Éruption cutanée sur les paumes et les mains: types et causes

Tout le monde a souffert d'une éruption cutanée au moins une fois dans sa vie. Une éruption cutanée rouge sur les mains peut résulter de nombreux facteurs: biochimiques, physiologiques et anatomiques, diffèrent à des degrés divers de sensibilité à la douleur.

Il faut comprendre que l'apparition d'éruptions cutanées sur la peau n'est pas seulement un problème esthétique dont il faut se débarrasser en raison d'une apparence désagréable, mais souvent le corps essaie donc d'informer son propriétaire de la présence d'échecs très graves.

Aux premiers signes d'une éruption cutanée, vous devez immédiatement consulter un médecin afin qu'il diagnostique et les raisons de la propagation d'une éruption cutanée rouge sur les mains et recommande des méthodes de traitement.

Variétés d'éruptions cutanées rouges sur les mains

L'apparence normale de la peau reflète la santé interne d'une personne, mais dès que des dysfonctionnements surviennent dans le corps, ils apparaissent d'abord sur le derme. Une desquamation, une éruption cutanée rouge et de nombreux autres symptômes peuvent indiquer des troubles internes du corps.

C'est pourquoi il existe un certain nombre de types différents d'éruptions cutanées rouges, qui diffèrent par leur apparence et leurs causes:

  • Une bulle est une petite cavité remplie de liquide séreux à l'intérieur et a une taille ne dépassant pas 1 centimètre. Subdivisé en chambre simple et multi-chambre. Après leur ouverture, les ulcères et l'érosion restent sur le derme;
  • Les ulcères sont divisés en plusieurs types: profonds, folliculaires, superficiels, mais tous se distinguent par une nature: il y a du pus dans la cavité pustuleuse;
  • Les papules ou nodules peuvent avoir une taille de 1 ml à 3 cm et leur présence modifie la couleur et la texture de la peau;
  • Les ampoules sont de petites formations sur la peau. Leur couleur est rose et leur durée de vie est assez petite. Très souvent, ils ne nécessitent pas d'intervention médicale et disparaissent après quelques heures;
  • Taches - changez la couleur de la peau, tandis que le derme endommagé continue d'être au même niveau que le.

Causes des éruptions cutanées sur les paumes et les mains

Une éruption cutanée rouge sur les paumes et les bras peut apparaître pour diverses raisons. Ils peuvent être tout à fait sûrs, comme le rhume, ou être le symptôme d'un certain nombre de maladies graves..

Dermatite allergique

La dermatite allergique est une maladie dermatologique de nature allergique. Une éruption cutanée rouge se produit en réponse du corps à un stimulus externe, c'est-à-dire un allergène.

Elle n'apparaît que si l'organisme est initialement prédisposé et sensible à cette réaction allergique. Le problème a un effet retardé, c'est-à-dire qu'il faut du temps pour que la réaction se produise et que le développement d'une allergie au facteur provoquant la manifestation complète.

Allergie au froid

Une telle allergie est l'une des sous-espèces de l'urticaire, elle nécessite donc une intervention médicale et un traitement..

Manifestations et causes de l'allergie aux mains froides:

  • C'est une réaction atypique du corps au temps glacial;
  • Assez souvent, il s'accompagne d'un certain nombre de complications, se manifestant sous la forme d'une inflammation;
  • Les taches rouges sont caractérisées par une desquamation et des démangeaisons sévères, les inflammations se fissurent souvent;
  • Les mains se couvrent de petites cloques rouges, ce qui les rend enflées.

Allergie aux antibiotiques

Antibiotiques - ces médicaments eux-mêmes sont de puissants allergènes, la réaction la plus forte est causée par le groupe pénicilline et les sulfamides.

  • Il se manifeste sous la forme d'urticaire, sinon de cloques rouges de différentes tailles (atteignant parfois une taille de 10 cm) et de petites taches;
  • Peut se propager dans tout le corps, mais les membres sont le plus souvent touchés;
  • Après le refus du traitement, l'éruption cutanée devrait disparaître en quelques jours sans traces sous forme de taches de vieillesse.

Urticaire allergique

L'urticaire allergique est la réaction du corps à un allergène.

Signes et causes de l'urticaire allergique sur les mains:

  • Le symptôme le plus important est de grosses cloques qui ressemblent à des piqûres ou à des brûlures d'ortie;
  • Une éruption cutanée rouge est généralement accompagnée de démangeaisons désagréables;
  • Il est très difficile de diagnostiquer cette maladie, un allergologue est impliqué;
  • Le facteur provoquant n'est pas seulement le froid ou la chaleur, mais aussi un certain nombre de médicaments (caféine, aspirine), colorants alimentaires et conservateurs;
  • Les enfants de moins de 13 ans constituent un groupe à risque particulier lorsque les allergies commencent à peine à apparaître.

Éruption cutanée allergique sur les mains d'un enfant

Une éruption cutanée allergique sur les mains d'un enfant peut apparaître à tout âge.

Manifestations et causes d'une éruption cutanée allergique chez les enfants sur les mains:

  • Souvent en réaction du corps à des aliments inappropriés;
  • Peut être chronique ou héréditaire;
  • Causé par un dysfonctionnement du système immunitaire, qui est très instable;
  • Dans les endroits où une éruption cutanée rouge apparaît, la peau s'écaille et grossit;
  • Diffère par de fortes démangeaisons, ce qui donne beaucoup d'inconfort à l'enfant.

Dermatite de contact

La dermatite de contact est également appelée dermatite allergique car elle survient lorsque les mains sont constamment exposées à des irritants et des allergènes..

Manifestations et causes de la dermatite de contact dans nos mains:

  • Très souvent, une telle éruption cutanée rouge apparaît comme un symptôme d'autres maladies de la peau;
  • Contact avec des substances agressives sans utiliser de gants;
  • Une éruption cutanée apparaît sous la forme de cloques rouges et de boutons aqueux, qui démangent fortement et éclatent constamment, laissant des plaies et des fissures;
  • En plus de l'allergène, l'apparition de la dermatite de contact peut être affectée par des problèmes du système gastro-intestinal et cardiovasculaire, des infections et des maladies du sang..

La dermatite atopique

La dermatite normale, se développant progressivement, les années suivantes commence à avoir sa propre nature.

L'éruption atopique survient en raison d'une inflammation de la peau, apparaît souvent même chez les nourrissons et les enfants et est moins fréquente à l'âge adulte.

Les symptômes d'un problème sur les mains sont:

  • Petite éruption cutanée rouge qui n'a pas de frontières propres;
  • Fusion progressive en une seule grande zone;
  • Démangeaisons sévères;
  • Peeling.

Pour guérir cette maladie, une surveillance attentive par un dermatologue et un allergologue est nécessaire avec la prescription d'un certain nombre de médicaments puissants à base d'hormones et d'antihistaminiques..

Infection à entérovirus

Une éruption cutanée rouge avec une telle maladie affecte principalement les enfants de moins de 5 ans, chez les adultes c'est un événement très rare.

Manifestations d'infection à entérovirus sur les mains:

  • L'infection se multiplie dans le tractus gastro-intestinal, par conséquent, elle nécessite un traitement complexe pour les intestins et l'immunité;
  • Il est transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air ou par voie fécale-orale provenant de porteurs de virus ou de personnes malades;
  • Apparaît comme une éruption cutanée rouge qui ressemble aux symptômes de la rubéole ou de la rougeole;
  • A une éruption cutanée qui ressemble à de petites taches ou des papules;
  • Est accompagné de fièvre, de vomissements et de maux de tête.

Eczéma

Maladie chronique de nature neuro-allergique.

Manifestations d'eczéma sur les mains:

  • Au départ, une éruption cutanée rouge apparaît sous forme de vésicules séreuses qui démangent, qui, après ouverture, deviennent progressivement des pustules;
  • Le derme des mains se dessèche progressivement, les vésicules éclatantes sont couvertes de fissures et de croûtes;
  • L'évolution entière de la maladie s'accompagne de rechutes constantes avec de fortes démangeaisons;
  • Parfois, l'eczéma avec une éruption cutanée rouge s'accompagne d'une infection de type bactérien, ce qui entraîne des complications purulentes.

Gale

Manifestations et causes de la gale sur les mains:

  • La cause de cette maladie et une éruption cutanée rouge en tant que symptôme est un acarien de la gale;
  • Des démangeaisons sévères, une inflammation sous forme de papules et de vésicules, plus souvent sur les plis, peuvent affecter non seulement les mains, mais le reste du corps;
  • Il y a souvent des complications sous forme d'abcès, car la maladie est polymorphe;
  • Diffère par un degré élevé de contagiosité;
  • Cependant, la possibilité d'une rechute est extrêmement faible, car lors de la manifestation de la maladie pour la première fois, le corps produit de manière intensive des anticorps pour renforcer l'immunité;
  • Habituellement, une éruption cutanée apparaît entre les doigts ou sur le poignet.

Syphilis

Maladie sexuellement transmissible, caractérisée par des lésions de la peau, des muqueuses et des organes internes d'une personne.

Manifestations de la syphilis sur les mains:

  • L'un des symptômes est la présence de taches rouges sur les paumes et les mains;
  • La maladie se distingue par son nombre de signes caractéristiques tels que œdème des organes génitaux, faiblesse, démangeaisons.

Blennorragie

Manifestations de la gonorrhée sur les mains:

  • Une éruption cutanée avec gonorrhée est un symptôme rare qui apparaît généralement sur le tractus génital;
  • Apparaît sur les mains et entre les doigts;
  • Sur les mains, il ressemble à des papules ou des pustules de petite taille, ne dépassant généralement pas un centimètre et demi;
  • Cependant, une éruption cutanée rouge n'apparaît qu'au stade aigu, lorsqu'il y a beaucoup de bactéries et qu'elles pénètrent dans la peau avec un écoulement purulent;
  • Habituellement non accompagné de démangeaisons, mais seulement une forte fièvre et une faiblesse générale.

Yersiniose intestinale

Manifestations et causes de la yersiniose intestinale sur les mains:

  • La maladie est une infection intestinale aiguë qu'une personne acquiert d'un animal;
  • Elle s'accompagne d'un certain nombre de réactions allergiques, dont une éruption cutanée rouge sur le dos de la main;
  • Apparaît sur les paumes et les mains avec une forme généralisée de la maladie;
  • Le nez qui coule, la toux et la fièvre apparaissent ensemble.

Psoriasis

Manifestations et causes du psoriasis sur les mains:

  • N'ayant pas de caractère infectieux, c'est une maladie qui affecte le derme et est de nature chronique;
  • Sur les mains, la zone la plus exposée est la paume des mains;
  • Une éruption cutanée rouge apparaît sous forme de petites taches rouges sèches;
  • Ils sont très irritants et, à cause des rayures, ils dégénèrent en plaques;
  • La maladie n'a pas de fin fatale, mais est considérée comme dangereuse pour l'état psychologique d'une personne malade.

Vasculite

Manifestations et causes de vascularite sur les mains:

  • La maladie touche principalement les jeunes;
  • Une éruption cutanée rouge avec elle a ses propres caractéristiques distinctives:
    • légère élévation au-dessus d'un derme sain;
    • fusion de plusieurs zones touchées les unes avec les autres;
    • presque magenta;
  • Il apparaît assez rarement sur les mains;
  • Elle s'accompagne d'un gonflement et de douleurs à l'estomac, de vomissements et de fièvre;
  • Des taches de tailles différentes apparaissent au tout début de la maladie chez presque tous les patients, devenant progressivement chroniques.

Méningocoque

La méningococcie est une maladie incroyablement dangereuse, dans de nombreux cas, elle est mortelle ou confond une personne avec un fauteuil roulant.

Manifestations et causes du méningocoque sur les mains:

  • Il est transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air;
  • Pas toujours accompagné d'une éruption cutanée caractéristique;
  • La peau devient pâle avec une teinte grisâtre;
  • L'éruption est rose pâle au début, mais progressivement les petites taches rouges deviennent une grande tache violette;
  • C'est très similaire à la réaction allergique du corps à la prise de plusieurs médicaments;
  • Peu à peu, l'éruption disparaît, à leur place apparaissent des hémorragies avec nécrose;
  • Les zones exposées sont les bras et les jambes, mais dans les stades ultérieurs toutes les zones de la peau.

Les enfants attrapent très souvent la rougeole dans leur enfance, bien que de nombreux parents vaccinent leurs enfants.

Manifestations et causes de la rougeole sur les mains:

  • La maladie est virale;
  • L'éruption cutanée n'apparaît qu'après le début du stade aigu de la maladie;
  • L'éruption cutanée est blanche et de très petite taille;
  • Après cela, il laisse de petites taches de vieillesse qui disparaissent après une courte période de temps;
  • Disparaît généralement dans la semaine suivant l'apparition;
  • Chez les adultes, la rougeole est beaucoup plus sévère, mais la nature de l'éruption cutanée ne change pas;
  • Il y a mal à la gorge.

Rubéole

Une autre maladie infantile de nature virale. Pour les enfants, c'est assez inoffensif, sauf pour les cas de maladie de la mère pendant la grossesse..

  • L'éruption cutanée est rose ou rouge, de petite taille;
  • Tout d'abord, il apparaît sur le visage, puis passe au reste du corps;
  • Il disparaît généralement 4 jours après l'apparition;
  • Les taches deviennent progressivement blanches, bien que la maladie se développe toujours dans le corps.

Varicelle

La varicelle peut tomber malade à tout âge, mais elle est moins dangereuse pour les enfants.

Manifestations et causes de la varicelle sur les mains:

  • Aéroporté et très contagieux;
  • Il apparaît sous forme de petites taches rouges sur presque tout le corps;
  • En quelques heures, ils dégénèrent en papules, et un jour plus tard - en vésicules avec du liquide séreux;
  • Dès qu'une telle bulle est percée, elle disparaît et une croûte sèche apparaît à sa place;
  • Pour cette raison, tous les stades de l'éruption peuvent être observés en même temps sur la même zone de la peau..

Sensibilité au rhume

Lorsque la perméabilité vasculaire est altérée dans le corps, des hémorragies petites et grandes apparaissent sur la peau..

Cependant, ils n'apparaissent pas comme ça, mais sont provoqués par un certain nombre d'autres facteurs, en particulier l'augmentation habituelle de la température avec un rhume..

Cette sensibilité peut donc être attribuée à des maladies du système circulatoire..

Herpès

Les facteurs suivants peuvent provoquer l'apparition de symptômes d'herpès sur les mains:

  • Immunité réduite, en particulier après une intervention chirurgicale et une maladie grave;
  • Hypothermie sévère des mains;
  • Blessures aux doigts et aux mains;
  • Infection domestique - le virus peut être transféré en traitant un rhume sur les lèvres ou dans la région génitale, si la vessie éclate et qu'il y a des blessures ou des fissures sur les mains;
  • Avitaminose.

Comment diagnostiquer la source de l'éruption cutanée

Diagnostiquer la source de l'éruption cutanée est une question difficile. Un tel diagnostic n'est posé que par un dermatologue..

Diagnostics pour les adultes:

  • Inspection visuelle - l'éruption est vérifiée pour les caractéristiques caractéristiques, elles sont souvent individuelles pour de nombreuses maladies;
  • Pour exclure une éruption cutanée en tant que symptôme d'une maladie infectieuse, un certain nombre de tests sont prescrits:
    • étudier le secret des abcès;
    • test sanguin - ces informations supplémentaires permettent d'obtenir des informations supplémentaires pour établir un diagnostic.

Diagnostic différentiel des éruptions cutanées chez les enfants:

  • Examen initial de l'enfant et palpation de l'éruption cutanée pour les traits caractéristiques;
  • Comparaison de l'examen clinique avec d'autres méthodes de recherche telles que l'élément principal de l'éruption cutanée et la nature de sa distribution. Par exemple, si une éruption cutanée est apparue le premier jour de la maladie, il s'agit d'une infection virale. Il existe un tableau récapitulatif de ces comparaisons pour aider le médecin à identifier la source de l'éruption cutanée..

Méthodes de traitement

Le traitement d'une éruption cutanée rouge sur les mains dépend entièrement du diagnostic. S'il ne s'agit que d'une conséquence d'une autre maladie, des médicaments sont prescrits pour guérir la maladie sous-jacente et non le symptôme..

Pour un soulagement facile des démangeaisons et des brûlures:

  • Vous pouvez simplement traiter l'éruption cutanée avec du vert brillant ou un antiseptique pour sécher les bulles, ils évitent de blesser l'éruption cutanée;
  • Utilisez une pommade spéciale, telle que Skin-Cap ou Panthenol.

Les éléments suivants sont couramment utilisés pour traiter la gale:

  • Pommade sulfurique;
  • Une pommade à base de glace ou de corticostéroïdes peut être utilisée pour soulager les démangeaisons sévères pendant le traitement..

La dermatite allergique nécessite:

  • Découvrez l'allergène et retirez-le de votre vie;
  • Il sera nécessaire de reconsidérer l'alimentation, les cosmétiques, les animaux, les plantes à fleurs et de nombreuses autres substances;
  • Pour le traitement, des pommades antihistaminiques visant à réduire l'œdème et les rougeurs, telles que Fenistil et Advantan, aideront.

Mesures préventives

Pour éviter l'apparition d'une éruption cutanée rouge, vous pouvez utiliser les règles suivantes:

  • Adhérez en permanence aux règles d'hygiène, lavez-vous les mains avant de manger et après avoir visité les lieux publics avec de l'eau tiède et du savon;
  • Pendant la saison froide, portez des gants ou des mitaines, et pendant la saison chaude, ne les exposez pas à la lumière directe du soleil pendant une longue période;
  • Utilisez des gants en caoutchouc lors du nettoyage pour minimiser l'exposition aux produits chimiques puissants;
  • Normaliser les aliments en en supprimant les allergènes;
  • Ne touchez pas les animaux inconnus dans la rue;
  • Chaque membre de la famille doit avoir ses propres articles d'hygiène dans la maison, vous ne pouvez pas utiliser d'étrangers;
  • Utilisez une crème hydratante pour les mains.

Conclusion

Le plus souvent, une éruption cutanée rouge sur les mains apparaît en raison d'une réaction allergique du corps à des stimuli externes. Les éviter est aussi simple que de guérir..

C'est une autre question si l'éruption cutanée est le symptôme d'une autre maladie. C'est pourquoi, après avoir détecté une inflammation, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement ultérieur, et pas seulement cacher vos mains.

Une éruption cutanée sur le bras de l'enfant (entérovirus?)

Bonjour,
Aidez-moi s'il vous plaît. Une éruption cutanée est apparue sur le bras de l'enfant. Nous avons un problème. L'enfant a de petites éruptions cutanées au poignet. Il n'y a pas de température, l'enfant n'a pas perdu d'activité, il se gratte parfois. Après avoir été enduit de sinaphlan et après le bain, les éruptions cutanées sont devenues plus rouges. Le spécialiste contacté a d'abord supposé qu'il s'agissait d'une allergie, mais a ensuite porté à croire qu'il s'agissait d'une éruption cutanée due à un entérovirus ou aux conséquences d'un vaccin contre la polio (le vaccin a été administré en décembre). L'éruption cutanée est apparue début janvier. Après examen, ils ont prescrit Comfoderm, Fenistil en pommades et Zodak en gouttes. Mais les éruptions cutanées se propagent. Nous avons déjà atteint le coude et allons plus haut. Rien n'a été prescrit à l'intérieur, aucun test n'a été effectué. Il y a une photo de l'éruption cutanée. L'éruption cutanée est seulement sur un bras. L'enfant est en bonne santé, il n'y a pas de maladies. (c'est en fonction de l'état général de l'enfant) Aucune visite de retour n'a été organisée. Nous effectuons le traitement prescrit, mais j'ai peur que tout bouge, car l'éruption cutanée se propage.
Peut-être que tu peux
1, différencier les éruptions cutanées,
2 suggèrent quels tests nous pouvons passer.
et surtout le traitement!

Merci d'avance, Cordialement, Marina.

Questions connexes et recommandées

7 réponses

Marina!
Selon la photo et la description, la gale ne peut être exclue!
Si, après 10 jours de traitement, il n'y a pas de dynamique positive, vous avez certainement besoin d'une deuxième visite chez le médecin!
Vous devez gratter l'acarien de la gale.
Avant de consulter le médecin, il est conseillé de ne rien frotter pendant 5 jours et de ne pas mouiller l'éruption cutanée pendant 2 jours - pour la fiabilité des résultats!
Avec la gale, les crèmes hormonales sont contre-indiquées, vous devez utiliser un traitement anti-acarien au centre de la maladie - à tous les membres de la famille avec désinfection.

Si un membre de la famille développe une éruption cutanée, cela confirme le diagnostic de gale..

La deuxième option est la dermatite atopique (allergie).
Pour confirmer le diagnostic, faites: UAC avec formule et Ig E libre.

Pour ce diagnostic (TA), votre traitement est approprié.

Vous devez regarder dans la dynamique, alors que je comprends que c'est négatif (.

Il n'y a absolument aucune donnée sur la dermatite à entérovirus!

La gale est souvent asymptomatique et asymptomatique!
Période d'incubation jusqu'à 2 semaines.
Autrement dit, il est conseillé que les parents soient examinés par un dermatologue.

En règle générale, la pression artérielle a une éruption cutanée symétrique: sur 2 bras, etc..

Oui, peut-être - une réaction allergique (atopie) aux poils d'un animal (chat).

Oui, vous devez regarder en dynamique!

Bonne chance!
Se désabonner.

Recherche du site

Et si j'ai une question similaire mais différente?

Si vous n'avez pas trouvé les informations nécessaires parmi les réponses à cette question, ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser une question supplémentaire au médecin sur la même page, si elle porte sur le sujet de la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question, et après un certain temps, nos médecins y répondront. C'est gratuit. Vous pouvez également rechercher les informations dont vous avez besoin dans des questions similaires sur cette page ou via la page de recherche du site. Nous vous serons très reconnaissants si vous nous recommandez à vos amis sur les réseaux sociaux..

Medportal 03online.com effectue des consultations médicales en mode de correspondance avec les médecins du site. Ici, vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans leur domaine. En ce moment, sur le site, vous pouvez obtenir des conseils dans 50 domaines: allergologue, anesthésiste-réanimateur, vénéréologue, gastro-entérologue, hématologue, génétique, gynécologue, homéopathe, dermatologue, gynécologue pédiatrique, neurologue pédiatrique, urologue pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, spécialiste des maladies infectieuses, cardiologue, cosmétologue, orthophoniste, ORL, mammologue, avocat médical, narcologue, neuropathologiste, neurochirurgien, néphrologue, nutritionniste, oncologue, urologue, orthopédiste-traumatologue, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, rhumatologue, psychologue, radiologue, sexologue-andrologue, dentiste, trichologue, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 96,67% des questions.

Pourquoi une éruption cutanée peut apparaître sur les mains d'un enfant et que faire?

  • Causes d'occurrence
  • Maladies infectieuses
  • Comment cela se manifeste?
  • Comment traiter?
  • La prévention

Si un enfant a des éruptions cutanées sur les bras, cela peut être la manifestation d'une grande variété de pathologies. Comment savoir quand un enfant présente ce symptôme et comment y remédier, cet article le dira..

Causes d'occurrence

Les médecins identifient une grande variété de facteurs provoquants qui contribuent à l'apparition de diverses éruptions cutanées sur les mains des enfants. Il peut se manifester de différentes manières. La gravité et l'évolution de la maladie dépendent de la cause initiale qui a causé l'éruption cutanée sur la peau du bébé. De tels éléments cutanés peuvent apparaître chez les enfants à des âges très différents..

Maladies infectieuses

Les enfants d'âge préscolaire commencent à explorer activement le monde. Ils le font principalement en touchant divers objets. La violation des règles de base d'hygiène dans ce cas contribue au fait que divers agents pathogènes se déposent sur la peau de l'enfant. Ils contribuent à l'apparition d'éruptions cutanées caractéristiques sur la peau du bébé..

Une éruption cutanée aux poignets et à l'arrière des paumes est assez souvent causée par divers types de staphylocoques pathogènes. Ces microbes sont capables d'exercer un effet plutôt agressif sur la peau, conduisant au développement d'une inflammation infectieuse sévère..

Les enfants qui fréquentent des établissements d'enseignement préscolaire sont à risque. Dans ce cas, un enfant en bonne santé peut être infecté par un enfant malade par contact direct..

Gale

Une éruption cutanée entre les orteils est souvent le résultat de la gale. Dans ce cas, les acariens de la gale conduisent au développement de ce symptôme défavorable chez les bébés. Ces parasites cutanés s'installent dans la peau et provoquent le développement de diverses petites éruptions cutanées dessus. Il convient de noter que la gale est également très contagieuse. Un grand nombre de foyers de cette maladie sont enregistrés chaque année au sein de groupes d'enfants organisés..

Les acariens de la gale ont besoin d'oxygène pour fonctionner. Pour ce faire, ils rampent hors des couches profondes de la peau vers des couches plus superficielles. Cela se manifeste par l'apparition sur la peau de multiples petites taches qui apparaissent aux points d'entrée et de sortie des parasites à la surface. Ce signe clinique peut également apparaître sur les mains et les plis des bras..

Chaleur épineuse

La chaleur épineuse peut également entraîner l'apparition sur la peau délicate des bébés de diverses éruptions cutanées rouge vif. Habituellement, cette pathologie survient chez les enfants âgés de 1 à 2 ans. Dans ce cas, une surchauffe sévère du bébé entraîne le développement de symptômes indésirables. Un enveloppement excessif de l'enfant et le port d'une veste ou d'un chemisier en laine trop chaud peuvent provoquer le développement d'éruptions cutanées caractéristiques sur les mains ou à l'intérieur des bras..

Les symptômes de la chaleur épineuse, qui se développe principalement chez les nourrissons, peuvent ne pas se situer uniquement au niveau des paumes. Ils apparaissent également chez les bébés sur les jambes, les bras et le dos. La localisation dépend de ce qui a provoqué le développement de la chaleur épineuse chez les bébés. Ces manifestations se forment dans des lieux de contact direct avec des vêtements chauds.

Les allergies

Les pathologies allergiques conduisent également assez souvent au fait que diverses éruptions cutanées apparaissent sur la peau propre et saine des enfants. Ceci est causé par divers allergènes qui pénètrent et agissent sur le corps. Très souvent, le développement d'éruptions cutanées est facilité par divers produits chimiques, produits chimiques ménagers et cosmétiques, ainsi que des aliments qu'un enfant mange quotidiennement..

Des éruptions cutanées allergiques peuvent survenir sur les mains et les pieds, ainsi que sur d'autres zones de la peau. En règle générale, ils sont accompagnés de démangeaisons sévères. Son intensité peut être différente. Dans certains cas, des démangeaisons cutanées sévères provoquent un inconfort sévère chez l'enfant. Cela peut survenir chez un enfant non seulement pendant la journée, mais aussi la nuit..

La température corporelle dans ce cas peut rester dans les limites normales..

Comment cela se manifeste?

L'apparition d'une éruption cutanée sur la peau des mains peut être différente. Cela dépend de ce qui a provoqué l'apparition de tels changements spécifiques sur la peau. Les pathologies cutanées infectieuses se manifestent par l'apparition de multiples taches rouge vif sur la peau. Cette petite éruption cutanée démange généralement beaucoup. Une éruption cutanée chez un enfant peut apparaître à la fois sur les bras et sur le ventre.

La flore staphylococcique provoque l'apparition sur la peau du bébé de multiples bulles remplies de l'intérieur de liquide séreux ou jaune. L'évolution sévère de la maladie s'accompagne de l'apparition de pus dans de telles éruptions cutanées. Ces cloques cutanées peuvent éclater au toucher.

Dans ce cas, du liquide séreux ou du pus s'écoule et plusieurs ulcères hémorragiques restent sur le site des anciennes éruptions cutanées..

Une infection fongique survient chez un enfant avec le développement de plusieurs éruptions cutanées blanches. Dans certains cas, ils peuvent également avoir une teinte jaunâtre. Habituellement, la surface des éruptions fongiques est inégale. À l'extérieur, ces éléments cutanés sont recouverts d'un grand nombre d'écailles cutanées facilement exfoliées. Dans certains cas, les éruptions cutanées peuvent ne pas avoir une couleur intense et sont incolores.

Les changements cutanés allergiques qui se produisent sur les mains et les joues se manifestent par l'apparition de taches rouge vif ou cramoisies. Une telle localisation est assez courante chez les nourrissons qui commencent à recevoir leurs premiers aliments complémentaires pour la première fois de leur vie. Dans ce cas, certains produits alimentaires deviennent des allergènes. Assez souvent, différentes purées de fruits ou de légumes de couleur orange ou jaune entraînent le développement d'allergies chez les bébés..

De grandes taches rouges sur les bras et le cou peuvent être un signe de chaleur épineuse. Ce symptôme est particulièrement prononcé chez les bébés dans les premiers mois de la vie. De telles taches "brillantes" apparaissent aux endroits de contact direct avec les vêtements. La zone touchée peut également être chaude et humide au toucher.

Comment traiter?

Lorsque diverses éruptions cutanées apparaissent sur la peau de l'enfant, il est très important de montrer immédiatement le bébé au médecin traitant. Dans de nombreux cas, le diagnostic différentiel est une tâche difficile. L'examen clinique seul est insuffisant pour établir le diagnostic correct. Exécution obligatoire des tests de laboratoire et, dans certains cas, des études instrumentales sont nécessaires.

Après avoir établi la cause qui contribue au développement de diverses éruptions cutanées sur la peau des mains du bébé, les médecins lui prescrivent le schéma de traitement nécessaire. La durée d'une telle thérapie peut varier. Dans certains cas, cela peut même prendre plusieurs semaines pour obtenir l'effet positif. Au cours du traitement, le médecin doit surveiller l'efficacité du traitement prescrit. En cela, il est aidé par un examen clinique d'un enfant malade et des tests de laboratoire..

Si la cause de l'apparition d'éruptions cutanées sur la peau de l'enfant est une infection bactérienne, les médecins ont alors recours à la prescription de médicaments antibactériens. Les affections cutanées généralement bénignes sont traitées avec des traitements topiques. Pour cela, diverses pommades et crèmes aux propriétés antibactériennes sont utilisées. Ce n'est qu'en cas de développement prononcé et défavorable de la pathologie que des comprimés ou des formes injectables d'antibiotiques sont prescrits.

Éliminez les éruptions cutanées causées par les allergies uniquement à l'aide d'antihistaminiques. Ces médicaments comprennent: «Claritin», «Suprastin», «Zirtek» et autres. La fréquence d'utilisation, l'évolution et les posologies quotidiennes, ainsi que la durée du traitement sont établies par le médecin traitant, en tenant compte du bien-être initial du bébé, ainsi que de son poids et de son âge. L'utilisation de ces fonds a non seulement un effet anti-inflammatoire prononcé, mais réduit également les démangeaisons.

Pour éliminer les éruptions cutanées sur les mains d'un enfant, causées par une infection fongique, des agents antifongiques spéciaux sont utilisés. Ils sont généralement libérés pour un mandat assez long. Le respect des règles d'hygiène personnelle lors de l'utilisation de ces médicaments est une condition très importante pour la thérapie. Dans la plupart des cas, les agents antifongiques sont prescrits en association avec des médicaments immunostimulants..

Dans certains cas, le traitement prescrit ne conduit pas à une amélioration du bien-être du bébé. Dans cette situation, la nomination de médicaments hormonaux est déjà requise. Ils sont prescrits pour une utilisation sous forme de gels, de pommades ou de crèmes..

Un tel traitement topique ne provoque généralement pas de nombreux effets secondaires indésirables. Ces médicaments conduisent rapidement à un résultat positif..

Diverses méthodes physiothérapeutiques sont également utilisées pour éliminer les éruptions cutanées sur la peau des mains chez les enfants. Le traitement aux rayons ultraviolets est utilisé avec succès. De telles techniques ont un effet positif prononcé sur la peau, contribuant à son nettoyage, ainsi qu'à sa récupération et à sa guérison. Pour obtenir un effet positif durable, au moins 10 à 15 procédures peuvent être nécessaires.

La prévention

Le respect des règles d'hygiène personnelle est une condition très importante pour maintenir une peau saine. Dès son plus jeune âge, le bébé doit apprendre à se laver les mains régulièrement après être allé aux toilettes, ainsi qu'après avoir visité des lieux publics. Pour ce faire, utilisez un savon qui ne contient pas de colorants chimiques agressifs ou de parfums. Ces composants ne font qu'aggraver la peau sèche et peuvent provoquer l'apparition d'éruptions cutanées allergiques sur les paumes de l'enfant.

Pour une meilleure prévention des maladies de la peau et des infections diverses, de nombreux parents font utiliser à leurs enfants un savon antibactérien. Tu ne devrais pas faire ça.

L'utilisation fréquente de savons antibactériens contribue à perturber l'équilibre sain de la microflore qui vit sur la peau. Cela conduit au fait que l'immunité locale de la peau est considérablement réduite. Dans ce cas, le bébé peut être infecté par diverses infections cutanées beaucoup plus facilement..

Le renforcement du système immunitaire joue un rôle très important dans la prévention de l'apparition de diverses éruptions cutanées sur la peau du bébé. Une bonne alimentation équilibrée, des promenades quotidiennes au grand air, ainsi que l'absence de stress sévère font partie intégrante de toute thérapie pour les maladies de la peau. Vous pouvez également renforcer l'immunité des enfants en durcissant. De telles procédures devraient être effectuées quotidiennement pour maintenir et renforcer le résultat obtenu..

Le port de mitaines ou de gants pendant la saison froide est un must pour garder votre peau saine. Les changements de température ont un effet néfaste prononcé sur la peau délicate de bébé. Des gants chauds sont capables de protéger les doigts et les paumes du bébé de l'impact du vent et du froid perçants. Ces produits doivent être aussi chauds que possible, sans toutefois entraîner une surchauffe excessive..

Tout sur les causes et le traitement des éruptions cutanées infantiles, voir ci-dessous.

Éruption cutanée chez les enfants - nous analysons les raisons (avec photo)

Une éruption cutanée chez les enfants peut être la manifestation de plus d'une centaine de maladies différentes. Vous n'avez pas besoin de comprendre cette multitude d'états. Cependant, certains d'entre eux peuvent être vraiment dangereux pour l'enfant. Par conséquent, si une éruption cutanée apparaît, vous devez contacter votre pédiatre à temps.

Pour commencer, je souhaite attirer votre attention sur les éléments de l'éruption cutanée (j'ai essayé de choisir la chose la plus importante, faites-le avec une brève description de tous les termes que l'on trouve dans différentes pathologies).

Comment renforcer l'immunité d'un enfant: des méthodes qui fonctionnent vraiment

Attribuer les éléments morphologiques primaires et secondaires de l'éruption cutanée.

Les principaux éléments morphologiques de l'éruption cutanée se développent à la suite du processus pathologique; ils apparaissent généralement sur la peau et les muqueuses inchangées. Types:

-Place (macula) est une zone de peau avec une décoloration, mais la consistance et le relief de surface de la lésion ne diffèrent pas de la peau normale environnante. Distinguer les taches vasculaires, hémorragiques et vieillissantes. Taches vasculaires (genèse inflammatoire) petites tailles (de 2 mm à 25 mm) - roséole, ayant une forme arrondie ou ovale et étant la manifestation la plus fréquente sur la peau de maladies infectieuses telles que la scarlatine, la rubéole, le typhus, etc., et des taches inflammatoires d'une taille de 2 à 10 cm ou plus - érythème. Fusionnant les uns avec les autres, les foyers d'érythème peuvent se propager à toute la peau. Taches hémorragiques se développer en raison de la pénétration des globules rouges à travers la paroi vasculaire lorsqu'elle est endommagée (rompue) ou une perméabilité accrue. Points noirs se forment en raison de modifications de la teneur en pigments de la peau (plus souvent de la mélanine).

- Cloque - un élément morphologique inflammatoire aigu non cavitaire, se développe à la suite d'un œdème aigu de la couche papillaire du derme (par exemple, avec urticaire). Une fois résolue, la peau ne change pas.

- Vésicule (vésicule) - une petite formation de cavité contenant du liquide séreux ou séreux-hémorragique; sa taille est de 1 à 5 mm de diamètre. Les vésicules sont généralement situées sur une base enflée et hyperémique (par exemple, avec l'herpès, l'eczéma), mais elles peuvent également apparaître sur une peau inchangée à l'extérieur (par exemple, avec une chaleur épineuse). Après ouverture des vésicules, de petites érosions superficielles sont notées sur la peau, émettant un exsudat séreux (suintement); l'érosion supplémentaire est épithélisée.

- Bulle (taureau) - une formation de grande cavité qui se développe à la suite de troubles exogènes ou endogènes. Les ampoules peuvent être localisées sur une peau inchangée (par exemple, avec du pemphigus) ou sur une base inflammatoire. La doublure à bulles peut être serrée ou lâche.

- Pustule (abcès) - une formation de cavité au contenu purulent, de taille allant de quelques millimètres à plusieurs centimètres, de forme sphérique, conique ou plate. En fonction de la profondeur de la peau, on distingue les pustules superficielles situées dans l'épiderme et les pustules profondes situées dans le derme. Les pustules profondes aboutissent à la formation de cicatrices.

- Papule (nodule) - une formation superficielle non-cavité de consistance dense ou molle est autorisée sans cicatrice. En fonction de la taille, des papules miliaires (1-2 mm de diamètre), lenticulaires (jusqu'à 5 mm), nummulaires (15-20 mm) sont isolées. À la suite de leur fusion, des papules plus grosses peuvent apparaître - plaques.

- Tubercule - formation de non-cavité résultant du développement d'infiltrat inflammatoire granulomateux dans le derme. Les bosses peuvent s'élever au-dessus de la surface de la peau ou s'y trouver profondément. Leur taille varie de 3-5 mm à 20-30 mm de diamètre. La couleur des tubercules va du rouge rosé au jaune-rouge, cuivré, bleuâtre. En appuyant sur la surface du tubercule, la couleur peut changer.

- Nœud - une formation dense limitée d'un diamètre de 1 à 5 cm ou plus, ronde ou ovale; situé dans les couches profondes du derme et du tissu sous-cutané. Ils sont principalement de nature inflammatoire. Ils peuvent dépasser de la surface de la peau et ne peuvent être détectés que par palpation (au toucher).

Les éléments morphologiques secondaires de l'éruption cutanée se développent après le primaire. Types:

- Dyschromie peau - troubles de la pigmentation sur le site des éléments morphologiques primaires résolus. Distinguer l'hyperpigmentation due à une augmentation de la teneur en pigment mélanique dans les cellules de la couche basale de l'épiderme et le dépôt d'hémosidérine (par exemple, au site d'une piqûre de poux), et l'hypopigmentation, ou dépigmentation associée à une diminution du dépôt de mélanine.

- Balance - cellules rejetées desserrées de la couche cornée, s'accumulant généralement à la surface des éléments morphologiques primaires. Les écailles peuvent être squameuses, petites lamellaires (par exemple, avec la rougeole) et grandes lamellaires (par exemple, avec la scarlatine, la toxicodermie).

- Croûte - divers types d'exsudat, décharge d'érosion, ulcères, ratatinés à la surface de la peau. Il existe des croûtes séreuses, constituées de fibrine, de cellules épidermiques, de leucocytes; croûtes purulentes contenant de nombreux leucocytes; croûtes sanglantes avec un grand nombre d'érythrocytes hémolysés. Les croûtes peuvent être minces et épaisses, en couches, de différentes formes.

- Fissure - Ruptures cutanées linéaires résultant d'une perte d'élasticité et d'infiltration. Distinguer les fissures superficielles (dans l'épiderme, guérir sans laisser de trace) et profondes (dans l'épiderme et le derme, après leur guérison, une cicatrice se forme). Les fissures sont douloureuses. Le plus souvent, ils se forment dans des endroits de plis naturels et autour des ouvertures naturelles (dans les coins de la bouche, autour de l'anus).

-Excoriation - violation de l'intégrité de la peau à la suite de dommages mécaniques (souvent lors de grattages); ont une forme en forme de bande.

-Érosion - défaut de l'épiderme dû à l'ouverture de l'élément de la cavité primaire (vésicule, vessie, pustule). Le fond de l'érosion est constitué de l'épiderme et des papilles du derme. En forme et en taille, l'érosion correspond à l'élément morphologique primaire.

- Ulcère - un défaut profond de la peau, recouvrant l'épiderme, le derme et les tissus sous-jacents. Il résulte de la décomposition des éléments primaires, due à une nécrose tissulaire. Pour établir le diagnostic, la forme, les bords, le fond et la densité de la matière ulcéreuse. Après la guérison de l'ulcère, une cicatrice se forme dont la nature permet de juger de la maladie transférée.

- Cicatrice - croissance du tissu conjonctif grossièrement fibreux, remplaçant un défaut cutané profond. La surface de la cicatrice est lisse, dépourvue de rainures, de pores, de poils. Distinguer les cicatrices plates, hypertrophiques (chéloïdes), atrophiques (situées sous la surface de la peau environnante).

- Végétation - excroissances papillomateuses inégales de l'épiderme et du derme papillaire à la surface des éléments primaires.

-Lichénisation - modifications de la peau, caractérisées par son compactage, le renforcement du motif, la rugosité, l'hyperpigmentation. (par exemple, avec un grattage prolongé des mêmes zones cutanées ou en raison de la fusion de papules).

Il est courant de faire la distinction entre les éruptions cutanées monomorphes et polymorphes. L'éruption cutanée monomorphe consiste en un seul élément morphologique primaire (par exemple, cloques pour le pemphigus vulgaire; roséole pour la rubéole; pétéchies pour la vascularite hémorragique; vésicules pour la varicelle; cloques pour l'urticaire), polymorphe - de plusieurs éléments primaires ou secondaires de l'éruption cutanée.

L'éruption cutanée peut être limitée, généralisée, universelle. Les éruptions cutanées qui forment des lésions peuvent être localisées symétriquement et asymétriquement, le long des faisceaux neurovasculaires. Ils peuvent avoir tendance à fusionner ou à rester isolés (avec la varicelle), à ​​se regrouper, formant des formes géométriques (cercle ou ovale avec érythème annulaire). L'éruption cutanée peut avoir une localisation caractéristique sur la surface extenseur des avant-bras et des épaules, sur le cuir chevelu et derrière les oreillettes, etc. Il faut faire attention à cela.

Les causes l'apparition d'une éruption cutanée chez les enfants peut être divisée en quatre groupes principaux:

1 - maladies infectieuses et parasitaires;

2 - réactions allergiques;

3 - maladies du sang et des vaisseaux sanguins;

4 - Manque d'hygiène.

1. Si la cause de l'éruption cutanée est une INFECTION, vous remarquerez d'autres manifestations de celle-ci chez votre enfant, telles que fièvre, frissons, toux, nez qui coule, mal de gorge, douleurs abdominales, nausées, vomissements, perte d'appétit, etc. Dans ce cas, l'éruption cutanée peut être à la fois le premier symptôme d'une infection actuelle ou apparaître au jour 2-3.

Parmi les maladies infectieuses, une éruption cutanée s'accompagne généralement de maladies infantiles courantes telles que la varicelle, la rougeole, la rubéole, la scarlatine, la roséole, etc. La plus dangereuse est l'infection à méningocoque.

Rougeole

Agent causal: virus contenant de l'ARN de la famille des Paramyxoviridae du genre Morbilivirus.

Période d'incubation: 9 à 17 jours. Le patient est contagieux jusqu'à 5 jours après l'apparition de l'éruption cutanée.

Au cours des trois premiers jours de la maladie, l'enfant a de la fièvre, un écoulement nasal, une toux, une conjonctivite. Au 2-3ème jour de la maladie, une éruption cutanée apparaît (le premier jour sur le visage, le deuxième sur le tronc, le troisième sur les extrémités), une augmentation répétée de la température. Après l'éruption cutanée, la pigmentation et la desquamation restent. Pour le diagnostic clinique de la rougeole, les symptômes caractéristiques suivants sont pris en compte:

-début aigu de la maladie avec forte fièvre, conjonctivite, sclérite, blépharite, larmoiement (photophobie, jusqu'au blépharospasme), toux, écoulement nasal;

-l'apparition au 2ème jour de la maladie sur la membrane muqueuse de la joue opposée aux petites molaires des taches de Belsky-Filatov-Koplik (formations blanches d'un diamètre de 1 mm, entourées d'une zone d'hyperémie); ces taches persistent jusqu'au 2ème jour de l'éruption cutanée, et après leur disparition, la membrane muqueuse reste lâche;

-apparition par étapes d'une éruption cutanée au 3-5ème jour de la période catarrhale sur la peau du visage (1er jour), du tronc (2ème jour) et des membres (3ème jour); ainsi, l'éruption cutanée avec la rougeole se propage de haut en bas, l'évolution des éléments de l'éruption est particulière: d'abord, de petites papules et des taches (3-5 mm de diamètre) apparaissent, elles augmentent très rapidement de taille jusqu'à 10-15 mm, des taches individuelles (en particulier sur le visage et les parties supérieures) tronc) se fondent dans une surface érythémateuse continue;

-l'éruption cutanée est abondante, maculopapuleuse, sujette à la fusion, parfois avec une composante hémorragique, les éléments sont ronds, s'élèvent au-dessus du niveau de la peau, situés sur un fond de peau inchangé;

-l'éruption cutanée commence à s'estomper à partir du 3ème jour de l'éruption cutanée dans l'ordre de son apparition sur la peau, l'éruption se termine par une pigmentation, il peut y avoir une desquamation de la peau.

L'exanthème maculé peut apparaître comme une variante de la période de vaccination normale chez les enfants vaccinés avec le vaccin vivant contre la rougeole. Pendant la période de vaccination, du 6 au 10ème jour après la vaccination, un état subfébrile, un nez qui coule, une toux, une conjonctivite sont parfois notés (dans les 2-3 jours). Il est possible qu'une éruption cutanée tachetée et non abondante apparaisse, dont les éléments ne se confondent pas. Il n'y a pas de stade d'éruptions cutanées, pas de taches Filatov-Koplik. Le diagnostic de la réaction vaccinale est confirmé par les données anamnestiques obtenues auprès des parents.

Varicelle (populairement - varicelle)

Agent causal: virus de l'herpès zoster,

Période d'incubation: 11-21 jours. Le patient est contagieux jusqu'à 10 jours après l'apparition de l'éruption cutanée ou jusqu'à la dernière croûte. L'éruption n'a pas de localisation spécifique, souvent des éléments de l'éruption cutanée peuvent être trouvés sur le cuir chevelu, la membrane muqueuse de la bouche, les yeux, les organes génitaux. La nature de l'éruption cutanée change au cours de la maladie: des taches rouges légèrement saillantes au-dessus de la peau se transforment en quelques heures en bulles au contenu transparent, puis trouble. La taille des bulles du moulin à vent ne dépasse pas 4-5 mm. Plus tard, ils se dessèchent et des croûtes brunâtres se forment à leur place. Chaque élément subit une évolution en 3 à 6 jours: une croûte-vésicule-spot. L'éruption cutanée de la varicelle est toujours accompagnée de démangeaisons. Une caractéristique très importante de ce type d'éruption cutanée est la coulée (l'apparition de nouveaux éléments), qui s'accompagne souvent d'une autre augmentation de température. Les éléments typiques d'une éruption cutanée chez la varicelle sont des vésicules dont la taille varie de 1 à 5 mm, ont une rétraction ombilicale au centre de la vésicule.

Rubéole

Agent causal: un virus du groupe Togavirus (famille Togaviridae, genre Rubivirus).
Période d'incubation: 11-21 jours. Le patient est contagieux jusqu'à 5 jours de maladie. Caractérisé par des signes d'intoxication, de la fièvre (jusqu'à 5 jours), une hypertrophie des ganglions lymphatiques occipitaux. Une manifestation très courante de la rubéole est une inflammation des voies respiratoires supérieures sous forme de rhinite, de pharyngite. Les patients se plaignent d'une toux sèche modérément prononcée, d'une gêne au niveau de la gorge (crudité, transpiration, sécheresse). De petits éléments rouges (taches de Forchheimer) sont parfois visibles sur le palais mou. Certains patients peuvent avoir une conjonctivite, mais moins sévère que ceux atteints de rougeole. De nombreuses petites taches (pas plus de 3 à 5 mm de diamètre) apparaissent en quelques heures, se propagent de haut en bas, mais beaucoup plus rapidement qu'avec la rougeole - l'éruption atteint les jambes par jour, l'éruption dure en moyenne trois jours, puis disparaît sans laisser de trace. La localisation caractéristique est les surfaces extenseurs des bras et des jambes, des fesses.

Souvent, l'éruption cutanée apparaît le premier jour de la maladie, mais peut apparaître le deuxième, le troisième ou même le quatrième jour. Dans certains cas, c'est l'éruption cutanée qui a attiré l'attention, car un léger malaise avant l'éruption n'était pas considéré comme une maladie. Contrairement à la rougeole, il n'y a pas de stade de l'éruption cutanée. L'éruption cutanée est plus abondante sur les surfaces extenseurs des membres, sur le dos, le bas du dos, les fesses. Sur le visage, l'éruption cutanée est moins prononcée que sur le tronc (avec la rougeole, vice versa). Contrairement à la scarlatine, les éléments de l'éruption cutanée sont situés dans le contexte d'une peau normale (non hyperémique). L'élément principal de l'éruption cutanée est une petite tache (3-7 mm de diamètre) qui ne dépasse pas le niveau de la peau, qui disparaît lorsque la peau est pressée ou étirée. Une éruption cutanée à petites taches est typique, bien que chez certains patients elle puisse être à grandes taches (le diamètre des taches est de 10 mm ou plus). En plus des taches, une roséole plate d'un diamètre de 2 à 4 mm peut apparaître, des papules sont moins souvent observées. En règle générale, les éléments de l'éruption cutanée sont séparés, mais certains d'entre eux peuvent fusionner, formant des taches plus grandes avec des bords festonnés, mais des surfaces érythomateuses étendues ne se forment jamais (comme c'est le cas avec la rougeole ou l'érythème infectieux), très rarement des pétéchies uniques sont détectées.

Avec une éruption cutanée légère, il est parfois aidé à la détecter en provoquant une éruption cutanée, pour laquelle une congestion veineuse est créée sur le bras en le tirant légèrement avec un brassard d'un tonomètre, un garrot ou simplement avec vos mains, tandis que le pouls doit être ressenti. Après 1 à 2 minutes, l'éruption cutanée, le cas échéant, sera plus visible. Parfois, dans la zone des éléments de l'éruption cutanée, il y a une légère démangeaison, mais, en règle générale, il n'y a pas de sensations subjectives dans la zone des éléments de l'éruption cutanée. Les éléments de l'éruption cutanée durent plus de 2 à 3 jours.Il faut se rappeler que cette infection virale est dangereuse pour les femmes enceintes en raison de ses effets indésirables sur le fœtus. Par conséquent, si vous soupçonnez la rubéole chez votre enfant, n’invitez pas les femmes enceintes à vous rendre visite..

Scarlatine

Agent causal: streptocoque β-hémolytique du groupe A

Période d'incubation: 2-7 jours. Le patient est contagieux jusqu'au 10e jour de la maladie. Au cours des 10 à 12 premières heures de la maladie, la peau est propre. Il y a une rougeur vive dans le pharynx, les amygdales sont élargies. L'éruption cutanée apparaît à la fin du premier ou au début du deuxième jour de la maladie, d'abord sur le cou, le haut du dos et la poitrine, puis se propage rapidement dans tout le corps. Une éruption cutanée de couleur rouge ou rouge vif sous la forme de petits points, de la taille d'une graine de pavot, densément espacés. Les démangeaisons cutanées sont fréquentes.

L'éruption cutanée la plus intense en termes de gravité et de nombre d'éléments est notée sur la peau des surfaces internes des cuisses, du bas-ventre et des régions axillaires. Un épaississement particulièrement prononcé de l'éruption cutanée est observé dans les plis naturels des régions axillaires et de la fosse cubitale. Sur le visage, seuls le menton et la peau au-dessus de la lèvre supérieure restent pâles, formant le triangle dit de scarlatine blanche. L'intensité de l'éruption cutanée est également plus prononcée avec une maladie grave qu'avec une maladie légère à modérée. Avec la scarlatine toxique, l'éruption cutanée devient souvent hémorragique..

En règle générale, l'éruption cutanée atteint sa gravité maximale le 2-3ème jour de la maladie, puis disparaît progressivement à la fin de la semaine. A sa place, une desquamation de la peau apparaît, dont l'intensité correspond à la gravité des éléments de l'éruption cutanée. Le pelage apparaît d'abord sur le cou, puis sur le bout des doigts et des orteils, sur les paumes et la plante des pieds. Sur le corps, le peeling est une pityriasis. Le pelage se termine dans 2-3 semaines.
Il convient de garder à l'esprit qu'une éruption cutanée accompagnée de scarlatine ne présente pas toujours de manifestations typiques. Dans certains cas, il a un caractère crustacé. Parfois sur le cou, la poitrine, l'abdomen, l'exanthème s'accompagne de l'apparition de petites vésicules remplies de contenu transparent.

Érythème infectieux (cinquième maladie)

Agent causal: parvovirus B19,
Période d'incubation: 5-15 jours. Des enfants de 2 à 12 ans sont malades lors d'épidémies en crèche ou à l'école. Après l'apparition de l'éruption cutanée, l'enfant n'est pas contagieux. Au cours des deux premiers jours, l'enfant présente des symptômes d'infections respiratoires aiguës (nez qui coule, fièvre), l'éruption cutanée commence sur les pommettes sous la forme de petits points rouge vif légèrement en relief, qui fusionnent au fur et à mesure qu'ils augmentent, formant des taches rouges brillantes et symétriques sur les joues ("slap marques" ).

Puis, dans les deux jours, l'éruption cutanée couvre tout le corps, formant des taches rouges légèrement enflées et pâles au centre. Combinés, ils forment une éruption cutanée sous la forme de guirlandes ou d'une carte géographique, une éruption de dentelle. L'éruption disparaît après environ une semaine, au cours des semaines suivantes, des éruptions cutanées transitoires peuvent apparaître, en particulier avec l'excitation, l'activité physique, l'exposition au soleil, la natation, les changements de température ambiante.

Roseola, exanthème soudain (sixième maladie)

Infection virale aiguë chez les nourrissons ou les jeunes enfants, généralement initialement avec une fièvre élevée sans symptômes locaux, suivie d'une éruption cutanée de type rubéole (éruption papuleuse maculaire). L'agent causal est le virus de l'herpès humain de type 6 (HHV-6). Période d'incubation: 5-15 jours. Après l'apparition de l'éruption cutanée, l'enfant n'est pas contagieux.

La maladie commence de manière aiguë par une augmentation soudaine de la température corporelle allant de 39 à 40,5 degrés. La période de température dure 3 à 5 jours (principalement 3 jours). Malgré la température élevée, l'enfant est généralement actif. La température baisse de façon critique généralement au 4ème jour Après la disparition de la fièvre, des éruptions cutanées maculopapuleuses roses apparaissent sur la peau (persistent de plusieurs heures à plusieurs jours). L'éruption cutanée est légèrement surélevée au-dessus de la surface de la peau, apparaît en grand nombre sur le tronc et le cou, et est plus modérée sur le visage et les membres. Caractérisé par un manque d'appétit, une irritabilité, une léthargie et une hypertrophie des ganglions lymphatiques cervicaux et postérieurs de l'oreille. Dans de rares cas, une hypertrophie du foie et de la rate est possible.

Infection méningococcique

Période d'incubation: 2 à 10 jours. La période infectieuse peut aller jusqu'à 14 jours à compter du début de la maladie. La maladie est extrêmement dangereuse - moins d'un jour peut s'écouler entre le moment où l'éruption cutanée apparaît et la mort d'une personne. Chez certains patients, le méningocoque surmonte les barrières immunitaires locales et pénètre dans la circulation sanguine, où il meurt et se désintègre. La désintégration massive des méningocoques avec la libération d'endotoxine (poison vasculaire fort) entraîne des conséquences désastreuses. La coagulation sanguine commence, des microthrombi se forment dans tout le système circulatoire, ce qui entrave la circulation sanguine. C'est ce qu'on appelle le syndrome de coagulation intravasculaire disséminée (syndrome de coagulation intravasculaire disséminé, moyen disséminé répandu).

En compensation dans le corps, le système anticoagulant est activé, le sang est dilué. À ce stade, le système de coagulation et le système d'anticoagulation sont épuisés. En conséquence, des changements multidirectionnels chaotiques se produisent dans le système d'hémocoagulation - caillots sanguins et saignements. La méningococcémie commence soudainement ou après un écoulement nasal. Lorsque les méningocoques pénètrent dans la circulation sanguine, des frissons se produisent, la température monte à 38-39 ° C, des douleurs dans les muscles et les articulations, des maux de tête et souvent des vomissements apparaissent. À la fin du 1er - au début du 2ème jour, le symptôme le plus caractéristique apparaît - une éruption hémorragique. Éruption cutanée avec méningococcémie et hémorragies cutanées multiples.

L'apparition d'une éruption cutanée peut être précédée d'une rhinopharyngite dans les 3-6 jours. Sur fond d'intoxication, température corporelle élevée, peau pâle et gris pâle, les premiers éléments apparaissent - roséole, papules, qui se transforment rapidement en hémorragies irrégulières, sujettes à un élargissement. Les hémorragies peuvent dépasser le niveau de la peau. Les éléments de l'éruption cutanée sont situés principalement sur les membres, le tronc, le visage et les fesses. Des hémorragies sont observées dans la conjonctive, la sclérotique, la muqueuse buccale, dans les organes internes, les glandes surrénales. Eléments de cette éruption cutanée aux contours irréguliers, "en forme d'étoile", "processus", sur un fond pâle de la peau, ils ressemblent à une image du ciel étoilé. Au centre des hémorragies, une nécrose apparaît, l'éruption s'assombrit, s'agrandit, son nombre augmente, parfois elle devient confluente, affectant de grandes zones. Le plus souvent, il s'agit des parties distales (éloignées) des membres, de la pointe des orteils et des mains. Nécrose possible (nécrose) et gangrène sèche des oreillettes, du nez, des phalanges des doigts. L'apparition d'une éruption cutanée sur le visage, les paupières, la sclérotique, les oreilles est également un signe défavorable. Si une éruption cutanée survient dans les premières heures après le début de la maladie, il s'agit d'un signe pronostique défavorable et caractéristique des formes très sévères de la maladie..

Félinose (maladie des griffes du chat - lymphoréticulose bénigne)

Il s'agit d'une inflammation purulente des ganglions lymphatiques qui survient après une morsure de chat ou des égratignures (le facteur étiologique est la chlamydia, Rochalimaea henselae et Alipia GeH5). La période d'incubation dure de 3 à 20 jours. La maladie se caractérise par une guérison lente des blessures, une lymphadénite régionale et un état fébrile. Dans le cas d'une forme typique de la maladie, une petite papule douloureuse de 2 à 5 mm de diamètre avec un bord d'hyperémie cutanée apparaît à l'emplacement d'une plaie déjà guérie après une morsure ou une égratignure, qui se transforme en vésicule ou pustule, et plus tard en un petit ulcère (pas toujours), couvert croûte sèche. Après 2 semaines, les ganglions lymphatiques régionaux atteignent 5 à 10 cm de diamètre, ils sont pour la plupart indolores. Les ganglions lymphatiques axillaires, moins souvent cervicaux et inguinaux, grossissent plus souvent. Après 8 semaines, ils reviennent à leur état d'origine. Chez 30% des enfants, ils fondent.

Infection herpétique

Agent causal: virus de l'herpès simplex,
L'enfant est contagieux pendant tout le temps où les nouveaux éléments apparaissent. L'éruption cutanée apparaît sur les lèvres, la peau, la membrane muqueuse de la bouche (stomatite aphteuse) sous forme de bulles au contenu trouble. Il peut y avoir une forte fièvre pendant l'éruption cutanée.

Stomatite vésiculaire entérovirale (syndrome de la main, du pied, de la bouche)

Agent causal: entérovirus Coxsackie A16,
Période d'incubation: 3-6 jours. L'enfant est contagieux avant le 10e jour de la maladie. Température pendant 1 à 3 jours. Sur la membrane muqueuse de la bouche, des paumes, des pieds, des bulles apparaissent, entourées d'une corolle rouge, passent d'elles-mêmes en 7 à 10 jours.

Mononucléose infectieuse

L'agent causal est le virus Epstein-Barr
Transmis par contact rapproché (comme un baiser). Caractérisé par une température élevée jusqu'à 10 jours, une amygdalite, des ganglions lymphatiques hypertrophiés, une voix nasale. Une éruption cutanée survient lors de la prescription de médicaments à base d'amoxicilline (flemoxine, amoxiclav).

Pseudotuberculose et yersiniose

Agent pathogène: Yersinia, période d'incubation 3 à 18 jours.
Elle se transmet en mangeant des légumes crus, par le lait de chèvre non bouilli. Description: Habituellement, il y a une température élevée, il peut y avoir des douleurs dans l'abdomen, les articulations, la diarrhée. Éruption cutanée de localisation et de forme diverses, généralement du type «chaussettes», «gants». La peau s'écaille et se détache.

Gale

Elle est causée par une tique qui fait des passages microscopiques dans la peau fine des espaces interdigitaux, des poignets, de l'abdomen, des organes génitaux et d'autres parties du corps. Dans la zone touchée, des démangeaisons cutanées sévères se produisent. La gale est une maladie extrêmement contagieuse et nécessite un traitement par un dermatologue. Elle se transmet des personnes par contact étroit, par des choses partagées. Avec la gale, l'éruption cutanée s'accompagne de démangeaisons atroces et ressemble à des éléments ponctuels, souvent situés par paires, distants de 2-3 mm. Souvent stratification d'une infection secondaire (streptodermie).

Molluscum contagiosum

Agent causal: poxvirus,
Elle se transmet par contact étroit, à travers un bain partagé, nageant dans des plans d'eau stagnants. Description: Une éruption cutanée jusqu'à 0,5 cm de diamètre, avec une impression «ombilicale» au centre, une nuance nacrée, une fois écrasée, une décharge caillée est libérée.

Marques de morsures

• Punaises. Les représentants de l'espèce Cimex lectularius atteignent 3 à 5 mm, ils sont actifs la nuit et ne se nourrissent qu'une fois par semaine. Ils vivent généralement dans des fissures dans le sol, des meubles rembourrés, des cadres. Le signe clinique classique des piqûres de punaises de lit est une série de papules urticariennes linéaires, qui démangent et qui apparaissent la nuit sur des zones ouvertes du corps. Lorsqu'il est observé par diascopie (en appuyant une lame de verre ou une spatule sur la peau), un point hémorragique peut être vu au centre de l'éruption cutanée. L'inspection du linge de lit, sur lequel des gouttelettes de sang peuvent être trouvées, aidera au diagnostic..

• Des puces. Les puces sont très peu spécifiques par rapport à leur hôte, de sorte que les puces humaines peuvent attaquer les animaux et vice versa. Puce humaine, Pulex irritans. Ils infligent également des morsures sur des zones du corps couvertes par des vêtements. Les piqûres de puces sont des foyers urticariens avec de petites hémorragies bleu-rouge (purpura pulicosa). Ils sont généralement situés au hasard sur le corps. Chez l'enfant, les lésions sont parfois papulovésiculaires et difficiles à distinguer du prurit infantile.

• Hyménoptères. Cet ordre comprend les abeilles, les bourdons, les guêpes et les frelons. Ils piquent avec un appareil spécial situé à l'arrière du corps, qui est connecté à un sac contenant du poison. Les piqûres d'abeilles peuvent souvent être vues sur les pieds des enfants marchant pieds nus dans un pré ou une pelouse. Le site de la morsure doit être soigneusement examiné car la piqûre peut toujours être là. Dans ce cas, la piqûre doit être soigneusement retirée avec une petite pince à épiler, en faisant attention de ne pas toucher le sac de poison. Les guêpes sont plus susceptibles de piquer les enfants à la tête, au cou et aux mains, car elles sont souvent attirées par l'odeur de la nourriture et des boissons et à cause de cela, elles «entrent en conflit» avec les gens. Parfois, une guêpe peut voler dans un verre et, avec son contenu, pénétrer accidentellement dans l'estomac humain. Les réactions locales aux morsures sont bien connues de tous - douleur, érythème, œdème et, dans certains cas, cloques. Cette chaîne d'événements dans la cavité buccale peut entraîner une obstruction (gonflement et obstruction). De plus, des réactions systémiques peuvent survenir au cours des prochaines minutes, entraînant des démangeaisons, de l'urticaire, une anaphylaxie et un collapsus vasculaire aigu chez les personnes allergiques..

• Diptera. Ce groupe comprend les mouches et les moustiques. Les moustiques sont les plus actifs tôt le matin et le soir. Ils mordent les zones ouvertes du corps. Les moustiques sont particulièrement fréquents dans les petits plans d'eau stagnants, car ce sont leurs aires de reproduction préférées. Au début, une piqûre de moustique est une vésicule érythémateuse qui démange qui se développe ensuite en une papule dense qui persiste pendant des heures et des jours. Parfois, une ampoule ou une réaction locale plus sévère avec érythème, chaleur et gonflement se développe sur le site de la morsure, généralement sur le membre. L'impétiginisation secondaire résulte généralement du grattage. Le plus souvent, cette éruption cutanée s'accompagne de démangeaisons, mais pas très sévères. L'état général de l'enfant ne souffre pas. Il se comporte comme d'habitude - il joue, court, jette des objets, regarde des dessins animés et mange avec brio.

2. Éruption cutanée ALLERGIQUE

Il survient après l'ingestion ou le contact avec un allergène. Une éruption cutanée allergique peut être causée par des allergènes environnementaux ou des aliments. Il existe de nombreux allergènes, mais souvent ils ne peuvent pas être identifiés même avec les meilleurs efforts..

Les allergènes les plus courants sont la poussière domestique, les poils d'animaux, le pollen végétal, les aliments, les détergents à lessive, en particulier à basse température de l'eau, la laine naturelle, certains métaux (par exemple, le nickel des boutons, fermetures éclair, serrures, boucles). Les allergies alimentaires peuvent être causées par des conservateurs, des colorants, du chocolat, des crustacés, du poisson, des œufs, des fraises, des noix, des tomates. De manière générale, tout produit alimentaire peut être un allergène, sauf peut-être le sel de table. L'allergie aux médicaments est également possible, souvent aux antibiotiques de la série des pénicillines, etc. Un signe important qui distingue les allergies des éruptions cutanées infectieuses est le bon état général de l'enfant. L'enfant peut être irritable à cause de démangeaisons, mais pas de somnolence, pas de perte d'appétit ou de fièvre. Si l'éruption cutanée s'accompagne d'un gonflement (en particulier sur le visage autour des lèvres et des yeux), soyez très prudent et consultez immédiatement un médecin. Cela peut être le signe d'une complication redoutable - œdème de Quincke ou même choc allergique.

La propagation de l'œdème dans la région de la langue et des voies respiratoires supérieures entraîne une suffocation. Cette condition nécessite un traitement urgent dans un hôpital, parfois même dans une unité de soins intensifs. Des réactions allergiques peuvent survenir même après avoir légèrement touché quelque chose. Un exemple classique de ceci est l'éruption cutanée causée par des brûlures d'orties ou de méduses. En évaluant soigneusement l'alimentation et l'environnement de votre enfant, vous pouvez probablement déterminer la cause de l'allergie. N'oubliez pas que les piqûres de moustiques chez les enfants provoquent également une réaction allergique locale - par conséquent, plusieurs marques de piqûres de moustiques peuvent parfois être confondues avec une éruption cutanée. Apparaît presque toujours soudainement, souvent accompagné de rhinite abondante et de larmoiement, démangeaisons beaucoup. Les éruptions sont en relief, bien visibles. Même s'il n'y a pas d'éruption cutanée, la peau est irritée, rouge et enflée. La prise de médicaments anti-allergiques élimine à la fois les démangeaisons et l'éruption cutanée elle-même. Une réaction allergique se manifeste assez rapidement. Sur la peau de tout le corps ou dans certaines zones (joues, fesses, derrière les oreilles) apparaissent des taches rouges, de forme irrégulière, sujettes à la fusion et accompagnées de fortes démangeaisons. L'état général de l'enfant peut changer: il peut être léthargique ou, au contraire, trop excité. Parfois, il y a des vomissements ou des selles molles. Mais le plus souvent, l'enfant se sent bien, mais démange beaucoup. Comment pouvez-vous aider votre bébé dans cette situation? Tout d'abord, il faut exclure de son régime les aliments qui provoquent une réaction allergique, même s'ils sont très savoureux et qu'il les aime beaucoup. Ensuite, vous devez donner à l'enfant des sorbants - des médicaments qui élimineront l'allergène du corps de l'enfant. Ceux-ci incluent le charbon actif, la smectite, la zostérine-ultra, le filterum. Il est obligatoire de prendre des médicaments antiallergiques (tous de la même suprastine ou d'autres médicaments). Le gel Fenistil et la crème hydratante sont appliqués sur la peau. Ce serait très agréable de voir un pédiatre ou un dermatologue. Une réaction allergique peut également survenir lorsque la peau entre en contact avec certaines substances, par exemple, de la lessive en poudre, un assouplissant, etc. Dans ce cas, l'éruption cutanée apparaît uniquement dans les zones qui ont été en contact direct avec l'allergène. Les tactiques parentales dans ce cas sont similaires à celles des allergies alimentaires. De plus, la substance qui a provoqué la réaction doit être éliminée de la peau - rincer sous l'eau courante. Si vous pensez qu'une éruption cutanée est causée par le contact avec les vêtements. N'oubliez pas qu'en plus des matériaux inappropriés, les résidus de lessive ou d'assouplissant peuvent également provoquer des allergies. Essayez de changer de fabricant ou utilisez des produits d'hygiène hypoallergéniques.

3. Une éruption cutanée accompagnée de MALADIES DU SANG et des vaisseaux est généralement hémorragique, c'est-à-dire. survient à la suite d'hémorragies cutanées. Selon la pathologie, il peut s'agir à la fois de grandes ecchymoses de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel et d'une éruption cutanée à petite pointe qui couvre toute la surface du corps. Raisons: 1) Une diminution du nombre ou un dysfonctionnement des cellules sanguines spéciales - les plaquettes, qui sont activement impliquées dans le processus de coagulation sanguine (souvent congénitale). 2) Violation de la perméabilité vasculaire.

Dans la plupart des cas, l'éruption cutanée n'est pas palpable, sauf pour l'inflammation des parois vasculaires. Une éruption hémorragique diffère des autres éruptions cutanées similaires en ce qu'elle ne pâlit pas et ne disparaît pas avec la pression. L'apparition de l'éruption cutanée est due aux raisons de son apparition; pour diverses maladies, elle peut avoir différentes tailles et couleurs. La couleur des taches hémorragiques immédiatement après leur apparition est rouge, puis change successivement en bleu, vert, jaune, brun clair, brun foncé, gris sale; la couleur disparaît complètement après 2-3 semaines.

En fonction de la taille et de la forme des taches, pétéchies (hémorragies ponctuées), purpura (hémorragies jusqu'à 1–2 cm de diamètre), ecchymoses (hémorragies d'un diamètre supérieur à 2 cm), on distingue des hémorragies linéaires. Le plus courant est une éruption hémorragique sur les jambes, ce qui peut rendre le diagnostic difficile, car cette localisation est typique de nombreuses maladies. La cause d'une éruption hémorragique peut être des maladies héréditaires et infectieuses, l'utilisation de stéroïdes, ainsi que divers troubles qui affectent les vaisseaux sanguins. Une cause fréquente d'éruption hémorragique chez les enfants de moins de 5 ans est une forme aiguë de vascularite hémorragique, une maladie microvasculaire. La vascularite hémorragique est le plus souvent accompagnée d'une éruption hémorragique sur les jambes. Le traitement est prescrit en fonction de la gravité et de la forme de la maladie. En règle générale, les enfants pendant le traitement sont sous surveillance dans un dispensaire. Avec un traitement approprié et rapide, la maladie a une issue favorable. De plus, lorsqu'une éruption hémorragique apparaît chez les enfants, il est nécessaire d'exclure les maladies héréditaires, telles que l'hémophilie et la maladie de von Willebrand. L'hémophilie est caractérisée par l'apparition d'hématomes sous-cutanés et toute blessure s'accompagne de saignements internes et externes importants. La plupart des hommes sont sensibles à l'hémophilie. La maladie de Von Willebrand entraîne une fragilité accrue des capillaires, ce qui provoque l'apparition d'hémorragies. Des maladies graves telles que l'amylose, la granulomatose de Wegener, le purpura thrombocytopénique, sont accompagnées de divers types d'éruptions hémorragiques et nécessitent un traitement immédiat. L'hémosidérose de la peau s'accompagne également de l'apparition d'une éruption cutanée, qui avec le temps change de couleur du rouge au jaune ou au brun. Si une éruption hémorragique apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin et limiter votre mobilité jusqu'au diagnostic et à l'hospitalisation. Dans de nombreux cas, dans les premières heures suivant l'apparition de l'éruption cutanée, les premiers soins sont nécessaires, vous ne devez donc pas perdre de temps à essayer de vous traiter vous-même. Lorsqu'une éruption hémorragique apparaît chez l'enfant, des précautions particulières doivent être prises, même en état de santé normal, le repos au lit doit être observé avant l'arrivée du médecin.

4. En raison des particularités de la peau des enfants et des DÉFAUTS D'HYGIÈNE fréquents, les maladies fréquentes chez les nourrissons sont la chaleur épineuse, la dermatite des couches, l'érythème fessier..

L'enfant ne doit pas être trop enveloppé. Essayez de ne pas laisser votre bébé dans des couches ou des couches mouillées. Baignez et lavez votre bébé plus souvent et laissez sa peau respirer - pratiquez des bains d'air réguliers.

La vésiculopustulose est plus désagréable.

Il s'agit d'une inflammation purulente de la bouche des glandes sudoripares chez les nourrissons et les jeunes enfants, causée par un staphylocoque pathogène. Elle se caractérise par des éruptions pustuleuses, de petites bulles de couleur blanche ou jaunâtre, dont souffrent également les nourrissons. Ceci est une source de préoccupation suffisamment grave et une attention médicale immédiate..

Des cloques apparaissent sur le dos, la poitrine, le cou, les jambes et les bras, même sur la tête. Puis ils éclatent, laissant des croûtes sur la peau. C'est dangereux parce que l'agent causal de l'infection par l'éclatement des bulles atteint les zones adjacentes de la peau et «se propage» plus loin dans tout le corps. Après avoir trouvé un tel abcès, retirez-le soigneusement avec un coton-tige imbibé d'alcool et cautérisez-le avec une solution forte (5%, sombre, presque noire) de permanganate de potassium ou une solution de verdure. Nous devrons «peindre» l'enfant pour éviter la propagation de l'infection. Essuyez les zones cutanées autour des abcès avec de l'alcool, mais très doucement pour ne pas toucher l'abcès. Avec la vésiculopustulose, il n'est pas nécessaire de baigner le bébé, car les microbes des bulles pénètrent dans l'eau et infectent très rapidement toute la peau.

Que pouvez-vous faire Si vous trouvez que votre enfant a une éruption cutanée sur la peau, essayez de suivre ces règles:

1) Il est toujours nécessaire d'appeler un médecin à domicile, afin qu'en cas de maladie infectieuse, vous n'infectiez pas d'autres personnes à la clinique et pendant le transport. De plus, toute personne ayant une éruption cutanée doit être isolée des femmes enceintes jusqu'à ce que le médecin leur dise qu'il ne s'agit pas de rubéole..

2) Si vous soupçonnez une infection méningococcique chez votre enfant ou si vous voyez une éruption hémorragique, appelez immédiatement une ambulance.

3) Avant l'arrivée du médecin, il n'est pas nécessaire de lubrifier les éléments de l'éruption cutanée, en particulier avec des solutions contenant des colorants (par exemple, "vert brillant"). Comme vous l'avez déjà compris, les principales causes de l'éruption cutanée sont internes. Par conséquent, vous n'obtiendrez pas un effet positif prononcé en lubrifiant les éléments de l'éruption cutanée. Cependant, il sera beaucoup plus difficile pour le médecin de diagnostiquer.