à ce stade, mais le mélanome est généralement épais et se propage également aux ganglions lymphatiques.

Classification des mélanomes

En oncologie moderne, plusieurs classifications sont utilisées pour déterminer le stade du cancer de la peau - mélanome (selon Clark, selon A. Breslow, index mitotique). La référence la plus courante est le système TNM développé par l'American Society for the Study of Cancer (AJCC). Le nom TNM contient des facteurs clés pour déterminer le degré de cancer de la peau: Tumeur - tumeur, ganglion lymphatique - ganglion lymphatique, métastases - métastases.

La catégorie T désigne l'épaisseur de la tumeur (mesurée par le système de Breslow). De plus, le taux de mitose est pris en compte (il permet de prédire à quelle vitesse le cancer va se propager à d'autres tissus et organes), qu'il y ait ou non ulcération (lésion, ruptures de la couche supérieure de la peau au-dessus de la tumeur). Dans la description des antécédents médicaux, par exemple, les valeurs suivantes de la catégorie T peuvent être trouvées: T1a (typique du cancer de la peau au premier stade) ou T4b (cet indice est plus fréquent au dernier stade du cancer de la peau). La catégorie N indique s'il y a une tumeur dans les ganglions lymphatiques que le cancer affecte en premier. Cette étiquette est utilisée sur la base des résultats de la biopsie. Pour le stade précoce du mélanome, la désignation N0 est caractéristique (la tumeur n'a pas métastasé vers les ganglions lymphatiques régionaux), pour les stades ultérieurs - N3 (il y a 2-3 métastases dans les ganglions lymphatiques voisins), N2b (l'élargissement pathologique des ganglions lymphatiques est visible sans microscope). La catégorie M indique si le mélanome s'est propagé à d'autres organes et lesquels, ainsi que dans quelle mesure le niveau de l'enzyme LDH (lactate déshydrogénase, est impliquée dans la glycolyse) a changé. Dans le cancer de la peau à un stade précoce, la tumeur ne métastase généralement pas.

Diplômes de mélanome

Stades du mélanomeCaractéristiques de la scène
0Mélanome jusqu'à présent uniquement dans l'épiderme (in situ). Non invasif, ne se propage pas aux couches plus profondes et à d'autres parties du corps.
I (arrive A et B)À un stade précoce, l'épaisseur du néoplasme malin peut atteindre 1 mm. Il ne saigne pas, il n'y a pas d'ulcères ou de desquamation. Faible taux de division cellulaire. L'ablation chirurgicale du cancer est généralement tout ce qui est nécessaire au premier stade du mélanome.
Aucune métastase dans les ganglions lymphatiques et les organes distants n'est observée.
II (arrive A, B, C)La tumeur s'enfonce plus profondément, son épaisseur augmente jusqu'à 2,0 mm (4,0 mm), la surface de la formation maligne est hypertrophiée, squameuse, couverte d'ulcères, saigne parfois. À ce stade, les cellules cancéreuses n'ont pas encore affecté les ganglions lymphatiques et les organes distants..
III (parfois A, B, C)Les cellules cancéreuses atteignent les ganglions lymphatiques. Ils augmentent ou restent les mêmes. La tumeur devient plus épaisse et pénètre profondément dans les tissus. L'ulcération peut être ou non. Les méthodes chirurgicales, la radiothérapie et la chimiothérapie sont utilisées pour combattre la maladie..
IVLe dernier stade du mélanome, lorsque la tumeur a métastasé vers des organes internes (poumons, foie ou cerveau), des zones séparées de la peau ou des ganglions lymphatiques distants. La thérapie à ce stade est complexe et à long terme, il est possible de faire face chirurgicalement à la tumeur (les foyers cutanés sont également supprimés, si possible - métastases des organes internes).

Méthodes de traitement

Le traitement du mélanome dépend du stade de la tumeur. Les premiers stades du cancer de la peau répondent bien au traitement, car seule la peau est affectée et la tumeur n'a pas envahi les couches profondes, n'a pas touché les ganglions lymphatiques et d'autres organes. Dans les deuxième et troisième étapes, une excision chirurgicale et une thérapie immunitaire sont également effectuées. Le mélanome en 4 étapes se propage aux organes internes et au système squelettique, le traitement de la maladie est complexe (chirurgie, prise de médicaments anticancéreux, radiothérapie).

Il existe un protocole généralement accepté pour le traitement du mélanome cutané, qui est suivi dans différents pays:

Stade in situ: excision large de la tumeur, traitement par immunomodulateurs.

Stade I: ablation chirurgicale de la tumeur et peau saine autour d'elle. Biopsie du ganglion sentinelle (sentinelle), si nécessaire, ablation. Thérapie médicamenteuse.

Stade II: ablation chirurgicale du mélanome et de la zone de peau saine qui l'entoure. Biopsie du ganglion sentinelle (sentinelle), si nécessaire, ablation. Traitement médicamenteux pour prévenir la récidive de la maladie.

Stade III: ablation chirurgicale du mélanome et de la zone de peau saine qui l'entoure, ainsi que du ganglion sentinelle, si nécessaire, des zones régionales et autres où se trouvent des cellules malignes. Immunothérapie, chimiothérapie et thérapie ciblée (ciblée moléculaire).

Stade IV: thérapie immunitaire et ciblée, radiothérapie, inhibiteurs de transduction du signal médicamenteux, traitement palliatif.

Après l'ablation de la tumeur, le patient est régulièrement examiné pendant trois ans, lorsque le risque de récidive du mélanome est élevé.

Projections de survie

Selon l'OMS, plus de 132 000 cas de mélanome sont diagnostiqués chaque année dans le monde. Les femmes tombent plus souvent malades que les hommes. Le mélanome peut être héréditaire - environ 10% des cas. Cependant, en raison du diagnostic précoce et des nouveaux développements dans le domaine de la médecine, le taux de survie globale (jusqu'à 5 ans) des patients a augmenté au cours des 10 dernières années. Le mélanome de stade précoce est caractérisé par un pronostic positif dans le traitement et une rémission persistante chez plus de 90% des patients. Données statistiques sur le taux de survie à cinq ans: degré I (jusqu'à 92%), degré II (53 à 81%), degré III (40 à 78%), degré IV (15 à 20%).

Parfois, le pronostic du mélanome de grade IV est même meilleur que, par exemple, de grade II ou III, car les cellules cancéreuses métastasent vers la peau et les ganglions lymphatiques distants, «contournant» des organes et des systèmes importants. De plus, le pronostic doit prendre en compte le niveau de LDH - s'il est normal, les chances de récession de la maladie sont encore augmentées.

Le pronostic de survie est influencé par l'âge des patients. Ainsi, les personnes âgées ont un peu moins de chance que les jeunes, quel que soit le stade du mélanome. Les personnes à la peau blanche sont plus susceptibles de souffrir d'un cancer de la peau, mais si la maladie est diagnostiquée chez une personne à la peau foncée, les chances de survie sont plus faibles. Ceux qui ont subi une transplantation d'organe, ont le VIH, de graves maladies chroniques, reçoivent également le pire pronostic de guérison.

Signes de mélanome

Le mélanome est une forme dangereuse de cancer qui se développe imperceptiblement, mais rapidement, métastase rapidement vers les ganglions lymphatiques, puis passe aux organes et tissus internes. C'est pourquoi un diagnostic rapide est si important, ce qui augmente les chances de guérison du patient. Le cancer de la peau à un stade précoce présente des symptômes caractéristiques. La règle ABCD est le principal marqueur du mélanome:

  • А (Аsymmetry) - asymétrie: les bords d'un grain de beauté ou d'un naevus ne sont pas symétriques;
  • Dans (Bordure) - bordures: les bords du néoplasme sont inégaux, indistincts, irréguliers;
  • C (Couleur) - couleur: la couleur de la taupe est inégale, il y a des nuances de brun, de gris, parfois il y a des taches de taches roses, rouges ou blanches;
  • D (diamètre) - diamètre: le diamètre de la formation est supérieur à 6 mm et sa taille augmente progressivement.

Le stade initial du mélanome cutané peut se manifester par les symptômes suivants: démangeaisons, brûlures, douleurs, saignements, apparition d'écailles et d'ulcères à la surface du néoplasme. Le signe le plus important est que la tache se détache fortement du fond des autres grains de beauté. Pour tout signe d'avertissement, vous devriez consulter un oncologue.


Matériaux utilisés pour préparer l'article

À propos du mélanome, du diagnostic précoce de la maladie, ainsi que de la classification des stades, vous pouvez apprendre des sources suivantes:

Stades du mélanome cutané: caractéristiques et méthodes de détermination

Stadification du mélanome

La stadification du mélanome ou, en d'autres termes, la détermination du stade de développement de la tumeur est basée sur son épaisseur, sa taille, le taux de propagation des métastases, la manifestation d'un néoplasme (à quelle fréquence et à quelle intensité les symptômes se manifestent), les lésions des ganglions lymphatiques, ainsi que d'autres organes.

Pour déterminer le stade, il est nécessaire de mener une enquête approfondie. Elle se déroule comme suit:

  • Accueil et examen du patient par un dermatologue-oncologue.
  • Examen dermatoscopique matériel.
  • Analyse histologique.
  • Chimie sanguine.

Examen du patient à l'aide de méthodes de diagnostic telles que la tomodensitométrie (TDM), la radiographie, l'échographie (échographie), l'imagerie par résonance magnétique (IRM).

Il est extrêmement important de déterminer le stade de développement du mélanome, car cela aide à prescrire le traitement le plus efficace, d'appliquer la méthode nécessaire dans la lutte contre le néoplasme malin.

Méthodes pour déterminer les stades du mélanome

En général, les principales méthodes pour déterminer les stades du mélanome sont deux.

Clinique - basé sur l'examen du patient par un spécialiste et les résultats de la biopsie obtenus (examen morphologique d'un échantillon cellulaire).

Histologique - basé sur une méthode microscopique d'examen des tissus, des organes et des systèmes du corps, en utilisant la biopsie et des méthodes opérationnelles. L'analyse histologique, en règle générale, montre un stade plus élevé de développement d'un néoplasme malin. Ainsi, si la biopsie a montré, par exemple, le 3ème stade du mélanome, alors l'analyse histologique peut déjà montrer le 4ème stade du développement du cancer de la peau.

Tis, N0, M0 - la première étape. Cette étape signifie que le néoplasme ne s'est pas propagé à la couche inférieure (derme). Le mélanome se trouve dans l'épiderme.

T1a, N0, M0 - mélanome de stade 1A, néoplasme malin plus mince que 1 mm. Cette étape signifie que le mélanome n'est pas manifeste. Le taux de propagation des métastases est inférieur à 1 / mm2. Le mélanome n'a pas encore affecté les ganglions lymphatiques ou les organes distaux.

T1b ou T2a, N0, M0 - stade de mélanome 1B, néoplasme malin plus mince que 1 mm. Le mélanome est prononcé, la vitesse de propagation des métastases est inférieure à 1 / mm2. De plus, à ce stade, le mélanome peut ne pas être exprimé et son épaisseur peut atteindre de 1,01 à 2,00 mm. À ce stade, le mélanome n'a pas encore touché les ganglions lymphatiques ou les organes distaux..

T2b ou T3a, N0, M0 - stade 2A du mélanome. A ce stade, l'épaisseur du mélanome peut varier de 1,01 à 2,0 mm, le néoplasme est prononcé. En outre, l'épaisseur du mélanome peut être de 2,01 à 4,00 mm, mais le néoplasme n'est pas exprimé. Le mélanome n'a pas encore affecté les ganglions lymphatiques ou les organes distaux.

T3b ou T4a, N0, M0 - stade 2B du mélanome. À ce stade, l'épaisseur du mélanome peut être de 2,01 à 4,00, le néoplasme est prononcé. De plus, l'épaisseur du néoplasme peut être supérieure à 4,00 mm, mais elle n'est pas exprimée. Pas de mélanome dans les organes distaux et les ganglions lymphatiques.

T4b, N0, M0 - stade de mélanome 2C. A ce stade, l'épaisseur du mélanome est de 4 mm, elle est prononcée. Le mélanome n'a pas encore affecté les ganglions lymphatiques ou les organes distaux.

T1b à T4b, N1a ou N2a, M0. À ce stade, l'épaisseur du mélanome est également quelconque, mais elle est prononcée. Le mélanome à ce stade s'est déjà propagé à 1 à 3 ganglions lymphatiques situés à côté de la zone touchée de la peau. Cependant, les nœuds n'ont pas encore été agrandis. Le mélanome n'est visible que lors d'un examen attentif au microscope. Il ne s'est pas encore propagé dans les zones reculées.

T1a à T4a, N1b ou N2b, M0. L'épaisseur du mélanome est quelconque, elle n'est pas exprimée. Le mélanome s'est déjà propagé à 1 à 3 ganglions lymphatiques situés à côté de la zone touchée de la peau. Ganglions lymphatiques - hypertrophiés. Le mélanome ne s'est pas encore propagé à des sites éloignés.

T1a à T4a, N2c, M0. L'épaisseur du mélanome est quelconque, elle n'est pas exprimée. Le mélanome s'est déjà propagé à de petites zones proches de la peau ou, éventuellement, aux canaux lymphatiques situés à côté du néoplasme. Les nœuds eux-mêmes, cependant, ne contiennent pas de mélanome. Le mélanome ne s'est pas encore propagé à des sites éloignés.

T1b à T4b, N1b ou N2b, M0. Le mélanome à ce stade est prononcé, son épaisseur peut être de n'importe quelle taille. L'aire de distribution du mélanome dans ce cas est de 1 à 3 ganglions lymphatiques situés à côté du néoplasme qui a affecté la peau. Il y a une augmentation des ganglions lymphatiques. Le mélanome ne s'est pas propagé à des sites éloignés.

T1b à T4b, N2c, M0. Le mélanome est également prononcé, quelle que soit son épaisseur. Dans ce cas, il se propage aux canaux lymphatiques situés à côté de la tumeur et aux zones proches de la peau. Les ganglions lymphatiques ne sont pas affectés par le mélanome. Le mélanome ne s'est pas non plus propagé à des sites éloignés..

Tout T, N3, M0. Dans ce cas, le mélanome peut se manifester, ou peut-être pas, son épaisseur peut également être quelconque. Il se propage déjà à 4, et peut-être plus, ganglions lymphatiques encombrés, situés près du site de la lésion. Il peut également se propager aux canaux lymphatiques qui courent à côté de la tumeur et de la peau voisine. Les ganglions lymphatiques sont hypertrophiés. Propagation vers des sites plus éloignés - absent.

Stade de mélanomeCaractérisation de la propagation du mélanome
0 étape
Stade IA
Stade IB
Stade IIA
Stade IIB
Stade IIC
Stade IIIAT1a à T4a, N1a ou N2a, M0. A ce stade, l'épaisseur du mélanome est quelconque, elle n'est pas exprimée. Le mélanome s'est déjà propagé à 1 à 3 ganglions lymphatiques situés près de la zone touchée de la peau. Cependant, les nœuds n'ont pas encore été agrandis. Le mélanome n'est visible que lors d'un examen attentif au microscope. Il ne s'est pas encore propagé dans les zones reculées.
Stade IIIB
Stade IIIC
Stade IVTout T, tout N, M1 (a, b ou c). À ce stade, le mélanome s'est déjà propagé bien au-delà de l'endroit de la peau où il est apparu. Il se propage également à d'autres organes par les ganglions lymphatiques les plus proches. Le mélanome peut se propager au cerveau, au foie et aux poumons. Il peut affecter les ganglions lymphatiques distants, la peau distante et les tissus sous-cutanés. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de prendre en compte la propagation du mélanome aux ganglions lymphatiques situés à proximité, ainsi que son épaisseur. Mais, généralement, il est très volumineux et affecte les ganglions lymphatiques..

Mélanome et sa classification

Plusieurs classifications de mélanomes sont distinguées pour déterminer l'un ou l'autre stade du cancer de la peau. Ce sont: la classification de Clark, la classification de A. Breslow, la classification à l'aide de l'indice mitotique. La classification la plus courante est selon le système TNM. L'American Society for the Study of Cancer (AJCC) a développé ce système de classification. TNM signifie: Tumeur - tumeur, nœud lymphatique - ganglion lymphatique, métastase - métastases. Cette abréviation contient des positions clés destinées à déterminer l'un ou l'autre degré de développement du mélanome..

Catégorie T

Cette catégorie désigne le volume de la tumeur (son épaisseur). Mesurez-le selon le système Breslow. Le taux de développement des métastases est également pris en compte - la vitesse de propagation aux tissus et organes, l'absence ou la présence de manifestations de mélanome - disponibles, par exemple, des dommages ou des ruptures de la couche supérieure de la peau sur l'emplacement de la tumeur. La combinaison de T1a, par exemple, caractérise la manifestation du mélanome au premier stade, mais la combinaison de T4b– est déjà une caractéristique du dernier stade du cancer de la peau. Cette terminologie est utilisée dans les descriptions des dossiers des patients..

Catégorie N

Cette catégorie est destinée à indiquer la présence d'une tumeur dans les ganglions lymphatiques. Comme vous le savez, ce sont les ganglions lymphatiques qui sont principalement sensibles au mélanome. L'étiquette est utilisée en fonction des résultats de la biopsie. La désignation N0 caractérise le stade précoce du mélanome. Il y a une indication que la tumeur n'a pas touché les ganglions lymphatiques voisins. La désignation N3 caractérise les stades les plus avancés du développement du cancer de la peau. Il y a une indication de la présence de 2-3 métastases dans les ganglions lymphatiques voisins. La désignation N2b indique une hypertrophie pathologique des ganglions lymphatiques. Ce grossissement peut déjà être vu sans microscope..

Catégorie M

Cette catégorie permet de savoir si le mélanome s'est propagé à d'autres organes. De plus, il existe une indication de ce que sont ces organes et de la manière dont le niveau de l'enzyme LDH a changé. C'est une enzyme appelée lactate déshydrogénase et impliquée dans la glycolyse. Les métastases dans le mélanome de stade précoce n'apparaissent généralement pas.

Stades du mélanome

Stades du mélanomeCaractéristiques de la scène
Mélanome 0Il n'est présent que dans la couche supérieure de la peau - l'épiderme (in situ). Ce mélanome est non invasif, il ne pénètre pas dans les couches profondes de la peau et ne se propage pas à d'autres parties du corps..
Mélanome IIl existe deux sous-catégories ici - A et B. L'épaisseur de la tumeur à un stade précoce ne dépasse pas 1 mm. Le néoplasme n'a pas de desquamation ni d'ulcères, ne saigne pas. Le taux de division cellulaire est plutôt faible. Le mélanome n'affecte pas les organes ni les ganglions lymphatiques. À ce stade, la chirurgie est recommandée, c'est-à-dire l'ablation du néoplasme malin par chirurgie.
Mélanome IIIl existe trois sous-catégories ici - A, B et C. À ce stade, la tumeur pénètre plus profondément. Le mélanome peut atteindre 2,00 mm d'épaisseur et parfois 4,00 mm. La surface même du mélanome prend un aspect hypertrophié. Un pelage, la présence d'ulcères et parfois des saignements apparaissent. Les ganglions lymphatiques et les autres organes ne sont pas affectés.
Mélanome IIIIl existe également trois sous-catégories - A, B et C. À ce stade, la tumeur affecte les ganglions lymphatiques. Ils peuvent être augmentés, mais pas toujours. Le néoplasme malin s'épaissit, pénètre encore plus profondément dans les tissus. Les expressions peuvent également apparaître ou non. À ce stade, la radiothérapie et les méthodes opératoires (chirurgicales) sont acceptées comme traitement.
Mélanome IVCette étape est la dernière étape du cancer de la peau. Un néoplasme malin propage déjà des métastases, affectant des organes internes tels que le foie, les poumons et le cerveau. Pénètre dans les ganglions lymphatiques éloignés et affecte des zones individuelles de la peau. À ce stade, un traitement long et complexe est nécessaire. Il est également possible de recourir à des méthodes chirurgicales, en supprimant les lésions cutanées individuelles affectées par la tumeur ou en supprimant les métastases des organes internes.

Traitement du mélanome à différents stades

En fonction du stade auquel la tumeur est détectée, un traitement approprié est effectué. La thérapie est recommandée dans les premiers stades du mélanome, alors que le néoplasme malin est toujours dans les couches supérieures de l'épiderme, il n'a pas encore réussi à pénétrer profondément et à toucher les organes internes et les ganglions lymphatiques.

L'intervention chirurgicale, ainsi que la thérapie immunitaire, sont indiquées aux deuxième et troisième stades du développement du mélanome. Au dernier stade - 4e, une thérapie complexe est déjà nécessaire, car le mélanome a déjà le temps d'affecter à la fois les organes internes et le système squelettique. L'intervention chirurgicale, la radiothérapie et l'utilisation de médicaments qui empêchent le développement d'une tumeur sont déjà recommandées ici. Le mélanome est traité selon un protocole généralement accepté adopté par tous les pays où le traitement est effectué.

Le mélanome au stade 0 est traité avec des immunomodulateurs, ainsi que de manière opérable.

Au premier stade, l'ablation chirurgicale du néoplasme malin, ainsi que des zones de peau saine adjacentes à la tumeur, est recommandée. Une biopsie sentinelle ou ganglionnaire sentinelle est également réalisée. Son retrait complet est également possible, si nécessaire. Bien entendu, un soutien pharmaceutique est également nécessaire..

Au stade II du mélanome, les mêmes méthodes de traitement sont présentées qu'au stade I: ablation de la tumeur par une méthode chirurgicale associée à une zone saine de la peau située à côté du néoplasme, biopsie du ganglion sentinelle, ainsi que son ablation si nécessaire. L'utilisation de médicaments est également nécessaire pour exclure les rechutes..

Au stade III, en plus de l'ablation de la tumeur et des zones de peau saine à côté, du ganglion sentinelle et, si nécessaire, des zones où se trouvent des cellules cancéreuses, une chimiothérapie, une immunothérapie et un ciblage moléculaire ou une thérapie ciblée sont indiqués..

Le stade IV est caractérisé par les méthodes de traitement suivantes: radiothérapie, inhibiteurs de transduction du signal, immunothérapie, thérapie ciblée et traitement palliatif..

Dans les trois prochaines années après le retrait du néoplasme malin, le patient doit subir un examen afin d'exclure une éventuelle rechute du retour du mélanome.

Survie des patients atteints de mélanome

Il convient de noter que les femmes sont plus sensibles au cancer de la peau que les hommes. Plus de 132 000 cas de cette maladie sont diagnostiqués dans le monde chaque année. Données fournies par l'OMS. Environ 10% des cas de la maladie sont héréditaires, c'est-à-dire qu'un proche de lui était atteint d'un cancer de la peau. Les indicateurs des dix dernières années donnent cependant un peu d'espoir, car grâce aux nouveaux développements modernes et au diagnostic plus précoce, le taux de survie des patients souffrant de ce cancer a augmenté. En moyenne, jusqu'à cinq ans. Au stade le plus précoce, dans plus de 90% des cas, le pronostic de guérison est positif.

Les statistiques de survie à cinq ans sont les suivantes:

  • Mélanome de stade I - jusqu'à 92%;
  • Mélanome de stade II - 53-81%;
  • Mélanome de stade III - 40-78%;
  • Mélanome de stade IV - 15-20%;

Il faut également noter que le pronostic parfois positif pour le cancer de la peau de stade IV est encore plus élevé que pour le stade III ou même le stade II. En effet, il arrive que les cellules cancéreuses métastasent vers les ganglions lymphatiques et les zones éloignées de la peau, sans affecter les systèmes et organes les plus importants. Lors de l'établissement d'un pronostic pour un résultat positif, ils sont également guidés par les indicateurs du niveau de LDH (l'enzyme lactate déshydrogénase). Si le niveau de LDH est normal, les chances de guérison sont beaucoup plus élevées..

L'âge des patients est également un facteur important pour un pronostic positif. Malheureusement, les personnes âgées ont des chances légèrement plus faibles que les personnes plus jeunes. Soit dit en passant, le stade de développement du mélanome ne joue pas dans ce cas un rôle particulier. Les personnes à la peau claire sont plus sensibles au mélanome, cependant, si une personne à la peau foncée a subi un mélanome, ses chances d'obtenir un résultat positif sont légèrement inférieures à celles de son homologue à la peau claire. Des facteurs tels que les maladies chroniques graves, les greffes d'organes et le VIH aggravent le pronostic du rétablissement..

Mélanome et ses signes

C'est un cancer très dangereux qui se développe extrêmement rapidement, mais en même temps il est complètement invisible. Le mélanome propage très rapidement les métastases aux ganglions lymphatiques, puis affecte les organes et tissus internes. Un diagnostic précoce et opportun peut avoir un effet positif sur le rétablissement du patient. Au stade initial, le mélanome présente un certain nombre de symptômes caractéristiques. Le principal marqueur pour déterminer le stade du mélanome est la règle - "ABCD".

  • Asymétrie - A - asymétrie. Les bords du naevus (grains de beauté) semblent asymétriques.
  • Bordure - B - bordure. Les bords du néoplasme, en règle générale, sont irréguliers, ont un contour flou et irrégulier.
  • Couleur - C - couleur. La taupe est de couleur irrégulière, avec des nuances de gris et de brun. Parfois, il y a même des taches rouges, roses ou blanches..
  • Diamètre - D - diamètre. Le néoplasme a une taille d'au moins 6 mm de diamètre et augmente constamment.
  • Évolution - E - développement. La forme change avec le temps, une taupe bénigne a la même apparence.

Au stade initial du cancer de la peau, les symptômes suivants apparaissent: saignement, apparition d'ulcères et d'écailles à la surface du néoplasme, brûlures, douleurs, démangeaisons. De plus, qui est le facteur principal pour déterminer l'apparition d'une tumeur, le néoplasme a une apparence prononcée dans le contexte d'autres grains de beauté (naevus). Si vous remarquez de tels signes, contactez immédiatement votre oncologue. Un diagnostic précoce est une excellente chance de guérison.

Mélanome

Aperçu

Le mélanome est un type de cancer rare et grave qui affecte d'abord la peau et peut ensuite se propager à d'autres organes.

Le mélanome est relativement rare, mais les cas augmentent progressivement. L'incidence moyenne dans notre pays est de 4,1 cas pour 100 000 habitants. Il s'agit de l'un des types de cancer les plus courants chez les personnes âgées de 15 à 34 ans, avec plus d'un tiers des cas de mélanome survenant chez les personnes de moins de 55 ans.

Le signe le plus caractéristique du mélanome est l'apparition d'un nouveau grain de beauté ou un changement dans l'apparence d'un ancien. Un grain de beauté peut apparaître sur n'importe quelle partie du corps, mais le plus souvent, il se produit sur le dos, les jambes, les bras ou le visage. Dans la plupart des cas, le mélanome est de couleur inégale et inégale. Il peut être plus gros que les grains de beauté normaux, des démangeaisons ou des saignements.

Le mélanome est causé par un développement anormal des cellules cutanées. L'exposition aux rayons UV provenant de sources naturelles et artificielles serait en partie responsable. Si vous remarquez un changement dans l'apparence des grains de beauté, consultez un dermatologue. Si un mélanome est suspecté, il vous référera à un oncologue - un spécialiste des néoplasmes malins.

Le traitement principal du mélanome est la chirurgie, bien que cela dépende de la situation spécifique. Si le mélanome est diagnostiqué et traité tôt, la chirurgie réussit. Si le mélanome atteint un stade avancé, le traitement consistera à ralentir la propagation du cancer et à soulager les symptômes. Cela implique généralement des médicaments, tels que la chimiothérapie.

Si vous avez déjà été traité pour un cancer de la peau, vous devez subir des examens réguliers afin d'éviter la récidive de la tumeur - sa re-formation. Vous apprendrez également à examiner votre peau et vos ganglions lymphatiques pour détecter le mélanome le plus tôt possible s'il repousse.

Symptômes du mélanome

On pense que plus de 50% de tous les mélanomes sont formés à partir de grains de beauté préexistants (naevus). Par conséquent, il est important de connaître les principaux signes d'une «taupe dangereuse». Périodiquement, vous devez examiner les naevus existants, les taches de naissance, les taches de rousseur, ainsi que d'autres zones de la peau afin de remarquer tout changement dans le temps.

En règle générale, les taupes communes ont une forme ronde ou ovale, des bords lisses et nets, ne dépassent pas 6 mm de diamètre et ne changent pratiquement pas d'aspect. Les signes suivants sont considérés comme suspects pour le développement d'un mélanome:

  • une augmentation de la taille de la formation de pigment sur plusieurs semaines ou mois;
  • changement de la forme d'une taupe, apparition de rayons sur ses bords, frontières inégales et floues;
  • la formation de petites "taupes" filles à côté de la tache pigmentaire;
  • décoloration, apparition d'un bord rouge ou rose autour de la taupe;
  • saignement de la surface de la taupe, apparition d'ulcérations ou de croûtes;
  • démangeaisons ou douleur dans la zone de la lésion pigmentée.

Les mélanomes peuvent apparaître sur n'importe quelle partie du corps, mais le plus souvent, ils surviennent sur le dos, les jambes, les bras et le visage. Parfois, un mélanome peut apparaître sous l'ongle. Les yeux sont considérés comme une localisation rare. Ses signes peuvent être l'apparition d'une tache sombre ou une détérioration de la vision, mais le plus souvent l'oculiste diagnostique un mélanome oculaire lors du prochain examen.

Causes du mélanome

Les causes exactes du cancer de la peau ne sont pas entièrement comprises. Cependant, on pense que dans la plupart des cas, le mélanome résulte de dommages à l'ADN des cellules de la peau sous l'influence des rayons ultraviolets. Le soleil est la principale source de rayonnement ultraviolet.

La lumière du soleil contient trois types de lumière UV:

  • ultraviolet A (UVA);
  • ultraviolet B (UVB);
  • ultraviolet C (UVC).

Les UVC sont piégés par l'atmosphère terrestre, mais les UVA et les UVB pénètrent dans l'atmosphère et peuvent endommager la peau, augmentant ainsi le risque de cancer de la peau. Les UVB sont considérés comme la principale cause de cancer de la peau. Les sources de lumière artificielle telles que les lampes à ultraviolets et les lits de bronzage augmentent également le risque de cancer de la peau. Les coups de soleil répétés du soleil et de la lumière artificielle augmentent le risque de mélanome chez les personnes de tous âges.

On pense que le risque de développer un mélanome est accru chez les personnes ayant un grand nombre de grains de beauté sur le corps, ainsi qu'en présence de taches de vieillesse larges et inhabituelles. Même une tache de naissance atypique ou très grande augmente le risque de mélanome de 60%. Par conséquent, il est important de surveiller si l'apparence des grains de beauté change et d'éviter une exposition prolongée au soleil..

Les résultats de la recherche suggèrent que si deux parents proches ou plus ont un cancer de la peau (pas nécessairement un mélanome), le risque de développer un mélanome augmente.

On pense que certains facteurs augmentent votre risque de développer tous les types de cancer de la peau:

  • peau pâle qui ne bronze pas bien;
  • cheveux roux ou blonds;
  • yeux bleus;
  • âge avancé;
  • un grand nombre de taches de rousseur;
  • une cicatrice de brûlure ou des lésions cutanées dues à la radiothérapie;
  • une condition médicale qui affecte votre système immunitaire, comme le VIH.
  • médicaments qui suppriment le système immunitaire (immunosuppresseurs) - généralement utilisés après une transplantation d'organe
  • exposition à certains produits chimiques tels que la créosote et l'arsenic
  • cancer de la peau passé.

Diagnostic du mélanome

Surveillez vos grains de beauté et consultez votre médecin si vous remarquez un changement dans leur apparence. Pour la maîtrise de soi, vous pouvez tenir un journal des grains de beauté - notez leur emplacement, leur nombre et photographiez-les. Une telle "carte taupe" aidera au diagnostic.

Vous pouvez suspecter un mélanome vous-même, ainsi qu'un médecin de toute spécialité lors de votre examen. Cependant, le mélanome est une maladie rare et de nombreux médecins dans les spécialités non essentielles ne le rencontrent qu'une fois tous les quelques années. Par conséquent, si vous suspectez un mélanome, le médecin vous référera à un spécialiste - oncologue.

Le moyen le plus simple de confirmer ou de nier un diagnostic de mélanome est la dermatoscopie ou l'épiluminescence. Il s'agit d'un examen à fort grossissement d'une lésion pigmentée suspecte. Le médecin peut utiliser une loupe ordinaire, mais le plus souvent un appareil spécial est utilisé - un dermatoscope (microscope épiluminescent). Cet appareil rend la couche supérieure de la peau transparente, ce qui vous permet d'étudier en détail la structure de la tumeur.

En plus de la dermatoscopie, d'autres méthodes non chirurgicales d'examen de la tumeur peuvent être utilisées: à l'aide d'une échographie, d'un diagnostic par radio-isotope, etc. S'il y a des ulcères ou des fissures à la surface de la formation, un frottis est fait à partir de celles-ci, puis les cellules tumorales sont recherchées au microscope. Cette méthode est appelée cytologique. Si, à la suite de toutes les méthodes de recherche possibles, il n'est pas possible de déterminer sans ambiguïté si la formation sur la peau est un mélanome, il est possible de procéder à une biopsie - en prenant un site de la tumeur et en l'examinant au microscope (méthode histologique).

L'attitude à l'égard de la biopsie du mélanome est ambiguë tant chez les spécialistes russes que chez les médecins étrangers. Parce que même un traumatisme minime à une tumeur peut entraîner sa croissance rapide et se propager dans tout le corps. Cependant, dans les cas controversés, l'utilisation de la biopsie excisionnelle est autorisée. Dans ce cas, le chirurgien oncologue excise complètement la formation suspecte, en s'écartant dans toutes les directions 2-10 mm. Pendant que les points de suture sont appliqués sur la plaie, l'histologue examine de toute urgence le tissu enlevé au microscope. Cela se produit généralement directement dans la salle d'opération et prend 10 à 15 minutes. Si, à la suite d'une histologie urgente, le diagnostic de mélanome est confirmé, le chirurgien procède immédiatement à une deuxième opération, dont le volume dépendra du diagnostic histologique - le stade du mélanome.

Dans la plupart des cas, une biopsie excisionnelle est réalisée sous anesthésie générale (anesthésie). Cela est dû au risque de prolifération (érosion) des cellules tumorales avec une solution anesthésique, qui est injectée dans les tissus autour de la tumeur lors de l'anesthésie locale. De plus, l'anesthésie permet une opération plus étendue si le diagnostic oncologique est confirmé..

Des tests supplémentaires tels que la tomodensitométrie (TDM), la tomographie par émission de positons (TEP), l'imagerie par résonance magnétique (IRM), les tests sanguins, etc. seront effectués pour vérifier si le cancer s'est propagé à d'autres organes, os ou circulation sanguine..

Biopsie des ganglions sentinelles

Le mélanome métastase rapidement, c'est-à-dire qu'il forme des tumeurs filles qui se propagent avec l'écoulement du sang, de la lymphe et par contact avec d'autres tissus et organes. Cependant, on pense que les toutes premières métastases sont retardées par le ganglion lymphatique le plus proche. Un tel ganglion lymphatique est appelé sentinelle ou sentinelle, il peut y en avoir plusieurs, en fonction de l'emplacement anatomique de la tumeur. À l'aide d'une biopsie du ganglion sentinelle, les toutes premières métastases peuvent être détectées lorsqu'aucun changement notable dans la structure et la structure du ganglion lymphatique n'a encore été trouvé.

Une solution de pigment bleu et d'un produit chimique faiblement radioactif est injectée dans la peau près du mélanome enlevé. La solution de contraste suit les mêmes canaux lymphatiques à travers lesquels les cellules cancéreuses pourraient se propager. Le premier ganglion lymphatique atteint par la solution est la sentinelle. Le chirurgien peut trouver et retirer ce ganglion lymphatique sans toucher le reste. Ensuite, le nœud est examiné au microscope..

Si des cellules cancéreuses se trouvent dans un ganglion lymphatique, il existe un risque de métastases tumorales dans d'autres ganglions lymphatiques. Si aucune cellule maligne n'est trouvée, la probabilité de métastases est considérée comme minime. Ainsi, la biopsie du ganglion sentinelle vous permet de clarifier le pronostic de la tumeur et de prendre une décision sur la nécessité de retirer les ganglions lymphatiques restants situés à proximité du mélanome - dissection des ganglions lymphatiques.

Stades du mélanome

Pour décrire la profondeur de pénétration du mélanome dans la peau (épaisseur de la tumeur) et s'il s'est propagé à d'autres organes, on distingue plusieurs stades de mélanome. Les tactiques de traitement dépendront du stade atteint par la maladie.

  • Stade 0 - mélanome uniquement à la surface de la peau.
  • Stade 1A - mélanome épaisseur inférieure à 1 mm.
  • Stade 1B - l'épaisseur du mélanome est de 1 à 2 mm, ou inférieure à 1 mm, mais la surface de la peau est endommagée (des ulcères se sont formés) ou ses cellules se divisent plus rapidement que d'habitude (activité mitotique).
  • Stade 2A - mélanome épaisseur 2-4 mm ou 1-2 mm, mais des ulcères se sont formés à la surface de la peau.
  • Stade 2B - l'épaisseur du mélanome est supérieure à 4 mm ou 2 à 4 mm et des ulcères se sont formés à la surface de la peau.
  • Stade 2C - le mélanome mesure plus de 4 mm d'épaisseur et des ulcères se sont formés à la surface de la peau.
  • Stade 3A - le mélanome a envahi 1 à 3 ganglions lymphatiques voisins, mais ils ne sont pas hypertrophiés, il n'y a pas d'ulcères sur le mélanome et il ne s'est pas propagé davantage.
  • Stade 3B - des ulcères se sont formés sur le mélanome, il a pénétré dans les 1 à 3 ganglions lymphatiques les plus proches, mais ils ne sont pas élargis; ou il n'y a pas d'ulcères sur le mélanome, il a pénétré dans 1 à 3 ganglions lymphatiques voisins et ils ne sont pas hypertrophiés; ou le mélanome s'est propagé à une petite zone de la peau ou des canaux lymphatiques, mais pas aux ganglions lymphatiques voisins.
  • Stade 3C - des ulcères se sont formés sur le mélanome, il a pénétré dans les 1 à 3 ganglions lymphatiques les plus proches, ils ne sont pas élargis; ou le mélanome s'est propagé à 4 ganglions lymphatiques voisins ou plus.
  • Stade 4 - les cellules de mélanome se sont propagées à d'autres organes, tels que les poumons, le cerveau ou d'autres zones de la peau.

Traitement du mélanome

Le traitement du mélanome aux stades initiaux (0 et 1) consiste en l'ablation chirurgicale de la formation de pigment et d'une petite zone de peau saine autour d'elle. La quantité d'indentation de la tumeur dépend de la partie du corps et de l'épaisseur du mélanome, elle est en moyenne d'environ 1 cm.

Si le volume de tissu prélevé est important et que les bords de la plaie ne peuvent pas être suturés après la chirurgie, le défaut est fermé en greffant un morceau de peau d'une autre partie du corps. Par exemple, de l'arrière, là où la cicatrice ne sera pas visible. Après l'élimination du mélanome au stade initial, le risque de récidive est faible, de sorte qu'un traitement supplémentaire n'est généralement pas nécessaire. Vous devrez peut-être subir plusieurs examens supplémentaires avant d'être libéré.

Le traitement des mélanomes de stade 2 et 3 est effectué, comme dans le premier cas, à l'aide de l'ablation chirurgicale de la tumeur. L'opération se termine également par la suture de la plaie ou de la peau plastique. Cependant, ces stades de mélanome sont plus susceptibles de métastaser, donc pendant la chirurgie, les chirurgiens peuvent biopsier les ganglions lymphatiques sentinelles.

Si le test est positif, il devient nécessaire de retirer tous les ganglions lymphatiques voisins afin de réduire le risque de propagation de la tumeur dans tout le corps. Cette étape de l'opération est appelée lymphadénectomie complète. Malheureusement, une complication d'une telle intervention peut être une violation de l'écoulement du liquide lymphatique des parties inférieures du corps, qui s'accompagne d'un œdème lymphatique - lymphœdème..

Une fois le mélanome retiré, vous devrez faire des suivis périodiques avec un oncologue afin que le médecin puisse surveiller le processus de récupération et s'assurer que la tumeur ne réapparaît pas. Parfois, après l'opération, un traitement supplémentaire est prescrit - un traitement adjuvant. Il s'agit de l'utilisation de divers médicaments qui réduisent la probabilité de récidive (réapparition) de la tumeur et la croissance des métastases..

Actuellement, il n'y a pas de normes uniformes pour le traitement adjuvant dans le traitement des mélanomes de stade 2 et 3, des essais cliniques sont en cours. Dans certains cas, il est possible d'obtenir de bons résultats en utilisant des préparations d'interféron à fortes doses. Votre médecin peut vous suggérer de participer à de telles recherches.

Au stade 4 du mélanome, il peut être difficile de se débarrasser complètement de la tumeur. Cela se produit si:

  • le diagnostic a été posé au dernier stade;
  • le cancer s'est propagé à d'autres organes (des métastases sont apparues);
  • mélanome réapparu après le traitement (récidive du cancer).

Cependant, même dans ces situations, l'espoir ne peut être perdu. Il existe différentes façons de ralentir la progression du cancer, de soulager les symptômes et de maximiser la vie. Vous pourriez subir une intervention chirurgicale pour enlever le mélanome qui s'est formé dans la nouvelle zone et vous pouvez vous voir proposer une radiothérapie ou des médicaments. Ces dernières années, des progrès significatifs ont été réalisés dans le traitement du mélanome. Les médicaments contre le mélanome changent et de nouvelles formules sont introduites dans les hôpitaux. L'un des domaines de traitement du mélanome est celui des médicaments agissant au niveau du gène, par exemple le vemurafenib. Cependant, ces médicaments ne conviennent pas à tout le monde. Les problèmes de traitement sont résolus individuellement avec un médecin. Participation à des essais cliniques possible.

Radiothérapie pour le mélanome avancé

Une radiothérapie peut être administrée après une intervention chirurgicale pour enlever les ganglions lymphatiques ou pour soulager les symptômes d'un mélanome avancé. Ce type de traitement du cancer utilise des radiations pour tuer les cellules tumorales qui ne peuvent pas être éliminées par chirurgie..

La radiothérapie est effectuée quotidiennement, les séances durent 10 à 15 minutes, avec une pause pour le week-end. Effets secondaires possibles de la radiothérapie:

  • fatigue;
  • la nausée;
  • manque d'appétit;
  • chute de cheveux;
  • douleur de la peau.

De nombreux effets secondaires peuvent être évités ou atténués avec des médicaments prescrits par votre médecin, alors assurez-vous de lui faire part de vos plaintes. En règle générale, les effets secondaires de la radiothérapie disparaissent après la fin du traitement.

Chimiothérapie du mélanome

La chimiothérapie consiste à utiliser des médicaments anticancéreux (cytotoxiques) pour tuer les cellules cancéreuses. La chimiothérapie est généralement administrée pour le mélanome métastatique ou pour soulager les symptômes d'un cancer de la peau avancé. Les traitements les plus couramment utilisés pour le mélanome sont la dacarbazine et le témozolomide, mais d'autres substances peuvent également être utilisées. La décarbrazine est administrée via un compte-gouttes et le témozolomide se prend sous forme de comprimé.

Habituellement, les séances de chimiothérapie sont administrées toutes les 3-4 semaines, ces pauses sont nécessaires pour donner à votre corps et à votre sang le temps de récupérer. Le premier cours de chimiothérapie est généralement donné dans un hôpital, sous la supervision du personnel médical. Si le traitement est bien toléré, des cycles de chimiothérapie ultérieurs peuvent être administrés à domicile..

Les principaux effets secondaires de la chimiothérapie sont liés à son effet sur le corps dans le corps. Il s'agit de fatigue, d'un risque accru d'infections, de nausées et de vomissements, d'ulcères buccaux. De nombreux effets secondaires peuvent être évités ou atténués avec des médicaments prescrits par votre médecin..

Immunothérapie contre le cancer de la peau

L'immunothérapie implique l'utilisation de médicaments (souvent dérivés de substances naturellement produites dans le corps) qui stimulent le système immunitaire de l'organisme pour combattre le mélanome. Deux de ces médicaments sont les plus couramment utilisés pour traiter le mélanome. Ce sont l'interféron alpha et l'interleukine-2. Les deux sont administrés par injection dans une veine, sous la peau ou dans une tumeur. Les effets secondaires comprennent des symptômes pseudo-grippaux tels que des frissons, une forte fièvre, des douleurs articulaires et de la fatigue.

Vaccins contre le cancer de la peau (mélanome)

Les efforts pour mettre au point un vaccin contre le mélanome se poursuivent. Il est destiné à être utilisé soit pour traiter le cancer de la peau à un stade avancé, soit pour prévenir la récidive du mélanome chez les patients à haut risque. Le vaccin devrait aider le système immunitaire à reconnaître rapidement le mélanome et à l'attaquer. En règle générale, le vaccin est injecté sous la peau toutes les quelques semaines, souvent sur plusieurs mois.

S'il n'y a pas suffisamment de données sur l'efficacité du vaccin contre le mélanome, le médecin ne peut proposer cette option de traitement que dans le cadre d'essais cliniques..

Anticorps monoclonaux pour le traitement du mélanome

Notre immunité produit en permanence des anticorps, généralement pour lutter contre les maladies infectieuses. Les anticorps ou immunoglobulines reconnaissent les cellules étrangères dans le corps et les détruisent. Les anticorps créés artificiellement en laboratoire peuvent être programmés pour combattre les cellules de mélanome ou leur faire détruire toute tumeur dans une partie spécifique du corps. En règle générale, les anticorps créés en laboratoire sont appelés monoclonaux.

L'ipilimumab est un anticorps monoclonal. Il renforce le système immunitaire, permettant au corps de lutter contre diverses maladies, dont le cancer. Jusqu'à présent, ce médicament n'a pas été enregistré sur le territoire de la Fédération de Russie, mais ses recherches se poursuivent..

Inhibiteurs de signal contre le mélanome

Les inhibiteurs de signaux sont des médicaments qui interrompent les messages (signaux) qui provoquent une division incontrôlable des cellules cancéreuses. Il existe des centaines de ces signaux et il n'est pas facile de déterminer lesquels doivent être interrompus. La plupart de ces signaux sont transmis de la membrane cellulaire au noyau à l'aide d'une chaîne de protéines, agissant sur laquelle vous pouvez interrompre le signal et arrêter la division cellulaire.

Aujourd'hui, les médecins et les chercheurs étudient le plus activement les inhibiteurs de signalisation, qui peuvent bloquer des protéines appelées BRAF et MEK. Il existe déjà des médicaments qui peuvent interrompre ces signaux, mais jusqu'à présent, la plupart d'entre eux ne sont disponibles que dans les essais cliniques..

Essais cliniques de médicaments

Un essai clinique permet aux chercheurs et aux médecins de tester en pratique l'efficacité d'un médicament dans le traitement du mélanome, ainsi que de suivre les effets secondaires possibles. Parfois, les essais portent sur des médicaments déjà utilisés en médecine, mais pour le traitement d'autres maladies. Même si un nouveau médicament testé n'est pas meilleur qu'un médicament existant, les informations obtenues au cours de l'étude sont extrêmement précieuses pour les futurs patients..

Pour les patients cancéreux, la participation à des essais cliniques peut être une réelle chance de recevoir un traitement expérimental gratuit, qui, de manière générale, coûtera un prix fabuleux. De plus, les participants aux essais cliniques réussissent mieux dans le traitement que ceux sous traitement standard, même s'ils reçoivent le même médicament. Tous les essais cliniques sont étroitement surveillés par des médecins et des scientifiques. Et tous les médicaments existants ont déjà fait l'objet d'essais cliniques. Vous devrez donner votre consentement écrit pour participer à ces études, mais vous pouvez toujours interrompre votre traitement si vous le souhaitez..

Prévention du mélanome

La meilleure façon d'éviter tout cancer de la peau est de protéger votre peau d'une exposition prolongée aux rayons UV et aux coups de soleil. Si vous avez eu un coup de soleil au moins une fois dans votre vie, cela peut affecter sa santé même plusieurs années plus tard. Chaque fois que la peau est exposée à un rayonnement solaire excessif, cela augmente les risques de mélanome. Des étapes simples pour protéger votre peau du soleil sont décrites ci-dessous..

Évitez le soleil pendant les heures de pointe. L'activité solaire culmine entre 11h00 et 15h00, mais à d'autres moments, le soleil peut également être chaud et potentiellement nocif. Ne restez pas longtemps sous le soleil pendant la journée. Restez à l'ombre et utilisez un écran solaire.

Choisissez des vêtements qui protègent du soleil si vous devez passer beaucoup de temps à l'extérieur au printemps et en été. Portez un chapeau qui couvre votre visage et votre tête et des lunettes pour protéger vos yeux. Achetez des lunettes marquées UV 400 ou 100% protégées contre les UV.

Portez un écran solaire. Lorsque vous achetez un écran solaire, assurez-vous qu'il convient à votre type de peau et qu'il protège à la fois des ultraviolets A (UVA) et des ultraviolets B (UVB). Facteur de protection solaire (FPS) recommandé d'au moins 15. La crème solaire doit être appliquée environ 15 minutes avant l'exposition au soleil et renouvelée toutes les 2 heures. Si vous allez nager, utilisez un écran solaire imperméable. Portez une attention particulière à la protection des bébés et des enfants. Leur peau est beaucoup plus sensible que celle des adultes et une exposition régulière au soleil peut entraîner des cancers à l'avenir. Avant de sortir, assurez-vous que les enfants sont correctement habillés, que la tête est couverte et qu'un écran solaire à FPS élevé est appliqué sur la peau.

Prenez un bain de soleil modérément. Si vous avez l'intention de prendre un bain de soleil, faites-le progressivement, en étant sous le soleil pendant un temps limité chaque jour et en utilisant un écran solaire. Lorsque vous commencez à prendre le soleil, ne passez pas plus de 30 minutes au soleil, en prolongeant progressivement cette durée de cinq à dix minutes par jour.

Lampes UV et solarium. Pour certaines personnes, ils peuvent être plus dangereux que la lumière naturelle du soleil, car ils sont une source de rayonnement UV concentré et ils provoquent également un vieillissement prématuré de la peau. L'utilisation d'un équipement de bronzage UV n'est pas recommandée dans les situations suivantes:

  • vous avez une peau sensible à la lumière qui brûle facilement et ne bronz pas bien;
  • vous avez eu un coup de soleil, surtout dans votre enfance;
  • vous avez beaucoup de taches de rousseur et de cheveux roux;
  • vous avez beaucoup de grains de beauté;
  • vous prenez des médicaments ou utilisez des crèmes qui rendent votre peau sensible au soleil;
  • vous souffrez d'une maladie exacerbée par la lumière du soleil;
  • vous ou votre parent avez eu un cancer de la peau;
  • votre peau est déjà gravement endommagée par le soleil.

Si le bronzage dans un solarium n'est pas contre-indiqué pour vous, assurez-vous de suivre les règles de sécurité. Ne dépassez pas le temps et la fréquence des procédures sous le «soleil artificiel».

Quel médecin contacter pour le mélanome?

Si vous êtes préoccupé par une taupe ou si vous l'avez endommagée, par exemple lors du rasage, consultez un dermatologue qui se trouve ici. Le dermatologue pourra évaluer l'apparence de la tache d'âge, effectuer des examens simples tels que la dermatoscopie. Le mélanome est très rare et dans la plupart des cas, les doutes sont vains. Si la taupe n'est pas dangereuse, mais vous dérange, par exemple en frottant contre des vêtements, elle peut être enlevée.

Si un dermatologue soupçonne un cancer, il vous dirigera vers un oncologue pour un examen plus détaillé. Ce médecin traitera des diagnostics plus complexes de la formation et, si le diagnostic est confirmé, du traitement du mélanome. Avec l'aide du service NaPopravku, vous pouvez choisir indépendamment un oncologue.